Premiers secours pour la douleur dans le pancréas

Cliniques

Que faire si le pancréas fait mal? La douleur peut être causée par diverses raisons: pancréatite, cancer, maladies d'autres organes internes et même de la colonne vertébrale. Si vous soupçonnez que la glande pancréatique fait mal, vous devez immédiatement appeler un médecin à domicile ou une ambulance.

La pancréatite aiguë, par exemple, si elle n'est pas traitée, peut entraîner un choc, une péritonite, une défaillance de plusieurs organes et finalement la mort. Par conséquent, il est impossible d'hésiter à consulter un médecin..

Premiers secours pour la douleur dans le pancréas

Tout le monde ne peut pas consulter immédiatement un médecin, tandis que la douleur associée aux maladies du pancréas est très aiguë et sévère. Voici une liste de ce qu'il faut faire si votre pancréas vous fait mal avant la visite de votre médecin:

  • exclure la consommation de tout aliment pendant au moins 24 heures, cela réduira la charge sur l'organe;
  • appliquer une bouillotte avec de la glace ou au moins une bouteille d'eau froide sur la zone douloureuse, ce qui aidera à réduire le gonflement de la glande et à ralentir le développement du processus inflammatoire;
  • pour réduire l'intoxication du corps, vous devez consommer autant de liquide que possible (eau plate à température ambiante ou eau minérale alcaline sans gaz).

Si la douleur est très intense et que vous ne savez plus comment engourdir le pancréas, vous pouvez prendre un médicament antispasmodique. Le meilleur effet sera si le médicament est administré par voie intramusculaire, mais lorsque cela n'est pas possible, vous pouvez prendre le médicament par voie orale.

Important: si vous suspectez une pancréatite, vous ne devez en aucun cas utiliser de la chaleur (coussin chauffant ou vêtements en laine). Cela ne fera qu'accélérer le développement de l'inflammation et provoquer la destruction du tissu pancréatique..

Si les douleurs vous dérangent périodiquement et ne sont pas aiguës, vous devez surveiller ce qui les provoque. Cela peut être la suralimentation ou l'utilisation d'aliments gras et épicés, de l'alcool. Ces facteurs de provocation devraient être exclus ou limités. La vidéo à la fin de l'article explique comment soulager la douleur dans le pancréas avec des remèdes populaires.

Comment traiter?

Les maladies du pancréas peuvent avoir des conséquences graves, vous ne devez donc pas retarder une visite chez un spécialiste. Après avoir diagnostiqué et identifié la cause de la douleur, le médecin prescrira des mesures de traitement adéquates, qui peuvent inclure la prise de médicaments, la physiothérapie et d'autres méthodes auxiliaires. Dans certains cas, le traitement est effectué rapidement.

Traitement médical

Dans les maladies du pancréas, les principaux objectifs du traitement sont:

  • élimination du syndrome douloureux,
  • prévention et traitement des complications,
  • restauration des fonctions.

S'il est possible de résoudre ces problèmes à l'aide d'un traitement conservateur, le médecin peut prescrire des analgésiques: analgésiques non stéroïdiens ou narcotiques. Le syndrome douloureux est l'un des principaux signes de la maladie et un lien important dans le développement d'une inflammation supplémentaire dans la pancréatite. Les médicaments antispasmodiques sont utilisés pour soulager la douleur et faciliter la sécrétion de suc pancréatique..

Dans le développement de la nécrose pancréatique, le rôle principal est joué par les enzymes produites dans la glande et peuvent endommager sa structure dans des circonstances défavorables. Pour ralentir leur synthèse, des cytostatiques et des médicaments antisécrétoires sont utilisés..

Important! Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même si le pancréas fait mal: comment traiter la maladie ne sera connue qu'après un examen approprié.

Pour éliminer l'intoxication du corps, des solutions salines pour perfusion, du plasma congelé sont injectées par voie intraveineuse. Le premier jour, le patient doit mourir de faim, il a donc recours à la nutrition parentérale: albumine, solution de glucose, etc. sont injectés goutte à goutte.Le traitement médicamenteux est effectué sous le contrôle strict des paramètres de laboratoire du sang et de l'urine.

Traitement non médicamenteux

Parmi les méthodes de traitement non médicamenteuses sont utilisées:

  • méthodes de désintoxication extracorporelles;
  • physiothérapie;
  • thérapie spa.

En cas d'intoxication importante, une détoxification estracporée est réalisée, par exemple, une plasmaphérèse. Si la douleur est causée par un processus aigu, la physiothérapie est utilisée après avoir réduit l'inflammation. Un traitement de physiothérapie est également indiqué pour les formes chroniques d'inflammation. Avec la pancréatite chronique, il est utile de rester dans les sanatoriums.

