Douleur dans le côté droit par derrière, par derrière

Symptômes

La douleur du côté droit, qui se manifeste par le dos, est un symptôme qui peut indiquer de nombreuses maladies, y compris les plus graves. Si le patient se rend chez un spécialiste à temps, cela lui permettra d'éviter des complications mortelles et de recevoir un traitement approprié..

Quand la douleur apparaît?

La douleur dans le côté droit, ressentie dans le dos, est un symptôme qui peut survenir avec les maladies suivantes.

Cancer des bronches, des poumons.

Coliques rénales (calculs rénaux).

La liste des maladies possibles dans lesquelles il y a des douleurs dans le côté droit, localisées dans le dos, est assez longue. Vous devez absolument faire attention à la nature de la douleur, aux symptômes qui l'accompagnent.

Muscles du dos ou de la colonne vertébrale

Selon l'Institut national des troubles neurologiques (NINDS), 80% des adultes souffrent régulièrement de lombalgies. La plupart de ces douleurs sont causées par des problèmes mécaniques tels que:

Étirement excessif ou déchirure du ligament en raison d'un levage incorrect.

Dégénérescence du disque rachidien absorbant les chocs en raison du vieillissement ou de l'usure normale.

Tension musculaire due à une mauvaise posture.

Le traitement dépend de la cause et de la gravité de votre état. Votre médecin peut initialement recommander des options plus conservatrices, telles que la physiothérapie ou des médicaments pour réduire l'inflammation. Si les traitements conservateurs n'aident pas ou si vous souffrez d'une maladie grave, votre médecin peut vous recommander une intervention chirurgicale. [1]

Maladies du système respiratoire

La douleur du côté droit, manifestée par le dos, est l'un des signes caractéristiques des pathologies du système respiratoire.

L'inflammation de la plèvre (pleurésie) est exsudative et sèche, dans les deux cas elle peut se manifester par une douleur vive lors de la respiration. Avec une forme purulente, une respiration inadéquate du côté affecté s'ajoute à une douleur intense à droite. La forme sèche s'informe d'elle-même en coupant les crises de douleur qui sont activées par le mouvement, la toux.

La pleurésie et les autres troubles pleuraux sont traités par: [2]

Soulagement des symptômes (ibuprofène, sirops contre la toux).

Élimination de liquide, d'air ou de sang de l'espace pleural (si de grandes quantités sont présentes).

Traitement de la condition sous-jacente.

L'inflammation des poumons (pneumonie du côté droit) s'accompagne de symptômes tels que fièvre, respiration sifflante dans les poumons et toux. L'intensité de la douleur varie..

Le pneumothorax spontané donne une douleur aiguë et soudaine irradiant vers l'omoplate. C'est une condition dans laquelle l'air pénètre dans les poumons (espace pleural). En règle générale, le médecin libère de l'air avec une aiguille ou un tube; cette procédure ne nécessite pas d'anesthésie générale.

Le cancer du poumon est une maladie qui se caractérise par des douleurs de tiraillement localisées dans le dos à droite; il est également possible de capturer l'omoplate, l'épaule droite. Le syndrome s'intensifie à mesure que la tumeur se développe, pendant les mouvements, la toux, la respiration.

Maladies du système digestif

Une douleur qui se concentre sur le côté droit du dos peut indiquer des problèmes liés au système digestif.

La cholécystite aiguë est une maladie dans laquelle la douleur est concentrée dans l'espace intercostal droit, peut être administrée à la ceinture scapulaire, à l'omoplate et à l'épaule droite. Dans certains cas, une sensation de brûlure dans le bas du dos se joint également. La durée d'une attaque peut aller de plusieurs jours à plusieurs heures. Symptômes supplémentaires - une augmentation de la température, des épisodes de vomissements.

Les coliques peuvent également causer des douleurs dans cette zone. Vous pouvez l'éliminer avec l'aide de No-Shpa, il disparaît souvent tout seul.

Une appendicite aiguë peut également causer des douleurs dans le côté droit du dos. Ce symptôme rare apparaît si le processus appendiculaire est localisé derrière le caecum, hypertrophié, enflé.

Le traitement traditionnel consiste à retirer l'appendice (appendicectomie). Dans certains cas, un traitement avec des antibiotiques seuls est possible, ce qui signifie que vous n'aurez peut-être pas besoin de chirurgie. Dans une de ces études, près de 75% des personnes qui ont reçu des antibiotiques pendant l'appendicite n'ont pas nécessité d'appendicectomie. [3]

Maladies du système urinaire

De nombreuses maladies rénales peuvent provoquer des maux de dos du côté droit..

La glomérulonéphrite, l'hydronéphrose, l'abcès rénal et d'autres pathologies sont marqués par des douleurs douloureuses, tiraillantes, sourdes et vives. La douleur augmente si vous appuyez sur la région lombaire.

Pierres dans les reins. La colique rénale (obstruction de l'uretère avec tartre) provoque une douleur aiguë dans la région lombaire, des nausées, des vomissements, une hématurie. En outre, ce type de douleur peut indiquer une thrombose de l'artère rénale..

Malgré le fait que les calculs rénaux représentent environ 30 à 40% de toutes les raisons d'admission dans les services d'urologie des hôpitaux, les douleurs rénales peuvent également être déclenchées par une infection (pyélonéphrite). La cause la plus fréquente d'infections rénales est une bactérie (E. coli) qui pénètre dans les voies urinaires par l'urètre. [4]

Problèmes de moelle épinière, colonne vertébrale

Hernie discale, ostéochondrose, spondylose, racines nerveuses pincées - tous ces problèmes peuvent provoquer une douleur intense localisée à droite dans le dos. Afin de ne pas confondre la pathologie de la colonne vertébrale avec d'autres maladies, il convient d'étudier d'autres signes. Une sensation de raideur apparaît dans le dos, l'attaque douloureuse augmente avec le mouvement, donne à la poitrine, aux membres, à l'aine. Il est également possible l'apparition d'engourdissements, de "chair de poule".

Une douleur intense est possible avec une fracture de l'omoplate, des côtes à droite. Il est activé par la toux, la respiration profonde, les mouvements.

Comment calculer "l'organe malade"?

Souvent, les personnes qui ressentent de la douleur se concentrant du côté droit par derrière ne savent pas quel spécialiste contacter, à quel organe le problème est associé. Bien sûr, seul un spécialiste peut déterminer un diagnostic précis après avoir effectué un examen complet..

