Quels groupes de médicaments sont prescrits pour la pancréatite?

Diagnostic

La pancréatite nécessite un traitement complexe et à long terme. La première chose qui doit être strictement observée après son identification est un régime spécial, dont le but principal est de faciliter le travail du pancréas. Mais, sans aucun doute, le régime alimentaire seul ne suffit pas - un traitement médicamenteux est également nécessaire, qui diffère selon la forme de la maladie..

Traitement médicamenteux pour la pancréatite: pilules et médicaments nécessaires

À la base, la pancréatite n'est rien de plus qu'une inflammation du pancréas, avec deux formes principales à distinguer..

La pancréatite aiguë est le plus souvent causée par le développement d'une autolyse enzymatique ou d'une auto-digestion d'un organe. Il se produit en raison de lésions des cellules acineuses, c'est-à-dire de celles qui sont responsables dans le corps de la production d'enzymes digestives, ainsi que de la séparation accrue du suc pancréatique ainsi que d'un retard dans son écoulement. En conséquence, les enzymes sont activées dans le pancréas lui-même, entraînant une pancréatite aiguë. Les dommages aux cellules acineuses peuvent être déclenchés par diverses raisons: blessures abdominales, opérations du tractus gastro-intestinal, intoxication, réactions allergiques, troubles endocriniens, y compris la grossesse. Mais le plus souvent, la pancréatite aiguë est causée par des erreurs graves de nutrition, par exemple, des aliments gras excessifs et l'abus d'alcool.

Le compagnon de la pancréatite aiguë est toujours une douleur coupante et prolongée à la ceinture dans le haut de l'abdomen. Parfois, la douleur irradie vers le cœur ou le sternum.

Il existe également une pancréatite chronique primitive, dans laquelle l'inflammation se développe directement dans le pancréas lui-même, et secondaire, qui est une conséquence d'une autre maladie du système digestif - gastrite, cholécystite, ulcère gastroduodénal, etc..

La pancréatite chronique est caractérisée par la présence de deux stades successifs: le stade de la rémission, dans lequel la qualité de vie du patient est quelque peu améliorée, et le stade d'exacerbation, toujours accompagné de douleurs intenses et nécessitant une intervention médicale immédiate.

Mais quelle que soit la forme de pancréatite diagnostiquée chez un patient, dans tous les cas, il y a un grave danger pour sa santé. Puisque le pancréas affecté cesse de faire face à la tâche qui lui est assignée - digérer les aliments - dans la mesure où il devrait le faire. Une défaillance des organes exocriniens résultant d'une pancréatite entraîne une pénurie de substances essentielles provenant des aliments par le corps, à la suite de laquelle une anémie, une perte de poids brutale et une carence en vitamines peuvent survenir.

Anti-douleurs

Ils sont obligatoires pour soulager l'état du patient avec une pancréatite aiguë ou avec une exacerbation de sa forme chronique. Dans certains cas, la douleur peut être prolongée, persister pendant une journée et extrêmement sévère - jusqu'à la perte de conscience. Les analgésiques peuvent être administrés par voie intraveineuse pour soulager la douleur, ce qui augmente considérablement la vitesse à laquelle ils agissent. En cas de douleur intense, le médecin peut prescrire des blocages qui soulagent la douleur..

Antispasmodiques

Des antispasmodiques sont également prescrits pour soulager la douleur. Sous leur influence, les vaisseaux du pancréas se dilatent, les spasmes des muscles lisses des voies biliaires et du sphincter d'Oddi sont soulagés, ce qui entraîne une violation de l'écoulement du suc pancréatique et de la bile dans le duodénum.

Médicaments anti-inflammatoires

Le processus inflammatoire de la pancréatite affecte non seulement le pancréas lui-même, mais pénètre également souvent dans les organes adjacents. Afin de réduire la propagation de ce processus, des anti-inflammatoires et des antibiotiques à large spectre sont prescrits. Leur prise peut réduire le risque de complications graves telles que septicémie, péritonite, abcès et nécrose pancréatique..

Préparations enzymatiques

Le médecin peut prescrire une thérapie enzymatique pour compenser la production d'enzymes par l'organe affecté uniquement dans la pancréatite chronique sans exacerbation. Les médicaments contenant des enzymes appartiennent à l'un des deux groupes suivants:

  • à base de pancréatine - un extrait du pancréas contenant une enzyme, dont les substances actives facilitent la digestion des aliments, éliminent les nausées et améliorent le bien-être du patient;
  • à base d'acides biliaires, efficace pour digérer les graisses et améliorer le péristaltisme. Cependant, la prise de médicaments à base de bile est souvent indésirable car les acides biliaires provoquent une sécrétion trop active de suc pancréatique..

Antiacides

Les antiacides sont souvent prescrits en conjonction avec des médicaments contenant des enzymes pour améliorer l'activité de ces derniers. Les antiacides sont également pris pour réduire l'acidité du suc gastrique, car une concentration trop élevée d'acide chlorhydrique qu'il contient peut provoquer une activité accrue du pancréas..

Les médicaments complètement solubles dans le sang humain sont considérés comme des antiacides résorbables. Ils réduisent rapidement l'acidité, mais diffèrent par la courte durée d'exposition et tout un ensemble d'effets secondaires. Les antiacides non résorbables, à leur tour, sont divisés en deux groupes:

  • sels d'aluminium d'acide phosphorique;
  • préparations d'aluminium-magnésium (parfois des composants supplémentaires peuvent y être ajoutés).

L'effet thérapeutique le plus élevé est celui des médicaments contenant un cation aluminium, car sa présence confère la meilleure combinaison de propriétés médicamenteuses: effets adsorbants, enveloppants, neutralisants et cytoprotecteurs. Cependant, les préparations d'hydroxyde d'aluminium peuvent causer de la constipation et agir relativement lentement..

Les agents aluminium-magnésium sont optimaux en termes de rapidité d'action thérapeutique et d'absence d'effets secondaires. La combinaison d'hydroxydes de magnésium et d'aluminium a une capacité antiacide élevée.

Néanmoins, la gastro-entérologie moderne s'éloigne progressivement de l'utilisation d'antiacides, car les antiacides absorbés provoquent souvent un rebond acide - une augmentation de la production d'acide gastrique après la fin de l'action du médicament. Les inhibiteurs de la pompe à protons tels que l'oméprazole sont de plus en plus prescrits à la place des antiacides. Ils fonctionnent de manière fiable pendant une longue période, bien que leur effet ne se produise pas aussi rapidement que lors de la prise d'antiacides. Les inhibiteurs de la pompe à protons réduisent la production d'acide chlorhydrique en bloquant une enzyme spéciale dans les cellules de la muqueuse gastrique - H + / K + -ATPase, ou pompe à protons, - le lien principal dans la sécrétion d'acide.

Médicaments antisécrétoires

Pour réduire la production d'enzymes digestives par l'organe malade et arrêter le développement de la nécrose qui se produit en raison du processus d'auto-digestion, des médicaments antisécrétoires spéciaux sont utilisés en thérapie. Ils sont nécessaires pour réduire la douleur aux premiers stades de la pancréatite aiguë..

Les anti-H2 des récepteurs de l'histamine sont capables de supprimer la synthèse d'acide chlorhydrique dans l'estomac en bloquant les récepteurs H2 spécifiques de l'histamine. Parfois, les antihistaminiques H2 sont prescrits dans le cadre d'une thérapie enzymatique pour protéger le produit enzymatique pancréatique des enzymes gastriques.

