Régime alimentaire pour les maladies de l'œsophage

Des questions

Dans les maladies du tube digestif, la diététique joue un rôle primordial qui, associée aux médicaments, aidera à combattre les principaux symptômes. La nutrition pour les maladies de l'œsophage doit être convenue avec le gastro-entérologue traitant. Quels sont les principes de base du régime, quels aliments sont autorisés pour un certain type de maladie?

  • 1 Règles diététiques de base pour les maladies de l'œsophage
  • 2 Maladie œsophagienne et alimentation
    • 2.1 Régime alimentaire pour l'oesophagite
    • 2.2 Menu Reflux
    • 2.3 Régime alimentaire pour l'ulcère peptique
    • 2.4 Menu pour l'achalasie
    • 2.5 Diverticule
    • 2.6 Hernie de l'ouverture œsophagienne
    • 2.7 Nutrition avec érosion

Règles diététiques de base pour les maladies de l'œsophage

Le principal inconfort qu'une personne éprouve avec des maladies de l'œsophage est la difficulté à avaler, lorsque la nourriture semble rester coincée dans la gorge et provoque des sensations douloureuses qui peuvent parfois être si fortes qu'elles peuvent être confondues avec une crise cardiaque. Avec les maladies de l'œsophage, une personne peut avoir de graves brûlures d'estomac, des éructations de nourriture, une mauvaise haleine. Selon ces symptômes, vous devez respecter une certaine règle diététique..

Maladie œsophagienne et alimentation

La règle principale que doivent suivre les personnes atteintes d'une maladie de l'œsophage est la consommation d'aliments qui ont une consistance semblable à une purée. Les plats doivent être à une température confortable, car les aliments trop chauds ou trop froids peuvent irriter les parois des organes déjà enflammés. Si vous adhérez aux principes d'une bonne nutrition avec une telle maladie, non seulement il sera possible de guérir l'œsophage, mais aussi d'éviter les exacerbations répétées. La nutrition pour diverses maladies du tube digestif diffère en fonction de la spécificité d'une affection particulière, en fonction des symptômes qui dérangent une personne.

Régime alimentaire pour l'oesophagite

Avec l'oesophagite, une inflammation de l'épithélium muqueux de l'œsophage se produit. Avec l'œsophagite, une personne peut souffrir de maladies infectieuses inflammatoires du pharynx, car l'organe est constamment irrité et si une personne mange également de la nourriture grossière, la membrane muqueuse peut présenter des blessures, des traumatismes et une érosion. Le plus souvent, cette maladie s'accompagne d'une sensation de brûlure dans la poitrine. Les patients peuvent se plaindre d'une sensation de nourriture coincée dans la gorge, avec douleur et salivation excessive.

Le régime pour l'œsophagite implique l'utilisation d'aliments doux qui doivent être écrasés autant que possible, de préférence à une consistance semblable à une purée. Les repas doivent être fréquents, au moins 5 à 6 fois par jour, les repas doivent être cuits à la vapeur, bouillis, cuits au four ou grillés. La nourriture ne doit pas être trop salée, épicée ou aigre, la température doit être confortable.

S'il y a une période d'exacerbation de la maladie, dans ce cas, en accord avec le médecin, vous pouvez organiser vous-même une journée de jeûne complète. Lorsque les symptômes commencent à s'atténuer, il sera utile de consommer du lait chaud, des œufs crus, des soupes végétariennes en purée et des céréales visqueuses. Parmi les graisses, les huiles végétales telles que l'argousier, le maïs et l'huile d'olive ont des propriétés bénéfiques. Ils ne sont pas pris plus de 1 cuillère à soupe. l. avant de manger. L'eau minérale sans gaz a des propriétés curatives pour les maladies du tractus gastro-intestinal.

Menu Reflux

Avec le reflux œsophagien, le sphincter, situé dans la partie inférieure de l'estomac, est perturbé. Dans ce cas, il arrive que le contenu de l'estomac soit rejeté dans la cavité buccale. En conséquence, la membrane muqueuse de l'œsophage devient enflammée, des érosions, des plaies et des ulcères peuvent se former dessus, ce qui aggrave l'état du patient. Si le reflux œsophagien n'est pas traité à temps, il évoluera en œsophagite. Les principaux symptômes du reflux sont des crises de brûlures d'estomac sévères et la libération du contenu de l'estomac dans la bouche. Il s'agit d'un phénomène dangereux, car avec une irritation constante des parois muqueuses de l'organe, des érosions commencent à se former et si vous ne commencez pas un traitement en temps opportun, une complication telle qu'un ulcère de l'œsophage peut se développer..

Les aliments atteints d'une telle maladie doivent être semi-liquides, mieux coupés en purée. Vous devez manger souvent, toutes les 2 à 2,5 heures en petites portions. Avec le reflux, la condition principale pour éliminer la régurgitation est de contrôler la quantité de nourriture consommée, donc la suralimentation est exclue. Afin de ne pas rejeter le contenu de l'estomac dans la cavité buccale, après avoir mangé, vous devez rester en position verticale pendant environ 1,5 heure. Si le patient s'inquiète de fréquentes épisodes de brûlures d'estomac, vous pouvez dans ce cas utiliser de l'eau minérale, qui a la propriété d'alcaliniser l'environnement acide de l'estomac. Il est recommandé de boire une telle eau 40 minutes avant de manger..

Il est nécessaire de respecter le régime quotidien et de ne pas manger tard le soir, car cela contribuera à une forte libération d'aliments non digérés dans la bouche. Le dîner doit être au plus tard 2 heures avant le coucher, tandis que les aliments doivent être faciles à digérer, afin de ne pas surcharger l'estomac. Il peut s'agir de flocons d'avoine visqueux avec l'ajout de quelques cuillères à soupe de lait et de miel pour le goût, le fromage cottage avec des fruits autorisés et la tisane avec du miel sont parfaits pour le dîner..

Régime alimentaire pour ulcère gastro-duodénal

Lors d'une exacerbation de cette maladie, une personne s'inquiète d'une douleur intense dans la poitrine et sous les côtes. Dans ce cas, le degré d'augmentation des sensations douloureuses dépend des aliments que le patient consomme pendant une telle période. Pour les ulcères gastro-duodénaux, la nutrition doit être douce, sans aliments ni additifs irritants. Le tableau doit contenir une quantité équilibrée des substances nécessaires pour maintenir le fonctionnement normal du corps.

Avec un ulcère peptique, le menu doit contenir des plats liquides et semi-liquides; vous devez exclure les aliments grossiers, les aliments qui contiennent beaucoup de sel, de sucre et de graisse. Les céréales visqueuses sont bien adaptées à la nutrition, dans laquelle, si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter du lait faible en gras et des fruits autorisés. Les Kissels, qui peuvent être préparés à base de lait ou à base de bouillon de fruits, ont des propriétés utiles et médicinales; les variétés faibles en gras doivent être préférées à la viande. Il est préférable de remplacer le thé noir et le café par des tisanes, ce qui aidera à éliminer l'inflammation, certaines peuvent même soulager les sensations douloureuses et les brûlures d'estomac. Pour la boisson, la compote, les jus de fruits frais, les boissons aux fruits et l'eau minérale plate conviennent, qui doivent être consommées selon le schéma convenu avec le médecin.