Traitement opératoire

Pour les douleurs au pancréas, un traitement chirurgical est indiqué dans les cas suivants:

  • pancréatite aiguë sévère, accompagnée d'une nécrose de la majeure partie de la glande, qui ne peut être évitée par des méthodes conservatrices;
  • cancer du pancréas;
  • complications de la pancréatite sous forme de péritonite, d'abcès d'organe, etc..

Le but de la chirurgie peut être de réséquer la partie affectée, de retirer un abcès ou de placer un drain pour drainer le suc pancréatique. Dans les cas extrêmes, la glande est complètement retirée et un traitement hormonal substitutif et des agents enzymatiques sont prescrits.

Vous pouvez également découvrir les caractéristiques du traitement de la pancréatite aiguë et chronique dans leurs articles: Comment sauver et restaurer le pancréas.

Que faire si le pancréas fait mal

Le pancréas est un organe extrêmement important de notre système endocrinien. Il affleure l'estomac à l'extérieur du péritoine. Cet organe a deux fonctions très importantes:

  1. libère des substances dans le sang;
  2. libère des substances essentielles dans le système digestif.

Si le pancréas fait mal, que faire?

Si les problèmes commencent dans le pancréas, le patient commencera très rapidement à en subir les conséquences. Tout d'abord, il ressentira de la douleur. Qu'est-ce que le pancréas fait mal? Ce symptôme apparaît lorsqu'un blocage du conduit menant au pancréas ou un spasme.

Découvrons précisément ce qu'il faut faire si le pancréas fait mal. Le pancréas produit des substances extrêmement importantes pour son fonctionnement normal - l'insuline et le glucagon. C'est grâce à ces deux hormones que se produit une nutrition cellulaire normale. Ils sont vraiment l'élixir de vie. Comment déterminer exactement ce qui fait mal au pancréas? C'est assez simple. Donc, si le pancréas fait mal, le médecin doit décider quoi faire. Il commandera des tests de glycémie et d'enzymes digestives. S'il s'avère qu'ils ne suffisent pas, la probabilité de développer une pathologie pancréatique est élevée. Le médecin découvrira dans quel état se trouve le pancréas, ce qu'il fait mal et quel schéma thérapeutique choisir pour une efficacité maximale.

Pancréatite: symptômes

Si le pancréas devient enflammé, des douleurs apparaissent dans sa région, il peut s'agir d'une pancréatite. Son principal symptôme est une douleur intense exactement à l'endroit où se trouve le pancréas. Notez que si le pancréas fait mal, la douleur est souvent environnante. Dans ce cas, une douleur peut être ressentie à la fois dans l'hypochondre droit et gauche, et une douleur peut également être transmise au bas du dos. La particularité de la douleur en pathologie pancréatique est qu'elle n'a pas de localisation spécifique. Le plus souvent, il est permanent..

S'il y a une douleur dans le pancréas, que faire, il est préférable de demander à votre médecin. La pancréatite peut être aiguë ou chronique. Dans un processus chronique d'inflammation, après des périodes d'exacerbation, des périodes de rémission commencent. Curieusement, la rémission peut être assez longue. Parfois, le patient peut ne pas se souvenir de sa pancréatite pendant plusieurs années. Tout dépend de combien le patient lui-même veut ne pas tomber malade. S'il prend soin de son régime, évite le stress et le stress psychologique et physique excessif, il peut prolonger la période de rémission..

Certains aliments peuvent provoquer des douleurs pancréatiques et une pancréatite:

  • épicé;
  • gras;
  • de l'alcool.

Comme vous pouvez le voir, le régime alimentaire est très important. En outre, pour la prévention de la pancréatite, il est extrêmement important de ne pas trop manger. Il est préférable de manger de petits repas toutes les 2-3 heures. Cela signifie que vos repas seront cinq fois par jour. Cette façon de manger est appelée fractionnaire. La pancréatite elle-même est une maladie dangereuse, mais elle peut également provoquer une nécrose pancréatique. Cela peut être hémorragique ou gras. Il est également possible de développer des modifications oncologiques dans le tissu du pancréas. Les néoplasmes malins peuvent être à la fois primaires et avec le développement de métastases. C'est pourquoi il est si important de demander à votre médecin ce qu'il faut faire si vous ressentez des douleurs au pancréas. L'aide d'un spécialiste vous protégera du développement de complications dangereuses et la thérapie sera aussi efficace que possible.

