Maladies parasitaires humaines

Types

Les maladies parasitaires humaines constituent un groupe distinct de maladies, toutes provoquées par des organismes parasitaires unicellulaires et multicellulaires. Les parasites les plus courants sont les vers (helminthes), suivis des arthropodes (ce sont les insectes et les tiques). Sinon, les maladies parasitaires sont appelées maladies invasives ou simplement invasions..

Les parasites peuvent être temporaires ou permanents. Leur cycle de vie est très complexe, dans certains cas, afin de former un individu à part entière, le parasite doit changer trois hôtes.

Les maladies invasives sont très dangereuses pour la santé humaine. Les parasites peuvent causer des dommages mécaniques au corps de l'hôte, l'empoisonner avec leurs produits métaboliques, provoquer le développement de réactions allergiques, se nourrir de sang humain et avoir un effet négatif sur l'évolution d'autres maladies.

Les infestations parasitaires sont répandues. Selon l'OMS, un habitant sur quatre de la Terre est porteur de tel ou tel parasite. Les helminthiases intestinales sont considérées comme l'une des maladies les plus dangereuses; on pense qu'elles occupent la 4ème place des atteintes à la santé humaine par rapport aux autres pathologies. Seules la tuberculose, les cardiopathies ischémiques et la diarrhée sont les infestations parasitaires les plus fréquentes..

L'une des caractéristiques frappantes des maladies parasitaires est que l'agent pathogène peut vivre longtemps dans le corps humain (s'il n'y a pas de traitement) et provoquer une réinfection..

Agents responsables de maladies parasitaires

Les principaux agents responsables des maladies parasitaires sont les vers qui provoquent des helminthiases.

En tenant compte du type de parasite, les types d'helminthiases suivants sont distingués:

Fluke, fluke, fluke: douve pulmonaire, douve hépatique, douve du chat, schistosomes, clonorchus.

Nématodes - infestations de vers ronds. La source de l'infection est une personne. Parmi tous les types d'helminthiase, les nématodes sont les plus courants. Ils sont causés par les agents pathogènes suivants: vers ronds, oxyures, trichures, toxocaras, trichinelles.

Cestodose - invasions de ténias, y compris le ténia bovin (ténia ou ténia non armé), ténia du porc (ténia armé), ténia nain, ténia large, échinocoque et alvéocoque.

En plus des helminthes, les agents responsables des maladies parasitaires sont:

Organismes protozoaires ou protozoaires, y compris lamblia, plasmodes du paludisme, toxoplasme, Trichomonas, etc..

Ectoparasites, y compris les poux (poux du pubis, de la tête et du corps), les insectes et les tiques.

Autres parasites: larves de moustiques, larves de mouches, puces de sable.

Les symptômes des maladies parasitaires

Les symptômes des maladies parasitaires sont souvent flous. Ils peuvent être complètement absents pendant de nombreuses années, ou ils peuvent être aigus.

Les principaux signes d'infestation parasitaire sont:

Réactions allergiques. La plupart du temps, ils procèdent de l'urticaire..

Augmentation de la température corporelle. Parfois, le patient a de la fièvre. En règle générale, une température corporelle de 38 à 40 ° C est typique du stade aigu de la maladie, ou elle atteint des niveaux aussi élevés avec le développement de complications de l'invasion parasitaire. Dans la très grande majorité des cas, une personne maintient une température corporelle normale ou elle atteint des niveaux subfébriles. Par conséquent, le signe le plus significatif qui permet de suspecter une invasion parasitaire est la température corporelle subfébrile qui persiste pendant une longue période..

La lymphadénite est un autre symptôme courant des maladies parasitaires. Il se manifeste par une inflammation des ganglions lymphatiques. Ils peuvent grandir et devenir douloureux un à un ou en groupe. Dans le même temps, une personne infectée a des maux de tête, l'appétit s'aggrave, il éprouve un malaise général. Le plus souvent, les ganglions lymphatiques régionaux sont enflammés, c'est-à-dire ceux qui sont situés à proximité immédiate de la source de l'infection. Les dommages parasitaires aux ganglions lymphatiques eux-mêmes ne sont pas exclus.

Arthralgie et myalgie. Les douleurs musculaires et articulaires sont le plus souvent le résultat de réactions immunologiques. Le fait est que le système immunitaire perçoit les parasites comme des objets étrangers et commence à les attaquer. Les muscles et les articulations peuvent faire mal parce qu'ils contiennent des larves de parasites ou à cause de la réponse inflammatoire générale du corps. De plus, la douleur peut résulter de lésions musculaires ou articulaires causées par les mâchoires ou les ventouses des parasites..

Le syndrome pulmonaire survient souvent chez les personnes atteintes d'infestations parasitaires. Il se manifeste par une toux débilitante prolongée. Le patient peut ressentir un essoufflement, des douleurs thoraciques. Avec certaines invasions, par exemple avec l'ascaridiase, une personne développe une pleurésie éosinophile, une hémoptysie peut survenir.

L'œdème est souvent observé chez les personnes infectées (par exemple, avec la trichinose et la trichocéphalose). Ils peuvent se propager dans tout le corps et n'affecter que les membres et le visage. L'œdème de Quincke est particulièrement dangereux.

Le syndrome abdominal est pertinent pour l'invasion parasitaire. Il se manifeste par une alternance de constipation et de diarrhée, de flatulences, de nausées et d'éructations. Parfois, des vomissements peuvent survenir.

Les douleurs abdominales sont de nature la plus variée, elles peuvent être vives, persistantes, légères et crampes.

Avec une invasion parasitaire à long terme, le patient développe un syndrome d'intoxication avec une faiblesse croissante, avec une tendance à fréquenter les maladies infectieuses, avec une perte de poids corporel, etc..

Les troubles asthéno-neurologiques sont caractéristiques: problèmes de sommeil, cris fréquents et réveil nocturne, irritabilité accrue, grincements de dents pendant le sommeil, convulsions, maux de tête, étourdissements.

Les maladies de la peau sont de plus en plus fréquentes: psoriasis, séborrhée, acné, dermatite atopique. L'état des cheveux et des ongles se détériore, leur fragilité augmente, la brillance disparaît, etc..

Des systèmes génito-urinaire et excréteur, il y a de fréquentes rechutes de vulvite, vulvovaginite, urétrite, proctite.

Les patients atteints d'une invasion parasitaire deviennent plus sujets au rhume, ils ont souvent une gingivite, une stomatite et d'autres maladies indiquant une immunité affaiblie.

Liste des maladies parasitaires

Helminthiases, qui sont provoquées par divers vers:

Maladies parasitaires humaines et leur rôle dans la pathologie des organes internes

Les maladies parasitaires humaines, ainsi que les maladies causées par les protozoaires, sont connues depuis longtemps, mais restent un problème non résolu en médecine en général et en parasitologie en particulier. Il est naturel que l'infection humaine par des parasites et divers types de protozoaires (ainsi que leur portage) varie en fonction du lieu de résidence (plus dans les pays aux climats chauds et tropicaux). Certains agents pathogènes et parasites prévalent dans différentes régions. Il existe des maladies parasitaires et des helminthiases, qui sont répandues. Ces maladies sont l'ascaridiase, l'entérobiose, la giardiase, l'amibiase. Ankylostomiase, strongyloïdose, trichocéphalose, échinococcose, diphyllobothriase, trichinose, téniase - maladies parasitaires plus rares mais assez graves.

Parasites dans le corps humain

Les parasites, ainsi que les protozoaires, sont à l'origine d'infections parasitaires et protozoaires dans le corps humain, qui présentent diverses manifestations et symptômes cliniques. Le danger de nombreuses maladies parasitaires est souvent causé non seulement par l'effet toxique direct ou mécanique du parasite sur les organes et les tissus. De nombreux parasites et protozoaires, étant des agents étrangers pour le corps humain, sont capables de déclencher des processus inflammatoires auto-immunes de nature bactérienne ou autre et, dans certains cas, avec une exposition prolongée, même initier un processus oncologique..

De plus, les infections parasitaires conduisent au fait que la digestion, le fonctionnement des systèmes nerveux et immunitaire sont perturbés dans le corps, les réserves de fer, de vitamines, de macro et de micro-éléments sont réduites. Le patient est souvent traité pour une anémie pendant une longue période. Avec les helminthiases, l'hématopoïèse peut être perturbée (manque de vitamine B12 et d'autres éléments). La régulation hormonale et le travail des organes endocriniens sont perturbés, la perméabilité des membranes vasculaires est augmentée, la microcirculation est perturbée. Les parasites entrent souvent en symbiose avec d'autres agents pathogènes (protozoaires, bactéries, champignons). Parfois, une infection par plusieurs types d'helminthes se produit, auquel cas les symptômes cliniques de la parasitose peuvent changer quelque peu et la maladie peut prendre une évolution plus sévère.

Moyens de pénétration des parasites dans le corps humain

Les maladies parasitaires, les infestations helminthiques sont causées par des agents pathogènes qui pénètrent dans le corps humain de plusieurs manières. Le plus souvent, l'infection se produit lorsqu'un helminthes (parasite) pénètre par la bouche (contamination des aliments et de l'eau par de la terre, des œufs et des kystes d'agents pathogènes), par des mains sales.

Les insectes (mouches, cafards), les rongeurs et les gros animaux (chats, chiens) peuvent transmettre des agents pathogènes d'infections parasitaires et de maladies protozoaires par le biais d'articles ménagers infectés. Dans les collectifs d'enfants, les œufs d'helminthes sont transmis par des jouets, des mains sales. Certains parasites peuvent pénétrer dans le corps de l'hôte par contact à travers la peau (même intacte) et les muqueuses, moins souvent par inhalation.

Les agents pathogènes parasites et leurs larves peuvent vivre dans presque tous les organes et tissus - dans la lumière des intestins des grands et des petits, du rectum, des voies biliaires et urinaires, dans le système bronchopulmonaire, le sang, les tissus cérébraux et hépatiques, les tissus musculaires et les yeux... Dans certains organes, les parasites restent pendant une période limitée, par exemple, en cours de migration.

En cours d'évolution, de nombreux parasites ont développé des mécanismes particuliers pour leur dissémination afin de préserver leur espèce (par exemple, un cycle de développement complexe avec un changement d'hôtes, la formation de kystes et de membranes protectrices). Les parasites ont perdu certains organes (visuel, système digestif). Mais en même temps, le système reproducteur des parasites a atteint un développement étonnant (hermaphrodisme, un grand nombre d'œufs sécrétés par un individu).

Les plus courantes dans notre pays sont l'entérobiose, la toxocarose, l'ascaridiase, les infections parasitaires causées par l'opisthorchis et autres vers plats, la giardiase.

Giardiase et ses symptômes

La giardiase est une maladie protozoaire dans laquelle l'agent pathogène existe sous forme végétative et sous forme de kystes. L'infection par lamblia survient lors de l'ingestion de kystes, très stables dans l'environnement et pouvant persister longtemps dans l'environnement (sol, nourriture, eau, objets divers). 1 ml de matières fécales peut contenir des millions de kystes de lamblia qui, lorsqu'ils sont placés dans un environnement favorable, peuvent se transformer en formes végétatives.

Dans l'intestin humain, une forme végétative et mobile se forme à partir de kystes pendant plusieurs heures avec des flagelles attachés entre les cellules de l'épithélium intestinal, où le pathogène trouve un environnement favorable pour lui-même avec une quantité suffisante d'aliments glucidiques, qui est un substrat préféré pour la lamblia.

Les Giardia dans un environnement favorable sont divisées en binaire (en deux parties), et bientôt leur nombre augmente plusieurs fois. En plus des intestins, les formes végétatives de lamblia affectent le système hépatobiliaire (voies biliaires, vésicule biliaire).

La clinique de la giardiase est assez diversifiée. La giardiase peut survenir à la fois sous la forme de formes asymptomatiques et avec des manifestations cliniquement prononcées. Giardia n'est pas facile à détecter dans les selles car elle peut être détectée sporadiquement dans les selles.

Les symptômes de la giardiase sont associés à une asthénie, des performances médiocres, une faiblesse, en association avec des signes de lésions intestinales et hépatobiliaires. L'évolution de la giardiase et d'autres maladies parasitaires est largement associée aux caractéristiques de la réponse immunitaire. Forme intestinale, gastro-entérocolitique - une forme courante de giardiase. Les endotoxines de l'agent pathogène peuvent affecter le système nerveux, ce qui explique la présence de nombreux symptômes extra-intestinaux courants.

Ascaridiose

L'ascariose est une autre maladie parasitaire courante et omniprésente. Cette helminthiase survient plus souvent chez les enfants, mais chez les patients adultes, elle provoque souvent de nombreux symptômes et plaintes. De nombreuses maladies inflammatoires chroniques, ainsi que la pathologie somatique, peuvent être initiées par une invasion parasitaire et intensifiées en présence de divers parasites (y compris les ascaris). Souvent, les enfants et les adultes porteurs d'ascaris développent une colite chronique, une entérite, une bronchite, même une maladie aussi grave que l'asthme bronchique peut se développer, d'autres processus allergiques sont pris en charge (dermatite atopique, eczéma, rhinite, psoriasis).

Ascaris pénètre dans l'estomac lorsque les œufs sont avalés. Après avoir pénétré dans les parties supérieures du tube digestif (estomac), les larves, se libérant de la capsule, migrent dans les vaisseaux sanguins, avec le flux sanguin, elles pénètrent dans les alvéoles du système pulmonaire, provoquant ainsi la toux, la toux et d'autres phénomènes de bronchite chez le patient. Souvent, cette condition est considérée comme une infection virale, une exacerbation de la maladie bronchopulmonaire chronique et est généralement associée, dans ce cas, au mouvement des larves du parasite.

Après avoir craché des larves d'ascaris et introduit des agents pathogènes contenant des expectorations dans le pharynx, elles sont avalées avec de la salive et réintègrent l'estomac, puis passent dans les intestins, où les conditions sont favorables à la poursuite de la croissance et du développement du parasite. Dans l'intestin humain, les vers ronds, se nourrissant de son contenu, se transforment en individus sexuellement matures (femelle 50 cm, mâle 20 cm). En cours de croissance et de vie, ainsi qu'à la suite de la migration des larves, le parasite a un effet toxique et mécanique négatif sur le corps humain.

Dans le processus de croissance, d'activité vitale, de ponte et de maturation, l'agent pathogène a un effet suppressif sur l'immunité du corps, peut provoquer des maladies des poumons, des intestins et d'autres parties du tube digestif, l'anémie. Ascaris peut vivre dans l'intestin humain jusqu'à un an.

Symptômes de l'helminthiase (parasitose)

La symptomatologie de l'helminthiase est aussi variée que les agents pathogènes de la parasitose, leur cycle de vie, leurs voies d'entrée, leur migration et leur localisation préférée sont différents les uns des autres.

Les symptômes généraux des maladies parasitaires s'expliquent par le fait qu'avec les invasions helminthiques, les parasites suppriment la propre immunité d'une personne et contribuent au développement de processus inflammatoires et auto-immuns.

Souvent, avec les helminthiases, certaines plaintes du système digestif sont observées. Un patient atteint d'helminthiase se plaint de douleurs et de ballonnements, de troubles des selles, souvent sous forme de diarrhée, de nausées, de perte d'appétit ou de violation. Il peut y avoir des douleurs épigastriques, de l'amertume, des éructations et d'autres symptômes de dyspepsie.

Les symptômes courants sont associés à l'intoxication, à la mort des parasites, à leur activité vitale et à leur reproduction, se manifestant par une faiblesse, une labilité et des changements d'humeur, une diminution des performances et des performances scolaires, la mémoire et la capacité d'apprendre chez les enfants. Avec les helminthiases et la parasitose, la transpiration, la sous-fibrillation, les douleurs articulaires et d'autres manifestations extra-intestinales sont possibles.

Douleur dans l'hypochondre droit, amertume, apparition de jaunisse peuvent indiquer que la maladie parasitaire est localisée principalement dans la zone hépatoduodénale (la zone du foie et des canaux). Dans le même temps, le patient peut noter des nausées, des épisodes de régurgitation (vomissements).

Des symptômes associés à des lésions du foie et des canaux liés au système hépatobiliaire sont observés, par exemple, lorsqu'ils sont infectés par le ver plat - opisthorchis. Cet helminthes pénètre dans le corps de l'hôte final - une personne - en mangeant du poisson mal transformé de certaines espèces (carpe). La maladie est endémique et a des zones de distribution spéciales. Pour transmettre le pathogène, la larve du parasite doit passer par un cycle complexe avec changement d'hôtes (mollusque d'une certaine espèce, poisson de la famille des carpes).

Souvent, avec de nombreuses maladies parasitaires, il existe certaines manifestations cutanées sous forme de démangeaisons cutanées, d'éruptions cutanées diverses, de grattage, de dermatite atopique, d'eczéma et d'autres maladies de la peau. Les processus cutanés ne sont pas toujours associés à une invasion helminthique et sont traités sans succès par les dermatologues.

Il est important qu'avec les helminthiases, tous les organes et tissus puissent être affectés, les patients s'inquiètent souvent des maux de tête, de l'arthralgie (syndrome articulaire), des plaintes des voies respiratoires supérieures et inférieures apparaissent. Souvent, une toux persistante, un SRAS fréquent, une pharyngite, une laryngite, des difficultés respiratoires sont associés à une inflammation, un endroit clé dans la pathogenèse de laquelle est l'infection parasitaire (helminthes).

Diagnostic des maladies parasitaires

Un problème important est le diagnostic et la détection des parasites pour leur traitement rapide et leur élimination du corps. Le diagnostic et l'identification de nombreux types d'helminthiases reposent sur la détection des parasites, de leurs œufs dans les fèces et sur l'utilisation d'autres techniques. Souvent, un examen répété des matières fécales est nécessaire pour établir un diagnostic fiable de parasitose. Avec l'entérobiose, une étude est faite pour les œufs du parasite par grattage des plis périanaux.

ELISA (test immuno-enzymatique) vous permet d'identifier le pathogène en examinant les anticorps dans le sang. Une analyse générale de toutes les parasitoses et invasions helminthiques révèle une augmentation de la fraction de leucocytes éosinophiles dans le sang, ce qui indique une allergie, souvent des signes d'anémie ferriprive ou autre genèse (macrocytaire, déficiente en B12). Une invasion massive à long terme par des parasites peut entraîner des changements d'électrolytes et un manque de minéraux (calcium, phosphore). Examen biochimique des marqueurs de lésions hépatiques, transaminases, la bilirubine est souvent utilisée en cas de suspicion d'helminthiase.

L'échographie, l'endoscopie de l'estomac et du duodénum, ​​la tomodensitométrie - examen - peuvent être utilisées dans le diagnostic de certaines maladies parasitaires (échinococcose, giardiase).

Avec la trichinose, une biopsie des tissus musculaires et cutanés doit être réalisée (détection du parasite et confirmation du diagnostic).

Traitement des maladies parasitaires, les helminthiases sont effectuées par un médecin. Il existe de nombreux agents antiparasitaires, chacun ayant ses propres indications et schémas d'utilisation. L'automédication pour les helminthiases est inacceptable, le traitement des autres membres de la famille et la surveillance des résultats du traitement sont obligatoires. Certaines maladies parasitaires ne sont traitées qu'en milieu hospitalier. Comme les manifestations cliniques des parasitoses sont diverses, les patients atteints d'invasions helminthiques et autres se tournent vers un thérapeute, un spécialiste des maladies infectieuses, un pédiatre, un dermatologue, un pneumologue, un allergologue, un parasitologue. Les parasitoses individuelles sont traitées chirurgicalement.

Maladies parasitaires humaines.

Les maladies parasitaires humaines constituent un groupe distinct de maladies, qui sont toutes provoquées par des organismes unicellulaires et unicellulaires parasites. Les parasites les plus courants sont les vers (helminthes), suivis des arthropodes (insectes et tiques). Les maladies parasitaires sont appelées maladies invasives ou simplement invasions.

Les parasites peuvent être temporaires ou permanents. Leur cycle de vie est très complexe, dans certains cas, afin de former un individu à part entière, le parasite doit changer trois hôtes.

Les maladies invasives sont très dangereuses pour la santé humaine. Les parasites peuvent causer des dommages mécaniques au corps de l'hôte, l'empoisonner avec leurs produits métaboliques, provoquer le développement de réactions allergiques, se nourrir de sang humain et avoir un effet négatif sur l'évolution d'autres maladies.

Les maladies parasitaires sont répandues. Selon l'OMS, un habitant sur quatre de la Terre est porteur de tel ou tel parasite. Les helminthes intestinaux font partie des maladies les plus dangereuses, on pense qu'ils occupent la 4ème place en matière de dommages à la santé humaine par rapport aux autres pathologies. Seules la tuberculose, les maladies coronariennes et la diarrhée sont les maladies parasitaires les plus répandues. L'une des caractéristiques des maladies parasitaires est que dans le corps humain (s'il n'y a pas de traitement) et provoque une réinfection.

Il existe les types d'helminthes suivants:

-Trématodes, helminthiases provoquées par les douves: douve pulmonaire, douve hépatique, douve du chat, schistosomes, clonorch.

-Nématodes - invasions par de gros vers. La source de l'infection est l'homme. parmi tous les types d'helminthes, les nématodes sont les plus courants. Ils sont causés par les vers ronds, les oxyures, les trichures, les toxocaras et les trichinelles.

- Cestodoses - invasions de ténias, y compris ténia bovin (ténia ou ténia non armé) ténia du porc (ténia armé), ténia nain, ténia large, échinocoque et alvéocoque.

En plus des helminthes, les agents responsables des maladies parasitaires sont:

- organismes protozoaires ou protozoaires, y compris lamblia, plasmodes du paludisme, toxoplasme, Trichomonas, etc..

- ectoparasites, y compris les poux (poux du pubis, de la tête et du corps), les insectes et les tiques.

- autres parasites: larves de moustiques, larves de mouches, puces de sable.

Les symptômes des maladies parasitaires sont souvent flous. Ils peuvent être complètement absents pendant de nombreuses années, ou ils peuvent être aigus.

Les principaux signes d'infestation parasitaire sont:

- Réactions allergiques comme l'urticaire;

- augmentation de la température corporelle;

- La lymphadénite est une inflammation des ganglions lymphatiques. Dans le même temps, des maux de tête surviennent, une aggravation de l'appétit, un malaise;

- Arthralgie et myalgie. Les douleurs musculaires et articulaires sont le plus souvent le résultat de réactions immunologiques. Les muscles et les articulations peuvent faire mal parce qu'ils contiennent des larves de parasites ou à cause de la réponse inflammatoire générale du corps;

- Le syndrome pulmonaire survient souvent et se manifeste par une toux débilitante, un essoufflement, des douleurs thoraciques;

- L'œdème est un syndrome courant. Ils peuvent affecter les membres et le visage, mais peuvent se propager à tout le corps;

- Syndrome abdominal - constipation ou diarrhée, flatulences, nausées, vomissements, douleurs abdominales;

- Troubles asthénonévrotiques - problèmes de sommeil, irritabilité, convulsions, maux de tête, étourdissements;

- Maladies de la peau - psoriasis, séborrhée, dermatite, état des cheveux s'aggrave;

- Violations des systèmes génito-urinaire et excréteur;

- Rhumes fréquents.

Le traitement des maladies parasitaires est réduit à la prise de médicaments antiparasitaires, qui doivent être choisis par le médecin.

La prévention des maladies parasitaires est réduite au respect des recommandations suivantes:

- Respect des règles d'hygiène personnelle. Cela s'applique au lavage des mains avant de manger, après chaque visite aux toilettes, dans les lieux publics et après le contact avec des animaux;

- Tous les produits alimentaires doivent être correctement transformés;

- la viande et le poisson doivent être traités thermiquement;

- L'eau doit être bouillie;

-les animaux doivent suivre des cours antiparasitaires prophylactiques;

- la pièce doit être régulièrement nettoyée à l'eau;

- Lorsque vous travaillez avec le sol, portez des gants.

Ce sont les principales mesures de prévention des maladies parasitaires, qui vous permettront de vous protéger au maximum, ainsi que vos proches, d'une éventuelle invasion..

Vue d'ensemble des maladies parasitaires humaines

Les parasites sont des micro-organismes qui pénètrent dans le corps humain, infectent les organes et systèmes internes et conduisent à diverses manifestations cliniques. Les maladies parasitaires ne sont pas la seule maladie. Cette phrase implique un groupe distinct de pathologies provoquées par des micro-organismes pathogènes unicellulaires et multicellulaires. Un «quartier» désagréable est temporaire et permanent. Le cycle de vie des vers présente certaines caractéristiques, dans certaines situations, pour former un individu à part entière, il est nécessaire de changer trois hôtes.

Symptômes et agents pathogènes des maladies parasitaires

Les principaux agents responsables des pathologies parasitaires comprennent les vers qui conduisent à une infection par les helminthiases. Les helminthiases, selon le type d'helminthes, sont classées comme suit:

  • Trématodes. Ce groupe de maladies implique une infection par la douve. Par exemple, la défaite des organes internes par une douve pulmonaire, une douve hépatique, une douve féline, etc.
  • Les nématodes sont une infection parasitaire causée par des vers ronds. La source de l'infection est une personne malade. Les agents pathogènes comprennent les ascaris, les oxyures, le toxocar, la trichinelle, le trichocéphale;
  • Les cestodoses se développent à la suite du parasitisme des ténias. Parmi eux, les helminthes les plus courants comprennent le ténia des bovins et du porc, le ténia nain, le ténia large, les alvéocoques et les échinocoques..

En plus des helminthiases, les maladies parasitaires sont des protozoaires - infection par les parasites les plus simples - lamblia, l'agent causal du paludisme, toxoplasme, Trichomonas. Également ectoparasites - ils comprennent les poux (vêtements, tête et pubis), les punaises de lit et les tiques. Les dermatoses surviennent en raison de l'activité parasitaire de certains insectes.

Pour votre information, le tableau clinique dans le contexte de l'infection par des parasites est souvent flou - dans la plupart des cas, il n'y a pas de symptomatologie, ou il se manifeste brutalement et violemment, ce qui indique une intoxication sévère.

Les maladies parasitaires humaines présentent les symptômes suivants:

  1. Les manifestations allergiques sont causées par la multiplication des parasites dans le corps, au cours de laquelle leurs déchets et substances toxiques pénètrent dans le système circulatoire humain, ce qui conduit à une intoxication. Symptômes: taches rouges sur la peau, urticaire, démangeaisons, éruption cutanée, plaques de type lichen, etc..
  2. Augmentation de la température corporelle. Chez certains patients, dans le contexte de l'invasion helminthique la plus forte, un état fébrile est observé. Habituellement, la température varie de 38 à 40 degrés, parfois elle reste dans la plage subfébrile pendant une longue période. Une augmentation de la température indique une phase aiguë de la maladie.
  1. La lymphadénite est un symptôme courant des maladies parasitaires humaines. Cette condition se manifeste par une hypertrophie et une inflammation des ganglions lymphatiques. Ils peuvent devenir enflammés un à la fois, ou tous à la fois. De plus, le patient a des maux de tête, une perte d'appétit et un malaise général. Dans la plupart des images, les ganglions lymphatiques les plus proches du foyer d'invasion sont enflammés..
  2. La douleur dans les muscles et les articulations est un écho de réactions immunologiques dans le corps humain. L'immunité perçoit les larves d'helminthes comme des objets extraterrestres et commence à les attaquer. Des douleurs musculaires et articulaires se développent en raison de lésions tissulaires causées par des ventouses à helminthes.
  3. Le syndrome pulmonaire se manifeste par une toux improductive. Le patient se plaint d'essoufflement dans le contexte d'un manque d'activité physique, de douleurs à la poitrine. L'ascariose se produit souvent avec la libération d'expectorations mélangées à du sang.
  4. Les poches sont localisées ou se propagent dans tout le corps. L'œdème angioneurotique est particulièrement dangereux. En l'absence de soins médicaux, la probabilité de décès est élevée..
  5. Lorsqu'il est infecté par des helminthes, le syndrome abdominal est souvent détecté. Ce symptôme implique une alternance de constipation et de diarrhée, il y a augmentation de la formation de gaz, ballonnements, perturbation du tube digestif.
  6. Sensations douloureuses dans l'abdomen de nature différente. Certains patients se plaignent de douleurs constantes, d'autres récurrentes. Certains ont une douleur intense et intense, d'autres la décrivent comme une douleur sourde..
  7. Au cours de l'évolution chronique des helminthiases, l'intoxication se manifeste, accompagnée d'une faiblesse sévère, d'une détérioration significative du bien-être général, d'une respiration fréquente et de rhumes, d'une perte de poids brutale.

Le tableau clinique d'une maladie parasitaire est toujours différent. Les symptômes sont basés sur la localisation des helminthes, le type spécifique d'agent pathogène et l'âge du patient. Et aussi sur l'état du système immunitaire, le degré de dysfonctionnement des organes internes et d'autres aspects.

Liste des maladies parasitaires

Les maladies parasitaires sont divisées en maladies protozoaires - paludisme, giardiase, toxoplasmose, amibiase, balantidiase - les plus courantes; pour les helminthiases, l'acarose (gale) et les dermatoses. Dans la pratique médicale, les invasions helminthiques sont le plus souvent rencontrées..

  • Trypanosomiase africaine. L'infection est due à la pénétration de la bactérie Trypanosoma brucei. Les voies de transmission sont la piqûre de la mouche tsé-tsé. Les principales manifestations cliniques comprennent la fièvre, les maux de tête, la myalgie;
  • L'amibiase se développe à la suite de la pénétration de parasites dans le corps humain avec de la nourriture et de l'eau. Pathogènes - amibe ou amibe dysenteuse;
  • Ascaridiose. Les parasites sont des vers ronds. L'infection est causée par l'utilisation d'aliments contaminés;
  • La babésiose est causée par des helminthes qui se déposent dans le sang. L'infection est due à une morsure de tique;
  • Maladie de Chagas (transmise par les piqûres d'insectes suceurs de sang);
  • La trichinose est une maladie parasitaire aiguë ou chronique causée par des nématodes;
  • Teniarinhoz est un parasite du ténia bovin. Le parasite invasif affecte principalement le tractus gastro-intestinal. Symptômes: douleurs abdominales sévères, réactions allergiques, maux de tête, malaise général. La période d'incubation varie de 2 à plusieurs années;
  • Téniose. L'agent causal est le ténia du porc. L'infection parasitaire est lourde de nombreuses complications dues à la décharge des segments de l'helminthes, allant jusqu'à des lésions irréversibles du cerveau;
  • Opisthorchiase (helminthes - douve du chat). Le ver «vit» dans le foie, les voies biliaires, le pancréas, la vésicule biliaire. L'infection se produit avec la consommation de poisson cru ou mal cuit;
  • Clonorchiase. La raison en est la reproduction de la douve chinoise dans le corps. En plus des humains, les helminthes infectent les chats, les chiens et les porcs;
  • Entérobiose. L'agent causal est les oxyures. Les maladies parasitaires sont souvent diagnostiquées pendant l'enfance. Le traitement a ses propres difficultés, car dans 99% des cas, une auto-infection secondaire se produit.

A savoir: pathologies provoquées par les ectoparasites - poux de tête, gale, cochliomyase, démodécie, etc..

En fait, la liste des maladies parasitaires peut être prolongée pendant très longtemps, car de nombreux parasites peuvent infecter le corps humain. Les maladies les plus courantes ont été données à titre d'exemple..

Pourquoi les parasites sont-ils dangereux??

Dans la plupart des tableaux cliniques, les habitants des grandes villes sont infectés par des helminthes banaux, des parasites ronds et en bande. Les micro-organismes pathogènes entraînent une diminution de l'immunité, absorbent les nutriments de leur hôte. Mais les vers ronds et les oxyures «banals» ne sont pas aussi effrayants que cela puisse paraître à première vue.

Les personnes vivant dans les pays tropicaux et les touristes partis en vacances en Amérique du Sud, en Australie ou en Afrique sont vraiment confrontés à des helminthes «effrayants».

Les parasites les plus dangereux:

  1. Les filaires entraînent un blocage des vaisseaux sanguins, à la suite de quoi la coordination des mouvements est altérée, je peux refuser les organes internes.
  2. Les schistosomes sont un type spécial d'helminthes qui vit dans le sang humain. Conduire à une altération grave de la fonctionnalité du foie, du tractus gastro-intestinal, de la vessie.

Ces parasites se retrouvent dans les pays à climat tropical; dans nos réalités, les pathologies sont relativement rarement diagnostiquées. La science connaît plus de 200 types de parasites pouvant conduire au développement de pathologies aiguës et chroniques:

  • La giardiase chronique conduit à un dysfonctionnement hépatique, une cirrhose se développe;
  • Les trichomonas peuvent provoquer le cancer, l'infarctus du myocarde, le diabète sucré, la sclérose en plaques;
  • Avec le parasitisme à long terme, les vers ronds aggravent considérablement l'état du tractus gastro-intestinal, affectent les poumons;
  • Trichinella. Le développement de parasites entraîne un syndrome douloureux sévère, des convulsions;
  • Les toxoplasmes pendant la grossesse perturbent le développement intra-utérin de l'enfant jusqu'à un retard mental.

Important: toute personne, sans exception, peut être infectée, des centaines de milliers de larves d'helminthes guettent chaque personne: dans l'eau, le sol, sur les feuilles des arbres, dans les transports en commun, une clinique, un magasin, sur la nourriture, etc. Par conséquent, il est nécessaire d'observer toutes les mesures d'hygiène et d'informer les enfants le plus tôt possible de l'importance d'observer les règles d'hygiène de base..

La pénétration des larves de parasites dans le corps se fait imperceptiblement. À un stade précoce de l'infection, il n'y a pas de symptômes, lorsque la maladie devient chronique, la clinique est plus prononcée. Si des signes caractéristiques sont détectés, il est nécessaire d'être traité - sinon, il y a une forte probabilité de complications graves, qui devront être traitées tout au long de la vie.

Mise en garde! Les parasites dans le corps humain ne sont pas rares!

Qu'est-ce qu'une maladie parasitaire

Les maladies parasitaires constituent un groupe assez important de processus pathologiques. Les maladies incluses dans ce groupe sont causées par des organismes pathogènes qui se multiplient et vivent à l'intérieur d'une personne. Les parasites dans le corps peuvent être des représentants de 300 espèces appartenant à différentes classes. Les agents responsables de la maladie parasitaire peuvent être des arthropodes, des protozoaires, des bactéries pathogènes, des parasites unicellulaires et multicellulaires. Malgré les nombreuses espèces, les helminthes vivant dans le corps humain libèrent des toxines qui ont un effet destructeur sur les tissus et le fonctionnement des systèmes et organes humains..

Comment les parasites peuvent pénétrer dans le corps

Les parasites dans le corps humain n'apparaissent pas seulement. Il existe plusieurs voies principales par lesquelles des vers ou des protozoaires malveillants peuvent atteindre le patient, à savoir:

  • sol ou eau contaminés;
  • nourriture non lavée;
  • les produits n'ayant pas subi de traitement thermique approprié;
  • contact avec des animaux infectés;
  • les piqûres d'insectes;
  • contact étroit avec une personne infectée;
  • violation ou ignorance des règles d'hygiène personnelle.

Certains représentants qui peuvent s'installer à l'intérieur d'une personne n'ont pas de systèmes et d'organes spéciaux pour la respiration, les systèmes cardiovasculaire ou nerveux. Cependant, les individus sexuellement matures ont la capacité de pondre jusqu'à plusieurs centaines d'œufs dans l'environnement, ce qui peut maintenir leur viabilité pendant longtemps. De plus, il existe une autre propriété de l'organisme parasite. Grâce aux mécanismes de défense, le corps du patient ne peut pas les reconnaître et les retirer indépendamment. Cette propriété complique le processus de détection de l'invasion..

Faites attention

Selon les statistiques, plus d'un milliard de personnes sont infectées par des parasites. Vous ne soupçonnez même pas que vous êtes devenu victime de parasites.

Il est facile de déterminer la présence de parasites dans le corps par un seul symptôme - la mauvaise haleine. Demandez à vos proches si votre haleine sent le matin (avant de vous brosser les dents). Si tel est le cas, il y a 99% de chances que vous soyez infecté par des parasites..

L'infection par des parasites entraîne des névroses, une fatigabilité rapide, des sautes d'humeur soudaines, à l'avenir, des maladies plus graves commencent.

Chez l'homme, les parasites provoquent: prostatite, impuissance, adénome, cystite, calculs de sable, rénaux et vésicaux.

Chez la femme: douleur et inflammation des ovaires. Des fibromes, des fibromes, une mastopathie fibrokystique, une inflammation des glandes surrénales, de la vessie et des reins se développent. Ainsi que le cœur et le cancer.

Nous voulons vous avertir tout de suite que vous n'avez pas besoin de courir à la pharmacie et d'acheter des médicaments coûteux qui, selon les pharmaciens, extermineront tous les parasites. La plupart des médicaments sont extrêmement inefficaces et causent également d'énormes dommages à l'organisme..

Que faire? Pour commencer, nous vous conseillons de lire un article du principal institut de parasitologie de la Fédération de Russie. Cet article révèle une méthode par laquelle vous pouvez nettoyer votre corps des parasites sans nuire au corps. Lire l'article >>>

Les organismes qui parasitent chez l'homme s'installent non seulement dans les intestins, mais aussi dans d'autres organes.

Classification des parasites dans le corps humain

Avant de réfléchir à la façon de vous débarrasser des parasites dans le corps humain, vous devez avoir une idée du type de parasites qui vivent dans le corps humain..

Le groupe le plus courant d'helminthes sont les vers ronds. Cette classe comprend:

  • grattoirs;
  • les trichures;
  • oxyures;
  • ascaris;
  • autocars.

L'habitat de ces vers est le système digestif. Une personne en devient infectée par l'utilisation d'aliments non lavés. Pour les empêcher d'atteindre une personne, il est nécessaire de rincer les herbes, les fruits et les légumes récoltés même sur leurs propres sites. De plus, des parasites intestinaux chez l'homme peuvent apparaître en raison de la consommation de poisson salé et de produits carnés n'ayant pas subi de traitement thermique suffisant..

Les propriétaires d'animaux sont un autre groupe à risque d'infestation par les vers. Il a été prouvé que certains parasites peuvent exister sans reproduction dans les organismes animaux, en les utilisant comme vecteurs.

Le deuxième groupe qui cause des maladies parasitaires est celui des représentants de la classe des ténias. Ceux-ci inclus:

  • ténias du porc et des bovins;
  • échinocoque;
  • ruban large.

Les représentants de ce groupe sont les plus grands représentants des vers. Il y a des individus capables d'atteindre 25 mètres de long. Ces vers parasites ont la capacité de se nourrir de tout leur corps. Ce groupe peut vivre n'importe où dans le corps humain, pénétrant même dans le cerveau et la moelle épinière. Vous pouvez être infecté par ces vers en raison de la consommation de produits de la pêche mal préparés. Par conséquent, il est recommandé de n'acheter que les produits qui ont passé le contrôle vétérinaire..

Le troisième groupe de causes de maladies parasitaires comprend les types suivants:

  • ver de Guinée;
  • dirofilaria;
  • nématode filamenteux.

Ils se multiplient sous la peau humaine. Les processus pathologiques provoqués par les invasions de ces parasites sont répandus dans les pays à climat tropical. Les porteurs sont des insectes.

Le groupe des trématodes, qui comprend le schistosome, la douve hépatique et le fascilopsis, affecte les organes internes d'une personne, tels que le foie, le pancréas, les intestins et les voies biliaires. Les produits de la pêche mal cuits sont la source de contamination. En outre, l'invasion peut être obtenue grâce à l'utilisation d'eau brute.

Un groupe d'organismes pathogènes tissulaires affecte divers tissus humains. Certaines espèces de ce groupe peuvent vivre dans la moelle épinière, d'autres peuvent vivre dans les tissus conjonctifs ou musculaires. Les principaux porteurs de ces parasites sont les animaux. Ils peuvent atteindre une personne en utilisant des produits carnés mal préparés..

Nos lecteurs écrivent

Depuis quelques années, je me sens très mal. Fatigue constante, insomnie, apathie, paresse, maux de tête fréquents. Il y avait aussi des problèmes de digestion, mauvaise haleine le matin.

Tout cela a commencé à s'accumuler et j'ai réalisé que j'allais dans une mauvaise direction. J'ai commencé à mener une vie saine, à bien manger, mais cela n'a pas affecté ma santé. Les médecins, eux aussi, ne pouvaient rien dire. Il semble que tout est normal, mais je sens que mon corps n'est pas en bonne santé.

Ensuite, je suis allé dans une clinique coûteuse et j'ai réussi tous les tests, et donc dans l'un des tests, j'ai découvert que j'avais des parasites. Il ne s'agissait pas de vers ordinaires, mais de certaines espèces spécifiques qui, selon les médecins, presque tout le monde est infecté, à un degré plus ou moins grand. Il est presque impossible de les retirer du corps. J'ai bu une cure de médicaments antiparasitaires qui m'ont été prescrits dans cette clinique, mais il n'y a eu presque aucun résultat.

Quelques semaines plus tard, je suis tombé sur un article sur Internet. Cet article a littéralement changé ma vie. J'ai tout fait comme il était écrit là-bas et après quelques jours, j'ai senti des améliorations significatives dans mon corps. J'ai commencé à dormir suffisamment beaucoup plus vite, l'énergie qui était dans ma jeunesse est apparue. La tête ne fait plus mal, il y a de la clarté dans la conscience, le cerveau a commencé à travailler beaucoup mieux. La digestion s'est améliorée, malgré le fait que je mange maintenant au hasard. J'ai réussi les tests et je me suis assuré que personne d'autre ne vit en moi!

Qui veut nettoyer son corps de parasites, et peu importe les types de ces créatures qui vivent en vous - lisez cet article, je suis sûr que cela vous aidera à 100%!

Signes d'invasion

Connaître les types de parasites dans le corps humain peut ne pas suffire. Afin de consulter un médecin à temps pour la thérapie et le nettoyage, il est nécessaire de reconnaître les signes de la présence de parasites dans le corps..

Cependant, il y a les premiers signes de la présence de parasites dans le corps humain, ce qui devrait être alarmant. Ceux-ci peuvent être:

  • diminution de l'immunité;
  • perte de poids;
  • les troubles du sommeil;
  • manifestations de réactions allergiques;
  • une apparence nette de problèmes de peau;
  • sensation constante de fatigue;
  • problèmes dans le travail du tractus gastro-intestinal;
  • anxiété générale.

Après avoir remarqué ces signes d'infestation parasitaire, vous devriez vous rendre à l'hôpital et vérifier leur présence..

Symptômes de la présence de parasites

Les signes de parasites dans le corps humain sont toujours une raison suffisante pour que le corps soit nettoyé des parasites.

Les symptômes caractéristiques des parasites dans le corps comprennent de nombreuses manifestations. Parmi eux se trouvent les suivants:

  • troubles des selles;
  • ballonnements, gaz, syndrome du côlon irritable;
  • douleurs musculaires et articulaires;
  • l'apparition de réactions allergiques;
  • l'apparition d'une éruption cutanée sur la peau;
  • anémie;
  • patient insuffisant ou en surpoids;
  • augmentation de l'excitabilité et de l'irritabilité;
  • déviations de sommeil;
  • grincement des dents;
  • fatigue chronique;
  • immunité affaiblie;
  • maladies du groupe oncologique;
  • processus inflammatoires dans les voies respiratoires humaines.

La détection de ces signes peut ne pas se produire immédiatement après l'entrée des organismes nuisibles dans le corps humain, mais après un certain temps, lorsque des individus matures se développent à partir d'œufs ou de larves..

Dans le coeur

J'appelle les vers helminthes qui mènent un mode de vie parasitaire. À l'heure actuelle, la science connaît plus de 400 espèces qui vivent dans le corps humain. Leurs caractéristiques leur permettent de migrer à travers divers organes et systèmes, y compris le cœur, causant des dommages irréparables. Les symptômes d'une infestation de vers affectant le cœur comprennent souvent la myocardite. Les premiers signes de la maladie apparaissent sur une période de temps, qui peut durer d'une semaine à quatre mois. Les manifestations se transformeront en stade chronique si le traitement des parasites dans le corps n'est pas commencé à temps.

Sous la peau

Comme déjà mentionné, certains helminthes peuvent s'installer sous la peau du patient. La principale manifestation de cette forme d'invasion est l'apparition de phoques sur la peau. Si, lorsque vous appuyez sur le sceau, il se met à bouger, on peut dire qu'il y a un ou plusieurs individus sous la peau. Les parasites qui peuvent vivre sous la peau sont transportés par les insectes.

Dans les yeux

Les symptômes de la présence de parasites dans le corps humain, qui se manifestent dans les organes de la vision, ne sont pas si courants. Les symptômes caractéristiques sont exprimés par des furoncles sur la peau, l'apparition d'une myiase en mouvement, une conjonctivite larvaire, des granulomes larvaires, de graves lésions de l'organe optique.

Dans l'estomac

Les parasites de l'estomac sont le plus souvent des vers. Les symptômes dans ce cas sont associés à un manque d'appétit, une incapacité à déféquer, une mauvaise haleine et une insuffisance pondérale. Il est impossible d'ignorer ces manifestations, par conséquent, dès que les signes se sont manifestés, il vaut la peine de commencer à lutter contre les parasites sous la stricte surveillance des médecins.

En sang

Le sang humain peut également devenir un habitat pour les organismes parasites. Ils peuvent être trouvés dans les globules blancs, les érythrocytes, le plasma. Les maladies parasitaires humaines causées par des parasites dans le sang peuvent inclure des symptômes tels qu'un engourdissement des membres inférieurs, la maladie de Chagas, la maladie du sommeil, des douleurs articulaires, des problèmes de peau et une fièvre d'origine inconnue.

Traitement des maladies parasitaires

Avant de nettoyer le corps des parasites, il convient d'avoir une confiance totale en leur présence, ainsi que dans le fait que les processus pathologiques sont causés par leur activité. Par conséquent, la question devient logique de savoir comment savoir s'il y a des parasites dans le corps. Pour ce faire, il convient de contacter des médecins qui mèneront des études spéciales garantissant la détection du voisinage indésirable.

Le diagnostic des parasites comprend:

  • analyse des matières fécales, effectuée au moins 3 fois;
  • réalisation de dosages et tests immunoenzymatiques;
  • examens échographiques des organes internes;
  • tests sanguins sérologiques;
  • tomodensitométrie;
  • Mise en œuvre du PCR;
  • endobiopsie.

Ce n'est qu'après que les résultats des études ont confirmé la présence de la maladie que le nettoyage des parasites est effectué. Il faut comprendre que seuls les médecins savent comment nettoyer le corps des parasites dans chaque cas spécifique, car les caractéristiques individuelles du patient, le degré de développement de l'invasion et de nombreux autres facteurs sont pris en compte.

Le marché pharmaceutique offre une large gamme de médicaments qui peuvent chasser les parasites. Cependant, il faut garder à l'esprit que tel ou tel médicament peut être impuissant contre certains types. En outre, le traitement des parasites doit être complet. C'est un autre facteur indiquant que seul un médecin peut savoir comment traiter chaque patient individuellement..

Pour lutter contre les helminthes, non seulement des médicaments synthétiques peuvent être utilisés, mais également des antibiotiques. La durée du traitement et la posologie des médicaments sont calculées individuellement par le médecin traitant en fonction des résultats des tests de laboratoire et des caractéristiques du patient..

Le nettoyage des parasites peut inclure la prise de médicaments visant à restaurer le fonctionnement des organes internes et du système immunitaire. Cela permettra au corps de se purifier à l'aide d'anticorps et de ressources spéciaux. Il est également nécessaire d'utiliser des complexes et des préparations vitaminiques. Une autre mesure utilisée par le nettoyage antiparasitaire est la prescription d'un régime spécial par les médecins. Les produits susceptibles de devenir une source d'infection sont exclus de l'alimentation du patient, un équilibre est établi et l'apport en nutriments augmente.

La lutte contre les parasites dans l'organisme garantit dans la plupart des cas un pronostic positif en fin de traitement. Les cas de parasites de grande taille et de dommages importants aux organes internes font exception..

Comment les parasites affectent le corps

Il est impératif de vous nettoyer des parasites, le cas échéant. Comme déjà mentionné, tous les organismes parasites sécrètent des toxines qui peuvent détruire les tissus des organes internes, affaiblir le système immunitaire, à la suite de quoi une personne accepte facilement les infections de l'extérieur et les combat plus faibles que d'habitude. Cela conduit au développement de nombreux processus pathologiques concomitants pouvant même entraîner la mort..

Mesures préventives

Afin de ne pas se demander comment éliminer les parasites du corps humain, il convient de respecter un certain nombre de règles et de recommandations simples visant à prévenir l'infection par les helminthes. Il est donc nécessaire:

  • observer les règles d'hygiène personnelle;
  • être vérifié régulièrement pour les parasites;
  • garder la maison propre;
  • traiter thermiquement les aliments pouvant servir de source de contamination;
  • laver les légumes, les herbes et les fruits avant de manger;
  • surveiller la santé des animaux de compagnie.

Si vous respectez constamment ces règles, il n'est peut-être pas nécessaire de nettoyer le corps des parasites..

Court résumé

Les maladies parasitaires sont un gros problème. Migrant à travers le corps et endommageant les tissus des organes internes, leur activité vitale peut entraîner de nombreux processus destructeurs et des conséquences désagréables. L'élimination des parasites du corps ne doit être effectuée que selon les instructions du médecin traitant, sous son contrôle strict, car le traitement antiparasitaire est assez toxique. Pour que le traitement soit aussi efficace que possible, il convient de considérer de nombreux facteurs supplémentaires que seul un médecin peut connaître..

Nous avons expliqué comment se faire tester pour les parasites, quels groupes de médicaments peuvent être utilisés pour nettoyer les intestins des parasites et comment prévenir l'infection par les helminthes. Maintenant, ça ne depent que de toi!

Maladies parasitaires - symptômes, traitement, prévention

Les parasites (ou vers) sont des vers qui parasitent à la fois les adultes et les enfants et les animaux. Selon certains rapports, les parasites habitent les corps de plus de 4,5 milliards de personnes dans le monde. Dans le même temps, presque tous les Russes sont porteurs d'au moins une infection parasitaire dans toute leur vie..

Certains sont guéris avec succès, d'autres restent porteurs des parasites, infectant d'autres. Cela est dû au fait que certaines maladies parasitaires ne provoquent pratiquement pas de symptômes, tandis que d'autres donnent des symptômes plutôt évidents, mais pas toujours diagnostiqués avec précision..

Ils sont causés par des protozoaires (lamblia, amibe, toxoplasme, balantides, plasmodes, etc.), des vers parasites (helmites), des arthropodes (acariens, insectes), des microorganismes pathogènes (bactéries, spirochèmes, etc.).

Les helminthes sont tout un groupe d'organismes multicellulaires qui, avec les lamblia et les toxoplasmes, vivent le plus souvent dans le corps humain. Ceux-ci incluent les vers plats (trématodes ou douves), les cestodes ou les ténias (ténia, ténia).

Les ascaris ou les nématodes sont des vers ronds, des oxyures, des trichures, des trichinelles, des strongyloïdes, des ankylostomes, ainsi que des mycoses microscopiques et de moisissure et de levure. Ces derniers font partie de la microflore normale, cependant, avec une diminution des défenses de l'organisme, ils lui deviennent nocifs.

Moyens d'infection par les helminthes

Les modes d'infection par les helminthes sont variés.

  1. Par le tractus gastro-intestinal. La voie d'infection la plus courante se fait par les mains non lavées, les légumes et les fruits, la viande et le poisson mal cuits. Infection possible par contact avec des animaux (par exemple, un gramme d'excréments de chat contient environ 20 millions de kystes de Toxoplasma), par l'eau ou le sol, si les normes sanitaires et d'hygiène ne sont pas respectées.
  2. Par inhalation de poussière avec des kystes de parasites.
  3. En nageant dans des réservoirs d'eau douce - par exemple, les larves de schistosomes sont capables d'envahir la peau de leurs «victimes».
  4. Par piqûres d'insectes (à transmission vectorielle) - les moustiques sont porteurs du paludisme, de la filariose et d'autres parasites.
  5. Personne à personne (par exemple, entérobiose ou gale).

Des études montrent que les enfants sont les plus sensibles aux maladies parasitaires. Le plus souvent diagnostiqué avec la giardiase, l'ascaridiase, l'entérobiose, l'opisthorchiase, la toxocariose, la toxoplasmose, etc..

Cela est dû au fait que les enfants ont une immunité plus faible que les adultes et entrent plus souvent en contact avec des jouets sales. Considérons ces infections parasitaires plus en détail..

Ascaridiose

La maladie causée par les vers ronds est souvent diagnostiquée chez les enfants, car les vers ronds se déposent dans le sol et peuvent y être stockés pendant environ trois ans, ce qui rend plus probable l'infection dans les sables. Contrairement aux très petites oxyures, elles atteignent 25 à 40 cm de longueur.

Ils «voyagent» à travers le corps, passant des intestins au sang, où ils se nourrissent de plasma et d'érythrocytes, puis à travers la circulation sanguine pénètrent dans les bronches et les poumons, où ils redescendent dans les intestins avec des mucosités. Peut être trouvé dans d'autres organes du tractus gastro-intestinal.

Symptômes de l'ascariose

  1. Les premières manifestations commencent 2 semaines après l'infection. À l'heure actuelle, les symptômes ressemblent davantage à une pneumonie, à l'asthme bronchique ou à des allergies. Le patient s'inquiète de la toux, des douleurs thoraciques, de l'essoufflement, d'une légère augmentation de la température, de l'apparition d'une éruption cutanée sur la peau et d'une faiblesse. Gonflement des ganglions lymphatiques, ainsi que du foie et de la rate.
  2. L'ascaridiase chronique s'accompagne de troubles du tube digestif. Il y a une diminution de l'absorption des nutriments, la tolérance au lait s'aggrave, la pression artérielle diminue et des troubles du fonctionnement du système nerveux apparaissent.
  3. Les principaux signes comprennent des douleurs abdominales fréquentes, une perte de poids, une pâleur de la peau, des nausées, une salivation accrue, des vomissements, un mauvais sommeil, des grincements de dents la nuit et des rhumes fréquents. Parfois, des parasites peuvent être vus dans les selles.

Entérobiose

Encore une fois, il est assez courant dans le monde et survient très souvent chez les enfants. Les oxyures sont de petits vers minces atteignant 13 mm de long. Ils forment de nombreux œufs microscopiques sur la literie, la poussière, les vêtements et les tapis. Ils peuvent facilement pénétrer dans le corps par la bouche..

Les principaux symptômes de l'entérobiose:

  • démangeaisons dans l'anus;
  • mauvais sommeil;
  • perte d'appétit;
  • frotter avec les dents;
  • fatigue.

En général, les oxyures sont assez inoffensives, mais elles peuvent provoquer des sensations désagréables pour les enfants et les adultes. Le corps lui-même ne peut pas s'en débarrasser, car une réinfection se produit constamment - vous devez traiter l'entérobiose avec des médicaments.

L'immunité contre elle n'est pas développée, il est donc important de prévenir régulièrement la maladie.

Opisthorchiase

L'opisthorchiase est une maladie diagnostiquée presque aussi souvent que l'entérobiose et l'ascaridiose. Elle est causée par des vers plats de douve, qui atteignent 18 mm de longueur. La période d'incubation dure en moyenne 20 jours. Distinguer l'évolution aiguë et chronique de l'opisthorchiase.

Les symptômes de la phase aiguë qui durent de plusieurs jours à huit semaines (voire plus) sont la fièvre, l'urticaire et les courbatures. Un peu plus tard, ces signes de la maladie s'accompagnent de selles molles, de vomissements, de flatulences, de douleurs à l'estomac et à l'hypochondre droit, une diminution de l'appétit.

La phase chronique de l'opisthorchiase est caractérisée par l'apparition de symptômes de pancréatite, de gastrite, de gastroduodénite, de douleur paroxystique, passant dans la moitié droite de la poitrine, apparaît constamment. La maladie parasitaire affecte également le système nerveux, qui se manifeste par une fatigue rapide, de l'irritabilité, de la nervosité et un mauvais sommeil.

Parfois, ce sont les symptômes neurologiques qui ressortent plus clairement, il y a donc un risque d'erreur de diagnostic. De plus, des réactions allergiques peuvent survenir - urticaire, œdème de Quincke, allergies alimentaires.

Toxocariose

La toxocarose est transmise aux humains principalement par les animaux. Il existe plusieurs formes de la maladie - oculaire et viscérale.

Symptômes de la toxocarose oculaire

La forme oculaire peut se manifester par une inflammation de la choroïde de l'œil (uvéite), une inflammation purulente des membranes oculaires internes (endophtalmie), une névrite optique. Parfois, dans le corps vitré, vous pouvez voir des larves en migration.

Manifestations de la toxocarose viscérale. Souvent, cette forme se manifeste par une lésion du système respiratoire (bronchite, bronchopneumonie), dans beaucoup de cas, le foie est agrandi de moitié - la rate également. Les patients se plaignent de nausées, de vomissements, de diarrhée. Un tiers des patients se plaignent d'une éruption cutanée sous forme de taches rouges qui apparaissent périodiquement.

Cette forme se manifeste également par une fièvre récurrente prolongée, qui peut durer de plusieurs semaines à plusieurs mois. La température du patient ne dépasse généralement pas 38 degrés. Dans les cas graves, la toxocarose peut provoquer une lymphadénopathie totale, des lésions du pancréas et du cœur.

Si des parasites pénètrent dans le système nerveux central, des symptômes tels que des crises convulsives et épileptiques, une paralysie, des anomalies du comportement, ainsi que de l'insomnie, une hyperactivité apparaissent..

Giardiase

Une maladie infectieuse qui est souvent associée à des helminthiases et qui est traitée avec des régimes similaires. Les Giardia vivent dans le corps de presque tous les enfants et leur quantité minimale dans l'intestin est tout à fait acceptable, mais un grand nombre de lamblia peut nuire au corps.

  • intoxication chronique;
  • douleur dans l'hypochondre droit (surtout souvent après avoir mangé des aliments gras);
  • nausées, vomissements, sécheresse et amertume dans la bouche;
  • peau sèche;
  • enduit jaunâtre sur la langue;
  • dans certains cas, pelage des paumes, des pieds et des lèvres;
  • augmentation de la température à 38 degrés.

Bien sûr, ce n'est pas toute la liste des maladies parasitaires et de leurs symptômes. En général, les signes d'infections parasitaires sont assez similaires les uns aux autres. Par conséquent, lorsque des symptômes dyspeptiques apparaissent, les médecins conseillent de faire des tests sanguins et fécaux pour le diagnostic.

Quels tests sont prescrits, nous examinerons dans le paragraphe suivant.

Diagnostic des helminthiases

  1. Analyse des selles. Il est utilisé pour diagnostiquer les types les plus courants d'helminthiase, ainsi que la giardiase..
  2. Examen macro et microscopique.
  3. Coproscopie. Il permet de déterminer le nombre d'œufs dans les selles, ce qui permet d'évaluer l'intensité de l'invasion helminthique.
  4. Un test sanguin pour déterminer les anticorps contre certains types d'helminthes (y compris la lamblia).
  5. Échographie, fibrogastroscopie, radiographie.
  6. Sang sur les microfilaires (larves de filaria).
  7. Biopsie musculaire pour le diagnostic de la trichinose.
  8. Etude des acides biliaires et du contenu du duodénum.

Traitement des infections parasitaires

La thérapie est basée sur les facteurs suivants:

  • régime stricte;
  • respect des règles d'hygiène;
  • désinfection au domicile du patient;
  • traitement médical.

Le traitement médical des infections parasitaires repose principalement sur la prise d'anthelminthiques. Ces médicaments sont toxiques, il est donc recommandé de les utiliser strictement selon la prescription du médecin..

Les médecins divisent 3 étapes de traitement: préparatoire, vermifuge, réparatrice.

Premier pas

La préparation, d'une durée de deux à quatre semaines, vise à nettoyer l'organisme des toxines et des toxines, à restaurer le déficit enzymatique. Pendant cette période, des sorbants et des préparations enzymatiques sont utilisés..

  1. Entérosorbants. L'entrosorbant le plus connu est le charbon actif. Cependant, à l'heure actuelle, il existe ses analogues plus efficaces et plus sûrs pour l'intestin - Enterosgel, Polysorb, Polyphepan, etc. Ces analogues ne provoquent pas de dysbiose intestinale et nettoient qualitativement le tractus gastro-intestinal, éliminant les phénomènes de détoxification. En conséquence, vous pouvez perdre quelques kilos en excès de poids. En outre, les sorbants comprennent l'herbe de mer et la pectine de pomme..
  2. Médicaments pour éliminer la cholestase (cholestase - arrêt ou diminution du niveau de sécrétion biliaire). Ceux-ci incluent les cholérétiques Allohol, Artichaut, Flamin, ainsi que le bouleau, l'immortelle, les stigmates de maïs, l'absinthe, la bardane, les cholespasmolytiques - la valériane, l'élécampane, l'arnica, le millepertuis, l'absinthe, la menthe poivrée, la camomille, la cholécinétique - l'origan, la rhubarbe, le pissenlit achillée millefeuille, camomille, airelle rouge, fenouil, églantier.
  3. Enzymes. Ils lysent la couche albumineuse des helminthes et améliorent la digestion. Des enzymes animales sont souvent utilisées, dont le principal ingrédient actif est la pancréatine - Creon, Pangrol, Pancreazim, Festal, Mezim. Vous pouvez prendre des préparations enzymatiques pendant une longue période - si elles réduisent la production d'enzymes pancréatiques naturelles, ses fonctions sont rapidement restaurées après leur annulation.
  4. Si nécessaire, drainages - Mucose compositum, Hepel, etc..
  5. Les multivitamines et les oligo-éléments en tant que traitement supplémentaire sont prescrits par décision du médecin. Sont représentés la vitamine A (elle protège contre les helminthes), C, B, ainsi que l'huile de poisson, des comprimés pour reconstituer le magnésium, le calcium, le zinc, le cuivre, le silicium.

La deuxième étape est le déparasitage

Les médicaments anthelminthiques à large spectre sont Vormil, McMiror, Vermox, Pirantel, Dekaris et autres. Ils sont prescrits en tenant compte des résultats des analyses et des caractéristiques individuelles de l'organisme. La prise de telles pilules n'est généralement pas recommandée pendant plus de 10 jours, le plus souvent 5 à 7 jours, mais, encore une fois, tout dépend du type d'infection parasitaire. Selon les résultats de la recherche, l'Albendazole (Nemazol, Vormil, Zentel, Sanoxal, Farmoks) est le plus efficace..

L'utilisation de compléments alimentaires (qui incluent l'absinthe, les clous de girofle et d'autres plantes qui ont un effet antihelminthique) pour les infections parasitaires peut également être efficace, mais cet effet devra attendre plus longtemps, car les herbes agissent beaucoup plus lentement. L'utilisation de compléments alimentaires donne moins d'effets secondaires, car elle n'a pas d'effet similaire sur le foie.

Troisième période - période de récupération

Il comprend une liste assez étendue de médicaments - pré- et probiotiques, vitamines et oligo-éléments, restauration des fonctions pancréatiques et hépatiques, hépatoprotecteurs, etc. Bien sûr, ils ne sont pas tous utilisés, mais les médecins considèrent qu'il est nécessaire après une cure de médicaments anthelminthiques de coloniser les intestins avec des micro-organismes bénéfiques, dont la carence conduit à une dysbiose, qui provoque des symptômes dyspeptiques..

À cette fin, des pré- et probiotiques sont prescrits. Les probiotiques comprennent Linex, Bifikol sec, Biosporin, Acylact, Enterohermina, etc. Les prébiotiques sont Duphalac, Lactusan, Hilak forte, Lactofiltrum (prébiotique + entérosorbant).

Des hépatoprotecteurs (littéralement, protégeant le foie) sont également présentés, qui aident le foie à retrouver sa pleine fonction après une cure de vermifuge. Prescrire Karsil, Antraliv, Ursofalk et autres. Ils aident à faire face aux effets négatifs des médicaments anthelminthiques sur les cellules hépatiques.

Médicament pour le traitement du foie

Prévention des maladies parasitaires

  1. Suivez les règles d'hygiène personnelle - lavez-vous les mains avant de manger et après être allé aux toilettes, rincez soigneusement les légumes et les fruits, de préférence avec de l'eau bouillie.
  2. Une eau propre est la clé de la santé et de la longévité. Il vaut la peine de dire que l'eau filtrée à la maison n'est purifiée qu'au tiers, mais l'eau courante regorge de divers parasites. Par conséquent, il est conseillé de boire de l'eau bouillie ou en bouteille..
  3. Les animaux domestiques de la maison sont excellents, mais essayez de limiter les contacts avec eux, ne les laissez pas aller au lit, lavez-vous constamment les mains après avoir parlé avec de petits membres de la famille. N'oubliez pas de vermifuger régulièrement avec des médicaments spéciaux qui peuvent être achetés à la clinique vétérinaire.
  4. Il est recommandé de repasser les sous-vêtements pour enfants après le lavage.
  5. Les médecins recommandent également de maintenir l'immunité à un niveau décent - dans ce cas, les parasites ne prendront tout simplement pas racine dans votre corps, même s'ils y pénètrent..
  6. Avec des contacts réguliers avec les animaux ou la terre, en faisant partie de groupes d'enfants, en visitant des pays exotiques, etc. il est recommandé de prévenir les helminthiases avec des comprimés - Vormil, Vermox, etc. Cependant, cela doit être fait avec l'autorisation d'un médecin et pas plus de 1 à 2 fois par an.

Une prévention aussi simple des maladies parasitaires vous sauvera, vous et votre famille, des parasites, ainsi que des complications qu'ils peuvent causer.

Surtout, vous devez surveiller les enfants extrêmement sensibles à ce type d'infection..