Les raisons du manque d'appétit: pourquoi disparaît-il et quel type de diagnostic est nécessaire? (7 photos)

Symptômes

Une attitude indifférente envers la nourriture est associée à des perturbations dans l'activité du centre alimentaire. Dans certains cas, le désir de manger disparaît partiellement et pour une courte période. Cependant, la question peut arriver à son absence totale. Ensuite, ils parlent de l'apparition de l'anorexie.

Perte d'appétit: raisons

Les raisons du manque de désir de manger sont des troubles neuropsychiatriques, un état affaibli ou douloureux du corps. Le fait est que le besoin de nourriture est régulé par diverses hormones. Mais il existe des maladies qui interfèrent avec l'interaction entre ces substances. Ils sont la cause potentielle d'une perte d'appétit..

Les médecins considèrent l'anorexie comme l'exemple le plus frappant d'un tel état pathologique. Les victimes de la maladie refusent de manger, se portant à l'épuisement complet. Tous les liens du mécanisme qui contrôlent l'appétit sont violés. C'est pourquoi la maladie est très difficile à guérir..

La perte d'appétit n'est pas toujours associée à une affection spécifique. Il arrive que cela soit causé par des facteurs provocateurs:

  • environnement désagréable ou inapproprié;
  • drogues et alcool;
  • règles;
  • jeûne prolongé;
  • trop manger;
  • des situations stressantes;
  • manipulations médicales;
  • nourriture de mauvaise qualité, son aspect dégoûtant;
  • grossesse;
  • prendre des médicaments.
La perte d'appétit peut être déclenchée par l'utilisation d'antidépresseurs, de médicaments anticancéreux, d'antibiotiques, d'agents hormonaux.

Diagnostic en l'absence d'appétit

La perte d'appétit est difficile à identifier et à évaluer. Cela est dû au fait qu'il n'y a pas de critères définis - des signes sans ambiguïté du trouble. Beaucoup dépend des caractéristiques individuelles d'une personne: sexe, profession, style de vie, âge. Par exemple, à un âge avancé, les gens conservent leur satiété plus longtemps et tolèrent plus facilement la faim..
Un autre problème réside dans le fait que le patient peut ne pas se plaindre de la perte d'appétit. Cela se produit avec la dépression et le stress. Dans ce cas, les proches sont généralement les premiers à remarquer des symptômes alarmants..
Le refus de manger survient souvent dans le contexte des signes d'une maladie sous-jacente. Cela se produit lorsque nous avons une forte fièvre, de la diarrhée, des maux de gorge. Avec une clinique lumineuse, des diagnostics étendus ne sont pas nécessaires.
Dans d'autres circonstances, effectuez:

  • test sanguin général et biochimique;
  • analyse des matières fécales et de l'urine;
  • test sanguin avec leucoformule;
  • radiographie pulmonaire;
  • électrocardiographie.
Le premier médecin à consulter est un thérapeute. En plus du minimum diagnostique spécifié, le médecin peut prescrire des mesures supplémentaires.

Le diagnostic vous permet d'identifier:

  • trouble biopolaire, aigu, anxieux;
  • anorexie mentale et dépression;
  • la toxicomanie;
  • tuberculose;
  • déficit en hormones thyroïdiennes;
  • la brucellose;
  • cancer de l'estomac, du foie, du poumon, du pancréas;
  • hépatite virale;
  • Lymphome de Hodgkin;
  • Mononucléose infectieuse;
  • Infection à VIH, SIDA;
  • ulcère de l'estomac, ulcère duodénal
  • déficience en fer;
  • maladie de calculs biliaires.
Ce sont les maladies les plus courantes associées à un manque d'appétit. En plus d'eux, le refus de manger peut être associé à une dysbiose, des pathologies parasitaires et cardiaques, une insuffisance rénale.

Je n'ai pas du tout envie de manger pendant la grossesse: que faire?

En attendant le bébé, de nombreuses femmes sont confrontées à un manque d'appétit. En règle générale, d'autres apparaissent avec ce symptôme. Les nausées, les vertiges, les vomissements ne donnent pas la vie. Le plus souvent, ces signes surviennent au cours du premier trimestre. Ils sont modérément prononcés et passent rapidement.

Cependant, cela se produit également d'une autre manière. Les vomissements fréquents, empêchant la prise de nourriture, sont une complication grave. Cela nécessite une hospitalisation urgente. Le fait est qu'une violation de l'équilibre électrolyte et eau-sel, une perte de poids de plus de 5% du poids corporel total due à la déshydratation peut entraîner une insuffisance rénale aiguë, une embolie pulmonaire, des troubles de la coagulation sanguine.

L'appétit de l'enfant a disparu

Normalement, les enfants de tout âge ont un bon appétit. Cela est dû au métabolisme intensif. Le manque de désir de manger de l'enfant doit être considéré comme un symptôme alarmant. Les parents doivent y prêter attention. Surtout si léthargie, somnolence, fièvre élevée, convulsions, cyanose de la peau se produisent en parallèle.

Une diminution pathologique du besoin de nourriture nécessite un examen médical approfondi. Il est très alarmant si l'appétit a disparu en combinaison avec une perte de poids soudaine et déraisonnable. Dans de tels cas, vous ne devez pas retarder une visite chez le médecin..

Causes de la perte de poids et maladies entraînant une perte de poids

En vous inscrivant à une consultation avec un thérapeute chez INTEGRAMED (m. Elektrozavodskaya, VAO), vous recevrez des soins médicaux qualifiés, un plan d'action et un service d'assistance.

Comment prendre rendez-vous avec un thérapeute rémunéré ou appeler un médecin à domicile?

Appelez le +7 (495) 662-99-24, et vous serez pris rendez-vous avec un thérapeute à INTEGRAMED ou ils organiseront un appel à domicile d'un médecin. Il est également possible de prendre rendez-vous en ligne avec un médecin et des médecins spécialistes.

Perte de poids pathologique. Causes, diagnostic et traitement

La perte de poids avec des niveaux normaux d'activité physique est dans la plupart des cas associée à une diminution de l'appétit. Diverses maladies peuvent y contribuer. Par exemple, une détérioration de l'appétit à température corporelle élevée est due au fait que le bon fonctionnement du système digestif n'est possible qu'à une température normale, qui ne dépasse pas 37 ° C. Dans cette situation, le refus de manger n'est pas une déviation grave, car toutes les forces et ressources du corps visent à lutter contre la maladie, et non à d'autres processus.

Mais des maladies plus graves, par exemple, la nature oncologique, la tuberculose, les états dépressifs, le dysfonctionnement de certains organes et les troubles hormonaux peuvent conduire une personne à une santé grave et menaçante et à un épuisement de la vie, malgré le fait qu'il mange bien et équilibré. Parfois, une perte de poids brutale et forte est l'un des premiers symptômes d'une maladie invisible à l'œil nu..