Traitement

Alors, si le pancréas fait mal, que faire? La pancréatite et même la nécrose pancréatique sont traitables. Son but est de soulager et d'arrêter le syndrome douloureux, de suspendre les modifications pathologiques des tissus organiques. Afin d'obtenir un bon effet du traitement, il est nécessaire de déconnecter le pancréas du reste du système digestif. Souvent, avec une pancréatite, en particulier avec une pancréatite aiguë, même un jeûne complet pendant plusieurs jours est utilisé. Cela contribue à créer un environnement favorable à la récupération du pancréas. Parfois, un peu de repos lui suffit pour reprendre son travail normal. La faim absolue peut rapidement soulager les symptômes désagréables. Mais en même temps, il y a un obstacle sérieux - le patient ressentira une sensation de faim sévère. Des médicaments correctement sélectionnés aideront à le supprimer. Il convient de garder à l'esprit qu'avec une famine complète, le risque d'évanouissement augmente considérablement..

Beaucoup plus facile que le jeûne, le patient tolère un régime alimentaire particulier. Il doit être complété par une quantité suffisante de boisson. Veuillez noter qu'il ne doit absolument y avoir ni gaz ni sucre dans le liquide. Il est préférable de boire de l'eau propre non gazeuse, des boissons sans sucre. Le miel, la confiture, etc. sont également exclus..

La douleur peut être sourde. Ceci est une indication pour prescrire des médicaments antispasmodiques. Ils élargiront les conduits et permettront aux enzymes de circuler librement dans les intestins. Un autre défi consiste à éclaircir la bile. À cette fin, des médicaments sont utilisés. Mais en même temps, vous ne pouvez pas prendre ces médicaments qui contribuent à la sécrétion de bile..

Dans certains cas, la douleur pancréatique peut être soulagée par une simple manipulation - il suffit de rincer l'estomac à l'eau froide. Dans ce cas, le pancréas sera également affecté. Puisqu'un grand volume d'eau pénètre dans les intestins, la sensation désagréable de faim s'émoussera au moins pendant un certain temps. Dans ce cas, les enzymes cesseront pendant un certain temps d'être libérées..

La prévention

Il est beaucoup plus facile de prévenir le développement de la pancréatite que de la traiter pendant une longue période, souffrant de douleurs. Et les mesures préventives sont très simples:

  1. il suffit d'abandonner l'alcool, y compris la bière;
  2. vous devez suivre les règles d'une alimentation saine et équilibrée;
  3. la confiserie doit être abandonnée, surtout trop grasse et huileuse. Ils ont un effet extrêmement mauvais sur l'état du tissu pancréatique;
  4. la nourriture ne doit pas être prise chaude, mais tiède;
  5. arrêtes de fumer. C'est une habitude extrêmement dangereuse et destructrice pour de nombreux organes;
  6. en général, vous devez vous efforcer de mener une vie saine. Cela peut sembler très difficile au début, mais cela deviendra bientôt une partie nécessaire de la vie. Vous remarquerez que votre santé est devenue plus forte, même les maladies chroniques peuvent reculer.

À quel point la pancréatite est-elle dangereuse?

La pancréatite devient une vraie douleur pour le patient. Il est hanté par la douleur et d'autres symptômes désagréables. Mais à quel point la pancréatite est-elle dangereuse? Comment peut-il menacer notre santé? Le principal symptôme de la pancréatite est la douleur abdominale. Souvent, ces sensations douloureuses sont assez longues et fortes. La principale erreur de nombreux patients est qu'ils essaient par tous les moyens de se débarrasser de la douleur. Une personne prend littéralement des analgésiques, mais en même temps, elle ne traite pas la cause même de la douleur. Pendant ce temps, la maladie se développe, détruisant les tissus du pancréas. Si une pancréatite aiguë se développe, il ne faut pas supprimer le syndrome douloureux, mais s'efforcer d'en identifier la cause dès que possible et commencer un traitement à part entière. Seule une thérapie complexe peut aider. Le simple fait de combattre la douleur peut mettre la vie en danger..

La pancréatite aiguë est traitée en milieu hospitalier. Il est catégoriquement impossible de traiter cette maladie à domicile. Si vous ne prenez pas de traitement approprié, même la mort est possible. Une situation différente sera dans le cas où la pancréatite est chronique. Cette pathologie est traitable à domicile. Bien entendu, une consultation avec un gastro-entérologue est également nécessaire. Il devra palper, interroger le patient sur ses sentiments, lui prescrire les méthodes de diagnostic et les analyses nécessaires. Dans ce cas, le traitement lui-même sera effectué à domicile. Il vous suffit de prendre les médicaments prescrits conformément au schéma thérapeutique. Il est important de boire tous les médicaments prescrits par votre médecin. S'il y a un effet secondaire des médicaments, assurez-vous d'en informer votre médecin. Il faut souvent du temps à un patient spécifique pour sélectionner les médicaments qui seront les plus efficaces et les plus sûrs pour lui. En outre, le médecin vous prescrira un régime spécial. Le régime alimentaire est aussi important que les médicaments pour un traitement sûr de la pancréatite. C'est le régime qui aidera à minimiser autant que possible la charge sur le pancréas..

