Sensation de brûlure dans l'hypochondre

Symptômes

Une sensation de brûlure dans l'hypochondre est un symptôme courant de nombreuses maladies. Les sensations désagréables sont subjectives, dépendent de divers facteurs - caractéristiques individuelles d'une personne, type d'activité nerveuse supérieure, état de santé.

Une sensation de brûlure est une sorte de douleur qui se produit avec une irritation sévère, agit comme un signal de danger, mobilisant le corps pour éliminer les causes de la maladie. La douleur est vraie (ressentie dans l'organe malade) et se reflète lorsqu'une personne la ressent sur des zones de la peau éloignées de la source.

La brûlure dans l'hypochondre droit perturbe la pathologie du foie, de la vésicule biliaire et des reins. La douleur gauche survient avec des maladies de l'estomac ou du pancréas. Les douleurs réfléchies sont des symptômes courants des maladies de la colonne vertébrale: spondylarthrose, spondylarthrite déformante (spondylarthrite ankylosante), hernie intervertébrale. Une sensation de brûlure dans l'hypochondre gauche devant peut être le résultat d'un zona, d'une névralgie intercostale.

Étiologie

La cause la plus courante de brûlure dans l'hypochondre droit est la cholécystite. Peut causer de l'inconfort:

  • calculs de la vésicule biliaire;
  • entérite, gastrite;
  • faible acidité du suc gastrique;
  • stagnation, changement de la composition chimique de la bile;
  • troubles de l'alimentation;
  • névroses, états névrotiques.

Si la cause de la sensation de brûlure est une pathologie rénale, le problème peut se développer à la suite de tels provocateurs:

  • alimentation déséquilibrée;
  • facteurs héréditaires;
  • pathologie métabolique;
  • inflammation et anomalies du système génito-urinaire;
  • prendre certains médicaments.

La pancréatite provoque une douleur intense, une lourdeur et des brûlures. Il y a plusieurs raisons:

  • consommation d'alcool;
  • cholécystite;
  • ulcère de l'estomac;
  • hépatite virale;
  • hérédité.

La cause de la sensation de brûlure dans l'hypochondre à gauche peut être une gastrite, une gastroduodénite, un ulcère d'estomac. Ces maladies se développent dans les circonstances suivantes:

  • infection par la bactérie Helicobacter pylori;
  • nourriture avec des produits de mauvaise qualité;
  • consommation d'alcool;
  • la présence d'une infection purulente dans la cavité buccale (carie dentaire) et le pharynx (mal de gorge);
  • fuite du contenu du duodénum due à une altération de la motilité du tube digestif.

Une douleur réfléchie et une sensation de brûlure dans le côté droit surviennent dans les maladies de la colonne vertébrale: la spondylarthrite, la spondylarthrite (spondylarthrite ankylosante), la hernie intervertébrale provoquent la prolifération du tissu osseux des vertèbres - ostéophytes qui irritent les racines vertébrales. Les impulsions de douleur irradient (se reflètent) le long des troncs nerveux dans l'hypochondre, provoquant une douleur brûlante.

Causes de la pathologie vertébrale:

  • traumatisme, dommages;
  • grande activité physique;
  • violation de l'approvisionnement en sang en raison de l'athérosclérose, de la pathologie vasculaire;
  • maladies métaboliques et problèmes endocriniens;
  • maladies systémiques du tissu conjonctif - rhumatismes, sclérodermie.

Le zona est causé par un virus qui affecte les troncs nerveux, au cours duquel la douleur se reflète dans l'hypocondre. La douleur est toujours unilatérale - soit dans l'hypochondre gauche, soit dans le droit.

La névralgie intercostale provoque des douleurs réflexes dans l'hypocondrie et des brûlures. Les raisons:

  • traumatisme;
  • rhumes;
  • long séjour dans une position statique des chauffeurs de transport, des employés de bureau;
  • hypothermie.

Symptômes

Les manifestations cliniques dépendent de la pathologie sous-jacente. La sensation de brûlure dans l'hypochondre à droite dans les maladies du foie et de la vésicule biliaire est associée aux symptômes suivants:

  • goût désagréable dans la bouche;
  • après avoir mangé, des vomissements se produisent;
  • coloration ictérique de la sclérotique, de la peau;
  • urine foncée;
  • état subfébrile;
  • constipation ou diarrhée.

La maladie rénale s'accompagne des symptômes suivants:

  • hématurie - érythrocytes dans l'urine;
  • mictions douloureuses et fréquentes;
  • urine trouble avec des flocons;
  • augmentation de la température corporelle avec inflammation des reins.

Une sensation de brûlure dans l'hypochondre gauche se produit avec une gastrite. Les symptômes sont les suivants:

  • lourdeur, douleur en 5 à 10 minutes dans la région épigastrique après avoir mangé;
  • diarrhée et constipation;
  • petit appétit;
  • perdre du poids;
  • brûlures d'estomac;
  • mauvais goût dans la bouche.

L'inflammation du pancréas s'accompagne de douleurs brûlantes et de symptômes de pancréatite:

  • vomissements indomptables;
  • selles molles;
  • flatulences - ballonnements;
  • pouls rapide;
  • perte de poids;
  • peau sèche et pâle;
  • signes de carence en vitamines.

La douleur réfléchie dans les maladies de la colonne vertébrale est associée à une pathologie du système musculo-squelettique. Renforcé par des mouvements, des virages, des flexions du corps. Lorsque le syndrome radiculaire apparaît, la sensation de brûlure est associée à d'autres symptômes neurologiques - «chair de poule», engourdissement des doigts.

Causalgie - le terme est traduit par «douleur brûlante», un symptôme caractéristique du zona. La présence d'une éruption cutanée, de vésicules le long des troncs nerveux, associée à une sensation de brûlure dans l'hypocondre, permet de diagnostiquer en toute confiance cette maladie. La causalgie est typique de la névralgie. Caractérisé par une douleur accrue lors des mouvements, de la toux.

La sensation de brûlure ne devient pas le seul symptôme de la maladie, mais est associée à un grand nombre de manifestations cliniques d'autres pathologies des organes internes, il est donc nécessaire de procéder à un examen complet et détaillé des patients atteints de ce syndrome..

Diagnostique

L'examen commence par un examen médical, la clarification des plaintes, les antécédents médicaux, les conditions de travail et de vie, l'hérédité. Les données obtenues nous permettent de faire un diagnostic préalable, de poursuivre le diagnostic, d'établir un plan de traitement.

Tests de laboratoire obligatoires:

  1. Compter le nombre d'érythrocytes, de plaquettes et de leucocytes dans le sang. Déterminer la quantité d'hémoglobine, la vitesse de sédimentation des érythrocytes (ESR).
  2. Analyse d'urine - mesurer la densité, étudier la présence et le nombre de cellules épithéliales, de sucre, de pigments biliaires.
  3. À l'aide d'études biochimiques, l'état du métabolisme des protéines, des glucides et des minéraux est évalué.
  4. Réaction de Wasserman pour écarter la syphilis.

