Premiers secours pour la pancréatite à la maison

Diagnostic

Une crise de pancréatite peut prendre une personne par surprise. Pour atténuer le syndrome douloureux, pour éviter le développement de complications, vous devez savoir comment vous aider à la maison.

Que faire avant l'arrivée du médecin

Les soins initiaux de la pancréatite impliquent un certain nombre de mesures simples, dont le respect facilitera l'état du patient. La pancréatite est similaire à plusieurs autres maladies: pyélonéphrite, ostéochondrose ou virus de l'herpès. Il est nécessaire d'identifier correctement les signes de pancréatite pour fournir une assistance.

Respect des règles à domicile

Pour aider à la maison, suivez ces règles simples:

  1. Vous ne pouvez pas manger, vous devez réduire la charge sur l'organe. Quelle que soit la forme de la maladie, le jeûne est nécessaire pendant 1 à 2 jours. Ce point est important dans le traitement de la pancréatite. Les jours de grève de la faim, il est permis de boire de l'eau minérale non gazeuse ou du bouillon d'églantier. Le volume d'eau par jour est de 1 à 1,5 litre. Boire de préférence à petites doses, souvent.
  2. Il n'est pas recommandé de prendre des préparations enzymatiques («Creon», «Festal») avant l'examen par un médecin. Prendre de tels fonds peut aggraver l'état d'une personne et rendre difficile le diagnostic de la maladie..
  3. Le patient est censé assurer un repos complet, évitant le stress physique et émotionnel. Le repos au lit est requis les jours de maladie.
  4. L'application d'une compresse froide sur la zone de l'organe affecté aidera à réduire la douleur.
  5. Les vêtements ne doivent pas contraindre, souvent une personne éprouve une sensation de manque d'oxygène. Il est recommandé de respirer peu profondément, en retenant périodiquement votre souffle lorsque la douleur s'intensifie.

Les soins urgents pour la pancréatite aiguë sont fournis correctement et à temps. Il est nécessaire de diagnostiquer correctement la maladie et d'aider le corps à faire face aux sensations douloureuses avant l'arrivée d'une ambulance..

Comment soulager la douleur lors d'une crise de pancréatite

Il est important de réduire le syndrome douloureux; des douleurs intenses provoquent le développement d'une nécrose. Avec la nécrose, les tissus des organes se déforment et s'autodétruisent.

Comment soulager la douleur dans la pancréatite aiguë

Une aide rapide pour la pancréatite aiguë consiste à soulager la douleur. Dans la forme aiguë de la maladie, une hospitalisation urgente est indiquée. L'auto-administration d'analgésiques peut être dangereuse; à l'hôpital, les médicaments sont administrés par perfusion.

Une position assise avec le corps incliné vers l'avant aidera un peu à soulager l'état du patient, de la glace peut être appliquée sur le pancréas.

Médicaments contre la douleur

Si un médecin ne devrait pas arriver bientôt, il est recommandé d'injecter 5 ml de Baralgin par voie intramusculaire pour soulager la douleur à domicile. L'effet analgésique du médicament dure jusqu'à 8 heures.

Baralgin peut être remplacé par une solution de Papavérine à une dose de 2 ml. Pour soulager rapidement la douleur, vous devez administrer le médicament par voie intramusculaire ou sous-cutanée. La "papavérine" soulage les spasmes des muscles lisses des organes internes et est considérée comme un remède sûr.

Comment soulager la douleur dans la pancréatite chronique

Dans la forme chronique, la douleur est légère. A la palpation de la région abdominale d'un patient couché sur le dos, la douleur est localisée plus souvent du côté gauche; lorsqu'il est tourné sur le côté - diminue. Dans la forme chronique de la maladie, les médicaments à domicile sont autorisés, un appel d'urgence d'un médecin est nécessaire.

Si une personne a confiance en une exacerbation d'une maladie chronique, il est possible d'utiliser des médicaments sélectionnés..

Les antispasmodiques aideront à soulager la douleur: «No-shpa», «Papaverine». Les fonds sont utilisés sous forme d'injections, après avoir lu les instructions.

Une compresse froide peut aider à soulager la douleur. Le froid est appliqué sur la zone du pancréas pendant 15 à 20 minutes. Il est conseillé d'utiliser un coussin chauffant rempli d'eau froide.

Comment faire face aux vomissements avec pancréatite

Tout comme la douleur aiguë, les vomissements et les nausées deviennent des signes inhérents de pancréatite. Avec un degré léger de la maladie, il n'est pas recommandé de traiter la nausée avec des médicaments, elle disparaît d'elle-même après l'amélioration de l'état du patient.

Les vomissements épuisants provoquent beaucoup de souffrance. Une attaque de vomissement ne doit pas être contenue, au contraire, aide le corps à se débarrasser du vomi en appuyant légèrement sur la racine de la langue.

Dans la forme aiguë de la maladie, lorsque les vomissements aggravent l'état du patient, le traitement médicamenteux commence dès que possible. Des antiémétiques sont prescrits: «dompéridone», «métoclopramide», «trimébutine». Pour éviter la déshydratation du corps, il est possible de prendre des solutions salines («Regidron»). S'il y a du sang dans le vomi, l'état s'est considérablement aggravé, il est urgent d'emmener le patient chez le médecin.

Quels médicaments sont utilisés pour traiter la pancréatite

La pancréatite est une pathologie grave, la maladie est traitée exclusivement par un médecin. Si la gravité de la maladie est sévère, une nutrition parentérale (intraveineuse) est utilisée. La pancréatite aiguë est traitée en milieu hospitalier, chronique (dans certains cas) à domicile.

L'importance d'un traitement complexe réside dans le fait qu'un certain groupe de médicaments affecte une fonction distincte de l'organe malade. La sélection des médicaments dépend de la forme et du degré de pathologie, de l'état du patient, des maladies concomitantes.

Antispasmodiques et analgésiques

Les analgésiques «No-shpa», «Papaverin», «Baralgin» dans l'armoire à pharmacie à domicile sont les bienvenus et considérés comme nécessaires. Les médicaments sont efficaces et sûrs. Ils éliminent les spasmes musculaires lisses et réduisent la douleur. Parfois, ils prennent des analgésiques: "Paracetamol", "Aspirin". Dans un certain nombre de cas, pour éviter le développement de réactions allergiques, des antihistaminiques sont utilisés: "Atropine", "Platyphyllin", "Diphenhydramine".

Bloqueurs H2

Pour supprimer la sécrétion pancréatique, des anti-H2 sont utilisés («Famotidine», «Ranitidine», «Cimetidine»). Parfois, des hormones sont prescrites qui inhibent la fonction acidifiante de l'estomac («Somatostatine», «Glucagon»). L'utilisation de tels médicaments est justifiée en cas de choc pancréatique.