Avec la pancréatite, le patient souffrira constamment. Il vous dérangera jour après jour jusqu'à ce que le tissu de l'organe soit restauré et qu'il reprenne ses fonctions naturelles..

Comment identifier la source de la douleur

Avec la pancréatite, la douleur peut être environnante. Dans le même temps, il est assez difficile de déterminer exactement ce qui l'a causé. Il est important de déterminer que la cause de la douleur était précisément le pancréas. Vous ne pouvez pas le faire vous-même. Vous aurez besoin de l'aide d'un médecin. Quand devriez-vous aller le voir? La douleur peut venir et être suffisamment inoffensive. La raison d'aller chez le médecin doit être une douleur à la ceinture ou locale, qui revient constamment. Elle peut être assez forte. Il existe différents types de douleur. Elle peut être provoquée par une simple indigestion ou une colique intestinale. Mais le patient atteint de pancréatite développe déjà un réflexe à la douleur. À sa première apparition, il commence immédiatement à supposer qu'elle a été provoquée par une exacerbation de la pancréatite. Cela peut être compris, car la douleur accompagne souvent ces patients, elle devient une partie de leur réalité quotidienne. C'est très douloureux. Au premier signe de douleur, ils essaient de l'arrêter immédiatement..

Souvent, les douleurs abdominales sont causées par de telles maladies et pathologies:

  • calculs dans les voies biliaires;
  • la vésicule biliaire est enflammée;
  • dyskinésie des voies biliaires, etc..

Dans un cas sur trois, dans lequel la douleur apparaît, ce sont précisément ces maladies qui en deviennent la cause..

Considérons plus en détail la dépendance de la pancréatite à d'autres maladies.

  • Les pathologies des voies biliaires et de la vésicule biliaire sont particulièrement fréquentes. Cela est principalement dû à une mauvaise nutrition et à une eau de mauvaise qualité. Une mauvaise écologie, un mode de vie malsain et d'autres facteurs peuvent également avoir des effets négatifs. Souvent, les pathologies de la vésicule biliaire et des voies biliaires conduisent à une pancréatite chronique. En passant, ils peuvent également causer de la douleur. Une caractéristique de la pancréatite, ainsi que des maladies de la vésicule biliaire et des pathologies des voies biliaires, est que la douleur apparaît après avoir mangé. Le corps réagit particulièrement douloureusement aux aliments gras. De tels plats peuvent rapidement provoquer une exacerbation de la pancréatite..
  • Ulcère gastroduodénal. En outre, la survenue d'une pancréatite peut être une conséquence de l'ulcère gastroduodénal. Souvent, la pancréatite ne vient pas seule. Parallèlement, des maladies gastro-intestinales se développent. Les plus courants sont la gastrite et l'ulcère gastroduodénal. Pourquoi cela arrive-t-il? Quel est le lien entre eux? En fait, le duodénum est situé très près du pancréas. Ces deux organes peuvent s'influencer mutuellement. Lorsque l'un d'entre eux commence à avoir des problèmes, l'autre commence bientôt à mal fonctionner. Dans ce cas, la localisation et la nature de la douleur seront presque les mêmes. Dans ces cas difficiles, même un médecin peut être confus. Il ne sera pas immédiatement en mesure d'établir quel organe spécifique provoque la douleur chez le patient..
  • Infections intestinales. Très souvent, un trouble intestinal devient une conséquence du développement d'une pancréatite. Dans ce cas, les maladies intestinales seront secondaires. Cela est dû au fait qu'avec la pancréatite, du fait que le pancréas devient enflammé, il perd sa capacité à produire des enzymes en quantités suffisantes. Mais ils sont directement impliqués dans la digestion. La qualité de la digestion des aliments dépendra de la productivité du pancréas. Si la nourriture est mal digérée, après être entrée dans les intestins, elle est mal absorbée et commence à y pourrir. La stagnation se produit. Ils provoquent le développement de flatulences, de symptômes dyspeptiques, de douleurs. Mais parfois, les problèmes intestinaux peuvent être primaires. Ils peuvent eux-mêmes provoquer le développement de la pancréatite. Ce sont des infections intestinales. Si l'un d'eux pénètre dans l'intestin, un processus inflammatoire grave commence immédiatement. Des douleurs, des troubles des selles et des problèmes dyspeptiques apparaissent. Le principal signe qu'une infection intestinale est entrée dans le corps est une forte augmentation de la température.