S'il y a une indication médicale, des tests de laboratoire supplémentaires sont effectués. Avec la pathologie hépatique, la teneur en bilirubine, en pigments biliaires dans le sang et dans l'urine est déterminée. Si le patient présente une inflammation du pancréas, l'amylase et d'autres enzymes pancréatiques sont examinées. Avec la pathologie rénale, le contenu de la créatinine dans l'urine est étudié.

Les études instrumentales sont réalisées en tenant compte de la nature de la pathologie sous-jacente. Pour les maladies de la colonne vertébrale, du système ostéoarticulaire, des méthodes de rayonnement sont utilisées - rayons X, tomodensitométrie. Les tissus mous, les organes internes sont examinés par ultrasons.

Les méthodes endoscopiques sont utilisées pour l'examen des organes creux, la gastroscopie - pour l'examen de la muqueuse gastrique, la cystoscopie - pour la vessie. Si nécessaire, les patients sont consultés par des spécialistes de spécialités médicales apparentées: neuropathologiste, urologue, orthopédiste, gastro-entérologue. Un examen complet permet une thérapie efficace.

Traitement

Une sensation de brûlure dans l'hypochondre est un symptôme dont l'élimination sans affecter la cause et les mécanismes du développement de la pathologie ne conduira pas à une guérison radicale. Tout d'abord, il est nécessaire de traiter la maladie sous-jacente..

Pour les maladies du foie, appliquez:

  • hépatoprotecteurs - «Legalon», «méthyluracile», «acide lipoïque»;
  • pour l'hépatite virale - "Interféron" et ses analogues;
  • alimentation diététique obligatoire.

Un traitement chirurgical doit être recommandé aux patients atteints de cholécystite calculeuse - élimination des calculs. Pour l'étiologie infectieuse de l'inflammation de la vésicule biliaire, des antibiotiques sont prescrits.

Pour les maladies rénales, les éléments suivants sont utilisés:

  • antibiotiques à large spectre - «gentamicine», «lévofloxacine», «norfloxacine», «ceftriaxone»;
  • uroseptiques - "Furadonin", "Furazolidone", "Nitroxoline", "Chinozol";
  • analgésiques - «Paracétamol», «Ibuprofène».

La pancréatite est traitée avec:

  • thérapie diététique - il est interdit de manger des aliments gras, frits et épicés;
  • préparations enzymatiques - "Festal", "Digestal", "Mezim Forte";
  • médicaments qui suppriment la fibrinolyse - "Kontrikal", "Gordox";
  • quand la douleur est prescrite "Atropine", "Ranitidine", "Platyphyllin".

Traitement de la gastrite et de l'ulcère gastrique:

  • préparations pour réduire l'acidité du suc gastrique - "Almagel", "Fosfalugel";
  • pour augmenter l'acidité - "Apilak", "Jus de plantain";
  • agents enveloppants - "Décoction de graines de lin", "Smecta";
  • préparations enzymatiques - "Festal", "Mezim Forte";
  • pour supprimer les bactéries Helicobacter pylori, «Amoxicillin», «Tinidazole» sont utilisés.

Maladie dégénérative-dystrophique de la colonne vertébrale, la spondylarthrose est traitée avec des médicaments qui améliorent la nutrition des tissus:

  • chondroprotecteurs - "Teraflex", "Artra", "Rumalon";
  • complexes de vitamines et minéraux - «Complivit», «Vitrum».

La prévention

La santé humaine est sa principale richesse. Pour ne pas tomber malade, vous devez suivre des règles simples:

  • subir régulièrement - au moins une fois par an - des examens médicaux;
  • mange correctement;
  • abandonner les mauvaises habitudes;
  • se conformer aux réglementations de sécurité industrielle;
  • pour vivre une vie active:
  • bougez plus;
  • éviter un mode de vie sédentaire;
  • faire du sport;
  • plus pour être au grand air:
  • éviter les situations stressantes et conflictuelles.

La douleur brûlante dans l'hypochondre est un symptôme désagréable, dangereux, car elle peut être le signe d'une maladie grave des organes internes.

Un avis médical doit être suivi. La détection en temps opportun de la pathologie, prendre soin de votre santé améliore la qualité de vie, évite les maladies et prolonge la durée de vie de haute qualité. Si vous ne vous sentez pas bien, vous devriez consulter un médecin et ne pas vous soigner vous-même, y compris les remèdes populaires..

Sensation de brûlure dans l'hypochondre droit: causes d'apparition et que faire

Brûlure dans le côté droit sous les côtes devant

Quels organes peuvent causer de l'inconfort

Une sensation de brûlure dans le côté droit peut indiquer le développement de maladies qui perturbent le travail des organes suivants:

  • appendice, intestins;
  • foie;
  • poumon;
  • reins;
  • vésicule biliaire;
  • pancréas.

Presque tous les organes situés dans la cavité abdominale peuvent être impliqués dans une réaction inflammatoire, accompagnée d'un symptôme désagréable. De plus, la névralgie intercostale, ainsi que l'accumulation de sels au niveau lombaire dans la colonne vertébrale, peuvent provoquer une sensation de brûlure du côté droit à l'avant ou à l'arrière du corps..

Méthodes de diagnostic

S'il y a une sensation de brûlure dans le côté droit, ainsi que dans la zone où se trouvent la vésicule biliaire et le foie, le patient doit subir un examen approfondi. Pour identifier les violations, vous devez immédiatement consulter un médecin. Sur la base de la description des symptômes, le spécialiste prescrira un examen plus approfondi. S'il y a une sensation de brûlure dans la vésicule biliaire ou le foie, il est souvent recommandé de subir une échographie de la cavité abdominale. Cependant, dans certains cas, une telle enquête ne suffit pas. Il vaut également la peine de subir une IRM ou une tomodensitométrie des poumons et de la colonne vertébrale. Dans certaines situations, le médecin palpe le tractus gastro-intestinal et l'appendice.

Symptômes associés

En fonction de la cause de la sensation de brûlure dans le foie, les patients développent des symptômes concomitants. Parfois, les patients se plaignent au médecin de démangeaisons. Ce symptôme accompagne souvent la cholestase avec une augmentation de la concentration d'acides biliaires dans le corps. Cela provoque une irritation des récepteurs sur la peau. Souvent, les démangeaisons sont si graves qu'à l'examen, le médecin découvre des écorchures et des égratignures. Le symptôme peut indiquer que le patient a une hépatite chronique, une tumeur, une cirrhose.

Il est important de savoir! Les douleurs brûlantes sont souvent accompagnées de jaunisse, de pâleur, de pigmentation de la peau.

