Douleur sourde dans le côté droit: causes et diagnostic

Des questions

Les sensations douloureuses sont une sorte de signal sur les changements dans le corps, qui indiquent des perturbations dans le travail de divers organes et tissus. Les causes de la douleur peuvent être très différentes. La localisation de la douleur dans l'abdomen, le dos ne coïncide pas toujours avec l'emplacement de l'organe malade. Une douleur sourde dans le côté droit, apparaissant dans les points les plus inattendus du corps, est particulièrement trompeuse..

  • Diagnostic des causes de la douleur sourde du côté droit
    • Maladies et douleurs survenant du côté droit
  • Maladie de la vessie et des reins
    • Maladies des organes génitaux chez l'homme
  • Maladies gynécologiques et troubles du cycle
    • Maladie des ganglions lymphatiques, des vaisseaux sanguins
  • Caractéristiques de la douleur dans le côté droit
  • Symptômes secondaires avec douleur sur le côté

Diagnostic des causes de la douleur sourde du côté droit

Déterminer la cause de la douleur du côté droit est un problème difficile, malgré les sensations évidentes. Il peut être combiné avec la douleur:

  • vagin, clitoris, utérus;
  • zone inguinale, sus-pubienne;
  • organe génital;
  • bas du dos, dos;
  • intestins, fesses;
  • un rein.

Le diagnostic est compliqué par le fait qu'une impulsion de douleur, sous l'influence de diverses raisons, peut être créée par le système nerveux, sans la présence d'un foyer dans cet organe. Par conséquent, même avec les recherches les plus modernes, la pathologie n'est pas détectée. Laissez les médecins rechercher une douleur non spécifique, nous ne considérerons que l'évidence.

Causes de douleur dans le bas-ventre associées à l'excitation de récepteurs dans les organes internes de la moitié droite du corps, les articulations, les os, les vaisseaux sanguins de la jambe droite.

Organes situés entièrement ou partiellement dans la région pelvienne:

  • urètre;
  • digestion (foie, intestin grêle, pancréas, appendice, gros intestin, région anale);
  • organes génitaux féminins (ovaires, utérus, oviducte, vulve, canal génital, clitoris);
  • organes génitaux masculins (testicules, marges séminales, scrotum).

En dehors de la région abdominale, la douleur du côté droit peut provoquer des maladies de l'articulation de la hanche, avec pathogenèse du cartilage et du tissu osseux, des muscles, des vaisseaux sanguins, des ligaments, des fibres nerveuses, des os du bas du dos, du coccyx, du sacrum et du fémur.

Maladies et douleurs survenant du côté droit

Ces douleurs sont toujours inexactes et proviennent d'anomalies physiologiques et de nombreuses maladies. Généralement présent avec d'autres symptômes indiquant la vraie cause.

Maladies intestinales. La cause la plus évidente de douleur au nombril et à l'aine est l'appendicite. Les principales maladies qui provoquent des douleurs dans le côté droit et le bas de l'abdomen:

Diverticule intestinal. Les symptômes sont similaires à l'appendicite. Par conséquent, avant l'opération, les intestins sont révisés pour identifier cette pathologie. Dans la poche du diverticule, le contenu intestinal s'accumule, ce qui affecte les terminaisons nerveuses.

Dans les cas graves, il s'accompagne d'une intoxication. En plus de la douleur, il s'accompagne de fièvre, faiblesse, vomissements, diarrhée, constipation.

Blocage intestinal. Avec le volvulus, la maladie se développe rapidement. Cela est dû à l'arrêt du flux sanguin, l'innervation des parois est perturbée. Lorsque les intestins sont obstrués par un corps étranger, le péristaltisme s'arrête, il y a une douleur intense dans l'aine, irradiant vers la droite. Se combine avec des vomissements, immédiatement après avoir mangé, augmentation de la lumière intestinale, pas de bruits péristaltiques.

Duodénite. Inflammation du duodénum mince. Elle s'accompagne de douleurs irradiant vers le côté droit et le bas de l'abdomen. Se combine avec des signes d'indigestion.

Hernie inguinale. Un épiploon tombe à l'intérieur de la paroi abdominale. Cette pathologie est éliminée par chirurgie. L'intégrité de la peau, avec une hernie, n'est pas violée. Il se manifeste par une saillie de la peau dans la région de l'aine. Si la hernie peut être réparée, c'est une hernie réductible. Quand cela ne peut pas être fait - hernie étranglée.

Le danger de ce dernier est que l'épiploon, les anses intestinales et les fibres nerveuses gonflent, gonflent. Leur taille commence à dépasser l'anneau herniaire. Avec l'effort physique, les sensations de douleur augmentent. Ce n'est pas difficile à diagnostiquer. Traité chirurgicalement - l'anneau herniaire est suturé.

Maladie du foie. L'hépatite précoce n'est pas douloureuse. Ils apparaissent au stade de l'inflammation. Dans les cas avancés, la douleur dans le côté droit de l'abdomen est causée par des lésions des voies biliaires (cholécystite), des organes internes (cirrhose du foie).

Pancréatite Inflammation du pancréas. La douleur est ceinture, irradiant vers la partie inférieure. La défaite du rectum, la douleur est donnée à l'aine.

Adhésion des membranes des organes. Si les fibres nerveuses sont endommagées, la douleur apparaît dans le côté droit. La cause des adhérences est les complications causées par la chirurgie, les pathologies acquises ou congénitales.

Maladie de la vessie et des reins

Douleur lorsque l'urine ne peut pas se former. Des sensations douloureuses apparaissent lorsque vous perdez la capacité de produire de l'urine, de filtrer et de donner du sang purifié dans la circulation sanguine.

Elle s'accompagne d'une inflammation des glomérules rénaux, du parenchyme, des cavités, du bassin, des maladies dégénératives, oncologiques, dystrophiques. La douleur apparaît en peu de temps. Souvent pas éliminé même avec des médicaments puissants.

S'il est impossible d'excréter l'urine. La douleur apparaît lorsqu'une obstruction se produit dans l'urètre et l'incapacité d'éliminer l'urine du corps. Les hommes tolèrent plus durement la pathologie, en raison des caractéristiques structurelles de l'urètre. La maladie est plus souvent diagnostiquée chez les femmes.

Sensations douloureuses en urinant:

  1. Changement de la taille de la vessie. La raison principale est que le canal urétral est obstrué par du tartre urinaire. Il se manifeste par l'incapacité d'uriner.
  2. Inflammation de l'uretère. Les uretères relient la vessie aux reins. Lorsque l'urine s'arrête dans sa partie inférieure, une douleur est observée dans l'aine du côté droit. Plus il y a de stagnation, plus le niveau de douleur est élevé. Il est traité selon différentes méthodes pour éliminer l'obstruction (chirurgie, échographie).
  3. Urétrite. Inflammation du canal par lequel passe l'urine. La maladie touche à la fois les femmes et les hommes. Tout d'abord, il y a une sensation de brûlure en urinant, puis une douleur. Avec l'inflammation du ganglion lymphatique, la douleur se manifeste dans le côté droit de l'aine.