Comment éliminer la douleur douloureuse

Ainsi, le principal symptôme de la pancréatite est la douleur. Le plus souvent, c'est assez long. Par nature, ce sera douloureux ou tranchant. La nature de la douleur dépendra directement du type de pancréatite, de sa négligence. Si vous êtes sûr que la cause de la douleur est précisément le pancréas, il est temps de commencer à agir. Mais comment pouvez-vous vous aider dans cette situation? La douleur peut-elle être surmontée? C'est elle qui est si douloureuse qu'une personne cesse de recevoir la joie de la vie. Toutes ses pensées sont centrées sur cette douleur agaçante. Même une douleur douloureuse peut être une véritable souffrance. Ce n'est peut-être pas aussi fort que la douleur aiguë, mais en même temps, ce sera assez long. Dans ce cas, le patient ne peut penser à rien d'autre que son état douloureux. Il tombe depuis longtemps hors de son rythme de vie habituel.

Cette douleur est appelée douleur abdominale. L'approche à suivre pour traiter la douleur dépendra du fait qu'elle soit douloureuse ou vive. Dans ce cas, les actions seront différentes. Si la douleur est presque constante, la douleur est sourde, douloureuse, vient régulièrement, vous devez alors y faire face de manière méthodique et régulière. Le succès dépendra de la manière dont vos actions sont systématiques. Tout d'abord, vous devez comprendre pourquoi cela apparaît. Et la cause de la douleur peut être une surcharge banale du pancréas. Parfois, il suffit d'abandonner les aliments frits et gras et de suivre un régime strict pour que la douleur disparaisse et que l'état général s'améliore. Pour cette raison, les gastro-entérologues n'aiment vraiment pas les grandes vacances, par exemple Pâques, le Nouvel An. Tout le problème est qu'ils sont traditionnellement accompagnés d'un festin somptueux. Les tables sont pleines de «friandises» grasses, frites, fumées et autres extrêmement malsaines. Malheureusement, juste après les vacances, le nombre de patients dans les hôpitaux augmente considérablement. Par conséquent, il est important de comprendre que les vacances prendront fin et que vous avez toujours besoin de santé. Il vaut mieux refuser les repas trop gras, mais en même temps garder le foie, l'estomac et le pancréas en bonne santé. Si le pancréas subit une soi-disant surcharge fonctionnelle, cela signifie que la probabilité de développer son état pathologique augmente considérablement..

Si vous ressentez régulièrement une douleur douloureuse, assurez-vous de faire de votre mieux pour en déterminer la cause spécifique. Lorsqu'il est installé, vous devriez aller consulter un médecin. Il devra prescrire un traitement adéquat. La tâche d'une telle thérapie est de soulager la douleur et de restaurer le fonctionnement normal de l'organe. Des médicaments correctement sélectionnés peuvent réduire rapidement la douleur et améliorer la condition.

Il est important de réduire la charge sur le pancréas, et à cet effet:

  1. Limitez au minimum la quantité de graisse dans votre alimentation.
  2. Offrez-vous des repas fractionnés. Mangez de petits repas 5 à 6 fois par jour.
  3. Abandonner l'alcool.
  4. Si vous êtes en surpoids, vous devrez le perdre. Bien sûr, vous ne devriez pas recourir au jeûne ou à un régime strict pour cela. Cela peut avoir un effet extrêmement négatif sur la santé..
  5. Si vous fumez, arrêtez cette mauvaise habitude..
  6. La pancréatine peut être prise avec les repas. Cette enzyme est produite par le pancréas. Si le corps le reçoit de l'extérieur, le pancréas se déchargera rapidement.

Il existe également des méthodes et des remèdes universels pour aider à gérer les douleurs abdominales:

  1. Vous pouvez prendre des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) selon les directives de votre médecin. Ceux-ci incluent, par exemple, le paracétamol. Ces fonds sont capables de surmonter rapidement l'inflammation, d'éliminer les poches, de soulager la douleur.
  2. Vous pouvez prendre des antispasmodiques. C'est le fameux No-shpa, le moins célèbre Drotaverin. Leur action réside dans la capacité à détendre les muscles lisses de tous les canaux menant au pancréas. Dans le même temps, le jus pancréatique commence à se séparer beaucoup mieux..
  3. Prokinetics. Par exemple, le métoclopramide. Ils sont prescrits par un médecin lorsqu'une diminution de la capacité des intestins au péristaltisme est établie. Ces médicaments améliorent le processus du péristaltisme. Cela signifie que les intestins sont mieux vidés..
  4. Anti-mousse. C'est Espumisan, Meteospazmil, Simethicone. Ils sont prescrits dans les cas où le patient présente des flatulences, c'est-à-dire une augmentation de la production de gaz. Ces médicaments sont capables d'absorber et d'éliminer les gaz des intestins. Souvent, c'est la perturbation du pancréas qui conduit à des flatulences. Il produit des enzymes pires, ce qui réduit considérablement la qualité de la digestion des aliments. La nourriture non digérée, pénétrant dans la lumière intestinale, commence à y pourrir et provoque la formation de gaz.