Avec des lésions actives du foie, l'attention est attirée sur la présence de petits astérisques vasculaires sur le corps. Avec les maladies diffuses, le patient peut avoir des taches rouges sur les paumes et la plante des pieds qui pâlissent avec la pression. Les troubles métaboliques dans les maladies du foie se manifestent par d'autres symptômes:

  • odeur sucrée de la bouche (excès de corps cétoniques);
  • violation de l'appétit;
  • flatulences, éructations;
  • hypertrophie de la rate;
  • diminution de la puissance et de la gynécomastie chez les hommes;
  • nausées, rejet des aliments gras;
  • perdre du poids;
  • maux de tête et chagrins d'amour.

Dans les troubles sévères, des signes d'encéphalopathie hépatique se développent: irritabilité, comportement inapproprié, fatigue et somnolence, parfois désorientation dans l'espace. Des symptômes similaires apparaissent dans l'hépatite aiguë, la cirrhose, le cancer ou l'action des toxines hépatotropes.

Quelles maladies sont accompagnées d'une sensation de brûlure sur le côté

Pourquoi une sensation de brûlure apparaît-elle? Le côté droit sous les côtes peut commencer à se déranger à la suite du développement de nombreuses maladies. Parmi eux se trouvent:

  • dyskinésie, accompagnée de troubles associés à l'excrétion de la bile;
  • cholélithiase;
  • cholécystite;
  • cirrhose, hépatite;
  • pancréatite chronique;
  • appendicite, ulcère, gastrite;
  • maladie du rein.

Excrétion altérée de la bile

Une sensation de brûlure dans le côté droit survient souvent avec une maladie telle que la dyskinésie. Dans ce cas, il existe une inhibition de la motilité de la vésicule biliaire. En d'autres termes, hypotension d'organe. En conséquence, des phénomènes stagnants d'une substance sécrétoire qui produit dans le foie commencent à circuler dans le corps.

Avec un tel malaise, le patient présente souvent des signes de brûlure et de douleur sous les côtes du côté droit. Le plus souvent, ils rayonnent de l'avant. Cependant, avec un processus inflammatoire puissant, une gêne peut survenir à l'arrière du corps..

La sensation de brûlure dans le côté droit sous les côtes s'intensifie souvent avec une augmentation de l'effort nerveux et physique. De plus, l'inconfort peut devenir insupportable après avoir mangé des aliments épicés ou gras, après avoir pris certains médicaments. Une telle violation est très dangereuse, car plus tard, la bile stagnante commence à se cristalliser. Et c'est la première étape de la formation des pierres.

La nature de la sensation de brûlure dans les maladies du foie et de la vésicule biliaire

Le foie lui-même ne peut pas être malade en raison des particularités de sa structure. La douleur ne se produit que lorsque la taille de la capsule augmente - étirement, par exemple, en raison d'une inflammation ou d'un œdème de l'organe. Néanmoins, ce sont les maladies du système hépatobiliaire qui provoquent des douleurs chez les personnes dans l'hypochondre de droite.

Un ensemble caractéristique de plaintes alarmantes, en plus de brûler dans cette zone, comprend:

  • perturbations du processus digestif - flatulences, nausées, alternance de constipation et de diarrhée;
  • changement de couleur des tissus tégumentaires et de la sclérotique - une nuance ictérique;
  • clarification des matières fécales ou assombrissement de l'urine;
  • démangeaisons cutanées récurrentes ou persistantes.

Cependant, tout d'abord, les gens font attention aux brûlures et à la douleur dans la zone de la projection hépatique. La nature des sensations désagréables est différente - de subtile, apparaissant périodiquement, à une pression persistante, éclatante. La localisation des symptômes n'est pas toujours constante - de la région du foie à l'omoplate droite, à la clavicule, au cou. L'explication est l'implication dans le processus pathologique des structures de la vésicule biliaire, des canaux hépatiques - par exemple, le passage du sable, des pierres à travers eux, ce qui peut se produire avec une cholécystite calculeuse.

Les facteurs de provocation sont les aliments épicés, gras, les marinades, les sauces ou la consommation d'alcool, le stress, le tabagisme.

Cholélithiase

Avec cette maladie, des pierres et du sable se forment souvent dans les conduits. En conséquence, la maladie des calculs biliaires s'accompagne souvent non seulement de brûlures du côté droit, mais également d'un phénomène tel que les coliques. Le plus souvent, ils surviennent en raison du retard du secret. Peu à peu, l'inconfort se propage. De plus, ils peuvent être localisés non seulement sur le côté droit, mais également sous l'omoplate. Les symptômes s'aggravent souvent après le stress ou après avoir mangé.

La prévention

La prévention consiste à respecter les normes d'hygiène, à établir le régime et le régime alimentaire corrects pour la prise alimentaire, la vaccination contre les virus des hépatites B et C:

  • Tenez-vous en à des repas fractionnés de 5 à 6 roubles. par jour, essayez de manger à la même heure avec une pause entre les repas de pas plus de 4 heures; les repas sont mieux cuisinés avec un minimum de matières grasses.
  • Suivez les règles d'hygiène personnelle (se laver les mains, injecter uniquement dans des conditions stériles avec des seringues et cathéters jetables).
  • Buvez beaucoup de liquides (1,5 à 2 litres d'eau par jour).
  • Un effort modéré a un effet bénéfique: marche dans les airs (à partir de 1 heure), exercice.

Cholécystite

Une sensation de brûlure dans le côté droit de l'abdomen est souvent l'un des symptômes de la cholécystite. Le processus inflammatoire s'accompagne d'une augmentation de l'acidité de l'estomac. Par conséquent, certains symptômes de la maladie peuvent s'aggraver après avoir mangé des aliments frits, certaines épices et des boissons alcoolisées. En outre, le patient a souvent des nausées et des brûlures d'estomac..

Il convient de noter que le processus inflammatoire déprime souvent l'état général. Avec la cholécystite, les patients se plaignent souvent d'une diminution de la capacité de travail, de la léthargie, de la faiblesse, etc..

Appendicite, gastrite et ulcères

Une douleur et une sensation de brûlure dans le côté droit se produisent avec une inflammation de la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal. Dans ce cas, les sensations peuvent ressembler davantage à la chaleur et être localisées soit sur le côté gauche, soit sur le côté droit de l'abdomen. Les symptômes désagréables s'aggravent généralement après avoir mangé.

Si les sensations douloureuses deviennent paroxystiques et que la température corporelle augmente, vous devez immédiatement consulter un médecin, car vous pouvez éviter une crise d'appendicite..

Autres causes d'inconfort

Une sensation de brûlure dans le côté droit dans le bas de l'abdomen ou sous les côtes peut indiquer le développement d'autres maladies:

  • névralgie;
  • hernie du diaphragme;
  • ostéochondrose;
  • néoplasmes;
  • crise cardiaque, angine de poitrine;
  • zona;
  • tumeur pulmonaire, pleurésie;
  • giardiase.