Maladies des organes génitaux chez l'homme

Des sensations douloureuses apparaissent en raison d'un traumatisme, d'une inflammation, d'une infection. Un signe d'inflammation est une douleur irradiante dans l'aine.

  • inflammation du prépuce, de la tête, des testicules;
  • inflammation des testicules;
  • dommages au tubercule de la graine;
  • dommages à la prostate;
  • lésion des corps caverneux.

Maladies gynécologiques et troubles du cycle

La structure des organes génitaux chez la femme est plus complexe que chez l'homme. La perturbation du cycle s'accompagne toujours de douleur. Les cycles douloureux ne sont pas associés à des pathologies. Ils sont typiques des femmes et des filles nullipares. Certaines infections et maladies pelviennes sont douloureuses.

Algoménorrhée - douleurs menstruelles. Ils sont dus à une augmentation du flux sanguin dans le petit bassin et à une stagnation dans l'utérus. S'il n'y a pas d'inflammation, le processus se déroule sans douleur. L'infection génitale, l'inflammation gynécologique sont quelques-unes des causes des douleurs menstruelles.

Si l'écoulement s'accompagne de douleur et est irrégulier, il s'agit d'une algodisménorrhée. Les symptômes supplémentaires sont des yeux flous, des étourdissements, en particulier pendant les rapports sexuels. Avec plusieurs pathologies, des pertes vaginales apparaissent.

  • Douleur pendant la grossesse. Les douleurs sont de courte durée, surviennent en raison de changements hormonaux, d'une augmentation du flux sanguin, de l'étirement des ligaments dans la cavité abdominale et de la croissance fœtale. Ils se produisent périodiquement et passent rapidement. Une douleur prolongée peut être le signe d'une grossesse extra-utérine et d'un avortement spontané..
  • Avortement spontané. Se produit au début de la grossesse. Il y a plusieurs étapes: avortement complet, avortement menacé. La douleur survient avec des saignements vaginaux. Et ils le donnent au bon ventre. Avec une perte de sang importante, une intoxication se développe, ce qui menace la vie de l'enfant et de la mère.
  • Douleur lors du travail prématuré. Il se manifeste à la fin de la grossesse, 28 à 37 semaines. Les sensations douloureuses sont accompagnées de toxicose. Pour éviter les pathologies, vous devez vous rendre à l'hôpital pour des soins obstétricaux professionnels.
  • Sensations douloureuses lors d'une grossesse extra-utérine. L'œuf fécondé est attaché à l'extérieur de l'utérus. En se développant, l'embryon comprime les trompes de Fallope et les vaisseaux. Il existe une menace de rupture des structures internes. Ne peut être traité que par chirurgie.

Douleur dans les maladies gynécologiques:

  • La salpingite est une inflammation de la trompe de Fallope. Les causes sont mécaniques (traumatisme après l'accouchement, avortement et actes médicaux), microbiennes (inflammation, infection). La douleur dans l'abdomen droit est accompagnée de fièvre. Augmenté avec les rapports sexuels, l'effort physique, la miction.
  • L'annexite est une inflammation des trompes de Fallope et des ovaires. Les jeunes femmes et filles sont généralement malades. Les symptômes sont similaires à la salpingite.
  • Kyste ovarien - se produit lorsque l'ovaire fait saillie, en raison d'une augmentation de la taille due à une vésicule translucide. La raison de la formation est des troubles hormonaux. La douleur apparaît dans le côté droit de l'abdomen. Certaines espèces guérissent d'elles-mêmes. Dans les cas avancés, une intervention chirurgicale sera nécessaire.
  • L'apoplexie est une violation de l'intégrité du kyste ovarien, accompagnée de saignements. Cela se produit lorsque les parois de l'ovaire s'étirent en raison d'un effort physique. Les sensations douloureuses ressemblent à une appendicite, irradiant parfois vers le côté droit de la cuisse et de l'abdomen. Une opération urgente est nécessaire après la détection.
  • L'endométriose est une prolifération accrue de la muqueuse de l'utérus. La maladie s'accompagne d'une inflammation, d'une augmentation des saignements et d'anomalies hormonales. La zone de la pathologie dépend de l'emplacement. Des sensations douloureuses apparaissent dans le côté droit de l'abdomen et pendant les rapports sexuels.
  • Endométrite - inflammation des couches supérieures des parois de l'utérus dans certains cas et plus profondes. Les principales raisons sont l'hypothermie, les infections génitales, les troubles hormonaux. Dans les cas graves, il se manifeste par une inflammation purulente. Des sensations de douleur se produisent dans le bas de l'abdomen.

Maladie des ganglions lymphatiques, des vaisseaux sanguins

Les ganglions lymphatiques se forment dans les lieux d'accumulation de vaisseaux sanguins. Les plus célèbres pour le profane sont les ganglions lymphatiques sous-maxillaires, dont l'augmentation provoque des douleurs.

Ganglions lymphatiques inguinaux - augmentent avec les dommages aux organes pelviens. Le système lymphatique protège le corps. Lorsque les lymphocytes ne font pas face à la menace, une inflammation des ganglions se produit.

La lymphadénite est une inflammation du ganglion lymphatique inguinal. Il peut se développer à la fois sur les côtés droit et gauche. L'inflammation du côté droit du nœud se manifeste par un gonflement du bas-ventre.

Sensations douloureuses avec maladie veineuse: à la suite de troubles circulatoires de la paroi abdominale, les veines du petit bassin se dilatent et font mal. Les varices sont courantes chez les jeunes filles et les femmes. Cause de l'événement - le sang stagne dans les vaisseaux du petit bassin.

Il est observé lors des changements hormonaux, de la grossesse, de la première puberté. La première étape est asymptomatique, avec peu de douleur après ou avant la menstruation.

  • Anévrisme - formation d'une saillie sur l'artère, due à la séparation des parois. Sous le site de la lésion, une insuffisance d'approvisionnement en sang se développe. Manifesté par une douleur intense dans la région de l'aine.
  • Thrombose vasculaire - rétrécissement de la lumière d'une artère au site de l'inflammation.

Douleur avec lésions des articulations de la hanche:

La coxarthrose est une arthrose articulaire. Cette maladie est dystrophique-dégénérative, répandue chez les personnes âgées. L'inflammation de la maladie est un processus secondaire. L'un des symptômes est une douleur qui irradie vers l'aine. Elle s'accompagne de l'apparition de boiteries par raideur articulaire. Les causes sont les maladies vasculaires, le stress sur les articulations, les pathologies congénitales, les traumatismes. À un stade ultérieur, il est traité uniquement avec un remplacement chirurgical de l'articulation.