Comment faire face à une douleur aiguë

Le désir de surmonter la douleur aiguë devient une priorité pour le patient atteint de pancréatite. À cause d'elle, souvent, ces patients ne peuvent pas seulement vaquer à leurs activités quotidiennes, mais même dormir. Elle est très forte et rapidement épuisante. Mais rappelez-vous qu'en cas de douleur aiguë, il est strictement interdit de prendre des analgésiques! Ils peuvent éliminer temporairement le syndrome douloureux, mais ils n'affecteront en aucun cas sa cause. En attendant, cette raison peut être assez grave. Alors, que faire si une douleur aiguë sévère apparaît? Il n'y a qu'une seule réponse - vous devez appeler d'urgence un médecin. Souvent, l'intensité du syndrome douloureux est si forte que la personne est envoyée à l'hôpital. Là, il peut même se voir prescrire des stupéfiants pour soulager la douleur. Les analgésiques conventionnels peuvent être inefficaces..

Mais comment tenir le coup jusqu'à ce que le médecin vienne si la douleur est intense et aiguë? Après tout, un temps assez long peut s'écouler. Vous devez d'abord attendre l'arrivée de l'ambulance, puis effectuer toutes les procédures pour que le patient soit admis à l'hôpital, attendre l'arrivée du médecin et prescrire un traitement. Cela peut prendre presque une journée entière. Mais cela vaut-il la peine insupportable? Nous avons mentionné que vous ne pouvez pas boire d'analgésiques. Mais cela ne signifie pas que vous ne pouvez pas gérer la douleur d'une autre manière. Il existe des moyens non médicamenteux pour gérer les douleurs abdominales. Ils peuvent, sinon éliminer complètement la douleur, au moins la réduire légèrement..

  • Vous devez d'abord prendre une position genou-coude. C'est dans cette position que la douleur peut s'atténuer, car le pancréas exercera moins de pression sur la zone du plexus solaire. Mais c'est ici qu'il y a beaucoup de terminaisons nerveuses.
  • Vous pouvez mettre une bouillotte avec de la glace sur le ventre. Le froid réduira considérablement l'activité du pancréas. Elle pourra réduire ses fonctions.
  • Vous devez moins bouger. L'activité motrice entraîne une surcharge du pancréas, elle commence non seulement à exercer une pression sur le plexus solaire, mais produit également plus activement des enzymes.
  • Les médicaments peuvent aider, mais pas les analgésiques. Recherchez dans votre armoire à pharmacie à domicile des médicaments contenant des enzymes produites par le pancréas. Ceux qui souffrent de pancréatite chronique en souffriront certainement. Vous devez prendre environ 4 comprimés à la fois. Ainsi, vous réduirez l'activité de la glande, la déchargerez et le tube digestif recevra les substances nécessaires à une digestion normale. Cela peut réduire la douleur.
  • Après avoir attendu l'arrivée de l'ambulance et que le médecin a déjà établi avec précision le diagnostic, vous pouvez prendre des analgésiques. Toute pilule à effet analgésique (diclofénac, acide acétylsalicylique, paracétamol) fera l'affaire. Si les analgésiques ne sont pas disponibles, remplacez-les par des médicaments contre le rhume. Ils contiennent nécessairement du paracétamol.
  • Antispasmodiques. Ils soulageront les spasmes, ce qui peut également réduire la douleur. Le plus célèbre est No-shpa. Surtout avec succès, No-shpa soulage la douleur si elle est provoquée par un dysfonctionnement des voies biliaires. En outre, ce médicament dilatera tous les canaux pancréatiques. Leur passabilité s'améliorera considérablement.

Nous avons donc essayé de trouver pour vous les informations les plus nécessaires et utiles sur ce qu'il faut faire si votre pancréas vous fait mal. Sans aucun doute, dès les premiers signes de pancréatite, vous devez absolument vous rendre chez un gastro-entérologue. Vous ne pouvez pas prendre de risques et vous soigner vous-même. cela peut être très dangereux. Il vaut mieux ne pas perdre de temps précieux et obtenir une aide complète et de haute qualité d'un médecin.