Préparations enzymatiques

Pour normaliser la digestion et mieux assimiler les protéines, les graisses et les glucides, des substances enzymatiques sont utilisées, notamment l'amylase, la lipase et la protéase. Les préparations enzymatiques sont délivrées sans ordonnance du médecin, les moyens populaires: "Creon", "Pancreatin", "Festal".

Si une personne est allergique aux protéines de porc, des préparations à base de plantes sont utilisées: "Somilase", "Pepfiz". Les enzymes sont prescrites par le médecin traitant et prises après les repas. La durée de l'admission dépend de la forme et du degré de développement du processus inflammatoire, de l'âge du patient, des maladies concomitantes.

Antiacides

Les antiacides sont utilisés pour neutraliser et réduire la production d'acide chlorhydrique. Plus souvent utilisé "Almagel", "Fosfalugel", "Gastrozol", "Controlok". La réception des fonds a lieu 1 heure après le repas. Il n'est pas souhaitable d'utiliser en association avec d'autres médicaments.

Thérapie antibactérienne

L'antibiothérapie est prescrite en association avec d'autres médicaments.

Des antibiotiques d'un large spectre d'action sont prescrits: "Ampicilline", "Gentamicine". Les principaux objectifs de la prescription d'antibiotiques:

  1. Élimination du processus inflammatoire dans le tube digestif;
  2. Prévention de la propagation de l'infection dans d'autres organes;
  3. Réduire les complications bactériennes.

Les médicaments sont prescrits par un médecin après avoir diagnostiqué une maladie et passé certains tests.

Les premiers soins pour une crise de pancréatite à domicile soulagent temporairement l'état du patient, avec des signes établis de la maladie, il est nécessaire de se rendre d'urgence à l'hôpital.

Comment calmer un pancréas irrité à la maison?

La présence du pancréas est un élément vital dans le corps humain, assurant la production de composants enzymatiques spéciaux qui participent activement au tube digestif et sont responsables de la production de l'hormone insuline, qui assure le contrôle de la concentration de sucre dans le sang. Par conséquent, tout échec dans le travail de cet organe peut entraîner le développement de complications graves et même la mort. Le dysfonctionnement pathologique de l'organe parenchymateux associé au processus inflammatoire est appelé pancréatite, qui peut être à la fois aiguë et chronique.

Toute manifestation d'une attaque de cette maladie provoque une douleur insupportable sévère, des nausées et un écoulement de vomi. Le pancréas irrité par l'inflammation réduit intensément et fortement la qualité de vie de chaque patient. Par conséquent, il est très important de savoir comment calmer le pancréas à la maison, comment soulager la douleur et que faire s'il n'y a aucune possibilité d'obtenir des soins médicaux d'urgence qualifiés..

Symptômes

La pancréatite aiguë contribue aux symptômes symptomatiques suivants:

  • la formation de douleurs aiguës dans la zone épigastrique ou de sensations douloureuses avec un caractère de ceinture avec une irradiation progressive vers le dos lombaire, le sternum, ainsi que la clavicule, l'omoplate et l'articulation de la mâchoire inférieure,
  • l'apparition d'une sensation de nausée, entraînant une décharge intense de vomi,
  • le développement de diarrhées ou de constipation accompagnées de flatulences,
  • sensation de frissons accompagnée d'une augmentation de la température corporelle globale,
  • une forte diminution de la pression artérielle,
  • pâleur de la peau et sensation de faiblesse dans tout le corps,
  • la transpiration peut augmenter,
  • dans la région ombilicale et la zone épigastrique, des manifestations jaune-cyanosées et des taches de sang résorbable avec des lésions hémorragiques peuvent apparaître,
  • la formation d'un arrière-goût désagréable dans la bouche,
  • diminution de l'appétit pour terminer la perte.

Si de tels symptômes apparaissent, des soins médicaux en temps opportun sont nécessaires, des diagnostics supplémentaires et le début du traitement nécessaire.

Si la douleur dans le pancréas reste sans surveillance par des spécialistes gastro-entérologiques expérimentés, la forme aiguë de la maladie peut se transformer en une forme chronique, caractérisée par une alternance de périodes de rémission et d'exacerbations.

Avec le passage de la pathologie au stade de la maladie chronique, le patient commence à montrer des signes symptomatiques supplémentaires sous la forme de:

  • brûlures d'estomac,
  • éructations,
  • avec une diminution du niveau de production d'insuline, un diabète sucré peut commencer à se développer,
  • jaunissement de la sclérotique des yeux,
  • une diminution notable du poids corporel total.

Avec une inflammation du pancréas de nature chronique, un remplacement progressif des tissus glandulaires du conjonctif se produit, ce qui conduit à un lent processus de destruction et de mort de l'organe parenchymateux. Tout cela peut devenir la raison de l'élimination de l'organe affecté et du développement de problèmes graves dans tout le corps..

Causes de la maladie

La raison du développement d'une maladie aussi grave que la pancréatite peut être la présence des facteurs suivants:

  • courir régulièrement des collations et trop manger,
  • consommation excessive de boissons alcoolisées, d'aliments frits et gras, ainsi que d'aliments épicés, fumés et salés,
  • troubles hormonaux,
  • exposition à certains médicaments,
  • pathologies biliaires,
  • processus inflammatoire dans le duodénum,
  • infestation par les helminthes.

Assistance d'urgence à domicile

Alors, comment soulager la douleur dans le pancréas si elle est enflammée et gravement malade à la maison?

Avec une manifestation exacerbée de la pancréatite à la maison, le patient doit immédiatement s'asseoir, en inclinant légèrement le corps vers les genoux. Cette pose ou la pose de l'embryon aidera à soulager la douleur de la pancréatite pendant un certain temps, sous réserve d'un repos complet.

Lorsque le pancréas fait mal à la suite d'une crise aiguë de pancréatite, il n'est en aucun cas recommandé de soulager la douleur en appliquant une compresse chaude. Ici, seule la paix et le froid complets sont nécessaires. Pour appliquer une compresse froide, dans la plupart des cas, un coussin chauffant ou une bouteille de glace en plastique est utilisé. Le froid doit être appliqué exactement à l'endroit où la douleur est la plus prononcée. Avant d'appliquer une compresse froide sous la forme d'une bouteille ou d'un coussin chauffant avec de la glace, vous devez l'envelopper dans un chiffon lâche afin d'éviter l'hypothermie..

Avec une exacerbation de la pancréatite actuelle à la maison, il est nécessaire d'exclure complètement l'utilisation de tout aliment pendant les 2-3 prochains jours, mais assurez-vous d'un apport régulier en portions de liquide dans le corps du patient. Comme boisson, une eau minérale sans gaz ou une boisson au thé faible est recommandée. De nombreux experts recommandent de boire un quart de verre toutes les demi-heures..