  • Nécrose aseptique de l'articulation de la hanche. Il se manifeste par la nécrose du cartilage et du tissu osseux de l'articulation. Le diagnostic se fait par rayons X. Douleur à l'aine.
  • Maladie de Perthes. Elle se caractérise par une circulation sanguine altérée autour du fémur et la mort des tissus de la tête de l'articulation de la hanche. La douleur articulaire irradie vers le côté droit de l'abdomen. Peut-être boiterie due à une déformation articulaire.
  • Maladies de l'articulation de la hanche dues à une inflammation. Il s'agit des maladies purulentes, rhumatoïdes, infectieuses et goutteuses. Les symptômes courants sont un gonflement et une inflammation de la zone articulaire, de la fièvre, une douleur irradiant vers le côté droit.
  • Caractéristiques de la douleur dans le côté droit

    La douleur - le mécanisme de défense du corps, apparaît lorsque les terminaisons nerveuses sont irritées. Douleur dans le côté droit, symptôme de nombreuses maladies et pathologies. Trouver la source d'origine est essentiel pour un diagnostic correct. Lors de la description de votre état, il est important que le médecin indique le lieu de la sensation douloureuse.

    Douleur sourde dans le côté droit. On dirait qu'un objet contondant est contre le côté droit. Une faible intensité indique l'implication d'un grand nombre de récepteurs, organes internes. Douleur sourde dans le bas-ventre - signe d'appendicite, hépatite, diverticule intestinal, cirrhose du foie.

    Amélioration nette, signe de danger. Dans les processus non critiques, les impulsions de douleur ne passent pas. Souvent accompagné de nausées, jaunissement du blanc des yeux, malaise général.

    Dessiner de la douleur sur le côté. Les organes internes sont attirés par la paroi abdominale, provoquant des douleurs. Sous l'influence de l'effort physique, l'intensité augmente, vous obligeant à adopter une posture confortable.

    Il apparaît en raison d'une irritation des petits récepteurs de la paroi abdominale. Chez les athlètes présentant une entorse des ligaments inguinaux ou comme l'un des symptômes de l'inflammation des reins, de l'appendicite, des adhérences, de l'inflammation du duodénum.

    Douleur vive sur le côté. Défini comme soudain, aigu avec un niveau élevé. C'est comme faire de la providence le long de la paroi abdominale avec un couteau émoussé. Habituellement formé dans une petite lésion. Causes probables: maladie intestinale, système urinaire, atteinte, gynécologie.

    La coupe du côté droit est l'un des symptômes de l'apoplexie, de l'inflammation de l'ovaire, du piégeage d'un nerf, de la torsion de l'ovaire, du volvulus, du mouvement d'une pierre dans l'uretère, La sensation s'intensifie lors de la rotation du corps, de la flexion, de la tension. Se combine avec des yeux troubles, des maux de tête, des évanouissements.

    Douleur piquante sur le côté. Défini comme une sensation de picotement dans les parois abdominales. Se produit périodiquement, formé dans un petit foyer. Aggravé en se penchant, en soupirant, en toussant et en faisant un effort physique.

    Symptômes secondaires avec douleur sur le côté

    La douleur n'est pas le seul symptôme de maladies des articulations, des organes internes, des os. Les symptômes d'accompagnement fréquents sont des nausées, des brûlures, de la fièvre. Un diagnostic correct de la maladie n'est possible que par un spécialiste.

    Température. Une température basse indique une diminution des fonctions vitales du corps. Élevé - sur l'adaptation aux actions d'un pathogène externe et interne. La fièvre et la douleur dans le côté droit de l'abdomen chez la femme indiquent des maladies gynécologiques, une inflammation du foie, des reins.

    • Fièvre élevée (de 1 à 2 degrés), pendant longtemps signe d'une maladie inflammatoire.
    • Les fluctuations de température de plus de 2 degrés indiquent des processus purulents.
    • Température épuisante - hyperthermie avec des gouttes de plus de 2 degrés, signe de processus septiques.
    • Le manque de régularité indique des processus rhumatismaux.

    La nausée. En combinaison avec des douleurs abdominales, cela indique des dommages au système urinaire, digestif, nerveux, une maladie gynécologique. Ils se caractérisent par une intoxication et une excitation des récepteurs..

    Brûlant. Signe de dommages aux organes pelviens. Une sensation de brûlure pendant les rapports sexuels et la miction indique une irritation de la membrane urétrale. Il peut agir comme un symptôme indépendant ou être associé à des douleurs dans le bas de l'abdomen.

    Le côté droit fait mal

    Tout au long de la vie, les gens éprouvent des accès de douleur. De telles réactions du corps sont un signe important. La douleur et la lourdeur dans l'hypochondre droit se manifestent chez de nombreux patients, et cela s'explique par une variété de pathologies. Ils peuvent être abdominaux ou impliquer d'autres organes.

    Qu'est-ce qui peut faire mal dans le côté droit?

    Certaines douleurs indiquent des problèmes graves qui nécessitent un traitement urgent. Dans de telles situations, ils sont aigus. Lorsqu'une attaque survient soudainement, le symptôme est si grave que vous devez immédiatement appeler une ambulance. Un grand pourcentage de personnes subit un choc dû à des crampes violentes.

    Dans les pathologies chroniques, la douleur se présente sous la forme de crises. Ils ont un caractère tirant ou douloureux, sont souvent associés à un facteur permanent, durent parfois plusieurs mois, voire des années.

    La nature de la douleur et la localisation

    Ces deux définitions importantes révèlent:

    • maladies nécessitant une intervention chirurgicale urgente (crises aiguës dangereuses pour la santé);
    • pathologies nécessitant une intervention chirurgicale planifiée (crises périodiques, groupe thérapeutique);
    • maladies chroniques à long terme nécessitant des médicaments constants (pas le groupe opérant);
    • maladies qui ne se lient pas aux organes abdominaux;
    • maladies compliquées précédant le décès.

    La douleur est douloureuse, sourde, coupante, coupante ou encerclante. Avec des problèmes gastro-entérologiques, il ne se propage pas au-delà de l'hypochondre à droite. Les exceptions sont des pathologies complexes avec un risque d'hémorragie interne..

    Raisons possibles

    Il existe de nombreuses causes de douleur du côté droit:

    Le premier symptôme est une douleur abdominale du côté droit. La cause de la maladie réside dans la formation à long terme de calculs qui, à un certain moment, commencent à se déplacer et à bloquer les voies biliaires.

    1. De la vésicule biliaire, un secret cesse d'être jeté, il s'y accumule et étend les murs. C'est l'étirement de l'organe et le traumatisme des conduits avec des calculs qui provoquent une douleur vive et intense..
    2. Souvent, une infection rejoint ce processus..
    3. En plus de la douleur dans l'hypochondre, elle peut se dégager de la partie scapulaire. Des symptômes supplémentaires se produisent - un goût amer dans la bouche, des nausées ou des vomissements.

    Cette condition est dangereuse pour les humains. En aussi peu que 48 heures, la vésicule biliaire peut provoquer la rupture d'un abcès. Si la bile se répand dans la cavité abdominale, la péritonite augmente le risque de décès. La seule issue est l'hospitalisation urgente. Les analgésiques et les antispasmodiques dans de tels cas aident peu.

