Symptômes et signes d'appendicite chez l'homme, y compris chronique

Symptômes

4/5 (1 vote)

L'appendicite est une inflammation de l'appendice située dans le caecum. Cette maladie porte un tel nom pour une raison, car le processus, appelé «appendice», s'enflamme. Pour chaque personne, le processus est localisé strictement individuellement. L'inflammation peut se développer à n'importe quel endroit. Personne ne peut vous garantir que vous ne saurez jamais ce qu'est l'appendicite et quelle douleur elle provoque. Selon des recherches scientifiques, l'appendicite est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Par conséquent, chaque représentant de la moitié forte de l'humanité devrait savoir: qu'est-ce que l'appendicite, les symptômes chez l'homme adulte et comment prévenir l'apparition de la maladie.

L'opinion de la société concernant la maladie était quelque peu divisée. Certains pensent qu'il est absolument impossible de retirer l'appendice, tandis que d'autres, au contraire, sont de fervents fans de l'opération même s'il n'y a aucun signe d'inflammation. Certains scientifiques et médecins affirment que l'appendice est un organe à part entière du système immunitaire du corps humain. Mais, si vous ne croyez pas en théorie, mais en pratique, cela montre qu'après le retrait de cet appendice, la vie d'une personne ne change en rien. L'immunité n'augmente ni ne diminue. Par conséquent, croire ou non à de telles théories et hypothèses des scientifiques est une affaire personnelle pour chaque personne..

De nombreux adultes ne connaissent toujours pas l'emplacement exact de l'appendice. Et ce n'est pas surprenant, car les organes du système digestif sont situés dans tout le corps et la longueur des intestins atteint jusqu'à 5 mètres. Le plus souvent, il se trouve à "l'intersection" de 2 lignes imaginaires:

  • sur le côté droit, suivez la verticale vers le bas à partir du mamelon;
  • sur l'horizontale que nous suivons du nombril et autour du ventre.


Localisation de l'appendice chez l'homme

De cette manière simple, nous pouvons trouver l'emplacement de notre annexe. Cependant, en raison de certains facteurs, il peut changer. Mais, ce changement n'est pas critique, vous pouvez donc certainement connaître l'emplacement approximatif de votre appendice.

Quel est l'appendice et son rôle dans le corps humain

Le caecum dans le corps humain a un petit appendice appelé l'appendice. Il mesure 6–12 cm de long et 6–8 mm de diamètre.

L'appendice n'est pas directement impliqué dans le système digestif, il participe aux processus immunitaires. Le fait est que ce processus contient un puissant appareil lymphoïde, qui protège non seulement le système digestif, mais également tout le corps de la microflore pathogène. Des agents nocifs (Escherichia coli, staphylocoques, streptocoques, entérocoques, anaérobies) pénètrent régulièrement dans le corps humain par le système digestif. Dans certains cas, cela provoque une inflammation. Ensuite, l'appareil lymphoïde du processus entre en vigueur: le nombre de cellules lymphoïdes et leur activité augmentent fortement et les agents pathogènes rencontrent un obstacle sur leur chemin. Par conséquent, l'appendice est parfois appelé «amygdale intestinale» par la similitude de fonction avec le palatin.

L'appendice est un processus du caecum

De plus, l'appendice joue un rôle de référentiel de bactéries «bénéfiques» qui participent à la digestion et à la protection contre les pathogènes. Dans le cas d'infections intestinales accompagnées de diarrhée, ces bactéries sont excrétées de l'organisme avec le contenu intestinal, mais certaines d'entre elles restent dans l'appendice et donnent lieu au développement d'une nouvelle population, ce qui réduit le risque de dysbiose..

L'appendice n'est pas un appendice inutile. Il n'y a rien de superflu dans le corps humain!

Pourquoi l'appendicite masculine se produit-elle?

Il y a des moments où l'appendice devient enflammé, puis une appendicite se produit. Les causes de son inflammation chez l'homme peuvent être très diverses..

  • Corps étranger dans la lumière de l'appendice. Parfois avalés accidentellement de la coque des graines, les petits pépins de raisin endommagent la coque interne de l'appendice. Des conditions favorables apparaissent pour la pénétration et le développement des infections.
  • Blocage de l'appendice, ce qui retarde son contenu, ce qui entraîne le développement de processus inflammatoires. Habituellement, l'appendice est obstrué par des calculs fécaux si un homme souffre de constipation fréquente. Dans de rares cas, la cause du blocage est le ver rond.
  • Maladies infectieuses intestinales: fièvre typhoïde, amibiase, tuberculose, etc..
  • Hyperplasie du tissu lymphoïde (augmentation du nombre d'éléments structurels). Aussi paradoxal que cela puisse paraître, l'appareil lymphoïde, qui remplit une fonction protectrice, fait de l'appendice le «talon d'Achille», c'est-à-dire le point le plus vulnérable. Une augmentation de l'activité du système lymphoïde de l'appendice entraîne un gonflement de ses parois, ce qui rend difficile le vidage de l'appendice et favorise le développement de l'inflammation.
  • Malnutrition de l'appendice. La raison en est des problèmes avec les veines qui alimentent l'organe..
  • Production de sérotonine. Les scientifiques affirment: la production de sérotonine par la muqueuse intestinale peut provoquer des processus inflammatoires dans les tissus environnants.
  • Consommation excessive d'aliments protéinés. Cela conduit à la formation excessive de produits de dégradation des protéines dans l'intestin, entraînant des processus de décomposition.

Il existe de nombreuses raisons à l'inflammation de l'appendice

Peut-on prévenir l'inflammation de l'appendice?

Il s'avère que certains facteurs peuvent provoquer une inflammation de l'appendice:

  1. Constipation à long terme.
  2. Abus d'aliments gras et riches en calories, alcool.
  3. Diminution de l'immunité ou présence dans le corps d'un foyer d'inflammation de l'infection (maux de gorge fréquents, caries).
  4. Spasme vasculaire et cholestérol sanguin élevé.
  5. Structure pathologique du caecum.

Si un homme a une appendicite enflammée, n'ayez pas peur et ne paniquez pas. Des chirurgiens expérimentés retireront rapidement l'organe malade avec des conséquences minimes pour le corps. Après l'élimination de l'appendicite, une personne ne remarquera aucun changement dans son corps et se rétablira rapidement après la chirurgie. Traitement de l'adénomyose utérine lu sur notre site.

Symptômes et signes de la maladie chez les hommes

L'appendicite chez l'homme peut atteindre différents stades de son développement, chacun ayant ses propres symptômes et signes caractéristiques.

Étapes de l'appendiciteSymptômesLa nature de la douleur
Stade de l'appendicite catarrhale (douze premières heures)La nausée; vomissement unique; la diarrhée est possible; urination fréquente; légère élévation de température jusqu'à 37 ° C; la faiblesse; cardiopalmus; bouche sèche; enduit blanc sur la langue; l'abdomen reste mou, mais douloureux lorsqu'il est presséInitialement, l'inconfort et la douleur dans la région de l'estomac, après quelques heures, la douleur se déplace vers l'abdomen inférieur droit, devient pressante et pulsante
Stade de l'appendicite phlegmoneuse (fin du premier jour)Sensation constante de nausée; il y a une tachycardie de 90 battements par minute; la température varie de 38 ° C; le ventre devient tendu dans le côté inférieur droitLa douleur est localisée dans la région iliaque à droite, est pulsante et intense en sensation
Stade de l'appendicite gangréneuse (deuxième-troisième jour)Une tachycardie sévère apparaît; des vomissements peuvent survenir; la température baisse, parfois même en dessous de 36 ° С; l'estomac est enflé, il n'y a pas de péristaltisme; la palpation de la zone de l'appendice provoque une douleur intenseIl y a un soulagement imaginaire de la douleur - les terminaisons nerveuses de l'appendice meurent, ce qui entraîne une diminution de la sensibilité
Stade d'appendicite perforé (fin du troisième jour)Vomissements répétés; tachycardie sévère; le ventre devient enflé et tendu; le péristaltisme est complètement absent; le revêtement blanc sur la langue devient brun; la température corporelle atteint des valeurs critiquesLe moment de la perforation (percée) de la paroi de l'appendice s'accompagne d'une douleur aiguë, localisée dans l'abdomen inférieur droit, d'intensité croissante. Il n'y a pas de périodes de soulagement, la douleur est permanente

Localisation de la douleur: de quel côté peut-elle se manifester

Des sensations douloureuses avec appendicite peuvent apparaître à différents endroits, en fonction de l'emplacement physiologique de l'appendice.