Une perte de poids brutale et sévère, qui est pathologique, entraîne des troubles et des problèmes tels que:

  • Diarrhée ou, au contraire, constipation;
  • Sautes d'humeur soudaines;
  • Vertiges;
  • Perturbations du cycle menstruel;
  • Tachycardie;
  • Faiblesse et fatigue;
  • Problèmes de sommeil.

Tout cela peut être dû au fait que le corps ne reçoit pas suffisamment de nutriments. Dans ce contexte, il n'y a pas seulement une diminution de la quantité de tissu adipeux, mais également l'épuisement de tous les organes et systèmes. La perte de poids doit être progressive et résulter d'une activité physique normale et d'un exercice modéré. Ce n'est qu'alors que cela ne nuira pas à la santé de votre corps..

Une perte de poids brutale et très forte est un coup dur pour votre immunité et votre santé, ce qui causera des dommages à tout le corps et à tous les organes à un degré ou à un autre..

Un certain nombre de changements dans votre corps peuvent indiquer des facteurs qui contribuent à une perte de poids pathologique. Il vaut la peine de les traiter avec une attention accrue, de ne pas s'automédiquer et de demander l'aide d'un spécialiste qualifié dès que possible..

Dans la plupart des cas, une perte de poids pathologique indique la présence de conditions et de maladies humaines telles que:

  • Problèmes hormonaux. Un signe supplémentaire de leur présence peut être une soif constante et inextinguible, des mictions fréquentes et une perte de poids même avec une nutrition accrue. Habituellement, tous ces symptômes sont présents dans le diabète sucré. Avec les maladies de la glande thyroïde, par exemple, la thyrotoxicose, la fatigue permanente et la faiblesse, une augmentation constante de la température dans la gamme subfébrile, une pâleur de la peau peut être observée.
  • Un dysfonctionnement surrénalien peut également entraîner une perte de poids sévère. Elle s'accompagne généralement de nausées, de diarrhée, d'une augmentation de la pigmentation de la peau.
  • Maladies du tractus gastro-intestinal. Cette cause de perte de poids pathologique est la plus fréquente. Habituellement, il s'agit souvent de brûlures d'estomac, d'ulcères d'estomac, de problèmes de selles, de flatulences et de problèmes intestinaux..
  • Troubles et maladies de nature mentale et nerveuse. Les états dépressifs, une anxiété accrue peuvent également entraîner une perte de poids en raison d'une diminution de l'appétit, de l'insomnie, des sautes d'humeur soudaines et des larmes. Mais la perte de poids peut être causée non seulement par des expériences négatives, mais aussi par des expériences positives. C'est l'état de tomber amoureux, de s'ajouter à la famille, de satisfaire un désir tant attendu. N'oubliez pas que refuser la nourriture pendant une longue période a un effet très négatif sur tous les organes et systèmes du corps, sans exception. Et une perte de poids rapide et très forte peut se transformer en problèmes graves..
  • Les maladies oncologiques peuvent également conduire une personne à l'épuisement complet dans les plus brefs délais. Dans le même temps, une personne ressent une perte d'appétit et d'intérêt pour tout ce qui l'inquiétait auparavant, une augmentation des ganglions lymphatiques, une faiblesse et une fatigue accrue. En outre, une personne peut avoir des saignements des muqueuses..
  • Pancréatite Le pancréas joue un rôle important dans le bon fonctionnement du tractus gastro-intestinal, des organes digestifs et du métabolisme. Par conséquent, ses problèmes affectent invariablement le poids et le travail de tout le corps..
  • Avoir de mauvaises habitudes n'est généralement pas bénéfique. Boire trop de caféine et fumer trop peut également entraîner un dysfonctionnement et une perte de poids rapide..
  • Les infections fongiques en mauvaise santé, comme en elles-mêmes, sont également très dangereuses. Par exemple, la mycose du système digestif peut provoquer un épuisement sévère..
  • La prise de certains médicaments réduit considérablement l'appétit. Les effets secondaires tels que les nausées ou les vomissements, la diarrhée sont également préjudiciables à la santé humaine. Les médicaments utilisés en chimiothérapie pour traiter le cancer sont particulièrement nocifs pour le corps. Dans certains cas, l'appétit du patient ne revient qu'après quelques jours..
  • La radiothérapie entraîne également une perte de poids spectaculaire. Dans le même temps, toutes les muqueuses du corps souffrent, ce qui conduit à une perte de sensibilité d'une personne aux odeurs et aux goûts, et donc à une diminution de l'appétit. De plus, manger peut provoquer des sensations douloureuses..

Il existe de nombreux autres facteurs qui peuvent conduire à l'émaciation et à une perte de poids pathologique. Tous ne sont pas aussi évidents que ceux dont nous avons déjà parlé. Mais, néanmoins, à partir de là, ils ne cessent de constituer une menace sérieuse pour votre santé. Il faut faire très attention à votre poids, en particulier à ses fortes fluctuations vers le haut ou vers le bas. Si votre poids perd sans raison apparente, vous devriez également demander l'avis d'un médecin..

De plus, l'examen qui lui est confié peut comprendre les analyses et tests suivants:

  • Recherche d'hormones sécrétées par la glande thyroïde;
  • Livraison d'un test sanguin;
  • Examen échographique;
  • Identifier la présence de parasites;
  • Fluorographie.

Toutes les étapes ultérieures du traitement de la perte de poids pathologique dépendent des résultats de l'examen. Pour obtenir le résultat maximal dans le processus de traitement, vous pouvez avoir besoin de l'aide d'un psychologue, de la prise de multivitamines, de la thérapie par l'exercice, d'un régime spécial à haute teneur en calories, de la physiothérapie ou d'une thérapie immunomodulatrice.

Pas d'appétit - voici 16 causes probables à base médicale

Une grande variété de conditions peut entraîner une diminution de l'appétit. Ils vont de la maladie mentale et physique à la satiété banale..

Si vous développez une perte d'appétit, vous pouvez également présenter des symptômes associés, tels qu'une perte de poids ou un épuisement. Ils peuvent être graves s'ils ne sont pas traités, il est donc important de trouver la cause de votre perte d'appétit et de la traiter..

Quand tu n'as tout simplement pas faim

Lorsque vous n'avez tout simplement pas envie de manger, comme vous le faites habituellement - et peut-être que vous vous sentez fatigué et que vous perdez du poids sans intention - votre corps essaie de vous dire quelque chose. Il faudra peut-être un peu de travail pour déterminer la cause, qui peut être physique, psychologique ou une réaction à, par exemple, un médicament.

Effets secondaires des médicaments

La première chose à vérifier est de consulter la liste des médicaments que vous prenez. De nombreux médicaments peuvent entraîner une perte d'appétit. Les coupables courants sont les analgésiques opiacés, certains antibiotiques, les médicaments contre l'hypertension et les médicaments qui peuvent causer des maux d'estomac et empêcher une personne de manger, comme l'ibuprofène..

Rhumes et grippe

Les maladies courantes peuvent entraîner une perte d'appétit temporaire. Ceux-ci peuvent inclure le rhume et la grippe; infections respiratoires, bactériennes et virales; problèmes gastro-intestinaux tels que nausées ou constipation; et bien sûr l'intoxication alimentaire.

Déséquilibre thyroïdien

Une glande thyroïde faible (connue sous le nom d'hypothyroïdie) et une glande thyroïde hyperactive (hyperthyroïdie) peuvent empêcher une personne d'avoir faim. La glande thyroïde sécrète des hormones dans la circulation sanguine qui régulent votre métabolisme, et une production hormonale modifiée peut entraîner une modification de l'appétit.

Grossesse

De nombreuses femmes souffrent de nausées au premier trimestre, ce qui peut entraîner une perte d'appétit. Si elles ne savent pas qu'elles sont enceintes, elles peuvent ne pas savoir d'où viennent les maux d'estomac et la perte d'appétit..

Fumeur

Le tabagisme est à la fois stimulant et irritant. Cela peut provoquer une stimulation gastrique, qui peut entraîner des nausées et des vertiges. Il peut affecter votre tractus gastro-intestinal et entraîner une perte d'appétit.

De nombreuses personnes qui arrêtent de fumer recommencent à avoir faim et, en moyenne, prennent 10% de leur poids corporel. Mais ils se sentent mieux, en meilleure santé et ont plus d'argent pour acheter des aliments sains..

Toxicomanie et alcoolisme

Les gens qui boivent beaucoup se remplissent de calories vides. Ils se sentent rassasiés. Cependant, l'alcool irrite le pancréas et le foie et provoque une accumulation de liquide dans l'abdomen. Pour les toxicomanes, la perte de poids et le plein appétit sont courants..

Stress

Tout type de trouble de l'adaptation - du stress familial à la perte d'emploi et au décès d'un être cher - peut provoquer des changements d'appétit. Ces événements de la vie difficiles peuvent également entraîner une suralimentation chez certaines personnes, bien que la réduction de la faim soit plus courante..

Dépression

La diminution de l'énergie et de l'appétit est fréquente chez les personnes souffrant de nombreux types de dépression, y compris un trouble dépressif persistant, une dépression post-partum, une dépression psychotique et un trouble affectif saisonnier. Le trouble bipolaire peut avoir un effet similaire.

Démence

En raison de la perte de mémoire et de la confusion, les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer et d'autres formes de démence peuvent oublier de manger - et elles peuvent avoir des difficultés à effectuer les tâches quotidiennes, y compris les courses et la cuisine. Les personnes atteintes de démence développent également souvent une dépression, ce qui peut aggraver le problème..

Déshydratation

Lorsque les gens ne reçoivent pas suffisamment de liquides, ils se sentent mal. Lorsque vous êtes déshydraté, votre volume sanguin diminue, ce qui affecte votre appétit. Ceci est particulièrement fréquent chez les personnes âgées. En vieillissant, nous avons moins soif, mais les besoins restent les mêmes. Au moment où quelqu'un a soif, il est déjà déshydraté..

Maladies digestives

Le syndrome du côlon irritable, la maladie de Crohn, la colite ulcéreuse et d'autres conditions qui affectent le système digestif peuvent altérer l'appétit. Ces conditions provoquent des nausées, des douleurs et de la constipation ou de la diarrhée, qui à leur tour peuvent réduire le désir de manger d'une personne. Les personnes ayant des intestins irritables peuvent également développer des ulcères buccaux, qui peuvent être douloureux en mangeant.

Reflux d'acide

Le reflux gastro-œsophagien (RGO), également appelé reflux acide, est une autre affection digestive qui peut réduire l'appétit.

Les personnes atteintes de RGO ont des brûlures d'estomac persistantes - le contenu de leur estomac peut retourner dans l'œsophage après avoir mangé. Ils peuvent se réveiller au milieu de la nuit avec un goût amer dans la bouche, ce qui peut les empêcher de manger. Leur gorge peut également devenir irritée, au point de former l'œsophage de Barrett..

L'acronyme signifie Maladie pulmonaire obstructive chronique et fait référence à plusieurs types de maladies pulmonaires, notamment l'emphysème, la bronchite chronique et l'asthme sévère..

La BPCO peut réduire l'appétit et entraîner l'épuisement. Une partie du problème est que la perte de la fonction pulmonaire peut amener le patient à éviter toute activité, ce qui à son tour peut entraîner une perte d'appétit. Les patients atteints de MPOC peuvent également être déprimés, ce qui ruine également l'appétit.

Oncologie

Les cancers les plus courants qui suppriment l'appétit sont les cancers de l'ovaire, de l'estomac, colorectal, du pancréas et de la vessie. La perte d'appétit peut résulter de la cachexie, un changement métabolique causé par le cancer ou le traitement du cancer.

Des tests diagnostiques peuvent détecter chacun de ces cancers, et une détection précoce offre les meilleures chances de succès du traitement, alors n'hésitez pas à consulter votre médecin si vous avez une perte d'appétit.

Traitement du cancer

Plusieurs formes courantes de traitement du cancer - chimiothérapie, radiothérapie et immunothérapie - se concentrent sur l'estomac et les intestins, ce qui peut entraîner une perte d'appétit. Les effets secondaires de ces médicaments - sécheresse de la bouche, nausées et ulcères buccaux - peuvent également amener les patients à éviter de manger. Les médecins et les groupes de soutien peuvent recommander des médicaments pour aider à gérer les effets secondaires et la perte d'appétit.

Faire face à la perte d'appétit

L'approche pour résoudre ce problème dépend de la cause. Si la personne est malade, traitez la nausée. Essayez le thé au gingembre - le remède de cette grand-mère fonctionne vraiment. S'il s'agit d'un problème digestif, essayez de manger plus de fruits et de légumes. Faites également attention au yogourt et aux produits laitiers fermentés, qui sont des probiotiques naturels qui peuvent remplacer la flore bactérienne si une personne est malade. Et, comme toujours, buvez beaucoup d'eau: une bonne hydratation peut aider votre appétit.

Perte de poids dramatique

Tout le contenu iLive est examiné par des experts médicaux pour s'assurer qu'il est aussi précis et factuel que possible.

Nous avons des directives strictes pour la sélection des sources d'informations et nous ne relions que des sites Web réputés, des institutions de recherche universitaires et, si possible, des recherches médicales éprouvées. Veuillez noter que les chiffres entre parenthèses ([1], [2], etc.) sont des liens interactifs vers ces études.

Si vous pensez que l'un de nos contenus est inexact, obsolète ou douteux, sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée.

  • Code CIM-10
  • Les raisons
  • Facteurs de risque
  • Pathogénèse
  • Symptômes
  • Complications et conséquences
  • Diagnostique
  • Diagnostic différentiel
  • Traitement
  • Qui contacter?
  • La prévention
  • Prévoir

Le surpoids est un problème pour un tiers de la population mondiale. Les gens essaient de se débarrasser des kilos en trop de différentes manières, en essayant d'amener leur corps à des proportions idéales. Malgré le grand nombre de méthodes existantes pour perdre du poids, la perte de poids rapide est la plus populaire et la plus attrayante. Parmi les différentes méthodes et moyens, il y en a des très efficaces qui permettent vraiment de se rapprocher du résultat souhaité en peu de temps. Mais toutes les méthodes ont divers effets secondaires qui affectent négativement la santé humaine. Qu'est-ce qui est considéré comme une perte de poids spectaculaire? Quel est le danger d'une perte de poids rapide, quelles maladies peut-elle signaler et pourquoi devrait-elle être abandonnée? Essayons de le comprendre.

Une perte de poids dramatique est une perte de poids significative spontanée (sans facteurs de provocation) et un changement visuellement perceptible du volume corporel. Le patient perd du poids, malgré une bonne alimentation, un travail sédentaire ou sédentaire, un manque d'activité physique et un mode de vie actif. Son état de santé reste stable, mais après un certain temps, une faiblesse apparaît, des symptômes d'intoxication, une augmentation de la température corporelle ou d'autres manifestations désagréables sont observés.

Code CIM-10

Raisons de la perte de poids drastique

Qu'est-ce qui est considéré comme une perte de poids dramatique et qu'est-ce qui peut en être la cause? Les causes courantes menant à une perte de poids rapide sont:

  1. Développement et croissance des néoplasmes dans le corps. La généralisation du processus oncologique s'accompagne toujours d'épuisement du patient. La perte de poids est attribuée à l'absorption de grandes quantités d'énergie par les cellules malignes lors d'une division rapide.
  2. Changement des niveaux hormonaux. Les conditions pathologiques du système endocrinien entraînent une perte de poids brutale. Par exemple, la thyrotoxicose. La glande thyroïde produit une grande quantité d'hormones. Leur excès conduit à l'activation des processus métaboliques. Pour un métabolisme amélioré, il faut de l'énergie, dont la source est les réserves de tissu adipeux.
  3. Maladies du tractus gastro-intestinal. La plupart des maladies du système digestif s'accompagnent d'une perte d'appétit, qui est la raison d'une perte de poids rapide. Cela est dû à des troubles pathologiques des processus de digestion des aliments et d'absorption des nutriments et minéraux essentiels par les intestins. Maladies du tractus gastro-intestinal, conduisant à un affaiblissement de l'organisme: gastrite atrophique, ulcère gastrique et / ou ulcère duodénal, entérite, colite, pancréatite, maladie cœliaque.
  4. Syndrome d'intoxication. Cette condition accompagne les processus oncologiques, les helminthiases, les maladies infectieuses. La défaite du corps par des substances toxiques s'accompagne de léthargie, de faiblesse, de fatigue rapide, d'augmentation de la température corporelle et de diminution de l'appétit. L'évolution chronique du processus infectieux peut ne pas se manifester pendant longtemps, mais dans son contexte, l'épuisement progressera.
  5. Stress psycho-émotionnel. Le trouble mental entraîne une perte d'appétit symptomatique ou un refus délibéré de manger. Par exemple, l'anorexie, qui touche les filles et les femmes qui n'évaluent pas correctement leur corps, conduit à un refus total de manger. Il y a:
  6. la faiblesse,
  7. perturbations hormonales,
  8. l'ostéoporose,
  9. conditions anémiques.
  10. Déshydratation critique. La perte de poids dramatique est due à une déshydratation pathologique. Une diminution de la quantité d'eau dans le corps en dessous de la norme physiologique peut être causée par une diarrhée abondante, la prise de diurétiques, des vomissements indomptables et une transpiration abondante.

Facteurs de risque

Quels facteurs peuvent provoquer une forte diminution du poids corporel?

Les facteurs propices à une perte de poids drastique peuvent être divisés en deux catégories:

  1. Perte de poids associée à certaines conditions pathologiques et maladies du corps.
  2. Une perte de poids brutale due à un changement de mode de vie et à la labilité de l'équilibre psycho-émotionnel.

Les raisons qui ne dépendent pas des changements pathologiques dans le corps sont les suivantes:

  • alimentation déséquilibrée;
  • activité physique excessive;
  • mono-régimes stricts se transformant en grèves de la faim;
  • phobies;
  • âge de transition.

Si une perte de poids rapide survient sans facteurs visibles provoquant une perte de poids, un examen médical est nécessaire. Certains processus pathologiques redoutables s'accompagnent d'une diminution du poids corporel. La perte de poids peut être provoquée par:

  • maladies oncologiques;
  • infection tuberculeuse;
  • changements endocriniens (thyrotoxicose);
  • anorexie;
  • syndrome d'hypocorticisme;
  • La maladie d'Alzheimer;
  • pathologies ulcéreuses du tractus gastro-intestinal;
  • obstruction intestinale.

Il faut se rappeler que toute maladie détectée au stade initial de la formation, dans la plupart des cas, se prête à un traitement.

Causes de perte de poids drastique chez les femmes. Symptômes et signes de maladie, normes de poids corporel et comment retrouver un poids normal

Alors que toutes les femmes ont du mal à perdre du poids, une perte de poids spectaculaire n'est pas toujours un bonus bienvenu. Il y a des raisons pour cela. Même les femmes enceintes peuvent perdre du poids. Dans ce cas, vous devez agir.

Les conséquences d'une perte de poids brutale pour le corps

La perte de poids rapide affecte toujours le corps d'une femme et peut entraîner l'apparition d'un certain nombre de maladies, quelles qu'en soient les raisons.

Les plus dangereuses sont les conséquences suivantes:

  • une hypotonie peut se développer;
  • déficience de mémoire;
  • divers problèmes de digestion et de microflore intestinale;
  • gonflement accru;
  • altération de la fonction rénale;
  • détérioration de l'état de la peau, des ongles, des cheveux, des dents et des os;
  • l'apparition de stress et de dépression prolongée;
  • ménopause précoce;
  • déséquilibre hormonal.

Les principales raisons de la perte de poids chez les femmes

La cause la plus fréquente de perte de poids dramatique chez les femmes est une mauvaise alimentation..

Les causes les plus courantes de perte de poids chez les femmes

Mais il y a d'autres raisons, notamment:

  • Régimes. Souvent, les femmes suivent un régime sans se rendre compte que les restrictions alimentaires conduisent souvent le corps à ne pas recevoir les nutriments dont il a besoin.
  • Mauvais fonctionnement du tube digestif. Les causes de la perte de poids chez les femmes sont plus souvent liées à la santé intestinale. Violation du système d'absorption des nutriments de la nourriture consommée, c'est une autre condition préalable dangereuse pour une perte de poids dramatique et une détérioration du bien-être de la femme.
  • L'utilisation de certains médicaments peut également entraîner une perte de poids spectaculaire. Ceux-ci peuvent être des médicaments pour le traitement de la glande thyroïde, pour stimuler l'activité cérébrale, également utilisés dans le traitement de l'oncologie, de la chimiothérapie.
  • Climax. Une autre raison physiologique de la perte de poids est la ménopause, qui est sévère. Cela se produit plus souvent chez les femmes de plus de 55 ans.
  • Dépression. La raison peut être la présence de problèmes psychologiques chez une femme de moins de 30 ans, même la moitié de son poids peut être perdue.