Une fois que le pancréas cesse de faire mal et que l'attaque est soulagée, l'état du patient commencera à se normaliser, il sera donc possible de commencer à introduire dans le régime l'utilisation d'aliments légers sous forme de diverses céréales cuites dans l'eau, de légumes bouillis, de viandes maigres et de poisson. Pour préparer des plats pour la pancréatite, il est recommandé d'utiliser la méthode de cuisson à la vapeur, au four ou par ébullition.

L'utilisation d'aliments à forte teneur en matières grasses dans les aliments, ainsi que les plats préparés par friture et fumage, à forte teneur en épices chaudes et en sel doivent être complètement exclus du régime, ainsi que l'utilisation de boissons alcoolisées.

Méthodes supplémentaires pour éliminer une attaque pancréatique

Si le pancréas fait mal après avoir pris toutes les mesures ci-dessus, la prise des médicaments suivants aidera à se débarrasser de la douleur désagréable:

  • Comprimé de baralgin ou de paracétamol,
  • pour fournir une action supplémentaire, comme le soulagement de l'inflammation et des spasmes, la prise d'antispasmodiques sous forme de No-Shpa ou de papavérine aidera,
  • des médicaments tels que Creon, Mezim et Festal aideront à décharger le pancréas.

Pour soulager instantanément la douleur, vous pouvez faire une injection de solution No-Shpy ou de Papaverine.

De plus, des recettes folkloriques peuvent également être utilisées pour soulager une attaque du pancréas à la maison, mais uniquement avec un strict respect d'un régime alimentaire spécial prescrit par le spécialiste traitant:

  • Une demi-heure avant les repas, prenez un demi-verre de jus de pomme de terre fraîchement pressé.
  • Trois fois par jour avant les repas, il est recommandé de prendre du bouillon d'avoine.
  • Avant les repas, il est également recommandé de consommer une infusion de menthe poivrée, d'aubépine et de plantain, au moins 3 fois par jour..
  • Une autre recette efficace pour le traitement de la pancréatite est la préparation d'une infusion de racine de bardane, d'aneth et de graines de lin, ainsi que de masse verte de millepertuis et de myrtilles. Le médicament obtenu par brassage doit être consommé avant chaque repas, au moins 3 fois par jour.

    Il est important de se rappeler que toute manifestation de pathologie pancréatique, qu'il s'agisse d'une attaque de sa forme aiguë ou d'une exacerbation d'une maladie chronique, doit être traitée en temps opportun dans un hôpital..

    L'automédication de la pathologie pancréatique du pancréas est assez risquée, car le traitement de cette maladie nécessite une approche qualifiée et globale de son élimination. De plus, une vigilance particulière doit être exercée lors de l'utilisation de recettes issues de la médecine traditionnelle, car une combinaison incorrecte de végétation ou des dosages inexacts lors de la préparation d'une infusion ou d'une décoction curative peuvent entraîner de graves complications. Par conséquent, lorsque les premiers signes de pathologie pancréatique apparaissent dans la zone de l'organe parenchymateux, il est nécessaire de demander immédiatement l'aide d'un spécialiste qualifié pour un examen détaillé, un diagnostic précis et la nomination d'un schéma thérapeutique en temps opportun.

    Le pancréas fait mal - symptômes, traitement à domicile

    Lorsque le pancréas fait mal, une personne rencontre un inconfort énorme. Cette glande est considérée comme la plus grande partie du système endocrinien. Les symptômes du processus inflammatoire sont faciles à identifier par eux-mêmes, mais il est préférable de ne pas effectuer de traitement à domicile sans l'approbation d'un spécialiste. Cependant, si pour une raison quelconque il n'est pas possible d'obtenir une assistance qualifiée, considérons ensemble les aspects importants..

    Localisation du pancréas et localisation de la douleur

    Avant de traiter le pancréas, il est nécessaire de déterminer où il se trouve. De plus, à la maison, il sera plus facile d'évaluer la localisation des sensations douloureuses.

    Ainsi, la glande est alignée avec la première vertèbre du bas du dos (vous devez vous tenir debout). Il comprend plusieurs départements dont:

    • corps (derrière la région de l'estomac);
    • la tête (près du duodénum 12);
    • queue (près de la rate).

    La douleur se manifeste dans le côté droit du corps sous l'omoplate ou dans l'hypocondre. Parfois, les patients se plaignent de douleurs dans la cavité abdominale supérieure, qui se propagent ensuite et engloutissent tout l'abdomen. De tels symptômes indiquent une pancréatite ou une inflammation. En règle générale, la douleur est associée à cela..

    Important!

    Le pancréas a besoin d'un traitement. Vous pouvez effectuer une thérapie avec des remèdes populaires, mais il est préférable de consulter un médecin pour qu'il vous prescrive un cours de médication.

    Douleur dans le pancréas - symptômes d'inflammation

    Si le pancréas fait mal, les symptômes sont probablement étroitement liés à une pancréatite ou à une inflammation. Mais vous devez commencer le traitement à domicile après avoir identifié les signes appropriés.

    Symptômes (en augmentation):

    • constipation, qui s'accompagne de flatulences et d'une odeur désagréable de la cavité buccale;
    • faibles sensations douloureuses dans l'hypochondre droit;
    • douleur vive et insupportable limitant la mobilité (cela fait mal de toucher la zone enflammée);
    • augmentation de la température à 38-40 degrés;
    • la constipation est remplacée par la diarrhée, après un certain temps, les vomissements commencent;
    • le rythme cardiaque devient rapide;
    • éventuellement jaunissement du blanc des yeux;
    • l'estomac est enflé, ça fait mal à la palpation.

    Les signes énumérés sont considérés comme basiques. Ils ne peuvent pas être noyés par les analgésiques, ou le résultat de la prise d'analgésiques est de courte durée. Si la pancréatite entre dans un stade sévère, le corps est appauvri et déshydraté, une hypotension apparaît.

    Le traitement du pancréas est parfois effectué avec des remèdes populaires, mais tout le monde n'est pas en mesure d'obtenir rapidement une dynamique positive à la maison. Tout d'abord, vous devez comprendre quelle était la cause première de l'inflammation..

    Douleur dans le pancréas - causes de l'inflammation

    La pancréatite fait mal au pancréas. Les symptômes sont étroitement liés à cette condition. Mais avant de commencer le traitement à domicile, il existe d'autres causes potentielles à considérer:

    • manque d'une alimentation correcte, manger en grande quantité et pas à temps;
    • difficultés dans le travail de la glande thyroïde (ou de tout le système endocrinien);
    • consommation régulière d'alcool;
    • violation des processus métaboliques dans le corps;
    • maladies du système digestif;
    • dommages mécaniques aux organes internes;
    • maladies associées à la vésicule biliaire;
    • traitement avec des médicaments hormonaux;
    • suivre une cure d'antibiotiques durs.