Avec l'achalasie de l'œsophage, il est préférable de manger plus de soupes et de plats liquides, en petites portions et lentement. Retour à la table des matières

Menu pour l'achalasie

L'achalasie est une maladie dans laquelle un spasme involontaire de l'œsophage se produit, en raison duquel la nourriture est retardée et mal transmise. La table avec une telle maladie doit contenir des plats liquides et semi-liquides d'une température confortable, qui doivent être consommés toutes les 2 à 2,5 heures en petites portions. Pour faciliter le passage des aliments dans l'œsophage, il est recommandé de le boire avec de petites gorgées d'eau minérale. Des exercices spéciaux visant à développer le travail du diaphragme peuvent aider au passage des aliments. Cependant, avant de commencer à les faire, vous devriez consulter votre médecin, car certains exercices peuvent aggraver la situation..

Diverticule

Il s'agit d'une maladie caractérisée par la présence de protubérances dans l'œsophage, qui interfèrent avec le passage normal des aliments à travers l'organe. Si le diverticule est petit, il peut ne causer aucun inconfort, cependant, avec une augmentation, une personne peut ressentir une sensation de corps étranger dans l'œsophage, des nausées, une mauvaise haleine.

Avec une telle maladie, la nourriture doit être fractionnée, il vaut mieux que la nourriture soit douce, elle doit être bien mâchée. Si le diverticule est très dérangeant et ne permet pas au morceau de nourriture de se déplacer normalement le long de l'œsophage, il est recommandé de boire 1 cuillère à soupe d'huile d'olive avant un repas. Les aliments peuvent être lavés avec de l'eau minérale tiède.

Avec une hernie de l'ouverture œsophagienne, il sera correct de manger par petites portions, sans hâte, en privilégiant les plats «légers». Retour à la table des matières

Hernie hiatale

Cette maladie est caractérisée par une saillie de l'estomac sur le diaphragme. Le plus souvent, la maladie inquiète les personnes majeures, car tous les muscles du corps sont affaiblis, y compris les muscles abdominaux. Avec une telle maladie, il n'y a aucun symptôme en tant que tel, cependant, parfois des brûlures d'estomac, des douleurs thoraciques et des éructations peuvent déranger. Les recommandations nutritionnelles sont que vous devez manger par petites portions, essayez de ne pas trop manger, alors que vous ne devriez pas consommer de lait, d'aliments gras, de bonbons, de soda, etc. La nourriture doit être légère, mais en même temps satisfaisante. Les plats sont préparés avec un minimum de matières grasses, de sel et d'épices chaudes. Le dernier repas doit avoir lieu au plus tard 2,5 heures avant le coucher.

Nutrition de l'érosion

Avec l'érosion ou l'ulcère gastro-duodénal, une personne est souvent dérangée par des épisodes de brûlures d'estomac, des douleurs abdominales, en particulier après avoir mangé, éructations et parfois vomissements. L'érosion peut s'enflammer périodiquement, donc pendant une telle période, il est nécessaire de surveiller strictement votre alimentation. En cas d'érosion, le tableau doit être composé d'aliments et de plats doux, alors qu'il est nécessaire de respecter l'équilibre de la teneur en substances essentielles et en oligo-éléments de l'alimentation. Vous devez manger de manière fractionnée, le dernier repas ne doit pas être avant le coucher.

Si l'érosion est aggravée, pendant une telle période, il est nécessaire de prendre des plats qui ont des propriétés enveloppantes qui aident à éliminer l'inflammation. Ce sont les produits laitiers, les yaourts naturels, le fromage cottage, les céréales visqueuses, les soupes gluantes, la viande et le poisson maigres bouillis, les tisanes et l'eau minérale. Du sucré à l'érosion, vous pouvez manger des guimauves, des guimauves, de la marmelade, des fruits secs, des fruits frais. Cependant, leur nombre doit être limité, car ils contribuent parfois à une production excessive d'acide chlorhydrique, ce qui irrite la muqueuse et l'érosion..

Maladies de l'œsophage - il est difficile d'avaler et brûle derrière le sternum

Les maladies de l'œsophage obligent une personne à éprouver des sensations extrêmement désagréables et douloureuses de nature multidirectionnelle.

Le fonctionnement normal de l'œsophage est une tâche d'une extrême importance, car c'est lui qui est responsable de la livraison de tout ce qui est nécessaire, y compris la nourriture, au fonctionnement normal des autres organes.

Les maladies de l'œsophage, en plus des problèmes de santé du corps, ont un effet puissant sur la vie quotidienne du patient.

En raison de la maladie, son activité physique est soumise à des perturbations impressionnantes, l'apparition de néoplasmes est possible, de plus, ils ne sont pas toujours bénins. Malheureusement, le scénario du développement du processus pathologique peut devenir complètement négatif, jusqu'au cancer de l'œsophage.

Symptômes de maladies de l'œsophage

Voici une liste des signes les plus courants, dont la présence indique que l'œsophage est actuellement en difficulté..

  1. Avale problématique, sensations douloureuses - difficultés similaires, la dysphagie est appelée pour la deuxième fois.
  2. Mal de gorge, similaire à celui qui se produit avec l'angine, le rhume.
  3. Douleur thoracique soudaine, sans raison apparente. De plus, l'intensité de ces sensations de douleur peut être extrêmement forte, par conséquent, elle est parfois confondue avec une crise d'angine de poitrine.

Les symptômes énumérés peuvent être considérés comme fondamentaux pour les maladies de l'œsophage, mais généralement les brûlures d'estomac, accompagnées de fortes éructations, sont ses compagnons intégraux. Une sensation désagréable de goût "métallique" persiste dans la cavité buccale, il y a une salivation abondante.

Bien entendu, le verdict final (diagnostic) est la seule prérogative du médecin spécialiste. Cependant, si de tels problèmes surviennent dans l'œsophage, vous devez être particulièrement prudent, consultez le médecin nécessaire. Une attention particulière doit être accordée à la question de la nutrition.

Classification des maladies de l'œsophage

Parlons maintenant plus en détail des principales maladies qui peuvent entraîner d'énormes problèmes pour cet organe..

Le premier à son tour est l'oesophagite, qui se caractérise par une lésion inflammatoire de la muqueuse œsophagienne.

Raisons de l'oesophagite

La raison de cet événement peut être une irritation systématique causée par une utilisation excessivement fréquente des aliments les plus chauds et épicés, des boissons plus fortes..

De plus, une telle maladie peut survenir avec des maladies infectieuses..

De plus, les traumatismes de l'œsophage, tels que les arêtes de poisson, peuvent affecter considérablement son apparition..

Enfin, les problèmes inflammatoires des amygdales, des cavités maxillaires, des hernies hiatales sont susceptibles de provoquer une œsophagite.

Symptômes de l'oesophagite

La symptomatologie de l'œsophagite est caractérisée par une sensation de brûlure persistante derrière le sternum. En outre, les signes évidents comprennent:

  • sensation de mouvement le long de l'œsophage de la masse œsophagienne
  • douleur dans la gorge, comme si elle était rayée de l'intérieur
  • augmentation de la séparation de la salive

Ce qui doit être fait

Le régime alimentaire se montre modéré, avec des repas fractionnés, jusqu'à six fois par jour. De plus, je note qu'il doit être essuyé, modérément chauffé. La phase d'exacerbation peut être «attendue» pendant un jeûne quotidien. Bien sûr, si vous êtes familier avec une telle forme thérapeutique de première main.

Lorsque le stade de «calme» arrive - le processus d'inflammation recule progressivement, il est recommandé d'utiliser du lait chaud, les soupes de légumes doivent être écrasées, diverses céréales, toujours liquides.

L'huile végétale, par exemple l'olive, l'argousier, apporte sa contribution positive considérable au processus de traitement. Doit être pris à jeun conformément à l'art. l. Parmi les liquides, la préférence est donnée à l'eau minérale de haute qualité. Naturellement, l'ensemble du régime alimentaire doit être soigneusement coordonné avec le médecin..

Reflux d'estomac

Avec une telle maladie, il existe des restrictions importantes sur le fonctionnement normal du sphincter œsophagien inférieur. Je pense qu'il vaut la peine d'expliquer plus en détail ici..

Dans le corps d'une personne en bonne santé, le sphincter, anneau musculaire chargé de la régulation, lors du transfert du contenu d'un organe à un autre, empêche les aliments de l'estomac d'être rejetés dans l'œsophage. L'exception concerne les nourrissons, pour lesquels les phénomènes de ce type sont tout à fait acceptables et trouvent leur manifestation sous forme de régurgitation.

Le reflux gastro-œsophagien est caractérisé par un dysfonctionnement sévère du sphincter œsophagien inférieur et le contenu de l'estomac retourne dans la cavité buccale. Les sensations douloureuses pour le patient sont créées par les brûlures d'estomac qui apparaissent constamment. Pour provoquer l'apparition de ce qui, même des mouvements brusques du corps vers l'avant sont capables, par exemple, d'attacher simplement les lacets.

Parmi les complications possibles, l'ulcère de l'œsophage est particulièrement dangereux..

Nutrition pour le reflux gastro-œsophagien

L'importance de la nutrition dans cette maladie est extrêmement élevée. La sévérité du régime alimentaire, la fragmentation des aliments, telles sont les conditions clés à respecter. De plus, la nourriture que vous mangez doit être soigneusement essuyée et non épicée. Le nombre de repas doit être au moins cinq fois, les portions sont petites.

Il est préférable de manger dans cette situation en position debout. Il est conseillé de marcher pendant au moins un tiers d'heure après la fin du dîner pour permettre aux aliments de quitter l'estomac à un rythme accéléré.

Quelques mots sur le bicarbonate de soude, qui résiste parfaitement aux brûlures d'estomac, à la douleur. Cependant, vous ne devez pas utiliser systématiquement cette technique, car le résultat de l'interaction de la soude avec l'acide chlorhydrique du jus d'estomac est le dioxyde de carbone, qui a un effet sokogonique prononcé..

Manger avant de se coucher doit être léger, au moins deux heures à l'avance. Par exemple, une portion modérée de fromage cottage faible en gras, de gruau, avec de l'eau minérale chaude non gazeuse est parfaite. Il vaut mieux choisir un oreiller haut pour dormir.

Achalasie de l'œsophage

Ils parlent d'une telle maladie lorsqu'il y a des problèmes cardinaux avec l'activité motrice de l'œsophage. En d'autres termes, la fonction de l'ouverture réflexe de l'ouverture située entre l'œsophage et l'estomac «fonctionne» par intermittence. Le processus de prise de nourriture dans l'estomac est très difficile..

Symptômes d'achalasie

  1. La dysphagie, en d'autres termes, l'apparition de douleurs lors de la déglutition, et il convient de noter que dans ce cas, l'état de la nourriture (solide, liquide) n'a pas d'importance, la douleur est toujours présente.
  2. Rejeter les restes d'aliments consommés dans la cavité buccale, ce qui se produit en raison de la congestion de l'œsophage.
  3. Douleur thoracique très forte et intense.
  4. Toux constamment atroce, régurgitation d'aliments non digérés.

Quant à la dysphagie, dans la plupart des cas, son apparition n'est pas significativement affectée par l'état de l'apport alimentaire. Pour soulager la souffrance de l'œsophage, le patient est obligé de boire, ce qu'il mange, une grande quantité de liquide.

Un diagnostic précis du problème est basé sur des méthodes modernes d'examen du tractus gastro-intestinal.

Par exemple, dans les premiers stades, il est probable qu'une œsophagographie radio-opaque de l'œsophage soit réalisée, une radiographie de la poitrine soit prise.

En outre, si nécessaire, effectuez la procédure d'œsophagogastroduodénoscopie et de manométrie, qui vous permet enfin, avec une grande précision, de diagnostiquer la vraie maladie.

Des études diagnostiques de l'œsophage de ce type permettent de distinguer l'achalasie d'autres maladies de l'œsophage, non moins graves et dangereuses.

Traitement Achalasie

La thérapie implique l'utilisation de médicaments dont la prise contribue à la dynamique positive du processus de vidange de l'œsophage.

Cependant, il convient de noter qu'un tel traitement, dans certains cas, n'est encore qu'une étape préparatoire avant la chirurgie..

Par exemple, ils peuvent réaliser une expansion «forcée» de l'œsophage, ou plutôt de sa zone rétrécie, au moyen d'un dispositif spécialisé appelé dilatateur à ballonnet..
Étant donné qu'à la fin de l'opération, les parois de l'œsophage deviennent extrêmement minces, afin d'éviter la pénétration de microbes dans le sang, le patient doit prendre des médicaments antibactériens spéciaux avant la chirurgie..

Et juste avant l'opération elle-même - antispasmodique.

Je dois noter que, malheureusement, avec une telle technique, il existe une possibilité de rupture de l'œsophage, elle n'est assez efficace que dans les premiers stades de l'achalasie. Beaucoup plus souvent, une myotomie de l'œsophage est effectuée, c'est-à-dire qu'une "dissection" chirurgicale des muscles correspondants est effectuée, leur incision longitudinale.

Nutrition pour l'achalasie

Le régime doit être composé exclusivement d'aliments semi-liquides et soigneusement essuyés. Fortement recommandé chaud, cinq fois en petites portions tout au long de la journée. Une condition importante ici est considérée comme mâcher des aliments tranquillement, y compris des aliments liquides. Vous devez manger lentement, il n'y a pas de précipitation.

Pour faciliter la voie alimentaire vers l'estomac, après avoir mangé, il est montré dans une gorgée, utilisez une petite quantité d'eau bouillie tiède.

Avec cette maladie, vous ne devriez absolument pas dîner juste avant d'aller vous coucher..

Un morceau de nourriture peut «pendre» dans l'œsophage pendant une longue période et commencer à s'y décomposer..

Diverticules de l'œsophage

Ce concept signifie une saillie limitée de la paroi œsophagienne. Ils peuvent se manifester dans diverses parties de l'œsophage. Lorsqu'une structure anatomique similaire est remplie de nourriture, alors lorsque le patient est incliné, prenant une position horizontale, la nourriture est régurgitée. Les symptômes désagréables qui accompagnent inlassablement un diverticule, même de petite taille, sont caractérisés par les symptômes suivants:

  • nausées et vomissements possibles
  • donne l'impression d'un corps étranger dans la gorge
  • chatouillement persistant
  • salive hyperactive
  • sent mauvais dans la bouche

Les conseils diététiques sont presque exactement les mêmes que ceux décrits ci-dessus. Les conditions clés sont la fragmentation des aliments, un processus tranquille de mastication des aliments. Avant les repas, il est permis d'utiliser de l'huile d'olive (cuillère à café), et à la fin, rincez-vous la bouche à l'eau tiède.

Nutrition d'un œsophage malade

Ci-dessous, je voudrais partager plusieurs recettes pour des plats non seulement sains, mais aussi délicieux qui sont acceptables pour une utilisation dans les maladies de l'œsophage..

1. Pour commencer, soupe d'avoine à base de lait, préparée comme suit. Porter l'eau à ébullition, mettre les flocons, cuire jusqu'à tendreté. Filtrez ensuite à travers un tamis fin. Vous obtiendrez un bouillon, de consistance visqueuse, qui devrait être bouilli à nouveau. Ajoutez du sucre, du sel à votre discrétion. Après cela, nous passons à la deuxième étape de préparation..

Il est nécessaire de remplir le bouillon obtenu avec un mélange à base de lait et d'oeuf. Dans un premier temps, remuez bien l'œuf, puis ajoutez lentement le lait chaud, sans oublier de remuer constamment. Réchauffez-vous dans un bain-marie jusqu'à épaississement. Avant de manger, mettez un petit morceau de beurre dans l'assiette.

2. Broyez soigneusement le fromage cottage en ajoutant progressivement les composants nécessaires: jaune, lait, sucre. Ensuite, ajoutez la farine, battez soigneusement la masse obtenue avec un mélangeur. Le dernier moment de la cuisson est l'ajout de blancs d'œufs pré-battus à la masse de caillé obtenue. Ensuite, mettez dans un récipient spécialement préparé, faites cuire à la vapeur.

3. Après avoir pelé les courgettes de la peau, il est nécessaire de les couper en cubes, après avoir retiré le «noyau». Faire bouillir dans l'eau jusqu'à cuisson complète. Puis versez le lait bouilli, ajoutez la semoule, continuez la cuisson jusqu'à ce qu'il épaississe. En laissant refroidir, ajoutez les ingrédients suivants: sel, sucre, jaunes, un peu de beurre. Bien mélanger et ajouter les blancs d'œufs battus. Remplissez la masse obtenue dans un récipient préalablement huilé. Le processus de cuisson ultérieur est effectué avec de la vapeur.

Comme vous pouvez le voir, il existe de nombreuses maladies possibles de l'œsophage, mais malheureusement, souvent, nous ne leur accordons pas une importance sérieuse. En raison de la similitude des symptômes primaires, nous annulons souvent ces affections pour d'autres maladies tierces, par exemple de l'estomac. Le résultat d'une telle attitude irresponsable est le moment manqué du début précoce du processus de traitement.

Intéressez-vous à votre santé en temps opportun, au revoir.

Achalasie du cardia oesophagien

informations générales

L'achlasie du cardia oesophagien est une maladie chronique caractérisée par une altération de la perméabilité de l'œsophage causée par l'absence ou l'insuffisance de relaxation réflexe du sphincter œsophagien inférieur et la formation d'un rétrécissement du tube digestif devant l'estomac.

La maladie s'accompagne d'une expansion des zones situées ci-dessus et d'un trouble du péristaltisme, se manifestant sous la forme de contractions chaotiques de muscles lisses de diverses amplitudes.

Pathogénèse

L'achalasie du cardia oesophagien comporte 4 étapes:

  • Au premier stade, la violation du passage de la nourriture est instable, elle est causée par une violation à court terme de la relaxation du sphincter œsophagien inférieur (une structure musculaire lisse annulaire pour réguler le passage) lors de l'acte de déglutition, ainsi qu'une augmentation modérée du tonus basal.
  • Sur le second, l'augmentation du tonus basal est stable et les violations de la relaxation du sphincter cardiaque lors de la déglutition sont plus prononcées, tandis qu'il y a une expansion modérée de l'œsophage au-dessus du site du spasme.
  • La troisième étape est caractérisée par la formation d'une sténose (rétrécissement) à la suite de modifications cicatricielles de l'œsophage devant l'estomac, ainsi que par la formation d'une expansion significative au-dessus du cardia (au moins 2 fois).
  • Au quatrième stade, une déformation en forme de S et un rétrécissement cicatriciel prononcé entraînent des complications - œsophagite et parésophagite.

Étapes de la cardia achalasia

Chalazia et Akhalazia

Il faut faire la distinction entre l'achalasie et la chalazie.

La chalasie du cœur est une expansion de la partie cardiaque de l'œsophage causée par le sous-développement de l'appareil neuromusculaire de la jonction œsophagocardique ou le redressement de l'angle de l'œsophage dans l'estomac - le soi-disant angle Son.

Les principales manifestations de la chalasie du cardia sont considérées comme l'incapacité à avaler des aliments d'une consistance dense en l'absence d'obstacles visibles et d'un rétrécissement de l'œsophage.

Classification

L'achalasie du cardia se produit:

  • sous-compensé, lorsque le ton des parois de l'œsophage et sa forme sont préservés;
  • décompensé, caractérisé par une perte de tonicité des parois de l'œsophage, ainsi que par sa courbure et son expansion importante au-dessus du site de sténose.

Les raisons

L'origine de la maladie n'a pas encore été clarifiée, mais l'achalasie du cardia en tant que complexe de troubles neuromusculaires du tube œsophagien:

  • peut être causée par des lésions infectieuses toxiques congénitales ou acquises du plexus nerveux intramural de l'œsophage;
  • résulte de l'influence complexe de nombreux facteurs - effets psychogènes, hypovitaminose, prédisposition génétique;
  • possible à la suite d'un processus auto-immun.

Symptômes de l'achalasie œsophagienne

Le tableau clinique se développe lentement, mais les principaux symptômes progressent régulièrement, ils comprennent:

  • La dysphagie est un trouble de l'acte de déglutition qui, avec l'achalasie du cardia oesophagien, se caractérise par une douleur dans le sternum et non dans la gorge, une difficulté à avaler un morceau de nourriture est observée pendant 3-4 secondes et peut être accompagnée de nourriture entrant dans le nasopharynx, enrouement, enrouement, etc..
  • Régurgitation (régurgitation) - retour passif d'aliments non digérés, aggravé par la suralimentation, ainsi qu'en position inclinée, couchée et pendant le sommeil.
  • Douleurs dans le cou, le sternum et derrière le sternum (entre les omoplates) - elles sont généralement causées par des contractions spastiques des muscles lisses ou une grande accumulation de nourriture dans la partie élargie de l'œsophage.
  • Brûlures d'estomac dues à la digestion partielle d'un morceau de nourriture directement dans l'expansion de l'œsophage.

Dans les derniers stades de la maladie (troisième et quatrième), il y a une diminution du poids corporel avec un bon appétit, causée par une restriction délibérée de l'apport alimentaire pour éviter des douleurs dans le sternum et lors de la déglutition. En outre, le patient peut avoir des nausées, régurgiter «pourri», souffrir d'une salivation accrue, d'une mauvaise haleine et d'autres manifestations d'œsophagite stagnante, qui se développe en raison de l'arrêt et de la décomposition de la masse alimentaire en expansion devant le cardia.

Analyses et diagnostics

Pour que le diagnostic de cardia achalasie ne soit pas confondu avec le reflux gastro-œsophagien (RGO) et la hernie diaphragmatique, il est nécessaire de réaliser:

  • radiographie avec contraste de l'œsophage avec du sulfate de baryum;
  • la manométrie, qui évaluera les capacités motrices du pharynx en mesurant l'onde de pression, les parois de l'œsophage, ainsi que ses sphincters;
  • endoscopie de l'œsophage et de l'estomac, en examinant attentivement la jonction gastro-œsophagienne du sphincter œsophagien inférieur non relâché;
  • tomodensitométrie de la poitrine.

Traitement de l'achalasie de l'œsophage

La stratégie de traitement est construite sur la base des caractéristiques des changements morphologiques et fonctionnels, ainsi que sur les caractéristiques individuelles du patient. Le traitement peut être un médicament, en tant que type d'obstruction, l'achalasie du cardia peut également être éliminée avec un stent résorbable temporaire équipé d'une valve anti-reflux.

Utilisation de la dilatation par ballonnet

Des interventions chirurgicales sont utilisées s'il y a une recommandation urgente du chirurgien.

Comment se déroule la chirurgie de l'achalasie œsophagienne?

L'achlasie de l'œsophage est un dysfonctionnement du sphincter inférieur. La relaxation des muscles pendant le processus de déglutition conduit à l'accumulation d'aliments non digérés, à des modifications du péristaltisme. Une diminution de la fonction motrice du sphincter œsophagien contribue au processus inflammatoire, à la modification, à la formation de déformations cicatricielles, aux obstructions de la membrane muqueuse.

  1. Causes d'occurrence
  2. Variétés de pathologie
  3. Les principaux symptômes
  4. Recherche diagnostique
  5. Méthodes de traitement
  6. Thérapie médicamenteuse
  7. Intervention
  8. Nutrition adéquat

Causes d'occurrence

L'achlasie de l'œsophage est une pathologie neuromusculaire lorsque le tissu du sphincter inférieur ne se détend pas lors de l'ingestion d'aliments. L'étiologie principale de l'apparition de la pathologie est une violation du fonctionnement normal du tractus gastro-intestinal en raison de la malnutrition, des facteurs environnementaux, des caractéristiques d'âge, de la prédisposition génétique.

Les raisons du développement de l'achalasie comprennent:

  • infections infectieuses, virales, bactériennes;
  • lésions congénitales des terminaisons nerveuses de l'œsophage et d'autres organes du tractus gastro-intestinal;
  • quantité insuffisante de vitamines B, de nutriments;
  • augmentation du tonus de l'œsophage cardiaque;
  • a subi un traumatisme neuropsychique;
  • dysfonctionnement de la glande thyroïde;
  • inflammation des ganglions lymphatiques;
  • maladies du système auto-immun;
  • le lupus érythémateux;
  • inflammation du tissu musculaire des membres inférieurs et supérieurs;
  • mauvaise alimentation;
  • susceptibilité au stress, détresse émotionnelle;
  • cancer.

Les dommages acquis aux terminaisons nerveuses sont causés par des maladies infectieuses antérieures (bronchite, tuberculose), un manque de vitamines, de minéraux, de nutriments dans le corps en raison d'une alimentation déséquilibrée.

L'achlasie du cardia se développe à la suite d'une lésion cérébrale traumatique, d'un trouble mental, d'une inflammation interne du tractus gastro-intestinal, de l'œsophage. La violation de la conduction des terminaisons nerveuses entraîne une diminution de la fonction motrice, ce qui contribue à l'accumulation d'aliments non digérés.

Variétés de pathologie

Sur la base des manifestations cliniques et morphologiques de la cardia achalasie, il existe une classification qui diffère par la gravité de la maladie:

  • première;
  • seconde;
  • troisième;
  • Quatrième.

1 degré d'achalasie du cardia est caractérisé par une violation irrégulière du processus de passage de la nourriture. Au stade initial du développement de la maladie, il n'y a pas d'expansion de la partie supérieure de l'œsophage. 2e degré d'achalasie cardiaque - augmentation du tonus musculaire de la région cardiaque, à la suite de laquelle il y a une légère augmentation du tube, en conséquence - manifestation de difficultés à avaler. Au 3ème stade du développement de la pathologie, on observe la formation de déformations cicatricielles sur la membrane muqueuse, un rétrécissement notable de la lumière de la partie inférieure du sphincter œsophagien. Le grade 4 est caractérisé par une inflammation et des modifications des tissus de l'organe, une déformation, qui conduit à l'apparition d'une œsophagite.

En fonction des causes de la formation de la pathologie, les formes primaires et secondaires d'achalasie sont distinguées. L'apparence idiopathique signifie l'apparition d'une maladie due à un dysfonctionnement de l'œsophage, une apparence symptomatique - en tant que symptôme concomitant en cas de dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal.

Les principaux symptômes

La manifestation de signes prononcés est déjà observée au 1er stade du développement de la maladie.

Les principaux symptômes du trouble de la motilité œsophagienne, le rétrécissement du sphincter inférieur dans la maladie de cardia sont:

  • dysphagie - difficulté à avaler;
  • mouvement rapide du liquide dans la direction opposée à la normale - régurgitation;
  • la nausée;
  • douleur dans la région thoracique;
  • difficulté à respirer;
  • sensation de brulure;
  • mauvaise haleine;
  • éructations;
  • salivation abondante;
  • toux;
  • diminution de l'appétit, perte de poids.

Le rétrécissement de l'œsophage pendant la chalasie et l'achalasie de l'œsophage conduit à une dysphagie. Les problèmes d'ingestion de nourriture sont dus au passage lent des ingrédients dans l'estomac. La dysphagie s'accompagne d'un cardiospasme, qui survient quelques secondes après avoir mangé. Une sensation de coma, une obstruction est ressentie dans la région de la poitrine.

La dysphagie a du mal à avaler les aliments liquides et solides. La conséquence d'un symptôme symptomatique est la pénétration d'aliments dans la trachée, les bronches, le nasopharynx, ce qui entraîne un enrouement, un enrouement et de la transpiration. La manifestation régulière de la dysphagie réduit l'appétit, favorise une perte de poids rapide et une fatigue accrue. Des difficultés à avaler peuvent survenir spontanément ou indéfiniment.

La régurgitation est une fuite spontanée de liquide sous forme de mucus avec des aliments non digérés dans la cavité buccale, qui se produit à la suite d'une suralimentation, de changements de position du corps dus à une forte contraction musculaire. Un symptôme bénin est des éructations, qui peuvent être produites par la libération de vomi. Lors d'une crise de régurgitation la nuit, du liquide est projeté dans les voies respiratoires, ce qui provoque des épisodes de toux sévère. 3 et 4 degrés d'achalasie s'accompagnent de vomissements œsophagiens, ce qui entraîne une modification de la forme anatomique de l'organe du tractus gastro-intestinal. La régurgitation est un signe instable de pathologie qui a un caractère ondulé.

Les bébés font l'expérience de la libération de lait maternel ou de lait maternisé non digéré. Chez les nouveau-nés, la maladie s'accompagne de crachats la nuit, accompagnés d'une quinte de toux. Des sensations de douleur avec achalasie œsophagienne sont observées chez les enfants plus âgés et les adultes. Les spasmes commencent à déranger à jeun ou en mangeant ou en avalant. La douleur est ressentie dans la poitrine, irradie vers le cou, le dos, les omoplates. Les spasmes provoqués par les modifications du volume de l'œsophage, les contractions musculaires actives, éclatent dans la nature. Le soulagement survient après la libération de vomi ou l'achèvement du processus de passage de la nourriture dans l'estomac.

Des sensations douloureuses, des difficultés à avaler contribuent à une diminution de l'appétit. Une quantité insuffisante de nutriments, de vitamines, de minéraux entraîne une diminution du poids corporel, un épuisement, une perte d'activité de travail, des troubles nerveux.

Recherche diagnostique

L'observation des symptômes nécessite un diagnostic immédiat pour confirmer la cardia achalasie. La nomination des méthodes de recherche se produit en fonction des résultats de l'examen initial, une description des signes inquiétants de la maladie.

Les principales méthodes de diagnostic sont:

  • radiographie;
  • œsophagoscopie;
  • FEGDS;
  • biopsie;
  • manométrie.

Des méthodes de recherche instrumentales permettent d'identifier la pathologie de l'œsophage, dont les signes symptomatiques peuvent indiquer une nature différente de la maladie: néoplasmes bénins, présence de cellules cancéreuses, diminution de la fonction motrice, déformation des parois de l'organe.

La radiographie vous permet d'identifier les changements structurels de la membrane muqueuse, le rétrécissement, l'asymétrie du sphincter. Pour un examen complet du contour du tube œsophagien, une étude de contraste baryté est attribuée.

L'œsophagoscopie vous permet d'examiner les lésions visibles de la membrane muqueuse, afin d'établir le degré de la maladie. Lors d'un examen visuel à l'aide d'une sonde avec une caméra optique, du matériel biologique est prélevé pour analyse en laboratoire afin de détecter les cellules cancéreuses, les néoplasmes malins et bénins. La manométrie, impliquant l'introduction de cathéters avec capteurs installés, est prescrite pour étudier la fonction motrice du sphincter œsophagien, en fixant la pression intra-abdominale. En plus des méthodes de recherche instrumentale, des tests de laboratoire sont obligatoires: prélèvement de sang, d'urine, de matières fécales pour identifier les processus inflammatoires internes, les bactéries, les infections.

Méthodes de traitement

Les principales méthodes de traitement pour éliminer la cause de l'achalasie sont: la prise de médicaments, une intervention mini-invasive ou chirurgicale.

Les moyens auxiliaires pour se débarrasser des signes symptomatiques inquiétants sont la nutrition diététique, l'utilisation de remèdes populaires. La méthode de traitement de l'achalasie du cardia est prescrite par le médecin après avoir déterminé le type, la gravité de la pathologie.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement du stade initial de développement de l'achalasie du cardia est possible à l'aide de médicaments spéciaux. La forme du médicament dépend de l'éventuelle difficulté à avaler. Pour la dysphagie, des injections intraveineuses ou des comprimés dissolvants sont administrés, qui doivent être placés sous la langue. Un traitement médicamenteux est recommandé pour les patients qui ont des contre-indications à une intervention chirurgicale.

Les principaux groupes de médicaments sont:

  • médicaments anti-dopaminergiques;
  • antispasmodiques;
  • tranquillisants;
  • sédatifs;
  • agents procinétiques;
  • médicaments à action protectrice et enveloppante;
  • antagonistes du calcium;
  • nitrates.

Les antispasmodiques No-Shpa, Papaverin, Platyphyllin peuvent soulager les douleurs désagréables dans la partie inférieure du sphincter œsophagien. Les sédatifs à base de valériane et d'agripaume normalisent le fond émotionnel afin d'éviter un trouble neuropsychique dû à un manque de nutriments en cas de problèmes de déglutition et de digestion. Prokinetics Motilium, Ganaton améliore le péristaltisme de l'œsophage, la fonction motrice du sphincter pour un processus rapide d'introduction de la nourriture dans l'estomac.

Les préparations enveloppantes protègent la membrane muqueuse endommagée de l'influence agressive des stimuli externes. Les antagonistes du calcium Le vérapamil, la nifédipine et la nitroglycérine normalisent la fonction motrice de l'organe du tractus gastro-intestinal, détendent les muscles de l'œsophage. Une injection efficace est l'introduction de la toxine botulique pour élargir le sphincter.

La pharmacothérapie est une méthode de traitement auxiliaire dont le but principal est de soulager les symptômes symptomatiques désagréables. Prendre des médicaments n'élimine pas la cause de la maladie.

Intervention

Vous pouvez traiter l'achalasie à l'aide de méthodes de traitement mini-invasives:

  • cardiodilation par ballonnet (pneumocardiodilation);
  • mise en place d'un stent œsophagien.

La dilatation pneumocardique implique une introduction progressive à travers la cavité buccale du ballon avec une augmentation ultérieure de la pression. La dilatation par ballonnet est un moyen efficace d'étirer le sphincter œsophagien et de normaliser le tonus musculaire. Les solutions intraveineuses sont administrées à jeun avant la procédure. Complications possibles après pneumocardiodilation - modifications structurelles du tube œsophagien, apparition de déformations cicatricielles sur la membrane muqueuse, développement d'une maladie de reflux.

L'installation d'un stent œsophagien implique l'introduction d'un tube maillé dans la lumière du sphincter en l'absence d'ouverture réflexe du cardia. Le dispositif avec une valve n'empêche pas l'éjection spontanée du suc gastrique.

Lorsque 3 ou 4 étapes du développement de la pathologie sont détectées, une intervention chirurgicale est prescrite selon différentes méthodes:

  • œsophagocardiomyotomie;
  • vagotomie proximale;
  • résection gastrique proximale;
  • pyloroplastie.

L'œsophagocardiomyotomie, prescrite en présence d'une hernie hiatale, de diverticules, d'un cancer, implique une dissection de la région cardiaque. Après l'opération, une fundoplicature est effectuée - plastique.

La vagotomie est réalisée lorsqu'un ulcère duodénal est détecté, gastrectomie proximale - avec une forme érosive d'oesophagite, affaiblissement du tonus musculaire de l'œsophage.

Nutrition adéquat

Le régime alimentaire pour cardia achalasia implique:

  • refus des plats gras, fumés, épicés, marinés;
  • repas fractionnés tout au long de la journée;
  • respect du régime de température des aliments consommés;
  • manger de la nourriture bouillie, cuite au four, cuite à la vapeur.

À un stade précoce de la détection de la maladie, avec un traitement rapide, il est possible d'éviter la formation d'une tumeur cancéreuse. Six mois après le cours thérapeutique, il existe un risque de rechute. Pour prévenir le développement de la maladie, il est nécessaire de consulter régulièrement un médecin, de mener une vie saine et d'éviter l'activité physique après avoir mangé.

Les informations sur notre site Web sont fournies par des médecins qualifiés et sont à titre informatif uniquement. Ne vous soignez pas! Assurez-vous de contacter un spécialiste!

Auteur: Rumyantsev V.G. Experience 34 ans.

Gastro-entérologue, professeur, docteur en sciences médicales. Nomme le diagnostic et le traitement. Expert du groupe sur les maladies inflammatoires. Auteur de plus de 300 articles scientifiques.

Achalasie de l'œsophage

L'achlasie de l'œsophage est une maladie causée par un dérèglement de la fonction contractile de l'appareil neuromusculaire. En conséquence, le péristaltisme en souffre (mouvements ondulatoires qui assurent le passage des aliments dans l'estomac), le patient a du mal à avaler.

Les changements maximums se produisent dans la partie inférieure de l'œsophage - le cardia, donc les synonymes du nom de la maladie: cardiospasme, achalasie du cardia, mégaesophage. La prévalence moyenne de l'achalasie œsophagienne dans le monde est de 5 à 8 cas par million d'habitants. Les jeunes femmes sont plus susceptibles de tomber malades. Mais la maladie survient chez les hommes de différents groupes d'âge et chez les enfants..

  1. Un peu d'anatomie
  2. Quelles violations se produisent avec l'achalasie?
  3. Causes et facteurs de la maladie
  4. Symptômes et évolution
  5. Caractéristiques de la maladie chez les enfants
  6. Variétés d'achalasie
  7. Diagnostique
  8. Traitement
  9. Recommandations de médecine traditionnelle
  10. Quelles complications sont causées par une achalasie non traitée de l'œsophage?
  11. Mesures de prévention

Un peu d'anatomie

Anatomiquement, tout l'œsophage est divisé en 3 parties:

  • cervical,
  • poitrine,
  • abdominal.

Nous nous intéressons à la partie la plus basse, commençant à l'entrée du diaphragme et se connectant à l'estomac. La section diaphragmatique courte (15-25 mm de long) est située au niveau des vertèbres thoraciques IX-X, en avant et légèrement à gauche du milieu.

Les muscles du diaphragme forment l'une des constrictions physiologiques de l'œsophage. Avec le tissu fibreux et le tissu lâche, il est représenté par un anneau qui scelle hermétiquement l'entrée du cardia (la partie adjacente à l'estomac). Au repos, la section diaphragmatique est fermée, il n'y a pas de lumière.


Caractéristiques de la structure et du fonctionnement de l'œsophage

La partie sous-phrénique du cardia mesure 30 à 40 mm de long, s'étend du dôme du diaphragme derrière le lobe gauche du foie et est recouverte à l'avant et sur le côté par le péritoine. Le bord inférieur du cardia est déterminé par l'angle formé par la plus grande courbure de l'estomac et la paroi latérale de l'œsophage (son angle).

Le degré de préparation de l'œsophage à empêcher la régurgitation (prise alimentaire inversée) dépend de la netteté de l'angle. De l'intérieur, sur la bordure, il y a un pli de membrane muqueuse qui joue le rôle d'une valve. L'innervation parasympathique de l'œsophage forme un réseau complexe:

  • antérieur - principalement des fibres du nerf vague droit
  • retour - de la gauche.

La tâche principale du nerf vague est de fournir une activité motrice motrice de l'œsophage.

Les signaux sympathiques pénètrent dans les ganglions (nœuds) et sont associés aux fibres nerveuses dans les poumons, le cœur, l'aorte et le plexus solaire. Ils sont responsables du tonus de la paroi œsophagienne. De plus, l'appareil nerveux interne situé dans la couche sous-muqueuse, adventice, entre les fibres musculaires est engagé dans la mobilité du cardia..

Quelles violations se produisent avec l'achalasie?

L'échec de la régulation nerveuse provoque les perturbations séquentielles suivantes:

  • ouverture insuffisante ou incomplète du sphincter œsophagien inférieur lors de la déglutition, ce processus chez une personne en bonne santé se produit par réflexe;
  • contractions irrégulières des fibres musculaires de l'œsophage supérieur au lieu d'une vague de péristaltisme;
  • spasme du sphincter inférieur;
  • expansion et atonie de la région cardiaque et de la zone sus-jacente en raison d'une perte de tonicité importante.

Certains physiologistes distinguent trois principaux types de troubles du mouvement dans l'achalasie œsophagienne:

  • cardiospasme;
  • œsophagospasme diffus;
  • achalasie du cardia.


Seuls les spécialistes sont capables de diagnostiquer la pathologie

Causes et facteurs de la maladie

Il est impossible de nommer la cause spécifique de la maladie, mais les facteurs de provocation sont connus. Ceux-ci inclus:

  • prédisposition héréditaire - confirmée par l'identification de cas dans une famille, il est possible qu'il existe des anomalies congénitales dans l'innervation de l'œsophage;
  • infection antérieure - un lien avec une infection par les virus de l'herpès, la varicelle, le cytomégalovirus a été prouvé;
  • manque de vitamines (en particulier du groupe B), de protéines;
  • situations de stress reportées, traumatisme mental, surmenage constant.

Symptômes et évolution

Les symptômes de l'achalasie œsophagienne peuvent apparaître soudainement et disparaître pendant un certain temps. Avec le temps, les répétitions deviennent plus fréquentes. Les difficultés du patient augmentent progressivement à mesure que la maladie progresse.

Les manifestations cliniques les plus courantes:

  • violation de l'acte de déglutition (dysphagie);
  • reflux de nourriture de l'œsophage dans la cavité buccale (régurgitation);
  • syndrome douloureux.

Pour la dysphagie avec achalasie de l'œsophage, la sensation de "boule coincée" survient quelques secondes après la déglutition (le retard n'est pas déterminé au niveau de la gorge, mais au niveau de la poitrine). Des difficultés surviennent pour avaler des aliments solides et liquides, accompagnées d'un enrouement, d'un enrouement et de la toux. Le symptôme peut être basique et se développer pendant une longue période..

La régurgitation de la nourriture avec du mucus consommé plusieurs heures plus tôt ressemble à une régurgitation. Augmenté en se penchant en avant, la nuit - en position horizontale. Le syndrome douloureux est présent chez 60% des patients. Il est formé par un étirement sévère de l'extrémité inférieure surpeuplée de l'œsophage ou par des contractions spastiques. La douleur est ressentie comme pressante, localisée derrière le sternum.

L'irradiation au cou, à la mâchoire inférieure, au dos est très similaire à l'angine de poitrine.

Perte de poids - les patients atteints d'achalasie œsophagienne perdent souvent du poids, bien qu'ils ne se plaignent pas d'un manque d'appétit. Ceci est causé par une réduction de la nutrition due à la peur de la douleur et de la dysphagie, des sentiments de gêne devant les autres au travail ou à l'école..

D'autres symptômes incluent des signes de décomposition des aliments conservés:

  • éructations avec un contenu pourri;
  • mauvaise haleine persistante;
  • la nausée;
  • augmentation de la salivation.

Les brûlures d'estomac sont possibles. Ce symptôme n'est pas associé au reflux acide de l'estomac, mais est causé par la décomposition des aliments conservés en acide lactique.


Cracher chez les enfants peut être l'un des premiers symptômes de l'achalasie.

Caractéristiques de la maladie chez les enfants

Parmi tous les cas d'achalasie œsophagienne, les enfants de moins de 15 ans représentent 5%. Il a été constaté que les troubles de la motilité dans ce cas se produisent non seulement dans l'œsophage, mais également dans les intestins, l'estomac et la vésicule biliaire. Le plus souvent, la maladie se manifeste après cinq ans, l'incidence maximale est de 8 à 9 ans.

Les symptômes les plus courants sont:

  • vomissements en mangeant ou un peu plus tard (dans 80% des cas);
  • difficulté à avaler (dans 76% des cas);
  • toux la nuit;
  • bébé qui pleure de douleur.

Si la maladie commence dans la petite enfance, la mère remarque qu'en nourrissant le bébé, elle vomit avec du lait non dilué, il n'y a pas de mélange de contenu gastrique. L'enfant «bâillonne» en raison d'un péristaltisme insuffisant dans le segment inférieur de l'œsophage et le sphincter cardiaque reste en position fermée. Les difficultés de prise alimentaire entraînent un retard du développement physique, une carence en vitamines, une bronchopneumonie fréquente.

Variétés d'achalasie

En fonction du degré de modification de l'œsophage, on distingue 2 types de maladie:

  • type I - les parois de l'œsophage ne sont pas endommagées, la forme est préservée;
  • type II - la partie inférieure de l'œsophage est considérablement dilatée, la forme est incurvée en forme de tube en forme de S.

Les stades de l'évolution de la maladie sont déterminés par la gravité des symptômes et les données d'examen confirmant les modifications de l'œsophage.
L'agent de contraste a complètement rempli la partie agrandie, selon l'image, le stade III-IV de la maladie peut être supposé

Il y a 4 stades d'achalasie:

  • initial (premier, fonctionnel) - tous les changements sont instables, peut-être un rétrécissement à court terme dans la région du sphincter inférieur, il n'y a pas d'expansion, la difficulté à avaler est rare;
  • le deuxième (stade de stabilisation) - le sphincter œsophagien inférieur est constamment dans un ton accru, lors de la déglutition, il ne se détend pas, une expansion modérée du cardia est révélée, les patients présentent des symptômes de dysphagie et de salivation;
  • le troisième (début de cicatrisation) - des cicatrices de la paroi de l'œsophage apparaissent à la frontière avec l'estomac, tous les signes sont constants;
  • quatrième - les changements sont représentés par un rétrécissement cicatriciel de l'œsophage, la lumière est réduite de 2 fois, à partir de la partie médiane, la cavité est élargie, le tonus musculaire est complètement perdu, la forme du tube œsophagien est perturbée, l'inflammation (œsophagite, périesophagite) et d'autres complications se joignent.

Diagnostique

Des diagnostics sont nécessaires non seulement pour confirmer la maladie, mais également pour établir le stade du processus. Cela détermine les actions ultérieures du médecin, le choix du traitement. Les études les plus informatives sont les suivantes:

  • La radiographie de toutes les parties de l'œsophage après la prise d'un agent de contraste (suspension de baryum) révèle une violation de la forme, un pliage;
  • manométrie - réalisée avec un cathéter spécial, les ondes de pression créées lors de la déglutition sont mesurées dans toutes les parties de l'œsophage;
  • œsophagoscopie - examen endoscopique de la membrane muqueuse et des parois de l'œsophage, des sphincters, de l'estomac, la technique vous permet d'évaluer visuellement les modifications du cardia au moment du passage de la sonde.


Pendant l'endoscopie, la partie fermée du cardia est visuellement visible

Moins fréquemment, la scintigraphie radio-isotopique est utilisée. À l'aide d'un marqueur de substance radioactive, le processus de passage des aliments liquides et solides est évalué. La méthode est utilisée dans le diagnostic différentiel des troubles secondaires de la motilité œsophagienne (avec sclérodermie).

Traitement

Le traitement de l'achalasie œsophagienne doit supprimer les obstacles au passage des aliments, compenser la régulation nerveuse perdue par les muscles. Les recommandations non médicamenteuses concernent le régime et le régime. La nutrition aide à se débarrasser des phénomènes négatifs à l'exclusion de tous les produits agissant sur la membrane muqueuse de manière irritante:

  • alcool et boissons gazeuses;
  • épices et sauces chaudes;
  • produits de viande frits et fumés;
  • cornichons;
  • plats très froids ou au contraire trop chauds.

Il est recommandé au patient de prendre de la nourriture:

  • en petites portions, mais plus souvent que d'habitude;
  • la viande et le poisson ne sont consommés que bouillis;
  • faire cuire plus de bouillie;
  • utiliser les protéines des produits laitiers au détriment du fromage cottage, de la crème sure faible en gras;
  • il est préférable d'essuyer les légumes et les fruits, vous ne pouvez pas vous laisser emporter par des baies et des fruits très acides.

Le travail physique doit être limité, vous devez suivre le régime de repos.

Les médicaments utilisés visent à supprimer l'influence du nerf vague ou de l'innervation sympathique, un effet calmant général. Les médicaments les plus indiqués:

  • groupes de nitroglycérine;
  • inhibiteurs calciques (Cordaflex, Isotropin, Cordipin);
  • La valériane, le persen et d'autres sont recommandés comme sédatifs;
  • Les vitamines B sont nécessaires, elles rétablissent la régulation nerveuse.


Prokinetics (Motilium) soutient le péristaltisme de l'œsophage

Le traitement combiné conduit dans les premiers stades de l'achalasie à une diminution de la pression au niveau du sphincter et le long de l'œsophage. Les types modernes de thérapie sont considérés comme l'introduction de la toxine botulique A dans les muscles du cardia à l'aide d'un endoscope, la sclérothérapie - élimination de l'étirement à l'aide d'injections locales de substances spéciales.

L'utilisation d'un cardiodilatateur est au bord du traitement chirurgical. La plus grande application pratique est l'appareil à ballonnet, qui est introduit par l'endroit rétréci du cardia, puis se gonfle à 25–45 mm avec une expansion progressive.

La durée de la procédure est de 30 secondes à une minute. Le cours nécessitera plusieurs procédures, effectuées en 2-3 jours. À la fin, la pression à l'intérieur du ballon est augmentée à 320 mm Hg. Art. Les patients ressentent une douleur modérée. À la fin, nous recommandons la faim et le repos au lit pendant 2 heures. Chez 95% des patients, l'état s'améliore. Cependant, l'observation a montré qu'une rechute de la maladie survient après plusieurs années chez près de 70% des patients..

Complications possibles de la cardiodilation sous forme de:

  • rupture de l'œsophage avec propagation de l'infection dans le médiastin et médiastinite;
  • saignement aigu des veines;
  • la formation d'une insuffisance cardiaque persistante suivie d'une œsophagite par reflux;
  • cicatrices dans la zone d'étirement;
  • l'apparition d'un canal herniaire dans l'ouverture œsophagienne du diaphragme;
  • la formation d'un diverticule traumatique;
  • invagination (insertion) de l'extrémité de l'œsophage dans l'estomac.

Une option pour une action temporaire est la mise en place de stents œsophagiens. Ils sont généralement utilisés après une intervention chirurgicale pour des tumeurs œsophagiennes. Le stent a une valve anti-reflux qui empêche le contenu de l'estomac de pénétrer dans l'œsophage. Les opérations endoscopiques sont rarement utilisées jusqu'à présent, à titre expérimental.


La technique de toute intervention chirurgicale classique est associée à une incision longitudinale des muscles du cardia et à une plastie ultérieure

Recommandations de médecine traditionnelle

Il est recommandé d'utiliser des remèdes populaires dans les premiers stades de l'achalasie ou en période postopératoire. Les décoctions et teintures à base de plantes utilisées peuvent être divisées en 3 groupes:

  • tonique et tonique - teinture de ginseng, citronnelle, aloès, Rhodiola rosea;
  • anti-inflammatoire - calendula, camomille, écorce de chêne, feuilles de noyer;
  • sédatifs - agripaume, valériane, menthe, origan.

Quelles complications sont causées par une achalasie non traitée de l'œsophage?

Les conséquences les plus courantes d'une cardia achalasie non traitée peuvent être:

  • l'oesophagite chronique à long terme avec stagnation alimentaire provoque un cancer de l'œsophage;
  • une ventilation altérée du tissu pulmonaire due à une régurgitation provoque une pneumonie par aspiration répétée, une pneumosclérose, des abcès dans les poumons;
  • l'œsophage considérablement dilaté comprime les nerfs récurrents et vagues, la bronche principale droite, la veine cave supérieure;
  • perte de poids et émaciation;
  • varices de l'œsophage;
  • des fistules;
  • L'oesophage de Barrett;
  • péricardite purulente.


L'une des complications possibles

Par conséquent, avec l'achalasie de l'œsophage, un traitement rationnel est nécessaire. Il aide à prévenir d'autres maladies graves.

Mesures de prévention

Pour prévenir l'achalasie de l'œsophage, il est recommandé:

  • arrêter de fumer;
  • contrôler l'activité physique;
  • marcher et marcher plus;
  • apprendre à se détendre, faire face au stress;
  • ne pas grignoter sur le pouce, ne pas abuser de la restauration rapide et des sodas;
  • observer la mesure dans l'utilisation de boissons alcoolisées, café;
  • ne vous laissez pas emporter par les régimes à la mode;
  • boire plus d'eau, manger des fruits et légumes.

Il est particulièrement intéressant de prendre au sérieux la prévention des maladies pour les membres de la famille où il y a déjà des cas répétés. Les symptômes de l'achalasie ne doivent pas être déclenchés et espérer une auto-guérison. Cette pathologie à l'avenir est capable de fournir de nombreux troubles et inquiétudes aux patients..