Formation de fistule dans le rectum

Diagnostic

Une fistule est une fistule rectale (une formation qui se produit dans le tissu du rectum qui traverse le tissu environnant). Il existe des fistules externes et internes. Une fistule externe est localisée en interne avec accès à la lumière anale sur la peau du périnée. Interne - forme des connexions d'organes creux à partir de l'intérieur du corps.

Lors du traitement des fistules du canal anal, ils ont souvent recours à une thérapie chirurgicale, à un nettoyage mécanique ou chimique des cavités. Est-il possible d'éliminer une fistule du rectum avec des médicaments ou des remèdes populaires? Un tel traitement n'est pas efficace, des moyens médicinaux et non traditionnels peuvent être utilisés dans la thérapie d'élimination de la fistule, en tant que méthodes auxiliaires (pour accélérer la régénération, restaurer l'intégrité des tissus). En plus des opérations d'excision de la fistule, les médecins utilisent une intervention mini-invasive.

Types de maladies

La classification des fistules formées du rectum est subdivisée par type, origine, stade de la pathologie. L'autodiagnostic ne donnera pas de résultats, une recherche professionnelle est nécessaire.

Il existe plusieurs types de fistules:

  • éducation complète avec deux trous, intérieur et extérieur;
  • éducation incomplète avec un trou;
  • formation complexe avec de nombreux trous.

Classification de la pathologie de la fistule intestinale par localisation à partir du sphincter:

  1. La fistule intrasphinctérique du rectum affecte une partie du tissu sphinctérien.
  2. Fistule extarsphinctérique dans l'intestin - formation interne, difficile à diagnostiquer et difficile à traiter.
  3. La fistule transphinctérique formée du rectum passe le long de la paroi intestinale antérieure et du sphincter.

La fistule avec hémorroïdes est reconnue par quatre degrés de formation du processus pathologique. Cela est dû au degré de suppuration, à la gravité de la pathologie rectale. Les fistules intestinales hémorroïdes externes apparaissent chez les patients comme une complication des hémorroïdes prolongées.

Les raisons

Fistule rectale et causes:

Stade aigu de la maladie

  1. Infection de la muqueuse et du tissu intestinal environnant - initialement, une inflammation se produit dans le tissu adipeux (paraproctite), ce qui conduit à l'accumulation de contenu purulent. Après avoir percé les abcès, il reste des canaux, appelés fistules. Les fistules peuvent guérir ou devenir plus enflammées, accumulant du pus.
    Les proctologues disent qu'une fistule à l'intérieur du côlon se forme en raison d'une paraproctite sous une forme aiguë. Lorsque l'infection pénètre dans les couches profondes des parois du rectum et des tissus environnants, un abcès périrectal est provoqué. Après son ouverture, une formation fistuleuse se forme. Une fistule peut apparaître en raison d'une visite intempestive chez un proctologue et une thérapie, ainsi qu'en raison d'une technique non radicale de paraproctite.
  2. Des formations non formées de fistules intestinales peuvent apparaître comme une complication après la chirurgie ou comme un événement post-traumatique. Par exemple, chez les femmes, des fistules se forment en raison de la connexion du vagin avec le rectum. Ainsi, au cours du travail, des ruptures peuvent survenir (présentation du siège du fœtus, travail prolongé, traumatisme du canal génital), des lésions tissulaires peuvent affecter les formations fistuleuses.
  3. Thérapie mal sélectionnée.
  4. Diverticulite.
  5. Chlamydia.
  6. Tuberculose rectale.
  7. sida.
  8. Syphilis.

Pour déterminer le schéma thérapeutique, il est nécessaire de mener une étude pour trouver la cause des formations fistuleuses.

Symptômes

Les fistules intestinales internes externes sont symptomatiques. Les symptômes de la fistule rectale résultante ne peuvent être ignorés, car la pathologie peut, dans de rares cas, se résoudre d'elle-même. Le plus souvent, les patients nécessitent une fistule pour être excisée dans l'intestin.

Les fistules du rectum présentent des symptômes de douleur, de rejet du canal anal avec des traces de sang. Les patients ressentent une gêne physique et mentale, le remplacement fréquent des sous-vêtements et du linge de lit est nécessaire et des serviettes hygiéniques sont portées tous les jours. En raison de l'exsudat sécrété chez les patients au milieu, il démange et brûle constamment. La fistule sur les fesses se traduit par des symptômes croissants de douleur lors de la toux, des éternuements ou de la vidange des intestins.

Avec la rémission, les symptômes disparaissent et la personne reporte à nouveau la visite chez le médecin. À chaque exacerbation, le syndrome douloureux recommence.

Avec une longue évolution de la maladie, les patients présentent des symptômes supplémentaires:

Inconfort dans l'anus

  • le pus est séparé de l'intestin;
  • la faiblesse;
  • incontinence fécale;
  • migraine;
  • mauvais sommeil;
  • cicatrices;
  • déformation intestinale, altération du sphincter;
  • faible libido.

Si des signes de formations fistuleuses apparaissent, une consultation immédiate avec un proctologue est recommandée. Le fait est que la fistule ne peut pas être enlevée sans chirurgie, mais plus tôt le patient demande de l'aide, plus il est facile pour le chirurgien de faire face à la fistule sans complications postopératoires..

Diagnostique

Lors de l'examen par un proctologue, le patient est interrogé pour les plaintes et la spécificité des symptômes. À quoi ressemble la fistule formée de l'anus? Comment distinguer une fistule d'une hémorroïde enflammée? Les formations externes, les fistules intestinales sont diagnostiquées visuellement. En examinant l'anus, le proctologue identifie un ou plusieurs trous dans la peau. Si vous appuyez dessus, du pus sortira..

Une fistule interne à l'intérieur du rectum est détectée par examen rectal avec les doigts. En plus d'un examen rectal, le médecin prescrit un certain nombre d'autres mesures diagnostiques qui aident à identifier la pathologie à tout stade, ainsi qu'à reconnaître les fistules intestinales internes encore non formées:

  • sang pour la biochimie;
  • analyse générale du sang et de l'urine;
  • matières fécales pour plasma latent.

Recherche instrumentale:

  1. Fistulographie - introduction d'un agent de contraste spécial dans l'anus, après quoi une photo est prise. Sur la photo, vous pouvez reconnaître une fistule, localisation d'une cavité avec du pus. Cet examen est une procédure obligatoire avant la chirurgie..
  2. La sigmoïdoscopie est un examen endoscopique du rectum à l'aide d'un tube inséré dans l'anus. Au cours de l'étude, un spécialiste peut examiner visuellement les tissus muqueux du rectum, faire une biopsie pour différencier les fistules des néoplasmes.
  3. Échographie - Test de fibre.

Traitement

Les formations externes, les fistules intestinales, avant la chirurgie, sont traitées avec des antibiotiques, des analgésiques et des agents cicatrisants topiques. Grâce à la pharmacothérapie, l'état du patient est soulagé, la physiothérapie est également prescrite avant l'opération. Cela est nécessaire pour éviter les complications pendant la période de récupération. Le traitement des fistules du rectum est impossible sans chirurgie, vous ne devriez donc pas recourir à des méthodes traditionnelles et médicamenteuses. Vous ne pouvez pas perdre une journée en expériences inutiles avec votre santé..