    Diagnostic de la douleur dans le pancréas

    Avant de traiter le pancréas, pensez au diagnostic de la glande. À la maison, il ne sera pas possible de procéder à un examen approprié, une technique complexe est utilisée:

    • palpation;
    • tests (matières fécales, urine);
    • sondage (avec suspicion de pancréatite);
    • Ultrason;
    • radiographie;
    • IRM.

    L'inflammation du pancréas doit être reconnue le plus tôt possible. Nous vous conseillons de consulter un spécialiste afin qu'il puisse comparer les symptômes et le traitement. À l'avenir, vous serez d'accord avec le médecin sur la conduite de la thérapie à domicile.

    Premiers secours pour la douleur dans le pancréas

    Les crises de pancréatite surviennent dans la plupart des cas le soir. Pour ne pas souffrir toute la nuit, apprenez à les combattre..

    1. En cas de tiraillement ou de douleur vive, détendez-vous en boule. Déplacez votre torse vers l'avant, la douleur s'atténuera. Cette position réduira la manifestation de symptômes désagréables et vous permettra d'attendre le «jeûne».

    2. Il est interdit de réchauffer le point sensible, vous ne pouvez que le refroidir. Sortez des glaçons ou un morceau de viande du congélateur. Enveloppez dans une serviette fine et appliquez sur la zone où la douleur est localisée. Donnez-vous un peu de paix.

    3. Lorsque l'attaque se fait sentir, vous devez arrêter de manger. Consommation de liquides autorisée: tisanes, thés verts (faibles), eau minérale plate. Le jeûne favorise l'élimination précoce des substances toxiques.

    4. Dès la fin du jeûne curatif, toutes les sensations douloureuses doivent disparaître. De plus, il est permis de consommer des aliments légers. Privilégiez la gelée, l'avoine, la viande maigre, le poisson, les légumes cuits au four.

    5. Préparez les plats uniquement en les faisant cuire au four, en mijotant, en faisant bouillir. Réduisez ensuite la nourriture en purée. Exclure complètement les aliments aigres, salés, amers, fumés et frits de l'alimentation. Sinon, l'attaque se répétera.

    Régime alimentaire pour la douleur dans le pancréas

    Lorsque votre pancréas vous fait mal, suivez un régime basé sur les symptômes et le traitement. Ayez une alimentation saine à la maison pour vous aider à récupérer complètement.

    Manger à l'heure:

    1. Petit-déjeuner: de 7h00 à 8h00
    2. Deuxième petit-déjeuner: de 9h00 à 10h00
    3. Déjeuner: 12h00-13h00
    4. Collation de l'après-midi: de 15h00 à 16h00
    5. Dîner: de 18h00 à 19h00

    Jour 1

    1. Viande maigre (0,1 kg.), Biscuits, thé.
    2. Gruau (0,2 kg.), Compote de fruits secs.
    3. Sarrasin aux légumes bouillis (0,2 kg.), Fromage cottage (0,15 kg.).
    4. Pomme au four.
    5. Poulet bouilli (0,15 kg.), Ragoût de légumes (0,15 kg), Compote.

    Jour 2

    1. Omelette (1 œuf), escalope vapeur, thé.
    2. Kissel, pudding au caillé (0,1 kg.).
    3. Boeuf bouilli (0,2 kg.), Une tranche de pain de seigle, thé.
    4. Kéfir aux croûtons.
    5. Poisson cuit à la vapeur (0,2 kg.), Thé.

    Jour 3

    1. Yaourt maison, pomme verte.
    2. Thé vert, craquelins de pain blanc, filet de poulet bouilli (0,2 kg.).
    3. Sarrasin au poisson vapeur (0,2 kg.), Une tranche de pain de seigle.
    4. Fromage cottage sans gras (0,15 kg.).
    5. Salade de betteraves (0,1 kg), flocons d'avoine vapeur, thé.

    Important!

    Si le soir du 3ème jour le pancréas fait très mal (c'est-à-dire que des symptômes de pancréatite apparaissent), effectuez un traitement à court terme en appliquant du froid sur la zone enflammée. Préparez ensuite une infusion à base de plantes pour soulager la douleur à la maison. Arrêtez le régime pour les 3-4 prochains jours.

    Jour 4

    1. Omelette (2 œufs), thé.
    2. Compote de pommes (0,1 kg), pouding au fromage cottage (0,1 kg).
    3. Viande vapeur avec légumes (0,2 kg.).
    4. Craquelins, compote.
    5. Pomme au four, riz bouilli, gelée.

    Jour 5

    1. Purée de pommes de terre aux boulettes de viande (0,2 kg.), Tisane.
    2. Compote de biscuits non sucrés.
    3. Escalope de poisson, soupe de légumes, compote.
    4. Gelée maison.
    5. Légumes cuits à la vapeur avec ragoût (0,2 kg.).

    Jour 6

    1. Omelette au caillé.
    2. Pommes au four, gâteaux au fromage (3 pcs.).
    3. Boulettes de viande (0,1 kg.), Bouillon de poulet avec chapelure (0,1 l.).
    4. Kissel à la pomme au four.
    5. Fromage cottage faible en gras (0,15 kg.).

    Jour 7

    1. Lait, casserole de caillé (0,15 kg.).
    2. Viande bouillie avec soupe de légumes (0,2 kg.).
    3. Soupe de purée de légumes avec escalopes cuites à la vapeur (0,2 kg.).
    4. Thé aux biscuits.
    5. Betteraves bouillies avec viande maigre (0,2 kg.), Gelée.

    Médicaments contre la douleur pancréatique

    Si le pancréas fait mal, les symptômes peuvent indiquer une pancréatite aiguë. Dans ce cas, le traitement à domicile est effectué avec des produits pharmaceutiques..

    Voici une liste des meilleurs:

    • «Paracétamol»;
    • «Papaverine»;
    • Baralgin;
    • "No-shpa".

    Avec une acidité accrue, prenez "Creon", "Mezim" ou "Festal".

    Remèdes populaires pour la douleur dans le pancréas

    Si votre pancréas ne vous fait pas mal pour la première fois, il y a de fortes chances que vous connaissiez les symptômes. Vous pouvez soulager une attaque et commencer un traitement avec des remèdes populaires..

    # 1. Bouillon d'avoine

    Verser dans un pot de 3 litres 0,1 kg. L'avoine. Remplissez jusqu'au cou avec de l'eau filtrée. Couvrir de gaze, laisser reposer 2 jours à température ambiante. Égouttez le liquide, séchez les matières premières et réduisez-les en farine. Encore 1 cuillère à soupe. l. poudre, diluer dans 0,2 l. l'eau. Ébullition. Buvez chaud à chaque fois que vous mangez.

    # 2. Achillée

    Préparez un médicament cholérétique à partir de 15 grammes. achillée millefeuille, 20 gr. menthe, 10 gr. calendula et la même quantité de plante grimpante des marais. Versez un mélange d'herbes sèches avec 0,2 litre. eau bouillante. Cuire à la vapeur dans un bain de vapeur pendant un tiers d'heure. Insistez 50 minutes, filtrez. Prendre 100 ml deux fois par jour.

