Le pancréas d'un bébé hypertrophié est un signe d'inflammation ou de croissance normale

Cliniques

Pour différents âges d'une personne, la taille des organes du système digestif a certaines valeurs normales. L'organe se développe à mesure que le corps grandit. S'il est révélé que l'enfant a un pancréas hypertrophié et qu'il est devenu plus que la norme d'âge, cela peut indiquer la présence possible d'un processus pathologique.

Pourquoi y a-t-il une augmentation

La glande (pancréas) a une forme oblongue, elle se compose d'une tête, d'un corps et d'une queue. Le parenchyme de l'organe est représenté par le tissu glandulaire et les canaux.

Une augmentation de taille peut survenir en raison de l'inflammation et de la mise en œuvre de plusieurs mécanismes pathogéniques:

  • Développement de la congestion avec détérioration de l'écoulement sanguin.
  • La libération de plasma sanguin dans la substance intercellulaire des tissus, ce qui conduit à leur œdème.
  • Détérioration de l'écoulement du suc pancréatique dans la lumière du duodénum.
  • L'apparition de formations pathologiques volumétriques.

Le mécanisme de l'œdème du pancréas doit être pris en compte lors du choix des mesures thérapeutiques.

Les raisons

Une augmentation du pancréas chez un enfant plus que les indicateurs d'âge normaux est une manifestation des conditions pathologiques suivantes:

  • Blessures abdominales fermées reportées, qui se présentent principalement par des coups ou des ecchymoses. Après exposition à un facteur traumatique, la rate est souvent hypertrophiée..
  • Conditions auto-immunes - une violation de l'état fonctionnel de l'immunité, dans laquelle les anticorps dirigés contre leurs propres tissus et organes, y compris le pancréas, commencent à "par erreur".
  • Intoxication (empoisonnement) du corps de l'enfant avec divers composés chimiques qui ont un effet négatif sur les structures du système digestif. Cela agrandit souvent le foie..
  • La pancréatite aiguë est une réaction inflammatoire qui est le plus souvent causée par le développement d'un processus infectieux.
  • La pancréatite chronique est une évolution prolongée de la réponse inflammatoire qui dépasse une période de 1 mois. Cela peut être le résultat d'un traitement inapproprié de l'inflammation aiguë ou d'un régime alimentaire inapproprié (plus fréquent chez les adultes).
  • La formation de formations pathologiques volumétriques dans les tissus, qui comprennent un abcès (une cavité limitée remplie de pus), un kyste (une cavité avec du liquide), une tumeur bénigne ou maligne. Dans le même temps, le changement de taille peut être localisé: souvent l'enfant a une queue élargie du pancréas.
  • Ulcère gastroduodénal, accompagné d'une violation locale de l'intégrité de la membrane muqueuse de l'estomac ou du duodénum, ​​qui provoque par la suite une violation de l'état fonctionnel de la glande et son augmentation de taille.
  • Conditions inflammatoires pathologiques affectant le duodénum (duodénite) et conduisant à une obstruction de l'écoulement du suc pancréatique avec hypertrophie de la glande.
  • La fibrose kystique est une pathologie systémique congénitale, accompagnée de lésions de diverses glandes, y compris le pancréas.

La recherche de la raison de l'augmentation du pancréas chez les enfants est une mesure diagnostique obligatoire nécessaire pour la sélection ultérieure de mesures thérapeutiques optimales..

Comment cela se manifeste

Le pancréas d'un enfant hypertrophié peut être accompagné de douleurs abdominales

Le redimensionnement du pancréas ne se reflète pas directement sur l'état de l'enfant.

Les signes indirects suivants indiquent une condition pathologique possible:

  • Diminution de l'appétit.
  • Perte de poids.
  • Ballonnements, pire après avoir mangé.
  • Selles instables, dans lesquelles la constipation peut alterner avec la diarrhée.
  • Éructations avec de l'air (cela peut avoir une odeur désagréable), brûlures d'estomac.
  • Nausées récurrentes, pouvant être accompagnées de vomissements.

L'apparition d'un ou plusieurs troubles de l'état fonctionnel du système digestif, en particulier sur fond de douleur dans le haut de l'abdomen, peut indiquer une possible augmentation du pancréas.

Comment est-il diagnostiqué

Visualisation des organes abdominaux par échographie et détermination de leur taille

Les dimensions fiables du pancréas sont déterminées à l'aide de diverses techniques d'imagerie:

  • L'examen échographique est l'une des méthodes d'imagerie les plus courantes, informatives et sûres. Il vous permet de déterminer la localisation et la gravité des changements dans l'organe.
  • La tomodensitométrie est une technique de radiographie à haute résolution de balayage des tissus couche par couche.
  • L'imagerie par résonance magnétique est un balayage couche par couche, basé sur la visualisation en raison de l'effet de la résonance nucléaire. Il est effectué lorsqu'il est nécessaire d'étudier de grandes zones du corps.

Pour connaître les raisons de l'augmentation, des diagnostics complexes sont prescrits, y compris des méthodes de recherche instrumentale, fonctionnelle et de laboratoire.

Traitement

Une hypertrophie du pancréas dépassant les valeurs normales d'âge nécessite des mesures thérapeutiques complexes:

  • La thérapie étiotropique est un traitement visant à éliminer l'effet de la cause. Pour cela, des médicaments de divers groupes pharmacologiques (antibiotiques, immunosuppresseurs) peuvent être utilisés. En présence d'un néoplasme malin ou bénin, d'un abcès, d'un kyste, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.
  • Thérapie pathogénétique - les mesures impliquent un effet sur le mécanisme de l'élargissement des organes. Des antispasmodiques sont prescrits pour améliorer l'écoulement du suc pancréatique, des anti-inflammatoires, ainsi que des agents enzymatiques pour faciliter le processus de digestion et réduire la charge sur les organes du tractus gastro-intestinal.

Le traitement peut être effectué à domicile en ambulatoire, sous réserve du respect discipliné des prescriptions médicales. Dans le cas d'une évolution plus sévère du processus pathologique, une hospitalisation de l'enfant est nécessaire.

Toutes les mesures thérapeutiques ne peuvent donner l'effet souhaité que dans le cadre du respect obligatoire des recommandations diététiques:

  • Repas fréquents en petites portions - à l'âge de 3 ans, un enfant doit manger 7 fois par jour, à 3 ans - 6 fois par jour, à 5 ans et plus - 5 fois. Vous pouvez prendre de petites collations entre les repas..
  • Le choix des produits alimentaires, ce qui réduit la charge fonctionnelle sur les organes du système digestif - viandes maigres, légumes bouillis ou cuits à la vapeur, poisson, fruits cuits au four, compote de fruits secs, produits laitiers. Les viandes grasses, les bonbons, le salage, le fumage, les marinades sont exclus.

La mise en œuvre de recommandations thérapeutiques et diététiques dans la plupart des cas conduit au résultat principal - la normalisation de la taille du pancréas, ainsi que la restauration de l'état fonctionnel de l'organe.

L'enfant a un pancréas hypertrophié: que faire?

Le pancréas (pancréas, pancréas) régule les processus de digestion dans le corps humain. Anatomiquement, il est situé derrière le péritoine, derrière l'estomac, pénétrant légèrement dans l'hypochondre gauche.