Est-il possible de donner un miroir: comment se protéger des mauvais présages On a connu l'effet des tours cellulaires sur la santé humaine Est-il possible de manger des bananes achetées en Russie?

a - dans la région iliaque droite; b - subhépatique; c - rétrocecal; r - pelvien; d- côté gauche

À l'emplacement standard (a), la douleur apparaît dans la région iliaque du côté droit. Avec une position plus haute de l'appendice (b), le patient ressentira une douleur dans l'hypochondre droit. Si l'appendice est localisé derrière le caecum (c), des sensations douloureuses se manifesteront dans le bas du dos ou sur le côté de l'abdomen. Lorsqu'il est situé dans la région pelvienne (d), la douleur est ressentie dans la région pubienne. Si l'appendice a une localisation du côté gauche (e), la douleur apparaîtra sur la gauche.

Méthodes de traitement

Le développement d'une appendicite de toute forme nécessite une intervention chirurgicale. En fonction des manifestations cliniques de la maladie et en tenant compte de l'état général des hommes, les méthodes de traitement suivantes sont utilisées en chirurgie pratique:

  1. Laparotomie classique. Il est utilisé pour les formes compliquées d'appendicite aiguë, lorsque le contenu de l'appendice pénètre dans la cavité abdominale. Une fois l'appendice retiré, il est lavé avec des solutions désinfectantes, suivi de l'installation d'un drainage.
  2. Méthode laparoscopique. Le retrait de l'appendice est effectué sans ouvrir la cavité abdominale. Des instruments chirurgicaux avec une micro-caméra sont insérés à travers les perforations, ce qui permet un suivi en ligne de tout le déroulement de l'opération. Il s'agit d'une méthode de traitement peu invasive qui vous permet de raccourcir la période de récupération et de minimiser les blessures aux organes adjacents..

Pendant la période de récupération, des analgésiques, des anti-inflammatoires, des traitements antibactériens, des complexes vitaminiques et minéraux, des immunomodulateurs sont prescrits.

Y a-t-il des différences avec les femmes

Les principales causes, signes et symptômes de l'appendicite chez l'homme et la femme sont les mêmes. Mais en même temps, il existe des caractéristiques distinctives dues aux caractéristiques physiologiques du corps masculin et féminin:

  • Les statistiques montrent que l'appendicite aiguë est plus fréquente chez les femmes que chez les hommes.
  • La raison du développement de l'appendicite chez la femme peut être une inflammation des appendices, après le soulagement de laquelle un processus d'adhésion se développe dans le petit bassin (apparition de films entre les organes voisins). Dans le même temps, l'appendice lui-même peut être capturé dans le processus adhésif..
  • Les femmes ont des douleurs lors d'un examen pelvien.
  • Si l'appendice se trouve dans la région pelvienne (position «g»), des difficultés supplémentaires surviennent dans le diagnostic correct de la maladie, car, contrairement aux hommes, les femmes ont également des organes reproducteurs dans cette zone.

Les symptômes et les signes d'appendicite chez les femmes et les hommes sont très similaires

  • La palpation de l'abdomen chez les hommes souffrant d'appendicite provoque un tirage spontané du testicule droit. Après examen, le testicule revient à sa position précédente.
  • Avec un léger recul du scrotum, des sensations douloureuses apparaissent dans le testicule droit.
  • Forme chronique de la maladie chez l'adulte

    L'appendicite chronique est une maladie plutôt rare en gastro-entérologie (pas plus de 1% de tous les cas sont enregistrés), qui est un processus inflammatoire lent dans l'appendice.

    Il existe trois types d'appendicite chronique.

    1. Résiduel (ou résiduel). Cette forme survient après une appendicite aiguë, à partir de laquelle le patient a été guéri, mais en même temps, elle n'a pas atteint la table d'opération.
    2. Récurrent. Ce type d'appendicite chronique est caractérisé par la survenue récurrente de crises aiguës. Dans le même temps, pendant la période de rémission, il présente un petit nombre de symptômes..
    3. Chronique primaire ou inaccessible. On pense qu'une telle appendicite se développe progressivement et n'est pas précédée d'une crise aiguë..

    Symptômes d'une inflammation lente

    Les symptômes de l'appendicite chronique sont flous. Ils peuvent différer légèrement des symptômes de la forme aiguë de la maladie..

    • La douleur dans la région iliaque ou dans le nombril survient périodiquement et est modérée. Ils peuvent également irradier vers l'aine, le bas du dos ou la cuisse. Des sensations douloureuses sont particulièrement ressenties lors de la toux, du rire, des éternuements, etc..
    • la température corporelle reste normale;
    • l'état général reste normal - il n'y a ni faiblesse ni fatigue;
    • envie fréquente et douloureuse d'utiliser les toilettes;
    • douleur dans la région rectale.

    Quelles maladies peuvent être confondues

    Comme indiqué ci-dessus, l'appendicite chez les hommes présente un large éventail de symptômes. Ses signes peuvent être confondus avec des signes d'autres affections, à savoir:

    • maladie de lithiase urinaire;
    • pyélonéphrite;
    • ulcère perforé;
    • divers empoisonnements;
    • inflammation du tractus gastro-intestinal;
    • obstruction du duodénum;
    • artères rompues dans l'abdomen.

    Pour poser le bon diagnostic, le médecin effectue généralement des diagnostics différentiels, au cours desquels certaines maladies sont exclues en raison de la dissemblance de certains symptômes.

    Diagnostique

    Le diagnostic est nécessaire même si un diagnostic préliminaire d'appendicite a déjà été posé, les symptômes chez les hommes de 30 ans coïncident complètement avec ceux décrits ci-dessus. Une inspection approfondie ne fait jamais de mal. Tout d'abord, le médecin doit passer les tests suivants:

    Dans le sang, une attention est portée au nombre de leucocytes et à la vitesse de sédimentation des érythrocytes. Une analyse d'urine est nécessaire pour détecter les protéines.

    Les actions suivantes du médecin:

    1. radiographie;
    2. Ultrason;
    3. tomodensitométrie.

    Les rayons X peuvent détecter les calculs fécaux dans le corps. L'échographie aide à confirmer toutes les hypothèses, car elle montre clairement l'inflammation ou son absence. La tomodensitométrie est effectuée afin de déterminer avec précision l'état de l'appendice, ainsi que pour évaluer ce qui se passe dans les tissus les plus proches autour de lui.

    Dans des cas particuliers, si le médecin doute de l'exactitude du diagnostic, il peut prescrire une laparoscopie. La procédure prend très peu de temps. L'homme reçoit une anesthésie et une petite incision est pratiquée au niveau de l'appendice. Une sonde spéciale avec une caméra est insérée à travers l'incision. De cette manière, le médecin peut facilement déterminer s'il y a une inflammation de l'appendice ou si le problème réside dans autre chose..