Des sensations désagréables peuvent déranger une femme pendant la grossesse. Cela se produit en raison de la compression des organes internes de l'utérus qui augmente en taille. Dans de telles situations, une femme ressent un inconfort qui peut se propager de chaque côté du dos ou de l'abdomen..

S'il brûle à droite dans le dos

Une sensation de brûlure dans le côté droit devant ou derrière indique dans tous les cas le développement de processus pathologiques. Pour éviter des complications graves, vous devriez consulter votre médecin. Dans certains cas, une sensation de brûlure qui se produit à l'arrière du corps peut indiquer une violation de certaines fonctions de la colonne vertébrale ou des fibres nerveuses pincées. Cependant, le plus souvent, la raison réside dans les maladies des organes abdominaux..

Comme le montrent les statistiques, la première place parmi les affections présentant un tel symptôme est occupée par une violation du travail de la vésicule biliaire et la deuxième place est occupée par les pathologies cardiaques. En outre, il existe des écarts dans la fonctionnalité du système respiratoire..

Que faire si ça fait mal du côté droit?

Une douleur du côté droit qui persiste, s'aggrave ou devient aiguë nécessite un avis médical. Le diagnostic repose sur un entretien approfondi, au cours duquel le médecin pose des questions sur la nature de la douleur et son lieu de survenue..

Après un examen physique, qui vous permet de déterminer, entre autres, la gravité de la maladie, un test de laboratoire est nécessaire:

  • test sanguin;
  • Analyse d'urine;
  • radiographies abdominales;
  • examen échographique.

De plus, la femme a besoin d'une consultation gynécologique. Prenez soin de vous et soyez toujours en bonne santé!

Quelles maladies provoquent une sensation de brûlure dans le dos

Si une gêne survient du côté droit dans le dos, cela peut indiquer le développement d'un processus inflammatoire pathologique. Les maladies accompagnées d'un tel symptôme comprennent:

  • pyélonéphrite aiguë: coupures continues, aggravées même avec un faible coup aux côtes ou au dos;
  • pyélonéphrite chronique: douleurs, faibles sensations douloureuses, souvent dérangeantes en cas d'humidité élevée;
  • lithiase urinaire: température corporelle élevée, l'inconfort augmente avec le saut et la rotation du corps, ainsi qu'après avoir bu beaucoup de liquides;
  • colique rénale: lorsque la pierre se déplace le long des voies urinaires, il y a une forte sensation de brûlure, il est impossible de bouger;
  • pancréatite aiguë: nausées, vomissements, l'inconfort s'intensifie en position couchée;
  • ostéochondrose: douleur aiguë ou sourde, sensation de brûlure. Raideur des mouvements dans la région lombaire, il est impossible d'être en position assise pendant une longue période;
  • hématome rétropéritonéal: en raison d'une blessure au dos, un vaisseau éclate, des saignements se produisent et la température corporelle augmente.

Sensation de brûlure avec pathologies du système urinaire

Derrière les côtes inférieures droites, la région du foie, il y a aussi des structures urinaires. Les inflammations aiguës et chroniques en eux provoquent également une sensation de brûlure chez les personnes. Par quelles plaintes la personne exprime au médecin, on peut supposer ce qui les a provoquées:

  • sensation de brûlure dans le foie de crampes, de nature intense - colique rénale;
  • une sensation constante de douleur, de tension dans la région du dos à droite - pyélonéphrite aiguë ou chronique;
  • douleurs à la ceinture qui se propagent de la moitié droite de l'abdomen et de nouveau à l'aine, hypocondre gauche, hanche - lithiase urinaire.

Les symptômes supplémentaires qui aideront un spécialiste à effectuer des diagnostics différentiels sont une augmentation de la température corporelle, une envie fréquente de vider la vessie, une gêne lorsque l'urine traverse l'uretère. Méthodes de laboratoire et instrumentales - tests d'urine, échographie des reins, confirmeront le diagnostic initial.

Brûlure et douleur sous les côtes à droite

Si la douleur et la sensation de brûlure dans le côté droit par le bas s'intensifient dans la demi-heure, une ambulance doit être appelée. Cela indique la présence d'un processus inflammatoire aigu dans le corps, qui peut provoquer non seulement un état de choc, mais également entraîner le développement de complications ou la mort..

Dans d'autres cas, des sensations désagréables sous les côtes du côté droit peuvent être le signe de tels phénomènes:

  • obstruction du canal biliaire avec une pierre;
  • rupture de la paroi duodénale;
  • appendicite;
  • rupture de la vésicule biliaire;
  • une attaque de pancréatite aiguë;
  • rein rompu en raison d'une blessure.

Toutes les complications énumérées nécessitent une intervention chirurgicale immédiate..

Est ce sérieux

Des coupures brûlantes sur le côté droit sous les côtes indiquent souvent le développement de diverses péritonites. Toute perforation ou rupture d'organes entraîne la pénétration de débris alimentaires, de bile et de microflore pathogène dans la cavité abdominale. En conséquence, cela provoque des processus purulents. Si vous ne commencez pas le traitement à temps, le patient peut développer une septicémie, entraînant souvent la mort..

En cas de colique rénale, le patient peut ressentir un choc douloureux. Cette condition provoque souvent un collapsus et des perturbations hormonales dans le corps. Souvent, l'accès intempestif à un médecin entraîne la mort.

Avant de consulter un médecin

Étant donné que trop de maladies peuvent provoquer ce symptôme, il ne sera pas possible de résoudre le problème par vous-même. Un rendez-vous chez le médecin est requis, il déterminera correctement la cause et prescrira un traitement compétent.

Sinon, le développement de phénomènes pathologiques peut commencer. Seule une sensation de brûlure due à un effort physique, à la nourriture ou à quelque chose d'autre peut être déterminée par vous-même. Par conséquent, si la nourriture est la cause de la sensation de brûlure sous les côtes, alors avant de consulter le médecin, organisez-vous un régime doux..

Si l'activité physique est une exacerbation, limitez-vous.

L'essentiel est de ne pas retarder la visite chez le médecin, mais de contacter le plus rapidement possible afin d'identifier le problème "en poursuite".

Qu'avons nous à faire

Si vous ressentez une gêne du côté droit, vous devez consulter un médecin et être examiné. Vous pouvez soulager la douleur sourde et douloureuse avec le médicament "No-Shpa". Ce médicament a un effet antispasmodique. Même après la disparition des symptômes de la maladie, il vaut la peine de consulter des spécialistes pour découvrir la cause du processus inflammatoire dans le corps..

Pendant une journée, il vaut la peine d'abandonner l'utilisation de boissons sucrées et de tout aliment. Une telle abstinence facilite grandement les procédures de diagnostic. De plus, le jeûne temporaire peut améliorer temporairement l'état du patient. Il vaut également la peine de limiter l'activité physique. Le patient doit être au repos.