    Numéro 3. Jus de pomme de terre

    Le jus de légume racine fraîchement pressé combat les crampes douloureuses. Pour améliorer la condition, prenez 0,1 l. boire une demi-heure après le repas. Continuez le traitement jusqu'à ce que les symptômes désagréables disparaissent.

    Numéro 4. Chicorée

    La chicorée agit comme un agent cholérétique efficace. Versez 5 g. poudre 0,2 l. eau bouillante. Prendre un tiers d'heure avant les repas par petites gorgées.

    N ° 5. Mumiyo

    Mumiyo est utilisé dans le traitement de nombreuses maladies. Il se présente sous forme d'extrait et de comprimé. Utilisez le produit selon les instructions.

    Lorsque votre pancréas vous fait mal, essayez d'identifier les symptômes. Si tout est fait correctement, le traitement est effectué à domicile en utilisant les moyens ci-dessus. Suivez votre alimentation pour un rétablissement complet. En l'absence de dynamique positive, consultez un médecin.

    Pourquoi il y a des douleurs dans le pancréas et comment s'en débarrasser rapidement?

    Si le pancréas fait mal, cela signifie qu'une violation s'est produite dans le travail du tractus gastro-intestinal. Il n'existe aucun médicament capable de restaurer complètement le tissu enflammé de la glande. Soulager l'exacerbation et prévenir les changements pathologiques dans cet organe important n'est possible qu'avec l'aide d'une nutrition diététique et d'un mode de vie sain. Les gens sont le plus souvent confrontés à une maladie des glandes après 40 ans. Dans l'enfance et l'adolescence, une pathologie sous forme de pancréatite est rarement observée.

    Fonctions du pancréas dans le corps humain

    Les particularités de l'organe impliqué dans la digestion sont qu'il se compose de deux parties fonctionnelles:

    • Exocrine (externe) - produit du suc pancréatique contenant des enzymes digestives.
    • Endocrinien (interne) - synthétise des hormones pour réguler les processus métaboliques dans le corps (glucides, lipides, protéines).
    • Tout dysfonctionnement du pancréas constitue une menace pour tout l'organisme. Si vous commencez à vous faire mal dans la zone où se trouve la glande, vous devez immédiatement consulter un médecin..

    La nature et la localisation de la douleur

    Les pathologies courantes de la glande digestive sont la pancréatite et la présence de calcifications (calculs) dans ses canaux excréteurs. L'inflammation du pancréas peut être aiguë et chronique, ce qui signifie qu'elle peut faire mal de différentes manières. Comment comprendre que le pancréas fait mal:

    • Dans la pancréatite aiguë, elle commence soudainement à faire mal et à piquer dans le côté gauche sous les côtes. La douleur est vive et intense, il peut s'agir de zona dans la nature. Les antispasmodiques ne soulagent pas l'exacerbation. Dans le côté gauche de l'abdomen, il cesse de faire mal uniquement lorsque le patient s'assoit et se penche. Le pancréas peut tellement grossir qu'une personne ressent une pression sur les côtes de l'intérieur. Dans le contexte de cet état, le rythme respiratoire est perturbé.
    • Une exacerbation de la pancréatite chronique survient après avoir mangé, généralement après avoir mangé des aliments gras, épicés ou frits. Les sensations douloureuses ont un caractère flou et douloureux. Cela commence à faire mal dans le nombril, puis la douleur augmente, elle peut être administrée aux deux hypocondries. Une douleur prolongée dans le pancréas peut être accompagnée de ballonnements, de diarrhée, de perte de poids soudaine.

    Connaissant les signes de douleur pancréatique de type primaire, il est possible de prévenir des dommages importants aux tissus de l'organe et d'exclure la transformation de la pathologie aiguë en chronique.

    Pourquoi le pancréas fait-il mal les principales raisons?

    Les principales raisons pour lesquelles le pancréas fait mal sont une mauvaise alimentation et une consommation d'alcool fréquente. Ces deux facteurs, auxquels la personne elle-même contribue, peuvent provoquer une nécrose - stade final de la pancréatite aiguë ou précédant sa forme chronique.

    Les autres causes de douleur pancréatique peuvent être:

    • Conséquence de la chirurgie sur la vésicule biliaire ou un autre organe voisin.
    • Blessure au pancréas. Une rupture du parenchyme de l'organe glandulaire peut survenir si une personne est gravement blessée en tombant ou si une forte pression mécanique a été appliquée à l'organe (par exemple, dans un accident de voiture).
    • Médicaments à long terme. Les médicaments hormonaux, les contraceptifs contenant des œstrogènes, les diurétiques, le surdosage en vitamine D ont un effet négatif sur le pancréas.
    • Cholélithiase - le blocage du canal commun menant au duodénum avec des calcifications, conduit à l'accumulation de liquide pancréatique dans les canaux excréteurs de la glande. Cette condition provoque une inflammation des tissus de l'organe de l'intérieur..

    La question de savoir si le pancréas peut souffrir de la famine semblera étrange à ceux qui sont sûrs que c'est la faim qui vous permet de décharger cet organe digestif. L'inflammation se produit lorsqu'il y a un manque d'aliments protéinés dans le menu du jour. Par conséquent, un régime pour les maladies du pancréas doit être établi par un spécialiste.

    Mesures diagnostiques

    Si le pancréas est inquiet, vous devez contacter la clinique pour un examen afin de déterminer la cause de la douleur apparue. Le diagnostic des maladies de cet organe est effectué selon les méthodes suivantes:

    • Palpation superficielle (sondage). Avec une pancréatite chronique aiguë et exacerbée, la peau de la région du pancréas peut faire mal. Les muscles tendus de la paroi abdominale antérieure indiquent une inflammation évidente du parenchyme. La tension peut être absente au premier stade de la maladie pancréatique.
    • Intubation duodénale. L'immersion de la sonde dans le conduit principal de la glande permet d'évaluer l'état de ses tissus et l'utilité de ses fonctions.
    • Analyse de sang et d'urine. Une augmentation du niveau d'amylase pancréatique dans le biomatériau indique la présence d'une inflammation dans la glande..
    • Examen échographique. Il montre des changements pathologiques dans la structure de la glande, aide à identifier un kyste et une tumeur.
    • Imagerie par résonance magnétique. Donne une image claire de l'état des canaux et des tissus de l'organe glandulaire.
    • Radiographie. Il est utilisé pour évaluer les canaux excréteurs du pancréas (rétrécissement, élargissement).

    Après avoir établi d'où venait la douleur dans le pancréas, le médecin choisit la direction du traitement, qui est nécessairement de nature complexe.

    Premiers soins à domicile pour les douleurs aiguës du pancréas

    Les premiers soins en cas de douleur aiguë dans le pancréas sont fournis selon le schéma suivant:

    • Ils aident le patient à adopter une position allongée confortable, à assurer un repos complet.
    • Afin de soulager le spasme, un coussin chauffant avec de l'eau froide est placé à l'endroit où ça fait mal..
    • Si, 20 minutes après l'application du froid, le pancréas n'a pas cessé de faire mal, alors avant l'arrivée d'une ambulance, le patient reçoit 1 à 2 comprimés de No-shpy avec un minimum d'eau.

    Lorsque le pancréas fait mal et qu'il n'y a aucune possibilité d'obtenir une aide médicale, le seul médicament qui peut être utilisé à la maison est le No-shpa (Drotaverin). Le médicament peut être pris pour soulager la douleur aiguë pendant pas plus de 2 jours consécutifs.

    Que faire si le pancréas fait mal: traitement

    Lorsque le pancréas commence soudainement à faire mal, la personne doit refuser de manger et de boire..

    Si possible, vous devez immédiatement vous rendre à un rendez-vous avec un thérapeute ou un gastro-entérologue local. Le médecin prescrira un examen, après quoi un programme de rétablissement de la santé sera formé.

    Thérapie médicamenteuse

    Comment traiter la douleur dans la glande digestive, seul un médecin le dira à coup sûr. Traiter vous-même toute maladie du pancréas est dangereux pour la santé. Dans le meilleur des cas, une personne attend le diabète sucré, dans le pire des cas - une nécrose complète des tissus de l'organe malade avec un décès ultérieur. Le traitement médicamenteux de la douleur dans le pancréas dépend du type et de la complexité de la maladie. Le schéma thérapeutique peut inclure:

    • Anticholinergiques - utilisés pour soulager la douleur. Dans la pancréatite chronique, Gastrin, Pirenzepine, Gastrozipin sont prescrits. En forme aiguë de douleur, en ambulance, - Platyphyllin, Metacin.
    • Solution d'électrolyte de Ringer - vous permet de restaurer l'équilibre eau-électrolyte dans le corps et d'éliminer les toxines. Nécessaire si la pancréatite aiguë s'accompagne de vomissements et de diarrhée.
    • Substituts plasmatiques (Lactasol, Ionostéril) - perfusés par voie intraveineuse avec une diminution du volume plasmatique afin de fluidifier le sang épais et de restaurer le métabolisme des protéines.
    • Antihistaminiques (Suprastin, Diphenhydramine, Claritin) - renforcent l'effet des analgésiques (Analgin, Baralgin), sont prescrits pour la forme chronique de la maladie.
    • Antibiotiques (tétracyclines) - sont prescrits lorsque la structure des tissus du pancréas change dans le contexte d'une infection pouvant survenir à la suite d'une lésion des organes abdominaux.
    • Traitement par insuline-glucose - l'insuline est administrée par voie sous-cutanée pour une carence en insuline. Cette hormone est nécessaire au métabolisme des glucides, elle est produite par la partie endocrine de la glande, du glucose intraveineux est nécessaire pour le jeûne thérapeutique.
    • Les stéroïdes anabolisants (Methandrostenolone, Retabolil) - sont prescrits aux patients qui ont considérablement perdu du poids afin d'augmenter l'absorption des protéines par leur corps. Les médicaments augmentent l'appétit, favorisent la prise de poids et améliorent la santé globale.
    • Médicaments enzymatiques (Creon, Festal, Pancreatin) - fournissent temporairement du repos au pancréas, normalisent le processus digestif.
    • Vitamines - sous la forme chronique de la maladie, les vitamines des groupes B, A, C sont prescrites par voie orale ou intraveineuse.

    Après avoir soulagé la douleur de la glande digestive, il est recommandé au patient, afin d'augmenter la durée de la rémission, de se rendre dans un spa ou dans un sanatorium gastro-entérologique.

    Régime

    Dans les premiers jours de la maladie, le patient se voit prescrire un jeûne thérapeutique avec de l'eau minérale non gazeuse et une décoction de rose sauvage. Dès que le patient commence à se rétablir, il est autorisé à gruau. Lorsque le pancréas cesse de faire mal, il passe à un régime contenant uniquement des graisses alimentaires..

    Le menu d'une personne ayant un pancréas malade comprend:

    • premiers plats de bouillon de légumes,
    • bouillie visqueuse (avoine, riz, orge),
    • viande diététique (veau, lapin, poulet), poisson maigre (morue, goberge, plie),
    • compote de légumes (pommes de terre, potiron, courgettes, carottes, betteraves, chou-fleur),
    • produits laitiers fermentés faibles en gras (fromage cottage, kéfir, lait fermenté cuit au four, fromage à pâte dure), beurre non salé, lait frais faible en gras pour la fabrication de céréales,
    • pain de blé séché,
    • jus de fruits et de baies (groseilles, cerises, grenades), tisane faible ou tisane sans sucre.

    Le menu exclut le café, les pâtisseries, les aliments gras et frits, les aliments fumés, les cornichons et cornichons, l'oseille. Un organe malade peut commencer à faire mal même à cause des champignons et des légumes-racines. Dans les maladies du pancréas, les boissons contenant de l'alcool sont catégoriquement contre-indiquées..

    Méthodes de médecine traditionnelle

    Les méthodes alternatives de traitement du pancréas sont mieux utilisées après avoir consulté un médecin. Lors de l'utilisation de remèdes maison, il y a toujours la possibilité d'effets secondaires, qui sont généralement des démangeaisons cutanées et une détérioration du tube digestif. Les reins peuvent soudainement faire mal ou une insuffisance hépatique se produit.

    Lait contre la douleur dans le pancréas

    Comment cuisiner: Rincer 100 g d'avoine, couvrir d'eau complètement tiède, mettre dans un endroit sombre et chaud pendant 2 jours. L'avoine germera. Il doit être séché et broyé en poudre, séché à nouveau. Puis 1 cuillère à soupe. l. Versez 200 ml d'eau froide sur la farine d'avoine. Porter la composition bien mélangée à ébullition à feu moyen.

    Comment utiliser: Prenez le médicament d'avoine germé au chaud 20 minutes avant les repas (2 fois par jour).

    Résultat: avec une utilisation régulière de lait d'avoine, le pancréas cesse de faire mal. L'avoine a des effets anti-inflammatoires et antispasmodiques, améliore le métabolisme des glucides dans la glande.

    Compresse de lait aigre pour la douleur aiguë

    Comment faire: trempez une fine feuille de coton avec du lait caillé froid.

    Comment utiliser: la compresse est placée de manière à couvrir la région épigastrique et l'hypochondre gauche. La compresse est recouverte d'un sac en plastique. Ils enveloppent la partie malade du corps avec une écharpe chaude. Durée du traitement des glandes digestives au moins 4 semaines.