La formation du pancréas commence à la cinquième semaine de grossesse et la croissance se termine à 15-16 ans. La taille de la glande ne change pas toujours proportionnellement, parfois lors d'un examen de routine, une augmentation de cet organe est constatée chez un enfant.

Raisons d'une hypertrophie du pancréas chez les enfants

l'enfant a une hypertrophie du pancréas que faire

Habituellement, un organe augmente de taille (hypertrophies) si sa charge augmente. Ainsi, un athlète a un muscle cardiaque hypertrophié et un nageur a des poumons et une poitrine bien développés. Quelles sont les causes de l'hypertrophie pancréatique chez un enfant?

Tout d'abord, il s'agit d'une carence en enzymes pancréatiques, qui, étant libérées en quantités insuffisantes dans la lumière intestinale, entraînent une absorption insuffisante dans l'intestin grêle. À son tour, une carence enzymatique peut survenir en raison de:

  • pancréatite chronique. Cela se produit souvent avec un régime monotone.

Il est important que les enfants modernes aient toutes les chances de «gâcher» leur digestion. La restauration rapide, les «hot dogs» sans fin, la gomme à mâcher et le maïs soufflé, la marmelade à mâcher colorée, le soda sucré bon marché et d'autres produits saturés de colorants et de substances nocives peuvent provoquer une inflammation et des douleurs, sur la base desquelles un diagnostic de pancréatite chronique primaire peut être posé.

  • troubles congénitaux de la structure du pancréas;
  • états fonctionnels et réversibles. Un exemple d'un tel diagnostic est la dysbiose intestinale..

Comment traiter la glande avec des remèdes populaires

Le traitement alternatif le plus simple pour le pancréas est de boire du jus de pomme de terre. Quelques tubercules roses sont soigneusement lavés et frottés avec la peau. Le jus est pressé hors du gruau et l'enfant reçoit 2 roubles. un quart de verre par jour. Après encore 5 minutes. propose de boire un peu de kéfir. Le cours général de la thérapie par jus est de 2 semaines. Ensuite, ils organisent une pause de 7 jours et continuent à arroser le bébé avec du jus de pomme de terre.

Les enfants adorent les bonbons. Pour le pancréas, cette dépendance est utilisée en apprenant au bébé à manger 1 cuillère à café le matin. mon chéri. Il est utile de boire un produit apicole avec du lait chaud (un demi-verre). Si un enfant souffre d'allergies ou de diabète sucré, il est interdit de le nourrir à des fins médicinales avec du miel..

Dans la thérapie des enfants de 2 à 3 ans, on trouve souvent des préparations de réglisse. Lorsque le bébé a une glande hypertrophiée, 1 c. les guérisseurs conseillent de combiner les racines sèches d'une plante avec les racines de bardane et de pissenlit (5 g chacune). La collecte doit être insistée dans un demi-litre d'eau bouillante pendant environ 3 heures. La phytopréparation est donnée à l'enfant sous une forme moyennement chaude 4 r. un demi-verre par jour. L'outil normalise la production de substances pancréatiques.

  1. Si le processus d'élargissement a affecté le pancréas en raison d'une pancréatite aiguë ou d'un abcès, ne refusez pas de placer le bébé dans le service chirurgical. Là, il subira avec succès une thérapie conservatrice et chirurgicale..
  2. L'urgence de l'excision du pseudokyste détecté sur la glande est convenue avec le chirurgien. Dans certains cas, le site pathologique est laissé et forcé de se dissoudre à l'aide de médicaments.

Parallèlement à la croissance de l'enfant, la taille des organes internes et de divers types de tissus augmente également. Habituellement, le développement des organes se déroule sans heurts sans causer de problèmes. Mais il y a des moments où la taille des organes internes ne correspond pas à l'âge de l'enfant. Que faire pour les parents: sonner l'alarme ou regarder ce qui se passe de sang-froid?

Pourquoi le pancréas entier ou une partie de celui-ci est-il agrandi?

Le fait est peut-être simplement que le corps de l'enfant a commencé à grandir, qu'il a commencé à manger plus et que la croissance du pancréas "dépasse" légèrement le système musculo-squelettique. D'où son apparente augmentation.

Les raisons de l'élargissement du pancréas chez un enfant complètement, et non dans des parties individuelles, peuvent être les suivantes:

  • en raison d'un traumatisme contondant à l'abdomen et de l'apparition d'un gonflement de la glande. Mais c'est une symptomatologie aiguë et urgente, et tout est clair ici;
  • en présence de fibrose kystique. Dans ce cas, une sécrétion épaisse est sécrétée, ce qui empêche le drainage normal des conduits. Mais un tel diagnostic est généralement posé à un très jeune âge, souvent même dans une maternité;
  • avec des lésions inflammatoires de l'intestin (par exemple, avec une gastroduodénite);
  • avec des maladies auto-immunes et des anomalies individuelles dans le développement de cet organe.

Mais dans le cas où, par exemple, la queue du pancréas chez un enfant, ou son corps, est agrandie, la raison peut être, comme chez les adultes, la formation d'une pierre dans les canaux du pancréas, l'apparition d'un kyste. Dans certains cas, mais très rarement, ce signe brûlera pour parler de la formation d'une tumeur, vous devez donc continuer l'examen.

Néanmoins, quelles que soient les hypothèses, vous devez faire attention aux manifestations cliniques. S'il y a des symptômes, ils peuvent indiquer divers processus pathologiques dans la glande..

Diagnostique

Pour toute plainte d'un enfant concernant des douleurs abdominales, ne retardez pas le rendez-vous avec le pédiatre. Le début de l'examen est la palpation de l'abdomen de l'enfant. Le médecin déterminera à l'avance s'il y a une hypertrophie de la glande.

La prochaine étape est un test sanguin biochimique, qui vous permet de spécifier les hypothèses du pédiatre et d'établir le degré de violations.

Pour diagnostiquer avec précision le problème, des méthodes instrumentales seront nécessaires: pour les jeunes enfants - imagerie par résonance magnétique, pour les adultes (sur recommandation d'un médecin) tomodensitométrie. Les deux méthodes détermineront avec une grande précision ce qui est exactement perturbé dans le travail du pancréas.

Important. Le diagnostic des problèmes pancréatiques est un processus difficile. Par conséquent, vous devez patiemment passer par toutes ses étapes afin de savoir exactement ce qui ne va pas avec l'enfant..

Symptômes d'un pancréas hypertrophié

une hypertrophie du pancréas chez les enfants provoque

Il faut comprendre qu'il n'y a pas de tel "symptôme de glande hypertrophiée". L'élargissement d'organe peut être accompagné de divers «problèmes», par exemple œdème, inflammation, ischémie, obésité. Ainsi, les symptômes pouvant conduire à une hypertrophie du «pancréas» chez un enfant sont:

  • amertume en bouche. Indique un trouble de la sécrétion biliaire, possible reflux duodénogastrique, c'est-à-dire le retour de la bile dans l'estomac. Dans ce cas, l'effet nocif de la bile sur le pancréas entraîne une augmentation de la glande;
  • éructations, lourdeur dans l'abdomen, grondements et ballonnements, flatulences. Ce sont des symptômes de dyspepsie supérieure. Le pancréas pourrait bien en être la cause. Dans le cas où la motilité intestinale est bonne et l'activité enzymatique normale, la nourriture digérée est absorbée dans le sang. Et si l'activité enzymatique est faible, la nourriture n'est pas complètement digérée et commence à fermenter dans les intestins. En conséquence, il existe des symptômes désagréables associés à une production accrue de gaz..
  • tabouret instable. Indique une dysbiose, qui s'est développée à la suite d'une malabsorption, c'est-à-dire d'une absorption insuffisante. En conséquence, de nombreuses protéines non digérées sont entrées dans le gros intestin sous la forme de fibres de viande, des graisses non digérées, qui ont commencé à irriter les parois intestinales et à provoquer des diarrhées;
  • des douleurs épigastriques, ainsi que des douleurs de nature zona. Ils indiquent une autoagression enzymatique et parlent d'une possible évolution de la pancréatite chronique avec des exacerbations et des rémissions périodiques..

Et si l'examen montrait qu'il y avait des violations? Quel traitement doit être effectué?

Caractéristiques du traitement pancréatique


Contrôler l'alimentation des enfants

Bien sûr, le traitement d'une glande hypertrophiée dépendra directement de la cause. Cela peut être un traitement diététique doux ou chirurgical. Il est clair que l'élargissement local peut être associé à un kyste ou une néoplasme, qui doit d'abord être enlevé, puis traiter la restauration des fonctions des organes. Il existe plusieurs principes généraux de traitement:

  • Régime stricte. Avec un processus inflammatoire, tout ce qui est gras, épicé, frit et sucré est exclu de l'alimentation de l'enfant. Il est permis d'utiliser des fruits, des légumes, du poisson, du fromage cottage faible en gras et de la viande râpés.
  • L'utilisation de médicaments pour supprimer l'activité sécrétoire. Ceux-ci peuvent être des hormones ou des localisateurs de récepteurs d'histamine..
  • L'utilisation d'enzymes supplémentaires pour normaliser la microflore intestinale et restaurer le pancréas.

Parfois, le traitement implique un refus complet de nourriture pendant plusieurs jours et, en cas de pancréatite chronique, l'enfant devra constamment suivre un régime. N'oubliez pas que vous pouvez éviter l'apparition de processus inflammatoires si vous surveillez l'alimentation et la routine quotidienne de votre enfant. Les aliments frits, épicés et fumés augmentent le stress sur l'organe, augmentant ainsi le risque de pancréatite. Vous savez qu'il est plus facile de prévenir la maladie que de subir un traitement long et fastidieux..

Partage avec tes amis:

Nutrition avec un pancréas hypertrophié

Un régime avec hypertrophie du pancréas chez un enfant peut être prescrit immédiatement, après le fait même de détecter cette augmentation: même si tout va bien et que l'anxiété s'est avérée inutile, un repos temporaire profitera tout de même aux organes digestifs. Le pancréas hypertrophié du bébé aura une pause et la nutrition aidera à améliorer la digestion. Les principes de la thérapie nutritionnelle pour l'hypertrophie du pancréas chez un enfant sont:

  • repas fractionnés et fréquents en petites portions;
  • exclusion de tout ce qui irrite et nuit à la digestion: hamburgers, ailes de poulet épicées "Rostix", "hot dogs", "Cola", surtout froids après les frites grasses et chaudes;
  • refus de gras, fumé, épicé, frit;
  • l'interdiction des conserves, des cornichons et des marinades maison;
  • éviter les épices et sauces chaudes, la mayonnaise, limiter la sauce soja;
  • les bouillons et les soupes de poisson, de champignons et de poulet gras et riches ne sont pas recommandés.

La nourriture suivante est autorisée pour les enfants:

  • céréales, céréales, pâtes;
  • aliments à faible teneur en gras d'acide lactique, casseroles;
  • soupes et plats principaux de légumes, accompagnements;
  • sauces sucrées et sauces au lait;
  • poisson maigre et viande (poulet, dinde);
  • les plats de viande et de poisson doivent de préférence être servis bouillis ou cuits au bain-marie;
  • gelée, thé, café faible, eau minérale plate sont autorisés;
  • fruits et baies, sauf très acides.

Si vous parvenez à convaincre votre enfant qu'il ne s'agit pas d'un régime douloureux, mais d'un aliment d'élite d'une personne en bonne santé et d'un esprit sain dans un corps sain, ce ne sera pas seulement un grand pas en avant vers la résolution d'un problème particulier avec le pancréas., mais en général, un grand pas vers la santé à l'avenir.

Mesures diagnostiques

S'il y a des problèmes avec le pancréas, des symptômes visibles peuvent apparaître uniquement dans la période aiguë, tels que:

  • pâleur de la peau;
  • nausée et vomissements;
  • douleur sous les côtes de la nature de la ceinture;
  • tension dans la paroi abdominale antérieure;
  • l'inflammation peut augmenter la température de votre corps;
  • transpiration abondante, faiblesse générale.

Le médecin examine d'abord visuellement l'enfant et applique une méthode de palpation. Si nécessaire, les enfants avec un organe malade sont envoyés pour une échographie.

Les très jeunes enfants ont des périodes de leur vie où le risque de croissance pancréatique augmente:

  • lors de l'introduction d'aliments complémentaires;
  • lorsque l'allaitement est remplacé par un allaitement artificiel ou mixte;
  • au moment de l'éruption des dents de lait;
  • si l'enfant va à la maternelle pour la première fois;
  • aller en première classe;
  • pendant la période de transition chez les adolescents.

Informations importantes: symptômes d'un pancréas insuffisant

Lorsqu'une inflammation aiguë du pancréas se produit, appelée pancréatite, aucun diagnostic particulier n'est requis. Le médecin peut identifier la maladie par les symptômes évidents..

À propos des enzymes

En plus du régime, en présence de symptômes de flatulences, de selles instables, il est utile de consulter un pédiatre et de prendre des préparations enzymatiques pour l'enfant qui faciliteront la digestion et aideront le pancréas à faire face au travail. Il y en a beaucoup et vous pouvez choisir un produit pour tous les goûts. Les plus efficaces sont: "Creon", "Festal", "Enzistal", "Pancreatin-Forte", "Panzinorm".

Vous devez prendre ces médicaments à chaque repas. Dans le cas où l'état de santé s'améliore, vous pouvez corriger la dysbiose. L'enfant peut recevoir des plats de lait fermenté naturel et des préparations contenant des bifidobactéries: "Bifacil", "Bifidumbacterin"

Ces mesures simples aideront non seulement à faire face aux symptômes désagréables, mais également après un certain temps à réduire la taille du pancréas. La digestion s'améliorera, le sommeil et la mémoire se normaliseront. Ce n'est pas sans raison qu'ils disent: «nous sommes constitués de ce que nous avons mangé la veille». Alors soyons constitués uniquement d'un «matériau de construction» complet et sain. Cela vous aidera à faire face à de nombreux défis de la vie à mesure que votre enfant grandira..

Restauration de la taille de la glande par l'alimentation

Le régime alimentaire selon Pevzner n ° 5 contribue à la récupération des enfants, ses principes fondamentaux exigent une restriction maximale des aliments gras et des ingrédients gras dans les plats. Il est recommandé de les remplacer par des composants protéiques - ils améliorent l'état de l'organe malade.