    • Cirrhose

    La prolifération de tissu fibreux et la formation de nœuds dans le foie est une maladie chronique. Souvent, les patients consultent un médecin lorsque les chances de prolonger leur vie d'au moins 10 ans sont significativement faibles. Tous les types de cirrhose provoquent des douleurs intermittentes dues à la compression des canaux à l'extérieur du foie. L'ensemble du système biliaire est affecté.

    De nombreux autres symptômes découlent de la cirrhose. La peau devient brun jaunâtre. Dans certains types de pathologie, l'urine s'assombrit et les matières fécales se décolorent. Des sensations douloureuses surviennent périodiquement, le patient est accompagné de démangeaisons.

    La cirrhose est traitée uniquement sous surveillance médicale. Les analgésiques aideront à soulager la maladie, mais il est préférable de ne pas s'emballer avant un examen complet. Une augmentation de l'organe sous la côte doit être alertée. À la palpation, le foie est clairement palpable.

    • Appendicite aiguë

    Avec la pathologie, des douleurs caractéristiques se produisent à droite, irradiant vers l'aine, mais initialement le symptôme est localisé dans l'hypochondre droit. Pendant 6 heures, la douleur se déplace lentement vers la région inférieure. L'appendicite n'a pas de cause antérieure. La pathologie aiguë se produit en pleine santé et bien-être. Avec l'appendicite, les symptômes ressemblent vaguement à une cholécystite. Des vomissements apparaissent, la température monte.

    1. L'appendicite est dangereuse pour la santé, le patient a besoin d'une intervention chirurgicale urgente. La rupture de l'appendice peut renverser le contenu dans la cavité abdominale et provoquer une péritonite.
    2. Habituellement, aux premières douleurs lancinantes, les patients prennent un médicament antispasmodique. Les muscles lisses se détendent, mais l'inconfort persiste.
    • Ulcère (estomac et duodénum)

    L'ulcère est caractérisé par de vives douleurs dans la partie supérieure de l'abdomen. Au fur et à mesure que la douleur augmente, elles sont localisées dans l'hypochondre droit. Avec un ulcère ouvert, le contenu de l'estomac pénètre dans la cavité abdominale, ce qui développe instantanément un processus inflammatoire étendu. Après l'hospitalisation, le patient est immédiatement placé sur la table d'opération..

    Avec une telle douleur, les antispasmodiques n'aideront pas. Si le patient ne connaît pas sa pathologie, alors aux premières douleurs intensives, il est nécessaire d'appeler immédiatement un médecin. L'ulcère doit être opéré le premier jour après le début de l'attaque. Parfois, les symptômes sont effacés, ce qui est un grand risque pour la santé.

    Groupe chronique

    Il existe également des pathologies moins dangereuses pour la santé qui provoquent des douleurs dans l'hypochondre droit. Ils procèdent lentement, peuvent être contrôlés par des médicaments:

    La douleur dans le côté droit sous la côte en cours chronique n'est pas très intense. Le patient a rarement des nausées ou des vomissements et la température peut ne pas augmenter du tout. La douleur survient souvent, toujours associée à une violation du régime.

    1. Il est possible d'éliminer la douleur dans la cholécystite chronique. Il suffit de prendre n'importe quel médicament antispasmodique.
    2. Le patient a besoin d'un ajustement alimentaire urgent. Il est nécessaire d'exclure les aliments gras, les aliments frits, les épices, l'alcool.
    3. Le médecin peut prescrire un traitement radical lorsque la vésicule biliaire est complètement retirée.
    4. L'opération est mieux faite le plus tôt possible. Le jeune corps récupère plus vite.
    • Exacerbation des ulcères, gastrite

    Ces pathologies peuvent se reproduire périodiquement après une accalmie. La douleur est généralement localisée sous la côte droite ou dans l'épigastre. Le symptôme apparaît après que la nourriture pénètre dans l'estomac (à partir de 20 minutes). Souvent, le patient a des nausées, des éructations et des brûlures d'estomac. Dans de rares cas, des vomissements sont observés. Les pathologies chroniques sont saisonnières.

    La gastrite et les ulcères de ce type peuvent être contrôlés avec un régime spécial et des médicaments pour réduire l'acidité gastrique. Un examen de routine est requis chaque année.

    • Hépatite

    Le processus inflammatoire dans le foie est appelé hépatite. Elle peut être de plusieurs types, elle survient lorsqu'un virus est introduit. Avec l'hépatite, la douleur est sourde et douloureuse sous la côte droite. L'hépatite peut être immédiatement distinguée, ainsi que le syndrome de la douleur, une jaunissement de la peau et des muqueuses apparaît.

    1. L'hépatite A aiguë évolue rapidement. Le patient doit être hospitalisé.
    2. Dans d'autres types de pathologie hépatique, le patient est constamment surveillé.
    3. Hépatoprotecteurs, les antispasmodiques aident bien.
    4. L'alcool est nocif pour le foie avec l'hépatite, il doit être abandonné.
    • DVP ou dyskinésie

    Une motilité altérée du canal biliaire et du canal biliaire est une affection courante. Il existe des types de pathologie hypomotrice et hyperkinétique. La douleur est clairement localisée dans l'hypochondre droit. Cela ne se produit que dans le contexte d'une malnutrition, lorsque des aliments frits entrent en jeu. Le développement des veines est similaire à la cholécystite, mais les calculs dans l'organe ne se forment pas. Avec un type hypocinétique, il existe un risque de formation de tartre si la bile stagne pendant une longue période.

    Avec la dyskinésie, un régime spécial est indiqué. Il est recommandé de prendre des honoraires cholérétiques et des antispasmodiques. Le patient peut contrôler indépendamment une telle violation..

    La douleur dans l'hypochondre droit peut survenir pour d'autres raisons:

    1. pneumonie aiguë;
    2. pyélonéphrite du rein droit;
    3. névralgie intercostale;
    4. fracture ou fracture de la côte droite.

    Diagnostique

    Si le patient n'a jamais rencontré de douleur dans l'hypochondre droit, il est recommandé de subir un examen complet:

    1. La norme prescrit des tests de laboratoire, qui comprennent un test sanguin biochimique.
    2. L'échographie aidera à suivre l'état du foie et des voies biliaires.
    3. Pour des pathologies plus sévères ou une clarification du diagnostic, des examens complémentaires sont prescrits (TDM, biopsie, élastométrie).

    Comment soulager la douleur?

    Lorsque les sensations douloureuses sont de nature soudaine aiguë, il est préférable d'appeler immédiatement un médecin. La prise de médicaments antispasmodiques au préalable peut rendre le diagnostic initial difficile. Il est interdit de réchauffer la zone avec un symptôme prononcé.

    Si le patient connaît sa maladie chronique, la douleur est éliminée à l'aide d'antispasmodiques (No-shpa, Spazgan, Papaverine). Pour les douleurs sourdes et débilitantes, des sédatifs peuvent être pris. Vous devrez immédiatement changer votre alimentation si la veille il y avait une forte charge sous forme d'aliments frits et épicés.