    Premiers secours en cas d'appendicite suspectée

    Lorsque les premiers signes indiquant une appendicite aiguë apparaissent, ce qui suit doit être fait:

    • le patient doit être couché;
    • mettre une bouillotte avec de la glace sur le ventre;
    • appeler un médecin à domicile ou transporter un patient à l'hôpital.

    Il est strictement interdit de donner au patient un anesthésique, un laxatif, réchauffer l'estomac. La chaleur ne fera qu'accélérer le processus inflammatoire et les analgésiques ne soulageront que temporairement les sensations douloureuses.

    En règle générale, l'appendicite aiguë implique une intervention chirurgicale et l'ablation de l'appendice. Vous ne pouvez pas essayer de vous guérir à la maison. Sinon, des complications graves ou même la mort sont possibles..

    L'appendicite chez les hommes se développe en plusieurs étapes. Plus il est diagnostiqué tôt, plus il est facile d'effectuer l'opération et après 7 jours, le patient peut reprendre une vie bien remplie. La décision de traiter la maladie par vous-même peut avoir des conséquences tragiques. Dans ce cas, vous ne pouvez pas vous passer de l'aide d'un médecin qualifié..

    Traitement

    Pour une intervention chirurgicale, il peut y avoir les indications suivantes:

    • appendicite aiguë confirmée;
    • infiltration avec formation d'abcès;
    • péritonite.
    • refus d'intervention chirurgicale;
    • infiltrat appendiculaire dense.

    Dans tous les cas, le chirurgien doit prendre la décision concernant le traitement chirurgical après avoir évalué le patient.

    Mesures préparatoires avant la chirurgie:

    1. Lavage gastrique.
    2. Rasage des cheveux du site chirurgical.
    3. Ensuite, une solution isotonique est injectée afin d'éviter la déshydratation et l'intoxication..

    Le plus souvent, une appendicectomie d'urgence est réalisée, qui consiste à couper (réséquer) l'appendice enflammé à travers la paroi abdominale. En outre, dans le cadre de l'opération, la rééducation, le drainage, la suture sont effectués.

    La durée du séjour à l'hôpital est déterminée par la gravité de l'inflammation. Dans le cas de tests de laboratoire normaux et d'une amélioration du bien-être du patient, le patient est libéré 3 jours après l'opération.

    Si une appendicite compliquée ou destructrice est détectée lors d'une opération ou à la réception d'une appendicite compliquée ou destructrice, une antibiothérapie est effectuée pendant 7 à 10 jours supplémentaires.

    Les premiers signes d'appendicite chez l'adulte

    La maladie la plus courante et la plus dangereuse du système digestif est l'appendicite. L'évolution de la maladie est si rapide qu'il est difficile de prédire comment la situation sera résolue. Les signes d'appendicite apparaissent de manière inattendue, prennent rapidement de l'ampleur, entraînent des complications qui menacent la vie du patient.

    1. Qu'est-ce que l'appendicite?
    2. Causes de l'appendicite
    3. De quel côté de l'appendicite?
    4. Types d'appendicite
    5. Symptômes et signes d'appendicite
    6. Signes d'appendicite chez les femmes
    7. Diagnostic de l'appendicite
    8. Traitement
    9. Complications
    10. La prévention
    11. Vidéo utile
    12. Conclusion

    Qu'est-ce que l'appendicite?

    L'appendice est un organe situé dans l'abdomen droit. Le processus du caecum, sous l'influence de la microflore pathogène, forme des foyers d'inflammation. Le traitement avec des médicaments dans ce cas n'est pas recommandé. Le seul moyen de se débarrasser du problème est la méthode chirurgicale..

    Causes de l'appendicite

    Pour éviter les problèmes de santé, pour exclure les signes de développement de la pathologie, il convient de se familiariser avec les facteurs négatifs conduisant à une inflammation en développement rapide.

    • constipation, stagnation des matières fécales, blocage de la lumière de l'appendice;
    • néoplasmes oncologiques ou tumeurs d'une autre nature dans la lumière de l'organe;
    • thrombose - la cause d'une altération des fonctions nutritionnelles et respiratoires du foie;
    • invasion helminthique;
    • caractéristique structurelle anormale ou déformation de l'appendice;
    • changer l'emplacement de l'appendice pendant la période d'une femme portant un fœtus;
    • migration de l'infection du système génito-urinaire;
    • ensemencement de l'appendice avec une flore bactérienne en cas de dysbiose, diarrhée, flatulences.

    L'exacerbation de l'inflammation peut apporter des changements dramatiques dans la vie d'une personne et, afin d'exclure l'apparition de signes d'une maladie, il vaut la peine de consacrer un peu de temps à des mesures préventives. Les causes de l'appendicite chez les adultes sont principalement causées par une attitude frivole envers la santé..

    De quel côté de l'appendicite?

    Les douleurs abdominales ne sont pas toujours un signe d'inflammation du processus du rectum, cependant, il est préférable que le diagnostic soit exclu ou confirmé par le médecin.

    Avec l'emplacement naturel de l'organe, la douleur est concentrée dans le nombril et au-dessus, avec une irradiation supplémentaire vers la région iliaque droite.

    Si nous parlons d'inflammation rétrocécale de l'appendicite, la douleur du nombril se déplace vers le bas-ventre droit.

    Il est à noter qu'avec une exacerbation de la pathologie, la douleur peut être dans l'aine, le bas du dos, sous les côtes.

    Lorsque l'appendicite est dans la région pelvienne, la douleur peut être ressentie de manière aiguë sur l'os pubien et ressembler à des signes d'inflammation du système génito-urinaire.

    Types d'appendicite

    Lorsque les premiers signes d'appendicite apparaissent chez les adultes, vous devez comprendre que l'attente ne résoudra pas le problème. Sans l'intervention de médecins, le développement de complications peut survenir en 48 heures, parfois plusieurs jours.

    Pour comprendre le degré de risque, une classification du développement de la maladie a été développée.

    • catarrhal;
    • phlegmoneux;
    • gangreneux.

    Séparation des formes de la maladie en fonction du degré de développement:

    Le stade classique ou catarrhal est caractérisé par le développement d'une inflammation sur le tissu muqueux de la membrane, à l'intérieur des parois du processus. La période initiale d'existence agressive de la microflore pathogène dans des conditions confortables dure environ 12 heures.
    Le deuxième stade phlegmoneux - les troubles destructeurs, conduisent systématiquement à la formation de foyers inflammatoires dans tous les tissus des parois de l'appendice.
    Stade destructeur - lorsque, en raison de la mort des cellules, la sensibilité à la douleur est perdue, une perforation des parois de l'appendice se produit, une rupture de l'appendicite avec écoulement de pus dans le péritoine.

    1. Appendicite aiguë:
      • catarrhale aiguë - la stagnation conduit à la formation d'un foyer purulent avec inflammation du tissu muqueux de l'appendice;
      • destructif (phlegmoneux-ulcéreux; phlegmoneux; apostémateux; gangréneux).
    2. Appendicite chronique:
      • résiduel;
      • principalement chronique;
      • récurrent.

    Les symptômes de l'appendicite chronique peuvent être gênants pendant des années, se manifestant par des exacerbations. Dans de tels cas, les médecins pratiquent une approche thérapeutique conservatrice (antibiotiques, bonne nutrition).

    Symptômes et signes d'appendicite

    Puisqu'il y a plusieurs étapes dans le développement de la pathologie, les symptômes de l'appendicite sont ambigus. Changement horaire des sensations, permet au médecin d'évaluer la criticité de la situation.