Solutions d'électrolytes

Avec la pancréatite, une intoxication se produit souvent, provoquant des nausées, des vomissements et de la diarrhée, ce qui peut entraîner une déshydratation du patient, une diminution du volume sanguin et une baisse du niveau d'électrolytes..

Dans le traitement de la pancréatite aiguë, des solutions électrolytiques sont introduites à coup sûr, dont l'action vise à restaurer l'équilibre eau-sel, empêchant l'apparition de caillots sanguins. Les solutions sont administrées à l'aide d'un compte-gouttes par voie intraveineuse. En conséquence, la viscosité du sang et le gonflement de la glande affectée diminuent et la microcirculation du sang dans l'organe est activée. De plus, l'introduction de telles solutions peut avoir un effet anti-choc et normaliser la pression artérielle..

Médicaments pour éliminer les symptômes concomitants de la pancréatite

Parfois, pour éliminer les symptômes qui l'accompagnent, le patient atteint de pancréatite se voit prescrire des médicaments supplémentaires. Par exemple, les patients atteints d'une forme sévère de stéatorrhée reçoivent des vitamines du groupe B et des vitamines liposolubles des groupes A, D, E, K.En outre, des vitamines sont prescrites pour une carence enzymatique afin de compenser la carence due à une mauvaise absorption de celles-ci par les aliments..

Les sédatifs sont utilisés en cas d'anxiété accrue ou d'excitabilité du patient provoquée par des crises de douleur constantes. De plus, l'utilisation de sédatifs augmente les effets des analgésiques..

Les nausées et les vomissements font partie des symptômes les plus désagréables de la pancréatite, qui peuvent entraîner beaucoup de souffrances chez le patient. Par conséquent, les médecins prescrivent très souvent des médicaments antiémétiques à ces patients. Dans ce cas, la plupart des médicaments pris par voie orale sont inefficaces dans ce cas - ils sont remplacés par des injections.

Pour réduire le risque de déshydratation, des médicaments anti-diarrhéiques peuvent être prescrits pour empêcher l'élimination de l'eau et des substances du corps. L'utilisation de médicaments antidiarrhéiques évite les perturbations de l'équilibre hydro-électrolytique, le développement d'une carence en vitamines, l'anémie et un manque de protéines.

Thérapie enzymatique pour la pancréatite chronique

L'une des fonctions les plus importantes du pancréas est la production d'un jus pancréatique spécial, qui contient des enzymes pour digérer les aliments. Une glande saine produit environ deux litres de ce jus par jour. Au cours du processus normal de digestion, le jus est rapidement excrété dans la lumière du duodénum. Mais avec la pancréatite, la glande affectée ne peut pas synthétiser les enzymes dans le volume requis, ce qui provoque une insuffisance enzymatique du pancréas. La violation de la synthèse enzymatique entraîne une altération de la fonction digestive.

Tous les types de pancréatite sont capables de provoquer une carence enzymatique à un degré ou à un autre, mais les manifestations cliniques ne se produisent qu'avec une diminution significative de l'activité fonctionnelle du pancréas - d'environ 90%. Le patient développe une stéatorrhée, des flatulences, des polyfèces, une carence en vitamines, une déshydratation, une anémie, des nausées, des vomissements, une perte de poids. L'absence de traitement adéquat pour une carence enzymatique peut entraîner un épuisement grave du corps du patient.

Pour le traitement du déficit enzymatique dans la pancréatite, une thérapie enzymatique peut être utilisée. Mais il convient de garder à l'esprit que cette méthode ne peut être utilisée que sous la forme chronique de la maladie.Dans tous les autres cas, les préparations enzymatiques sont complètement interdites. Ce n'est qu'après l'élimination de l'exacerbation que le médecin peut prescrire un traitement enzymatique.

En plus d'améliorer la digestion, les médicaments contenant des enzymes peuvent également être impliqués dans le soulagement de la douleur. Cela est dû au mécanisme d'inhibition inverse de la production d'enzymes, car la pancréatine sous forme posologique, entrant en quantités suffisantes dans la lumière duodénale, conduit à l'inactivation du facteur de libération de la cholécystokinine, ce qui contribue à une diminution de la cholécystokinine dans le sang et la sécrétion pancréatique (selon le principe du «feedback»)... Cela réduit l'autolyse, la pression intraductale et la sensation de douleur, procurant au pancréas un repos fonctionnel pendant le traitement. Les indications en sont la diarrhée, les manifestations de la dyspepsie, la perte de poids rapide et la stéatorrhée..

La thérapie enzymatique est le plus souvent utilisée dans un complexe, ainsi que d'autres méthodes de traitement et un régime alimentaire spécial. L'auto-administration d'enzymes pour la pancréatite n'est pas souhaitable en cas de doute sur la forme de la maladie. Le médecin doit prescrire un traitement en fonction des antécédents, des symptômes et de la gravité de la maladie. Seulement dans ce cas, les enzymes pourront aider le patient et ne pas aggraver l'évolution d'une maladie déjà dangereuse..

Quelles enzymes aideront à réduire la charge sur le pancréas avec la pancréatite?

Les préparations enzymatiques à base de pancréatine, comme par exemple Micrasim ®, aident à soutenir le pancréas et facilitent le processus de digestion des aliments. Il est produit sous forme de gélules, qui contiennent des microgranules d'un diamètre inférieur à 2 mm, contenant des enzymes pancréatiques actives: amylase, protéase, lipase.

Les capsules Micrasim ® sont composées de gélatine, qui est soluble dans le suc gastrique, tandis que l'enveloppe des microgranules est capable de libérer des enzymes uniquement dans le milieu alcalin de l'intestin grêle. Grâce à cela, l'ingrédient actif Micrasim ® ne se dissout pas dans l'estomac, comme les comprimés, mais avec les aliments pénètre dans le duodénum, ​​c'est-à-dire à l'endroit où se déroule la partie principale du processus de digestion..

De plus, en raison de leur petite taille, les granulés entériques peuvent se mélanger uniformément avec les aliments, assurant une digestion uniforme et complète. Micrasim ® commence à «agir» activement dans une demi-heure après la dissolution de la coque protectrice.

Micrasim ® peut être utilisé en cas d'insuffisance enzymatique pancréatique. De plus, les gastro-entérologues le recommandent pour corriger les conditions de la dyspepsie due à la suralimentation, à une alimentation irrégulière, à une alimentation trop lourde ou en cas de troubles digestifs après une intervention chirurgicale. Il n'y a pas de limite d'âge pour le médicament, son utilisation est autorisée même pour les très jeunes enfants après accord avec un pédiatre.

Contre-indications: pancréatite aiguë, exacerbation de la pancréatite chronique, intolérance individuelle aux composants.

Micrasim ® est disponible en deux dosages - 10 000 et 25 000 unités, la concentration requise est prescrite par le médecin et dépend de la sévérité du déficit enzymatique. Micrasim® doit être pris par voie orale avec une quantité suffisante de liquide.

Le médicament Micrasim ® est inclus dans la liste VED. Numéro d'enregistrement du médicament au registre national des médicaments - LS-000995 du 18 octobre 2011, renouvelé indéfiniment le 16 janvier 2018.

Sans traitement rapide, la pancréatite peut devenir chronique et entraîner des complications, y compris une nécrose pancréatique.