Nutrition inadéquate ou inadéquate

Les protéines, les glucides et les graisses doivent pénétrer dans l'organisme autant qu'il en a besoin (la norme est déterminée par l'âge). En l'absence de telles substances, il commence à travailler pour l'épuisement et le poids est perdu assez rapidement, car le tissu adipeux n'est pas reconstitué, mais seulement consommé.

Maladie métabolique

Comme l'une des causes courantes de troubles métaboliques, les médecins appellent les troubles métaboliques, en particulier à un âge plus avancé chez la femme dans un contexte de perturbation hormonale. Par exemple, les méthodes de perte de poids conduisant à une perte de poids radicale, mais à court terme, nuisent très gravement au métabolisme..

la cause d'un dysfonctionnement des processus métaboliques peut résider dans la présence d'une maladie grave, la consommation d'alcool et le tabagisme.

Augmentation des besoins corporels (stress, maladie)

L'augmentation de la demande est principalement influencée par l'activité physique. Ce n'est pas l'action en cours qui est importante, mais l'effort déployé pour la réaliser. Autrement dit, une marche ordinaire au moment de la maladie consommera beaucoup plus d'énergie si le corps était en bonne santé..

Toute action supplémentaire (course, danse, natation) nécessite un supplément d'énergie. 70 à 80% de la perte de poids soudaine est médicalement liée.

Avitaminose, épuisement du corps

La carence en une ou plusieurs vitamines nécessaires à l'organisme est l'une des raisons qui affectent la perte de poids rapide chez la femme. La carence en vitamines étant une pathologie chronique, elle se manifeste plus souvent pendant la période automne-printemps. C'est à ce moment que la charge d'immunité augmente..

La présence de parasites

Les créatures parasites les plus courantes sont le ténia bovin et les vers ronds. Leur apparence menace la perte de poids et bien d'autres conséquences désagréables..

Sources d'entrée de parasites dans le corps

Ils sont situés dans les intestins et mangent de la nourriture avant que le corps ne prenne les éléments dont il a besoin..

Perturbation hormonale dans le corps

Pancréas, glandes surrénales, glande thyroïde - ces organes sont responsables de la production d'hormones responsables du métabolisme. Un dysfonctionnement du système endocrinien affectera principalement le poids. Le taux métabolique est directement lié à la quantité de ces hormones. Plus il y en a, plus vite ils brûlent des calories..

Maladies qui affectent le poids corporel

La perte de poids chez les femmes résulte souvent d'une maladie. Beaucoup d'entre eux peuvent entraîner une perte rapide pouvant atteindre 50% du poids corporel..

Anorexie nerveuse

La cause de cette maladie réside dans le côté mental de la santé humaine. Une envie irrésistible de perdre du poids pousse à refuser de manger. Les bourreaux de travail travaillant pour l'usure sont à risque.

En cas de manifestation de signes de la maladie, au lieu d'aider le corps à faire face, il ignore simplement la présence d'un problème, aggravant ainsi la situation.

L'une des raisons peut conduire à une pathologie nerveuse. La perte de poids s'accompagne de faiblesse et d'irritabilité. Le traitement est effectué en ambulatoire, avec l'aide d'antidépresseurs et de séances de psychologue qui rétablissent l'état émotionnel. En cas de refus complet de manger, le traitement est effectué à l'arrêt, les nutriments sont injectés par voie intraveineuse.

Insuffisance surrénalienne

L'insuffisance des glandes surrénales se manifeste par une faiblesse musculaire progressive, une forte diminution du poids, la peau s'assombrit et acquiert une teinte bronze, perte d'appétit, évanouissements, nausées constantes, vomissements, diarrhée.

Symptômes d'insuffisance surrénale

La perte de poids se produit parce que la quantité d'hormones dans le cortex surrénalien diminue et qu'un déséquilibre du sel, de l'eau et du métabolisme se produit dans le corps..

Au premier stade, traitement avec des substances glucocortiques et minéralocortiques. Si un tel traitement est infructueux ou insuffisant, ils ont recours à une intervention chirurgicale..

Dépression, stress psycho-émotionnel

Selon les psychologues, les causes les plus courantes de dépression sont: un environnement social défavorable (robot, vie personnelle, famille), l'hérédité, des facteurs biochimiques (par exemple, la prise de médicaments hormonaux).

La maladie se manifeste par une perte d'intérêt pour ce qui se passe, un manque d'appétit, de l'anxiété, de l'irritabilité, une diminution de l'estime de soi, des troubles du sommeil. Pour sortir de cette condition, un traitement antidépresseur sera nécessaire, d'une durée de 4 à 6 mois..

Diabète

L'hérédité, le surpoids, la présence de maladies virales (varicelle, rubéole) sont les causes les plus importantes du diabète. Les principaux symptômes sont la soif, la faiblesse, la transpiration, une mauvaise cicatrisation des plaies, tout cela entraîne une forte dépense d'énergie humaine, et il perd rapidement du poids.

Le diabète est traité de manière globale

Le traitement est prescrit en fonction du type de maladie. Dans un cas, un apport d'insuline à vie est prescrit, dans l'autre, vous pouvez faire face à une alimentation saine et à une activité physique..

Oesophagite (inflammation de l'œsophage)

L'oesophagite est une inflammation de l'œsophage. La maladie se manifeste par des brûlures d'estomac, des douleurs aiguës dans la poitrine, des douleurs intenses empêchant la déglutition, des éructations avec un goût amer ou amer, des vomissements avec écoulement sanglant. Manger devient assez problématique et donc le poids du patient diminue fortement.

Un lavage gastrique est la première chose qu'un médecin entreprend. En outre, le traitement est effectué de manière globale, avec des médicaments qui bloquent la production d'acide et un régime strict..

Gastro-entérite

La gastro-entérite peut entraîner une perte de poids. Cette maladie s'accompagne de vomissements, de nausées, de diarrhée et de crampes abdominales. La première chose à faire est de limiter votre consommation de nourriture..

Vous devez le remplacer par une boisson abondante (eau avec sucre, thé, gelée). La dépense de calories dépasse considérablement leur consommation, ce qui entraîne une perte de poids. Le traitement utilise la physiothérapie et divers médicaments.

Herpès

Cette maladie virale a de nombreuses manifestations. Les symptômes de tous les types sont similaires; il s'agit d'une éruption cutanée avec un contenu transparent, accompagnée de démangeaisons et de brûlures. Dans les manifestations les plus graves, fièvre, frissons, perte d'appétit. Les médecins recommandent un traitement avec des onguents et des médicaments antiviraux

Maladies oncologiques

Avec les maladies oncologiques, il y a une forte perte de poids. Il y a plusieurs raisons à cela. Le développement de la formation oncologique accélère le métabolisme du corps. Le cancer provoque une augmentation du taux de cytokines, ce qui perturbe l'équilibre du métabolisme entre les graisses et les protéines.