Cependant, l'emplacement, l'intensité et la nature des crises douloureuses peuvent révéler quelque chose:

Juste sous l'omoplate. Peut-être que le problème est de nature neurologique, c'est le résultat d'un nerf pincé. Des maladies pulmonaires peuvent également être suspectées: pneumonie, pleurésie, cancer du poumon.

Sous les côtes. Le foie et le pancréas se trouvent ici, la vésicule biliaire est localisée. Les pathologies de l'un de ces organes peuvent être une source de douleur. Pour une douleur prolongée, le foie est vérifié en premier..

En plein dans la partie centrale. Le problème est très probablement lié à une maladie rénale.

Bas du dos à droite. Des crises douloureuses peuvent indiquer une pathologie et un traumatisme de la colonne vertébrale, une hernie. Des perturbations du système urinaire sont également probables. Dans cette dernière situation, la douleur ne disparaît dans aucune position..

Le mal de dos à droite peut déranger une personne le matin. Les problèmes qui causent de la douleur après le réveil sont un matelas inapproprié, une dystrophie musculaire.

Dois-je appeler une ambulance?

Il existe des maladies qui nécessitent un traitement urgent, dans certains cas il s'agit d'une intervention chirurgicale. Souvent, la vie du patient dépend directement de la rapidité avec laquelle l'assistance médicale intervient. Vous devez absolument appeler une ambulance si un symptôme tel qu'une douleur aiguë, inattendue et imparable apparaît, ressenti sur le côté droit du dos. Symptômes supplémentaires - faiblesse, évanouissements, étourdissements.

Dans tous les cas, vous ne pouvez pas vous prescrire des médicaments de manière indépendante sans passer par un examen médical. En dernier recours, vous pouvez utiliser des analgésiques pour éliminer temporairement le symptôme. Cependant, il est possible de se débarrasser complètement de la douleur uniquement après avoir éliminé la cause de son apparition..

Fiche d'information sur la lombalgie
https://www.ninds.nih.gov/Disorders/Patient-Caregiver-Education/Fact-Sheets/Low-Back-Pain-Fact-Sheet

Pleurésie et autres troubles pleuraux
https://www.nhlbi.nih.gov/health-topics/pleurisy-and-other-pleural-disorders

Salminen P. et tous. Antibiotique vs appendicectomie pour le traitement de l'appendicite aiguë non compliquée: l'essai clinique randomisé APPAC. 16 juin 2015; 313 (23): 2340-8. doi: 10.1001 / jama.2015.6154.
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/26080338

Infection rénale
https://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/kidney-infection/symptoms-causes/syc-20353387

L'auteur de l'article: Gorshenina Elena Ivanovna | Gastroentérologue

Éducation: Diplôme dans la spécialité "Médecine générale" obtenu à l'Université de médecine d'État russe du nom de N.I. Pirogova (2005). Bourse de recherche en gastro-entérologie - Centre médical éducatif et scientifique.

Douleur dans le dos droit du dos en dessous / au-dessus de la taille, du bas du dos, sous l'omoplate, les côtes. Raisons et que faire

Les douleurs au cou et au dos sont parmi les raisons les plus courantes de consulter un médecin. Dans la plupart des cas, le syndrome douloureux qui apparaît à droite, derrière est causé par des maladies de la colonne vertébrale. Mais d'autres raisons, internes, peuvent sous-tendre la maladie..

Raisons de l'apparition

Le mal de dos survient soudainement, perçant le dos, ou il apparaît imperceptiblement, palpitant et augmentant chaque jour. Les origines de son apparition résident dans le système squelettique, articulaire, musculaire, dans les terminaisons nerveuses, les conséquences peuvent être mineures ou graves..

Le mal de dos droit du dos est un problème assez courant, le plus souvent mineur, causé par des maladies «mécaniques», avec lesquelles jusqu'à 90% des patients vont chez le médecin.

De telles douleurs apparaissent à la suite de changements dans la mécanique de la colonne vertébrale:

  1. Mauvaise posture entraînant une diminution de la flexibilité musculaire.
  2. Spasmes et tensions musculaires, entorses ou combinaison des deux.
  3. Lésion tissulaire.
  4. Problèmes du système osseux.

La douleur causée par des dommages mécaniques devient sévère si les racines nerveuses de la moelle épinière ont été comprimées.

Les autres causes graves de maux de dos comprennent:

  1. Dissection de l'aorte.
  2. Méningite aiguë.
  3. Anévrisme de l'aorte abdominale.
  4. Angine de poitrine.
  5. Infarctus du myocarde.
  6. Grossesse extra-utérine.
  7. Pneumonie.
  8. Pyélonéphrite.
  9. Les infections.
  10. Tumeurs primaires.

Les maux de dos ne sont pas toujours le seul indicateur d'une maladie en développement. Ils sont souvent accompagnés d'autres symptômes: fatigue générale, mauvaise condition physique, stress psychologique..

Maladies possibles

Le plus souvent, la douleur qui apparaît dans le dos est associée à des changements survenus à la surface de la peau, dans les tissus sous-cutanés, les muscles, les côtes, les terminaisons nerveuses et dans les poumons. Le type et l'intensité de la douleur dépendent de la personne et de la cause sous-jacente. Elle peut être aiguë, à résolution rapide ou chronique, durant plus de 6 mois..

Blessures traumatiques:

  1. Blessure à la côte droite. Les ecchymoses, lacérations ou fractures provoquent une douleur sévère à modérée qui se propage sur tout le côté droit du dos.
  2. Lésion traumatique à l'omoplate. Après une ecchymose, une fracture de l'omoplate, une douleur est ressentie dans la partie supérieure droite.
  3. Lésion du tissu sous-cutané. Les incisions et les déchirures endommagent le tissu sous-cutané. De telles blessures provoquent des saignements, des infections. Les saignements sous-cutanés entraînent un hématome et une infection peut entraîner le développement de la cellulite.

La douleur au dos droit peut être une myosite

  • Blessure du muscle paravertébral. Déchirure des muscles entourant la colonne vertébrale et les côtes, accompagnée de spasmes musculaires, provoquant une douleur modérée à sévère.
  • Blessure à la colonne thoracique. Cela se produit en cas de rupture du nerf intercostal thoracique avec une plaie pénétrante.
  • Lésions pulmonaires. Les troubles de la plèvre pariétale et viscérale, qui recouvrent les poumons, provoquent des saignements. Douleur du côté droit accompagnée d'essoufflement.
  • La douleur dorsale droite du dos est souvent associée à des troubles des muscles paravertébraux pectoraux et intercostaux. Les spasmes musculaires peuvent être le résultat de la levée de poids, du surmenage, d'une mauvaise posture.