    Dynamique horaire du tableau clinique
    SYMPTÔMESCÈNE CATARALE (JUSQU'À 12 HEURES)PHLEGMONOUS (12 - 48 HEURES)GANGRENOUS (PLUS DE 48 HEURES)
    CHANGEMENTS GÉNÉRAUX DANS LE CORPSPerte d'intérêt pour la nourriture, troubles du sommeil, inconfortPerte totale d'appétit, capacité de s'asseoir uniquement sur le côté ou couché sur le dosTous les signes d'intoxication alimentaire apparaissent avec une intoxication grave du corps
    SYNDROME DE DOULEURL'apparition de la maladie ne s'accompagne pas d'une douleur intense. Les premiers signes apparaissent indistinctement dans la région épigastrique du nombril. Si la douleur est initialement aiguë, une thrombose de l'artère appendiculaire est possibleLa douleur avec appendicite s'intensifie et est principalement concentrée dans le bas de l'abdomenPuisque les cellules nerveuses meurent, les spasmes très forts peuvent être remplacés par la relaxation. Lorsque le contenu est perforé dans le péritoine ou lorsque l'appendice est rompu, le patient ressent une vive douleur
    PROSTRATIONSans importancePlus prononcéLe corps est tellement affaibli qu'une perte de conscience est possible
    THERMOMÉTRIELa température peut rester dans les limites normales ou ne pas dépasser subfébrile (jusqu'à +37, 7)L'indicateur monte à 38 degrés (zone de mesure - aisselle)La température avec appendicite est accompagnée d'indicateurs de +38 à +40 degrés. Le patient a de la fièvre
    CAVITÉ ORALEIl n'y a aucun signe de sécheresse dans la bouche, une couche blanche peut apparaître à la racine de la langueBouche - humide, mais la surface de la langue est recouverte d'un revêtement blancSécheresse prononcée, langue sèche et couverte de blanc
    Attaques de nausées et vomissementsAu début, le patient a la nauséeLes vomissements avec appendicite sont un réflexe du corps face au syndrome douloureux. Avec l'appendicite, les nausées dérangent et quelques répétitions de vomissements n'apportent pas de soulagement. Le symptôme indique le développement de changements destructeurs.
    CHAISEDiarrhée avec appendicite, ainsi que constipation, flatulences, mucus et inclusions sanguines - trouble de la défécation
    URINATIONDysurie - en raison de l'emplacement de l'appendicite à côté de la vessie
    PRESSIONL'hypertension est notée lorsqu'il y a un essoufflement causé par des affections concomitantesEn hausse
    IMPULSIONPerdu en présence d'affections concomitantes80 à 85 bpm.Tachycardie

    Signes d'appendicite chez les femmes

    Les signes d'appendicite chez les adultes peuvent différer selon le sexe et l'état physiologique. La douleur, signalant une inflammation de l'appendice chez les femmes aux stades initiaux, est similaire à l'inconfort ou à l'exacerbation de la douleur menstruelle dans les ovaires.

    Caractéristiques physiologiques du corps féminin, trompent souvent les chirurgiens, ce qui oblige les patients à subir des examens supplémentaires par un gynécologue et à se mettre en danger.

    Il existe des symptômes spécifiques qui permettent de confirmer ou de nier le diagnostic:

    1. Zhendrinsky - en appuyant deux centimètres sous le nombril, ils demandent au patient de se lever légèrement de la position couchée. Dans les pathologies gynécologiques, la douleur est ainsi lissée, l'appendice enflammé se manifeste par une douleur intense.
    2. Promptova - si, lorsqu'il est examiné par un gynécologue, le mouvement de l'utérus avec les doigts provoque une douleur, alors ce n'est pas dans l'inflammation du processus intestinal.
    3. Grube - examen vaginal qui provoque une douleur intense dans la région iliaque droite, indiquant une inflammation de l'épididyme caecal.

    Pendant la grossesse, le diagnostic est plus difficile. Une suspicion d'appendicite survient parfois chez une femme pendant la période de gestation, car les symptômes sont similaires (tiraillements, malaise, réflexe nauséeux). Il est également nécessaire de se rappeler que le processus enflammé peut être localisé dans n'importe quelle partie du péritoine. Chez la femme enceinte, les organes sont quelque peu déplacés, ce qui complique également le diagnostic.

    La croissance fœtale entraîne un élargissement de l'utérus. Les muscles péritonéaux étirés ne répondent pas à l'irritation. Un symptôme douloureux d'appendicite chez la femme pendant la grossesse se fait sentir dans l'hypochondre droit. Cela devient plus intense en roulant d'un côté à l'autre.

    Diagnostic de l'appendicite

    Lorsqu'un patient présente des douleurs aiguës. Au cours de l'examen, le médecin découvre les informations qui l'intéressent (l'emplacement de la douleur, ce qui a provoqué une crise d'appendicite, la présence d'antécédents de maladies du système digestif chez le patient et ses proches). Toutes les actions du médecin doivent être rationnelles, car l'évolution de la maladie est rapide.

    Le diagnostic de l'appendicite chez l'adulte n'est pas difficile et les patients entrent souvent dans la salle d'urgence avec une hypothèse sur la cause de la douleur aiguë.

    Lorsqu'ils sentent l'abdomen pour détecter une inflammation de l'appendice, ils sont guidés par les signes suivants:

    • Kochera - une gêne est ressentie dans la région ombilicale et dans le bas de l'abdomen, à droite;
    • Mendel - douleur du côté droit dans la région iliaque lors du tapotement;
    • Shchetkin-Blumberg - la symptomatologie est aggravée lorsque le patient se tourne d'un côté à l'autre.

    Les tests d'appendicite chez l'adulte sont indiqués pour pouvoir évaluer l'état du système urinaire et du tractus gastro-intestinal. En fonction de l'urgence du cas, le médecin peut prescrire des tests de laboratoire de sang, d'urine, de matières fécales et de biochimie. Un excès de leucocytes dans l'appendicite chez un adulte indique une inflammation aiguë.

    En cas de doute, ou afin de confirmer le diagnostic, une échographie est prescrite - une méthode informative pour reconnaître l'appendicite chez les adultes et les enfants. L'étude vous permet d'envisager les modifications de l'appendice du caecum et la pathologie des tissus adjacents.

    L'ECG est une méthode de diagnostic différentiel qui vous permet de déterminer les troubles du muscle cardiaque, se manifestant par des symptômes similaires à l'appendicite.

    Afin d'éviter les conséquences dangereuses du foyer inflammatoire, la tomodensitométrie peut être prescrite aux femmes enceintes..

    Traitement

    Si une évolution aiguë est diagnostiquée, le traitement avec des médicaments, des méthodes non conventionnelles n'est pas effectué, car le processus enflammé doit être supprimé.

    Après toutes les mesures préparatoires (douche, lavement), une opération de retrait de l'appendicite est réalisée en salle d'opération.

    Avec une visite opportune chez un médecin, l'opération se déroule sans difficultés particulières.

    Il existe deux façons de se débarrasser d'un organe enflammé:

    • encoche dans la paroi abdominale antérieure - laparoscopie;
    • incision - laparotomie.

    La laparoscopie est une opération peu invasive; les chirurgiens l'utilisent souvent. Les avantages de la méthode sont:

    1. Récupération rapide du patient après élimination de l'appendicite.
    2. Risque minimal de complications.
    3. Pas de cicatrices surdimensionnées.

    Après l'ablation de l'appendicite, l'observation du chirurgien et du thérapeute dans les mois à venir s'impose. Le patient doit faire attention à ne pas pratiquer une activité physique intense. La nutrition après élimination de l'appendicite chez l'adulte doit être correcte, diététique et équilibrée..

    Complications

    Les symptômes évocateurs d'une appendicite aiguë chez l'adulte signalent la nécessité d'une intervention médicale. Les conséquences d'une maladie peuvent constituer une menace non seulement pour la santé, mais aussi pour la vie humaine..

    Les complications comprennent:

    1. Péritonite - l'entrée de pus dans le péritoine avec la propagation du processus inflammatoire et la formation de fistules, d'abcès. La sémination des organes internes du péritoine, conduit à la septicémie et à la mort.
    2. L'infiltration appendiculaire est une forme compliquée de pathologie dont le résultat est une appendicite chronique. Avec une maladie, le processus change, un néoplasme dense se forme.
    3. La pyléphlébite est une condition dans laquelle une défaite rapide des vaisseaux hépatiques se produit. L'inflammation dans la circulation sanguine perturbe la nutrition de l'organe, ce qui à l'avenir peut entraîner la mort.

    Pour réduire la probabilité d'un résultat désastreux, vous devez répondre de manière adéquate aux symptômes - contactez immédiatement les établissements médicaux pour obtenir de l'aide..

    La prévention

    Pour réduire le risque de développer une appendicite chez les adultes, vous pouvez procéder comme suit:

    • réviser les addictions gastronomiques en faveur d'une bonne nutrition;
    • guérison rapide des maladies infectieuses;
    • contrôler l'état du système digestif;
    • effectuer un déparasitage programmé.

    Même en suivant toutes les recommandations, il ne sera pas possible d'éliminer complètement le développement de la maladie avec l'élimination de l'appendicite, mais vous pouvez réduire la probabilité d'apparition de la maladie.

    Vidéo utile

    Conclusion

    Les signes d'appendicite sont un signal du corps qu'une aide urgente est nécessaire. L'opération pour supprimer le processus enflammé n'est pas complexe, mais si elle n'est pas effectuée, les conséquences peuvent être irréversibles.

    Tout le monde ne peut pas déterminer l'appendicite à la maison, par conséquent, une gêne soudaine dans le côté droit du péritoine ne peut être ignorée. Quelles que soient les causes de la douleur, elles doivent être identifiées et éliminées.

    3 étapes de l'appendicite que vous devez être capable de reconnaître

    Les gars, nous mettons notre cœur et notre âme dans Bright Side. Merci pour ça,
    que vous découvrez cette beauté. Merci pour l'inspiration et la chair de poule.
    Rejoignez-nous sur Facebook et VKontakte

    L'appendicite est une inflammation de l'appendice, dont la tâche principale est censée protéger l'intestin grêle des bactéries qui peuplent le caecum. Il existe des microbes pathogènes dans l'appendice qui, en cas de dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal, provoquent le développement d'une microflore nocive, créant ainsi des conditions idéales pour l'inflammation de l'appendicite.

    L'ennemi n'est pas si terrible quand on le connaît de vue. Sympa vous aidera à reconnaître les signes d'une maladie insidieuse chez vous et vos proches.

    Quelles sont les causes de l'appendicite

    Les médecins ont récemment nié les informations selon lesquelles une appendicite peut survenir en mangeant des graines de tournesol, il s'agit donc d'un mythe à 100% démystifié. Alors de quoi cela peut-il découler? La réponse exacte à la question de savoir pourquoi certains souffrent d'appendicite, tandis que d'autres n'en ont pas, n'existe pas encore. Mais les médecins suggèrent que l'inflammation peut être précédée par: un stress, une flexion de l'appendice due à un traumatisme ou des anomalies du développement, un blocage par un corps étranger, un système immunitaire affaibli (surtout au printemps), des infections, une modification brusque du système alimentaire (par exemple, vous mangez tout le temps. droite et a soudainement commencé à manger "tout" - cela se produit généralement en vacances). L'inflammation de l'appendice se produit en raison de l'ingestion de débris alimentaires (ingestion systématique de cosses et similaires) ou de bactéries de l'intestin dans l'appendice. Ci-dessous, nous listons les 3 stades de cette maladie, de sorte que lorsque vous avez des douleurs abdominales, vous pouvez facilement déterminer si vous avez une appendicite ou non..

    1er stade de l'appendicite

    Il y a une douleur douloureuse qui couvre soudainement tout l'abdomen, parfois ça fait un peu plus mal au plexus solaire et à l'estomac. La douleur peut reculer, c'est-à-dire qu'elle se produit périodiquement. Les gens perçoivent souvent cette douleur comme un problème du tractus gastro-intestinal et préfèrent «l'endurer».

    2ème stade de l'appendicite

    Après 6-7 heures, la douleur s'intensifie et se localise progressivement dans le nombril, mais dans l'estomac elle peut aussi faire un peu mal. Cela s'accompagne d'une faiblesse générale et d'un manque d'appétit. Le patient se sent mieux en position fœtale sur le côté droit. Si une personne est allongée sur le côté gauche avec les jambes redressées, la douleur augmente et, en position couchée, il est difficile pour le patient de lever ou de redresser la jambe droite. À ce stade, les gens commencent généralement à prendre des analgésiques. En règle générale, avec de telles douleurs, elles n'aident pas ou ne soulagent la douleur que pendant une courte période. Si vous prenez plusieurs comprimés à un certain intervalle de temps et que la douleur ne disparaît toujours pas et que tous les symptômes énumérés sont présents, cela peut indiquer une appendicite. La douleur ne doit pas être tolérée - à ce stade, vous devez immédiatement consulter un médecin.

    3e stade de l'appendicite

    La douleur se déplace vers le bas-ventre droit, sous le nombril et juste au-dessus de la cuisse. On note de la fièvre, de la fièvre, des vomissements, de la diarrhée, des ballonnements, une incapacité à marcher normalement (seulement dans un état plié), ainsi que des douleurs aiguës lors du sondage du côté droit de l'abdomen. Très probablement, cela indique une péritonite (une forme sévère du processus inflammatoire). Ici, vous devez agir très rapidement et consulter immédiatement un médecin, appeler une ambulance. Il est important que votre appendice enflammé n'éclate pas, car cela compliquera l'opération et la récupération ultérieure..

    3 règles: diagnostic, solution, prévention

    Examen médical par palpation (sondage), prise de sang, échographie de la cavité abdominale. En fonction des symptômes, la meilleure option de traitement sera sélectionnée pour vous. Dans les premiers stades, la laparoscopie est possible. Avec la péritonite, seule une chirurgie abdominale est effectuée, car il est possible que l'appendice enflammé éclate lors de l'utilisation de la méthode de laparoscopie. Après la chirurgie, le médecin prescrit des antibiotiques et le patient récupère assez rapidement s'il n'y a pas eu de complications pendant l'opération. Il n'y a pas de pilule magique ou de panacée pour l'appendicite. Cependant, vous pouvez minimiser le risque en incluant plus de fibres dans votre alimentation et en mangeant des fruits et légumes frais..

    Annexe Statistiques sur l'inflammation par âge

    L'appendice peut devenir enflammé à tout âge et l'appendicite est plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Le plus dangereux à cet égard est l'âge de 8 à 14 ans, en général, dans les statistiques mondiales, on distingue l'âge jusqu'à 40 ans..

    Les causes de l'appendicite chez les hommes

    L'appendice est une poche étroite en forme de doigt qui se fixe au gros intestin sur le côté droit de l'abdomen. L'appendice semble n'avoir aucune fonction dans le corps humain.

    Bien que les spécialistes expérimentés soient de plus en plus d'avis que des micro-organismes dangereux peuvent s'accumuler dans cet organe et causer des dommages colossaux à la santé humaine (E. coli, streptocoque, staphylocoque, entérocoque) et parfois cela peut causer des problèmes.

    Lorsque cet organe s'encrasse, il se remplit de pus et devient enflammé, conduisant à une condition appelée appendicite..

    Si le blocage dure un certain temps, les bactéries infectent les tissus, elles commencent à mourir en raison d'un flux sanguin insuffisant, éventuellement cet organe se rompt..

    Causes de l'appendicite chez les hommes

    Les causes de l'inflammation de l'appendice sont faciles à identifier, et il est également facile de guérir dans les premiers stades. En règle générale, les hommes sont plus à risque de souffrir de la maladie que les femmes ou les enfants..

    • La raison principale est un blocage de l'appendice par des débris alimentaires..
    • Infection par des bactéries pathogènes.
    • Inflammation due à la présence de parasites dans le corps.
    • Problèmes digestifs chroniques et constipation.
    • Néoplasmes bénins et malins.
    • Traumatisme abdominal.

    Si ce problème n'est pas traité en temps opportun, la conséquence sera une péritonite - une condition dangereuse lorsque l'appendice enflammé éclate..

    Formes d'appendicite

    À l'heure actuelle, la médecine connaît 2 formes de cette maladie:

    • Appendicite aiguë. Cela se produit lorsque les structures tissulaires de l'appendice changent, se manifestant souvent en raison d'autres troubles lents dans le corps qui provoquent une inflammation.
    • Appendicite chronique. Une forme rare de la maladie causée dans le passé par une appendicite aiguë dans laquelle l'organe n'était pas retiré en raison des caractéristiques physiologiques de sa localisation dans le corps.

    Vous savez maintenant que c'est la première forme de la maladie qui survient dans 90% des cas..

    Signes et symptômes de l'appendicite chez les hommes

    Il est très important de prêter attention aux signaux de la maladie à un stade précoce, lorsque le patient ressent une douleur dans la zone où se trouve cet organe.

    Symptômes et signes

    La douleur s'étend du nombril à l'abdomen inférieur droit. C'est une sensation inhabituelle, contrairement à toute autre douleur courante. Se manifeste généralement la nuitLa douleur s'aggrave après quelques heures.Les sensations douloureuses augmentent avec la toux et les respirations profondes.Une sensation persistante qui peut augmenter avec le temps.Les manifestations ultérieures sont des vomissements, de la constipation, des difficultés à évacuer les gaz et dans certains cas des maux d'estomac.Les manifestations ne se produisent pas toujours, mais c'est un autre des principaux symptômes..Perte d'appétit.L'estomac devient enflammé.La nausée apparaît avec une légère fièvre.La température corporelle est généralement supérieure à la normale.Un appendice enflammé provoque chez le patient une envie fréquente d'uriner, car l'inflammation irrite la vessie.Il apparaît dans environ 60% des cas.Lorsque le médecin essaie de sentir la cuisse du patient, une douleur vive apparaît à l'endroit où se trouve l'appendice.Habituellement, le symptôme peut être similaire à une douleur rénale, le médecin doit d'abord s'assurer qu'il n'y a pas de problèmes rénaux.Le médecin appuie sur le côté gauche de l'abdomen avec sa main et celui de droite commence à faire mal.Ce symptôme est appelé le symptôme de Rovzing..Augmentation du tissu lymphatique dans les parois de l'appendice.Elle peut être causée par une infection du tractus gastro-intestinal.

    Toute personne souffrant de douleurs abdominales progressives doit immédiatement consulter un médecin (appeler une ambulance si la douleur persiste dans l'heure). Sans un examen spécialisé, il est impossible de déterminer si votre appendicite est enflammée ou non, alors ne vous diagnostiquez pas, mais attendez un médecin.

    Cependant, si le patient présente l'un des signes ci-dessus, il a besoin de soins médicaux urgents..

    Quelles maladies ont des symptômes similaires

    • maladie de lithiase urinaire;
    • pyélonéphrite;
    • ulcère perforé;
    • intoxication alimentaire;
    • inflammation du tractus gastro-intestinal;
    • obstruction du duodénum;
    • artères rompues dans l'abdomen.

    Le médecin effectue des diagnostics pour exclure d'autres maladies présentant des symptômes similaires.

    Comment diagnostiquer l'appendicite chez un homme

    Il est vraiment difficile de diagnostiquer cette maladie. La plupart des hommes ne ressentent aucun symptôme typique au début..

    Certains des symptômes sont similaires à ceux d'autres conditions, telles que la gastro-entérite ou les calculs rénaux, les infections des voies urinaires et la maladie de Crohn. Les sensations douloureuses de l'appendicite peuvent même se produire dans différentes parties du corps.

    Beaucoup de gens pensent que la douleur survient toujours au même endroit. C'est une opinion absolument fausse. La douleur se manifeste à différents endroits chez différentes personnes..

    Parfois douleur dans le foie, le rectum ou le bassin.

    1. Le médecin posera d'abord au patient quelques questions sur les symptômes.
    2. Il peut également appuyer sur la zone touchée pour savoir si la douleur s'aggrave ou non..
    3. La température corporelle du patient est mesurée.

    Après les premiers tests, si les symptômes sont confirmés, le thérapeute diagnostique une appendicite. Si la première fois qu'il n'a pas pu déterminer, le médecin vous conseillera les tests suivants:

    • Analyse d'urine: il s'agit d'un test général qui peut aider à identifier une infection de la vessie ou des reins. Les protéines présentes dans l'urine sont un signe d'inflammation de l'appendice chez l'homme adulte et pas seulement.
    • Test sanguin: il déterminera s'il y a une infection dans les cellules sanguines.
    • Échographie, IRM ou CT: Il s'agit d'un examen qui donne une image en trois dimensions et montre s'il y a une tumeur. L'image couleur à l'échographie est le meilleur moyen de détecter les anomalies.
    • Échographie abdominale.

    Il est très risqué de retarder si le patient est dans un état grave..

    Complications de l'appendicite chez les hommes

    Il existe plusieurs complications courantes:

    1. Abcès. Si l'infection suinte hors de l'appendice et se mélange avec le contenu de l'intestin.
    2. Péritonite. Parfois, l'appendice se brise et l'infection pénètre dans l'abdomen. Cela conduit à une péritonite et une intervention chirurgicale plus grave est nécessaire..

    Chirurgie et ablation de l'appendice

    Lors d'un diagnostic précis, une opération est nécessaire. Aujourd'hui, 2 méthodes sont utilisées:

    1. Pendant l'opération, une incision est pratiquée dans le côté droit du patient, puis l'appendice est retiré, plusieurs sutures sont appliquées. Il s'agit d'une méthode dépassée qui n'a pas été utilisée dans les pays développés depuis longtemps, mais cela ne nie pas son efficacité. Après une telle opération, le patient sort de l'hôpital le 8-9ème jour..
    2. 3 petites piqûres sont faites dans la cavité abdominale, après quoi l'organe enflammé est retiré et des sutures sont appliquées. Cette méthode est moins douloureuse pour le patient, ce qui lui permet de se remettre de la chirurgie beaucoup plus rapidement. Habituellement libéré après 3-5 jours de l'hôpital.

    Après l'opération, le patient doit adhérer à un régime strict, tous les détails de l'utilisation de la nourriture seront communiqués par le médecin traitant.

    Meilleurs remèdes maison pour la prévention de l'appendicite

    Il existe plusieurs conseils efficaces pour prévenir l'inflammation de l'appendice:

    • Grains entiers - Au cas où vous ne le sauriez pas, les grains entiers sont bons pour votre système digestif. Ils aident également à se débarrasser de la diarrhée et de la constipation, et renforcent généralement la digestion et contiennent beaucoup de fibres..
    • Ail - La consommation d'ail peut facilement aider à prévenir l'appendicite. Il y a eu des cas de blocage de la croissance des bactéries et la consommation d'ail a considérablement aidé.
    • Gingembre - également antibactérien et bon pour la prévention.
    • Thé au ginseng - Le ginseng est connu pour ses propriétés bénéfiques. Le consommer sous forme de thé peut également aider à prévenir les maladies..

    Faites attention à votre santé, en particulier à la nourriture que vous mangez. Ne mangez pas de soupe ou d'autres aliments qui ont stagné dans le réfrigérateur, car ils peuvent engendrer des bactéries nocives dans le tube digestif et augmenter le risque de maladie. Nous vous recommandons de ne consommer que des produits frais et de privilégier les fruits, les légumes et les céréales complètes. être en bonne santé!

    Appendicite chez les hommes - symptômes et traitement, causes, premiers signes, diagnostic

    Comment ça fait mal et de quel côté se trouve l'appendicite chez les hommes adultes?

    L'appendicite est un processus inflammatoire qui se produit dans l'appendice du caecum. En l'absence de soins médicaux, la maladie peut être mortelle.

    Il est à noter que les symptômes initiaux peuvent différer entre les hommes et les femmes (en particulier avec un déplacement de l'appendice), il faut donc savoir comment l'appendicite se manifeste.

    Les raisons

    L'inflammation dans l'appendice commence par un blocage qui se développe pour les raisons suivantes:

    • la présence de calculs fécaux (ce sont des formations denses qui se forment lors de la rétention des selles, par exemple en violation du péristaltisme, de la constipation);
    • tumeurs des intestins, des organes environnants;
    • hyperplasie du tissu lymphoïde de l'appendice;
    • invasions parasitaires;
    • serrer l'appendice, par exemple, en cas de lymphadénite;
    • aliments non digérés, tels que les pépins de raisin.

    Les facteurs suivants contribuent au développement de l'inflammation:

    • troubles systématiques de la défécation;
    • foyers d'infection chroniques;
    • anomalies congénitales;
    • immunité supprimée.

    Le groupe à risque comprend les hommes ayant une motilité intestinale retardée et des maladies infectieuses chroniques..

    Symptômes

    La description des symptômes généraux comprend les signes suivants:

    • augmentation de la température corporelle;
    • douleur abdominale;
    • vomissements (généralement une fois);
    • faiblesse générale;
    • fleur blanche sur la langue;
    • bouche sèche qui augmente avec le temps;
    • perte d'appétit;
    • tachycardie;
    • troubles des selles;
    • position du corps forcée.

    Les signes d'inflammation peuvent dépendre de l'âge, de la présence de maladies concomitantes du système digestif et du stade de la pathologie. Les premiers signes chez les hommes sont une douleur inconfortable et intense..

    Au total, il y a 3 stades d'inflammation de l'appendice, et chacun d'eux a ses propres symptômes..

    Catarrhe

    L'inflammation simple, ou catarrhale, est le stade où un processus inflammatoire commence dans le ver, qui ne s'est pas encore propagé. Les symptômes apparaissent soudainement et se développent rapidement.

    Comment l'appendicite fait mal?

    La manifestation la plus prononcée de l'appendicite est la douleur. La localisation des sensations douloureuses est déterminée par l'emplacement de l'appendice. Chez la plupart des gens, cet organe est situé dans l'abdomen inférieur droit vers la paroi abdominale antérieure. Cependant, parfois une disposition différente est possible:

    1. Sur le caecum, au milieu de l'abdomen. La douleur dans ce cas est généralement ressentie dans l'hypochondre droit.
    2. L'appendice peut se développer vers la colonne vertébrale et les reins. Pour l'inflammation d'un processus avec un emplacement similaire, une douleur dans le côté ou dans le bas du dos est caractéristique..
    3. Plus près du bassin. Dans ce cas, il s'accompagne de sensations douloureuses irradiant vers le pénis et le pubis.

    Pour la douleur dans l'appendicite, il est caractéristique que le patient soit initialement incapable de localiser la source. Il pense qu'ils sont communs dans tout l'abdomen. Cependant, au fil du temps, de 2 à 7 heures, les douleurs sont localisées dans une zone..

    Il est également possible de tirer spontanément le testicule (à droite) ou d'apparition d'inconfort lors de la traction du scrotum. La douleur est généralement pire en riant, en toussant, en sautant, en marchant ou en éternuant ou en changeant de position corporelle. La victime peut également ressentir une gêne dans l'anus si elle ressent le besoin de se vider..

    De plus, les sensations douloureuses de l'appendicite sont aggravées en appuyant sur le site de projection de l'appendice ou en soulevant le bras ou la jambe droite. Cependant, il n'est pas recommandé d'effectuer ces tests par vous-même, car cela peut entraîner la rupture du rudiment et entraîner des complications dues à la pénétration de son contenu dans la cavité abdominale..

    Attention! Si le patient ne demande pas d'aide médicale, la douleur peut disparaître, ce qui donne l'impression d'un état prospère. Ceci est un signe de nécrose de la paroi de l'appendice. Le résultat de tels processus est la rupture de la paroi affectée de l'appendice avec la pénétration du contenu infecté dans la cavité abdominale et son inflammation - péritonite.

    Température

    Une augmentation de la température est observée chez 80% des patients. Le niveau de température monte à 37,5 ° C. Accompagné de faiblesse et d'un état satisfaisant du corps dans son ensemble.

    Un symptôme caractéristique est la différence des températures axillaire et rectale de plus de 1 ° С.

    Désordres digestifs

    Les troubles digestifs réflexes touchent un tiers des patients. Les patients ont des nausées et une bouche sèche, de la plaque sur la langue. Les vomissements (ne se produisant pas plus de deux fois) n'apportent pas de soulagement.

    Problèmes de selles et de miction

    Ils se produisent lorsque l'appendice interagit avec d'autres organes. Le processus de miction est perturbé lorsque la vessie est incluse dans le processus pathologique, la constipation se produit lorsque le péritoine est activé et la diarrhée est dans le côlon..

    Inflammation flegmique

    Cette étape commence 12 à 24 heures plus tard.Dans l'appendice, un gonflement prononcé est observé, il est recouvert d'une plaque de fibrine, des complications sous forme de pus sont possibles. Lorsque l'écoulement est fermé, l'appendice prend la forme d'un ballon en raison de l'accumulation de pus.

    A ce stade, la douleur devient continue et intense, elle peut pulser. Les températures atteignent souvent 38,5 ° C. Les plaintes de nausées persistent, mais les vomissements ne sont plus une caractéristique.

    À l'examen, les patients ont des sueurs froides, une apparence pâle, un pouls rapide (jusqu'à 90 battements / min). La palpation révèle un abdomen tendu, sa moitié droite est en retard dans la respiration.

    Inflammation gangreneuse

    Il s'agit d'une étape extrêmement dangereuse, caractérisée par une nécrose étendue des parois de l'appendice et une hémorragie. Le processus lui-même est vert sale, gonflé. Les épanchements purulents s'accumulent dans le péritoine et les tissus et organes environnants sont rapidement impliqués dans le processus inflammatoire.

    À ce stade, les sensations douloureuses disparaissent en raison de la mort des terminaisons nerveuses de l'appendice. L'absorption des toxines par les intestins conduit à une intoxication sévère: nombreux vomissements, léthargie, tachycardie importante. Le patient a la peau gris pâle, la langue sèche avec un revêtement gris. Il y a aussi un abdomen dur et gonflé.

    L'intégrité de l'appendice est encore brisée et son intérieur tombe dans la cavité abdominale. La péritonite commence, l'état du patient devient critique.

    Chez les personnes âgées et chez les enfants

    L'appendicite aiguë ne se développe pas uniquement chez les hommes adultes âgés de 20, 30, 40 ou 50 ans.

    Les enfants peuvent présenter les symptômes généraux suivants:

    • intoxication;
    • augmentation significative de la température;
    • tachycardie.

    Pour les personnes âgées, une évolution non exprimée et effacée de la maladie est caractéristique. Les manifestations locales et générales peuvent être absentes même avec les formes sévères de la maladie.

    Diagnostique

    Lors de la détermination de la présence d'une appendicite, le médecin est guidé par des symptômes caractéristiques. Aujourd'hui, plus de 100 symptômes sont connus, qui portent le nom des auteurs..

    Les éléments suivants sont activement utilisés dans les diagnostics modernes:

    • Symptôme de Laroca: la palpation de la paroi abdominale antérieure fait remonter le testicule droit, ou elle peut se remonter spontanément;
    • Symptôme de la corne: sensation douloureuse dans le testicule droit si la base du scrotum est tirée;
    • Symptôme de Britten: la palpation de l'abdomen en bas à droite révèle une diminution du volume du testicule droit.

    Ces symptômes doivent être diagnostiqués par un médecin; l'auto-palpation de l'abdomen peut entraîner de graves lésions de l'appendice.

    Mesures diagnostiques

    Les mesures de diagnostic suivantes sont possibles:

    1) Examen par un médecin et enquête, après quoi une inflammation de l'appendice sera suspectée avec une forte probabilité.

    2) Tests sanguins:

    • ESR accélérée (détermination de la vitesse de sédimentation des érythrocytes);
    • une augmentation de la teneur en leucocytes dans le test sanguin;
    • coagulogramme - utilisé en préparation à la chirurgie;
    • groupe Rh facteur sang.

    3) Diagnostic fonctionnel:

    • ECG (électrocardiographie);
    • échographie abdominale.

    Si, après l'étude, le spécialiste a des doutes sur le diagnostic, des mesures supplémentaires sont prises:

    • analyse d'urine générale.
    • chimie sanguine;
    • radiographie thoracique et abdominale;
    • laparoscopie diagnostique.

    Le facteur fondamental pour déterminer la présence d'appendicite est l'admission en temps opportun à l'hôpital. Si le processus est retardé, le risque de complications augmente, car les symptômes typiques commencent à s'estomper.

    Comment vérifier vous-même l'appendicite?

    Le diagnostic de toute condition pathologique, y compris l'appendicite, commence avant de consulter un médecin. Le moment où le patient effectue un autodiagnostic, déterminant où, quoi et pourquoi il fait mal, et décide s'il souhaite consulter un médecin, peut avoir un intervalle différent: cela dépend de la nature de la personne et du degré d'inconfort ou de douleur.

    Certaines maladies peuvent être douloureuses à choquer. Dans de tels cas, une personne est engagée dans l'autodiagnostic pendant moins d'une demi-heure avant de décider d'appeler une ambulance. Avec l'appendicite, tout n'est pas si clair, surtout chez les hommes..

    En règle générale, les femmes accordent plus d'attention à la santé et, après avoir ressenti la douleur caractéristique de l'inflammation de l'appendice, expliquent généralement leur apparition avec des maladies féminines et se tournent vers le gynécologue, qui à son tour les oriente vers le spécialiste approprié..

    Les hommes, lorsque les premiers symptômes de l'appendicite apparaissent - nausées légères et douleurs légères - ont tendance à croire que la raison en est la nourriture périmée, l'indigestion ou l'accumulation de gaz, c'est-à-dire quelque chose de plus familier qui disparaîtra de lui-même..

    Pour distinguer l'inflammation de l'appendice des autres pathologies, vous pouvez utiliser plusieurs méthodes. L'essentiel est d'être prudent, vous ne pouvez pas essayer de sentir l'abdomen par vous-même, car cela peut provoquer une rupture de l'appendice.

    Les méthodes suivantes sont autorisées:

    1. Un signe d'appendicite est une augmentation des douleurs abdominales accompagnées d'une toux forte..
    2. Vous pouvez taper votre doigt sur les os iliaques gauche et droit. En cas d'appendicite, il y aura douleur à droite, mais pas à gauche..
    3. Si le patient a une appendicite, une légère pression de 5 secondes sur la zone correspondante soulagera la douleur, si vous retirez la main, la douleur revient.
    4. En outre, une personne a une appendicite, lorsque la douleur disparaît si vous vous recroquevillez sur le côté droit..

    Il faut savoir que le risque d'appendicite existe toujours avec des sensations douloureuses dans la région iliaque droite. S'il y a des douleurs aiguës dans l'abdomen, et peu importe si elles sont apparues soudainement ou progressivement, vous devez absolument consulter un spécialiste. C'est la méthode de diagnostic la plus fiable et la plus fiable..

    Que peut-on confondre avec l'appendicite?

    Les symptômes de l'appendicite peuvent imiter ceux d'autres conditions, et même un médecin expérimenté peut avoir du mal à poser un diagnostic précis.

    Parallèlement à cette affection, des coliques rénales ou une lithiase urinaire peuvent être suspectées (la précision de la version permettra de vérifier le test urinaire). Il existe également un risque d'ulcère perforé (pour exclure cette version, une laparoscopie est prescrite). Une autre maladie similaire est la pneumonie du côté droit, qui peut être confirmée ou exclue par radiographie.

    Traitement

    Pour une intervention chirurgicale, il peut y avoir les indications suivantes:

    • appendicite aiguë confirmée;
    • infiltration avec formation d'abcès;
    • péritonite.

    Contre-indications:

    • refus d'intervention chirurgicale;
    • infiltrat appendiculaire dense.

    Dans tous les cas, le chirurgien doit prendre la décision concernant le traitement chirurgical après avoir évalué le patient.

    Mesures préparatoires avant la chirurgie:

    1. Lavage gastrique.
    2. Rasage des cheveux du site chirurgical.
    3. Ensuite, une solution isotonique est injectée afin d'éviter la déshydratation et l'intoxication..

    Le plus souvent, une appendicectomie d'urgence est réalisée, qui consiste à couper (réséquer) l'appendice enflammé à travers la paroi abdominale. En outre, dans le cadre de l'opération, la rééducation, le drainage, la suture sont effectués.

    La durée du séjour à l'hôpital est déterminée par la gravité de l'inflammation. Dans le cas de tests de laboratoire normaux et d'une amélioration du bien-être du patient, le patient est libéré 3 jours après l'opération.

    Si une appendicite compliquée ou destructrice est détectée lors d'une opération ou à la réception d'une appendicite compliquée ou destructrice, une antibiothérapie est effectuée pendant 7 à 10 jours supplémentaires.

    Période de rééducation

    Après son congé, le patient doit suivre attentivement les recommandations sur la nutrition et le régime quotidien pour éviter l'apparition de nombreuses complications..

    Les mesures suivantes sont recommandées:

    1) Un régime basé sur des repas fractionnés fréquents d'aliments correctement transformés. Les jours suivant l'intervention chirurgicale, il est interdit:

    • grandes portions uniques;
    • nourriture solide;
    • produits qui provoquent les processus de décomposition et de fermentation dans l'intestin (augmentent la formation de gaz);
    • aliments froids ou trop chauds.

    2) L'activité physique est exclue pendant 2 mois, y compris:

    • n'importe quel sport;
    • soulever des poids.

    La marche est recommandée avec une augmentation progressive de la vitesse et de la distance. Si un homme était activement impliqué dans le sport avant le traitement, il est autorisé à continuer à faire de l'exercice pendant les 6 prochains mois uniquement avec l'utilisation d'un bandage (empêche le développement de hernies).

    Ainsi, l'appendicite aiguë est la cause la plus fréquente de chirurgie abdominale chez l'homme. Et malgré ce fait, un tel processus inflammatoire est un problème grave et nécessite une référence à un spécialiste. Un diagnostic et un traitement opportuns contribuent à un rétablissement rapide sans conséquences négatives.