    Résultat: la compresse soulage la douleur, l'inflammation, aide à restaurer les fonctions de la glande. Il cesse de faire mal en raison de l'irritation de la peau avec une compresse, dans le contexte de laquelle la tension vasculaire dans l'organe malade change, l'activité sécrétoire se normalise et le métabolisme dans les cellules s'améliore.

    Bouillie curative pour le petit déjeuner

    Comment cuisiner: du soir 1 cuillère à soupe. l. farine de sarrasin (vous devez moudre vous-même le sarrasin) versez 250 ml de kéfir faible en gras, mélangez bien, couvrez et laissez jusqu'au matin.

    Comment utiliser: la bouillie médicamenteuse doit être consommée au petit-déjeuner. Aussi pendant la journée, vous devez boire du thé, qui est préparé à partir des mêmes parties de la racine de l'élécampane, du millepertuis, de la menthe poivrée, du cresson séché, des graines d'aneth, de la coriandre (1 cuillère à soupe L.Collection versez 250 ml d'eau bouillante).

    Résultat: le petit-déjeuner thérapeutique et la tisane soulagent la douleur aiguë dans la région pancréatique, assurent une rémission à long terme. La recette est utilisée jusqu'à ce que la glande cesse de faire mal..

    La prévention des maladies

    Pour éviter que le pancréas ne recommence à faire mal après le traitement, vous devez:

    • Abandonner l'alcool.
    • Mange correctement.
    • Vivez une vie saine.
    • Prenez des vitamines pour renforcer l'immunité.
    • Évitez les activités physiques intenses.
    • Passer périodiquement un examen par un thérapeute ou un gastro-entérologue.

    La prévention des maladies pancréatiques est une mesure qui aide à prévenir la survenue d'exacerbations et de complications de la maladie, et contribue également à améliorer la santé des personnes atteintes de pancréatite chronique.

    Comment soulager une crise de douleur pancréatique

    Le pancréas fait mal pour de nombreuses raisons - de certaines maladies au mauvais mode de vie. Parfois, les attaques surviennent soudainement. Dans de tels cas, vous devez appeler une ambulance et avant qu'elle n'arrive, vous pouvez essayer la douleur pancréatique à la maison.

    Quel est le pancréas, son emplacement et sa structure

    Le pancréas - pancréas - fait référence aux glandes du tube digestif, exocrine, et en même temps endocrinien, produisant l'hormone insuline. C'est le deuxième plus grand organe du tractus gastro-intestinal après le foie: ses dimensions sont de 16 à 22 centimètres.

    La forme est légèrement incurvée, allongée, rappelant une virgule. Poids - environ 75 grammes. Cela s'appelle un pancréas, mais en position debout, il se trouve derrière l'estomac. Il se forme in utero, au moment de la naissance, il atteint 5 millimètres. À l'âge de 10 ans, il pousse deux fois et demie.

    Situé profondément dans la cavité abdominale. Devant la glande se trouve l'épiploon et, au niveau de la paroi abdominale antérieure, l'estomac. C'est comme si le duodénum s'enroulait autour de sa tête. Les muscles du dos et la colonne vertébrale sont situés derrière. Il s'avère que c'est un organe, protégé au maximum des influences extérieures..

    Dans l'abdomen, la glande est située horizontalement. Se compose d'une grosse tête, d'un corps allongé en forme de prisme et d'une queue allongée et effilée. La glande contient deux types de cellules et un stroma, qui est un tissu conjonctif avec des vaisseaux et des canaux situés à l'intérieur.

    Les principales cellules du tissu glandulaire sont des cellules pancréatiques qui produisent des enzymes digestives, qui sont ensuite sécrétées dans le tube digestif. Les cellules forment de petits amas - des lobules, chacun ayant son propre canal excréteur.

    De petits canaux fusionnent alors, formant le canal de Wirsung, et lui, à son tour, rejoint le canal cholédoque et pénètre dans le duodénum. Les conduits de connexion expliquent l'apparition fréquente de la jaunisse dans l'inflammation du pancréas.

    Les cellules endocrines, qui produisent l'insuline et le glucagon et les libèrent directement dans le sang, remplissent la fonction intrasécrétoire. Ils sont situés principalement dans la queue de la glande..

    Le pancréas est un vaste réseau de nerfs et de vaisseaux sanguins. Cette innervation intense contribue au fait que le pancréas fait très mal - pour toute pathologie.

    Fonctions pancréatiques

    Production d'enzymes essentielles et participation à la digestion

    Tout ce dont vous avez besoin est contenu dans le suc de la glande, qui commence à être produit immédiatement après que la nourriture pénètre dans l'estomac, et parfois, lorsque vous la voyez ou que vous inhalez une odeur. Pendant la journée, une moyenne d'environ 600 ml de jus est produite, mais sa quantité varie considérablement - cela dépend du type d'aliment.

    Le jus pancréatique contient des enzymes qui dégradent les protéines (trypsine, chymotrypsine, élastase, collagénase et carboxypeptidase), les graisses (lipase et phospholipase), les glucides (amylase, lactase) et les nucléases qui dégradent l'ADN et l'ARN étrangers.

    Production d'hormones

    Le pancréas produit des hormones qui régulent l'absorption des glucides et assurent la normalisation des processus métaboliques.

    L'insuline régule les niveaux de glucose et stimule sa conversion en glycogène. L'accumulation de glycogène se produit dans le foie et les muscles. Utilisé par le corps au besoin.

    Inversement, le glucagon décompose le glycogène et le convertit en glucose..

    Maladies du pancréas

    Les symptômes de la pathologie du pancréas sont très similaires: douleur dans l'hypochondre gauche ou droit (avec inflammation de la tête), parfois zona, irradiant vers le dos et omoplate à gauche. Souvent - nausées, vomissements, selles molles. La douleur pancréatique peut être une douleur aiguë ou constante, qui augmente après des inexactitudes dans l'alimentation.

    Pancréatite aiguë

    La douleur pancréatique dans la pancréatite est aiguë, localisée à gauche ou à droite dans le haut de l'abdomen, parfois des ceintures, accompagnée de nausées et de vomissements qui n'apportent pas de soulagement, ballonnements, selles dérangées (diarrhée, constipation).

    Des inclusions biliaires sont souvent détectées dans le vomi. Détérioration de l'état général - fièvre, essoufflement, transpiration.

    Pancréatite chronique

    Le pancréas fait mal dans la pancréatite chronique dans l'hypochondre gauche ou droit, peut être situé au milieu de l'abdomen, redonner à gauche et encercler. La douleur augmente après une heure et demie après avoir mangé.

    Souvent accompagné de nausées, de brûlures d'estomac et d'éructations. Pas rare et flatulences, diarrhée, stéatorrhée (présence de graisse non digérée dans les selles), perte d'appétit et de poids. Jaunissement possible de la peau et de la sclérotique.

    Nécrose pancréatique

    En plus des symptômes ci-dessus, il peut y avoir des vomissements répétés, des rougeurs du visage, une cyanose de la paroi abdominale, une tachycardie, de l'anxiété.

    Les causes de l'inflammation

    Plusieurs facteurs peuvent déclencher des crises de douleur pancréatique:

    • Prédisposition héréditaire.
    • Consommation excessive d'aliments gras, épicés, salés ou d'alcool, obésité.
    • Maladie biliaire, maladies du tractus gastro-intestinal.
    • Modifications du diabète sucré.
    • Infections virales - oreillons, pneumonie, hépatite, varicelle.
    • La présence de parasites dans le corps.
    • Cirrhose du foie, hépatite chronique.
    • Cancer du pancréas et kystes.
    • Maladies auto-immunes.
    • Dommages à la glande pendant la chirurgie.
    • Blessures, empoisonnement aux sels de métaux lourds.
    • Prendre certains médicaments - tétracycline, sulfamides, paracétamol, corticostéroïdes, furosémide.
    • Taux sanguins élevés de triglycérides et de calcium.
    • Changement des niveaux hormonaux (ménopause).

    Dernier point mais non des moindres, des anomalies du développement: la douleur dans le pancréas provoque une hypoplasie congénitale, la division de la glande et le doublement de ses canaux.

    Comment et comment soulager les douleurs pancréatiques à la maison

    La pancréatite aiguë n'est traitée que dans un hôpital, ainsi que l'ensemble de «l'abdomen aigu», par conséquent, en cas de suspicion primaire d'inflammation pancréatique, appelez une ambulance. Avant son arrivée - pour fournir au patient un repos complet, cela réduira l'apport sanguin à l'organe malade et réduira l'inflammation: allongez-vous sur le dos avec les jambes repliées.

    Le froid est appliqué sur la région épigastrique - un sac de glace, un coussin chauffant avec de l'eau froide. Ne prenez pas d'analgésiques pour ne pas maculer le tableau clinique! Ne réchauffez pas le point sensible! Ne pas manger! Trois principes de base de soins pour la pancréatite aiguë - froid, faim et repos.

    Comment soulager rapidement la douleur pancréatique avec des pilules

    Si le diagnostic est connu, vous pouvez essayer de soulager vous-même la douleur pancréatique à la maison. Tout d'abord, c'est la réception des antispasmodiques:

    • No-shpy,
    • Drotaverina,
    • Papavérine,
    • Spazmalgona.

    Un bon effet est donné par l'antispasmodique myotrope Duspatalin (préparation de mébévérine), qui élimine les spasmes du tractus gastro-intestinal.

    Soulage les spasmes Nitroglycérine - sous la langue.

    Aidera à soulager la douleur du pancréas atropine ou des médicaments de son groupe - Bellalgin, Bellastezin.

    Parmi les analgésiques, un bon effet est donné en prenant Analgin ou Ibuprofen, un dérivé de l'acide isopropionique du groupe des analgésiques non narcotiques.

    Maxigan, un dérivé de pyrazolone, est un analgésique-antispasmodique. A un effet combiné efficace.

    L'oméprazole et l'Omez, inhibiteurs de la pompe à protons, ont un bon effet. Ils affectent également le niveau d'acide chlorhydrique dans l'estomac et réduisent la douleur..

    Préparations pour améliorer la motilité (Motilium, Cerucal) et stabiliser l'équilibre acido-basique dans l'estomac - Almagel, Gastal, Fosfalugel. La cimétidine et la famotidine, qui bloquent la libération d'histamine, inhibent également la production d'acide chlorhydrique dans l'estomac. Et Cerucal peut réduire les nausées existantes.

    Vitamines de tous les groupes, acide lipoïque.

    Préparations enzymatiques

    • Mezim,
    • Mezim-forte,
    • Enzistal,
    • Panzinorm,
    • Créon.

    Pour soulager la douleur dans le pancréas à la maison, prenez 1 à 2 comprimés trois fois par jour pendant ou après les repas (ne pas prendre pendant le jeûne!), Lavés avec de l'eau minérale alcaline - ils aident à améliorer la dégradation des protéines, des graisses et des glucides. Il n'est pas recommandé de prendre des préparations enzymatiques contenant de la bile - Festal, Digestal, Enzistal.

    Thérapie antienzyme

    Destiné à arrêter la destruction du pancréas. Pour une meilleure action, il est possible de combiner la prise des médicaments ci-dessus avec des agents qui inhibent la synthèse protéique des enzymes dans la glande - Contrikal, Trasilol.

    Quelles herbes peuvent soulager la douleur dans le pancréas

    Utilisez des infusions à raison d'une cuillère à soupe par verre d'eau bouillante. Insistez pendant une heure. Prendre un demi-verre avant les repas.

    Un mélange d'une cuillère à soupe d'agripaume, d'immortelle et de calendula. Prendre 5-6 fois par jour.

    Mélanger en proportions égales le millepertuis, la menthe poivrée et l'agripaume. Brasser.

    Prenez une quantité égale de fleurs séchées de camomille et de calendula, de millepertuis, d'absinthe, de sauge, de cresson séché et de prêle. Broyez soigneusement. Brasser. Boire avant les repas.

    Versez deux cuillères à café de graines de cumin avec un verre d'eau bouillante. Insister pendant deux heures, égoutter.

    Versez 50 à 70 g de racine de pissenlit hachée avec un verre et demi d'eau bouillante, insistez pendant 2 heures, filtrez.

    Une infusion de racine de chicorée broyée est préparée et prise de la même manière que les moyens ci-dessus. Il est possible d'utiliser de la chicorée instantanée prête à l'emploi, qui a un bon goût - elle peut être remplacée avec succès par du café le matin.

    Remèdes populaires pour la douleur dans le pancréas

    Pressez le jus de deux pommes de terre et de deux carottes. Boire à jeun le matin pendant 7 à 10 jours.

    Mélangez des quantités égales de jus de carottes, de chou et de feuilles de laitue. Boire pendant un mois le matin une demi-heure avant les repas.

    Faire bouillir la gelée d'avoine dans l'eau, ajouter un peu de sel pour le goût, utiliser comme plat principal. Ou prendre une demi-tasse trois fois par jour avant les repas.

    Prévention des crises de douleur

    Il est nécessaire de suivre le régime et le régime: repas fractionnés fréquents (jusqu'à 6 fois par jour) à l'exception des aliments épicés, gras, salés et de l'alcool. Les aliments doivent être chauds et avoir une consistance finement hachée.

    Exclure du menu les plats à forte teneur en huiles essentielles et en substances extractives - café, cacao, bouillons de viande et de poisson forts. Plus - lait entier, légumes frais, fruits, jus de fruits et sodas.

    Inclure plus de soupes en purée, d'omelettes, de soufflés, de mousses, de gelée dans l'alimentation.

    Boire abondante - Borjomi, Essentuki n ° 4, Narzan - jusqu'à deux litres par jour.