    1. Spasme musculaire. La fatigue, la surmenage des muscles causée par leur forte contraction, conduit à un spasme musculaire, qui se traduit par une douleur intense dans le haut du dos.
    2. Fibromyalgie. Une condition causée par une fonction anormale des protéines: l'actine et la myosine, qui sont responsables des fonctions contractiles des muscles. Caractérisé par une douleur dans le haut du dos droit.

    Douleur dans le côté droit du dos causée par des maladies des articulations des facettes, des infections qui affectent les os:

    1. Ostéomyélite. Le processus infectieux se développant dans la vertèbre provoque une douleur intense.
    2. L'arthrose. L'arthrose affecte l'articulation facettaire et provoque des courbatures et des douleurs qui s'étendent sur le côté droit du dos.

    Maux de dos causés par une maladie des nerfs périphériques:

    1. Névralgie intercostale. La maladie est caractérisée par la compression des racines nerveuses qui courent dans les côtés gauche et droit de la poitrine le long de chaque espace intercostal. Les causes de l'inflammation sont différentes: rhumes, ostéochondrose, virus, stress. La douleur est vive, brûlante ou douloureuse, elle peut être permanente ou temporaire.
    2. Douleur thoracique. Cette vue est causée par un nerf rachidien thoracique pincé ou irrité.

    Maladies des poumons:

    1. Pleurésie. L'inflammation de la plèvre droite provoque une douleur du côté droit du dos, complétée par une affection fébrile.
    2. Pneumonie. Une infection pulmonaire provoque des maux de dos. Symptômes supplémentaires: fièvre, toux, douleur thoracique, fièvre, essoufflement.
    3. Cancer des poumons. Une tumeur en développement dans le poumon droit crée une douleur dans la poitrine, se propage dans le dos.

    Maladies du foie, du pancréas, de la vésicule biliaire:

    1. Hépatite. L'inconfort se produit dans le haut du dos droit.
    2. Calcul biliaire. La douleur dans le péritoine est donnée au dos, son côté droit.
    3. Cholécystite. Une douleur aiguë dans l'hypochondre droit s'étend sur le côté droit du dos, sous les omoplates. Symptômes supplémentaires: vomissements, décoloration de la peau, perte d'appétit.
    4. Pierres dans les reins. La pierre du côté droit provoque des coliques dans le côté droit du dos, accompagnées de fièvre.

    Diagnostique

    Le mal de dos, sur le côté droit du dos, peut être le résultat d'une blessure ou d'un trouble interne. Cela sera déterminé par un thérapeute ou un chirurgien en fonction de l'histoire et de l'examen physique. Une attention particulière est portée à l'état de la colonne vertébrale et à l'analyse des manifestations neurologiques avec une évaluation des fonctions de la moelle épinière.

    Pour poser un diagnostic, un examen est effectué:

    1. Le nombre de leucocytes dans le sang est déterminé. Un niveau accru indique le développement d'une pneumonie du côté droit, d'une hépatite, d'une cholécystite, d'une pyélonéphrite.
    2. La vitesse de sédimentation des érythrocytes est déterminée. Une incidence accrue de VS apparaît avec une infection chronique, une anémie.
    3. Lors d'un examen général, une auscultation des poumons, une palpation de l'abdomen sont effectuées.
    4. Lors d'un examen rectal, un test de selles est effectué pour la présence de sang, la prostate est examinée chez l'homme et le bassin chez la femme..
    5. Pour déterminer l'état du système squelettique, des muscles, des ligaments, le stade du développement initial du cancer, vous pouvez utiliser la radiographie, l'IRM, la tomodensitométrie.
    6. Échographie. L'examen échographique des poumons, des reins, du pancréas et du foie aide à diagnostiquer les états anormaux des organes.
    7. Recherche en électromyographie. En cours de diagnostic, des dysfonctionnements des fibres musculaires sont révélés.

    Et aussi le pouls des membres inférieurs est vérifié.

    Quand voir un médecin

    L'apparition de symptômes alarmants, dans lesquels vous devez contacter la clinique:

    1. Maux de dos aigus et insupportables.
    2. Douleur qui dure plus de 6 semaines.
    3. Fièvre.
    4. Troubles du tractus gastro-intestinal, sang dans les selles ou urine.
    5. Mal de dos la nuit.
    6. Perte de poids drastique.
    7. Douleur sans explication chez les personnes de plus de 56 ans.

    Signes de douleurs rachidiennes qui ne sont pas particulièrement alarmants:

    1. Aggravation du syndrome avec levage de charges lourdes, effort et diminution au repos.
    2. Préservation de la sensibilité des vertèbres et des terminaisons nerveuses à la palpation.

    Avec l'auto-traitement, il est conseillé de ne pas augmenter la dose de médicaments contre la douleur, mais si les symptômes ne disparaissent pas après la prise des médicaments, vous devriez consulter un médecin.

    La prévention

    Toute maladie est plus facile à prévenir qu'à guérir.

    Pour garder votre dos en bonne santé, rappelez-vous:

    1. Avant de commencer une activité physique, vous devez bien étirer et réchauffer les muscles..
    2. Surveillez constamment votre posture.
    3. Adhérez à un mode de vie sain, dont le sens est de manger des aliments sains, ne pas trop manger, ne pas dépasser le poids établi.
    4. Si possible, achetez des articles de couchage pour un bon sommeil. Le matelas et l'oreiller doivent avoir une certaine fermeté et forme.
    5. Pour réduire la douleur pendant le sommeil, un oreiller peut être placé entre les genoux pour soulager le stress sur le dos.
    6. Portez des chaussures confortables, surtout lorsque vous marchez.
    7. Essayez de ne pas surcharger vos muscles avec un travail physique.

    Méthodes de traitement

    Le mal de dos droit du dos, s'il n'y a pas de symptômes d'avertissement d'accompagnement, est traité avec des méthodes conservatrices.

    En cas de douleur musculo-squelettique aiguë, un traitement est effectué:

    • médicaments, principalement analgésiques;
    • compresses chaudes / froides;
    • exercices pour renforcer la colonne lombaire;
    • avec l'aide d'un cours de rééducation.

    Si des maladies sont détectées dans les organes internes, la maladie primaire est traitée.