Pour que la queue et la tête normalisent leurs paramètres, les aliments suivants sont retirés du régime alimentaire des enfants:

  • jus de fruits;
  • confiture, chocolat, crème glacée;
  • légumes crus, herbes, fruits;
  • produits laitiers gras (lait entier, crème, crème sure);
  • bouillons et plats de viande riches, dont cuits.

Pendant la période de traitement de la structure digestive, Komarovsky rappelle l'importance du traitement à la vapeur des produits et de l'ébullition. Le médecin conseille de faire cuire la bouillie dans l'eau, le ragoût de légumes à la vapeur et la cuisson des fruits. Un enfant peut boire du thé de variétés noires, mais avec un minimum de sucre. Il est permis de manger des biscuits, des craquelins, du pain séché provenant de produits de boulangerie.

Si des processus néoplasiques ont lieu dans le corps du bébé, il n'est pas pratique de n'utiliser qu'un régime alimentaire comme traitement. La tumeur de la glande ne peut être enlevée que par chirurgie. Dans la période de rééducation, l'importance d'une alimentation bien composée vient en premier lieu, car l'organe affecté doit réduire la charge.

Si l'enfant a un régime pancréatique hypertrophié

Ce qui devrait être inclus dans le menu d'exemple pour la semaine?

Des aliments sains doivent être inclus dans l'alimentation pendant l'exacerbation de la pancréatite chronique.

Produits de viande maigre

Avec cette maladie, il est préférable de privilégier les variétés de poulet ou de poisson faibles en gras. Il vaut mieux laisser la viande rouge jusqu'à ce qu'elle récupère. Choisissez les parties les plus maigres, comme le poulet ou la poitrine de dinde. Tout poisson blanc fonctionne très bien.

Fruits au four

Dans la première semaine après une exacerbation, vous ne devez pas vous pencher sur les fruits, surtout frais. Ils contiennent une grande quantité de fructose. C'est un fardeau supplémentaire pour le travail de tous les organes du tractus gastro-intestinal. Une fois cuites au four, les fibres végétales changent de structure et les fruits sont plus facilement absorbés par le corps de l'enfant..

Légumes mijotés ou cuits au four

Pendant les 3 premiers jours, les purées de légumes fonctionnent bien. Vous pouvez utiliser de la purée prête à l'emploi dans des pots. Choisissez uniquement des fabricants de confiance. Ces produits doivent être exempts d'amidon et d'additifs artificiels. Ils peuvent augmenter l'inflammation. La purée correcte ne contiendra que du chou-fleur et du sel.

Porridge bien cuit

Il vaut mieux laisser les pâtes jusqu'à ce qu'elles récupèrent. La bouillie est une excellente source naturelle de protéines et de fibres végétales. Pour le bébé, vous pouvez faire cuire des flocons d'avoine, du sarrasin, de la bouillie de riz. Ils iront également bien avec n'importe quel plat de viande ou de légumes. Avec une exacerbation de la pancréatite chronique, il n'est pas souhaitable de manger de l'orge, de la bouillie d'orge.

Boissons vitaminées saines

Ceux-ci comprennent des compotes maison et des boissons aux fruits. Pour leur préparation, vous pouvez choisir n'importe quels fruits et baies. En hiver, les congelés sont parfaits. Ils contiennent presque le même ensemble de vitamines en quantité suffisante. N'utilisez pas beaucoup de sucre lors de la préparation des boissons. Dans une compote à base de fruits secs, les raisins secs seront un excellent substitut au sucre. Dans les premiers jours de la maladie, une boisson indispensable et utile pour le traitement est une décoction d'églantier. Cela aidera à soulager l'inflammation et à éliminer les symptômes de la maladie..

Régime approximatif pendant plusieurs jours

Le premier jour du petit-déjeuner, vous pouvez faire cuire des flocons de sarrasin avec un œuf à la coque. Pendant le deuxième petit-déjeuner, prenez une collation avec des biscuits secs avec du kéfir faible en gras. Pour le déjeuner - bouillon de légumes avec des boulettes de viande de poulet. Compléter avec une croûte de blé non croustillante. Pour une collation l'après-midi - gelée de baies non sucrée et fromage cottage. Pour le dîner, faites cuire le merlu cuit avec des pommes de terre hachées.

  • Le deuxième jour, vous pouvez manger des flocons d'avoine dans de l'eau avec des fruits secs pour le petit-déjeuner. Pour le deuxième petit-déjeuner - prenez une collation avec du yaourt sans additifs sucrés. Pendant le déjeuner - mangez une soupe de poisson blanc maigre avec des légumes. Au cours d'un goûter - purée de poires cuites au four. Dîner - légumes au four avec boulettes de dinde.
  • Le troisième jour pour le petit déjeuner - omelette aux œufs de caille cuits à la vapeur. Le lait est dilué avec de l'eau 1: 1. Pour le deuxième petit déjeuner - une pomme écrasée et cuite au four. Pour le déjeuner - soupe au poulet et aux légumes. Pendant une collation l'après-midi - prenez une collation avec du fromage cottage faible en gras et une compote de pêches. Pour le dîner - morue cuite au four avec garniture de riz bouilli.
    • Le quatrième jour, le petit-déjeuner peut être préparé avec du pouding à l'avoine et aux raisins secs. Prenez une collation - fruits secs cuits à la vapeur et thé non sucré. Pour le déjeuner, vous pouvez prendre une cocotte de dinde et de pommes de terre. Au cours d'une collation l'après-midi, du kéfir salé et quelques biscuits au son. Dîner - brocoli cuit au poulet.
    • Le cinquième jour pour le petit-déjeuner, vous pouvez manger du fromage cottage faible en gras avec de la purée d'abricots secs. Snack - biscuits à l'avoine avec yogourt faible en gras. Pour le déjeuner - soupe de légumes en purée. Au cours d'une collation de l'après-midi - prenez une collation de riz au lait avec des fruits secs. Dîner - légumes cuits avec du poisson cuit au four.
    • Le sixième jour, préparez de la gelée d'avoine pour le petit-déjeuner. Pendant le deuxième petit déjeuner - mangez des poires cuites au four avec des pruneaux. Pour le déjeuner, faites cuire la poitrine de poulet et la soupe de riz. Pendant une collation l'après-midi - prenez une collation avec du fromage cottage faible en gras avec des fruits secs hachés. Dîner - carottes cuites et escalopes de dinde.
    • Le septième jour de la semaine, vous pouvez préparer une casserole de caillé de sarrasin pour le petit-déjeuner. Pendant le deuxième petit-déjeuner - prenez une collation avec des abricots secs et des raisins secs trempés. Pour le déjeuner - soupe de brocoli et de dinde. Pour une collation l'après-midi - gelée de baies avec croûtons séchés. Pour le dîner - boulettes de dinde avec riz.

    Les raisons

    Le système digestif de l'enfant fonctionne encore très différemment de celui des adultes. Diverses raisons peuvent conduire au développement de troubles pathologiques dans l'enfance. Ces facteurs, exerçant leur influence sur le pancréas, contribuent au développement de son élargissement diffus. Les médecins appellent cette condition pathologique la pancréatite ou l'inflammation du pancréas..