    De plus, en regardant cette vidéo, vous pouvez en savoir plus sur les causes de la douleur du côté droit..

    Pourquoi le côté droit fait-il mal sous la côte

    informations générales

    La douleur dans l'hypochondre droit, aiguë ou périodique, se manifeste sous une forme ou une autre chez environ un tiers de la population de notre planète. Très souvent, les patients s'intéressent à ce qui se trouve à droite chez une personne et à la raison pour laquelle cela exerce une pression, des contractions, des douleurs ou des douleurs dans la zone de l'hypochondre droit. Selon les statistiques médicales, dans environ 90% des cas, la douleur est le résultat de modifications pathologiques des organes internes. Ainsi, le plus souvent, ces symptômes provoquent des maladies des voies biliaires et de la vésicule biliaire, et la deuxième place la plus fréquente est occupée par les pathologies hépatiques et le développement d'un œdème hépatique en cas de troubles circulatoires.

    Qu'y a-t-il sous la côte droite?

    Pour déterminer ce qu'il y a chez une personne sous les côtes du côté droit, il faut se référer à l'anatomie topographique. L'hypochondre droit est la partie de la paroi abdominale antérieure limitée par:

    hautprojection du diaphragme (cinquième côte)
    en basle bord inférieur de l'arc des nervures
    à l'intérieurligne qui passe verticalement par le point de bord tout en bas
    à l'extérieurune ligne qui s'étend verticalement à partir de l'os pelvien saillant supérieur (crête iliaque)

    En prolongeant le bord inférieur de cette zone vers l'arrière, nous verrons qu'il passe le long de la 12e côte et de la troisième vertèbre lombaire.

    Vous pouvez pratiquement déterminer où se trouve l'hypochondre droit de la manière suivante: la paume de la main droite doit être placée horizontalement sur les côtes, en faisant cela de sorte que le poignet soit au milieu du côté, tandis que le bord du petit doigt doit coïncider avec le bord des côtes par le bas. Si vous laissez votre poignet dans la même position et que vous serrez le dos avec votre paume, vous pouvez obtenir une projection postérieure de l'hypochondre droit.

    L'emplacement des organes dans la cavité abdominale

    Dans cette zone, des douleurs peuvent apparaître en raison de lésions de ces organes:

    • vésicule biliaire, foie;
    • rein droit (partie supérieure);
    • le gros intestin (sa partie est la courbure du côlon);
    • la partie péritonéale de la moitié droite du diaphragme;
    • surrénal.

    De plus, dans cette zone, des picotements et des douleurs peuvent être reflétés par le duodénum, ​​le pancréas, la veine cave inférieure, les voies biliaires.

    Pourquoi la douleur apparaît-elle dans l'hypochondre droit chez les personnes en bonne santé?

    Parfois, une gêne et une douleur de traction sur le côté, derrière, ainsi que des douleurs à droite sous les côtes à l'avant, peuvent être ressenties même par une personne en parfaite santé. De telles manifestations sont associées à certaines conditions physiologiques..

    Douleur pendant et due à un effort physique

    Les personnes qui n'ont pas l'habitude d'être exposées à un effort physique intense, après un travail acharné ou du sport, peuvent remarquer qu'elles ont une douleur lancinante intense dans le côté droit sous les côtes à l'avant. La raison de ces manifestations est associée au processus suivant: lorsque l'adrénaline est libérée, le tonus des voies biliaires diminue et ils sont étirés par la bile stagnante. Pendant ce temps, le foie est activement rempli de sang, sa capsule s'étire et une sensation de picotement se produit. Il peut même y avoir une douleur aiguë dans le dos de l'arrière et de l'avant..

    La douleur après avoir mangé, particulièrement dense, se manifeste presque toujours dans l'hypocondre lors d'un effort physique. Si cela fait mal dans le côté droit sous les côtes à l'avant, vous devez faire attention au fait qu'après avoir mangé, il n'est surtout pas recommandé de courir et de faire des pompes..

    De plus, il est connu qu'il peut provoquer une douleur sourde dans l'hypochondre droit en avant et un spasme du diaphragme. Une personne le ressent quand il soupire, parfois quand il inspire et expire. Les mêmes sensations peuvent survenir lors de la toux. Mais cette douleur est généralement de courte durée. Parfois, il s'émousse lorsqu'il est pressé. En règle générale, si la respiration s'équilibre après l'effort, ce symptôme disparaît..

    Cependant, les explications sur les raisons pour lesquelles les côtes du côté droit font mal ne sont pas toujours vraies. Parfois, pourquoi une douleur douloureuse apparaît pendant l'exercice, certaines sources expliquent l'expansion de la veine cave inférieure en raison de l'influence de l'adrénaline et de sa pression sur le foie. Avant de déterminer ce qui fait mal au côté droit sous la côte, il convient de garder à l'esprit que sous l'influence de l'adrénaline, une vasoconstriction se produit et qu'il n'y a pas de récepteurs de la douleur dans le foie..

    Douleur chez les femmes

    Dans les derniers jours du cycle mensuel, une certaine partie des femmes peut développer un déséquilibre hormonal aigu. En conséquence, un spasme des voies biliaires se développe et une douleur aiguë se manifeste, irradiant dans le dos dans certains cas. Par conséquent, l'explication de ce qui fait mal dans l'hypochondre droit est parfois précisément les caractéristiques du corps féminin.

    Dans certains cas, l'évolution du syndrome prémenstruel s'aggrave lors de la prise de contraceptifs hormonaux. Dans ce cas, des piqures et des douleurs sourdes, ainsi qu'une sensation de brûlure, apparaissent en raison d'une violation du passage de la bile..

    Pendant la grossesse

    Ce qui fait mal sous la côte droite à l'avant, explique la physiologie du corps de la femme enceinte.

    Comme vous le savez, en fin de grossesse, l'utérus est incroyablement étiré. Il appuie sur les organes qui se trouvent à proximité. Par conséquent, les femmes en bonne santé qui, en train de porter un bébé, s'injectent du côté droit et développent également un engourdissement dans cette zone, n'ont pas à s'inquiéter de la raison pour laquelle les piqûres du côté droit pendant la grossesse.

    Il faut également tenir compte du fait que l'hormone progestérone favorise l'expansion des voies biliaires et la stagnation de la bile. Aussi, très souvent chez la femme enceinte, colite sur le côté lors de la course et autres charges. Par conséquent, vous devez vous limiter à des promenades actives en plein air à un rythme facile..

    Causes de la douleur dans l'hypochondre droit

    Les raisons pour lesquelles une personne a une piqûre dans le côté droit sous les côtes à l'avant peuvent être associées à un certain nombre de raisons différentes. Pourquoi il pique sous les côtes, gémit sur le côté, seul un spécialiste peut déterminer avec certitude. Mais les causes de la douleur peuvent être associées à de telles maladies et affections:

    • un certain nombre de maladies du foie (causes de douleur dans la région du foie - hépatite infectieuse et non infectieuse, hépatose due à la consommation d'alcool, hépatose graisseuse, cirrhose, carcinome hépatocellulaire, maladies causées par des parasites, métastases hépatiques résultant d'un cancer du côlon, de l'estomac, du sein, etc.);
    • les maladies cardiaques, dans lesquelles il existe une insuffisance circulatoire dans un grand cercle (myocardiopathie, coronaropathie, myocardite, endocardite, malformations cardiaques), ainsi qu'un infarctus du myocarde abdominal, une cirrhose cardiaque du foie;
    • maladie de la vésicule biliaire (cholécystite, tumeurs);
    • maladies du côlon (colite, maladie de Crohn, dysbiose, diverticulose, infections intestinales, tumeurs du côlon, syndrome du côlon irritable);
    • maladies du rein droit (abcès rénal, pyélonéphrite, maladie polykystique, lithiase urinaire, tumeurs, échinococcose, tuberculose rénale, métastases dans le cancer bronchogène, mélanome);
    • changements pathologiques dans la moitié droite du diaphragme (tumeurs, diaphragmatite);
    • maladies de la glande surrénale droite (tumeur);
    • névralgie intercostale;
    • fractures des côtes inférieures;
    • zona;
    • conditions en chirurgie, réunies par le nom d '«abdomen aigu» (pancréatite aiguë, hémorragie duodénale, pénétration, perforation ou perforation d'un ulcère, obstruction intestinale, appendicite, intussusception intestinale, etc.);
    • thrombose de la veine cave inférieure (certaines variantes).

    Quand le côté droit fait mal devant?

    Des picotements ou une douleur vive dans le côté droit se manifestent en raison de maladies des organes adjacents à cette zone. Certaines conditions sont accompagnées de douleurs dans le dos, parfois elles irradient vers la jambe, l'omoplate, les reins, etc. Une douleur dans les poumons peut également être notée avec une respiration profonde. Avec certains diagnostics, la douleur peut être périodique, se manifester en marchant, en toussant. Avec les autres - l'inconfort dérange constamment.

    Avec des maladies du foie

    En règle générale, il y a une douleur sourde dans le côté droit, parfois une douleur sourde peut être remplacée par une douleur éclatante. Parfois, l'inconfort est associé à une sensation de lourdeur due au remplissage de sang et au gonflement du foie. Quelque chose interfère avec le patient, un inconfort constant se manifeste.

    Douleur dans le côté avec une maladie du foie

    Si le foie fait mal, les raisons de ce phénomène peuvent être associées à l'étirement de la capsule dans laquelle se trouve cet organe. Une sensation de brûlure dans le foie est parfois accompagnée de la douleur qui irradie vers le dos, l'épaule et le cou. La distension, la lourdeur et la nausée peuvent ne pas disparaître au cours de la journée. Parfois, un dysfonctionnement hépatique est dû à un empoisonnement, à une ivresse, etc..

    Avec hépatite

    Si un patient développe une hépatite de quelque origine que ce soit, il développe d'abord une intoxication et une dyspepsie. Autrement dit, la personne a la nausée, il y a des ballonnements, des douleurs dans l'abdomen, surtout après avoir mangé. Parfois des picotements dans le côté droit. Dans le même temps, la couleur de l'urine et des selles change chez une personne, le blanc de l'œil devient jaune, la jaunisse se développe.

    Avec cirrhose du foie

    Chez les patients atteints de cirrhose, la mort des cellules hépatiques et des modifications de sa structure sont notées. Chez les personnes avec ce diagnostic, douleur dans le côté droit au niveau de la taille, parfois la douleur est ressentie dans le dos. Avec la cirrhose, une personne peut remarquer qu'elle fait mal au côté droit sous les côtes, déjà au tout début de la maladie. Dans ce cas, la sensation de brûlure du côté droit est persistante. Aux derniers stades de la cirrhose, le foie diminue, son efficacité diminue, le patient développe un coma hépatique et une issue mortelle est probable.

    Avec l'échinococcose

    La maladie provoque l'échinocoque du ver, dans le processus de développement de la maladie chez une personne, des kystes avec du liquide à l'intérieur apparaissent. En règle générale, ils se forment dans le lobe droit du foie et compriment progressivement les voies biliaires et les capillaires. Ce sont les raisons de l'élargissement du foie et de l'apparition de douleurs. Au départ, il y a de la lourdeur et de l'inconfort dans le côté droit sous les côtes. Si le kyste se rompt, un abcès hépatique se développe. Dans ce cas, une douleur aiguë dans le côté droit inquiète. Une douleur lancinante vive dérange lors de la marche, lors du mouvement, donne au dos. La température augmente également, le développement d'une inflammation du péritoine, un empoisonnement du sang est probable.

    Avec insuffisance cardiaque congestive

    Pourquoi l'inconfort dans l'hypochondre droit inquiète dans ce cas, explique l'état du patient. Au début, sa circulation sanguine s'aggrave, en conséquence, le foie grossit et le liquide s'accumule dans la cavité abdominale. Il y a une douleur tiraillante dans le côté droit, une sensation de lourdeur. Tirer des soucis de douleur à mesure que la maladie progresse.

    Avec l'infarctus du myocarde abdominal, le patient s'inquiète d'une forte douleur brûlante dans la partie inférieure de l'hypochondre droit. Parfois, le patient se plaint d'une pression sur le côté. Mais dans certains cas, l'apparition de la douleur est parfois très vive, semblable à un coup de couteau, la sensation douloureuse se manifeste dans l'omoplate, le sternum. En règle générale, cela se produit avec le développement de crises cardiaques de la paroi postérieure du muscle cardiaque. Parfois, le patient pense que cette sensation douloureuse se manifeste par vagues: périodiquement elle diminue et s'intensifie. Dans ce cas, il peut y avoir une pâleur, des troubles de la fréquence cardiaque, une chute de pression..

    Avec des maladies de la vésicule biliaire

    Avec de telles maladies, accompagnées d'un processus inflammatoire, une douleur lancinante dans le côté droit par derrière se manifeste le plus souvent.

    Douleur latérale dans les maladies de la vésicule biliaire

    Une douleur lancinante dans l'hypochondre et dans la région du dos se développe lorsqu'une pierre s'est déplacée, ce qui a fermé le canal biliaire. Il se développe également dans une inflammation aiguë - dans ce cas, il fait mal à la place entre le muscle droit de l'abdomen et l'arc costal à droite. De telles douleurs sont des crampes, elles sont données ailleurs - elles apparaissent dans l'épaule, dans l'hypocondre gauche. Il y a aussi une augmentation de la température, des vomissements, des éructations.

    Mais si le patient a déjà retiré la vésicule biliaire, mais que l'inconfort continue de se manifester, il se pose une question naturelle: qu'est-ce qui peut faire mal dans le côté droit sous la côte? Si une personne n'a pas de vésicule biliaire, la cause de la douleur peut être le soi-disant syndrome après cholécystectomie, c'est-à-dire l'exacerbation d'autres affections, par exemple une inflammation des voies biliaires, une maladie du foie, etc. Ces patients notent souvent que le côté fait mal du côté droit après avoir mangé. Cela peut être dû à la consommation d'aliments froids, d'une grande quantité de nourriture, d'aliments gras, épicés, de café.

    Les raisons pour lesquelles une douleur douloureuse du côté droit se développe peuvent être associées à une cholécystite chronique. Ces patients s'inquiètent des douleurs sourdes et douloureuses dans le bas du dos, des nausées, de la perte d'appétit. Il y a des ballonnements, de l'amertume dans la bouche, un mal de tête. Les maladies chroniques sont souvent exacerbées pendant la grossesse.

    Pour les maladies du côlon

    La réponse à la question de savoir pourquoi le côté droit fait mal au dos et que des coliques dans le bas de l'abdomen apparaissent peut être associée à des maladies du côlon. Plus le côlon est étiré, plus les coliques sont prononcées. La douleur reste moins prononcée jusqu'à ce que le péritoine soit inclus dans le processus inflammatoire.

    Il convient de garder à l'esprit que la courbure du côlon est située dans le côté droit d'une personne sous les côtes, c'est-à-dire seulement une partie de l'intestin. Par conséquent, la douleur se propage à toute la zone autour du nombril et à tout le côté droit de l'aine..

    Il est nécessaire de prendre en compte, si le côté droit fait mal, qu'il peut s'agir d'une colite, dans laquelle se manifestent principalement des douleurs spastiques, des selles dérangées, des flatulences.

    Avec la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn, la douleur spasmodique se développe non seulement dans l'hypocondre, mais également dans tout le bas de l'abdomen. Dans le même temps, des ballonnements sont également notés. Les personnes avec un tel diagnostic peuvent développer des saignements, le mucus et le pus sont déterminés dans les selles, la condition est parfois compliquée par une occlusion intestinale, une nécrose intestinale.

    Dans le cas du développement d'une tumeur, une obstruction intestinale est le plus souvent notée, il y a une image d'un abdomen aigu, des signes d'irritation du péritoine, des chutes de pression, une pâleur et une sueur froide sont observés.

    Avec une crise d'appendicite, la douleur commence à se développer dans l'épigastre, après quoi elle se propage progressivement vers l'hypochondre droit et descend dans la région iliaque à droite.

    Manifestation de douleur dans l'hypocondre droit derrière

    Si le patient se plaint qu'il fait mal derrière l'omoplate droite, les causes de ce phénomène peuvent être associées à des blessures des côtes inférieures, des lésions des nerfs intercostaux. Manifesté derrière la douleur sous l'omoplate droite du dos et avec des lésions du rein droit, de la glande surrénale. Les causes des maux de dos peuvent également être associées à des maladies de la veine cave inférieure..

    Avec lithiase urinaire

    Des brûlures et une douleur intense peuvent déranger les personnes atteintes de lithiase urinaire. Lors du déplacement, des pierres ou du sable égratignent le bassin rénal, puis l'uretère. Par conséquent, avec la colique rénale, cela fait mal à la fois dans l'abdomen latéral et dans le bas du dos. Des crises douloureuses sont notées, des spasmes sont donnés aux organes génitaux, à la cuisse, cela se fait sentir dans l'aine. Si vous frappez un peu le bas du dos avec le bord de votre main, cela fait encore plus mal et du sang peut apparaître dans l'urine. Parfois, des vomissements se produisent.

    Avec pyélonéphrite

    Le développement d'une inflammation infectieuse aiguë du rein s'accompagne de douleurs dans la région rénale, d'intoxication et de fièvre. Cela fait également mal en urinant, il y a de fausses pulsions périodiques, un gonflement apparaît sur le visage.

    Avec la pyélonéphrite apostémateuse, une inflammation purulente se développe dans les reins. La douleur de traction à long terme est inquiétante, la température augmente, la quantité d'urine excrétée par jour diminue.

    Avec nécrose des papilles rénales

    Ce phénomène devient une conséquence de la privation d'oxygène du tissu rénal si les vaisseaux sont obstrués. Une douleur constante s'accompagne de l'apparition de sang dans les urines. La mort par choc septique existe.

    Avec paranéphrite supérieure aiguë

    Le processus inflammatoire du tissu adipeux dans la région de la partie supérieure du rein se manifeste à la suite d'une infection des dents carieuses, des amygdales, etc. Premièrement, la température du patient augmente, il y a une douleur modérée dans le bas du dos. Quelques jours plus tard, cela fait déjà mal dans l'hypochondre droit, la douleur s'intensifie avec un profond soupir, la condition et les efforts physiques s'aggravent - une douleur est notée lors du mouvement, de la marche, d'un redressement brusque du corps.

    Avec un cancer du rein

    Cette condition peut ne pas apparaître pendant une longue période. Une légère douleur et des saignements apparaissent déjà aux derniers stades de la maladie. Parfois, le gonflement interfère avec l'écoulement de l'urine, puis il y a une douleur aiguë.

    La douleur dans l'hypochondre se manifeste également dans les tumeurs de la glande surrénale droite, à condition que la tumeur soit grosse.

    Avec névralgie intercostale

    La raison pour laquelle le côté droit d'une personne tire, devient engourdi dans l'hypochondre, peut être une névralgie intercostale. Dans cet état, tire parfois de l'arrière, les côtes font mal des deux côtés à l'avant. Avec la névralgie, elle pique fortement dans différentes zones, jusqu'à la limitation de la mobilité. La douleur devient plus forte en se pliant, en tournant. En outre, la raison qui a soudainement poignardé dans l'estomac ou des contractions des deux côtés peut être une myosite, lorsque les muscles d'une personne sont enflammés..

    Avec des côtes meurtries

    Des douleurs sévères, aggravées par la toux, la pression, la flexion, les soupirs, se manifestent par des ecchymoses sur les segments postérieurs des côtes. Avec des côtes fracturées, un craquement caractéristique est ressenti.

    Avec ostéochondrose de la colonne lombaire

    S'il y a une tension musculaire, une mobilité limitée, des signes de tension, l'épaule droite fait mal, dans la main, les raisons de cette condition peuvent être associées à une ostéochondrose de la colonne lombaire. Les sensations de douleur peuvent avoir des intensités différentes, avoir un caractère à la fois douloureux et tirant, se manifester par le haut et par le bas.

    Avec bardeaux

    Dans ce cas, des éruptions herpétiques apparaissent le long du nerf sous forme de bulles avec un liquide trouble, la peau devient rouge. Des démangeaisons, des brûlures, des douleurs se développent sur le site de la lésion. Cela signifie que vous devez consulter un dermatologue..

    Avec thrombose de la veine cave

    Si un thrombus provient des veines iliaques, après quoi il obstrue le tronc veineux, il fait mal dans le bas du dos sur le côté droit du dos. La clinique est semblable à une tumeur rénale à un stade avancé. En cas de thrombose du segment hépatique, une douleur intense éclatante se produit à l'avant dans l'hypochondre droit et irradie sous l'omoplate à droite. La jaunisse se développe également, le liquide s'accumule dans la cavité abdominale.