Le traitement principal des fistules rectales est l'assistance chirurgicale. La seule solution pour traiter le problème est l'excision de la fistule suivie d'un nettoyage et d'un drainage. En cas de rémission, l'opération n'est pas effectuée, car les tubules de la fistule sont obstrués et il n'y a pas de directive claire. Dans une telle période de la pathologie, le chirurgien ne peut pas retirer complètement la fistule dans le rectum, et lors de la manipulation, il endommagera également le tissu sain péri-sinusal, ce qui est indésirable.

La technique opératoire est choisie en tenant compte du type de formation fistuleuse, de sa localisation, du stade de cicatrisation, de la présence de sacs purulents ou d'infiltrats dans la muqueuse pararectale. Le proctologue doit effectuer une opération sur le rectum, si nécessaire, puis ouvrir les poches des sacs purulents, effectuer un drainage, fermer le sphincter, bloquer les passages internes de la fistule avec un fragment de muco-sac.

L'ensemble du travail avec les actions nécessaires est attribué sur une base individuelle, en tenant compte des caractéristiques de l'évolution de la pathologie et du corps du patient. Les fistules sont excisées en milieu hospitalier sous anesthésie générale. Après la manipulation chirurgicale, le patient est observé pendant au moins 7 jours dans un hôpital sous la surveillance de médecins.

Après l'opération

Lorsque l'opération a eu lieu pour enlever la fistule du rectum, les patients doivent s'abstenir de défécation pendant 5 jours. Pour cela, les experts prescrivent un régime sans laitier. Si le péristaltisme est augmenté, le médecin peut prescrire du norsulfazole ou de la lévomécitine par voie orale.

La fistule rectale nécessite un traitement après la chirurgie. Le premier pansement est fait trois jours après la chirurgie. La procédure est assez douloureuse, donc pendant la séance de pansement, des analgésiques sont utilisés. Après l'excision de la fistule, un tampon est placé à l'intérieur du rectum.

Pendant le pansement, il est humidifié avec du peroxyde et retiré, la plaie est traitée avec du peroxyde, des agents antiseptiques et remplie d'un tampon frais avec une pommade. À ces fins, la pommade de Levomikol ou de Vishnevsky convient. Une pommade est également injectée dans le rectum. Le quatrième jour, les suppositoires à base de belladone ou de novocaïne sont autorisés à pénétrer dans le rectum.

Si le cinquième jour, les selles ne sont pas arrivées, le patient reçoit un lavement (nettoyage). Dans l'alimentation, il est permis d'utiliser de la semoule bouillie dans de l'eau, du bouillon, des côtelettes, la cuisson à la vapeur, du poisson bouilli. Le liquide est autorisé en quantités illimitées. Les plats doivent être sous-salés, sans assaisonnement.

Après trois jours, le régime peut être élargi en ajoutant de la purée de pommes de terre de légumes bouillis (pommes de terre, betteraves), des produits laitiers fermentés, de la purée de fruits, des pommes au four. Il est interdit d'utiliser des crudités, des fruits, des légumineuses, des boissons gazeuses, de l'alcool.

Après chaque selle, les médecins recommandent de prendre des bains (sédentaires) avec des solutions antiseptiques de furociline, de chlorhexidine ou de miramistine. S'il y a des points de suture externes dans la peau, ils sont généralement retirés une semaine après la chirurgie. Une opération sur une fistule rectale nécessite une récupération de deux à trois semaines. Après 14 à 21 jours, les plaies guérissent complètement. Pendant deux ou trois mois, les patients observent une légère incontinence de gaz avec des matières fécales liquides (le médecin prévient à ce sujet avant le traitement chirurgical).Pour entraîner le sphincter, des exercices thérapeutiques spéciaux sont prescrits..

La prévention

Afin d'éviter la formation de fistules, il est nécessaire de respecter les recommandations médicales. Toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir. Afin d'éviter l'apparition d'un problème pathologique, il existe un certain nombre de mesures préventives..

Tout d'abord, les patients souffrant d'hémorroïdes, de paraproctite ou d'autres maladies de la zone anorectale doivent procéder à un examen à temps, recevoir une prescription médicale et le réaliser avec précision. En présence de symptômes inquiétants de maladies rectales, ils ne peuvent être ignorés. Un traitement opportun aidera à prévenir les mesures opérationnelles pour l'excision des formations, ainsi qu'à prévenir les complications graves.

À des fins de prévention, il est également nécessaire de bien manger, d'éviter la constipation, de mener une vie active et de trouver le temps de faire de l'exercice. Cela est particulièrement vrai pour les personnes qui ont un travail sédentaire.

Fistule rectale

Les fistules rectales sont une forme chronique de paraproctite, caractérisée par la formation de canaux pathologiques profonds (fistules) entre le rectum et la peau ou le tissu perrectal. Les fistules se manifestent par un écoulement sanglant purulent ou sanglant d'un trou dans la peau près de l'anus, des démangeaisons locales, une douleur, une macération et une irritation cutanée.

La formation d'une fistule dans la paraproctite aiguë survient spontanément ou après une opération mal réalisée. La fistule est située dans la zone de la glande anale endommagée et son ouverture s'éteint et, en règle générale, est située à côté du rectum.

Une infection constante se produit par la fistule. Les patients se plaignent d'un écoulement purulent qui tache leurs sous-vêtements, ainsi que d'un inconfort et d'une légère douleur dans l'anus.

Les raisons

Dans la plupart des cas, une fistule rectale se forme en raison d'une inflammation purulente du tissu perrectal et son apparence indique la paraproctite aiguë ou chronique déjà présente.

Les raisons de la formation d'une fistule sont les suivantes:

  • accès intempestif à un médecin avec le développement d'une paraproctite;
  • traitement incorrectement prescrit;
  • opération incorrecte pour enlever un abcès, accompagnée uniquement de l'ouverture et du drainage de l'abcès sans prescrire une antibiothérapie correctement sélectionnée.

La paraproctite elle-même est souvent provoquée par une flore mixte:

  • Escherichia coli;
  • les staphylocoques;
  • streptocoques.

Dans des cas plus rares, l'inflammation purulente est causée par des agents infectieux spécifiques tels que des agents pathogènes de la tuberculose, de la syphilis, de la chlamydia, de l'actinomycose ou de la clostridie.

L'état d'immunité est également important pour créer les conditions préalables à l'apparition de paraproctite et de fistule. Chez de nombreux patients, une paraproctite aiguë ou chronique survient sans formation d'une fistule dans le rectum, mais en cas de défaillance du système immunitaire, elles se forment.

Les conditions suivantes peuvent devenir les raisons de telles violations du système de défense du corps humain:

  • maladies infectieuses spécifiques;
  • troubles des selles: constipation ou diarrhée fréquente;
  • infections intestinales aiguës et chroniques;
  • une histoire de maladies intestinales: entérite, maladie de Crohn, hémorroïdes, fissures de l'anus, papillite, proctite, cryptite, cancer de l'intestin et colite ulcéreuse.

Classification

Les fistules rectales sont divisées en plusieurs types. Ils peuvent être complets, incomplets et internes..

Les fistules complètes ont toujours deux ouvertures - une interne située dans la crypte anale et s'ouvrant dans la lumière intestinale, et une externe à la surface de la peau, le plus souvent à côté de l'anus.

Une fistule incomplète est caractérisée par la présence d'une seule ouverture interne sur la surface muqueuse. La plupart des auteurs soutiennent qu'une fistule incomplète est un phénomène temporaire, juste une étape dans la formation d'une fistule complète, car tôt ou tard, les tissus environnants fondent et le tractus fistuleux éclate..

Avec les fistules internes, les deux ouvertures, à la fois d'entrée et de sortie, se trouvent dans la paroi du rectum.

Selon l'emplacement du tractus fistuleux par rapport au sphincter rectal externe, les fistules sont divisées en intrasphincteric, extraphincteric et transsphincteric.

Les fistules sous-muqueuses intrasphinctériennes ou sous-cutanées ou marginales sont le type le plus simple de fistules rectales. Ils ont généralement un tractus fistuleux droit sans cicatrices et ouvert avec une ouverture externe près de l'anus. L'ouverture interne d'une telle fistule est située à la surface de la crypte intestinale..

Le parcours de la fistule trans-sphinctérienne passe à différentes profondeurs à travers le sphincter externe du rectum. Ce type de fistule a une caractéristique: plus le parcours est haut par rapport au sphincter, plus il se ramifie, plus des stries purulentes se forment dans le tissu pararectal et du tissu cicatriciel se forme autour de la fistule. Les cicatrices peuvent capturer le sphincter lui-même, entraînant sa déformation et son dysfonctionnement.

Le troisième type de fistule rectale, la fistule extraphinctérique, diffère en ce que son ouverture interne est située à la surface de la crypte intestinale et que le parcours lui-même va assez haut, sans affecter, mais en se pliant autour de la pulpe externe. De telles fistules se forment généralement lorsqu'un foyer purulent est localisé dans les espaces tissulaires cellulaires pelvien-rectal, ilio-rectal et postérieur rectal, et leur fréquence est de 15 à 20% du nombre total de cas.

Pour les fistules extraphinctères, la tortuosité et une longueur assez importante du parcours sont typiques, la formation de stries purulentes et la formation de cicatrices autour du canal de la fistule, ainsi que l'apparition de nouvelles ouvertures externes avec des exacerbations répétées du processus. La transition de l'inflammation vers l'espace cellulaire du côté opposé est également possible avec la formation d'une fistule en forme de fer à cheval.

La présence de stries purulentes et de cicatrices le long de la fistule extra-sphinctérienne est importante pour le choix de la méthode chirurgicale dans le traitement d'une telle fistule. À cet égard, il existe une classification qui distingue 4 degrés de complexité des fistules extraphinctères:

  • I degré - il n'y a pas de cicatrices autour de l'ouverture intérieure étroite, le parcours de la fistule est droit, il n'y a pas de stries purulentes ou d'infiltrats dans le tissu pararectal
  • II degré - des cicatrices apparaissent autour de l'ouverture interne, mais il n'y a pas d'infiltrats et d'abcès dans le tissu
  • III degré - l'entrée du canal de la fistule est étroite, sans cicatrices, il y a des infiltrats inflammatoires et des abcès dans les tissus
  • Degré IV - l'entrée est large, il y a plusieurs cicatrices autour d'elle, il y a des infiltrats et des abcès dans le tissu pararectal

La localisation de la fistule du rectum n'a pas vraiment d'importance - les symptômes de la maladie sont similaires dans ses différentes formes.

Symptômes de la fistule rectale

Avec une fistule du rectum, le patient remarque la présence d'une plaie sur la peau de la région périanale - un passage fistuleux, à partir duquel de l'ichor et du pus sont périodiquement libérés, salissant le linge. À cet égard, le patient est obligé de changer souvent les coussinets, de laver le périnée, de faire des bains de siège. Un écoulement abondant du tractus fistuleux provoque des démangeaisons, une macération et une irritation de la peau, accompagnées d'une odeur nauséabonde.

Si la fistule du rectum est bien drainée, le syndrome douloureux est léger; une douleur intense survient généralement avec une fistule interne incomplète due à une inflammation chronique de l'épaisseur du sphincter. Une douleur accrue est notée au moment de la défécation, avec le passage d'une masse fécale à travers le rectum; après une longue séance, marcher et tousser.

Les fistules rectales ont un parcours ondulé. Une exacerbation se produit en cas de blocage du passage fistuleux par le tissu de granulation et la masse purulente-nécrotique. Cela peut conduire à la formation d'un abcès, après une ouverture spontanée dont les phénomènes aigus s'atténuent: l'écoulement de la plaie et la douleur diminuent. Néanmoins, la guérison complète de l'ouverture externe de la fistule ne se produit pas et après un certain temps, les symptômes aigus reviennent..

Pendant la période de rémission, l'état général du patient n'est pas modifié et, avec une hygiène minutieuse, la qualité de vie ne souffre pas beaucoup. Cependant, une évolution prolongée de la fistule rectale et des exacerbations constantes de la maladie peuvent entraîner une asthénisation, un mauvais sommeil, des maux de tête, une fièvre périodique, une diminution de la capacité de travail, de la nervosité, une diminution de la puissance..

Les fistules complexes du rectum, existantes depuis longtemps, sont souvent accompagnées de modifications locales sévères - déformation du canal anal, modifications cicatricielles des muscles et insuffisance du sphincter anal. Souvent, à la suite de fistules rectales, une pecténose se développe - cicatrisation des parois du canal anal, conduisant à sa sténose.

Diagnostique

Dans la très grande majorité des cas, aucune difficulté n'est associée à la détermination du diagnostic. En particulier, dans ce numéro, ils sont repoussés par les plaintes du patient, l'examen visuel de la zone concernée pour la présence de passages fistuleux, la palpation (examen rectal, dans lequel un examen numérique du rectum est effectué, suivi de l'identification d'un passage fistuleux, défini dans ce processus comme un «échec» de l'intestin des murs).

Une étude est également réalisée à l'aide d'une sonde spéciale, dans laquelle la direction de la fistule est spécifiée, ainsi que la zone dans laquelle le trou d'entrée est situé dans la membrane muqueuse de la paroi rectale. Dans tous les cas, les tests sont effectués à l'aide de colorants, grâce auxquels il est possible d'établir un type spécifique de fistule (fistule complète et incomplète). La méthode de sigmoïdoscopie permet d'identifier un processus inflammatoire dans la muqueuse intestinale, ainsi que la pertinence des formations tumorales concomitantes, des fissures hémorroïdales et des ganglions, qui sont considérés comme des facteurs prédisposants à la formation de fistules.

Les femmes doivent sans faute procéder à un examen gynécologique axé sur l'exclusion de la fistule vaginale.

Caractéristiques du traitement

Beaucoup de gens se posent la question: est-il possible de traiter la fistule rectale sans chirurgie? Il est nécessaire de commencer par le fait qu'aucune action ne doit être effectuée sans consulter au préalable le médecin traitant. C'est lui qui peut et doit déterminer les tactiques de récupération finale. Le plus souvent, un spécialiste prescrit une antibiothérapie, l'utilisation d'analgésiques et des noms de guérison locaux.

Il est fortement recommandé de faire attention au fait que:

  • des mesures similaires sont prises pour soulager l'état du patient;
  • des procédures de physiothérapie peuvent être prescrites en vue de la chirurgie;
  • cela est nécessaire pour réduire le risque de complications après une intervention chirurgicale visant à retirer la fistule pararectale et toute autre;
  • il n'est pas recommandé d'utiliser des remèdes populaires pour un tel diagnostic, car ils ne sont pas en mesure d'éliminer la fistule ou du moins d'arrêter son développement ultérieur - cela est démontré par de nombreuses critiques.

La principale technique de traitement des fistules doit être considérée comme chirurgicale. L'ablation ou l'excision de la fistule du rectum est le seul traitement radical. Après le début de la rémission, effectuer une opération chirurgicale est irrationnel, car à ce stade, le médecin ne verra pas les repères clairs le long desquels une excision tissulaire est nécessaire.

  1. Des interventions de routine peuvent être effectuées lorsqu'un abcès apparaît - un abcès du rectum. Pour ce faire, le chirurgien l'ouvre et draine.
  2. En outre, le patient se voit prescrire une antibiothérapie massive visant à éliminer l'agent causal de la maladie. Le choix des médicaments dépend de la raison de la formation de la fistule, et les antibiotiques sont administrés non seulement par voie orale et parentérale, mais également sous forme de solutions pour laver le système de drainage créé pendant l'opération.
  3. Pour accélérer l'apparition de l'effet thérapeutique nécessaire et en l'absence de contre-indications, le patient se voit prescrire une physiothérapie (OVNI et électrophorèse).

Après élimination de tous les processus inflammatoires aigus, le patient subit l'opération suivante. Pour retirer la fistule, divers types d'interventions chirurgicales peuvent être effectuées, visant à disséquer ou à exciser complètement les tissus du tractus fistuleux. Si nécessaire, pendant l'opération, le médecin peut effectuer:

  • fermeture du sphincter;
  • drainage des poches purulentes;
  • déplacement du lambeau de tissu musculo-squelettique ou muqueux pour fermer complètement le trajet interne formé de la fistule rectale.

Le choix de la méthode d'intervention dépend du cas clinique. Souvent, la portée complète de l'opération devient connue après son début, c'est-à-dire après que le chirurgien est en mesure d'évaluer visuellement la localisation de la fistule, la présence de phoques et de fuites purulentes, la gravité des lésions cicatricielles apparentes dans la région pararectale.

Ensuite, je voudrais attirer votre attention sur ce qui doit être fait exactement pour se remettre de tout type d'intervention chirurgicale..

Caractéristiques de la période postopératoire: régime

Habituellement, quelques heures après l'opération, le patient est autorisé à boire des liquides. Lorsque vous vous éloignez de l'anesthésie, une gêne et des sensations douloureuses assez intenses peuvent survenir. Par conséquent, pendant les trois premiers jours, le patient se voit prescrire des analgésiques..

Un bandage est appliqué sur le site de la plaie opératoire, un tube à gaz et une éponge hémostatique sont insérés dans l'anus. Ils sont retirés un jour après l'opération lors du premier pansement. Les pansements sont assez douloureux, pour faciliter la procédure, le patient se voit prescrire un traitement avec des anesthésiques locaux (pommades, gels). Pendant cette période, le médecin doit surveiller attentivement le processus de guérison, il est important que les bords de la plaie ne collent pas ensemble et ne forment pas de poches non drainantes..

Si des fistules complexes ont été enlevées, une semaine après l'opération, un pansement sera nécessaire sous anesthésie. Pendant ce temps, une révision profonde de la plaie est effectuée et la ligature est resserrée. Pour guérir rapidement la plaie et réduire l'inconfort, le médecin peut prescrire des bains sédentaires avec une décoction de camomille ou une solution faible de permanganate de potassium.

Dans les deux premiers jours après l'opération, le patient se voit prescrire un régime liquide spécial (kéfir, eau, du riz bouilli). Ceci est fait pour que le patient n'aille pas à la selle pendant plusieurs jours après la chirurgie. En l'absence de selles, la plaie postopératoire ne sera pas infectée par des matières fécales et le processus de guérison ira plus vite.

En période postopératoire, il est important que le patient suive une alimentation correcte et équilibrée, la nourriture doit être fractionnée, vous devez manger par petites portions 5 à 6 fois par jour. Les plats gras, frits, épicés, marinés, les viandes fumées, les épices, l'eau gazeuse sont exclus de l'alimentation. La préférence doit être donnée aux aliments riches en fibres (légumes, fruits), inclure les céréales, le pain aux céréales, les produits laitiers dans le menu et boire plus de liquide.

Cela aidera à obtenir des selles molles et à améliorer la fonction intestinale. Évitez la constipation et prenez des laxatifs si nécessaire.
Après son congé de l'hôpital, le patient doit faire particulièrement attention à son propre bien-être et consulter immédiatement un médecin si les symptômes suivants apparaissent:

  1. Une forte montée en température.
  2. Douleur constante dans l'abdomen.
  3. Incontinence fécale, flatulences excessives.
  4. Selles douloureuses ou miction.
  5. L'apparition d'un écoulement purulent ou sanglant de l'anus.

Ces manifestations indiquent le développement de complications, il est nécessaire de ne pas retarder l'appel à un spécialiste et de ne pas s'automédiquer. En l'absence de complications, le patient peut reprendre une vie normale après deux à trois semaines. La guérison complète et la cicatrisation des plaies surviennent six semaines après la chirurgie.

Lorsque vous quittez l'hôpital, assurez-vous de discuter avec votre médecin du moment de vous rendre à un rendez-vous pour un examen de suivi..

Commentaires

Svetlana K. 35 ans:

La fistule s'est formée à la suite de la paraproctite transférée. Au début, quelque chose comme une ébullition est apparu sur la peau, qui s'est ouverte d'elle-même. Mais ce que je n’ai pas juste appliqué, c’est que la plaie ne guérissait pas, le pus et l’ichor étaient constamment libérés. Pendant longtemps, j'ai été gêné d'aller chez le médecin, mais quand le pus a commencé à couler constamment, j'ai décidé. A découvert une fistule du rectum - une condition très désagréable et douloureuse. Quand ils ont été opérés, je n'ai pas pu m'asseoir ni me lever pendant une semaine. Mais elle a été guérie en toute sécurité et maintenant, j'espère, cela ne se reproduira plus. Seule une petite trace de coutures reste sur la peau.

Gennady R. 49 ans:

J'ai eu une excision de la fistule dans la lumière rectale sous anesthésie générale. J'étais à l'hôpital pendant 7 jours et lorsque les points de suture ont été enlevés, je suis rentré chez moi avec les recommandations détaillées du médecin. Mais, pour être honnête, je n'ai pas suivi toutes les recommandations, j'ai décidé que la plaie était déjà guérie et qu'il n'y avait pas lieu de s'inquiéter. Après un certain temps, j'ai commencé à remarquer qu'il y avait des écoulements purulents dans les selles, similaires à ceux qui existaient avant l'opération. J'ai couru directement chez le médecin et, à temps, j'ai réussi à éviter une rechute. Il a été traité avec des antibiotiques, des suppositoires, un régime et tout est revenu à la normale, alors rappelez-vous que la période postopératoire est très importante dans le processus de récupération et suivez les recommandations..

Remèdes populaires

Pendant la période de rééducation, les bains de siège et les douches vaginales sont souvent utilisés pour guérir la plaie. Les plateaux peuvent être préparés avec des décoctions d'herbes médicinales:

  • camomille;
  • achillée;
  • calendula;
  • hypericum.

Vous pouvez préparer des bains et une solution de sel de mer (pour 5 litres - 1 cuillère à soupe. Cuillère). Vous devez vous asseoir dessus pendant au moins 15 minutes. Les mêmes décoctions sont utilisées pour la douche..

Complications possibles

Avec une évolution prolongée, la fistule rectale peut provoquer:

  1. Dans certains cas, les processus inflammatoires et nécrotiques se produisant dans la région pararectale provoquent une prolifération du tissu conjonctif (c.-à-d. Des cicatrices) et un rétrécissement du canal anal.
  2. Déformation du sphincter anal et modifications de l'état des muscles entourant cette région anatomique. En conséquence, le patient développe une insuffisance du sphincter rectal.
  3. La complication la plus grave de la fistule rectale peut être une tumeur cancéreuse de cette partie de l'intestin..

La prévention

Pour la prévention des fistules et de la paraproctite, les éléments suivants sont nécessaires:

  • consommer modérément divers aliments épicés, sauces, alcool;
  • évitez les aliments en conserve;
  • pour prévenir la constipation;
  • éviter les surtensions.

Pour éviter la constipation, il est nécessaire de consommer une à deux cuillères à soupe de son moulu par jour. Et aussi inclure dans le régime plus d'aliments riches en fibres alimentaires - fruits, légumes, flocons d'avoine et boire au moins 2 litres d'eau.

Prévoir

Les fistules intrasphinctériques et transsphinctériennes basses du rectum se prêtent généralement à un traitement permanent et n'entraînent pas de complications graves. Les fistules transsphinctériennes profondes et extrasphinctériques réapparaissent souvent.

Les fistules à long terme, compliquées par des cicatrices de la paroi rectale et des fuites purulentes, peuvent être accompagnées de modifications fonctionnelles secondaires.

Quel médecin contacter

Si vous ressentez des douleurs dans l'anus et des écoulements de nature purulente ou sanglante, vous devriez consulter un proctologue.

Après l'examen et l'interrogatoire du patient pour clarifier le diagnostic, le médecin prescrira un certain nombre d'études de laboratoire et instrumentales; sondage de la fistule avec tests de contraste, anoscopie, sigmoïdoscopie, échographie, tomodensitométrie, etc..

Si vous suspectez une tuberculose ou une syphilis, le patient doit consulter un phthisiatre ou un vénéréologue.

Fistule rectale qu'est-ce que c'est et méthodes de traitement

Le processus de formation de la fistule est toujours très douloureux, surtout s'il affecte des zones sensibles du corps telles que le rectum, situé près de l'anus. La pathologie est relativement rare, se développe le plus souvent dans le contexte de processus inflammatoires dans l'intestin.

La maladie est très dangereuse, le passage fistuleux est rempli de contenu purulent, le pus peut se propager aux tissus sains du corps, provoquant des dommages toxiques, la mort cellulaire et une altération fonctionnelle. Par conséquent, ce problème nécessite un traitement rapide et une approche thérapeutique compétente. Sinon, le patient développe des complications potentiellement mortelles qui peuvent même entraîner la mort..

Caractéristiques de la pathologie

La fistule rectale est considérée comme une maladie inflammatoire sous une forme chronique du cours, dans laquelle le foyer de l'inflammation couvre la glande de la région anale et les parois de l'intestin inférieur. À la suite d'une inflammation prolongée dans les tissus de l'organe, un passage spécifique se forme, dont les parois sont recouvertes d'épithélium (cela empêche le canal de se développer et de guérir tout seul). La zone du canal de la fistule est remplie de contenu purulent, de mucus, d'exsudat pathologique (ichor). Des éléments sanglants sont parfois observés..

Causes et facteurs de risque

Divers facteurs étiologiques conduisent à l'apparition d'une pathologie, en particulier une inflammation aiguë et prononcée des tissus du tissu pararectal (tissu entourant la région intestinale). Avec une mauvaise approche du traitement, la maladie passe par une étape de chronicité, dont les manifestations sont la formation de passages fistuleux dans la zone touchée.

Les autres facteurs contributifs sont:

  1. Blessures et dommages à l'intestin dans la zone de sa section droite;
  2. Chirurgie radicale de l'intestin;
  3. Foyers d'inflammation chroniques affectant diverses parties de l'intestin;
  4. Pathologies sévères de nature infectieuse (par exemple, tuberculose, MST, maladies auto-immunes, par exemple, SIDA);
  5. Anomalies du développement intra-utérin d'un enfant;
  6. La maladie de Crohn est une anomalie génétique qui perturbe le travail de tous les organes du tractus gastro-intestinal (alors que la formation de fistules commence dans l'enfance).

Symptômes et signes

Le tableau clinique de la fistule rectale a toujours un caractère prononcé et vif, les manifestations de la maladie aggravent considérablement la qualité de vie du patient, lui causant des souffrances considérables. Les manifestations cliniques varient. Cela dépend de la forme de développement de la pathologie. Par exemple, des fistules externes complètes peuvent être distinguées visuellement. La pathologie a les manifestations suivantes:

  1. Sur la peau près de l'anus, vous pouvez voir ou sentir les phoques, au centre desquels se trouve une petite ouverture en forme d'entonnoir;
  2. Des contenus de pus, de mucus ou de liquide d'une teinte trouble sont libérés de ce trou;
  3. La peau autour de la fistule devient molle, perd son élasticité, une inflammation externe se produit souvent, accompagnée d'une hyperémie, d'un gonflement, de démangeaisons et de sensations douloureuses, aggravées par une action mécanique.

Si nous parlons de fistules incomplètes localisées à l'intérieur, le patient éprouve également toute la gamme des sensations désagréables, telles que:

  1. Sensation de la présence d'un corps étranger dur dans l'anus;
  2. Syndrome douloureux, démangeaisons, brûlures dans l'anus;
  3. Changements de la peau autour de l'ouverture de l'anus (rougeur, douleur, irritation);
  4. Augmentation locale et générale de la température corporelle subfébrile, malaise général;
  5. Douleur intense et vive qui survient lorsque le patient essaie de s'asseoir;
  6. Écoulement purulent, muqueux ou sanglant de l'anus (la quantité de cette décharge est généralement modérée, mais dans certains cas, il y a une décharge abondante de pus et d'autres contenus du canal fistuleux).

Stades et manifestations

Le canal fistuleux dans le rectum se forme sur une courte période de temps, en fonction du stade de développement, le patient est dérangé par certaines plaintes:

Stade de développement et cours de pathologieManifestations cliniques
Première étapeDéjà au tout début du développement du canal fistuleux, le patient commence à ressentir des sensations désagréables, qui sont encore de nature modérée. Il:
  1. Inconfort dans l'anus;
  2. Formation de zones durcies sur la peau. Si la fistule est complète, une petite quantité de pus et de mucus en est libérée. Le patient peut remarquer l'apparition de taches jaunâtres spécifiques sur le linge.
Développement et aggravationLe tableau clinique devient plus prononcé. Il y a des signes tels que:

  1. Sensations douloureuses dans l'anus, s'intensifiant lorsque le patient est en position assise ou pendant une activité physique;
  2. Écoulement sévère de pus, de mucus ou d'infiltration;
  3. Une diminution de la quantité d'urine ou de matières fécales excrétées (alors que la fréquence des pulsions reste la même);
  4. Inflammation des tissus autour de l'anus, accompagnée de douleur, d'irritation, de démangeaisons;
  5. Une détérioration significative du bien-être d'une personne, une hyperthermie (augmentation locale ou générale de la température corporelle), une faiblesse, une sensation de frissons.
Chronisation du processusEn l'absence de thérapie, la pathologie devient chronique. Des symptômes tels que:

  1. Fatigue chronique, diminution des performances, léthargie;
  2. Épuisement émotionnel, développement d'un état dépressif;
  3. Violation du sommeil et de l'éveil;
  4. Crises de migraine;
  5. Une augmentation de la température corporelle qui se produit régulièrement et sans raison apparente;
  6. Augmentation de la formation de gaz;
  7. Violation des organes du système génito-urinaire causée par la pénétration de l'infection;
  8. Déformation progressive de l'anus;
  9. Dysfonctionnement et déformation du sphincter anal.
Stade de rémissionMalgré le fait que le syndrome douloureux disparaisse à ce stade, le patient présente encore d'autres signes très désagréables qui indiquent la présence d'une pathologie. Il:

  1. Épuisement du corps;
  2. Mauvais sommeil;
  3. Symptôme de migraine;
  4. Augmentation de la fatigue;
  5. Irritabilité;
  6. Dysérection.

Types et formes

Selon un critère ou un autre, ces formes se distinguent par:

  1. Anal (la sortie est située à côté de l'anus);
  2. Fessier (trouvé à une légère distance de l'anus);
  3. Périnéale (située dans la région génitale et le vagin);
  4. Sous-cutané (n'a pas de sortie visible, qui est située dans la couche de graisse sous-cutanée).

Selon la forme de développement, ces variétés se distinguent par la forme complète, tandis que le canal a une entrée située dans les parois de l'intestin, son corps pénètre dans les tissus de cette zone et une ouverture située dans la partie externe de l'épiderme. En cas de défaite incomplète, l'entrée et le canal sont situés de la même manière que dans le premier cas, mais il n'y a pas d'issue.

En fonction de l'emplacement du canal par rapport au sphincter de l'anus, il existe des formes telles que:

  1. Intrasphincteric. La zone touchée ne recouvre pas la partie sphinctérale de l'anus, a un canal droit, une petite quantité de cicatrices sur ses parois. Cette forme est considérée comme la plus simple et la plus facile à traiter;
  2. Transsphinctéral. Le canal affecte la zone superficielle ou sous-cutanée du sphincter. Dans le cours fistuleux, il y a des poches purulentes remplies de contenu, il y a un grand nombre de cicatrices résultant d'effets négatifs prolongés de masses purulentes sur les parois du canal et d'autres tissus;
  3. Extrasphinctérique. Le canal fistuleux dans le rectum affecte des zones importantes du sphincter, a une forme incurvée et complexe et une grande quantité de pus s'accumule dans le corps du canal. Ce formulaire est considéré comme le plus difficile.

Complications possibles

La fistule rectale contribue au développement de complications et entraîne souvent des conséquences très dangereuses, telles que:

  1. Cicatrisation des tissus. Cela se transforme en outre en difficultés désagréables avec la défécation;
  2. Le développement de tumeurs oncologiques dans la zone touchée causée par un effet négatif à long terme sur les tissus des organes;
  3. La propagation du contenu purulent avec le flux sanguin vers tous les organes et systèmes, ce qui entraîne de graves processus toxiques, une intoxication du sang, une perturbation des organes internes.

Établissement du diagnostic

Le diagnostic de la pathologie est effectué en plusieurs étapes:

  1. Collecte de données informatives et évaluation de la totalité des symptômes existants;
  2. Examen de l'anus;
  3. Palpation de la zone de l'intestin passant dans l'anus;
  4. Études en laboratoire du matériel biologique du patient (sang, urine, fèces) pour identifier le processus inflammatoire, détecter les éléments purulents ou sanglants;
  5. Sonder le canal fistuleux pour déterminer sa taille et sa forme;
  6. Fistulographie pour identifier la localisation du problème;
  7. Rectromanoscopie du rectum et du côlon sigmoïde pour étudier l'état de leurs tissus;
  8. Coloscopie pour examiner les tissus du gros intestin;
  9. Échographie des organes pelviens pour identifier la cause et les dommages possibles à d'autres organes causés par la présence d'une fistule.

Méthodes de traitement de la fistule rectale

Il est important de se rappeler que le seul moyen efficace d'éliminer une fistule à un stade avancé de développement, qui permet d'éliminer non seulement les symptômes, mais également la pathologie elle-même, est une opération chirurgicale. Le traitement médicamenteux vise uniquement à éliminer les symptômes et à soulager l'état du patient.

Dans les premiers stades, des méthodes d'élimination peu invasives sont utilisées, telles que l'élimination au laser, la thérapie par ondes radio.

Traitement au laser sans chirurgie

À l'aide d'un faisceau laser, le médecin agit sur la zone touchée en la supprimant. L'opération est considérée comme peu invasive, l'inconfort du patient est minimisé. En conséquence, il n'est pas nécessaire d'utiliser des médicaments anesthésiques puissants et une longue période de récupération..

Cette méthode de traitement présente également un certain nombre d'inconvénients:

  1. Prix ​​élevé;
  2. Risque élevé de rechute;
  3. Démangeaisons et brûlures dans l'anus après la chirurgie;
  4. Incapacité à effectuer la procédure si une grande quantité de pus s'accumule dans le canal de la fistule.

Thérapie par ondes radio

Cette méthode est également utilisée avec succès pour traiter les fistules rectales aux premiers stades de développement. Pendant l'opération, un dispositif spécial est utilisé qui émet des ondes radio. En raison de leur impact sur la zone touchée, le canal de la fistule est débarrassé de son contenu, la couche épithéliale est retirée de ses parois, une fusion tissulaire se produit.

La procédure est pratiquement indolore, le patient ne nécessite pas d'hospitalisation et une longue période postopératoire.

Chirurgie de thérapie radicale

L'intervention chirurgicale pour éliminer le canal fistuleux est une mesure difficile mais efficace, avec des formes complexes de pathologie ou un stade avancé de son développement, cette mesure est nécessaire.

Formation

Le patient doit être préparé pour la procédure. La phase préparatoire comprend:

  1. UAC, OAM;
  2. Examen du cœur, des poumons;
  3. Consultation du médecin traitant et d'un gynécologue (pour les femmes);
  4. Élimination des processus pathologiques existants, qui peuvent être une interdiction d'effectuer une opération;
  5. Étude de l'écoulement de la zone touchée pour un agent infectieux et pour déterminer sa sensibilité aux médicaments antimicrobiens;
  6. Isolement et élimination des foyers d'inflammation;
  7. Respect d'un régime alimentaire impliquant l'exclusion des produits augmentant la production de gaz;
  8. Nettoyage intestinal (effectué à la veille de la chirurgie).

Progression de l'opération

L'opération se déroule en plusieurs étapes:

  1. Dissection de la peau, de la couche sous-cutanée et de la cavité de l'organe;
  2. Suture des muscles du sphincter;
  3. Détection de la zone touchée et de son ouverture;
  4. Nettoyage et drainage du canal;
  5. Traitement antiseptique des tissus (utilisez la turunda avec la pommade Levomekolevaya);
  6. Utilisation d'un tube de sortie de gaz installé dans l'intestin;
  7. Excision de la zone touchée, restauration des tissus plastiques;
  8. Couture et traitement antiseptique.

Fistules rectales

La fistule rectale est une forme chronique de paraproctite. Elle se caractérise par l'apparition de fistules ou de canaux profonds. Les néoplasmes sont situés entre le tissu pararectal et le rectum. Les principaux symptômes sont appelés écoulement sanglant et purulent de l'anus. Maceria apparaît, démangeaisons et brûlures dans le canal anal, la peau est irritée.

À titre de diagnostic, de telles études sont effectuées:

  • sonde des passages pathologiques;
  • anoscopie;
  • fistulographie;
  • sigmoïdoscopie;
  • l'irrigoscopie;
  • échographie;
  • sphinctérométrie;

Un traitement chirurgical est également utilisé, qui comprend l'excision d'une fistule dans le rectum. Le traitement dépend du stade de la paraproctite.

La fistule est formée en raison d'une inflammation chronique de la crypte anale, du tissu perrectal et de l'espace intersphincter. Ces zones conduisent à la formation d'un tractus fistuleux. La crypte anale est également une ouverture fistuleuse interne. La récidive de la fistule rectale est extrêmement fréquente. Le patient remarque une détérioration générale de l'état, des douleurs à l'estomac, une violation du tractus gastro-intestinal.

S'il n'y a pas de traitement opportun, la fistule grossit et entraîne un cancer rectal et d'autres complications. La pathologie détectée en temps opportun et le début du traitement réduisent le risque de rechute à zéro.

Les raisons

Selon les statistiques médicales, 95% des fistules situées dans le rectum sont le résultat d'une paraproctite purulente aiguë. Une infection dangereuse pénètre profondément dans les parois du rectum, qui entoure le tissu. Un abcès périrectal se forme. Au fil du temps, il s'ouvre, à la suite de quoi une fistule se forme. La fistule rectale se forme dans le cas où le patient n'est pas allé chez le médecin à temps et a ignoré les symptômes apparus aux premiers stades de la maladie.

La cause de la paraproctite aiguë est également la chirurgie non radicale, réalisée par des médecins incompétents..

Dans certains cas, des néoplasmes apparaissent après une blessure ou après une opération. Se produisent en raison de la résection du rectum. Chez les femmes, la pathologie proctologique est diagnostiquée beaucoup plus souvent. Les fistules qui relient le rectum et le vagin sont le résultat d'un traumatisme à la naissance. Cela se produit avec l'adhérence pelvienne du fœtus, avec des ruptures du canal de naissance, avec un travail prolongé, avec l'utilisation d'une prestation obstétricale.

La paraproctite aiguë survient chez les personnes souffrant de cancer rectal, de tuberculose, de chlamydia, de sida, de maladie de Crohn, de maladie diverticulaire de l'intestin, d'actinomycose et d'autres maladies.

Classification

Selon le nombre de formations et la localisation des ouvertures, les fistules rectales sont:

  • plein;
  • incomplet;

L'entrée d'une fistule complète est située sur la paroi du rectum. La sortie est située dans les tissus mous autour de l'anus. Dans la plupart des cas, les proctologues trouvent plusieurs trous d'entrée qui fusionnent dans le tissu pararectal et représentent un canal. La sortie est alors située sur la peau.

Une fistule incomplète n'a qu'une seule entrée. Situé sur le tissu pararectal. Les processus purulents qui se produisent pendant la maladie contribuent à la sortie de la fistule, après quoi elle se transforme en un.

Sur le site de localisation de l'ouverture interne sur la paroi du rectum, on distingue les fistules:

  • localisation antérieure;
  • localisation postérieure;
  • localisation latérale.

Par l'emplacement du tractus fistuleux par rapport au sphincter anal, les fistules du rectum sont:

  • intrasphinctérique;
  • transsphinctérique;
  • extrasphinctérique.

Les fistules intrasphinctériques sont appelées sous-muqueuses sous-cutanées marginales. Un tractus sinusal direct est diagnostiqué, qui a une ouverture externe dans l'anus. En interne, le trou est situé dans la crypte.

Les fistules transsphinctériques sont situées dans la partie sous-cutanée, superficielle ou profonde du sphincter. Les passages fistuleux deviennent ramifiés, ont des poches purulentes dans le tissu, qui sont exprimées par un processus de cicatrisation dans les tissus mous.

Les fistules extrasphinctères sont situées dans le rectum et affectent le sphincter externe. Les néoplasmes s'ouvrent avec une ouverture interne dans la zone de la crypte. Ce type de fistule est le résultat d'un manque de traitement pour la paraproctite aiguë. Le parcours fistuleux devient long, alambiqué. Des stries purulentes, des écoulements muqueux, des cicatrices, des trous fistuleux s'y forment..

Variétés de fistules extrasphinctérales

Il existe plusieurs types de fistules extrasphinctérales selon le degré de complexité:

Degré de difficultéCaractéristique
Fistules à 1 degréIl y a une ouverture étroite à l'intérieur et le passage rectal du rectum. Les accumulations purulentes, les cicatrices et les fissures dans les tissus sont absentes. Il n'y a pas d'infiltrats.
Fistules à 2 degrésL'ouverture interne de l'anus est entourée de fissures et de cicatrices. Il n'y a pas de processus inflammatoires et infectieux. En général, l'état du patient est satisfaisant.
Fistules à 3 degrésIl n'y a pas de cicatrices dans l'ouverture intérieure étroite. Un processus purulent-inflammatoire est observé dans la fibre. Le patient souffre de démangeaisons et de brûlures dans l'anus.
Fistules à 4 degrésL'ouverture interne d'une fistule purulente est entourée de cicatrices. Un grand nombre d'infiltrats inflammatoires et infectieux, des stries purulentes dans la fibre apparaissent.

Chaque stade de la maladie est dangereux à sa manière, vous devez donc commencer immédiatement le traitement..

Paraproctite: symptômes et traitement

Aux premiers stades de la maladie, il n'y a aucun symptôme. Dans certains cas, le patient a des plaies sur la peau de la région anale qui saignent après le processus de selle. Du pus, des muqueuses et un écoulement sanglant de teinte brune apparaissent sur la zone touchée. Le patient remarque l'écoulement sur les sous-vêtements, sur le lit et sur le papier toilette. Il est nécessaire d'utiliser des serviettes hygiéniques. Plusieurs fois par jour, le patient doit rincer l'anus et utiliser des désinfectants.

Le syndrome de la douleur apparaît avec les selles, la toux et la marche. Un inconfort sévère apparaît si une fistule interne incomplète s'est formée après une inflammation chronique du sphincter anal. Le patient ressent un spasme et une douleur coupante au moment du passage des matières fécales dans le rectum.

Les fistules rectales sont connues pour avoir une trajectoire ondulante. Une exacerbation d'une maladie proctologique apparaît due au blocage du passage fistuleux par le tissu de granulation et une masse purulente-nécrotique. Ce processus forme un abcès après l'ouverture de la fistule purulente. Les sensations douloureuses disparaissent, la quantité de sécrétions purulentes et muqueuses diminue. La plaie guérit, les tissus mous sont régénérés. Sans traitement, la douleur disparaît, cependant, le foyer de la maladie. La rechute se produit bientôt.

Avec la rémission, l'état général du patient s'aggrave, une douleur et une sensation de brûlure apparaissent dans la région anale. Si le patient respecte les règles d'hygiène personnelle, les symptômes disparaissent pendant un certain temps. Le manque de diagnostic et de surveillance médicale conduit à l'asthénie. Le sommeil s'aggrave, des maux de tête réguliers apparaissent, la température et la tension artérielle augmentent, l'efficacité et la puissance diminuent. Le patient devient irritable et nerveux.

Complications

Des fistules du rectum non retrouvées entraînent une déformation du canal anal. Il y a des changements cicatriciels dans les muscles, une insuffisance du sphincter anal. La pecténose est une complication courante. Les parois du canal anal deviennent inégales, des cicatrices apparaissent, ce qui conduit à une sténose.

Diagnostique

Pour diagnostiquer la maladie, le patient visite un proctologue. Lors de la consultation, le médecin spécialiste interroge le patient sur les plaintes, les symptômes, la nature et l'intensité de la douleur. Un examen clinique, des examens instrumentaux sont effectués. Parmi eux:

  • sondage;
  • fistulographie;
  • échographie;
  • sigmoïdoscopie;
  • l'irrigoscopie;

En l'absence de contre-indications, d'imagerie par résonance magnétique ou de tomodensitométrie, des diagnostics échographiques sont effectués.

Une fistule rectale complète est située dans la région périanale. Le proctologue remarque l'ouverture externe à la palpation et à l'examen visuel. Lorsque vous appuyez sur le néoplasme, du liquide muqueux et du pus sont libérés. Les fistules qui surviennent après une paraproctite aiguë ont une ouverture externe.

Deux trous sont situés sur les côtés de l'anus et indiquent une fistule en forme de fer à cheval du rectum. Un grand nombre de trous externes sont observés dans des processus spécifiques. Dans la paraproctite aiguë, la décharge de l'anus a une couleur jaune toxique. Il n'y a pas d'odeur d'écoulement purulent. Avec l'actinomycose, l'écoulement est appelé maigre et ringard. La présence de mucus sanglant peut indiquer l'apparition d'un néoplasme malin..

Avec une fistule interne incomplète du rectum, une ouverture exclusivement interne est observée. La présence d'éducation n'est établie que par un examen rectal numérique par un proctologue. Les représentantes doivent être envoyées pour un examen gynécologique, ce qui éliminera la présence d'une fistule dans le vagin.

Pour le diagnostic, les études de diagnostic suivantes sont réalisées:

  • sondage de la fistule du rectum - un médecin spécialiste examine le parcours fistuleux et sa direction. La ramification des tissus mous, l'apparition de poches purulentes, l'état du passage au sphincter sont étudiés;
  • anoscopie et tests de colorant - la longueur et la forme du canal pathologique sont déterminées. Les échantillons de colorant sont réalisés en utilisant une solution de bleu de méthylène. Si le test de colorant est négatif, une fistulographie est indiquée;
  • sigmoïdoscopie - vous permet d'évaluer l'état de la membrane muqueuse du rectum et des tissus mous, de détecter les néoplasmes bénins et malins, la présence de processus inflammatoires;
  • irrigoscopie avec lavement baryté - a une valeur différentielle et examine le rectum dans son ensemble;
  • sphinctérométrie - réalisée pour évaluer l'état du sphincter anal en cas de complications ou de rechute;
  • échographie - réalisée pour un diagnostic complet de l'intestin;
  • diagnostic différentiel des fistules rectales - est effectué pour évaluer l'état des kystes du tissu pararectal, passage coccygien épithélial;

La méthode de diagnostic est sélectionnée individuellement pour chaque patient.

Traitement de la paraproctite chronique

Le traitement de la paraproctite aiguë est effectué uniquement avec l'utilisation de la chirurgie. En rémission ou avec des ouvertures fistuleuses fermées, il n'est pas conseillé d'effectuer des opérations, car il n'y a pas de repères visibles clairs du néoplasme, la possibilité d'une excision complète de la fistule. Le risque de lésions des tissus mous augmente. En cas de complications de la paraproctite, l'abcès est ouvert, éliminant ainsi le foyer de la maladie et la suppuration. Le patient se voit prescrire une antibiothérapie massive, de la physiothérapie, à savoir des ovnis et une électrophorèse. Après cela, une intervention chirurgicale est effectuée..

À différents stades du traitement de la paraproctite, une dissection ou une excision d'une fistule purulente dans la lumière rectale est effectuée. Une ouverture et un drainage supplémentaires des zones purulentes sont effectués. Le sphincter anal est suturé, un lambeau muqueux ou musculaire est déplacé pour fermer l'ouverture fistuleuse interne. Le choix de la méthode de traitement dépend de la localisation de la fistule, du degré de modifications cicatricielles, de la présence d'infiltrats, de poches purulentes dans l'anus.

Après l'opération, des rechutes peuvent apparaître du fait que le sphincter anal est insuffisant. Pour éviter de telles complications, vous devez contacter des chirurgiens expérimentés de la clinique proctologique privée "Proctologist 81". Le traitement sera efficace même dans les cas avancés. La maladie sera détectée même à un stade précoce en l'absence de symptômes..