    Ce corps est unique. Il ne concerne pas seulement le système digestif, mais remplit également un certain nombre de fonctions endocrinologiques. Le pancréas est impliqué dans le métabolisme et maintient une glycémie normale. Les violations dans son travail peuvent conduire au fait que l'enfant développera le diabète..

    Normalement, un pancréas sain se compose de trois grandes sections: la tête, le corps et la queue. Chacune de ces structures anatomiques remplit des fonctions strictement définies. Une digestion complète est impossible sans le pancréas. Cet organe libère une énorme quantité d'enzymes digestives dans le sang en réponse à l'ingestion d'aliments. Cette action facilite la digestion..

    Diverses raisons peuvent conduire au développement d'une inflammation réactive dans cet organe:

    Trouble de l'alimentation. L'abus d'aliments gras et frits est une cause fréquente d'inflammation des tissus du pancréas. Une telle nutrition perturbée contribue au fait que l'organe est obligé de sécréter une quantité suffisamment importante d'enzymes sur une période de temps assez longue. Cette condition conduit à l'épuisement de l'activité enzymatique du pancréas, qui se manifeste par une augmentation de sa taille.

    Carence en lactose. Cette condition pathologique est la plus aiguë chez les nourrissons. Cette pathologie survient chez un enfant même en période de développement intra-utérin. Cette condition est caractérisée par l'immunité du corps de l'enfant à tout aliment contenant du lait de vache..

    Ecchymoses abdominales. Les dommages mécaniques contribuent aux dommages aux organes, ce qui entraîne en outre une augmentation de sa taille en raison d'un œdème traumatique grave et d'une inflammation.

    Maladies congénitales. Les défauts anatomiques de la structure du tissu du pancréas s'accompagnent de divers troubles du fonctionnement de l'organe. Ces pathologies sont plus souvent enregistrées chez les bébés prématurés. Les premiers symptômes indésirables commencent à apparaître, en règle générale, chez les enfants de moins d'un an..

    La présence d'obstacles mécaniques à la sortie de la bile par les voies biliaires. Dans la plupart des cas, diverses pierres ou parasites qui vivent dans les voies biliaires conduisent à cette condition chez les bébés. Le pic de la maladie survient à l'âge de 9-14 ans.

    Pathologies chroniques du tractus gastro-intestinal. Les maladies de l'estomac et des intestins, conduisant à une indigestion, contribuent également à la perturbation du pancréas. Un tel développement combiné de pathologies peut se manifester chez un enfant avec le développement de nombreux symptômes dyspeptiques..

    Prise de médicaments à long terme. Certains médicaments utilisés pour traiter l'épilepsie et d'autres troubles neurologiques peuvent provoquer chez l'enfant des lésions du tissu pancréatique..

    Perturbation du métabolisme du calcium. Une augmentation de cet élément dans le corps d'un enfant est assez souvent associée à une production altérée de vitamine D. Une surdose de cette substance peut également provoquer le développement d'une inflammation réactive du pancréas chez un enfant..

    Traitement

    Une fois le diagnostic établi, le bébé reçoit un traitement. Les gastro-entérologues pédiatriques sont principalement impliqués dans le traitement des enfants souffrant de maladies du pancréas. Les pédiatres peuvent également traiter de telles conditions pathologiques..

    Le régime alimentaire est une condition préalable au traitement. Il exclut l'utilisation d'aliments gras, frits et épicés. Une telle nutrition médicale est généralement prescrite aux bébés à vie. Toute erreur dans le régime alimentaire peut entraîner une détérioration significative de l'état général et du bien-être de l'enfant..

    La base de l'alimentation quotidienne des bébés atteints de diverses pathologies du pancréas sont les protéines et les produits céréaliers. Lors du choix des plats, privilégiez les plats faibles en gras. En tant que produits contenant des protéines, vous pouvez utiliser de la dinde, du poulet, du veau, du poisson de mer et de rivière, des fruits de mer et des produits laitiers frais. Vous pouvez les compléter avec des plats d'accompagnement à base de céréales et de légumes..

    Le beurre dans l'alimentation des bébés atteints d'inflammation pancréatique doit être considérablement limité.

    Si un enfant a une intolérance aux produits laitiers à base de lait de vache, il doit être complètement exclu de l'alimentation quotidienne. Dans ce cas, les aliments à base de protéines de chèvre sont une excellente alternative. Ils peuvent être inclus dans l'alimentation des bébés dès leur plus jeune âge.

    L'enfant doit entrer ces produits avec soin, en observant son état général et ses selles.

    Afin d'améliorer la digestion du bébé et le travail de son pancréas, vous devez absolument suivre le régime. L'enfant doit manger strictement en même temps. Pour le fonctionnement normal de l'organe, il doit recevoir 5 à 6 repas par jour. Les collations «sèches» sont totalement exclues. Mieux vaut prendre une collation avec des fruits non sucrés ou des produits laitiers fermentés.

    Si la pathologie du pancréas s'accompagne d'une violation de l'activité enzymatique, dans ce cas, divers médicaments sont prescrits. Ils sont nommés, en règle générale, pour une réception assez longue. Ces remèdes enzymatiques comprennent "Mezim", "Creon", "Festal" et bien d'autres. Ces médicaments doivent être consommés avec les repas, en buvant beaucoup de liquides.

    Dans certains cas, un traitement chirurgical est effectué pour éliminer les symptômes indésirables. Dans la plupart des cas, il est utilisé chez les bébés présentant des défauts anatomiques dans la structure du pancréas. En outre, des opérations chirurgicales sont indiquées pour éliminer les pathologies concomitantes qui conduisent à des troubles fonctionnels de la digestion. Un chirurgien abdominal pédiatrique décide de la nécessité d'un tel traitement.

    Sur le danger d'inflammation du pancréas, voir la vidéo suivante.

    Diagnostic de la pathologie

    Les données de diagnostic sont obtenues sur la base:

    • examen objectif (la glande elle-même n'est pas palpable en raison de sa localisation rétropéritonéale, mais il est nécessaire de déterminer l'état des organes environnants),
    • anamnèse de la maladie (on découvre parfois une pathologie congénitale du pancréas chez les enfants - sa forme est sous la forme d'un anneau, qui n'a pas été initialement opéré, mais à l'âge de 12 ans, en raison de la croissance de l'enfant et, en conséquence, de la taille de l'organe, il a commencé à serrer les organes voisins),
    • évaluation de l'activité exocrine et intrasécrétoire des organes (tests sanguins pour l'amylase et le glucose, analyse d'urine pour l'amylase, l'élastase-1, coprogramme),
    • résultats d'examens fonctionnels (échographie du pancréas, tomodensitométrie ou IRM).

    Tout d'abord, des tests de laboratoire sont effectués. Ensuite, il est nécessaire de faire une échographie - c'est une sorte de méthode de dépistage qui vous permet d'exclure une pathologie évidente..

    Un examen échographique de la glande détermine:

    • contours - normalement ils sont clairs, même,
    • taille d'organe correspondant à des indicateurs normaux dans chaque catégorie d'âge,
    • échogénicité - non prononcée (une augmentation peut signifier la présence d'une évolution chronique de la pancréatite ou d'une tumeur, une diminution - nous parlons d'une inflammation aiguë).

    L'étude doit être réalisée à jeun (avant d'être réalisée, l'enfant ne doit pas être autorisé à manger pendant 12 heures). L'enfant ne peut boire qu'une petite quantité d'eau. Mais avec un examen simultané des organes abdominaux, il est également déconseillé de boire afin que la vésicule biliaire ne rétrécisse pas et ne devienne pas accessible pour examen..

    Aliments utiles pour la maladie

    Le régime thérapeutique doit répondre aux exigences suivantes.

    Vous devez nourrir votre bébé uniquement avec des aliments chauds. Mangez de petits repas car de grandes quantités de nourriture peuvent être nocives pour la santé. Tout le défaut est la sortie obstruée des enzymes du pancréas. Les aliments gras, fumés et les conserves doivent être exclus de l'alimentation.

    Pour les fruits, mieux vaut privilégier une pomme au four ou râpée, sans la peau du dessus. Choisissez des variétés qui ne sont pas aigres, pour ne pas irriter à nouveau l'estomac.

    Les légumes doivent être consommés bouillis ou cuits au four, pré-râpés. Les plus utiles sont la citrouille, le chou-fleur, les courgettes, les pois, les betteraves, les jeunes haricots. Vous ne devriez pas manger de chou blanc.

    Les soupes de légumes et de céréales sont cuites. Aucun bouillon ne doit être inclus dans le régime. Pour une plus grande valeur nutritive, la soupe de légumes peut être utilisée comme vinaigrette pour un quart de jaune bouilli, pilé avec une cuillerée de crème sure faible en gras. Des soupes au lait peuvent être ajoutées pour varier le régime, mais elles doivent être cuites sans sucre ajouté. Exclure la bouillie de millet des céréales.

    Il est nécessaire de minimiser la consommation de sucre, de miel, de confiture et d'autres glucides à digestion rapide. Une grande quantité de bonbons augmente la pression intestinale interne, ce qui entraîne une douleur accrue dans l'abdomen. Pendant le régime, il est permis de manger des biscuits, des gaufres sèches ou des gaufres nature sans aucune garniture..

    Afin de donner au moins du goût à un plat diététique, vous pouvez cuisiner des sauces laitières et végétales. La sauce aux fruits se marie bien avec le dessert..

    Une modération de l'apport en graisses doit être observée.

    Parmi les boissons, la préférence doit être donnée à l'eau minérale non gazeuse, aux bouillons de rose sauvage, à la camomille, au thé faible.

    La gelée est très utile pour l'estomac. Il vaut mieux se concentrer sur les protéines dans les aliments. Ils ont non seulement un effet positif sur le travail du pancréas, mais le renforcent également..

    Les types les plus bénéfiques sont les graisses animales, car elles aident à renforcer le pancréas. La préférence devrait être donnée aux filets de poulet ou de dinde maigres.

    Parfois, il sera agréable de donner à votre enfant un repas et du bœuf au veau. Vous pouvez cuisiner en toute sécurité la morue, le sandre, la perche de poisson. Ajoutez parfois au régime et à la goberge diététique.

    Les œufs sont considérés comme l'un des principaux ingrédients du régime alimentaire pour agrandir le pancréas. Leur composition en acides aminés est la plus proche des protéines du corps, ce qui signifie qu'elles sont parfaitement et rapidement absorbées et n'entraînent pas une forte charge sur le pancréas.

    La façon la plus optimale de cuisiner est une omelette ordinaire. Il peut être préparé à partir d'œufs entiers ou utiliser des protéines. Cela ne changera pas l'utilité du plat..

    Le caillé est un autre complément alimentaire important pour l'élargissement du pancréas. Vous devez choisir un produit avec un pourcentage de graisse nul ou minimum. Un mélange de fromage cottage faible en gras fait maison avec un magasin diététique.

    Faire du fromage cottage à la maison est très simple, cela ne nécessite pas de grandes compétences culinaires. Vous devez faire bouillir 1 litre de lait et y ajouter 0,5 litre de kéfir. Lorsque le mélange est complètement refroidi, pliez-le sur un tamis. Pour rendre le produit plus utile, vous pouvez mélanger du lactate de calcium dans du lait (vendu en pharmacie sous forme de poudre ou de comprimés).

    Le fromage cottage frais est très utile pour les enfants, mais il faut garder à l'esprit qu'il peut s'ennuyer avec le temps. Afin de le diluer en quelque sorte, le régime permet l'utilisation de casseroles de fromage cottage, dans lesquelles il serait bon d'ajouter une pomme douce, une citrouille, une carotte, une poire, un abricot. Une bonne option serait des soufflés et des puddings au caillé tendre..

    Pour améliorer le goût, certains plats peuvent être saupoudrés de fromage râpé (variétés «russe», «Gollandsky»).

    Recettes utiles pour la pancréatite

    Boulettes de dinde avec riz

    Prenez 300 g de poitrine de dinde. Bien laver et sécher avec une serviette en papier ou un mouchoir en papier. Broyer jusqu'à ce qu'il soit haché (à l'aide d'un robot culinaire ou d'un mélangeur). Si vous utilisez un hachoir à viande, roulez la viande hachée à travers la grille fine plusieurs fois. Ajouter 1/3 tasse d'eau bouillie à température ambiante à la viande hachée. Sel.

    Faites bouillir le riz jusqu'à ce qu'il soit bien cuit. Laisser refroidir et mélanger avec la dinde hachée. Rouler de petites boules. Cuire à la vapeur dans un cuiseur vapeur ou multicuiseur pendant 30 à 35 minutes. Vérifiez l'état de préparation avec un couteau. Le jus clair devrait couler.

    Refroidir à une température de 30 à 35 degrés. Servir avec du chou-fleur ou de la purée de pommes de terre.

    Casserole de sarrasin au fromage cottage

    Prenez un verre de sarrasin. Parcourez-le en supprimant tout ce qui est inutile. Rincer abondamment à l'eau courante. Versez un verre de céréales avec deux verres d'eau. Cuire jusqu'à cuisson complète.

    Frottez 100 g de fromage cottage faible en gras à travers un tamis. Mélanger avec du sarrasin refroidi. Casser 1 œuf dans la masse obtenue et bien mélanger. Salez et ajoutez un peu de sucre.

    Préchauffez le four à 180 degrés. Prenez un plat allant au four, badigeonnez les bords avec un peu de beurre ou posez du papier sulfurisé. Mettez la masse de caillé de sarrasin dans le moule. Cuire au four pendant 10 à 15 minutes pour dorer. Refroidissez-le. Servir avec du yogourt faible en gras ou du thé faible.

    Si la maladie tend vers une forme chronique, un tel régime thérapeutique doit être suivi en permanence, tout au long de la vie. C'est le seul moyen d'éviter de nouvelles exacerbations d'une maladie dangereuse du pancréas..

    Lorsqu'un enfant a des problèmes digestifs, il est toujours difficile pour les parents de nourrir leur enfant délicieusement. Le soufflé au poulet est l'une des options que vos enfants adoreront.

    Quel enfant n'aime pas les bonbons? Un gâteau recette spéciale est une délicieuse décoration pour toute table de fête. Vidéo avec des instructions détaillées à la toute fin de l'article.