    Douleurs aiguës

    La sensation de douleur aiguë dans le lobe droit de l'hypochondre est associée au développement d'affections chirurgicales aiguës - ce que l'on appelle «l'abdomen aigu». En particulier, des crampes sévères sont observées dans ces maladies et conditions:

    Douleur aiguë dans le côté droit

    • organes internes endommagés (lésion du rein, du côlon, du rein, lésion de la vésicule biliaire, hématome du rein, du foie);
    • perforation intestinale, diverticules rompus;
    • processus inflammatoires aigus de la vésicule biliaire, pancréatite aiguë;
    • le stade initial de l'appendicite;
    • blocage des voies biliaires, obstruction intestinale;
    • thrombose des veines et des artères par lesquelles les organes internes sont nourris.

    Dans de telles conditions, une douleur très intense se développe, ce qui entraîne le développement d'un choc douloureux, une perte de conscience, une diminution de la pression et une perturbation du travail des organes internes.

    Avec un abdomen aigu, les muscles du péritoine sont tendus, parfois la douleur est ceinture, parfois elle est ponctuée, mais très souvent insupportable.

    Des sensations de douleur aiguës et compressives se manifestent également sous la forme abdominale d'infarctus du myocarde, de colique rénale, parfois de colite ulcéreuse, de fractures des côtes.

    Douleur sourde

    Les douleurs sourdes indiquent très souvent le développement d'un processus inflammatoire. Ils se manifestent avec de telles pathologies:

    • hépatite aiguë et chronique;
    • cancer du foie, cirrhose, lésions parasitaires du lobe droit du foie;
    • la période entre les exacerbations de la cholécystite, la cholangite;
    • tumeurs surrénales;
    • diverticulose intestinale, colite;
    • hydronéphrose, pyélonéphrite, tumeurs rénales de stade avancé, néphrite apostémateuse.

    Dans la région iliaque, il souffre constamment de tumeurs, de métastases d'organes internes, de fractures des côtes, de kystes hépatiques parasites.

    Lourdeur dans le côté droit

    La gravité dans le côté droit et le bas de l'abdomen, ainsi que dans le haut de l'abdomen, se développe avec diverses maladies. Souvent, une lourdeur dans le côté droit sous les côtes à l'avant se développe avec un foie œdémateux. De plus, les causes de gravité dans l'hypochondre droit peuvent être associées au développement d'une hépatite, d'une hépatose graisseuse, d'une cholécystite chronique, d'une dyskinésie hypomotrice des voies biliaires..

    Après manger

    Beaucoup de gens notent qu'ils ont un coup de couteau dans le côté droit après avoir mangé, une lourdeur dans l'épigastre, un grondement se développe. Souvent, les femmes enceintes s'intéressent également aux raisons pour lesquelles il poignarde le côté droit pendant la grossesse. Après avoir mangé de la nourriture dans le corps, le processus de sécrétion et de progression de la bile est accéléré, le foie est rempli de sang et le péristaltisme est activé. Par conséquent, dans les maladies chroniques du foie, des intestins, de la vésicule biliaire, des douleurs dans le bas et le haut de l'abdomen après avoir mangé se manifestent souvent. De telles manifestations peuvent être de nature différente: une personne a des nausées, des éructations, de la diarrhée, de la constipation apparaît, l'estomac grogne.

    Une douleur sourde après avoir mangé est notée avec une cholécystite, aiguë - avec une colite et une dysbiose, un coup de couteau - avec une cholélithiase et une dyskinésie des voies biliaires. Souvent, la douleur devient plus intense après une consommation excessive d'alcool, un tabagisme excessif.

    Après le chargement

    Des sensations désagréables sous forme de tiraillement ou de douleur lancinante surviennent après un effort physique chez les personnes atteintes d'hépatite, de cirrhose, de foie congestif. Après des secousses, un effort physique, une crise de cholécystite calculeuse peut apparaître. En outre, une douleur périodique pendant l'exercice apparaît chez les patients atteints de myosite, de névralgie intercostale, d'ostéochondrose, de fracture des côtes, de thrombose de la veine cave.

    La façon de procéder?

    Vous devez demander à un spécialiste ce qu'il faut faire si la vésicule biliaire fait mal, pique le foie et que d'autres maladies apparaissent qui provoquent des douleurs dans le côté droit. En aucun cas, vous ne pouvez décider indépendamment quoi boire pour des douleurs au foie, ou demander des conseils sur le forum. Après tout, même une légère douleur nécessite l'attention d'un médecin. L'auto-traitement avec des analgésiques peut aider à réduire l'image globale des symptômes chez un adulte et un enfant. En conséquence, le médecin ne sera pas en mesure de poser le bon diagnostic..

    Douleur sous la côte droite après l'effort

    Par conséquent, il ne faut pas oublier qu'il n'est pas nécessaire de prendre des médicaments et des remèdes populaires contre les douleurs au foie avant de consulter un médecin. Vous ne pouvez pas donner d'analgésiques pour soulager la douleur.

    L'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, l'utilisation d'un coussin chauffant, est contre-indiquée, car ces méthodes peuvent provoquer des saignements à l'intérieur.

    Ne donnez pas d'analgésiques aux enfants. En cas de colique chez les nourrissons, il est recommandé d'allaiter les bébés - parfois cela suffit pour que le bébé se calme.

    Si une personne est initialement poignardée dans le côté, mais qu'une douleur vive apparaît plus tard, vous devez immédiatement appeler une ambulance. Après tout, seul un médecin peut évaluer de manière adéquate tout le spectre des symptômes dans ce cas et prendre la bonne décision. Il est important de consulter immédiatement un médecin si un sceau ou une bosse apparaît à droite sous les côtes.

    Dans la clinique, initialement avec des plaintes concernant un tel symptôme, vous devez contacter un thérapeute, qui déterminera à quels spécialistes le patient doit se rendre ensuite..

    Si une personne a souvent de la douleur, de la lourdeur, des pulsations et des éclats dans l'hypochondre, donne à l'omoplate, à l'avant-bras, au dos, une telle condition ne doit en aucun cas être tolérée. Les hommes et les femmes doivent être conscients qu'une visite rapide chez un médecin aidera à prévenir de graves problèmes..

    Éducation: Diplômé du Rivne State Basic Medical College avec un diplôme en pharmacie. Diplômé de l'Université médicale d'État de Vinnitsa, nommé d'après M.I. Pirogov et stage à sa base.

    Expérience de travail: De 2003 à 2013 - a travaillé comme pharmacien et chef d'un kiosque de pharmacie. Elle a reçu des certificats et distinctions pendant de nombreuses années et un travail consciencieux. Des articles sur des sujets médicaux ont été publiés dans des publications locales (journaux) et sur divers portails Internet.

    commentaires

    merci, a reçu une consultation utile prolongée.

    remercier! J'ai trouvé ce que j'ai, j'irai chez le thérapeute.