    Médicaments

    Un traitement médicamenteux est proposé en cas d'inflammation sévère, de douleur aiguë, de maladies concomitantes. De nombreux médicaments, tels que les AINS, sont disponibles sous forme d'injections pour injections et en même temps sous forme de comprimés. Ceci est fait afin de soulager une crise aiguë avec des injections, puis continuer le traitement avec des pilules..

    Groupe de médicamentsGenre de douleurNom du médicamentPrix ​​en rub.
    AINSLéger à modéré à sévère, avec des symptômes radiculaires sévèresCelebrex150
    Mydocalm270
    Relaxants musculairesPour soulager les spasmes, le syndrome de la douleur myofasciale, ne sont prescrits qu'aux patients présentant des spasmes musculaires, ne sont pas utilisés plus de 72 heures.Norflex700
    Baklosan220
    Simbalta800
    Neurontin1000
    Les antibiotiquesDouleur causée par la pneumonie, la cholécystite, la pyélonéphriteOfloxacine20
    Amoxicilline50
    Les injections

    L'application est limitée à 2-3 jours

    Douleur chronique causée par des maladies de la colonne vertébrale, du nerf intercostalMéloxicam480
    Diclofénac60
    Mydocalm450
    OnguentsDouleur modéréeFinalgon350
    Nayatox200
    Les gelsGel Fastum250
    Dolobène450
    CrèmesCrème de consoude75
    PlâtresPoivre

    pièce

    20
    Versatis (avec lidocaïne)600

    Il est conseillé de prendre la dose de médicaments en consultation avec votre médecin. Les formes de libération de médicaments sont d'une grande importance. Ils peuvent être sous forme de comprimés, de gélules et de sirops, de sorte que la posologie est individuelle dans chaque cas et dépend également de la demi-vie du médicament. L'alcool, le café et le tabagisme augmentent la toxicité de certains médicaments AINS.

    Méthodes traditionnelles

    Engourdissements, picotements, légères douleurs sont soulagés par le refroidissement. Pendant les 24 premières heures, appliquez une compresse froide sur votre dos. Alors que la chaleur réchauffe, détend les muscles et soulage la douleur, elle favorise également l'inflammation. Après refroidissement, vous pouvez appliquer une compresse thermique pour augmenter le flux sanguin et détendre les muscles.

    La plupart des huiles végétales ont des propriétés analgésiques et anti-inflammatoires et sont donc recommandées pour les massages:

    1. Faites chauffer 2-3 cuillères à soupe. l. huile d'amande ou d'olive.
    2. Ajouter 5 gouttes d'eucalyptus ou autre huile de base.
    3. Masser légèrement le point sensible, frotter le mélange sur la peau pendant 5-6 minutes.
    4. Répétez la procédure 2 à 3 fois par jour.

    La racine de gingembre est souvent utilisée pour traiter le dos:

    1. Broyez la racine, diluez-la avec quelques gouttes d'huile, broyez le tout jusqu'à l'état de bouillie.
    2. Appliquer le mélange sur la zone malade du dos, laisser reposer 15-20 minutes.
    3. Rincez à l'eau tiède. Répétez la procédure une fois par jour pendant plusieurs jours.
    4. Le gingembre peut être ajouté au thé en le coupant en tranches. Le thé au gingembre doit être infusé pendant plusieurs minutes ou bouilli pendant 2-3 minutes, puis utiliser la boisson comme indiqué. L'infusion se boit 3-4 fois par jour.

    Les propriétés curatives du poivre de Cayenne sont connues depuis longtemps. Sur sa base, des gels, des onguents sont fabriqués.

    Vous pouvez préparer le mélange à la maison:

    1. Mélangez 2 cuillères à soupe. l. poivrer avec 1 cuillère à soupe. huiles (noix de coco, raisin, amande).
    2. Chauffer le mélange au bain-marie pendant 5 à 10 minutes. (En l'absence de vapeur, cela peut être fait sur une cuisinière à gaz vapeur).
    3. Ajoutez ½ cuillère à soupe. cire d'abeille, bien mélanger le tout jusqu'à ce qu'il soit complètement dissous.
    4. Refroidir le mélange au réfrigérateur et remuer à nouveau.
    5. Laisser refroidir encore 20 minutes.
    6. Transférer dans un bocal en verre et conserver au réfrigérateur.
    7. Le dos est traité avec cette pommade. Pour ce faire, appliquez un peu de pommade sur la zone touchée et laissez agir plusieurs minutes..
    8. Répétez la procédure 4 fois par jour pendant une semaine.
    9. Avant d'appliquer la pommade, un test allergique au poivre doit être effectué.

    Autres méthodes

    Les traitements supplémentaires pour les maux de dos comprennent:

    1. Immobilisation et repos:

    • le repos au lit est prescrit dans les 1-2 jours;
    • il est conseillé de réduire l'activité physique;
    • utiliser des corsets spéciaux, des oreillers orthopédiques.

    2. Après la fin de la période aiguë, des exercices spéciaux sont prescrits, qui sont effectués sous la supervision d'un physiothérapeute:

    • exercices pour renforcer la colonne lombaire, le programme d'exercices doit être commencé le plus tôt possible;
    • le complexe comprend des exercices qui renforcent les muscles du bas du dos, les parois abdominales, le redressement de la posture.

    3. La thérapie manuelle peut aider à réduire la douleur causée par les spasmes musculaires, mais n'est pas recommandée pour les personnes dont les disques sont endommagés ou souffrant d'ostéoporose..

    L'électrophorèse, les bains thérapeutiques, le massage sont largement utilisés comme techniques supplémentaires..

    Complications possibles

    La douleur chronique peut entraîner des complications:

    1. Des muscles faibles. Une inactivité physique prolongée affaiblit les muscles, entraînant une atrophie musculaire.
    2. Faiblesse commune. Les ligaments, les tendons et les articulations deviennent raides en l'absence d'activité physique.
    3. Peut-être une diminution de la quantité de minéraux dans les os, ce qui conduit à une perte de densité osseuse, à l'ostéoporose.
    4. Non traité, le disque spinal coulissant continuera à appuyer sur les terminaisons nerveuses, ce qui avec le temps entraînera des conséquences irréversibles, telles que la perte des fonctions motrices et sensorielles des membres inférieurs, l'incontinence urinaire.
    5. En conséquence, tout peut conduire à un handicap..

    La dépression se développe chez les patients souffrant de maux de dos persistants.

    Dans la plupart des cas, le mal de dos du dos à droite apparaît comme un inconfort temporaire. Néanmoins, vous devez en connaître les raisons pour ne pas compliquer la vie et réduire sa qualité..

    Auteur: Belyaeva Anna

    Conception de l'article: Vladimir le Grand

    Le côté droit fait mal à l'arrière

    Pour déterminer pourquoi le côté droit de la taille fait mal au dos, le patient doit consulter un médecin et subir une série de tests diagnostiques. Surtout si l'inconfort interfère avec l'activité motrice normale, accompagné de symptômes débilitants. Près de la moitié des maladies caractérisées par une douleur du côté droit sont à la base d'une opération immédiate. Le reste des pathologies, se manifestant par une sensation désagréable, doit être arrêté immédiatement en raison du risque de leur transition vers une forme prolongée.

    Ce qui peut faire mal dans le côté droit au niveau de la taille

    Il existe de nombreux organes situés au niveau de la taille, d'où des douleurs peuvent émaner. Ceux-ci comprennent le foie, les reins, le pancréas et les intestins. En outre, le médecin envisage la possibilité de développer des problèmes avec la colonne vertébrale et les muscles du dos. L'inconfort est causé par un processus inflammatoire, infectieux, tumoral, destructeur et érosif. Parfois, une sensation désagréable est une conséquence de l'irradiation - lorsque le spectre de la lésion se trouve dans une autre partie du corps et que la douleur couvre la région de la taille.

    Chez les femmes

    Chez les femmes, la douleur au niveau de la taille est associée à la levée de poids, à une position inconfortable prolongée du corps, à une inflammation des organes génitaux. L'inconfort est causé par l'abus d'un certain type d'aliments, la consommation de grandes quantités d'alcool ou de médicaments. De plus, une sensation désagréable au niveau de la taille est causée par l'hypothermie et un changement de l'état de la colonne vertébrale (par exemple, après une grossesse difficile).

    Chez les hommes

    La douleur à la taille est une conséquence d'un entraînement sportif intense, d'une hypothermie et, par conséquent, d'une myosite, d'une glomérulonéphrite. En outre, une sensation désagréable dans le dos avec la transition vers la cavité abdominale est observée avec une violation de la structure de la colonne vertébrale, des processus tumoraux.

    Localisation de la douleur

    Lors d'une enquête et d'un examen, le médecin prend en compte l'emplacement de l'inconfort. Une tâche importante du patient est d'informer le spécialiste de la localisation de la douleur; clarifier les méthodes qui contribuent au déclenchement de l'attaque et à son affaiblissement. Si vous avez réussi à arrêter le syndrome douloureux avant de consulter un spécialiste, vous devez également lui en informer.

    De derrière

    La violation de la structure de la colonne vertébrale, l'inflammation musculaire, les lésions rénales ont une telle localisation de la douleur. Cela comprend la néphroptose, la colique rénale, la myosite, l'ostéochondrose. En outre, les pathologies répertoriées peuvent être combinées.

    Sous la côte devant

    La localisation indiquée de l'inconfort se manifeste par des pathologies du système hépatobiliaire (foie, vésicule biliaire et voies biliaires). La douleur est spasmodique, encerclante. Les principales pathologies comprennent la cirrhose du foie, la présence de calculs dans la vésicule biliaire, la cholécystite, l'hépatite.

    Ça fait mal dans le côté droit et donne l'abdomen

    Ces symptômes s'accompagnent d'appendicite, de grossesse extra-utérine, de colite (inflammation du côlon). Une disposition similaire d'une sensation désagréable est observée avec un kyste ovarien, une grossesse extra-utérine.

    Maladies du foie et de la vésicule biliaire

    Dans 70% des cas, la recherche de la raison pour laquelle le côté droit fait mal au niveau de la taille à partir du dos conduit à la détection de problèmes avec le système hépatobiliaire. L'échographie de la cavité abdominale et les plaintes de symptômes caractéristiques permettent de différencier rapidement la pathologie du foie et de la vésicule biliaire.

    Cholécystite

    Inflammation de la vésicule biliaire. Les raisons du développement sont une mauvaise alimentation, l'abus d'alcool, une prédisposition héréditaire, un mode de vie sédentaire. Dans de rares cas, le développement de la cholécystite est facilité par les caractéristiques anatomiques de la vésicule biliaire. Par exemple, si un orgue avec un virage (bend).

    Signes typiques de cholécystite:

    1. Amertume dans la bouche
    2. La présence d'un revêtement blanc ou gris sur la langue
    3. Ballonnements réguliers
    4. Tension de la paroi abdominale antérieure
    5. Diarrhée, quelle que soit la nature des aliments consommés
    6. Sensation de lourdeur dans l'hypocondre droit
    7. Éructations alimentaires, brûlures d'estomac
    8. Type de zona ou douleur localisée du côté droit

    La cholécystite conduit souvent à la formation de calculs. Désigne les complications liées à l'utilisation incontrôlée et / ou prolongée de médicaments. Par conséquent, si, après avoir découvert pourquoi le côté droit fait mal, la présence d'une inflammation de la vésicule biliaire est établie, le traitement est basé sur des préparations à base de plantes..

    Cholélithiase

    Pathologie caractérisée par la formation de calculs à l'intérieur de la vésicule biliaire. Les causes de la maladie sont l'abus d'aliments gras, salés et épicés, de pâtisseries et de viandes fumées. La consommation d'alcool, de caféine, de boissons aux fruits acides, de kéfir prédispose également à la formation de dépôts en forme de pierre. Un mode de vie sédentaire, une prédisposition héréditaire et des helminthiases sont des conditions favorables au développement des calculs.

    Après une randonnée agitée ou d'autres facteurs, les calculs à l'intérieur de la vésicule biliaire peuvent changer de position, ce qui s'accompagne d'inconfort, d'amertume dans la bouche et de nausées. L'état général est complété par des troubles neurologiques - les patients sont agités, crient et empêchent l'examen. La raison du comportement est une douleur intense, qui, conjointement avec d'autres symptômes, est définie comme une «colique biliaire».

    Hépatite

    Inflammation du foie, qui se développe à la suite de l'entrée de virus dans le corps, de l'abus d'aliments gras, d'alcool, de médicaments. Une hépatite auto-immune se produit également. Les symptômes courants de toutes les formes de lésions hépatiques sont l'hyperthermie, la faiblesse, le manque d'appétit, la lourdeur de l'hypochondre droit, le jaunissement de la peau et de la sclérotique. Si la maladie n'est pas arrêtée pendant une longue période, elle prend une évolution prolongée, prédispose au développement de la cirrhose.

    Cirrhose du foie

    Lésions hépatiques, qui entraînent la destruction du parenchyme. Une condition grave et dangereuse résultant d'une intoxication médicamenteuse, alcoolique, hépatite prolongée. En outre, la cirrhose du foie se développe en raison d'une prédisposition héréditaire, des dommages au parenchyme par des virus. Se réfère au nombre de maladies incurables, la mesure recommandée est la transplantation hépatique.

    • Faiblesse, léthargie, manque d'appétit
    • Aiguiser les contours du visage
    • Accumulation de liquide dans l'abdomen
    • L'apparition de varicosités sur le visage
    • Perte de poids
    • Jaunissement de la peau et de la sclérotique
    • Diarrhée, hypovitaminose, anémie, qui aide à réduire la pression artérielle, la pâleur et les étourdissements

    Dans un premier temps, l'attention est attirée sur une sécheresse accrue des muqueuses, un goût amer, des ballonnements en l'absence de changements de régime. Puis les manifestations cliniques sont complétées par des troubles dyspeptiques (nausées, vomissements, brûlures d'estomac).

    Maladies des reins et des voies urinaires

    Les lésions rénales ont des symptômes qui coïncident avec la manifestation de maladies intestinales, de pathologies de la colonne vertébrale et de troubles du système reproducteur. Le médecin prend en compte les plaintes du patient, mais ne se fie pas uniquement à elles. Pour exclure d'autres maladies, il est nécessaire de subir une échographie de la cavité abdominale et des organes pelviens. Si le symptôme de Pasternatsky est positif (indique des problèmes avec l'état des reins), le patient est immédiatement envoyé pour une étude des organes urinaires.

    Pyélonéphrite

    Inflammation du système rénal calice-pelvis. Causes de développement - hypothermie, violation de l'hygiène personnelle; mouvement d'agents pathogènes d'un autre foyer pathogène présent dans le corps.

    • Douleur de zona, avec irradiation dans la région sus-pubienne
    • Changements dans la couleur et l'odeur de l'urine
    • Augmentation de la température corporelle à des nombres élevés
    • Envie fréquente d'uriner
    • Nausée qui se transforme en vomissements

    La maladie touche principalement les femmes. Si la pyélonéphrite n'est pas traitée pendant une longue période, elle prend une évolution chronique, aggrave le bien-être général, conduit à une insuffisance rénale.

    Néphroptose

    C'est un prolapsus du rein, qui est causé par un affaiblissement de son ligament. Les facteurs prédisposants sont un travail physique difficile, des grossesses multiples, un processus infectieux et inflammatoire, des blessures au dos. Une perte de poids rapide se traduit également par le tonus du ligament retenant le rein. Le principal signe de néphroptose est la douleur au niveau de la taille, qui reste en position couchée.

    Glomérulonéphrite

    C'est une lésion de l'appareil glomérulaire des reins. Cela se produit en raison du fait d'être dans un environnement humide, d'infections virales transférées, d'une faible immunité. La diminution des propriétés protectrices du corps est facilitée par:

    • hypothermie
    • nourriture de mauvaise qualité
    • transfusion sanguine récente
    • chirurgie reportée
    • hypovitaminose saisonnière

    Les principaux signes de pathologie sont la douleur à la ceinture, un changement de la teinte de l'urine en une couleur rose clair. Les hommes sont plus sensibles au développement de la maladie. Pour les deux sexes, la glomérulonéphrite est une condition favorable au développement de l'insuffisance rénale..

    Maladie d'urolithiase

    La pathologie est caractérisée par la formation de calculs dans les parties du système urinaire, suivie du mouvement de ces calculs vers l'extérieur. Parfois, les dépôts restent à la place de leur formation. Mais si le mouvement commence, le patient développe des manifestations cliniques caractéristiques. Les raisons de la formation de calculs sont l'abus d'aliments acides et salés, un mode de vie sédentaire, des troubles métaboliques, l'hérédité. La taille des dépôts en forme de pierre peut atteindre 15 cm de diamètre, ce qui devient la base d'une opération abdominale.

    Symptômes de l'avancement de la pierre à travers les services de l'uretère (colique rénale):

    • Douleur de zona couvrant la région sacrée et suprapubienne
    • Sensation de brûlure dans l'urètre
    • Hypertension causée par la compression de l'artère rénale (lorsque le tartre est inconfortable et ne peut pas se déplacer vers l'extérieur)
    • Nausée qui se transforme en vomissements
    • Une légère augmentation de la température corporelle, accompagnée de frissons de haute intensité
    • Sang dans l'urine (causé par un traumatisme des pierres aux parois de l'urètre)

    Si le calcul est coincé et bloqué l'uretère, l'urine s'accumule, ce qui est dangereux avec l'hydronéphrose (hydropisie du rein). En outre, la stagnation de l'urine entraîne son infection et le développement d'une pyélonéphrite, d'une cystite. Les autres signes sont l'agitation, l'irritabilité, qui sont causées par une douleur intense, difficile à arrêter avec les antispasmodiques. Pour confirmer la pertinence des coliques rénales, la présence d'appendicite, de grossesse extra-utérine, de péritonite, d'ulcère gastroduodénal doit être exclue.

    Problèmes intestinaux

    Le syndrome douloureux est une manifestation fondamentale de l'inflammation, de la présence de néoplasmes et de la formation d'ulcères dans les tissus intestinaux. La gravité de l'inconfort dépend de nombreux facteurs, y compris la sensibilité individuelle du patient. Les problèmes intestinaux peuvent être causés par une violation du régime alimentaire, un traumatisme abdominal passé, un empoisonnement et des modifications de la microflore. Aspects prédisposants - mise en place trop fréquente de lavements nettoyants, problèmes psycho-émotionnels, helminthiases.

    Appendicite

    Inflammation de l'appendice du caecum. Facteurs prédisposants - modifications de la microflore intestinale, blocage de l'appendice par un néoplasme, parasites. Les symptômes sont une douleur aiguë localisée dans l'hypochondre droit avec une transition vers le bas de l'abdomen et la zone autour du nombril. Une sensation désagréable a un caractère de crampes, puis des vomissements se produisent, la température corporelle augmente à un nombre élevé, une faiblesse et une production de sueur intense. L'appendice, rempli de contenu mucopurulent, est excisé.

    Processus inflammatoires dans les intestins

    Ils surviennent à la suite d'une mauvaise alimentation, d'une intoxication, de l'alcoolisme, d'une mauvaise routine quotidienne. La prise de médicaments affecte négativement l'état des intestins. En outre, le développement de l'inflammation entraîne le refus d'utiliser les premiers cours, des infections intestinales, une carence enzymatique.

    1. Accumulation de gaz intestinaux
    2. Mauvais goût dans la bouche avant et après avoir mangé
    3. Selles bruyantes menant à la diarrhée
    4. Sensation désagréable dans l'abdomen, hypocondre droit
    5. La présence de mucus dans les selles
    6. Manque d'appétit

    Les symptômes supplémentaires sont l'apparition d'un revêtement blanc sur la langue, la léthargie, la faiblesse, une diminution des performances. L'analyse des matières fécales et le résultat de l'échographie de la cavité abdominale ont une valeur diagnostique élevée pour déterminer la cause de la lésion..

    Cancer du colon

    Les néoplasmes malins surviennent à la suite de processus inflammatoires et destructeurs prolongés, de traumatismes, de polypose intestinale. La prédisposition héréditaire, le travail dans des conditions néfastes (peinture et vernis, production chimique) n'est pas la moindre. L'étiologie du cancer comprend l'utilisation d'une grande quantité de stabilisants, d'épaississants et de conservateurs. Lorsqu'ils sont déposés dans les tissus, ils provoquent une mutation cellulaire.

    Symptômes du cancer du côlon:

    • Douleurs abdominales avec transition vers le dos
    • L'apparition de la constipation au fur et à mesure que la tumeur se développe (elle bloque le passage des matières fécales dans les intestins)
    • Traînées de sang et de pus dans les selles
    • Augmentation de la température corporelle à des taux élevés

    D'autres signes sont une perte de poids brutale, un affûtage des contours du visage, un manque d'appétit. Une caractéristique distinctive du cancer du côlon est que le patient est dégoûté par les produits carnés.

    Maladies de la colonne vertébrale

    L'ostéochondrose lombaire est la lésion rachidienne la plus courante qui cause des douleurs à la taille..

    Les raisons pour lesquelles le tissu cartilagineux des disques intervertébraux s'amincit:

    • Mode de vie sédentaire, séjour excessivement long dans une position inchangée
    • Troubles métaboliques
    • Grand, en surpoids
    • Effectuer des mouvements stéréotypés répétitifs
    • Faiblesse du corset musculaire

    À la suite de processus pathologiques, la conduction neuromusculaire est altérée, un œdème tissulaire se produit, la douleur dans le dos lombaire augmente.

    Maladies de la sphère reproductive

    Selon les manifestations cliniques de la maladie de la région génitale, ils ressemblent à des signes d'inflammation intestinale. La localisation de la douleur et 70% des symptômes dont le patient se plaint coïncide. Pour exclure la présence de lésions du tractus gastro-intestinal, une échographie de la cavité abdominale est réalisée et, si nécessaire, une EGD.

    Grossesse extra-utérine

    Le terme implique l'emplacement de l'ovule à l'extérieur de la cavité de l'organe génital - à l'intérieur de l'ovaire ou de la trompe de Fallope. La grossesse abdominale survient dans seulement 1% des cas cliniques. Les raisons du développement d'une grossesse extra-utérine sont l'intimité pendant la menstruation et l'inflammation du système reproducteur. Dans le second cas, les trompes de Fallope sont collées entre elles par sécrétion pathologique et l'œuf fécondé ne peut pas se déplacer vers l'utérus..

    • Douleur dans le bas de l'abdomen, mais d'un seul côté
    • Saignement vaginal (en cas de violation de l'intégrité de la section dans laquelle se trouve l'ovule)
    • Étourdissements et faiblesse, diminution de la pression artérielle
    • Perte de conscience

    Les femmes ayant une grossesse extra-utérine identifiée sont hospitalisées dans le service de gynécologie pour une intervention chirurgicale. La confirmation du diagnostic est basée sur l'examen, la détermination de l'hCG et les informations obtenues par une échographie urgente. Le gynécologue détermine que la taille de l'utérus ne correspond pas à l'âge gestationnel attendu et qu'il y a une hormone dans l'urine qui confirme sa présence.

    Kyste ovarien droit

    Néoplasme qui se produit à l'intérieur des tissus d'un organe du système reproducteur d'une femme. Il ressemble à une vessie avec un contenu séreux ou purulent. La taille du néoplasme varie en fonction des caractéristiques individuelles du corps féminin.

    Facteurs prédisposant au développement du kyste:

    • Antécédents de tamoxifène (c'est un médicament qui arrête la croissance d'une tumeur du sein)
    • Curetage fréquent (y compris avortement), interruption de grossesse par d'autres moyens
    • Troubles hormonaux causés par une vie sexuelle irrégulière
    • Processus inflammatoires du système reproducteur
    • La présence de l'endométriose
    • Implantation d'un dispositif intra-utérin au tout début de l'activité sexuelle
    • Facteur de prédisposition héréditaire

    Les symptômes du kyste sont des douleurs pendant l'intimité, l'apparition d'un écoulement muqueux ou purulent du tractus génital, une sensation de plénitude sur le côté droit de l'abdomen. La libido diminue, la faiblesse et l'apathie apparaissent. Il y a une violation du cycle menstruel, de multiples troubles asthénovégétatifs se développent, causés par la douleur, les fluctuations hormonales.

    Autres raisons

    Une douleur à la taille du côté droit du dos est un signe de myosite. L'inflammation des fibres musculaires est précédée d'une hypothermie, un séjour prolongé dans une position inchangée. La myosite survient également après un entraînement irrégulier. En outre, l'une des causes de la douleur au niveau de la taille chez les femmes est la prolifération de la couche interne de l'utérus - l'endométriose. Il s'agit d'un phénomène incontrôlable dont l'étiologie n'a pas été précisément établie. Il se caractérise par une violation du cycle menstruel, la présence de fragments de mucus dans les masses sécrétées.

    Quel médecin contacter

    Dans tous les cas d'inconfort, vous devriez consulter un thérapeute. Le médecin procédera à un examen, prescrira le passage du matériel et des méthodes de diagnostic par rayonnement. Ensuite, sur la base des résultats de l'étude, il devient clair pourquoi le côté droit fait mal à la taille à l'arrière. Compte tenu de la raison principale, le patient est référé à des spécialistes spécialisés.

    Spécialisation du médecinQuelles maladies le médecin élimine-t-il?Traitements préférés
    GynécologueÉlimine les pathologies qui provoquent une gêne du côté droit: kyste ovarien, endométriose, grossesse extra-utérine.Les pathologies répertoriées sont arrêtées chirurgicalement. Les tentatives d'inhibition de la croissance des kystes avec des agents hormonaux seulement dans 10% des cas conduisent à un résultat positif.
    UrologueÉlimine la pyélonéphrite, la glomérulonéphrite, les processus tumoraux rénaux, la lithiase urinaire.Surtout conservateur, mais les gros calculs sont éliminés par lithotritie, et les tumeurs, entre autres méthodes, sont également rapidement.
    VertébrologueTraite les patients des deux sexes ayant des problèmes de dos.De manière conservatrice, seuls les accès douloureux et les processus inflammatoires légers sont éliminés. Opération - une méthode utilisée dans les cas aggravés. Le vertébrologue prescrit des méthodes de traitement auxiliaires - l'utilisation de bandages et de corsets, visiter la natation, effectuer des exercices thérapeutiques.
    GastroentérologueSoulage les processus inflammatoires de l'intestin, les polypes, l'hépatite, la cholécystite, la cirrhose du foie. Participe à la préparation de la thérapie pour les processus tumoraux dans le tractus gastro-intestinal.Principalement conservateur
    ChirurgienTraite le traitement des conditions d'urgence qui ont provoqué une douleur à la taille droite dans le dos (appendicite, calculs biliaires).Principalement opérationnel
    OncologisteCe spécialiste est visité par des références non seulement d'un thérapeute, mais également de médecins spécialisés. Est engagé dans la préparation et la supervision du traitement des processus tumoraux de divers organes (intestins, utérus, ovaires).Chimiothérapie, ondes radio, traitements hormonaux
    NeuropathologisteFournit une thérapie pour la relation entre l'inconfort du flanc et la myosite.Méthodes extrêmement conservatrices

    Diagnostique

    Pour établir le diagnostic correct, les patients sont référés pour un examen complet. En fonction de la pathologie alléguée, vous devez obtenir une réponse à partir d'un examen de laboratoire, de matériel et d'instruments, y compris:

    1. Analyse bactériologique de l'urine (culture)
    2. Test sanguin biochimique
    3. Échographie, imagerie par faisceau complexe (IRM, TDM)
    4. Urographie excrétrice
    5. Examen clinique du sang, de l'urine
    6. Cystoscopie
    7. Examen aux rayons X
    8. FGDS

    Les méthodes d'examen supplémentaires dépendent du diagnostic envisagé. Il s'agit notamment d'une analyse d'urine selon la méthode Nechiporenko (pour détecter l'inflammation latente), un test selon Zimnitsky (évaluation de la capacité fonctionnelle des reins). Le prélèvement de frottis du vagin est nécessaire pour déterminer la microflore de cette partie du système reproducteur. La sécrétion de l'urètre des hommes reflète également l'état de la sphère reproductrice. Détermination souvent prescrite du glucose dans le sang, diagnostic par PCR (vous permet d'identifier les processus infectieux et inflammatoires cachés).

    Traitement

    La pyélonéphrite, l'annexite sont traitées avec des antibiotiques, des anti-inflammatoires non stéroïdiens. De plus, une thérapie vitaminique, l'utilisation d'uroseptiques et d'immunomodulateurs sont nécessaires. L'urolithiase nécessite une approche individuelle. Le traitement dépend directement de l'emplacement du tartre, de sa taille et de sa composition chimique. L'urologie moderne vous permet d'éliminer la pierre sans effectuer de dissection tissulaire. La lithotripsie au laser est la destruction du tartre par exposition ciblée à un faisceau à haute énergie. Mais si la taille du dépôt ne permet pas de le détruire de cette manière, une opération abdominale est réalisée.

    Le kyste est enlevé chirurgicalement. Il est souvent nécessaire d'exciser l'ovaire (ou une partie de celui-ci). L'ostéochondrose est traitée avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens (Voltarenom, Ibuprofen, Diclofenac), des chondroprotecteurs (chondroïtine sulfate), des vitamines B. L'effet thérapeutique est fourni par des médicaments qui réduisent l'œdème et améliorent simultanément la circulation sanguine (par exemple, Pentoxifylline). La méthode prédominante de normalisation de la position du rein dans la néphroptose est chirurgicale. Appendicite, grossesse extra-utérine - indications pour une chirurgie immédiate.

    La glomérulonéphrite est traitée avec des antibiotiques, des vitamines et des immunomodulateurs. Médicaments supplémentaires - anticoagulants (pour normaliser la circulation sanguine à l'intérieur des reins), antihypertenseurs. Avec la cholécystite, des médicaments sont prescrits pour favoriser l'écoulement de la bile; probiotiques pour la normalisation de la microflore intestinale. Étant donné que la maladie s'accompagne de nausées et de vomissements, l'introduction de métoclopromide ou de Cerucal est nécessaire.

    Dans tous ces cas, le patient doit corriger son régime alimentaire - refus de consommer du café, des aliments et des plats gras, salés, épicés, fumés. Il faut également limiter l'activité physique, ne pas s'alourdir émotionnellement. Étant donné que les douleurs dorsales et latérales affectent la qualité du sommeil, il est possible que vous deviez prendre des somnifères et des sédatifs..

    La prévention

    Pour éviter un dysfonctionnement du tube digestif ou urogénital, il est recommandé de faire ce qui suit:

    1. Ne pas trop refroidir, refuser de nager dans une eau polluée
    2. Effectuer pleinement les manipulations d'hygiène
    3. Ayez une vie sexuelle ordonnée - pas d'intimité occasionnelle
    4. Arrêtez de prendre de l'alcool, normalisez les conditions de travail et de vie
    5. Prenez un cours de vitamines pendant la basse saison

    Il est tout aussi important d'arrêter de percevoir l'avortement comme une méthode de contraception et de trouver le meilleur moyen de prévenir les grossesses non désirées. Éliminez tous les risques de fluctuations hormonales - stress psycho-émotionnel, travail physique épuisant, manque de sommeil. Vous devriez également revoir la qualité et le régime alimentaire - modérer la quantité d'aliments salés, gras et acides. L'excès de poids crée un stress supplémentaire sur les os et les articulations, contribue au développement de multiples troubles de l'activité du corps. Par conséquent, il est souhaitable de normaliser le poids corporel.