    Horaire des repas diététiques

    Le menu nutritionnel avec un pancréas élargi chez un enfant est construit sur la base de la liste des aliments autorisés et des méthodes culinaires de cuisson en fonction des besoins physiologiques liés à l'âge en nutriments alimentaires et de la valeur énergétique du régime.

    Les repas devraient être jusqu'à six fois par jour. Vous devez manger par petites portions toutes les quatre heures. Lorsqu'un régime est prescrit pour une augmentation du pancréas chez l'enfant, les recommandations suivantes doivent être prises en compte:

    • il est très utile de manger du porridge liquide au petit-déjeuner;
    • la purée de légumes râpée, le bouillon chaud d'églantier ou l'eau minérale simple conviennent pour le déjeuner;
    • pour le déjeuner, privilégiez les soupes gluantes ou les bouillons de légumes diététiques;
    • du fromage cottage faible en gras ou du kéfir sera utile pour une collation l'après-midi;
    • pour le dîner, des plats de poisson ou de viande diététiques avec un plat d'accompagnement conviennent;
    • il est bon de boire de la gelée avant de se coucher.

    Ces herbes ont des propriétés anti-inflammatoires et analgésiques, donc leurs décoctions seront très utiles pour le corps, elles aideront à soulager l'état du patient. Vous pouvez utiliser l'option de menu suivante pour un enfant avec une augmentation du pancréas.

    Petit-déjeuner numéro 1: omelette vapeur, flocons d'avoine fraîchement préparés avec 1/3 cuillerée de beurre, thé faible non sucré.

    Petit-déjeuner numéro 2: fromage cottage faible en gras.

    Déjeuner: soupe de riz en purée avec bouillon de légumes, qui peut être assaisonnée avec une cuillerée de crème faible en gras. Escalope cuite à la vapeur (peut être avec une sauce au lait). Gelée de baies.

    Collation de l'après-midi: biscuits biscuits et décoction d'églantier.

    Avant le coucher: une boisson lactée fraîche avec des bactéries acidophiles. Un petit croûton.

    Un régime alimentaire prescrit par un médecin et son adhésion correcte conduira à un bon résultat et aidera à se débarrasser rapidement des douleurs au pancréas.

    Un régime avec hypertrophie du pancréas chez un enfant peut être prescrit immédiatement, après le fait même de détecter cette augmentation: même si tout va bien et que l'anxiété s'est avérée inutile, un repos temporaire profitera tout de même aux organes digestifs. Le pancréas hypertrophié du bébé aura une pause et la nutrition aidera à améliorer la digestion. Les principes de la thérapie nutritionnelle pour l'hypertrophie du pancréas chez un enfant sont:

    repas fractionnés et fréquents en petites portions;

    exclusion de tout ce qui irrite et nuit à la digestion: hamburgers, ailes de poulet épicées "Rostix", "hot dogs", "Cola", surtout froids après les frites grasses et chaudes;

    refus de gras, fumé, épicé, frit;

    l'interdiction des conserves, des cornichons et des marinades maison;

    éviter les épices et sauces chaudes, la mayonnaise, limiter la sauce soja;

    les bouillons et les soupes de poisson, de champignons et de poulet gras et riches ne sont pas recommandés.

    La nourriture suivante est autorisée pour les enfants:

    céréales, céréales, pâtes;

    aliments à faible teneur en gras d'acide lactique, casseroles;

    soupes et plats principaux de légumes, accompagnements;

    sauces sucrées et sauces au lait;

    poisson maigre et viande (poulet, dinde);

    les plats de viande et de poisson doivent de préférence être servis bouillis ou cuits au bain-marie;

    gelée, thé, café faible, eau minérale plate sont autorisés;

    fruits et baies, sauf très acides.

    Si vous parvenez à convaincre votre enfant qu'il ne s'agit pas d'un régime douloureux, mais d'un aliment d'élite d'une personne en bonne santé et d'un esprit sain dans un corps sain, ce ne sera pas seulement un grand pas en avant vers la résolution d'un problème particulier avec le pancréas., mais en général, un grand pas vers la santé à l'avenir.

    Produits autorisés

    Un régime avec un pancréas hypertrophié chez un enfant prévoit l'inclusion de ces aliments dans le régime:

    Bouillons / soupes de légumes sur bouillons de légumes, dans lesquels sont introduits des légumes soigneusement râpés et des céréales autorisées bien bouillies / râpées. Les soupes peuvent être assaisonnées avec du beurre, du beurre, de la crème sure, de la crème; la friture est interdite.
    Viande maigre (bœuf, lapin, veau, poulet, dinde) sous forme de produits hachés (boulettes de viande, escalopes, soufflé, boulettes, boulettes de viande), cuite à la vapeur. La volaille / lapin bouillis peut être mangé en morceaux.
    Porridge (semoule, flocons d'avoine, sarrasin), riz, cuit dans l'eau avec l'ajout de lait et bien râpé à une consistance semi-visqueuse.
    Légumes (bouillis / râpés) à l'état de purée - courgettes, carottes, pommes de terre, citrouille, chou-fleur, betteraves, pois verts, tomates pelées et concombres râpés. Plus tard, l'utilisation de citrouille / carottes crues sous forme râpée est autorisée.
    Poissons faibles en gras (brochet, goberge, sandre, merlu, merlan bleu, morue, carpe, perche). Consommé en escalopes, cuit à la vapeur / bouilli.
    Produits laitiers faibles en gras / lait fermenté (fromage cottage, fromage râpé doux, kéfir, lait cuit fermenté).
    Lait / crème sure - comme additif aux plats.
    Pain de blé séché, biscuits non cuits (biscuit).
    Omelettes protéinées cuites à la vapeur (1 œuf par jour).
    Sauces sur bouillon de légumes (ne pas faire frire la farine) avec addition de crème sure / lait.
    Pommes douces cuites au four, purée de fruits secs. Bouillie, mousse, gelée, bonbons aux fruits sucrés

    Limité - fruits / baies crus en purée.
    Graisses, ajoutez d'abord soigneusement le beurre, puis - huile de tournesol raffinée.