Liste des causes de perte de poids dans le cancer

Un déséquilibre dans ce domaine entraîne une perte de masse musculaire. Le centre du cerveau qui contrôle la faim tombe également sous l'influence néfaste. Pour éviter la perte de poids, une nutrition fractionnée accrue est nécessaire.

Leucémie (cancer du sang)

La leucémie est un type de cancer qui entraîne une perte de poids. En effet, le cancer provoque des modifications du métabolisme ou du système immunitaire, entraînant une perte d'appétit partielle ou totale. En cas de perte totale d'appétit, l'alimentation est effectuée à l'aide d'un compte-gouttes.

Lymphome

Les personnes faiblement immunisées, les personnes infectées par le VIH, la présence du virus d'Epstein-Barr, les hépatites B, C et les personnes travaillant sous l'influence de substances toxiques sont à risque d'une telle maladie. Manifesté par un lymphome, des ganglions lymphatiques hypertrophiés, une douleur sourde au site de l'élargissement et des démangeaisons.

Sensation constante de plénitude dans l'abdomen, l'un des symptômes qui interfère avec une alimentation normale. Le traitement repose sur une thérapie intrathécale. En l'absence de résultats, une greffe de moelle osseuse autologue est réalisée.

Tuberculose pulmonaire

La principale raison de l'apparition de la tuberculose est le bacille de la bactérie Koch. À un stade précoce, il se traduit par une fatigue rapide, une augmentation de la transpiration et des nausées, à cet égard, le corps est rapidement épuisé.

À un stade ultérieur, une toux apparaît avec la libération de particules d'expectoration et une douleur dans la région de la poitrine. Le traitement doit commencer immédiatement pour éviter les formes sévères de tuberculose.

Stomatite

La stomatite peut également entraîner une perte de poids. La maladie se manifeste par l'apparition d'ulcères dans la bouche. Les blessures sont assez douloureuses, elles peuvent donc devenir un obstacle lors de l'alimentation. Si une stomatite est détectée, vous devez commencer à vous rincer la bouche et à prendre des médicaments qui préviennent cette maladie.

Thyrotoxicose

Une perte de poids sévère peut entraîner une maladie appelée thyrotoxicose, lorsque le niveau d'hormones thyroïdiennes augmente. Une diminution du volume musculaire, une transpiration accrue et une perte de poids progressive sont les principaux symptômes..

Peut être observé: irritabilité, chute de cheveux, diminution de la libido, diarrhée, augmentation du rythme cardiaque et du rythme cardiaque. Les options de traitement dépendent de la gravité de la maladie (médicaments, traitement à l'iode radioactif, chirurgie).

la maladie de Crohn

La maladie de Crohn entraîne une perte d'appétit, ce qui entraîne une perte de poids spectaculaire. Le problème de la digestion des aliments, accompagné de douleurs abdominales constantes. Symptômes supplémentaires: sang dans les selles, diarrhée, douleur dans l'anus et malaise général.

Symptômes de la maladie de Crohn

Le traitement se déroule avec divers médicaments et chirurgie. Il est important que le patient bénéficie d'un repos physique et mental.

Rectocolite hémorragique

Colite ulcéreuse, symptômes: diarrhée sanglante, constipation possible, possibilité d'incontinence fécale ou d'écoulement purulent à la place. Tout cela s'accompagne de douleurs abdominales, de température et d'intoxication générale du corps (vertiges, faiblesse, perte d'appétit et perte de poids).

Le traitement est effectué avec des régimes ou un refus complet de nourriture, divers médicaments. En présence de certaines indications, une opération est effectuée.

Maladies parasitaires

Les créatures parasites qui peuplent le corps humain et emportent certains de ses nutriments comportent un risque énorme de perte de poids importante. La présence d'une telle maladie s'accompagne d'un malaise général et d'une douleur dans l'abdomen. Il existe pas mal de maladies similaires: ascaridiose, clonorchiase, cestodose, schistosomiase, paludisme, myiase.

Causes de la perte de poids pendant la grossesse et la période post-partum

La perte de poids survient chez les femmes enceintes.

Les raisons peuvent être les suivantes:

  • Toxicose.
  • Diminution de l'immunité due à une maladie virale.
  • Stress.
  • Manque de routine quotidienne.
  • Mauvaise nutrition.
  • Fumer, boire de l'alcool.

Pour empêcher une femme enceinte de perdre du poids, elle doit éviter le stress et les mauvaises habitudes. Une bonne nutrition et une routine quotidienne sont importantes

Chez les femmes après l'accouchement, les raisons peuvent être les suivantes:

  • Dépression postpartum.
  • Une vie plus active après l'accouchement.
  • Ajustement hormonal.
  • Allaitement maternel.

Dépistage de la perte de poids

Pour identifier les causes d'une perte de poids soudaine, le corps féminin aura besoin de diagnostics. L'existence d'un processus inflammatoire dans le corps peut être déterminée à l'aide d'un test sanguin général. Un test de glycémie peut révéler la présence de diabète.

Pour identifier d'éventuels troubles de la glande thyroïde, des tests T3, T4 et TSH sont effectués. Il est nécessaire d'évaluer les performances du foie, pour cela un test hépatique est effectué.

Une analyse de la glande thyroïde est réalisée pour identifier d'éventuelles anomalies

Pour déterminer le niveau de privation de protéines, un protéinogramme est effectué. Pour identifier les états d'immunodéficience, un immunogramme est attribué. Analyse des selles, analyse pour la détection de l'infection à VIH et de la tuberculose.

Traitement de perte de poids

Les moyens les plus simples et les plus courants de prendre du poids sont:

  • Rationalisation de la nutrition en faveur d'une alimentation saine et nutritive.
  • Ajuster une veille saine et un bon repos.
  • Boire des boissons protéinées et des complexes vitaminiques.
  • Une alimentation axée sur l'utilisation de glucides, de protéines et de graisses selon les normes d'âge.

Il sera difficile de s'habituer au régime au début, mais le résultat en vaut la peine.

Vidéo sur les causes de la perte de poids chez la femme

Les causes les plus courantes de perte de poids sont:

Comment prendre du poids avec un mode de vie sain:

Raisons de la perte de poids drastique

La perte de poids est souhaitable dans de nombreux cas: si vous voulez perdre du poids, mangez moins ou faites plus d'exercice pour obtenir un bilan calorique négatif. Parfois, cependant, l'appétit est perdu sans le vouloir. Si cela se produit sur une période prolongée, ou si une perte de poids se produit malgré un régime normal, la cause de la perte de poids peut être une maladie..

La description

Une personne perd du poids chaque fois qu'elle brûle plus de calories qu'elle n'en mange. Dans de nombreux cas, la perte de poids est délibérée: pour perdre du poids, beaucoup transforment leur alimentation en mangeant moins de calories et en faisant plus d'exercice. Perdre du poids n'est souvent pas facile.

D'autres perdent du poids, même s'ils ne veulent pas perdre de poids, ils n'ont tout simplement pas d'appétit. Beaucoup de gens en souffrent depuis peu de temps. Tristesse, stress, infection - la cause est généralement évidente et rarement, après de tels épisodes, la perte de poids dépasse un ou deux kilogrammes.

Cependant, si le trouble de l'appétit dure plus longtemps ou si le poids diminue, bien que l'appétit soit normal ou même augmenté, cela peut cacher une cause grave..

Causes et maladies possibles

Fondamentalement, il existe deux formes de perte de poids non désirée: la personne perd du poids parce qu'elle a peu d'appétit, ou les gens perdent du poids même s'ils mangent normalement ou même plus qu'avant..

Les raisons suivantes peuvent être à l'origine d'une perte de poids:

Infections: dans les infections chroniques et aiguës, l'appétit est souvent réduit. De plus, des symptômes tels que la fatigue et de mauvaises performances sont courants. Dans certains cas, ces symptômes sont les premiers signes que quelque chose ne va pas dans le corps. Les maladies infectieuses avec une perte de poids particulièrement sévère sont, par exemple, le VIH et la tuberculose.

Estomac, intestins, etc.: Les infections gastro-intestinales, les ulcères de la muqueuse de l'estomac ou la pancréatite peuvent amener le patient à manger moins en raison de nausées ou de douleurs. Dans d'autres maladies gastro-intestinales, il est ajouté que les nutriments ne peuvent pas être suffisamment absorbés par les intestins. Cela s'applique, par exemple, aux maladies diarrhéiques ainsi qu'aux maladies inflammatoires chroniques de l'intestin telles que la maladie de Crohn..

Infection par un ver: aussi quelqu'un qui a des parasites dans les intestins, comme le ténia du bétail ou le ténia du poisson, perd également du poids.

Les allergies alimentaires et les intolérances alimentaires telles que l'intolérance au lactose peuvent entraîner une perte de poids. Premièrement, parce qu'ils sont accompagnés de symptômes aussi graves que des douleurs abdominales, des ballonnements et des nausées, qui font que ceux qui en souffrent arrêtent de manger. Ou le patient s'abstient souvent de manger car de nombreux aliments lui sont contre-indiqués. Avec une certaine intolérance, le corps ne peut traiter que partiellement la nourriture prise, par exemple, en cas d'intolérance au gluten (maladie cœliaque).

De plus, les maladies d'autres organes peuvent être associées à une perte d'appétit. Cela s'applique, par exemple, à la cirrhose du foie, à l'insuffisance rénale, à l'occlusion des voies biliaires ou à l'insuffisance corticosurrénale (maladie d'Addison).

Les maladies métaboliques, à leur tour, peuvent augmenter l'apport calorique de votre corps de manière anormale. Un exemple de ceci est une thyroïde hyperactive.

Diabète: les personnes atteintes de diabète de type 1 perdent du poids si leur glycémie n'est pas correctement régulée. Le sucre n'est alors pas absorbé et excrété dans l'urine. En revanche, les diabétiques de type 2 ont tendance à être en surpoids..

Le cancer est souvent associé à une perte de poids massive - parfois la chimiothérapie entraîne des nausées et la peur de la mort, ce qui peut entraîner une perte d'appétit. Souvent, une perte de poids inexpliquée est le premier symptôme: à mesure que la tumeur se développe, elle prive le corps de nutriments, de sorte que le patient perd du poids. C'est pourquoi les médecins parlent parfois de «maladies du consommateur».

La maladie mentale peut entraîner une perte de poids. L'appétit diminue souvent chez les personnes souffrant de troubles anxieux ou de dépression. Cependant, ce sont des conditions réversibles et le poids est rétabli après elles..

Troubles de l'alimentation. Pour les troubles de l'alimentation tels que l'anorexie ou les fringales (boulimie), les situations sont différentes. Dans le cas de l'anorexie, les personnes atteintes doivent, au moins dans un premier temps, lutter contre la faim. Parce qu'ils mangent très peu et font souvent de l'exercice excessivement, ils perdent du poids. Avec la boulimie, la personne mange encore et encore. Les vomissements artificiellement induits empêchent la prise de poids, et parfois ces personnes perdent même du poids.

Médicaments et médicaments: Parfois, les médicaments réduisent l'appétit. Ceux-ci comprennent, par exemple, les médicaments pour le cœur - glycosides, certains médicaments contre l'asthme, les médicaments pour le TDA, les antidépresseurs et d'autres médicaments psychotropes. Une perte de poids similaire peut survenir chez les personnes qui consomment des drogues. Cela s'applique également, bien qu'il soit riche en calories et en alcool.

Quand voir un médecin?

Si pendant longtemps vous n'avez pas d'appétit sans raison apparente et que vous avez perdu plusieurs kilos de poids, vous devriez absolument consulter un médecin. Dans tous les cas, même si vous n'êtes pas trop maigre, vous devez consulter votre médecin le plus tôt possible. Ceci est également important si des plaintes supplémentaires sont ajoutées telles que des douleurs ou des maux d'estomac.

De plus, des symptômes non spécifiques supplémentaires tels que la fatigue et la léthargie combinés à une perte de poids peuvent indiquer une condition médicale - parfois cela peut être très grave.

Que fait le médecin?

Diagnostic de perte de poids

Pour en connaître les raisons, le médecin vous posera d'abord des questions sur vos antécédents médicaux (anamnèse): il vous posera des questions sur les symptômes existants, ainsi que sur les maladies passées. Il est également important de savoir si la maladie mentale ou les troubles de l'alimentation entraînent une perte de poids. Il est également important que vous preniez des médicaments susceptibles d'entraîner une perte de poids. Ceci est suivi d'un examen médical complet et de divers tests de laboratoire. Ceux-ci comprennent des tests d'hormones thyroïdiennes et des tests sanguins dans les selles. En fonction des résultats, divers examens du matériel sont ajoutés. Exemples:

  • Échographie abdominale,
  • Radiographie pulmonaire,
  • ECG,
  • Tomodensitométrie (CT),
  • Imagerie par résonance magnétique (IRM).

Les tests peuvent être utilisés pour écarter les causes possibles ou pour poser un diagnostic..

Thérapie

Ce n'est pas la perte de poids elle-même qui est traitée, mais la maladie sous-jacente.

Médicaments. Presque toutes les maladies de perte de poids nécessitent des médicaments, des acidulants pour l'indigestion aux médicaments thyroïdiens et aux seringues à insuline pour les diabétiques. Les médicaments qui aident contre les nausées et les vomissements sont appelés antiémétiques. Ils sont utilisés, par exemple, dans le traitement du cancer.

Psychothérapie: Les problèmes de santé mentale tels que la dépression peuvent souvent être traités avec des médicaments. Une autre option est la psychothérapie, comme la psychologie profonde basée sur la conversation ou la thérapie cognitivo-comportementale. En particulier, les troubles alimentaires sévères peuvent difficilement être contrôlés sans psychothérapie. Les toxicomanes comptent également sur un soutien thérapeutique après avoir arrêté le médicament.