Que faire à la maison si le pancréas fait mal, comment éliminer la douleur et soulager la maladie

Parmi tous les processus pathologiques du tractus gastro-intestinal, la douleur dans le pancréas représente près de la moitié des cas. Cet organe synthétise des enzymes qui, avec la participation du suc gastrique, permettent de digérer les aliments et d'assimiler ses éléments par l'organisme. La nourriture est décomposée en graisses, protéines et glucides.

Si le pancréas fonctionne mal, l'absorption des nutriments est perturbée, le corps commence à fonctionner de manière incorrecte. Quelle que soit l'étiologie des violations, elles doivent être éliminées. Sinon, la destruction des tissus organiques progressera, les processus métaboliques seront de plus en plus difficiles à restaurer. Dans certains cas, vous pouvez recourir à l'élimination de la douleur dans la glande à la maison. Toute mesure thérapeutique doit être convenue avec le médecin..

Causes de la douleur

Sous l'influence de certains facteurs, les cellules de l'organe commencent à s'effondrer. Au fil du temps, cela provoque des douleurs du côté gauche juste en dessous de l'estomac (localisation du pancréas).

Les causes de la douleur peuvent être:

  • l'abus d'alcool provoque la destruction des pacréacites,
  • fumeur,
  • infections bactériennes et virales qui provoquent une inflammation de la glande,
  • prédisposition génétique,
  • malnutrition une grande quantité dans le régime des aliments frits, gras et épicés, dont l'utilisation augmente la sécrétion d'enzymes et perturbe leur sortie du pancréas,
  • traumatisme aux organes abdominaux,
  • utilisation à long terme d'antibiotiques, de médicaments hormonaux et autres,
  • Déséquilibre hormonal,
  • exposition à des situations stressantes.

La maladie la plus courante du pancréas est la pancréatite..

Autres maladies provoquant de la douleur:

  • tumeurs cancéreuses,
  • Diabète,
  • polypes,
  • kystes pancréatiques.

Découvrez les instructions d'utilisation des injections d'ocytocine et le mécanisme d'action du médicament hormonal.

Comment la pancréatite aiguë du pancréas est-elle traitée? Des options thérapeutiques efficaces sont rassemblées dans cet article..

Symptômes d'accompagnement

En plus de la douleur, d'autres symptômes peuvent également indiquer des problèmes avec l'organe:

  • nausée et vomissements,
  • chaleur,
  • perte d'appétit,
  • trouble des selles,
  • rythme cardiaque augmenté,
  • augmentation de la transpiration,
  • la faiblesse.

Traitement à domicile

Avant de prendre des mesures pour éliminer la douleur dans le pancréas, vous devez découvrir leur vraie nature. Une fois tous les tests diagnostiques nécessaires effectués, une hospitalisation ou un traitement à domicile peut être recommandé..

Premiers secours

Avec une exacerbation de la maladie du pancréas, les 2-3 premiers jours, vous devez refuser la nourriture. Vous pouvez boire de l'eau minérale sans gaz par petites gorgées toutes les 10-15 minutes.

Il est préférable pour le patient de s'allonger, d'appliquer du froid sur la zone touchée (vous pouvez utiliser de la glace du congélateur). Gardez-le pendant environ 20 minutes. Ensuite, faites une pause de 15 minutes et appliquez à nouveau froid. Cet exercice aidera à réduire la douleur..

La prochaine étape à la maison peut être les analgésiques. Mieux vaut prendre No-shpa (Drotaverin). Le médicament soulagera les spasmes et élargira les canaux pancréatiques, permettant aux enzymes de pénétrer dans les intestins.

Sur une note! Meilleure thérapie pour l'inflammation pancréatique: faim, froid et repos.

Règles de nutrition

Le bénéfice maximum qu'un patient peut apporter à son organe malade est de s'en tenir à un régime. Une bonne nutrition est la clé pour prévenir les exacerbations récurrentes de la maladie pancréatique. Le régime alimentaire, ainsi que les médicaments et les remèdes populaires, fait partie du complexe thérapeutique et aide à restaurer rapidement la fonctionnalité de la glande.

Après un jeûne de 2-3 jours, vous pouvez progressivement commencer à manger par voie entérale. Il doit s'agir d'aliments chauds et pâteux, faciles à digérer et à digérer..

Dans le menu, vous pouvez entrer progressivement:

  • soupes de purée de légumes,
  • bouillie semi-liquide sur l'eau,
  • escalopes et boulettes de viande cuites à la vapeur de viande maigre,
  • casseroles de caillé,
  • gelée,
  • pommes cuites,
  • omelette vapeur protéinée.