    Protéines, gGraisse, gGlucides, gCalories, kcal
    Zucchini0,60,34.624
    brocoli3.00,45.228
    choufleur2,50,35,430
    pommes de terre2.00,418,180
    carotte1,30,16,932
    concombres0,80,12,815
    tomate0,60,24.220
    citrouille1,30,37,728
    pommes0,40,49,847
    Abricots secs5.20,351,0215
    Abricots secs5,00,450,6213
    pruneaux2,30,757,5231
    sarrasin (non moulu)12,63,362,1313
    la semoule10,31.073,3328
    gruau d'avoine12,36.159,5342
    riz6,70,778,9344
    pain de blé8.11.048,8242
    confiture0,30,263,0263
    gelée2,70,017,979
    guimauve0,80,078,5304
    gelée de fruits0,40,076,6293
    pâte0,50,080,8310
    Biscuits Maria8,78,870,9400
    mon chéri0,80,081,5329
    sucre0,00,099,7398
    kéfir 1,5%3,31,53,641
    lait caillé 1%3.01.04.140
    acidophilus 1%3.01.04.040
    fromage cottage 1%16,31.01,379
    fromage cottage 1,8% (faible en gras)18,01,83,3101
    du boeuf18,919,40,0187
    lapin21,08,00,0156
    poitrine de poulet bouillie29,81,80,5137
    filet de dinde bouilli25,01.0-130
    oeufs de poule12,710,90,7157
    patauger16,51,80,083
    goberge15,90,90,072
    merlan bleu16,10,9-72
    la morue17,70,7-78
    merlu16,62.20,086
    brochet18,40,8-82
    beurre0,582,50,8748
    huile de tournesol0,099,90,0899
    l'eau0,00,00,0-
    eau minérale0,00,00,0-
    jus d'abricot0,90,19,038
    jus de carotte1.10,16.428
    jus de pêche0,90,19,540
    Jus de citrouille0,00,09,038
    jus d'églantier0,10,017,670
    * les données sont indiquées pour 100 g de produit

    Raisons d'une hypertrophie du pancréas chez un enfant

    L'augmentation de taille peut être:

    • diffus (uniforme),
    • local (prolifération des tissus de zones individuelles).
    • traumatisme abdominal,
    • ulcère de l'estomac,
    • maladies auto-immunes,
    • inflammation aiguë ou chronique,
    • obstruction du conduit de sortie,
    • fibrose kystique,
    • intoxication sévère.

    Raisons de l'augmentation disproportionnée

    Une croissance inégale d'un organe se produit lorsqu'il y a

    • tumeurs (bénignes et malignes),
    • kystes (vrai ou faux),
    • abcès,
    • pancréatite pseudotumoreuse (le tissu fibreux se développe dans la tête et la queue de la glande).

    Une hypertrophie du pancréas chez un enfant est observée à tout âge. Parfois, il dépasse l'âge normal de plusieurs fois, mais en même temps, il est proportionnel aux organes environnants. Ceci est un signe de pathologie congénitale des glandes..

    Rate agrandie chez un enfant

    Souvent, les enfants ont une rate hypertrophiée - splénomégalie. Il est situé dans l'hypochondre gauche, en cas d'agrandissement il est palpable.

    La splénomégalie chez un nouveau-né, un enfant d'un demi-an ou un écolier plus jeune n'est pas toujours pathologique: pour ces catégories d'âge, un écart de taille de 30, 15 et 3%, respectivement, est autorisé. Il existe des tableaux spéciaux de tailles standard et leurs variations chez les enfants. L'état de l'organe est déterminé par un examen échographique. Évalué:

    • dimensions,
    • structure du tissu,
    • clarté des limites des organes.

    Ces indicateurs confirment l'anomalie ou son état normal. Pour comprendre pourquoi la splénomégalie s'est développée, le Dr Komarovsky recommande de subir une tomodensitométrie ou des tests génétiques si au moins un parent a une prédisposition à l'élargissement de la rate. La consultation d'un hématologue est nécessaire, car la rate est responsable de la production de globules rouges dans le corps.

    La prolifération de la rate entraîne des conséquences néfastes sur le corps de l'enfant - les modifications du sang sont déterminées:

    • anémie,
    • thrombocytopénie,
    • leucopénie.
    • avec un certain nombre d'infections infantiles (rougeole, rubéole, diphtérie),
    • chez les nouveau-nés - présentant diverses anomalies métaboliques (hémochromatose, maladie de Wilson, hyperlipidémie essentielle - une maladie génétique dans laquelle, en plus de la rate, le foie est affecté),
    • en présence de kystes, tumeurs, crises cardiaques, abcès, helminthiases (échinocoque, schistosome), infections fongiques.

    La splénomégalie ne présente aucun symptôme propre; c'est la manifestation d'une autre maladie. Mais tout processus inflammatoire accompagné d'une grosse rate, quelle que soit son étiologie, présente les signes cliniques suivants:

    • douleur intense localisée dans l'hypochondre gauche,
    • nausées Vomissements,
    • la diarrhée,
    • haute température (jusqu'à 400 ° C).

    Étant donné que des symptômes similaires sont observés avec une augmentation du pancréas, il est nécessaire de consulter un médecin en temps opportun afin qu'un spécialiste puisse différencier la maladie et prescrire un traitement adéquat..

    Le pancréas de l'enfant est hypertrophié: causes

    Le traitement de ce phénomène anormal ne doit être effectué qu'après consultation d'un médecin. Il est également nécessaire d'identifier les causes de cette pathologie..

    La médecine moderne connaît 2 types d'agrandissement de l'organe en question:

    • local;
    • total.

    Le premier type est caractérisé par un processus proportionnel, et dans le second, il y a une augmentation de n'importe quelle zone de l'organe interne.

    Alors, pourquoi le pancréas du bébé est-il hypertrophié? Les raisons de ce phénomène sont multiples. Cependant, les plus courants d'entre eux incluent:

    • ulcère muqueux;
    • types fermés de blessures aux organes situés dans la cavité abdominale;
    • une conséquence de l'exposition à diverses toxines;
    • processus auto-immuns;
    • inflammation aiguë ou chronique;
    • fibrose kystique;
    • maladies du duodénum;
    • développement anormal de la glande pancréatique.

    Signes et symptômes de la maladie

    Les manifestations cliniques accompagnant une augmentation de la taille de la glande dépendent de la pathologie spécifique qui a provoqué de tels changements dans l'organe. Ils peuvent être prononcés, mais parfois cette pathologie est asymptomatique. Dans ce dernier cas, un examen complémentaire est requis..

    Si la taille de la glande a augmenté uniformément en raison d'un œdème associé au processus inflammatoire dans les tissus de l'organe, les symptômes observés chez l'enfant correspondent à la clinique de la pancréatite:

    • la nausée,
    • vomissements qui n'apportent pas de soulagement,
    • manque d'appétit,
    • la diarrhée,
    • douleur dans l'hypochondre gauche, parfois de type zona,
    • éventuellement une augmentation de la température, accompagnée de signes d'intoxication (maux de tête, étourdissements, faiblesse, palpitations).

    La pancréatite chez les enfants est souvent déguisée en dysbiose et gastrite. C'est une différence significative par rapport à cette pathologie chez l'adulte. Avec un cours prolongé, une perte de poids est observée. La clinique se caractérise par une augmentation des symptômes.

    Une augmentation locale associée à un processus purulent (abcès) dans l'enfance s'accompagne de:

    • douleur intense dans l'abdomen gauche,
    • haute température,
    • dyspepsie - nausées, vomissements, diarrhée.

    Une hypertrophie irrégulière et bosselée de la tête ou de la queue se trouve en présence d'un cancer. Le tableau clinique dans les premiers stades n'est pas exprimé, la maladie peut être asymptomatique ou déguisée en gastrite, ulcère gastroduodénal, cholécystite, dyskinésie biliaire:

    • diminution de l'appétit,
    • très inquiet des nausées,
    • douleur sourde inexprimée, parfois sans localisation claire,
    • syndrome asthénique - faiblesse, léthargie, malaise, étourdissements, maux de tête.

    Plus tard, à mesure que la maladie progresse, les symptômes augmentent: des douleurs intenses apparaissent, accompagnées de nausées et de vomissements répétés, de diarrhée.