Micrasim ® contient des enzymes pancréatiques qui ne peuvent être libérées que dans les intestins, rapprochant le plus possible le processus de digestion du naturel.

La pancréatite chronique lors d'une exacerbation s'accompagne de douleurs périodiques ou persistantes dans le haut de l'abdomen, qui peuvent être celles d'un zona, ainsi que de nausées (allant jusqu'à vomissements), de selles molles et de ballonnements.

Pour digérer une portion d'aliments riches en calories (environ 150 g), vous avez besoin de 10 000 unités d'enzymes actives *. C'est la quantité d'entre eux contenue dans une capsule Micrasim®, ce qui permet au produit d'aider à améliorer la digestion.

* Pour la digestion d'aliments riches en calories pesant 150 g, en supposant que pour la digestion de 500 g d'aliments riches en calories, au moins 30 000 à 35 000 unités de lipase sont nécessaires. I. Yu. Kuchma "Préparations enzymatiques dans le traitement des maladies du tractus gastro-intestinal." «Pharmacien», 2009, n ° 7.

* Avec insuffisance pancréatique exocrine dans la pancréatite chronique.

Dans le traitement des conséquences de la pancréatite, des préparations pour normaliser la digestion avec la teneur en amylase, lipase et protéase peuvent être recommandées.

Micrasim ® peut être utilisé comme thérapie de remplacement pour diverses causes d'insuffisance pancréatique exocrine.

Pour déterminer avec précision le dosage du médicament et le degré adéquat de déficit enzymatique, des tests de laboratoire sont utilisés qui vous permettent d'établir avec précision les écarts par rapport à la norme de certaines enzymes par leur contenu dans le sérum, les matières fécales et l'urine..

Quels médicaments prendre si le pancréas fait mal

Lorsque des problèmes de santé surviennent et que le pancréas fait mal, les victimes s'intéressent aux médicaments à prendre, pour soulager la douleur et traiter la pathologie. Pour répondre à la question, vous devez comprendre la cause de la douleur, car il existe des maladies parallèles qui accompagnent la maladie - la pancréatite, dans laquelle certains types de médicaments peuvent ne pas aider, mais compliquer l'évolution de la maladie. Ces maladies comprennent:

  • Diabète;
  • insuffisance rénale;
  • autres maladies graves des organes internes humains.

Dans tous les cas, il est nécessaire de subir un diagnostic complet du corps et de déterminer le diagnostic exact et le type de pancréatite et, si possible, d'identifier la cause de la maladie qui a provoqué une crise aiguë et un syndrome douloureux. Le traitement de la pancréatite consiste en une séquence d'actions et dépend de la forme de l'évolution, qu'elle soit aiguë ou chronique. Chaque type nécessite un traitement et une approche individuels, et l'élimination d'une affection douloureuse nécessite la consultation d'un gastro-entérologue.

Analgésiques et antispasmodiques

Avec le processus inflammatoire du pancréas, une douleur intense se produit. Par conséquent, les syndromes douloureux sont arrêtés de toute urgence, avant l'apparition d'un état de choc. À cet égard, tout d'abord, une anesthésie est réalisée pour la mise au point de l'apparition d'un état inconfortable. Quelles pilules peuvent être utilisées pour la douleur dans le pancréas?

Tout d'abord, vous devez trouver la cause et vous assurer que le diagnostic est correct. Qu'est-ce qui causera de la douleur dans la pancréatite:

  • gonflement de l'organe enflammé et de ses parois;
  • l'apparition d'un processus inflammatoire dans l'organe de la glande;
  • obstruction des canaux du suc pancréatique;
  • pseudokyste ou kyste;
  • nécrose des tissus du pancréas;
  • érosion des parois des vaisseaux sanguins et des intestins (péritonite).

La douleur dans la pancréatite a des symptômes forts et peut causer beaucoup de souffrance à une personne, il existe donc des méthodes et des médicaments qui peuvent soulager la douleur, ce qui facilite l'état du patient.

En cas d'obstruction des voies biliaires avec pancréatite, une anesthésie est réalisée en utilisant:

  • stenting;
  • lithoextraction;
  • médicaments antispasmodiques;
  • analgésiques à large spectre;
  • lithotritie intraductale.

La pancréatite auto-immune et son état douloureux sont éliminés par les moyens et méthodes suivants:

  • contenant de l'acide ursodésoxycholique;
  • corticostéroïdes;
  • stenting des voies biliaires et des vaisseaux pancréatiques.

En cas d'inflammation biliaire du pancréas, il est recommandé de recevoir:

  • préparations contenant des enzymes pancréatiques à base d'animaux;
  • antispasmodiques;
  • médicaments contenant de l'acide ursodésoxycholique.

Avec une forme chronique de pancréatite et l'absence de néoplasmes volumineux, une obstruction sévère et d'autres maladies inflammatoires associées, un soulagement de la douleur est effectué:

  • comprimés d'enzymes ordinaires;
  • moyens d'importance médicale ayant des effets antispasmodiques;
  • méthodes de neurolyse, plexus cœliaque des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins.

Quelles pilules peuvent être utilisées pour la douleur dans le pancréas? Il est permis de prendre des analgésiques non narcotiques, car beaucoup d'entre eux contribuent à une forte dépendance et peuvent entraîner une toxicomanie avec une utilisation constante..

Presque toutes les conditions douloureuses sont arrêtées par des analgésiques. Dans une forme aiguë de douleur, les médecins prescrivent d'autres moyens de soulager une attaque, mais cela dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme et de la pathologie en développement de la maladie. Par exemple, les médicaments non stéroïdiens ne doivent pas être utilisés pour les personnes ayant des problèmes digestifs, car cela provoquera l'effet inverse.

Par conséquent, pour résoudre ces problèmes, des médicaments sont largement utilisés, dans lesquels il existe des inhibiteurs des sécrétions gastriques d'animaux. Ces enzymes soulagent le fardeau du pancréas et apportent un grand soulagement à une personne malade. Ces fonds ne sont pas des pilules pour la pancréatite, mais soulagent les symptômes de la maladie, qui, en principe, soulage et atténue le syndrome douloureux aigu..

Le clan Oddi joue un rôle particulier dans le syndrome douloureux qu'une personne éprouve avec une douleur dans le pancréas. Par conséquent, des antispasmodiques sont utilisés pour soulager cette condition. Ce type de médicament comprend des qualités positives:

  • l'efficacité du soulagement des spasmes;
  • action à long terme;
  • propriétés secondaires minimisées.

Pour les douleurs dans le pancréas, un médicament à effet antispasmodique peut aider. Étant donné que la base de la douleur est basée sur les spasmes des muscles lisses, dans les processus inflammatoires du pancréas, des antispasmodiques d'un large spectre d'action sont prescrits. Les médicaments myotropes aident bien. Les fonds soulagent rapidement la douleur, quelle que soit sa localisation dans le corps humain.

Quelles pilules boire lorsque le pancréas fait mal à cause des médicaments antispasmodiques à valeur médicinale? Les préparations de ce groupe d'action antispasmodique sont divisées en deux types:

  • myotrope;
  • anticholinergique.

Quels sont les antispasmodiques myotropes? Ces fonds comprennent Duspatalin, Mebeverin. Ces fonds ont un double effet sur le pancréas dans le processus inflammatoire:

  • arrêter les spasmes et réduire la possibilité de pénétration du sodium dans les cellules des organes;
  • arrête la sortie de potassium des muscles lisses sans provoquer d'hypotomie.

Ces médicaments ne provoquent pas d'effets secondaires et sont les plus adaptés à la pathologie de la pancréatite..

Sinon, comment anesthésier le pancréas et quel médicament convient à l'inflammation du pancréas? Revenant au sujet des analgésiques, l'aspirine, le paracétamol sont les plus appropriés pour le processus inflammatoire du pancréas. Certes, l'utilisation doit être effectuée avant de manger avant l'apparition d'une affection douloureuse. Le paracétamol lui-même n'a pas d'effet négatif sur le pancréas, n'irrite pas les parois, et c'est une propriété importante dans le traitement et le soulagement de la douleur..

Les préparations et les doses d'utilisation sont convenues avec le médecin traitant ou le gastro-entérologue. Le traitement est effectué selon la méthode prescrite par le médecin et est prescrit individuellement.

Fonds enzymatiques

Quels médicaments prendre en cas de douleur au pancréas? Pour ce faire, afin de soulager les symptômes de la douleur, il est recommandé de prendre des médicaments contenant des enzymes. En termes de composants, ils sont identiques et ne diffèrent que par la concentration de la composition enzymatique par mg de poids. Tous ont une structure et une composition identiques avec les substances sécrétées du pancréas. Grâce à cela, ils n'apportent pas d'effets secondaires au corps, car ils sont bien absorbés et participent à la dégradation des aliments.

Ces médicaments sont pris avec les repas ou 15 minutes avant de manger. Il est interdit de mâcher des comprimés avec des enzymes, de les casser, car dans ce cas, les composants enzymatiques n'entreront pas dans les intestins et le duodénum. Avant utilisation, subissez des procédures de diagnostic et prescrivez les comprimés nécessaires à ce stade de développement de la pancréatite. Ce n'est qu'alors que le médecin sélectionnera les médicaments nécessaires et la composition quantitative pour la pathologie sous une forme individuelle. Quel est le meilleur médicament contre la douleur pancréatique??

Pour aider le corps et le pancréas, certains groupes de médicaments sont isolés qui contiennent la quantité nécessaire d'enzymes pour différentes formes de progression de l'inflammation du pancréas:

  1. Préparations combinées contenant des enzymes pancréatiques et biliaires:
    • Bobenzym;
    • Kpeon;
    • De fête;
    • Gactal;
    • Passionné;
    • Digestal;
    • Comilaza.
  2. Avec contenu en pancréatine:
    • La pancréatine;
    • Pancréasim;
    • Mezim.
  3. Avec des substances végétales:
    • Biozyme;
    • Nigedaza.

Quelle pilule prendre pour la douleur dans le pancréas, le médecin décidera, en fonction de l'image de l'évolution de la maladie.

Médicaments naturels

Quels médicaments sont recommandés pour la douleur dans le pancréas? Les médecins prescrivent parfois un nettoyage pancréatique de la pancréatite avec des préparations contenant des enzymes nécessaires à l'organisme. Tous normalisent le tube digestif et favorisent la décomposition des aliments en graisses, glucides, protéines et micro-éléments utiles.
Il est important que l'automédication pour la pancréatite soit mortelle et ne tolère pas les erreurs.

Que boire pour la douleur du pancréas à partir de médicaments naturels:

  1. Pancréatine. Aide à améliorer l'état général de la personne blessée et aide à la transformation des aliments. La dose d'admission est prescrite par le médecin, sur la base des tests de laboratoire reçus et des mesures diagnostiques. Le cours du traitement dépend de la complexité de la pathologie et dure jusqu'à 30 jours.
  2. Créon. La préparation contient des enzymes organiques qui accélèrent la dégradation des aliments. Les effets secondaires de l'utilisation du médicament sont complètement absents. Contre-indications, intolérance individuelle aux médicaments.
  3. De fête. Le médicament contient de la bile bovine et des enzymes qui améliorent la digestion, compensent le manque de ses propres enzymes. Peut provoquer une diarrhée ou une réaction allergique au contenu du médicament.

L'utilisation de capsules soulage la douleur dans le pancréas et, grâce à sa capsule enveloppante, délivre le contenu à la destination prévue dans le pancréas.

Causes de la douleur dans le pancréas

Lorsque le pancréas fait mal et les raisons qui ont donné lieu à cette pathologie, tout cela nécessite une compréhension correcte des médicaments à prendre et de la pathologie qui menace une personne. Parmi les causes d'inflammation du pancréas, on note une violation du tube digestif. Dans le même temps, il y a un dysfonctionnement dans la production d'enzymes, un chevauchement des canaux du suc pancréatique, ce qui entraîne de graves complications et une nécrose du système digestif. Le développement d'une maladie pancréatique nécessite la prescription et l'administration correctes de médicaments, ce qui est la clé de la restauration précoce des fonctions gastro-intestinales.

La deuxième raison est l'abus de mauvaises habitudes, qui provoque une intoxication du corps et une violation de la production d'enzymes. De plus, l'alcool provoque un spasme de la valve Oddi, qui est bloquée et entraîne des symptômes douloureux de pancréatite..

La troisième raison sera les infections du système digestif, qui entraînent également une exacerbation et une inflammation du pancréas et, par conséquent, le développement de la pathologie de la pancréatite. La quatrième raison est l'obésité. Cette raison du développement de la pancréatite et du syndrome douloureux est un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal, une teneur accrue en graisses dans le sang, des plaques sont créées dans les vaisseaux, ce qui empêche la circulation sanguine et la libération de suc pancréatique, et c'est la cause la plus terrible de la pancréatite..

Pour des mesures préventives, tous les six mois, présentez-vous à un rendez-vous avec un gastro-entérologue et subissez un diagnostic du corps pour le développement d'une pancréatite et d'autres pathologies pouvant causer des douleurs. Suivez une bonne alimentation et abandonnez les mauvaises habitudes.

Médicaments contre la pancréatite - caractéristiques de leur administration

Une douleur intense dans la partie supérieure de l'abdomen, des vomissements avec de la bile, des nausées peuvent indiquer une pancréatite - une inflammation du pancréas. Dans cette maladie, les enzymes digestives produites par le corps, au lieu d'aller dans le duodénum, ​​restent dans la glande et commencent à la digérer. Cela conduit à la libération de toxines, qui sont libérées dans la circulation sanguine, atteignent les reins, le cœur, les poumons, le cerveau et détruisent leurs tissus. Des médicaments opportuns pour la pancréatite aideront à éviter de telles conséquences, à normaliser le pancréas.

Symptômes de pancréatite

Le pancréas synthétise des enzymes digestives et des hormones qui régulent le métabolisme des protéines, des graisses et des glucides - insuline, glucagon, somatostatine. L'organe a une forme oblongue et est situé dans la partie supérieure de l'abdomen, derrière l'estomac, en contact étroit avec le duodénum. Le fer pèse environ 70 g, la longueur varie de 14 à 22 cm, la largeur - de 3 à 9 cm, l'épaisseur - 2-3 cm.

L'inflammation pancréatique peut survenir sous des formes aiguës et chroniques, dont les manifestations cliniques sont différentes. La pancréatite aiguë est mortelle, car les toxines peuvent provoquer une nécrose des tissus de la glande et d'autres organes, une infection et des processus purulents. Même avec un traitement commencé en temps opportun avec des moyens modernes, le taux de mortalité est de 15%.

Il n'y a pas de tableau clinique clair dans la pancréatite aiguë, par conséquent, des examens supplémentaires sont nécessaires pour un diagnostic précis. Dans la forme aiguë de la maladie, de faux kystes se forment souvent dans le pancréas, provoquant des douleurs dans d'autres organes, perturbant le mouvement des aliments dans l'estomac et les intestins. De plus, la pathologie se manifeste par les symptômes suivants:

  • douleur aiguë dans le haut de l'abdomen, irradiant vers le côté gauche, dos;
  • la nausée;
  • vomissements de bile, ne soulageant pas;
  • ballonnements;
  • déshydratation;
  • une jaunisse peut se développer, accompagnée d'un jaunissement de la peau, des urines foncées, des selles claires;
  • dans certains cas, des taches bleuâtres apparaissent près du nombril ou sur le côté gauche de l'abdomen, parfois avec une teinte jaune.

Avec une inflammation chronique du pancréas, des changements irréversibles se produisent. Il rétrécit, les conduits se rétrécissent, les cellules sont remplacées par du tissu conjonctif, à cause duquel l'organe cesse de remplir ses fonctions, il y a une diminution de la synthèse des enzymes digestives et des hormones. La pancréatite chronique est caractérisée par un tableau clinique délavé, ses symptômes peuvent être facilement confondus avec d'autres maladies du système digestif.

La maladie se développe progressivement et ne se fait pas sentir pendant longtemps. La pathologie se manifeste par une douleur constante ou périodique dans l'abdomen, près de l'hypochondre gauche, peut donner au bas du dos. La maladie s'accompagne de nausées, de vomissements, d'éructations, de brûlures d'estomac, d'un goût amer désagréable dans la bouche. La diarrhée peut alterner avec la constipation, avec des particules de matières fécales d'aliments non digérés. Possible perte de poids soudaine, apparition de taches vasculaires. Puisque le pancréas synthétise de l'insuline, la pancréatite chronique est souvent accompagnée de diabète..

Traitement médical de la pancréatite chez l'adulte

Après avoir trouvé des symptômes typiques de l'inflammation pancréatique, il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin et de subir des tests. Ensuite, sur la base des résultats des tests reçus, le médecin vous prescrira un schéma thérapeutique. Il prévoit des actions visant à:

  • soulagement des symptômes de la douleur;
  • élimination de l'inflammation dans le pancréas et les organes voisins;
  • élimination des symptômes accompagnant un déficit enzymatique pancréatique;
  • prévention des complications.

Plus tôt vous commencez le traitement, meilleures sont vos chances de succès. Tous les médicaments contre la pancréatite chez les adultes doivent être pris selon les directives d'un médecin à la posologie prescrite. Pour le traitement du pancréas, des antispasmodiques, des antiacides, des médicaments anti-enzymes, des inhibiteurs H-2 sont prescrits. Les agents contenant le polypeptide aprotinine aident bien. Parallèlement à la prise de médicaments, des procédures sont prescrites pour nettoyer le corps des enzymes pancréatiques, un régime.

Antispasmodiques pour la pancréatite

Pour éliminer la douleur dans les processus inflammatoires, des antispasmodiques sont utilisés. Ils ont un effet relaxant sur les muscles lisses, ce qui facilite l'élimination des enzymes par les canaux du pancréas. Les antispasmodiques sont une mesure temporaire: dès que leur effet est terminé, la douleur reviendra, par conséquent, le traitement principal doit viser à normaliser le fonctionnement de l'organe. Lors d'une exacerbation, le médecin prescrit des injections intramusculaires ou intraveineuses, moins souvent des injections sous-cutanées. Pour l'inflammation chronique, des pilules sont utilisées.

Pour éliminer la douleur, No-Shpa (Hongrie) ou son analogue Drotaverin est souvent prescrit. La substance active de ces médicaments est le chlorhydrate de drotavérine. L'outil soulage les spasmes des muscles du tube digestif, du système urinaire, des voies biliaires, de la vésicule biliaire, des vaisseaux cérébraux. L'action du médicament après une utilisation orale se produit dans un quart d'heure, après l'injection - dans la deuxième minute. En cas d'inflammation aiguë de la glande, les éléments suivants sont prescrits:

  • pour injection intramusculaire: 2 ml de solution à la fois;
  • avec une injection intraveineuse, 2 ml de l'agent sont dilués avec 8 à 10 ml de solution saline de chlorure de sodium, injectés lentement en cinq minutes;
  • comprimés: dose quotidienne moyenne - 80 mg, dose quotidienne maximale - 240 mg.

Élimine efficacement la douleur Papavérine, dont la substance active est similaire au nom du médicament. Le médicament détend les muscles lisses des organes des systèmes digestif, génito-urinaire et respiratoire, élimine le spasme de la valve, responsable de la sortie de jus du pancréas. Le produit est fabriqué sous forme de comprimés, de suppositoires, d'injections de différents fabricants. Dosage du médicament pour les adultes:

  • comprimés: 40-60 mg 3-4 fois par jour, la dose quotidienne maximale est de 0,6 g;
  • injections sous-cutanées et intramusculaires pour la pancréatite: 0,5-2 ml d'une solution à 2%, la dose unique maximale est de 5 ml, la dose quotidienne est de 15 ml.

La platyphylline réduit les spasmes des muscles abdominaux, abaisse le tonus des muscles lisses des voies biliaires et de la vésicule biliaire. Divers fabricants produisent un antispasmodique sous forme de comprimés ou d'injections. Pour soulager la douleur aiguë, des injections sont prescrites: la solution est injectée par voie sous-cutanée 1-2 ml deux à trois fois par jour, la dose quotidienne maximale est de 15 ml, une dose unique ne dépasse pas 5 ml.

L'atropine détend les muscles lisses du système digestif, bloque la sensibilité à l'acétylcholine, un neurotransmetteur qui effectue la signalisation neuromusculaire. Différents fabricants sont disponibles sous forme de comprimés et d'injections. Pour soulager la douleur aiguë, 1 ml d'une solution à 0,1% de sulfate d'atropine est injecté par voie sous-cutanée deux à trois fois par jour. Le médicament a un effet excitant sur le système nerveux, le cœur, il doit donc être utilisé avec précaution sous surveillance médicale..

  • Comment supprimer une page dans VK de façon permanente ou temporaire
  • Salades de foie de morue: recettes avec photos
  • Noms de famille tchétchènes - liste alphabétique. Beaux noms tchétchènes

Enzymes et médicaments anti-enzymatiques pour la pancréatite

Pour normaliser l'acidité du suc gastrique, le médecin prescrit des médicaments contenant des substances qui remplacent les enzymes digestives produites par le pancréas. Il s'agit d'une amylase, qui favorise la transformation de l'amidon en sucres, ainsi qu'en protéase et lipase (la première décompose les composés entre les acides aminés des protéines, la seconde - les graisses). Les préparations enzymatiques pour la pancréatite soutiennent le travail du pancréas, évitent son épuisement, digèrent les aliments de manière qualitative, se débarrassent de la diarrhée, des nausées, des ballonnements, des flatulences.