Il est préférable de s'abstenir de consommer des légumes et des fruits crus jusqu'à ce que le syndrome douloureux disparaisse complètement. Il est également nécessaire d'exclure du régime alimentaire avec un pancréas malade:

  • de l'alcool,
  • rôti,
  • graisseux,
  • muffin,
  • plats épicés,
  • champignons,
  • nourriture en boîte,
  • marinades.

Pendant la journée, les repas doivent être divisés en 5 à 6 repas. Les portions doivent être petites pour ne pas surcharger le tube digestif. Vous devez également exclure les collations..

Médicaments

Pour arrêter le syndrome douloureux associé à une maladie pancréatique, vous pouvez prendre un anesthésique:

  • Baralgin,
  • Diclofénac,
  • Ibuprofène.

Vous ne pouvez pas prendre les médicaments ci-dessus pendant plus de 5 à 7 jours. Sinon, ils irriteront la muqueuse de l'estomac. Si la douleur persiste pendant plus d'une semaine, vous devez arrêter de les prendre et consulter un médecin..

Si vous avez des nausées et des vomissements, vous pouvez prendre Motilium ou Cerucal 1 comprimé trois fois par jour avant les repas. Pour réduire la synthèse du suc gastrique, des anti-H2 (ranitidine) sont pris. Pour supprimer la production d'enzymes pancréatiques, prenez Gordox, Contrikal. Pour réduire l'acidité de la sécrétion et neutraliser son effet destructeur sur les tissus, il est recommandé de prendre des antiacides (Phosphalugel, Almagel).

Pour restaurer la fonctionnalité de la glande et améliorer la digestion, des enzymes sont prises (Festal, Mezim, Pancreatin). La prise de préparations enzymatiques ne dispense pas le patient de la nécessité de suivre un régime..

Remèdes et recettes populaires

La restauration d'un organe malade est également possible avec l'utilisation de recettes de médecine traditionnelle. Avant de les utiliser à la maison, vous devez consulter votre médecin.

Renseignez-vous sur la norme du taux de sucre dans le sang chez l'enfant, ainsi que sur le danger de déviation des indicateurs.

Cette page explique quand et comment passer un test de tolérance au glucose..

Allez sur https://fr-dc.ru/vnutrennaja-sekretsija/shhitovidnaya/tireoglobulin.html et lisez le taux d'anticorps contre la thyroglobuline chez les femmes et la nécessité de tests.

Recettes éprouvées:

  • Broyez 300 g de racine de panais. Versez du lait (1 l) dessus. Faire bouillir pendant 15 minutes. La veille, faites un lavement et le deuxième jour, buvez une décoction, divisée en 4 doses. Répétez la procédure après 10 jours.
  • Mélangez une cuillerée de sarrasin haché avec du kéfir. Laissez au réfrigérateur toute la nuit. Peut être pris à la place du petit-déjeuner.
  • Il est utile de boire des thés à la camomille, au millepertuis, à l'immortelle pendant la journée (1 cuillerée de matières premières par verre d'eau).
  • 1 cuillère à soupe. faire bouillir une cuillerée de graines de lin pendant 10 minutes dans un verre d'eau. Insister 1 heure et égoutter. Buvez chaud. Le remède aide à soulager l'inflammation, à réduire la douleur, à augmenter l'immunité et à normaliser le taux de cholestérol.
  • Remplissez un pot de 2 litres avec des sommets en absinthe. Verser avec de la vodka et enfouir dans le sol pendant 10 jours. Prenez le produit 1 cuillère à café à jeun. Après cela, mangez 1 cuillère à café de beurre. Continuez le traitement pendant 10 jours, après quoi faites une pause pendant 1 mois.

Prévention de la rechute

Le respect de certaines précautions aidera à prévenir le développement et l'aggravation des maladies pancréatiques et à éviter la douleur.

Recommandations:

  • se débarrasser du tabagisme et de la consommation d'alcool,
  • exclure les aliments malsains de l'alimentation (viandes fumées, plats gras, épicés, produits de boulangerie),
  • observer un régime de consommation abondant,
  • se concentrer sur les aliments riches en protéines, fibres, vitamines (légumes, fruits, herbes, viande maigre),
  • faire de l'exercice modérément.

La douleur dans le pancréas est un signal de perturbation de l'organe. Diverses maladies peuvent provoquer le symptôme. Par conséquent, avant de décider d'être traité à domicile, vous devez connaître la nature de la douleur et consulter un médecin sur l'opportunité d'un traitement à domicile. Vous ne pouvez pas vous soigner vous-même et vous exposer au développement de complications désagréables pouvant suivre une douleur dans le pancréas.

Guide vidéo médical, à partir duquel vous pouvez apprendre quelques recettes folkloriques plus efficaces pour soulager la douleur dans le pancréas: