Le côté droit de l'abdomen fait mal: toutes les causes, le traitement, les complications

Nutrition

L'inconfort dans la cavité abdominale est un symptôme non spécifique qui peut se manifester dans plus d'une centaine de maladies différentes. Cependant, d'un point de vue diagnostique, tout va bien mieux si le côté droit de l'abdomen fait mal. Il y a peu de raisons à l'apparition de cette plainte et, par conséquent, lorsque des douleurs dans l'abdomen à droite apparaissent, les médecins peuvent poser un diagnostic préliminaire basé sur le tableau clinique..

Le flanc droit de l'abdomen, qui est un autre nom pour cette région anatomique, contient un petit nombre d'organes, dont la pathologie peut être accompagnée de douleur. Cette partie de la cavité abdominale est étroitement liée à l'espace rétropéritonéal, ce qui laisse une certaine empreinte sur les caractéristiques de la clinique.

En bref sur l'anatomie du flanc abdominal droit

Les limites conditionnelles du flanc droit de l'abdomen sont le bord du muscle droit de l'abdomen, la ligne passant le long des bords des côtes X et l'axe reliant les points les plus élevés des os pelviens. Cette région anatomique est pauvre en structures anatomiques; en fait, le seul organe qui se trouve ici est le côlon ascendant.

Cependant, des douleurs abdominales à droite peuvent survenir non seulement en raison d'une pathologie intestinale. Dans l'espace rétropéritonéal, situé immédiatement derrière le flanc droit de l'abdomen, se trouvent le rein et l'uretère.

Bien sûr, la pathologie de ces organes se manifeste rarement par une douleur dans le côté droit de l'abdomen, mais si un syndrome douloureux aigu survient, il doit être exclu..

Enfin, il convient de rappeler que les nerfs spinaux passent le long de la paroi abdominale antérieure à droite du nombril, ainsi que dans toutes les autres zones du tronc. Ils peuvent également causer de l'inconfort..

Causes «intestinales» de douleur dans le côté droit de l'abdomen

En règle générale, l'abdomen à droite du nombril fait mal en raison de maladies du côlon, surtout si le patient note une douleur constante et fréquente. Dans plus de la moitié des cas, l'inconfort chronique dans la moitié droite de l'abdomen est dû au syndrome du côlon irritable, qui, selon diverses sources, affecte jusqu'à 20-25% de la population mondiale..

Cette pathologie appartient au groupe des maladies psychosomatiques et se caractérise par des crises de douleurs abdominales spastiques et des modifications des selles. Le SCI survient principalement à un jeune âge chez des individus impressionnables et émotifs, et souvent le stress et les chocs nerveux puissants deviennent des provocateurs de la prochaine attaque..

Chez les personnes âgées, le côté droit de l'abdomen peut faire mal en raison de la constipation chronique. L'inconfort dans la cavité abdominale est combiné à une longue absence de chaise - une personne peut ne pas aller aux toilettes pendant plusieurs jours et, dans certains cas, des semaines. Après avoir pris des laxatifs, tous les symptômes disparaissent généralement complètement..

Il existe des causes plus graves de douleur chronique du côté droit de l'abdomen. Chez certains patients, en particulier chez les personnes jeunes et d'âge moyen, une gêne à long terme dans la cavité abdominale est causée par la colite ulcéreuse, une maladie accompagnée de la formation de multiples ulcères et d'érosions sur la membrane muqueuse du côlon..

Chez d'autres patients, une iléite terminale (maladie de Crohn) est diagnostiquée - une pathologie similaire, dans laquelle la zone touchée est beaucoup plus grande, et non seulement le gros, mais aussi l'intestin grêle est impliqué dans le processus.

Ces maladies doivent être suspectées si les symptômes suivants apparaissent:

  • Douleurs abdominales chroniques ou souvent récurrentes.
  • Diminution de l'appétit, perte de poids.
  • Intolérance à certains aliments.
  • L'apparition dans les selles d'un mélange de sang, de pus et de mucus.
  • Fièvre (généralement jusqu'à 37,5-38 degrés).
  • Douleurs musculaires et articulaires.

Lorsque ces symptômes apparaissent, vous devez appeler d'urgence une ambulance, car en l'absence de traitement approprié, la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn peuvent entraîner des complications potentiellement mortelles - mégacôlon toxique, perforation intestinale et péritonite.

Pathologie abdominale chirurgicale

Souvent, une pathologie chirurgicale aiguë des organes abdominaux, en particulier une obstruction intestinale, devient la cause de douleurs dans l'abdomen à droite. Avec cette maladie dangereuse, le mouvement de la masse alimentaire et des matières fécales à travers les intestins est perturbé, ce qui se manifeste:

  • Douleur dans le côté droit de l'abdomen.
  • Manque de selles.
  • Nausées et par la suite - vomissements de matières fécales.
  • Début de ballonnements palpables (tactiles).
  • Péristaltisme visible des anses intestinales.
  • Détérioration de la santé.

L'intussusception intestinale a un tableau clinique similaire, qui se produit chez les jeunes enfants qui sont transférés à une alimentation artificielle ou à des aliments complémentaires. Dans cette maladie, une partie de l'intestin est insérée dans une autre, à la suite de quoi la lumière intestinale se rétrécit fortement et des symptômes caractéristiques d'obstruction apparaissent.

Lorsque la douleur apparaît à droite du nombril, les chirurgiens excluent toujours l'appendicite aiguë. Cela est dû aux particularités de l'innervation de l'appendice..

Dans les premières heures de l'appendicite, les douleurs abdominales sont floues et vagues et peuvent apparaître dans n'importe quelle partie de la cavité abdominale, mais plus souvent d'en haut. Par la suite, la douleur descend dans la région iliaque droite (symptôme de Kocher), puis le diagnostic devient un peu plus compréhensible.

Chez certains patients, une douleur aiguë dans le côté droit de l'abdomen peut être un signe de lithiase urinaire - une maladie dans laquelle des calculs de différentes tailles se forment dans le bassin rénal..

Lorsque l'un d'eux commence à passer du rein à la vessie, il se coince dans un uretère étroit et se blesse la paroi. Le résultat est une colique rénale - une douleur extrêmement intense, à cause de laquelle une personne ne trouve littéralement pas de place pour elle-même.

Il faut considérer comme règle qu'en cas de douleur aiguë du côté droit de l'abdomen, une ambulance doit être appelée d'urgence. Seul un traitement rapide sous la supervision d'un médecin aidera non seulement à guérir la maladie, mais également à prévenir le développement de complications dangereuses.

Infections et invasions intestinales

Les maladies infectieuses sont une autre cause fréquente de maux d'estomac à droite. Il peut s'agir à la fois d'infections intestinales aiguës et de processus chroniques, et il convient de garder à l'esprit que l'inconfort et l'inconfort dans la cavité abdominale droite ne sont des symptômes spécifiques à aucun d'entre eux..

Avec les infections intestinales, telles que la salmonellose, l'escherichiose, la dysenterie, la campylobactériose, l'infection à rotavirus et bien d'autres, il y a:

  • Douleur aiguë dans diverses parties de l'abdomen.
  • L'élévation de la température corporelle (parfois jusqu'à 40 degrés et même plus).
  • Selles molles fréquentes, souvent sanglantes.
  • Nausées, vomissements répétés pour soulager.

L'apparition de ces symptômes est toujours associée soit à la consommation de produits de mauvaise qualité (plus souvent du lait, de la viande, des saucisses, des légumes et des herbes), soit à de l'eau crue non bouillie, soit à un contact direct avec un patient infectieux.

Pour que l'infection intestinale ne se transforme pas en complications graves, vous devez refuser le traitement à domicile et consulter un médecin.

Parfois, chez les patients qui constatent une douleur et un inconfort prolongés du côté droit de l'abdomen, un examen détaillé révèle des helminthes - vers ronds, ténia du porc et bovin, ténia large et autres.

Les invasions helminthiques se déroulent très souvent de manière asymptomatique ou avec un ensemble minimal de plaintes, et leur diagnostic n'est pas toujours une tâche facile.

Même dans l'analyse habituelle des matières fécales, il n'est pas possible dans tous les cas d'identifier les œufs d'helminthes.Par conséquent, si vous suspectez des vers, vous devez subir un examen approfondi sous la direction d'un spécialiste des maladies infectieuses expérimenté..

Pathologie gynécologique

Chez les femmes, avec une apparition soudaine de douleur dans le côté droit de l'abdomen, tout d'abord, la pathologie des organes génitaux doit être exclue. Le plus grand danger est une grossesse extra-utérine - une condition dans laquelle l'embryon ne se développe pas dans la cavité utérine, comme prévu, mais à d'autres endroits, plus souvent dans la trompe de Fallope.

Cet organe étroit n'est pas adapté pour porter une grossesse, et à un certain stade, en moyenne après 4-6 semaines à compter du moment de la conception, le fœtus atteint une taille critique et la trompe de Fallope se rompt.

Cela s'accompagne de saignements internes importants, qui constituent une grande menace pour la vie de la femme. Le traitement de cette pathologie est uniquement chirurgical et l'opération doit être effectuée le plus rapidement possible..

Il existe d'autres maladies gynécologiques qui peuvent être accompagnées de douleurs dans le côté droit de l'abdomen. Habituellement, pour leur diagnostic, il suffit de consulter un gynécologue compétent et une échographie conventionnelle.

Tout des nerfs

Parfois, le coupable d'une douleur aiguë dans le côté droit de l'abdomen est une hernie intervertébrale - la saillie du disque rachidien dans la lumière du canal rachidien. Dans ce cas, la hernie comprime mécaniquement les racines nerveuses, ce qui se manifeste par un syndrome douloureux dans la zone d'innervation des nerfs s'étendant à partir de ces racines..

La cause la plus fréquente des hernies rachidiennes est l'ostéochondrose - une maladie chronique accompagnée de la destruction des vertèbres et des disques intervertébraux, ainsi que de la calcification (compactage et en fait «pétrification») des ligaments de la colonne vertébrale.

Une caractéristique de la douleur dans la hernie discale est sa dépendance à la position du corps. Donc, si des sensations douloureuses surviennent et s'intensifient en se penchant vers la droite, alors en se penchant vers la gauche, la douleur peut complètement disparaître.

Il existe d'autres maladies qui se manifestent par des douleurs dans le côté droit de l'abdomen, mais nous en avons énuméré les principales dans cet article..

Que faire et comment traiter la douleur du côté droit

Si une pathologie chirurgicale aiguë est suspectée, la première étape consiste à appeler une ambulance. Si la douleur est vraiment insupportable, vous pouvez prendre une dose d'antispasmodique (No-Shpy) selon les instructions d'utilisation.

En aucun cas, ne buvez pas d'anti-inflammatoires non stéroïdiens tels que Nurofen, Ketorol, Nise, Analgin et autres - ils ne feront qu'aggraver l'évolution de la maladie. La seule situation où ils peuvent être pris est lorsque vous êtes sûr à 100% que l'estomac fait mal à droite en raison d'une hernie discale.

Pour les infections intestinales aiguës, suivez un régime alimentaire optimal et un régime alimentaire strict. La complication la plus dangereuse de ces maladies est une déshydratation sévère, qui se développe très rapidement en raison de la diarrhée et des vomissements. Vous devez boire non seulement de l'eau, mais une solution saline; le meilleur pour cela est le médicament Regidron, qui est vendu dans toutes les pharmacies à bas prix.

S'il n'y a aucun moyen d'aller à la pharmacie, la solution saline peut être facilement préparée à la maison par vous-même. Pour ce faire, vous devrez mélanger 2 cuillères à soupe de sucre, 2 cuillères à café de sel de table et 0,5 à 1 cuillère à café de bicarbonate de soude dans 1 litre d'eau bouillie. La solution doit nécessairement contenir du sucre, du fructose ou quelque chose de sucré, car le glucose favorise l'absorption des oligo-éléments.

La seule façon de traiter la constipation chronique est de trouver un bon laxatif. Si ce problème vous dérange pendant très longtemps, il sera alors utile de vérifier l'état de la glande thyroïde - la constipation peut être un symptôme d'hypothyroïdie.

Douleur abdominale à droite

La douleur abdominale à droite est un signe clinique caractéristique de nombreuses pathologies de divers organes et systèmes internes. Les plaintes concernant la douleur dans cette localisation peuvent être présentées par des adultes et des enfants, mais les raisons sont souvent les mêmes.

Les causes les plus courantes de la douleur sont les maladies gastro-entérologiques, mais le symptôme n'est pas rare avec des lésions des organes du système génito-urinaire. Ce n'est que dans certaines situations que la douleur est causée par des facteurs physiologiques..

Dans le tableau clinique, la combinaison la plus courante de symptômes tels que ballonnements et douleurs dans le côté droit. Les signes supplémentaires comprennent des nausées et des vomissements, des selles dérangées, des problèmes urinaires et de la fièvre..

Seul un clinicien peut établir les sources de l'état pathologique après avoir étudié les données d'un large éventail de mesures de diagnostic, y compris des tests de laboratoire et des procédures instrumentales.

La douleur du côté droit de l'abdomen est facilement soulagée avec des méthodes de traitement conservatrices, cependant, une intervention chirurgicale peut être nécessaire pour se débarrasser de la maladie provocatrice.

Étiologie

Avant d'examiner les causes de la formation du syndrome douloureux, il convient de noter quels organes internes sont situés sur le côté droit de la paroi abdominale antérieure:

  • foie;
  • vésicule biliaire;
  • DPK;
  • appendice;
  • certaines parties du gros et du petit intestin;
  • aveugle et iléon;
  • ovaire droit;
  • partie de l'utérus.

Le plus souvent, la douleur du côté droit de l'abdomen est provoquée par de telles pathologies:

  • processus inflammatoire avec localisation dans l'appendice;
  • lésion ulcéreuse du duodénum;
  • cholécystite;
  • hépatite de nature virale ou autre;
  • un large éventail d'infections intestinales;
  • intoxication alimentaire aiguë;
  • diverticules de l'œsophage;
  • La maladie de Crohn;
  • volvulus;
  • néoplasmes dans l'intestin, quelle que soit la nature de leur évolution;
  • inflammation des ganglions lymphatiques du mésentère de l'intestin;
  • maladie mésentérique tuberculeuse;
  • cystite et urétrite;
  • maladie de lithiase urinaire;
  • lésion inflammatoire de la vésicule biliaire;
  • syndrome du côlon irritable;
  • inflammation des uretères;
  • invasion helminthique ou parasitaire;
  • duodénite;
  • rectocolite hémorragique;
  • bosses hémorroïdales de localisation externe ou interne;
  • cirrhose du foie;
  • piégeage d'une hernie inguinale.

Si le côté droit de l'abdomen d'un homme fait mal, cela indique très probablement de telles pathologies:

  • BPH;
  • priapisme;
  • orchite;
  • balanite;
  • des postes;
  • cavernite;
  • colliculite;
  • cavernite;
  • vésiculite.

La douleur dans le côté droit de l'abdomen chez la femme a ses propres facteurs de provocation spécifiques:

  • le flux de la menstruation;
  • apoplexie testiculaire;
  • période de naissance d'un enfant;
  • grossesse extra-utérine;
  • inflammation aiguë des appendices;
  • torsion des jambes d'un néoplasme kystique dans l'ovaire.

La douleur abdominale à droite du nombril indique avec précision de telles pathologies:

  • appendicite aiguë;
  • volvulus de l'intestin grêle;
  • pathologie hépatique.

Sources physiologiques du symptôme:

  • hypodynamie;
  • excès de poids corporel;
  • exposition à des situations stressantes;
  • activité physique intense;
  • une mauvaise nutrition;
  • mauvaises habitudes.

Toutes les causes peuvent provoquer des douleurs du côté droit de la paroi abdominale antérieure chez un adulte et un enfant.

Symptômes

La douleur à droite dans l'abdomen n'agit presque jamais comme la seule manifestation clinique - cela n'est possible que sous l'influence de facteurs qui n'ont pas de base pathologique.

Le plus souvent, une douleur vive avec un accent sur le côté droit de l'abdomen s'accompagne des symptômes suivants:

  • nausées constantes, qui dans certaines situations entraînent des vomissements - extrêmement rarement, les vomissements ont un effet positif sur le bien-être du patient;
  • trouble de l'acte de défécation - certains patients peuvent se plaindre d'une diarrhée persistante, d'autres de constipation, et d'autres encore de l'alternance de diarrhée et de constipation;
  • la présence d'impuretés de sang ou de mucus dans les selles et les vomissures;
  • inconfort lors de l'émission d'urine;
  • fausse envie de vider la vessie;
  • violation du cycle menstruel;
  • problèmes d'érection;
  • infertilité masculine ou féminine;
  • perte de poids sans cause;
  • brûlures d'estomac, hoquet et éructations;
  • ballonnements;
  • propagation de la douleur dans l'aine, la poitrine, le bas du dos et les membres inférieurs;
  • pâleur de la peau;
  • augmentation des indicateurs de température;
  • fluctuations de la fréquence cardiaque, du pouls et de la pression artérielle;
  • flatulence;
  • maux de tête et crises de vertige;
  • malaise général et faiblesse;
  • aversion pour la nourriture, en particulier les aliments gras;
  • odeur désagréable de la bouche;
  • troubles du sommeil.

Chez les enfants, une douleur aiguë d'une telle localisation peut être accompagnée des symptômes suivants:

  • augmentation des sautes d'humeur et des larmes;
  • sautes d'humeur fréquentes;
  • diminution de l'activité physique;
  • somnolence pendant la journée et insomnie la nuit;
  • rejet du sein ou du mamelon.

Lorsque la douleur du côté droit de l'abdomen est causée par des pathologies hépatiques, la clinique comprendra les symptômes suivants:

  • jaunissement de la peau, des muqueuses visibles et de la sclérotique;
  • amertume en bouche;
  • une crise de colique hépatique;
  • décoloration des matières fécales et assombrissement de l'urine;
  • démangeaisons sévères de la peau;
  • hépatosplénomégalie;
  • éruption cutanée d'étiologie inconnue.

Il faut garder à l'esprit que ce ne sont que les principaux symptômes supplémentaires - le tableau clinique est complètement dicté par le facteur étiologique.

Diagnostique

Si une personne a mal à l'estomac du côté droit, il est préférable de demander l'aide d'un gastro-entérologue qualifié, car dans la plupart des situations, les sources de cette maladie sont des maladies du système digestif..

Le processus de diagnostic doit toujours être complet. La première étape comprend plusieurs manipulations effectuées directement par le clinicien:

  • étude des antécédents médicaux - pour rechercher une source pathologique;
  • la collecte et l'analyse d'un cycle biologique - aideront à établir l'influence d'un facteur physiologique;
  • examen par un gynécologue (pour les femmes) et un urologue (pour les hommes);
  • sondage et tapotement de la paroi abdominale antérieure;
  • mesure de la température, du pouls, de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle;
  • évaluation de l'apparence de la peau, de la sclérotique et des muqueuses;
  • une enquête détaillée du patient - aidera le médecin à dresser un tableau symptomatique complet, qui peut indiquer un facteur étiologique.

Après cela, les diagnostics de laboratoire commencent, qui comprennent les tests suivants:

  • analyse clinique générale du sang et de l'urine;
  • biochimie du sang;
  • tests respiratoires pour la présence de Helicobacter pylori;
  • examen microscopique des matières fécales;
  • échantillons bactériens;
  • Tests PCR;
  • analyse des matières fécales pour la dysbiose et les œufs d'helminthes.

Les procédures instrumentales suivantes peuvent déterminer avec précision la raison pour laquelle une douleur dans le bas-ventre droit chez les femmes ou les hommes est apparue:

  • gastroscopie;
  • l'irrigoscopie;
  • Échographie des organes pelviens et du péritoine;
  • ECG;
  • coloscopie;
  • sigmoïdoscopie;
  • biopsie endoscopique;
  • CT;
  • IRM.

Si, après les méthodes de diagnostic ci-dessus, le clinicien ne pouvait pas établir la source de la douleur dans le côté droit du bas-ventre, le gastro-entérologue peut référer le patient pour des consultations supplémentaires à ces spécialistes:

  • endocrinologue;
  • néphrologue;
  • gynécologue;
  • urologue;
  • neurologue;
  • oncologiste;
  • cardiologue;
  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • pédiatre;
  • thérapeute.

Traitement

La douleur lancinante dans l'abdomen du côté droit est facilement soulagée à l'aide de méthodes thérapeutiques conservatrices:

  • médicaments oraux;
  • thérapie diététique - si le provocateur de la maladie est gastro-entérologique;
  • physiothérapie;
  • l'utilisation de recettes de médecine traditionnelle;
  • exercices thérapeutiques et massage abdominal.

Le traitement médicamenteux est compilé individuellement, mais implique le plus souvent de prendre:

  • les antibiotiques;
  • antispasmodiques;
  • Les AINS;
  • médicaments visant à soulager des manifestations cliniques supplémentaires, par exemple des substances antipyrétiques, antiémétiques et autres;
  • complexes de vitamines et de minéraux;
  • prébiotiques et probiotiques;
  • des moyens pour renforcer le système immunitaire.

Parmi les procédures physiothérapeutiques qui éliminent les douleurs de traction de cette localisation, il convient de souligner:

  • électrophorèse et phonophorèse de médicaments;
  • échauffement et UHF;
  • magnétothérapie;
  • inductothermie;
  • acupuncture;
  • ultrason.

Les remèdes populaires sont un autre bon moyen de surmonter la douleur dans les intestins dans le bas de l'abdomen droit. Après avoir consulté votre médecin à domicile, vous pouvez préparer des décoctions médicinales pour administration orale à base des composants suivants:

  • baies de sorbier;
  • myrtilles;
  • prêle des champs;
  • banane plantain;
  • calendula;
  • bardane;
  • Mélisse;
  • menthe;
  • nerprun;
  • pétales de rose;
  • cudweed;
  • Millepertuis;
  • graines de lin et d'aneth;
  • rose musquée;
  • achillée;
  • camomille;
  • valériane.

Il est important que les patients se souviennent que toutes ces méthodes de traitement aideront uniquement à surmonter la douleur dans le bas-ventre droit et non à guérir la pathologie sous-jacente - cela peut nécessiter à la fois des méthodes conservatrices et une intervention chirurgicale..

Prévention et pronostic

Pour éviter que les gens aient une douleur lancinante dans le bas de l'abdomen à droite, il suffit de suivre quelques règles préventives simples:

  • refus de dépendance à vie;
  • garder un mode de vie modérément actif;
  • une alimentation saine et nutritive;
  • renforcer l'immunité;
  • contrôle du poids corporel;
  • élimination de l'influence des situations stressantes;
  • diagnostic rapide et traitement complet de toutes les maladies dont les symptômes ont une manifestation si désagréable qui réduit la qualité de vie des personnes;
  • se rendre dans un établissement médical au moins 2 fois par an pour subir un examen préventif complet.

La douleur à droite a presque toujours un pronostic favorable - il est possible de parvenir à son élimination complète. De plus, l'anomalie ne constitue pas une menace pour la vie des patients..

Ignorer ces pathologies, dans le contexte desquelles il peut faire mal au côté droit, conduit souvent à la formation de complications de la maladie sous-jacente, qui peuvent parfois être fatales.

Pourquoi ça fait mal dans le bas-ventre droit?

Si une personne sent qu'elle a une douleur dans l'abdomen inférieur droit, cela provoque une excitation importante, car il est difficile de déterminer la cause, uniquement par la douleur. Chaque habitant de la planète a dû ressentir une gêne due à un problème tel que la douleur dans le bas-ventre droit, qui se réveille après un effort excessif. Mais il existe un certain nombre de maladies majeures qui entraînent des conséquences inattendues..

1. Appendicite

La douleur dans le bas-ventre droit indique la présence d'une appendicite, la maladie la plus dangereuse et la plus courante affectant le système digestif.

Personne n'est à l'abri de l'appendicite, car la maladie peut se manifester chez des personnes de toute catégorie d'âge. Selon les statistiques, la douleur dans l'abdomen inférieur droit causée par l'appendicite peut être diagnostiquée chez les personnes de 5 à 40 ans. L'âge avancé n'annule pas le risque d'occurrence.

L'appendice est un appendice vermiforme situé tout en bas de l'intestin. Les scientifiques n'ont pas encore déterminé sa fonctionnalité dans le corps humain, mais il y a des suggestions selon lesquelles il protège les processus immunitaires et endocriniens, en plus de former la microflore intestinale. Mais encore, les médecins ne considèrent pas l'appendice comme un organe vital..

L'appendicite est une accumulation de pus dans un processus étroit dont les parois sont rompues, car le fluide ne peut aller nulle part. En conséquence, de graves dommages aux organes voisins et des décès surviennent.

Les douleurs aiguës dans l'abdomen inférieur droit ne durent pas plus de 4 jours. Ils nécessitent une intervention chirurgicale urgente et un traitement approprié..

Rarement, la maladie donne lieu à une forme chronique, qui se manifeste et diminue la douleur. Cette forme de maladie ne nécessite pas de traitement chirurgical..

L'appendicite est divisée en quatre étapes, chacune causant une douleur atroce dans l'abdomen inférieur droit:

  • Catarrhal;
  • Phlegmoneux;
  • Gangreneux;
  • Perforé.

Et il existe également un certain nombre de raisons qui provoquent ou accompagnent l'apparition de la maladie:

  • Corps étrangers piégés dans l'appendice;
  • Diverses bactéries;
  • Cholécystite;
  • Entérite;
  • Spasmes vasculaires;
  • Traumatisme abdominal;
  • Constipation;
  • Trop manger;
  • Immunité abaissée;
  • Pathologies héréditaires;
  • Avitaminose;
  • Mauvaises habitudes;
  • Stress régulier;
  • Mauvais fonctionnement de l'estomac et des intestins;
  • Inflammation de l'utérus;
  • Grossesse.

Les symptômes de la maladie

La manifestation initiale de la maladie est une douleur aiguë et perçante dans le bas-ventre droit. D'autres symptômes comprennent:

  • Chaleur;
  • La nausée;
  • Vomissement.

Mais de tels signes caractérisent de nombreuses autres maladies, par exemple la gastrite ou la colique rénale, de sorte qu'une personne peut ne pas donner aux symptômes la bonne signification.

La nature principale de la maladie est une douleur régulière dans l'abdomen inférieur droit, qui est exacerbée avant ou après le coucher. S'ils disparaissent pendant un certain temps, cela ne signifie pas la disparition de la maladie. La prochaine épidémie montrera une douleur insupportable.

À savoir: dans de rares cas, l'appendicite peut être localisée dans le bas de l'abdomen à gauche et les douleurs passent au pubis, au bassin, aux côtes, au bas du dos.

Souvent, les signes d'appendicite sont absents chez les personnes âgées. Il n'est possible de diagnostiquer la maladie qu'au stade final, lorsque les douleurs dans l'abdomen inférieur droit deviennent insupportables.

En cas de douleur intense du côté droit du bas-ventre, il est conseillé d'appeler immédiatement une ambulance. Parce que l'appendicite nécessite un traitement urgent.

Méthodes de traitement

Pour diagnostiquer l'appendicite et son degré, le médecin examine, puis dirige le patient pour une échographie, une IRM, une tomodensitométrie, plus, rase le sang et l'urine pour analyse.

La méthode classique de traitement de l'appendicite est la chirurgie et nous prendrons des antibiotiques. L'opération est réalisée de manière traditionnelle ou laparoscopique. Après cela, le patient ne doit pas manger de nourriture et sortir du lit pendant 14 heures. La période de rééducation peut prendre plusieurs semaines. Vous devez commencer à partir du stade auquel les actions chirurgicales ont été effectuées.

2. Inflammation des appendices

Lorsque le bas-ventre d'une femme fait mal à droite, la cause est une inflammation des appendices ou, comme la maladie est également appelée, une salpingo-ovariite. Il est réveillé par des infections qui se propagent à partir du vagin féminin. À un stade précoce de développement, il est difficile de diagnostiquer l'inflammation des appendices, car il n'y a pas de manifestations cliniques et les femmes se rendent à la clinique au moment des complications de la maladie, lorsque les douleurs dans l'abdomen inférieur droit interfèrent avec leur vie.

Les goncocci et les chlamydia sont des bactéries courantes qui provoquent une inflammation des appendices. Ils pénètrent souvent dans le corps lors de rapports sexuels non protégés. Et seulement dans de rares cas, les bactéries passent en raison d'une barrière utérine perturbée, qui survient après la naissance d'un enfant, une fausse couche ou une interruption artificielle de grossesse.

Il existe des facteurs qui entraînent une inflammation des appendices:

  • Activité sexuelle excessive sous 25 ans;
  • Plusieurs partenaires sexuels en même temps;
  • Rapports sexuels avec une personne qui a plusieurs partenaires sexuels;
  • Rapports sexuels non protégés;
  • Maladies vénériennes;
  • Problèmes avec le petit bassin.

Si vous ne commencez pas le traitement en temps opportun, cela entraînera la formation d'adhérences cicatricielles, qui à leur tour entraîneront des douleurs dans l'abdomen inférieur droit et des conséquences graves:

  • Grossesse extra-utérine;
  • Saignements potentiellement mortels;
  • Infertilité;
  • Douleur pendant les rapports sexuels;
  • Abcès.

Signes de maladie

Lorsque le bas-ventre droit fait mal chez les femmes en raison d'une inflammation des appendices, cela s'accompagne également des symptômes suivants:

  • Décharge abondante avec une odeur désagréable;
  • Saignements entre les menstruations
  • Douleur ou taches pendant les rapports sexuels;
  • Fièvre
  • Fièvre;
  • Miction problématique.

Avec de tels signes, vous devez immédiatement consulter le médecin afin d'éviter des conséquences compliquées..

Méthodes de traitement

Pour poser un diagnostic, le patient doit décrire en détail les symptômes qui se sont manifestés. Ensuite, le médecin procédera à un examen approfondi et prélèvera un écoulement vaginal, un frottis de l'utérus et de l'urine pour analyse. Pour confirmer et connaître le degré de développement, la femme subira une échographie, une prise de sang, une laparoscopie.

Le traitement de l'inflammation des appendices est un traitement antibactérien. Après avoir reçu les réponses d'analyse, le médecin peut prescrire d'autres médicaments.

Le patient doit suivre impeccablement toutes les instructions du spécialiste traitant. Après plusieurs doses de médicaments, la femme se sent beaucoup mieux, les douleurs dans l'abdomen inférieur droit disparaissent et il n'y a presque pas de symptômes auxiliaires. Mais, c'est loin d'être la fin du traitement..

Si une femme a un partenaire sexuel régulier, il doit également être testé et traité..

Jusqu'à la guérison complète, lorsque les tests confirment la destruction de l'infection, les rapports sexuels sont strictement interdits..

3. Endométriose

À droite chez les femmes, une douleur douloureuse dans le bas-ventre est causée par l'endométriose - la prolifération de cellules de la membrane utérine à l'extérieur de celle-ci.

Les interruptions et les troubles hormonaux provoquent la maladie, en raison de laquelle des foyers nocifs affectent la muqueuse de l'utérus, ce qui entraîne des saignements entre les cycles menstruels, une réaction inflammatoire, des adhérences cicatricielles.

Souvent, cette maladie est diagnostiquée entre 40 et 45 ans et le processus d'apparition de l'endométriose se produit en âge de procréer. Mais, chaque année, la maladie rajeunit et parfois elle survient chez les adolescentes.

Malheureusement, à ce jour, les scientifiques n'ont pas été en mesure d'établir la cause exacte de l'endométriose. Ils n'ont pu identifier que quelques raisons théoriques:

  • Menstruations rétrogrades
  • Immunité abaissée;
  • Métaplasie;
  • Conduit de Müller;
  • Prédisposition génétique.

En cas de traitement intempestif, le stade initial évoluera en léger, puis en modéré et sévère.

Signes de maladie

Lors d'une maladie telle que l'endométriose, le sexe féminin ressent:

  • Douleur dans l'abdomen inférieur droit;
  • Périodes problématiques;
  • Réglementation abondante;
  • Douleur dans les articulations de la hanche;
  • Rapports sexuels habillés;
  • Miction douloureuse.

Si le bas-ventre de la fille à droite fait mal et que les symptômes ci-dessus apparaissent, il est impératif de se rendre à la clinique pour diagnostiquer la maladie et prescrire un traitement approprié..

Chaque femme doit savoir que l'endométriose peut entraîner non seulement des douleurs insupportables dans le bas-ventre droit, mais aussi l'apparition de kystes, de ménorragies, d'infertilité.

Méthodes de traitement

Il est très difficile de diagnostiquer l'endométriose avec un examen de routine, par conséquent, les experts envoient le patient pour une échographie, une hystérosalpinographie, une laparoscopie.

Les stades non avancés de l'endométriose sont traités:

  • Médicaments hormonaux;
  • Médicaments antispasmodiques;
  • Médicaments anti-inflammatoires;
  • Les inhibiteurs;
  • Acupuncture;
  • Exercices de guérison.

Les statistiques montrent que 12% des victimes de la maladie ont besoin d'une opération radicale - l'élimination de tous les organes internes féminins.

Pour éviter les complications de la douleur dans l'abdomen inférieur droit, il est conseillé de demander l'avis de médecins hautement qualifiés à temps.

4. Mésadénite

Parfois, l'adénite mésentérique devient la cause de douleurs dans l'abdomen inférieur droit. Cette maladie enflamme les ganglions lymphatiques. Il y en a plus de 500 dans le corps humain. Ils remplissent une fonction protectrice, mais lorsqu'une infection les pénètre, un processus inflammatoire se produit..

Le mésentère est divisé en quatre formes d'écoulement, chacune provoquant une douleur douloureuse et croissante dans l'abdomen inférieur droit:

  • Tranchant;
  • Chronique;
  • Spécifique;
  • Non spécifique.

Souvent, la maladie est diagnostiquée chez les enfants et les adolescents..

Parmi les causes de l'adénite mésentérique figurent:

  • Divers virus et bactéries;
  • Mononucléose;
  • Le lymphome de Burkitt;
  • Carcinome du nasopharynx;
  • Tuberculose.

Signes de maladie

Les signes prédominants de l'adénite mésentérique sont considérés comme des douleurs dans l'abdomen inférieur droit, qui sont similaires aux poussées d'appendicite. Mais parfois, la victime est incapable de comprendre exactement où la douleur se produit, car la maladie affecte tout l'abdomen. Dans de rares cas, la douleur disparaît, mais cela signifie que les ganglions lymphatiques ont commencé à s'infecter. Un tel processus entraînera des conséquences très désagréables et des maladies graves..

Parmi les panneaux d'accompagnement figurent:

  • Nausées récurrentes;
  • Vomissements simples;
  • Perte d'intérêt à manger
  • La diarrhée;
  • Haute température;
  • Chutes de pression;
  • Rythme cardiaque accéléré.

La forme chronique se manifeste par des douleurs légèrement visibles dans l'abdomen inférieur droit, qui sont exacerbées après une activité physique.

Méthodes de traitement

Pour guérir la douleur dans l'abdomen inférieur droit causée par une adénite mésentérique, les médecins prescrivent:

  • Les antibiotiques;
  • Anti-douleurs;
  • Médicaments qui éliminent les spasmes;
  • Médicaments antituberculeux;
  • Blocus paranéphral;
  • Solutions de détoxification du corps;
  • Traitement de physiothérapie;
  • Rythme de vie calme et non émotionnel;
  • Régime.

En observant toutes les instructions médicales, la maladie cessera de causer de la douleur dans le bas-ventre droit et le patient pourra reprendre rapidement une vie pleine.

5. Cancer de l'intestin

Lorsque le bas-ventre fait mal à droite, le patient peut être diagnostiqué avec un cancer de l'intestin, un néoplasme dans le côlon ou l'intestin grêle qui tue près d'un million de personnes chaque année..

Une maladie courante et bien connue est générée pour les raisons suivantes:

  • Utilisation à long terme d'antibiotiques;
  • Abus de régime;
  • Obésité;
  • Fumeur;
  • Consommation excessive d'alcool;
  • Maladie inflammatoire de l'intestin.

Signes de cancer

Les premiers stades du cancer sont asymptomatiques. Mais après un certain temps, la personne commence à tirer le côté droit, des douleurs dans le bas-ventre droit se réveillent. Mais les gens n'y prêtent pas immédiatement attention, croyant être surchargés de travail ou avoir mangé quelque chose qui n'est pas frais..

Les signes de la maladie ont des caractéristiques différentes et diffèrent également chez les femmes et les hommes..

Une maladie de l'intestin grêle entraîne:

  • Douleurs crampantes dans l'abdomen inférieur droit;
  • Caillots de sang dans les selles et couleur foncée;
  • Goût métallique dans la bouche;
  • Nausées accompagnées de vomissements.

Lorsque le côlon est affecté, il se manifeste:

  • Douleur douloureuse dans le bas de l'abdomen à droite;
  • La diarrhée;
  • Ballonnements;
  • Hydropisie abdominale;
  • Hypertension artérielle.

Le sexe féminin peut développer les signes suivants:

  • Perturbations du cycle menstruel;
  • Perte de poids drastique;
  • Sang dans l'urine;
  • Intolérance aiguë au frit et au gras.

Dans le sexe masculin, la maladie se manifeste:

  • Température légèrement élevée, qui ne baisse pas pendant longtemps;
  • Diminution de l'intérêt pour la sexualité;
  • Mauvaise digestion;
  • Envie fréquente d'uriner.

Méthodes de traitement

Après un examen approfondi, les médecins pratiquent une intervention chirurgicale. Ensuite, un médicament et une radiothérapie sont prescrits..

6. Hernie inguinale

S'il y a une douleur dans le côté droit de l'abdomen dans la partie inférieure du sexe masculin, les médecins diagnostiquent souvent une hernie inguinale - la saillie des organes internes vers l'extérieur.

Signes de maladie

Les symptômes d'une hernie inguinale comprennent:

  • Renflements arrondis sur le scrotum;
  • Douleurs dessinantes dans le bas-ventre droit;
  • Maux d'estomac;
  • Difficulté à uriner
  • La nausée.

Méthodes de traitement

Pour traiter la douleur dans le bas-ventre droit causée par une hernie inguinale, les médecins sont obligés de recourir à une opération chirurgicale - hernioplastie laparoscopique.

La durée de la période de rééducation dépend de la gravité de la maladie. Dans tous les cas, le patient doit suivre toutes les instructions du médecin traitant..

Vous ne pouvez pas laisser une situation où le bas-ventre droit fait mal, car cela entraînera des conséquences imprévues..

Médecins aux prises avec des douleurs abdominales en bas à droite

Lorsque la douleur dans le bas-ventre droit est dérangeante, cela n'a aucun sens de demander à des amis ou à des voisins quoi faire, vous devez immédiatement vous rendre chez l'un de ces spécialistes:

  • Thérapeute;
  • Chirurgien;
  • Urologue;
  • Néphrologue;
  • Infectionniste;
  • Gynécologue;
  • Gastroentérologue.

Causes moins populaires de douleur abdominale inférieure droite

Beaucoup de gens s'intéressent aux raisons pour lesquelles l'estomac fait mal à droite. Les maux ci-dessus ne sont pas une liste complète des raisons. La douleur dans le bas-ventre droit survient également pour des raisons moins populaires:

  • La maladie de Crohn;
  • Problèmes avec les voies urinaires;
  • Porter un bébé;
  • Cavernite;
  • Prostatite;
  • Cholécystite;
  • Cirrhose du foie;
  • Diverticulite
  • Maladies variqueuses;
  • Les hémorroïdes;
  • Oophorite;
  • Salpingite;
  • Gastroduodénite et bien plus.

Résumer

Naturellement, lorsque l'estomac fait mal en bas à droite, chacun a le droit de choisir de consulter ou non un médecin. Mais il vaut la peine de savoir que les douleurs dans le bas-ventre droit causent des dommages irréparables à l'intérieur et même la mort. Pourquoi est-il recommandé de ne pas reporter la visite chez le médecin.

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Pourquoi l'estomac droit fait-il mal: maladies possibles et leur traitement

Procédure pour la douleur

De nombreux organes sont concentrés dans la cavité abdominale. Certains d'entre eux sont creux, d'autres ont une structure parenchymateuse. Les modifications des organes creux peuvent entraîner une perforation de leurs parois. Dans le même temps, l'effusion de leur contenu dans la cavité abdominale est lourde d'un processus inflammatoire étendu (péritonite, empoisonnement du sang et mort).

Déterminez où il est localisé

Pour faciliter le diagnostic, les médecins divisent conditionnellement la région abdominale en 4 quadrants. La douleur peut être localisée dans le quadrant supérieur droit ou inférieur.

Si la douleur est concentrée par le haut, il y a lieu de supposer une pathologie des poumons, du diaphragme, du foie, de la vésicule biliaire, du pancréas et de l'estomac. Lorsque l'inconfort est localisé par le bas, une inflammation de l'appendice, des reins et des voies urinaires, des organes du système reproducteur est suspectée. La cause de la douleur dans l'espace adjacent est le plus souvent le petit et le gros intestin..

Quelle est la nature de la douleur

Seul le patient lui-même peut décrire la nature de la douleur, ce qui est important pour le diagnostic. Lorsque vous parlez avec un médecin, il est nécessaire de caractériser l'inconfort le plus précisément possible..

Des douleurs périodiques faibles, tiraillantes ou douloureuses indiquent les premiers stades du développement de la maladie. Cet inconfort passe souvent inaperçu jusqu'à ce que l'inconfort devienne plus intense. La cause de la douleur légère est les processus inflammatoires, l'apparition de troubles fonctionnels dans l'organe, la dégénérescence cellulaire, la formation et la croissance de structures atypiques.

Des douleurs ou spasmes intenses accompagnent les maladies des organes musculaires lisses. La cause de leur apparition est des troubles fonctionnels, le développement d'une inflammation, une augmentation de la pression dans la cavité de l'organe..

Des douleurs intenses de nature coupante ou coupante apparaissent lorsque les terminaisons nerveuses sont endommagées ou enflammées, lorsque l'intégrité du parenchyme ou des membranes des organes internes est perturbée. La cause est souvent un processus inflammatoire actif. Une autre option est l'ischémie tissulaire aiguë à la suite de troubles circulatoires.

Un «poignard» soudain ou des douleurs insupportables indiquent souvent une perforation de la paroi de l'organe. Une localisation claire des sensations indique des dommages à un endroit spécifique. Les douleurs renversées surviennent aux stades ultérieurs du développement des pathologies et indiquent une péritonite.

Information additionnelle

Pour un médecin, les informations sur le développement de l'inconfort, le moment de son apparition et le lien avec d'autres événements sont également importantes. Pour qu'un spécialiste puisse dresser un tableau clinique complet, il est nécessaire de clarifier les points suivants:

  • lorsque la douleur est apparue (sutra, immédiatement après le réveil, la nuit, à d'autres moments de la journée), combien de temps le patient éprouve-t-il une gêne, a-t-il fait mal au même endroit plus tôt;
  • comment ça fait mal (les sensations sont apparues soudainement ou ont augmenté progressivement);
  • comment l'inconfort a changé (il est devenu plus faible, plus fort, la nature de la douleur a changé);
  • symptômes supplémentaires (faiblesse, nausées, frissons, lourdeur). Le médecin doit être informé des épisodes de vomissements, de troubles des selles, de fièvre, ainsi que de la température corporelle exacte au moment du traitement;
  • ce que faisait le patient. Pour les douleurs abdominales, la prise de tout médicament n'est pas souhaitable. Cela peut changer le tableau clinique et rendre le diagnostic difficile. Cependant, dans certains cas, il est permis de prendre des antispasmodiques et des sorbants. Le médecin doit indiquer le nom du médicament et la dose prise.

D'autres informations sont également importantes pour le diagnostic - taille, poids, présence de mauvaises habitudes, régime alimentaire, maladies chroniques, caractéristiques héréditaires d'une personne.

Quand voir un médecin

Les douleurs abdominales du côté droit sont le résultat de maladies graves des organes vitaux. Avec leur défaite, il y a un risque élevé de complications et de changements irréversibles. Toute douleur dans l'abdomen à droite est une raison de visiter la clinique et de subir un examen complet.

  • Des douleurs faibles et douloureuses indiquent une évolution lente de l'inflammation. Vous devez consulter un médecin à tout moment opportun. Il ne doit pas être retardé, car l'inflammation peut se propager à d'autres organes et entraîner des lésions des tissus organiques.
  • Les spasmes et le «lumbago» à droite sont le résultat de lésions intestinales, ainsi que de l'accumulation de gaz à l'intérieur. Si l'inconfort est tolérable, n'a pas tendance à augmenter, le patient peut boire un antispasmodique et consulter un médecin à tout moment opportun..
  • Avec une douleur intense qui survient soudainement, vous devez être immédiatement alerte. Douleurs insupportables et lancinantes - une raison d'appeler une ambulance.

Si l'estomac fait mal pendant plus d'une demi-heure, alors que l'inconfort change de caractère ou que son intensité augmente, contactez la clinique ou appelez une ambulance en cas d'urgence.

Douleurs douloureuses à droite

Il est possible de deviner pourquoi il y avait de la douleur sur le côté par la nature des sensations et des symptômes qui les accompagnent. Cependant, ce n'est pas une raison pour s'automédiquer. Seul un médecin possédant les qualifications appropriées est en mesure de diagnostiquer la pathologie et de prescrire le traitement approprié.

Maladies du système respiratoire

Une douleur dans la zone de l'hypochondre à droite peut indiquer une pathologie pulmonaire - pneumonie, abcès, cancer du poumon, thromboembolie pulmonaire du côté droit. Dans le même temps, l'inconfort est douloureux, il est constamment présent. Lorsque des caillots sanguins se produisent, la douleur est intense, poignante. Dans le contexte de maladies pulmonaires, le patient a de la fièvre, des difficultés à respirer (violation de l'acte d'inhalation-expiration), une toux sèche ou humide. Avec le développement des oncopathologies, des symptômes non spécifiques sont présents - faiblesse, apathie, manque d'appétit, perte de poids.

Un autre provocateur de douleurs hypochondres à droite est la pleurésie dans la zone correspondante. L'inflammation des membranes du poumon s'accompagne de fièvre, signes d'intoxication. Avec une respiration profonde, la douleur sous la côte augmente brusquement, devient lancinante.

Pathologies de l'estomac

L'inflammation des parois de l'estomac (gastrite) provoque rarement une douleur unilatérale. L'inconfort est ressenti au centre de l'abdomen, juste en dessous du sternum. Les douleurs du côté droit accompagnent les lésions ulcéreuses et érosives de la paroi droite de l'organe, la formation de polypes et de tumeurs malignes. Le développement des ulcères provoque d'abord des spasmes. À mesure que le processus pathologique s'approfondit dans la paroi de l'estomac, la douleur devient constante, à la limite de la coupure. Ils dépendent directement de l'apport alimentaire. Apparaissent plus souvent quelque temps après avoir mangé. Lorsque l'ulcère se perfore, la douleur est insupportable, "poignard". Avec les oncopathologies - douloureuses, tiraillantes, constantes. Les symptômes supplémentaires incluent la lourdeur, la nausée, les vomissements, les ballonnements, la fièvre.

Problèmes de pancréas

La pancréatite est la maladie la plus courante du pancréas. Cela peut être aigu et chronique. Malgré l'emplacement de la glande au centre de la cavité abdominale, elle peut provoquer des douleurs du côté droit. La raison en est la forme anatomique de l'organe. Le pancréas ressemble à une goutte dépliée horizontalement. Sa plus grande partie (tête) est projetée dans le quadrant supérieur droit de l'abdomen. Si le processus inflammatoire de la pancréatite ou de la nécrose pancréatique est concentré ici, une douleur du côté droit se produit. Au fur et à mesure que la maladie s'aggrave, l'inconfort devient ceinture. Le pancréas est caractérisé par des douleurs coupantes soudaines et intenses. La défaite de la glande s'accompagne de troubles digestifs (nausées, vomissements, flatulences, troubles des selles), symptômes d'intoxication.

Pathologies hépatiques

Si le foie est inquiet, l'inconfort est localisé dans la zone de l'hypochondre droit. Les sensations de douleur, de pression et de traction indiquent des dommages au parenchyme. L'élargissement du foie provoque un étirement de sa capsule, ce qui provoque une gêne. Les diagnostics possibles incluent l'hépatite (elle peut être infectieuse et non infectieuse), le kyste hépatique, les formations tumorales, l'hépatose et la cirrhose.

Les douleurs de piqûre dans l'hypochondre droit après la course et la marche rapide ne sont pas liées à des pathologies. Le phénomène est causé par l'activation de l'apport sanguin à l'organe et l'étirement de sa capsule.

Des sensations de coup de couteau et de coupure paroxystiques, des spasmes et une gêne de traction indiquent des lésions de la vésicule biliaire. L'organe le signale en cas d'inflammation de ses parois (cholécystite), de leur étirement excessif lors de la cholestase, de la formation et de l'avancement des calculs biliaires. Des douleurs constantes et pressantes parlent d'un kyste biliaire, de la formation de polypes, d'une hypersécrétion de bile, de plis de la vessie.

Le syndrome colique hépatique mérite une attention particulière. La condition est accompagnée d'une douleur "poignard" dans le haut de l'abdomen à droite. Symptômes concomitants - brûlures d'estomac, goût amer dans la bouche, éructations, vomissements avec impuretés biliaires.

D'autres maladies du foie se manifestent par des signes non spécifiques - faiblesse et fatigue accrue, humeur apathique et détérioration de la peau. Avec la progression des pathologies hépatiques dans le corps, d'autres changements se produisent. Tous les organes et systèmes souffrent en raison de leur charge accrue, de l'accumulation de radicaux libres et de la circulation de produits toxiques dans le sang.

La jaunisse indique sans aucun doute une pathologie hépatique. Si les muqueuses du patient, la sclérotique des yeux jaunissent, la peau sur tout le corps se couvre d'une éruption hémorragique, il y a toutes les raisons de supposer une congestion dans la vésicule biliaire.

Troubles de l'intestin grêle

De l'estomac, les aliments pénètrent dans le duodénum, ​​où ils sont soumis à un traitement enzymatique, suivi de l'absorption des nutriments par les parois intestinales. Avec la défaite de la section mince, un inconfort se produit souvent dans la région ombilicale. L'inconfort migre d'un côté en présence d'un processus pathologique dans les plis de l'intestin grêle directement à droite. Les causes sont la duodénite (inflammation des parois du duodénum, ​​ulcère, obstruction intestinale, hernie). Toutes les conditions sont caractérisées par une diminution ou un manque complet d'appétit, une faiblesse. Des vomissements (souvent avec des impuretés biliaires), des ballonnements et des troubles des selles peuvent survenir. Avec les hernies, le principal symptôme est la saillie des tissus sur le plan de la peau.

Maladies du côlon

Colite ulcéreuse, maladie de Crohn, obstruction, syndrome du côlon irritable - toutes ces maladies s'accompagnent de sensations douloureuses du côté droit lorsque la partie ascendante du côlon est impliquée dans le processus.

La douleur du côté droit peut être un signe d'appendicite. Aucun traitement ne peut être prescrit tant que l'absence d'inflammation de l'appendice n'est pas confirmée par des tests ou des procédures de diagnostic.

Avec l'appendicite, la douleur apparaît dans le nombril. Au fur et à mesure que l'inflammation progresse, l'inconfort est concentré dans la région iliaque droite, augmentant progressivement. En l'absence de traitement adéquat, l'appendice se nécrose, ce qui se manifeste par une «douleur de poignard». L'appendicite lancée conduit presque toujours à une péritonite. Le seul traitement est chirurgical. Signes concomitants d'appendicite - vomissements uniques, lourdeur, manque d'appétit, diarrhée, température corporelle subfébrile.

Troubles du système urinaire

Les maladies et les troubles fonctionnels des reins se manifestent souvent par une gêne dans le bas du dos. Leur localisation du côté droit dans la région abdominale est possible, mais elle est extrêmement rare.

Dans les pathologies rénales, il s'agit d'une douleur irradiante. Cela se produit dans un contexte d'inconfort sévère dans la zone de projection des reins sur le dos. La douleur dans le quadrant inférieur de l'abdomen est plus souvent provoquée par les uretères (calculs qui ont laissé les reins en eux). En partant, les calculs rénaux griffent et irritent la membrane muqueuse sensible des voies urinaires. En conséquence, il y a des sensations douloureuses intenses coupantes et poignardées. Ils disparaissent après un certain temps après avoir uriné..

Les calculs coincés dans l'uretère provoquent des douleurs au poignard et des coliques rénales. La température corporelle du patient augmente, il existe des troubles aigus de l'écoulement de l'urine, des impuretés de sang et de mucus y apparaissent. Le syndrome s'accompagne d'une douleur intense et nécessite une hospitalisation du patient.

Pathologies des organes reproducteurs

En raison des caractéristiques structurelles anatomiques du système reproducteur, il provoque rarement des douleurs abdominales chez les hommes. Les femmes sont plus susceptibles de souffrir de ces symptômes. Des douleurs douloureuses dans la région iliaque à droite (bas de l'abdomen) apparaissent sur fond d'ovaire polykystique, de kystes, de cancer. La cause la plus fréquente de douleur du côté droit est la grossesse extra-utérine (extra-utérine). Lorsque l'embryon est implanté dans la paroi de la trompe de Fallope, les sensations douloureuses sont insignifiantes (coup de couteau ou coupure), apparaissent périodiquement et disparaissent rapidement. Avec la division cellulaire active de l'embryon, la trompe de Fallope est étirée. Le manque d'aide adéquate entraîne la rupture du tuyau. Cela se manifeste par des douleurs de «poignard», une altération de la conscience, jusqu'à un évanouissement soudain, des pertes vaginales.

Comment identifier la cause de la douleur

Après avoir recueilli l'anamnèse, le médecin mettra en évidence plusieurs diagnostics différentiels. Un ensemble de mesures diagnostiques aidera à établir la maladie. Certains d'entre eux sont représentés par des tests de laboratoire de sang, d'urine et de matières fécales. Selon leurs résultats, il est possible de déterminer la présence d'un processus inflammatoire dans le corps, des troubles fonctionnels dans le travail des voies digestives et urinaires.

Les procédures matérielles sont sélectionnées sur une base individuelle. Pour évaluer l'état du système respiratoire, une fluorographie est prescrite. Pour examiner l'estomac, une gastroscopie est utilisée. L'état du foie et du pancréas est évalué par échographie. L'examen échographique est également utilisé pour les maladies des systèmes urinaire et reproducteur. En cas de doute ou de suspicion de troubles organiques multiples, une imagerie par résonance magnétique multi-coupes de la cavité abdominale est prescrite. L'étude fournit des informations complètes sur tous les organes à la fois.

Pour identifier avec précision la violation et poser un diagnostic définitif, des mesures de diagnostic supplémentaires peuvent être nécessaires. Par exemple, scintigraphie, examen laparoscopique, biopsie.

Comment se débarrasser de la douleur

Le moyen idéal pour éliminer l'inconfort est de commencer un traitement complet sur recommandation d'un médecin après un diagnostic complet. Si, pour une raison quelconque, la visite chez le médecin est reportée, vous pouvez utiliser des médicaments spéciaux pour soulager la douleur. Vous devez comprendre que l'automédication a des conséquences néfastes sur la santé. La récidive de la douleur est une raison de consulter un médecin sans faute.

Pour éliminer les spasmes et les douleurs abdominales paroxystiques, des antispasmodiques sont utilisés: No-Shpu, Buscopan. Si vous suspectez une maladie intestinale, il est conseillé de prendre Spasmomen, Mebsin, Mebeverin. Les douleurs de genèse inconnue, qui diffèrent des spasmes, sont soulagées à l'aide de médicaments combinés (Baralgin, Spazmalgon). En tant qu'ambulance, conviennent les comprimés approuvés pour éliminer la douleur en période postopératoire (Ketanov, Ketorol). Avec des douleurs douloureuses et tiraillantes dont l'intensité augmente, vous pouvez prendre des médicaments du groupe AINS (Diclofénac, Ibuprofène). Cependant, ces médicaments ont un effet ulcérogène - ils affectent négativement l'état de la muqueuse gastrique. Pour les pathologies chroniques de cet organe ou les douleurs à l'estomac, les AINS sont interdits..

Une douleur abdominale du côté droit peut indiquer une maladie de n'importe quel organe de la cavité abdominale situé à droite. Par conséquent, une personne souffrant de douleur de toute nature et de tout lieu devrait demander l'aide d'un médecin..