Pour le traitement du pancréas, des médicaments enzymatiques contenant de la pancréatine sont prescrits. Il décompose les graisses, les protéines et les glucides, remplaçant l'amylase, la lipase, la protéase:

  • De fête. En plus de la pancréatine, la composition contient de l'hémicellulose, de l'extrait de bile bovine. Le médicament favorise non seulement la digestion et l'absorption des aliments, mais également la dégradation des fibres, une meilleure sécrétion biliaire et active la lipase. Dose: 1 comprimé par jour après ou pendant un repas.
  • Créon. Forme de libération - capsules 150, 300, 400 mg de pancréatine. La posologie dépend du tableau clinique de la maladie, prise pendant ou après un repas.
  • Panzinorm 10000 et 20000. Produit en gélules, boire 1 comprimé aux repas trois fois par jour.
  • Digestal. Formulaire de libération - dragée. Prendre après ou pendant un repas 1-2 pcs. trois fois par jour.
  • Mezim 10 000 et 20 000. Produit en comprimés, capsules, pilules. Prendre avant ou après un repas, 1-2 pcs. une à trois fois par jour.

Si le pancréas est enflé, son activité doit être supprimée. Pour cela, le médecin prescrit des médicaments anti-enzymes intraveineux. Parmi eux, Kontrikal ou son analogue Aprotinin doit être distingué. Ils inactivent la protéinase, ont un effet inhibiteur sur le système kallikréine-kinine - un groupe de protéines activement impliquées dans les processus inflammatoires, la coagulation sanguine et la douleur..

Antiacides

Le pancréas enflammé amène l'estomac à sécréter de grandes quantités d'acide chlorhydrique. L'acidité accrue ronge les tissus environnants, provoque une douleur intense et neutralise le travail des enzymes digestives. Pour améliorer l'effet des préparations enzymatiques et éviter d'endommager les parois de l'estomac, les médecins prescrivent des antiacides, dont la tâche est de neutraliser l'acide chlorhydrique. Les médicaments de ce groupe se caractérisent par un effet enveloppant, protègent contre les effets nocifs, améliorent la synthèse des hydrocarbures et préviennent les flatulences..

Les principales substances actives des antiacides, qui sont utilisées dans le traitement d'un pancréas enflammé, sont des composés de magnésium et d'aluminium. Ces médicaments réduisent le taux d'acide chlorhydrique, ont un effet anesthésique local cholérétique, ont un effet laxatif, améliorent la sécrétion de bile et éliminent la formation de gaz. Les médicaments sous forme de comprimés doivent être écrasés ou bien mâchés avant utilisation. Pour stabiliser l'équilibre acido-basique, les agents suivants sont prescrits:

  • Gel Almagel. Les adultes sont prescrits pour prendre 1-2 c. un jour une demi-heure avant les repas et avant le coucher. La dose quotidienne maximale est de 16 c. La durée du traitement est de 2-3 semaines.
  • Suspension et comprimés Maalox. Il a un effet analgésique, soulageant la douleur dans le tractus gastro-intestinal supérieur. Dosage - 2-3 comprimés ou 15 ml de suspension une heure après avoir mangé et avant le coucher. La durée du traitement est de 2-3 mois.
  • Comprimés Gastracid. Dosage: 1 à 2 comprimés 4 fois par jour après les repas et au coucher. Le cours de thérapie ne dépasse pas trois semaines.
  • Comprimés Alumag. Boire 1h30 après avoir mangé. Le cours du traitement est d'un mois.
  • Gel et comprimés Palmagel. Dosage: 2-3 comprimés ou 5-10 ml de suspension une heure et demie après les repas. Le cours de la thérapie est de 2-3 mois.

Bloqueurs H2

Dans le traitement de la pancréatite, en même temps que les antiacides, des inhibiteurs de sécrétion - des bloqueurs des récepteurs H2-histamine sont nécessairement prescrits. Ces médicaments constituent les récepteurs des cellules de l'estomac qui produisent de l'acide chlorhydrique insensible à l'histamine. Cela réduit sa synthèse et son entrée dans la lumière de l'estomac, ce qui contribue au traitement de la pancréatite. L'effet des bloqueurs sur le corps ne se limite pas à cela: les inhibiteurs de sécrétion rendent la muqueuse gastrique plus résistante aux facteurs agressifs, favorisent sa guérison.

Les anti-H2 doivent être pris avec prudence, à la posologie strictement indiquée par le médecin, car ils peuvent provoquer de nombreux effets secondaires. La plupart des complications sont causées par des médicaments de la 1ère génération. Pour le traitement d'un pancréas enflammé, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Cimétidine. Le remède est pris avant ou pendant les repas. La concentration maximale dans le sang est observée après 2 heures. Il s'agit d'un médicament de première génération, il peut donc provoquer de nombreux effets secondaires sur différents organes. Parmi eux - diarrhée, flatulences, maux de tête, lésions du système nerveux central, modifications de la composition du sang, diminution de l'immunité. Un jour plus tard, 48% de la substance active quitte le corps.
  • Ranitidine. Le médicament appartient à la deuxième génération. Son activité est 60 fois supérieure à celle de la cimétidine. Le médicament est pris indépendamment de la nourriture. L'outil donne moins de complications, se caractérise par une action plus longue. Il est rapidement absorbé dans la circulation sanguine, la concentration maximale est observée après 2 heures. Quarante pour cent de la substance active quitte le corps après une journée.
  • Comprimés de famotidine. Le médicament de la troisième génération est donc beaucoup plus efficace que la ranitidine, il a moins d'effets secondaires et est bien toléré. Le produit peut être pris avec ou sans nourriture. Le niveau maximal est observé en une heure, la demi-vie est de 3,5 heures, l'efficacité dure 12 heures.

Des études récentes ont montré que les bloqueurs des récepteurs de l'histamine H2 présentent de nombreux inconvénients. Ils sont incapables de maintenir le niveau d'acidité souhaité pendant plus de 18 heures, après le traitement, il y a de nombreuses rechutes, le corps s'habitue rapidement à la drogue et est capable de lui résister, et la dépendance à la prise de drogue survient. Le plus gros inconvénient des bloqueurs est que leur utilisation peut provoquer le développement d'une pancréatite ou son exacerbation.

Médicaments contre la douleur pancréatique: 5 groupes de médicaments pour un traitement efficace

La douleur dans le pancréas, dont la cause fréquente est la pancréatite, est localisée sur le côté gauche, elle peut être aiguë, soudaine ou légère, accompagnée d'autres symptômes. Que faire si le pancréas fait mal, quels remèdes aideront à améliorer la condition et à arrêter le syndrome douloureux?

Le pancréas est situé derrière l'estomac dans la cavité abdominale supérieure et est adjacent au duodénum

Le principe de la sélection des médicaments

Les pathologies courantes du pancréas pouvant causer des douleurs comprennent la pancréatite aiguë et chronique, le blocage des canaux excréteurs avec des calculs. La meilleure option en cas de douleur est de consulter un médecin, de se faire tester et d'en découvrir la cause. Sur la base des résultats, il prescrira des pilules à boire..

Lorsque les canaux sont obstrués par des calculs, compte tenu de leur taille, un traitement médical ou chirurgical est utilisé. Pour éliminer les petits calculs, des médicaments sont prescrits pour soulager le processus inflammatoire, réduire l'œdème des tissus des organes, une thérapie de remplacement enzymatique et un régime alimentaire. En présence de gros calculs, la chirurgie est indiquée.

La pancréatite aiguë s'accompagne d'un tableau clinique vif:

  • douleur intense dans le haut de l'abdomen (au milieu ou à gauche) avec possible rayonnement dans le dos;
  • la nausée;
  • vomissements répétés qui n'apportent pas de soulagement;
  • faiblesse générale;
  • rythme cardiaque augmenté;
  • selles fréquentes (diarrhée) contenant des aliments non digérés.

Causes possibles de douleur dans le pancréas

En raison de graves crises de nausées et de vomissements, l'élimination de la douleur dans la pancréatite aiguë avec des pilules n'est pas possible. La seule chose qui est autorisée à faire avant l'arrivée du médecin est de mettre une bouillotte avec de la glace ou une serviette éponge imbibée d'eau glacée sur le côté gauche, s'assurer que le patient est au repos et ne pas manger..

Important: La pancréatite aiguë doit être traitée exclusivement en milieu hospitalier à l'aide d'injections, de compte-gouttes anti-enzyme (Contrikal, Gordox, Pantripin), de détoxification et de médicaments anesthésiques, ainsi que d'un régime strict. Avec un traitement mal choisi ou prescrit de manière intempestive, il existe une forte probabilité de développer une nécrose et la mort.

Dans la pancréatite chronique, les symptômes sont moins prononcés. La douleur survient généralement 15 à 20 minutes après avoir mangé et peut être accompagnée de nausées, d'éructations, de ballonnements et de relâchement des selles. Ils provoquent des sensations désagréables d'erreurs alimentaires, de suralimentation, de consommation d'aliments gras, épicés, fumés ou de boissons alcoolisées. Pour la douleur dans le pancréas causée par la pancréatite chronique, plusieurs groupes de médicaments sont utilisés séparément ou ensemble, en fonction de la gravité de l'évolution. Parmi eux se trouvent des analgésiques, des antispasmodiques, des enzymes, des antiacides, des antibiotiques.

Analgésiques

L'utilisation d'analgésiques pour l'exacerbation de la pancréatite chronique ou d'autres maladies vise à soulager ou réduire la douleur.

Les pilules suivantes pour la douleur pancréatique peuvent être prises:

  • Baralgin;
  • Analgin;
  • Paracétamol;
  • Ibuprofène;
  • Acétaminophène;
  • Diclofénac.

Ces comprimés ne doivent être pris qu'en cas d'urgence, l'utilisation systématique (plus de 5 jours consécutifs) est inacceptable. Vous ne pouvez pas prendre d'analgésiques pour soulager la douleur, qui ont un effet toxique prononcé sur le foie, car la pancréatite chronique et provoquent ainsi des lésions de ses tissus en raison de la stagnation de la bile.

Antispasmodiques

L'inflammation du pancréas est souvent accompagnée d'un spasme des voies biliaires. Dans ce cas, les antispasmodiques sont utilisés pour la pancréatite. Ils soulagent la douleur en élargissant la lumière des conduits, en améliorant la sortie du suc pancréatique et en réduisant la pression dans les systèmes vasculaires de l'organe.

Les pilules aideront le patient:

  • No-shpa;
  • Papaverine;
  • Drotaverin;
  • Duspatalin;
  • Mebeverin.

No-shpa est un antispasmodique qui n'affecte pas négativement les organes du tube digestif

Recommandation: Le plus efficace, si le pancréas est malade, est une combinaison d'antispasmodiques et d'analgésiques. Par exemple, Baralgin et No-shpa, Analgin et Papaverin.

Les enzymes

Les préparations enzymatiques pour la douleur dans le pancréas sont utilisées pour arrêter sa fonction exocrine, c'est-à-dire la libération de suc pancréatique contenant des enzymes digestives. Une diminution de l'activité sécrétoire d'un organe fonctionne selon le principe de la rétroaction: après avoir pris des enzymes de l'extérieur, le corps envoie un signal qu'ils sont déjà en quantité suffisante et que leur excrétion ne se produit pas. Les préparations enzymatiques soulagent la charge sur l'organe enflammé, réduisent la pression dans les tubules, soulagent l'œdème et réduisent les risques d'auto-digestion des cellules sous l'influence du suc pancréatique.

La pancréatine est une préparation enzymatique bon marché

Des résultats fiables sont obtenus grâce à l'utilisation de préparations enzymatiques sous forme de comprimés. Les capsules sont plus adaptées pour compenser les carences enzymatiques. Ils utilisent des produits à base de pancréatine isolée du pancréas de porcs, ce qui contribue à faciliter l'absorption des graisses, des protéines et des glucides. La posologie et la durée d'admission sont déterminées par le médecin. Ils doivent être pris pendant ou immédiatement après les repas..

Les comprimés suivants sont efficaces:

  • Pancréasim;
  • La pancréatine;
  • Gastenorm Forte;
  • Panzinorm Forte 20 000;
  • Mezim 20 000;
  • Penzital.

Important: Parallèlement au traitement médicamenteux de la forme chronique de pancréatite, un régime alimentaire est présenté, qui consiste à exclure les aliments épicés, gras, frits, les glucides facilement digestibles. Vous devez manger fractionné en petites portions 5 à 6 fois par jour.

Antiacides

Pour les douleurs dans le pancréas, on utilise souvent des agents qui neutralisent l'acide chlorhydrique produit par les cellules de la muqueuse de l'estomac (antiacides) ou réduisent sa sécrétion. Ils préviennent l'irritation, l'ulcération de la membrane muqueuse, augmentent l'activité des préparations enzymatiques instables à l'environnement acide de l'estomac, les protégeant de la digestion.

Les antiacides qui sont pris pour la douleur dans la région pancréatique comprennent:

  • Maalox;
  • Almagel;
  • Phosphalugel.

Parmi les médicaments qui réduisent la sécrétion d'acide chlorhydrique, des inhibiteurs de la pompe à protons (Omeprazole, Omez, Gastrozole) ou des bloqueurs des récepteurs H2-histamine (Ranitidine, Famotidine) sont utilisés.

Les antibiotiques

Dans le traitement complexe du processus inflammatoire du pancréas, des médicaments antibactériens sont parfois également utilisés, dont l'action principale vise à réduire le risque de développer une infection bactérienne dans un organe affaibli et à prévenir les complications graves (abcès, péritonite, septicémie). En règle générale, leur réception est indiquée dans les conditions sévères du patient. Les antibiotiques sont disponibles sous forme de comprimés et de poudre pour la préparation de solutions injectables.

Avec la pancréatite, ce qui suit peut être prescrit:

  • Ampicilline;
  • Tobramycine;
  • Ampiox;
  • Cefspan;
  • La carbénicilline;
  • Amoxiclav;
  • Ceftriaxone;
  • Wankocin.

La nécessité de prendre des antibiotiques, le choix du médicament et la durée de son administration sont effectués uniquement par un médecin.

Pour éviter d'aggraver la situation et prévenir les complications, la prise de médicaments contre la douleur dans le pancréas doit être convenue avec un gastro-entérologue.!

Réponses aux questions

Quelles pilules boire en cas d'urgence?

Les analgésiques ne doivent être pris que selon les directives d'un médecin, car ils ont leurs propres contre-indications et effets secondaires. Le traitement des exacerbations de la pancréatite chronique est autorisé à domicile dans le cas où la maladie n'est pas sévère.

La forme aiguë de pancréatite a généralement une évolution sévère. L'un des symptômes classiques est une douleur insupportable de «poignard» dans le haut de l'abdomen et le bas du dos. Malgré le fait qu'un tel patient a besoin d'un soulagement de la douleur, il ne doit pas recevoir de pilules. Il peut intensifier les vomissements et effacer le tableau clinique pour le médecin..

Si une douleur aiguë à la ceinture, des vomissements indomptables, une forte fièvre, une faiblesse et des signes de déshydratation apparaissent, une ambulance doit être appelée. Avant l'arrivée des médecins, il est recommandé:

  • fournir au pancréas un repos fonctionnel - refuser la nourriture, mais n'oubliez pas de boire de l'eau;
  • prenez la position la plus confortable. Habituellement, il est couché sur le ventre ou sur le côté gauche avec les genoux ramenés à la poitrine - de cette façon, le syndrome de la douleur est réduit;
  • vous pouvez mettre un sac de glace dans la région épigastrique pendant 10 à 15 minutes, cela réduira également la douleur.

Dans les situations d'urgence, les patients souffrant de douleurs pancréatiques ont besoin d'un soulagement de la douleur, parfois des analgésiques narcotiques. Ces médicaments ne sont administrés qu'en milieu hospitalier sous surveillance médicale. Sinon, vous pouvez «brouiller» le tableau clinique de la pancréatite, ce qui retardera un traitement adéquat.

Médicaments contre la douleur dans le pancréas

Des douleurs dans le pancréas accompagnent toute exacerbation de la pancréatite. Pour éliminer les symptômes de l'inflammation, divers groupes de médicaments sont utilisés. Quels médicaments dois-je prendre? La liste des médicaments dépend du stade et de la phase de la maladie. La liste principale des médicaments est présentée:

  • analgésiques et antispasmodiques;
  • médicaments enzymatiques et anti-enzymatiques;
  • les antibiotiques;
  • antiacides;
  • agents antisécrétoires.

Analgésiques et antispasmodiques

La douleur lors de l'inflammation du pancréas peut être insupportable, le patient a donc besoin de bons analgésiques. Comment engourdir le pancréas? Le résultat attendu est donné par l'utilisation de Diclofenac, Baralgin, Analgin. L'inflammation du pancréas s'accompagne souvent d'un spasme des voies biliaires. Dans ce cas, n'utiliser que des analgésiques ne suffit pas..

Pour soulager la douleur, les antispasmodiques sont recommandés. Il:

  • No-Shpa. L'un des médicaments les plus couramment prescrits. Permet de soulager la douleur pendant assez longtemps. Durée d'utilisation sans prescription médicale - pas plus de trois jours.
  • Drotaverinum. Analogique de No-Shpy.
  • Buscopan. Il a un effet spasmolytique local, aidant à détendre les muscles lisses. Un effet similaire est obtenu en raison de l'activité de blocage ganglionnaire et m-anticholinergique de l'agent. Réduit simultanément la sécrétion de suc digestif.
  • Papaverine. Soulage les spasmes des muscles lisses. Dans le contexte d'une admission au cours, le développement de nausées, de constipation, de somnolence accrue est possible.
  • Duspatalin. Un antispasmodique capable d'abaisser le tonus des muscles lisses, réduisant l'activité contractile du tractus gastro-intestinal (GIT). Il est prescrit à l'admission en remplacement d'un analgésique plus puissant.

Les analgésiques et les antispasmodiques ne peuvent arrêter le syndrome de la douleur que sans éliminer la condition qui l'a provoqué. Ils sont utilisés dans le cadre de la thérapie complexe de l'exacerbation. Les médicaments de ce groupe peuvent avoir un effet négatif sur l'état du tractus gastro-intestinal dans son ensemble. C'est pourquoi, dans le processus de traitement, il est nécessaire d'utiliser des médicaments sélectionnés par le médecin traitant. Il est impératif de respecter strictement la posologie et le régime des analgésiques.

Préparations enzymatiques et anti-enzymatiques

Pour restaurer les tissus du pancréas, le patient se voit prescrire la prise de médicaments contenant des enzymes digestives. L'un des meilleurs représentants de ce groupe de produits est Creon - une capsule du produit contient la quantité nécessaire d'enzymes pour digérer une partie des aliments. Lors d'une exacerbation de la pancréatite, le patient peut prendre:

  • La pancréatine;
  • De fête;
  • Panzinorm;
  • Pangrol;
  • Mezim forte;
  • Ferestal et autres.

La préférence est donnée aux produits contenant de la pancréatine. Cette substance contient trois composants à la fois - lipase pancréatique, protéase et amylase - grâce auxquelles elle permet une digestion rapide et de haute qualité des protéines, des glucides et des fibres pris avec de la nourriture.

Lorsque le pancréas fait mal, des médicaments anti-enzymes peuvent être prescrits à la personne. Leur tâche principale est de réduire l'activité des enzymes protéolytiques, qui sont «responsables» du développement des processus inflammatoires et nécrotiques. Dans le cadre d'un traitement médicamenteux, ils sont utilisés dans le développement de l'œdème des tissus du pancréas.

Pour la fabrication de médicaments, un extrait des tissus du pancréas des bovins est utilisé. L'effet maximal peut être obtenu en appliquant des médicaments à un stade précoce. Médicaments de ce groupe: Gordox (médicament sur ordonnance), Contrikal, Trasilol, Antagozan. Le patient sera recommandé une réception de cours.

Les antibiotiques

Les antibiotiques pour l'exacerbation de la pancréatite et le développement d'une douleur intense sont utilisés pour prévenir la formation de complications de la maladie. Pour l'admission peut être attribué:

  • La lévomycétine;
  • Tsiprolet;
  • Cefotaxime;
  • Amoxiclav;
  • Amoxicilline;
  • Summamed et autres.

Lors d'une exacerbation de la pancréatite chronique ou de sa forme aiguë, l'effet du traitement antibiotique sera plus élevé si le patient cherche une aide médicale immédiatement après le développement de symptômes pathologiques. L'utilisation d'antibiotiques arrête le développement ultérieur du processus inflammatoire et réduit considérablement le risque de décès.

Antiacides

Les antiacides sont utilisés pour normaliser l'acidité du suc gastrique. Ils aident à neutraliser la bile et les acides chlorhydriques, ce qui facilite la condition humaine. Nommé au rendez-vous:

  • Almagel;
  • Maalox;
  • Altacid;
  • Alumag;
  • Gastricide;
  • Palmagel et autres.

Les moyens normalisent l'acidité pendant une courte période de temps. Pour prolonger l'effet, une approche combinatoire est nécessaire: la prescription d'antiacides et d'autres médicaments. Le plus souvent, les enzymes ou les antienzymes agissent comme une paire. Le choix est individuel.

Il doit y avoir un court intervalle de temps entre la prise d'antiacides et d'autres médicaments. Il est conseillé de boire des médicaments après 2 heures. Si vous buvez le médicament plus tôt, son effet thérapeutique sera considérablement réduit..

Médicaments antisécrétoires

Les médicaments antisécrétoires sont utilisés pour réduire la production de récepteurs gastriques du suc digestif. La thérapie est effectuée en cours de courte durée. La posologie est calculée individuellement dans chaque cas, en fonction des symptômes actuels et des résultats des tests obtenus. Il est interdit de cesser brusquement de prendre le médicament, car le retour des sécrétions gastriques au volume d'origine peut entraîner une détérioration du bien-être du patient.

Pour l'admission peut être attribué:

  • Ranitidine;
  • La cimétidine;
  • Famotidine.

Ce dernier médicament est le plus efficace dans le traitement de l'exacerbation de la pancréatite. Si le pancréas est malade, l'utilisation de remèdes populaires n'est pas souhaitable. Le corps peut réagir très négativement, ce qui entraînera une aggravation de la condition.