L'automédication dans ce cas peut entraîner des conséquences indésirables et aggraver l'état du patient..

Ce qu'il ne faut pas faire

De nombreux patients, essayant de soulager leur état, réchauffent souvent le point sensible. Il est strictement interdit de le faire, car avec une exposition à la chaleur, de nombreuses maladies ne font qu'empirer. Dans ce cas, il existe un risque de complications. En présence de certaines affections, une suppuration peut se former après l'échauffement. En effet, sous l'influence de la chaleur, la microflore pathogène commence à se multiplier activement.

Les experts ne recommandent pas l'utilisation de médicaments à effet anesthésique. De tels médicaments peuvent non seulement compliquer le processus de diagnostic, mais également modifier la composition du sang. Par exemple, le médicament "Analgin" affecte le résultat de l'analyse et est capable de le changer dans l'appendicite aiguë. Le médicament "No-Shpa" ne s'applique pas aux médicaments anesthésiques.

Il n'est pas recommandé de prendre des médicaments cholérétiques pour brûler le côté droit. Si le patient souffre de calculs, lors de l'utilisation de tels médicaments, il peut commencer son mouvement le long des conduits. Cela peut éventuellement provoquer la rupture de la vésicule biliaire..

Traitement

Pour se débarrasser de la sensation de brûlure, les médicaments à effet analgésique, les antispasmodiques sont utilisés comme remède symptomatique temporaire. Si le symptôme est observé pendant 2 jours ou plus, vous devez consulter un médecin, subir des examens.

La thérapie est due à une pathologie spécifique chez une personne. Utilisé dans le traitement des hépatoprotecteurs, des antioxydants, des anti-inflammatoires, des complexes vitaminiques et minéraux, des immunomodulateurs et d'autres médicaments. Selon les avis des médecins, dans le traitement des pathologies hépatiques, on ne peut pas se passer d'un régime - le tableau numéro 5 est recommandé.

Brûler dans le côté droit

Parfois, pour des raisons inconnues, des sensations désagréables commencent à apparaître dans tout le corps humain. Avec l'âge, ils deviennent de plus en plus, mais même dans les plus jeunes années, personne n'est à l'abri d'eux. Il peut s'agir de douleurs, de crampes ou de picotements, qui au mieux disparaissent après un certain temps, et au pire deviennent plus forts et plus douloureux. Ces symptômes désagréables incluent une sensation de brûlure dans le côté droit..

Le corps humain pour la plupart d'entre nous reste un mystère. Par conséquent, afin de savoir comment gérer une sensation de brûlure du côté droit, il est d'abord important de se familiariser avec les causes possibles de son apparition. Il est tout aussi important de connaître les conséquences de cette affection qui peuvent survenir si vous décidez de refuser de demander l'aide d'un médecin, malgré le fait que cela soit nécessaire pour tout symptôme et état douloureux..

Causes de brûlure du côté droit

  • Une sensation de brûlure dans le côté droit peut être causée par une pathologie des organes internes. Il peut survenir en raison de maladies du foie, des voies biliaires, du duodénum, ​​de maladies du système génito-urinaire et du pancréas.
  • Sensation de brûlure dans le côté droit, localisée dans le bas de l'abdomen, le plus souvent due à une appendicite ou à des maladies féminines.
  • Les raisons qui peuvent provoquer une sensation de brûlure dans l'hypochondre droit comprennent les maladies intestinales, dans des cas plus complexes - l'hépatite. Si la sensation de brûlure est causée par une hépatite, il y aura de la douleur après avoir mangé.
  • Les maladies de la vésicule biliaire et du foie peuvent provoquer une sensation de brûlure dans l'abdomen droit et supérieur.

Si vous ressentez une sensation de brûlure ou une douleur dans le côté droit, vous devez absolument consulter un médecin. Dans la plupart des cas, ils peuvent être causés par des maladies dangereuses qui nécessitent une intervention immédiate et les procédures médicales nécessaires. Seul un diagnostic diagnostiqué avec précision et la méthode de traitement correcte sont capables de faire face à de telles maladies..

Une sensation de brûlure dans le côté droit est un signe de cholécystite

Une sensation de brûlure dans le côté droit peut être causée par une maladie aussi désagréable que la cholécystite. Ses manifestations cliniques sont associées à une douleur douloureuse du côté droit, qui n'atteint généralement pas une grande intensité. La lourdeur et la brûlure sont son équivalent. La sensation de brûlure peut augmenter après avoir mangé des aliments frits ou gras, des boissons gazeuses et froides, des œufs.

Une sensation de brûlure constante, se propageant sur toute la zone de l'hypochondre droit et s'intensifiant en pliant ou en tournant le corps, est déjà l'un des principaux symptômes de la péricholécystite. Avec ces maladies, des vomissements peuvent survenir et parfois des démangeaisons cutanées. Sensation de brûlure dans le côté droit, liée à une cholécystite acalculeuse, accompagnée de fatigue, d'irritabilité accrue, d'asthénisation et de faiblesse générale.

La cholécystite chronique s'accompagne d'une sensation de brûlure dans le côté droit, ainsi que de brûlures d'estomac, de flatulences, de perte d'appétit, de diarrhée ou de constipation. Cette maladie se développe généralement progressivement, à partir de l'adolescence. Son principal symptôme est une sensation de brûlure dans le côté droit, parfois il se déplace vers le haut de l'abdomen et l'hypocondre gauche. Dans certains cas, la douleur irradie vers le cœur, la région lombaire et sous-scapulaire. La douleur brûlante est généralement causée par une alimentation irrégulière, une hypothermie, de l'alcool, une surcharge émotionnelle, des vibrations ou de l'exercice. Avec une exacerbation de la maladie, en plus d'une brûlure sévère du côté droit, il y a une augmentation de la température et des frissons.

Très souvent, dans le contexte de la maladie, une dystonie végétative-vasculaire se développe. La sensation de brûlure et les crises douloureuses s'accompagnent de troubles du sommeil, de palpitations, de faiblesse, de transpiration. Si, en plus de la cholécystite, le patient a une allergie, ses symptômes peuvent s'aggraver.

Dans ce contexte, les femmes sont susceptibles de développer un syndrome de tension prémenstruelle ainsi que des symptômes d'exacerbation de la cholécystite chronique. Seul un médecin, un thérapeute ou un gastro-entérologue, avec une sensation de brûlure dans le côté droit, peut établir un diagnostic précis, car les manifestations de la cholécystite chronique sont très diverses et la sensation de brûlure peut être causée par d'autres raisons tout aussi graves.

Comment soulager une sensation de brûlure du côté droit?

Afin d'atténuer la maladie et de réduire la sensation de brûlure du côté droit, il est tout d'abord conseillé de réviser le régime alimentaire habituel. Dans celui-ci, il est nécessaire d'augmenter la quantité de produits qui abaissent le taux de cholestérol et améliorent l'écoulement de la bile..

  • Vous devez refuser les produits à forte teneur en graisses d'origine animale: agneau, poissons gras, viandes fumées, gâteaux, mayonnaise, pâtisseries, porc, canard, fritures et saucisses.
  • Pour les légumes, il est préférable d'éviter l'ail, les radis, les champignons, les pois, les haricots, les oignons crus, les épinards et l'oseille..
  • À partir des boissons, une aggravation de la sensation de brûlure peut être causée par le café, les boissons alcoolisées, le cacao, les jus concentrés, les boissons gazeuses et alcoolisées.
  • Pour prévenir la cholécystite, la principale maladie qui peut provoquer une sensation de brûlure dans le côté droit, vous devez suivre un régime alimentaire pendant une longue période, où la quantité d'aliments frits et gras est limitée. Il est également préférable de passer à des repas fractionnés fréquents et de s'engager dans une diminution progressive du poids corporel. S'il y a une sensation de brûlure dans le côté droit et d'autres symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin, car dans un état négligé, la maladie peut entraîner des complications.

Une sensation de brûlure dans le côté droit peut être causée par des raisons absolument non inoffensives.Par conséquent, si elle se produit, il est préférable de consulter un médecin. Une visite opportune chez un médecin vous évitera des dépenses et des complications inutiles. Prenez soin de vous et surveillez non seulement votre santé, mais aussi celle de vos proches!

Lire d'autres titres intéressants

Sensation de brûlure dans le foie: causes et liste des maladies

La sensation de brûlure dans le foie est un phénomène courant chez les personnes âgées, les jeunes et même les jeunes enfants. Dans ce cas, l'inconfort dans l'hypochondre droit peut être le signe d'une pathologie grave ou se produire dans le contexte de processus physiologiques, ce qui est la norme.

Les sensations désagréables dans la projection du foie ne sont pas toujours provoquées par une maladie de la glande elle-même, mais peuvent être associées à d'autres organes. Il est impossible de déterminer indépendamment les causes de l'événement, un examen complet est nécessaire.

Considérons les raisons possibles pour lesquelles le foie commence à "brûler et brûler", les maladies de la glande avec des symptômes et des caractéristiques du cours.

Maladies possibles avec brûlure dans la région du foie

Les causes de brûlure dans le foie sont variées. Ils peuvent être classés en trois grands groupes - ce sont des pathologies provoquées par une violation du foie, des maladies dues à un dysfonctionnement d'autres organes et une gêne à la suite d'un processus physiologique.

Le corps humain est un mécanisme complexe. L'inconfort qui se produit dans une zone n'est pas toujours interconnecté avec l'organe qui s'y trouve. La sensation de brûlure se développe en raison de diverses affections, allant de la forme abdominale d'une crise cardiaque et se terminant par une appendicite.

Presque tous les organes qui se trouvent dans la cavité abdominale sont des sources potentielles de sensation de brûlure et de douleur. De telles manifestations peuvent se développer dans le contexte d'une névralgie intercostale ou d'un dépôt excessif de sels dans la région lombaire..

Foie et vésicule biliaire

Le foie remplit une fonction importante dans le corps humain, il aide à neutraliser les poisons, les toxines, les toxines et autres substances dangereuses. Nettoie le sang humain des composants nocifs, participe à la production de bile, qui est nécessaire à la dégradation des lipides dans l'intestin humain.

Compte tenu de la multifonctionnalité de la glande, elle est souvent «attaquée» par diverses maladies. Par conséquent, c'est le coupable le plus courant de la douleur, de la sensation de brûlure du côté droit..

La vésicule biliaire ressemble à un petit sac musculaire, sa tâche est d'accumuler la bile. Localisé directement au-dessus du foie. À travers lui, le canal biliaire transporte le liquide sécrétoire vers le duodénum, ​​où il facilite le processus digestif.

Les causes les plus courantes d'affections biliaires et hépatiques comprennent:

  1. Mauvaise nutrition.
  2. Consommation excessive d'alcool.
  3. Inflammation dans le tube digestif.
  4. Maladies parasitaires.

Maladies - hépatite, cirrhose, cholécystite, cholélithiase, une altération de l'écoulement de la bile peut provoquer une sévérité, une brûlure sévère dans la région du foie.

Pancréas et intestins

Le pancréas est un gros organe qui a deux fonctions importantes dans le corps humain. Il produit du jus pancréatique, qui contient beaucoup de substances enzymatiques nécessaires à un processus digestif complet. Produit également de l'insuline, qui régule les processus métaboliques.

L'intestin est le plus grand organe du tube digestif, il appartient à la fois aux systèmes immunitaire et digestif. C'est une barrière protectrice qui empêche les attaques de micro-organismes pathogènes; traite les lipides et les glucides, qui sont localisés dans la masse digestive.

Donc, une sensation de brûlure dans la région du foie et ce que cela peut être du pancréas et des intestins:

MaladieLa description
Inflammation du pancréas (pancréatite)Une maladie se développe en raison d'une violation de l'écoulement du suc digestif. Le liquide se dépose à l'intérieur de la glande et les substances enzymatiques présentes dans la composition corrodent le pancréas. Dans le contexte d'une évolution aiguë, les organes et les vaisseaux sanguins voisins souffrent. Dans les cas graves, une nécrose tissulaire se développe, dans laquelle la probabilité de décès est élevée.
Lésion ulcéreuse du duodénumUn défaut dans les parois intestinales se développe en raison de l'effet négatif de l'acide sur la membrane muqueuse. Contrairement aux lésions érosives, l'ulcère guérit après la guérison. Avec une telle maladie, le patient se plaint que le foie cuit, des sensations de chaleur apparaissent immédiatement après avoir mangé.

Si la sensation de brûlure et la douleur diminuent légèrement, l'appendicite peut être la principale source de symptômes..

Un rein

La fonctionnalité principale de l'organe apparié est d'éliminer les produits finaux du métabolisme. Les reins sont situés dans la région lombaire, cependant, avec l'inflammation chez une personne, cela peut faire mal au côté droit.

Si la sensation de brûlure en tant que symptôme est complétée par d'autres signes - nausées, coliques rénales, fièvre, décoloration de l'urine, la cause est dans les reins.

Une sensation de brûlure constante dans la zone de projection du foie peut signaler une maladie rénale:

PathologieLa description
UrolithiaseLa maladie s'accompagne de la formation de calculs dans les voies urinaires, qui sont le résultat de troubles endocriniens, d'anomalies du système génito-urinaire, de troubles métaboliques. En présence de calculs, le patient développe un syndrome douloureux, une sensation de brûlure dans l'hypochondre droit.
PyélonéphriteLe plus souvent, il s'agit d'une complication de la lithiase urinaire, qui conduit à un processus inflammatoire dans les reins. Parfois, la cause est des micro-organismes pathogènes. Les sensations de brûlure sont faibles, pas constantes, presque imperceptibles.

Avec de telles maladies, des sensations douloureuses dans le dos sont toujours présentes, irradiant vers l'hypochondre droit.

Poumons

Ils enrichissent le sang en oxygène, favorisent l'élimination du dioxyde de carbone. La clinique des pathologies du système respiratoire s'accompagne souvent d'une sensation de brûlure dans la zone de l'hypochondre droit. Par exemple, la cause peut être une pleurésie, à cause de laquelle le liquide accumulé appuie sur le péritoine, ce qui entraîne une gêne.

Autres raisons

Le symptôme peut être une conséquence d'autres pathologies, à première vue, non liées à la projection du foie. Le foie peut cuire avec angine de poitrine, névralgie intercostale, néoplasmes tumoraux, giardiase, crise cardiaque. C'est pour cette raison qu'un diagnostic différentiel est nécessaire pour diagnostiquer correctement.

Pendant la grossesse, le symptôme est également fréquent. Dans le contexte de la grossesse, la pression augmente en raison du fœtus sur la vésicule biliaire.

Étiologie de la brûlure du côté droit

Une sensation de brûlure dans le côté droit peut être accompagnée d'une autre clinique - nausées, vomissements, perturbation du tube digestif, jaunissement de la peau, démangeaisons. Mais une telle symptomatologie ne se développe qu'avec des maladies, avec des processus physiologiques, il n'y a qu'un seul symptôme.

Activité physique excessive

Lors d'une marche prolongée, cela peut faire mal au foie. Cela est dû au fait que la glande agit comme l'un des organes du dépôt sanguin veineux. Avec l'activité physique, beaucoup de sang veineux s'y accumule, sa taille augmente, la capsule s'étire et une sensation de brûlure apparaît. Si une personne a mangé avant une longue marche, le symptôme sera plus prononcé.

Surdosage médicamenteux

Le traitement médicamenteux peut entraîner des modifications du foie. Si vous prenez une dose élevée une fois, par exemple, des antibiotiques, ou si vous les utilisez pendant une longue période, ils ont un effet toxique sur la glande, entraînent des brûlures, des douleurs. Avec le jaunissement de la peau, on peut parler d'hépatite sous forme posologique. Il a besoin d'une assistance médicale rapide.

Douleur et sensation de brûlure en buvant de l'alcool

Une gueule de bois s'accompagne souvent d'une gêne dans l'hypochondre droit, associée à une consommation excessive de substances toxiques. La situation est aggravée si de l'alcool fort est consommé avec des aliments gras, frits et fumés. Les médicaments destinés à soulager la gueule de bois peuvent également provoquer une brûlure de la glande.

Dans une telle situation, il n'y a qu'un seul traitement - vous devez aider le foie à récupérer. Pour cela, des médicaments sont utilisés - hépatoprotecteurs.

Stress

Un choc sévère, un stress, une névrose, une surcharge mentale et d'autres conditions similaires chez une personne peuvent provoquer l'apparition de douleur et de sensation de brûlure dans le foie.

Pathologies hépatiques accompagnées d'une sensation de brûlure sur le côté

La sensation de brûlure dans la région du foie est un symptôme avec lequel les patients se tournent souvent vers le médecin. La différenciation de la maladie nécessite des diagnostics complexes, qui comprennent des tests de laboratoire et des méthodes de recherche instrumentale - tomodensitométrie, échographie, IRM, etc..

Hépatite aiguë et chronique

L'hépatite est une lésion inflammatoire du foie d'étiologies diverses. La maladie est aiguë et chronique..

L'hépatite aiguë est rarement symptomatique. Souvent, le processus pathologique commence par un rhume. Le patient a une augmentation de la température corporelle, une faiblesse, des maux de tête. La jaunisse apparaît après 2-4 jours.

L'hépatite B peut durer de 7 à 60 jours. La sensation de brûlure dans le foie ne se développe pas toujours, tout comme la douleur. Les signes caractéristiques comprennent les symptômes d'infections respiratoires aiguës. Après eux, des douleurs dans le foie apparaissent, l'urine et les selles s'assombrissent. L'hépatite D est accompagnée du VHB, ce type de brûlure et la douleur dans le quadrant supérieur droit sont faibles. Avec l'hépatite E, les patients se plaignent de faiblesse, de fatigue, de fortes douleurs dans le foie et au-dessus du nombril. Parfois, la brûlure et la douleur sont les premiers signes de la maladie.

Dans la forme chronique, les symptômes sont les suivants:

  • Jaunissement de la peau.
  • Hypertrophie abdominale.
  • Des démangeaisons de la peau.
  • Chaleur.
  • Urine foncée, matières fécales.

Dans de rares cas, l'hépatite chronique survient sans douleur ni autres symptômes, et le patient peut ressentir les premiers signes lorsqu'il y a déjà des complications.

Cirrhose

Pathologie sévère, accompagnée de la transformation des tissus hépatiques, dysfonctionnement de la glande. Les symptômes négatifs dans le contexte de la cirrhose sont provoqués par diverses formes de la maladie.

La sensation de brûlure dans le foie est presque toujours complétée par d'autres symptômes:

  1. Augmentation de la température corporelle, faiblesse.
  2. Épuisement.
  3. La taille de l'abdomen augmente à mesure que la glande elle-même grossit.
  4. Jaunissement de la peau, démangeaisons.
  5. Expansion des veines des membres inférieurs, sur l'abdomen.

Parfois, une sensation de brûlure avec cirrhose est le seul symptôme indiquant le développement d'un processus pathologique.

Stéatose

En cas de maladie, de nombreuses cellules graisseuses s'accumulent dans le foie. Ils ne se désintègrent pas, ne sont pas excrétés, ils perturbent donc le travail de la glande, à la suite de quoi le foie cuit, brûle.

Les étiologies les plus courantes sont l'alcool, la génétique, la malnutrition et l'obésité..

Si le patient a une stéatose hépatique, la clinique est accompagnée d'autres symptômes - un trouble du processus digestif - ballonnements, diarrhée ou constipation, épisodes de nausée, léthargie, faiblesse.

Les tumeurs

L'inconfort dans la zone latérale droite peut être dû à l'apparition d'un néoplasme. Les tumeurs bénignes comprennent l'adénome, les hémangiomes et l'hyperplasie nodulaire du foie (de nombreux nodules se forment dans l'organe), les kystes.

Avec un néoplasme malin, la sensation de brûlure est complétée par un syndrome douloureux, qui est de nature douloureuse. Il est presque constamment présent. Dans le même temps, la température corporelle du patient augmente, une fatigabilité rapide, des ballonnements sévères et une détérioration de l'appétit sont révélés..

Sensation de brûlure dans le foie avec maladies infectieuses

La mononucléose de nature infectieuse peut provoquer un symptôme. Il s'agit d'une maladie virale qui entraîne une hypertrophie du foie et des ganglions lymphatiques voisins. Les symptômes ressemblent à une maladie respiratoire.

Brûlure du côté droit avec infection à adénovirus, grippe. Dans ce dernier cas, avec une évolution prolongée de la maladie, une intoxication du corps se manifeste, ce qui s'accompagne d'une augmentation de la taille du foie.

Traitement

Pour se débarrasser de la sensation de brûlure, les médicaments à effet analgésique, les antispasmodiques sont utilisés comme remède symptomatique temporaire. Si le symptôme est observé pendant 2 jours ou plus, vous devez consulter un médecin, subir des examens.

La thérapie est due à une pathologie spécifique chez une personne. Utilisé dans le traitement des hépatoprotecteurs, des antioxydants, des anti-inflammatoires, des complexes vitaminiques et minéraux, des immunomodulateurs et d'autres médicaments. Selon les avis des médecins, dans le traitement des pathologies hépatiques, on ne peut pas se passer d'un régime - le tableau numéro 5 est recommandé.

Douleur du côté droit - qui peut signifier une sensation de brûlure et une douleur sourde dans le côté droit de l'abdomen, sous les côtes et irradiant vers le dos

La douleur dans le côté droit de l'abdomen peut être un symptôme de diverses maladies et, dans certains cas, une condition potentiellement mortelle. Selon la cause, il a un caractère différent et est directement lié à l'apparition de symptômes d'accompagnement. Essayons de comprendre ce qui peut causer des douleurs du côté droit de l'abdomen, de la partie inférieure et du dos, et pourquoi, dans une situation où l'inconfort de la douleur atteint une intensité significative et persiste pendant plusieurs jours, vous devez immédiatement consulter un médecin..

Quelles maladies indiquent le plus souvent une douleur dans le côté droit de l'abdomen?

Ce symptôme inhabituel peut apparaître dans de nombreuses maladies, y compris les maladies du foie et de la vésicule biliaire, ainsi que l'appendicite. Une douleur intense dans le côté droit de l'abdomen peut également indiquer des maladies gynécologiques et une inflammation du petit et du gros intestin..

Pour un diagnostic préliminaire de la cause de la douleur, il est important de déterminer avec précision l'emplacement de la localisation, le moment d'apparition, la nature et la durée du réflexe douloureux. Après avoir déterminé le lieu de survenue, vous pouvez d'abord indiquer la maladie probable qui est à l'origine de la douleur:

  • Une douleur intense sous les côtes à droite, apparaissant soudainement et pénétrant dans l'omoplate droite, peut indiquer une maladie des calculs biliaires. Dans ce cas, les symptômes associés sont des nausées, des vomissements et des flatulences..
  • Des douleurs vives dans l'abdomen du côté droit, qui s'aggravent avec la pression ou le soulagement, peuvent indiquer une péritonite. Dans ce cas, chaque mouvement du corps avec tension musculaire de la paroi abdominale augmente l'intensité de la douleur. Si le patient ne reçoit pas de soins médicaux immédiats, la maladie peut entraîner la mort. La péritonite est souvent le résultat d'une appendicite aiguë, qui produit des symptômes similaires à ceux décrits ci-dessus.

Attention! Dans une situation où la douleur dans le côté droit de l'abdomen s'accompagne de nausées, de vomissements, de jaunissement de la peau, d'urine foncée et de selles décolorées, la cause peut être une maladie du foie telle qu'une insuffisance aiguë ou une hépatite virale (médicamenteuse), ainsi que des maladies du pancréas..

Quelles maladies peuvent signaler un mal de dos irradiant?

La douleur dans le côté droit de l'abdomen irradie parfois vers le dos. Les conditions qui peuvent provoquer cette sensation douloureuse comprennent:

  • cholélithiase;
  • calculs dans les reins;
  • inflammation des reins;
  • pincement des disques intervertébraux;
  • maladies rhumatismales;
  • arthrose de la colonne vertébrale;
  • défauts de posture;
  • blessure à la colonne vertébrale et surcharge.

En outre, une gêne douloureuse du côté droit de l'abdomen, qui irradie vers le dos, peut être causée par de telles maladies du système digestif:

  • cirrhose du foie;
  • syndrome du côlon irritable (IBS);
  • La maladie de Crohn;
  • rectocolite hémorragique;
  • colite pseudomembraneuse.

Douleurs abdominales et dorsales basses dans les maladies du système reproducteur

La douleur dans le bas-ventre droit peut être associée à des maladies gynécologiques. Ils peuvent résulter d'une dysménorrhée ou indiquer une ovulation. Cependant, cela ne signifie pas qu'elles peuvent être sous-estimées, surtout si la douleur est prolongée et d'intensité variable. Les conditions qui causent le plus souvent une gêne dans l'abdomen inférieur droit chez les femmes comprennent:

  • l'endométriose, lorsque les cellules de l'endomètre migrent à l'extérieur de la cavité utérine, alors que la maladie peut être accompagnée de mucus sanguin;
  • kyste ovarien, tandis que la douleur dans le bas de l'abdomen peut indiquer un kyste rompu;
  • torsion de l'ovaire - dans un état dangereux, une douleur aiguë s'intensifie.

Avec annexite, lorsqu'il y a une inflammation combinée des ovaires et des trompes de Fallope, une douleur se produit des deux côtés.

Douleur dans le côté droit de l'abdomen pendant la grossesse

La douleur du côté droit pendant la grossesse peut sembler alarmante, mais elle n'est souvent pas liée à la maladie. Les sensations douloureuses peuvent être le résultat de changements hormonaux qui se produisent dans le corps de la femme enceinte. Une autre raison d'une sensation de brûlure dans le côté droit de l'abdomen peut être la pression exercée par l'élargissement de l'utérus sur les organes adjacents. La douleur peut également être causée par les mouvements du fœtus ou indiquer des coliques normales, ce qui est fréquent chez les femmes enceintes.

Cependant, si la douleur au flanc pendant la grossesse atteint une intensité significative et s'accompagne de symptômes alarmants tels que des saignements vaginaux, vous devez immédiatement consulter un médecin. De tels symptômes peuvent indiquer une fausse couche..

Que faire si ça fait mal du côté droit?

Une douleur du côté droit qui persiste, s'aggrave ou devient aiguë nécessite un avis médical. Le diagnostic repose sur un entretien approfondi, au cours duquel le médecin pose des questions sur la nature de la douleur et son lieu de survenue..

Après un examen physique, qui vous permet de déterminer, entre autres, la gravité de la maladie, un test de laboratoire est nécessaire:

  • test sanguin;
  • Analyse d'urine;
  • radiographies abdominales;
  • examen échographique.

De plus, la femme a besoin d'une consultation gynécologique. Prenez soin de vous et soyez toujours en bonne santé!