Procédures chirurgicales: dans certains cas, tels que l'occlusion des voies biliaires due à des adhérences, des tumeurs ou des calculs biliaires, une intervention chirurgicale est nécessaire.

Tu peux le faire toi-même

Si votre perte de poids est causée par un manque d'appétit, vous pouvez déjouer votre frustration. Prenez des repas réguliers: le corps est un animal habituel. S'il est calibré pour un repas régulier, il finira par s'auto-déclarer, alors mangez toujours en même temps, même s'il ne s'agit que de quelques bouchées. Bougez: l'exercice, surtout à l'air frais, stimule votre appétit. Même une longue marche peut aider. Fait avec amour: mangé avec les yeux. Si vous cuisinez et servez les aliments avec amour, cela contribuera probablement à les manger. Le gingembre crée l'appétit: buvez de l'eau de gingembre tout au long de la journée pour faciliter la digestion et améliorer l'appétit. Il suffit de mettre du gingembre dans l'eau chaude et de le laisser infuser. L'amer donne faim: tout ce qui est amer fait couler les sucs gastriques, favorisant ainsi la digestion et l'appétit. Exemple: un demi-pamplemousse le matin, une salade de roquette ou de chicorée pour le déjeuner. Il a meilleur goût en société: celui qui en mange plus d'un reste non seulement à table plus longtemps, mais il mange aussi plus. Bien trempé est la moitié de la victoire: avec l'âge, les sensations sensorielles ternes - le sens du goût en souffre également. Les personnes âgées n'aiment plus la nourriture. Pour cette raison, assaisonnez-le particulièrement savoureusement - pas nécessairement avec beaucoup de sel, ajoutez des herbes et des épices. Adieu le stress! Très souvent, la perte de poids est associée au stress. Les techniques de relaxation peuvent aider - de la relaxation musculaire progressive à l'entraînement autogène à la méditation ou au tai-chi.

Causes, diagnostic et traitement de la perte de poids

La perte de poids est la perte de poids corporelle intentionnelle ou involontaire. Cela peut être l'objectif de guérir le corps, d'améliorer le tonus, d'augmenter l'attrait physique ou de se produire comme un symptôme de maladies. Perdre du poids avec le sport, une alimentation saine, le massage est considéré comme la norme et ne fait pas peur pour la vie et la santé. L'anxiété est associée à une perte de poids incontrôlée dans un contexte de détérioration du bien-être général et d'autres symptômes pathologiques.

Le contenu de l'article

  • Raisons de la perte de poids
  • Types de perte de poids
  • Méthodes de diagnostic
  • Quel médecin contacter
  • Traitement de perte de poids
  • Effets
  • Prévention de la perte de poids

Raisons de la perte de poids

Une perte de poids sans diminution de l'appétit est observée avec un effort physique modéré et systématique en raison de la dégradation des graisses sous-cutanées, dans un contexte de surmenage psychoémotionnel, de déséquilibre hormonal, d'alcool, de café, de cigarette, en tant qu'effet indésirable de certains médicaments, chimiothérapie. Aussi, la perte de poids est considérée comme un état physiologique chez les adolescents pendant la puberté, les femmes en période préménopausique. Une personne perd du poids en raison de l'absence ou du manque de nourriture, de changements de régime, de troubles de la digestion et de l'absorption des nutriments.

Une perte de poids dramatique est causée par des maladies physiques et mentales, telles que:

  • les pathologies des glandes endocrines, en particulier le diabète sucré, l'hypothyroïdie, la thyrotoxicose;
  • tumeurs malignes dans diverses formations du corps;
  • maladies du tractus gastro-intestinal: gastrite, obstruction intestinale, entéropathie au gluten, pancréatite chronique, cholécystite;
  • troubles neuropsychiatriques, se manifestant par des accès de boulimie (prise alimentaire incontrôlée suivie d'un nettoyage de l'estomac), anorexie (désir obsessionnel de perdre du poids);
  • les maladies helminthiques;
  • infections virales respiratoires aiguës et autres.

Types de perte de poids

Avec une perte de poids correcte et planifiée, le bien-être général reste normal, en plus, il y a une sensation de confort dans l'estomac, la nuit de sommeil, la couleur et l'état de la peau s'améliorent. Une perte de poids corporel déraisonnable se manifeste simultanément avec d'autres symptômes de la maladie sous-jacente et affecte négativement l'état du corps:

  • les signes de lésions thyroïdiennes sont similaires: perte de poids sur fond d'appétit accru, irritabilité, insomnie, peur et anxiété, palpitations cardiaques et pouls. Parfois, il y a une gêne dans le cou, une sensation de boule dans la gorge, une glande thyroïde hypertrophiée, une diminution de l'acuité visuelle et de l'audition, une préservation à long terme de la température au niveau de 37,1 à 38 degrés;
  • l'insuffisance surrénalienne est caractérisée par une pigmentation en bronze des muqueuses et de la peau, des vomissements, de la diarrhée, des évanouissements à court terme;
  • les maladies de l'œsophage se manifestent par des douleurs, des brûlures d'estomac, une mauvaise haleine, des flatulences, des selles dérangées, des nausées, des éructations. L'appétit est généralement réduit;
  • les signes non spécifiques de tumeurs malignes, en plus d'une perte de poids brutale, comprennent une faiblesse générale, un malaise, des saignements, une température corporelle constante, une miction douloureuse, une toux, une douleur déraisonnable;
  • le trouble neuropsychiatrique se caractérise par une maladie générale, des larmes, de l'apathie, un mode de vie isolé.

Méthodes de diagnostic

Si les changements de poids ne sont pas intentionnels, la consultation d'un médecin est initialement nécessaire. Lors de la visite initiale, le médecin évalue l'état physique général du patient, analyse les plaintes, les autres symptômes douloureux et étudie les antécédents médicaux. Sur la base du diagnostic préliminaire, il décide des méthodes de recherche supplémentaires ou prescrit une consultation avec un spécialiste étroit: endocrinologue, oncologue, gastro-entérologue, oto-rhino-laryngologiste.

L'analyse en laboratoire du sang, de l'urine, des cultures microbiologiques peut déterminer les réactions inflammatoires, l'oncologie, les processus infectieux, les troubles métaboliques. Pour obtenir une image détaillée de la maladie, pour évaluer la fonctionnalité des organes et des systèmes, des examens matériels sont prescrits, tels que la tomodensitométrie, l'imagerie par résonance magnétique, l'échographie et la radiographie. L'électromyographie, l'échoencéphalographie, le balayage duplex des vaisseaux de la tête peuvent être utilisés pour identifier les changements survenant dans les maladies nerveuses..

Dans les cliniques CMR, afin de connaître les causes de la perte de poids, il est recommandé de se soumettre à des études de laboratoire et instrumentales, telles que: