Comment soulager la douleur de la pancréatite à la maison

Des questions

Le nom «pancréatite» vient du mot latin pancréas - pancréas. Il s'agit d'un organe lié à la fois aux organes intrasécrétoires (production d'insuline et de glucagon) et exogènes (production de pancréatine). En raison de son inflammation, des sensations douloureuses surviennent. Il est possible de soulager la douleur de la pancréatite à la maison, mais elle ne peut pas être guérie.

Le pancréas se trouve profondément dans la cavité abdominale. La colonne vertébrale avec de nombreux muscles du dos est située derrière, et l'estomac et l'épiploon devant. Par conséquent, le pancréas est considéré comme l'un des organes les plus protégés de l'environnement externe..

Dans sa structure, le fer ressemble à une virgule: une grosse tête, un corps prismatique et une queue effilée. La tête est située dans l'hypochondre droit et est "enlacée" par le duodénum.

Le corps et la queue vont vers la gauche. Une telle disposition horizontale de la glande peut expliquer la nature de la douleur dans la pancréatite - à droite, à gauche, encerclant.

Fonctions du pancréas

Production d'enzymes essentielles et participation à la digestion

Ceci est effectué par des cellules exocrines - pancréatite. Ces cellules sont regroupées en lobules, chacun avec son propre canal excréteur..

Les petits canaux fusionnent ensuite dans le Wirsung commun, qui rejoint le canal cholédoque qui se jette dans le duodénum. C'est cette connexion de conduit qui explique l'apparition fréquente de la jaunisse dans la pancréatite..

Le jus commence à être produit dès la vue ou l'odeur de la nourriture. Une production plus intense commence après que les aliments pénètrent dans le tube digestif. La quantité de jus dépend directement du type d'aliment, en moyenne - environ 600 ml par jour.

Il contient toutes les enzymes nécessaires à la dégradation des protéines, des graisses et des glucides - trypsine, élastase, lipase, amylase. Et aussi - des nucléases qui favorisent le clivage des protéines étrangères ARN et ADN.

Comment soulager une crise de douleur pancréatique

Production d'hormones

Ceux-ci incluent l'insuline et le glucagon, qui régulent la glycémie et maintiennent le métabolisme des glucides normal. Ces substances sont produites par les cellules endocrines, situées principalement dans la queue de la glande, et sont libérées directement dans le sang.

L'insuline stimule la conversion du glucose en glycogène et son stockage dans les muscles et le foie. Le glucagon, en revanche, décompose le glycogène et le convertit en glucose..

Médicaments naturels

Quels médicaments sont recommandés pour la douleur dans le pancréas? Les médecins prescrivent parfois un nettoyage pancréatique de la pancréatite avec des préparations contenant des enzymes nécessaires à l'organisme. Tous normalisent le tube digestif et favorisent la décomposition des aliments en graisses, glucides, protéines et micro-éléments utiles. Il est important que l'automédication pour la pancréatite soit mortelle et ne tolère pas les erreurs.

Que boire pour la douleur du pancréas à partir de médicaments naturels:

  1. Pancréatine. Aide à améliorer l'état général de la personne blessée et aide à la transformation des aliments. La dose d'admission est prescrite par le médecin, sur la base des tests de laboratoire reçus et des mesures diagnostiques. Le cours du traitement dépend de la complexité de la pathologie et dure jusqu'à 30 jours.
  2. Créon. La préparation contient des enzymes organiques qui accélèrent la dégradation des aliments. Les effets secondaires de l'utilisation du médicament sont complètement absents. Contre-indications, intolérance individuelle aux médicaments.
  3. De fête. Le médicament contient de la bile bovine et des enzymes qui améliorent la digestion, compensent le manque de ses propres enzymes. Peut provoquer une diarrhée ou une réaction allergique au contenu du médicament.

L'utilisation de capsules soulage la douleur dans le pancréas et, grâce à sa capsule enveloppante, délivre le contenu à la destination prévue dans le pancréas.

Raisons de la pancréatite

Le pancréas peut devenir enflammé chez les adultes et les enfants pour plusieurs raisons:

  • Prédisposition génétique.
  • Une consommation excessive d'aliments épicés, gras, salés ou d'alcool.
  • Maladies du tractus gastro-intestinal.
  • Cholélithiase.
  • Maladies infectieuses aiguës - varicelle, oreillons, hépatite.
  • Infections chroniques - tuberculose, syphilis.
  • Obésité, diabète sucré.
  • Maladies du foie avec insuffisance fonctionnelle - cirrhose, hépatite chronique.
  • Malformations du pancréas - doublement des conduits, division de la glande, hypoplasie.
  • La présence de parasites dans le corps.
  • Kystes et néoplasmes malins de la glande.
  • Traumatisme des glandes pendant la chirurgie.
  • Maladies auto-immunes.
  • Tout dommage mécanique.
  • Utilisation à long terme de sulfamides, de corticostéroïdes, de furosémide, de tétracycline.
  • Empoisonnement avec des sels de métaux lourds.
  • Calcium sanguin élevé et triglycérides.
  • Changements des niveaux hormonaux dans diverses maladies et ménopause.

Causes de la maladie pancréatique


La surutilisation de pilules peut provoquer une inflammation du pancréas

  • Abus d'alcool, tabagisme.
  • Surdosage ou utilisation excessive d'antibiotiques ou d'autres médicaments puissants.
  • Problèmes du système digestif, problèmes de vésicule biliaire, ulcères d'estomac.
  • Maladies associées à l'immunité.
  • Infections, parasites.
  • Trop manger, manger de grandes quantités d'aliments gras ou épicés.

Les problèmes de pancréas de la maladie peuvent provoquer des ulcères d'estomac, des calculs rénaux, une gastrite et un certain nombre d'autres maladies nécessitant un traitement immédiat.

Après avoir trouvé ces symptômes, vous devez bien sûr appeler une ambulance, vous ne pouvez pas vous prescrire de traitement, mais vous pouvez faire face à la douleur vous-même.

Symptômes d'inflammation des glandes

Pancréatite aiguë

La douleur de ce type de pancréatite est aiguë, sévère. Il peut être localisé dans l'hypochondre droit, gauche ou avoir un zona, selon la localisation du processus dans la glande. Souvent des nausées et des vomissements qui n'apportent pas de soulagement.

Dans le vomi, vous pouvez voir l'inclusion de bile. Ballonnements et troubles des selles - diarrhée ou constipation. Détérioration de l'état général - essoufflement, transpiration, augmentation de la température.

Pancréatite chronique

La douleur dans la pancréatite chronique est moins intense, dans la même localisation. Il y a une augmentation de la douleur une heure ou une heure et demie après avoir mangé. Souvent accompagné de nausées, éructations et brûlures d'estomac.

Souvent, la douleur s'accompagne de flatulences, de diarrhée et de stéatorrhée - la présence de graisses non digérées dans les selles. Appétit réduit. Avec un cours prolongé, une perte de poids, un jaunissement de la peau et des muqueuses sont possibles.

Comment soulager la douleur pendant la menstruation à la maison

Que faire en cas d'exacerbation de la pancréatite

La pancréatite aiguë fait référence à un «abdomen aigu» et nécessite une hospitalisation immédiate. Avant l'arrivée de l'ambulance, le patient doit bénéficier d'un repos complet - couché sur le dos, les jambes pliées: cela réduira l'apport sanguin et l'inflammation du pancréas.

Appliquez un sac de glace sur la région épigastrique. L'auto-traitement et la prise d'analgésiques sont contre-indiqués - afin de ne pas «maculer» le tableau clinique.

Important. Ne chauffez pas! Ne nourrissez pas le patient! Trois principes de base - froid, faim et calme.

Classification des médicaments

Avec une maladie de cet organe, des crises de douleur aiguës apparaissent, pour l'élimination desquelles elles sont prescrites:

  1. Les antispasmodiques sont utilisés pour les douleurs abdominales aiguës. Ils soulagent la douleur et ne pourront pas gâcher le tableau clinique de la maladie, il n'y aura donc aucun problème pour établir un diagnostic précis.
  2. Les bloqueurs H-2 réduisent la production de jus pancréatique.
  3. Les antiacides sont prescrits si le tableau clinique montre que les enzymes sont sécrétées en quantités insuffisantes.
  4. Les préparations enzymatiques comprennent les amylases, les lipases.

Certains médicaments pour le traitement du pancréas doivent être pris pendant plus d'un an et l'effet après leur utilisation n'est visible qu'après 3 mois d'utilisation.

Comment soulager la douleur liée à la pancréatite chronique

Si le diagnostic est fermement établi, vous pouvez vous aider à la maison. Les analgésiques non narcotiques ont un bon effet - Analgine ou dérivé d'acide isopropionique - Ibuprofène.

Le dérivé de pyrazolone Maxigan est un analgésique-antispasmodique, a un effet combiné efficace, convient pour soulager la douleur.

Pour soulager la douleur de la pancréatite, vous pouvez utiliser des médicaments à base d'atropine - Bellastezin et Bellataminal. Leurs effets secondaires sont des muqueuses sèches et des palpitations cardiaques..

La réception d'antispasmodiques myotropes (Duspatalin, No-shpa, Papaverin, Drotaverin) et neurotropes (Buscopan) soulage les spasmes, réduit la douleur et normalise la fonction gastrique.

Bien soulage les spasmes et la douleur comprimé de nitroglycérine sous la langue.

Médicaments qui réduisent la sécrétion d'acide chlorhydrique: Omez et Omeprazole (inhibiteurs de la pompe à protons), Almagel (antiacide). Ils soulagent également la douleur.

La cimétidine et la famotidine réduisent également la sécrétion d'acide gastrique en bloquant la sécrétion d'histamine. Mais ces derniers temps, ils sont devenus beaucoup moins fréquemment utilisés en raison du «syndrome de sevrage» prononcé lorsque le traitement avec ces médicaments est arrêté..

Enzymes - Mezim et Mezim-forte, Enzistal, Panzinorm et Creon. Prenez deux comprimés trois fois par jour avec ou après les repas. Peut être lavé avec de l'eau minérale alcaline.

Important. Pendant le jeûne, la réception est contre-indiquée.!

Ces fonds stimulent la dégradation des protéines, des graisses et des glucides. Les préparations enzymatiques contenant de la bile dans leur composition - Festal, Enzistal, Digestal - ne sont pas recommandées.

Causes, symptômes de la goutte, comment soulager la douleur

Pour améliorer la motilité du tractus gastro-intestinal - Cerucal et Motilium. Cerucal peut également être utilisé pour soulager les nausées et les vomissements..

Eau minérale alcaline - Borjomi, Essentuki, Narzan.

Acide lipoïque et vitamines de tous les groupes.

Phytothérapie: herbes pour la douleur avec la pancréatite

Versez 50 grammes de racine de chicorée hachée avec une tasse et demie d'eau bouillante. Insistez pendant deux heures. Divisez en plusieurs trucs. Boire avant les repas. La chicorée commerciale instantanée peut être utilisée à la place du café - elle a bon goût. De plus, il a un effet sédatif.

En utilisant la même recette, préparez une infusion de racine de pissenlit.

Préparez un mélange de quantités égales de fleurs séchées de camomille, de cresson séché, de calendula, de millepertuis et de prêle. Préparez une cuillère à café du mélange avec un verre d'eau bouillante. Divisez en plusieurs trucs. Boire avant les repas.

Versez deux cuillères à café de graines de cumin avec un verre d'eau bouillante, laissez reposer deux heures, buvez avant les repas pendant la journée.

Faire bouillir une cuillère à soupe d'un mélange à parts égales d'agripaume, d'immortelle et de calendula avec un verre d'eau bouillante. Prendre dans les 24 heures avant les repas.

Remèdes populaires pour la douleur avec la pancréatite

Les jus de légumes fraîchement pressés à faible teneur en acide organique fonctionnent bien.

Presser une carotte et deux pommes de terre. Boire à jeun le matin pendant dix jours.

Boire 50 ml de jus de pomme de terre le matin avant les repas pendant dix jours.

Prenez du jus de citrouille en utilisant la même recette.

Faire bouillir la gelée d'avoine dans l'eau. Utiliser comme plat principal ou boire un tiers de verre trois fois par jour avant les repas.

Analgésiques et antispasmodiques

Avec le processus inflammatoire du pancréas, une douleur intense se produit. Par conséquent, les syndromes douloureux sont arrêtés de toute urgence, avant l'apparition d'un état de choc. À cet égard, tout d'abord, une anesthésie est réalisée pour la mise au point de l'apparition d'un état inconfortable. Quelles pilules peuvent être utilisées pour la douleur dans le pancréas?

Tout d'abord, vous devez trouver la cause et vous assurer que le diagnostic est correct. Qu'est-ce qui causera de la douleur dans la pancréatite:

  • gonflement de l'organe enflammé et de ses parois;
  • l'apparition d'un processus inflammatoire dans l'organe de la glande;
  • obstruction des canaux du suc pancréatique;
  • pseudokyste ou kyste;
  • nécrose des tissus du pancréas;
  • érosion des parois des vaisseaux sanguins et des intestins (péritonite).

La douleur dans la pancréatite a des symptômes forts et peut causer beaucoup de souffrance à une personne, il existe donc des méthodes et des médicaments qui peuvent soulager la douleur, ce qui facilite l'état du patient.

En cas d'obstruction des voies biliaires avec pancréatite, une anesthésie est réalisée en utilisant:

  • stenting;
  • lithoextraction;
  • médicaments antispasmodiques;
  • analgésiques à large spectre;
  • lithotritie intraductale.

La pancréatite auto-immune et son état douloureux sont éliminés par les moyens et méthodes suivants:

  • contenant de l'acide ursodésoxycholique;
  • corticostéroïdes;
  • stenting des voies biliaires et des vaisseaux pancréatiques.

En cas d'inflammation biliaire du pancréas, il est recommandé de recevoir:

  • préparations contenant des enzymes pancréatiques à base d'animaux;
  • antispasmodiques;
  • médicaments contenant de l'acide ursodésoxycholique.

Avec une forme chronique de pancréatite et l'absence de néoplasmes volumineux, une obstruction sévère et d'autres maladies inflammatoires associées, un soulagement de la douleur est effectué:

  • comprimés d'enzymes ordinaires;
  • moyens d'importance médicale ayant des effets antispasmodiques;
  • méthodes de neurolyse, plexus cœliaque des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins.

Quelles pilules peuvent être utilisées pour la douleur dans le pancréas? Il est permis de prendre des analgésiques non narcotiques, car beaucoup d'entre eux contribuent à une forte dépendance et peuvent entraîner une toxicomanie avec une utilisation constante..

Presque toutes les conditions douloureuses sont arrêtées par des analgésiques. Dans une forme aiguë de douleur, les médecins prescrivent d'autres moyens de soulager une attaque, mais cela dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme et de la pathologie en développement de la maladie. Par exemple, les médicaments non stéroïdiens ne doivent pas être utilisés pour les personnes ayant des problèmes digestifs, car cela provoquera l'effet inverse.

Par conséquent, pour résoudre ces problèmes, des médicaments sont largement utilisés, dans lesquels il existe des inhibiteurs des sécrétions gastriques d'animaux. Ces enzymes soulagent le fardeau du pancréas et apportent un grand soulagement à une personne malade. Ces fonds ne sont pas des pilules pour la pancréatite, mais soulagent les symptômes de la maladie, qui, en principe, soulage et atténue le syndrome douloureux aigu..

Le clan Oddi joue un rôle particulier dans le syndrome douloureux qu'une personne éprouve avec une douleur dans le pancréas. Par conséquent, des antispasmodiques sont utilisés pour soulager cette condition. Ce type de médicament comprend des qualités positives:

  • l'efficacité du soulagement des spasmes;
  • action à long terme;
  • propriétés secondaires minimisées.

Pour les douleurs dans le pancréas, un médicament à effet antispasmodique peut aider. Étant donné que la base de la douleur est basée sur les spasmes des muscles lisses, dans les processus inflammatoires du pancréas, des antispasmodiques d'un large spectre d'action sont prescrits. Les médicaments myotropes aident bien. Les fonds soulagent rapidement la douleur, quelle que soit sa localisation dans le corps humain.

Quelles pilules boire lorsque le pancréas fait mal à cause des médicaments antispasmodiques à valeur médicinale? Les préparations de ce groupe d'action antispasmodique sont divisées en deux types:

Quels sont les antispasmodiques myotropes? Ces fonds comprennent Duspatalin, Mebeverin. Ces fonds ont un double effet sur le pancréas dans le processus inflammatoire:

  • arrêter les spasmes et réduire la possibilité de pénétration du sodium dans les cellules des organes;
  • arrête la sortie de potassium des muscles lisses sans provoquer d'hypotomie.

Ces médicaments ne provoquent pas d'effets secondaires et sont les plus adaptés à la pathologie de la pancréatite..

Sinon, comment anesthésier le pancréas et quel médicament convient à l'inflammation du pancréas? Revenant au sujet des analgésiques, l'aspirine, le paracétamol sont les plus appropriés pour le processus inflammatoire du pancréas. Certes, l'utilisation doit être effectuée avant de manger avant l'apparition d'une affection douloureuse. Le paracétamol lui-même n'a pas d'effet négatif sur le pancréas, n'irrite pas les parois, et c'est une propriété importante dans le traitement et le soulagement de la douleur..

Les préparations et les doses d'utilisation sont convenues avec le médecin traitant ou le gastro-entérologue. Le traitement est effectué selon la méthode prescrite par le médecin et est prescrit individuellement.

Douleur dans la pancréatite chronique: mécanisme de développement et comment soulager les symptômes

Le soulagement de la douleur est une priorité dans le traitement de toute forme de pancréatite. Comment la pancréatite chronique fait mal et comment soulager la maladie?

Le mécanisme de développement de la douleur

Le développement de la douleur dans la pancréatite chronique peut être influencé par divers facteurs et toutes sortes de processus se développant dans la glande. Combien de temps la pancréatite chronique fait-elle mal? La gravité de ces douleurs dépend de nombreux aspects. Les facteurs suivants peuvent provoquer un syndrome douloureux:

  • affaiblissement de la microcirculation dans les tissus (diminution de l'apport d'oxygène aux cellules, développement d'une ischémie);
  • blocage (obstruction) des canaux de la glande;
  • changements pathologiques dans le pancréas, qui sont inflammatoires et dystrophiques.

La forme aiguë de pathologie est due à des modifications du type inflammatoire dans l'organe lui-même, c'est-à-dire pancréas. Par conséquent, les symptômes suivants sont observés:

  • forte douleur;
  • développement de poches;
  • violation des capacités fonctionnelles de l'organe;
  • couleur malsaine (rougeur).
Pancréas enflammé

Les poches se développent dans le contexte d'une accumulation excessive de liquide, ce qui a un effet négatif. Dans le processus, le gonflement exerce une pression sur le tissu de la glande.

En outre, on observe le développement de zones dystrophiques, qui peuvent être à la fois sous la forme de foyers uniques et de lésions totales des organes.

Dans ce cas, il y a une violation claire de l'intégrité du pancréas, par conséquent, le syndrome douloureux de la pancréatite a un caractère croissant.

La pancréatite chronique est causée par des processus inflammatoires moins intenses. Cette forme de pathologie se distingue par le développement de troubles de la microcirculation et la formation de tissu conjonctif au lieu de tissu glandulaire. Au fur et à mesure que la pathologie se développe dans certaines zones de la glande, divers types de néoplasmes peuvent être diagnostiqués. En conséquence, il se produit une compression des zones, y compris des zones saines, ce qui entraîne une violation de l'écoulement des enzymes, la douleur dans la pancréatite chronique devient plus intense..

Où exactement fait-il mal dans la pancréatite chronique, comment déterminer la pathologie? Le plus souvent, le patient observe un syndrome douloureux au centre de l'abdomen plus proche de l'hypochondre droit. Dans ce cas, les douleurs sont de nature douloureuse, contrairement à la forme aiguë de la maladie.

L'emplacement de la douleur dans la pancréatite est au centre de l'abdomen, plus près de l'hypochondre droit

Pancréatite chronique: caractéristiques de la douleur

Les douleurs pouvant survenir dans la pancréatite chronique, leur nature et leur lieu de localisation - dépendent de la forme de la pathologie et de son évolution. Dans le cas d'une forme aiguë, des douleurs surviendront après avoir mangé, des aliments qui sont des irritants immédiats.

Après environ 30 à 40 minutes, le patient commence déjà à ressentir les premiers signes de douleur.

Important! Si vous remarquez l'évolution de la pancréatite chronique sans douleur, ce n'est pas un bon signe. Dans la plupart des cas, ce phénomène peut indiquer l'apparition d'une nécrose tissulaire (nécrose tissulaire).

Méthodes de soulagement de la douleur à la maison

Comment soulager la douleur lors d'un diagnostic de pancréatite chronique? L'utilisation de médicaments dans le but de soulager la douleur n'est pas recommandée ici. La prise de médicaments rend difficile l'identification de la douleur et la détermination de sa localisation, par conséquent, en cas d '«abdomen aigu», il est recommandé d'appliquer du froid sec ou de la glace.

Si nécessaire, des analgésiques non stéroïdiens aideront à éliminer la douleur persistante dans le contexte de la pancréatite chronique.

Le paracétamol peut être acheté sous forme de gélules, de comprimés ou de sirop. La posologie du médicament doit être choisie sur une base individuelle, mais il est recommandé de commencer à prendre avec la dose minimale afin d'éviter le développement d'effets secondaires. Dans le cas où l'effet thérapeutique du paracétamol est faible, du diclofénac ou de l'ibuprofène est prescrit. L'utilisation à long terme de ces médicaments n'est pas recommandée, car leur composition affecte négativement la muqueuse intestinale.

Important! Il convient également de garder à l'esprit que le soulagement de la douleur dans la pancréatite chronique doit être complexe. À cette fin, des préparations enzymatiques sont également prescrites..

Le plus populaire est la pancréatine. Le médicament améliore la fonction digestive, soulage le stress excessif sur le pancréas, en conséquence, la douleur devient moins prononcée. De plus, le médicament peut être acheté sans ordonnance d'un médecin et son coût est assez abordable..

Vous pouvez soulager la douleur et améliorer la digestion avec la pancréatine

Somastotine dans le traitement du syndrome douloureux

Le médicament Somastotin est un peptide synthétique qui réduit la sensibilité du corps à la douleur dans les pathologies gastro-intestinales et la pancréatite.

L'outil a un effet thérapeutique prononcé et à long terme, par conséquent, le traitement minimum vous permet d'obtenir un soulagement persistant de la douleur.

Néanmoins, le médicament présente un large groupe de contre-indications et d'effets secondaires, il est donc utilisé exclusivement selon les directives d'un médecin. Il en va de même pour les analogues de Somastin, qui sont prescrits selon les indications du médecin après sélection individuelle de la posologie.

La somastotine et ses analogues soulageront la douleur

Antagonistes pour le soulagement de la douleur

Les médicaments les plus couramment prescrits sont la famotidine et la nizatidine. Les médicaments ont un nombre minimal d'effets secondaires et, en même temps, réduisent l'activité de la pepsine.Par conséquent, l'effet et le soulagement de la douleur se produisent en peu de temps (de 1 heure à 2).

Famotodin vous permet de minimiser l'activité de l'acide chlorhydrique et d'augmenter le pH.

Les IPP (inhibiteurs de la pompe à protons) ont également un effet thérapeutique élevé. Les fonds sont utilisés pour traiter des patients atteints de pathologies gastro-intestinales acido-dépendantes. Cependant, ils sont également efficaces dans la pancréatite chronique. Les remèdes suivants sont considérés comme les plus populaires:

  • Pantap;
  • Esoméprazole;
  • Nolpaza.

Ces médicaments sont assez souvent prescrits aux patients atteints de pancréatite, ils sont assez efficaces, avec presque aucun effet secondaire et contre-indication. Le dosage correctement sélectionné vous permet de prendre des médicaments pendant une longue période sans nuire à la santé générale du patient..

Conseil! En plus des médicaments, il est recommandé de prendre des décoctions à base de plantes. En combinaison avec le traitement principal, ils donnent un bon effet thérapeutique..

Soulagement de la douleur en milieu hospitalier

Combien de jours ça fait mal avec la pancréatite chronique, quand devrais-je aller dans un établissement médical? Dans certains cas, l'élimination de la douleur est réalisée en milieu hospitalier. On parle ici de l'apparition de douleurs dans la CP, non sujettes à un traitement médicamenteux pendant plus de cinq jours, ou qui ne peuvent pas être complètement arrêtées.

Dans les cas graves, le médecin peut prescrire des médicaments plus puissants.

La douleur débilitante prolongée dans un hôpital est soulagée par la prise d'analgésiques narcotiques. Les médicaments suivants peuvent être utilisés:

  • Tramadol;
  • Promedol.
Le froid sec ou la glace soulageront temporairement la douleur

Avec une évolution de la douleur particulièrement sévère, un complexe d'analgésiques et de tranquillisants narcotiques est prescrit. Les fonds se complètent et augmentent l'efficacité. On peut également leur prescrire des sédatifs ou des médicaments psychotropes. Dans certains cas, avec une pancréatite chronique, les patients ont signalé des maux de dos persistants. Ce symptôme doit également être considéré comme l'un des signes de la PC..

Comment soulager une crise de pancréatite aiguë à la maison?

Le mauvais régime et le mauvais mode de vie de toute personne peuvent provoquer le développement de divers troubles pathologiques dans le corps. Même les personnes les plus en bonne santé connaissent souvent des dysfonctionnements, en particulier au niveau des organes du système digestif. Ainsi, par exemple, le pancréas, qui est l'un des organes les plus importants qui assurent le déroulement normal des processus digestifs et participe activement aux processus endocriniens, pourrait un jour échouer. Cela, à son tour, provoquera une douleur intense et aiguë dans l'abdomen et l'hypochondre, et aggravera considérablement l'état de santé général - ce phénomène s'appelle une attaque de pancréatite. Dans cette revue, nous examinerons de plus près comment soulager une crise de pancréatite à la maison, ce que c'est et comment la reconnaître.

Symptômes de la pancréatite aiguë

Le pancréas est l'un des organes vitaux du corps humain. La progression d'un dysfonctionnement pathologique de l'organe parenchymateux, qui a une nature inflammatoire du cours, est appelée pancréatite, qui peut survenir dans une forme de développement aiguë et chronique..

La pancréatite aiguë et chronique provoque des sensations de douleur aiguë dans la région épigastrique. En l'absence du traitement médicamenteux nécessaire, le processus pathologique commence à progresser, ce qui peut entraîner une nécrose supplémentaire du tissu glandulaire et la mort.

Avec une crise de pancréatite aiguë, les manifestations symptomatiques suivantes se produisent:

  • douleur aiguë dans l'hypochondre du côté droit,
  • douleur des bardeaux dans la région lombaire du dos,
  • une sensation de nausée avec l'envie de vomir,
  • manque d'appétit,
  • abaisser la tension artérielle,
  • développement de la tachycardie.

Lorsque les genoux sont pressés contre la poitrine, les sensations douloureuses d'une attaque pancréatique peuvent s'atténuer légèrement.

Afin d'éviter le développement de conséquences graves, avec la formation d'une crise de pancréatite, il est nécessaire d'appeler d'urgence une ambulance.

Premiers secours

Que faire de la formation de fortes sensations douloureuses dans le pancréas et comment soulager la douleur en cas d'attaque pancréatique inattendue? Toute personne souffrant de cette maladie devrait connaître les réponses à ces questions..

Il est important de savoir que l'automédication est fortement déconseillée, car les actions analphabètes peuvent entraîner de graves complications et entraîner des conséquences irréversibles.

Dans des conditions de vie standard, en cas de sensations douloureuses aiguës dans la région de l'organe parenchymateux, il est nécessaire d'appeler immédiatement des spécialistes qualifiés de l'ambulance qui peuvent fournir les premiers soins et hospitaliser le patient dans un hôpital, où il sera entièrement examiné, la cause de l'exacerbation est identifiée et un traitement approprié prescrit. Si nécessaire, une opération d'urgence peut être nécessaire.

Mais, il peut aussi arriver que l'aide d'un spécialiste qualifié ne soit pas disponible au bon moment, vous devez donc savoir comment traiter la pancréatite à la maison et comment fournir correctement les premiers soins pour le développement d'une crise pancréatique et arrêter la douleur..

Suppression d'une attaque à domicile

Avec la formation d'une douleur aiguë avec une pancréatite à la maison, vous devez faire ce qui suit:

  • pour offrir une tranquillité d'esprit totale au patient, à l'exclusion de la commission de tout mouvement brusque,
  • exclure l'utilisation de tout aliment pendant les 2-3 prochains jours,
  • assurer le débit régulier d'une certaine quantité d'eau dans le corps du patient, c'est-à-dire qu'il est recommandé de boire 50 ml d'eau toutes les 30 à 40 minutes,
  • en aucun cas, ne pas prendre de médicaments contenant des enzymes pancréatiques synthétiques, à savoir, Creon et Panzinorm sont interdits,
  • afin d'anesthésier rapidement une crise pancréatique aiguë, il est nécessaire d'injecter 0,8 mg par la méthode d'injection No-Shpu ou le chlorhydrate de Drotaverin,
  • soulager efficacement la douleur en appliquant du froid sur le lieu de la plus grande localisation des sensations douloureuses, à l'aide d'un coussin chauffant ou d'une bouteille de glace en plastique,
  • au moment de la manifestation intense de la douleur, il est recommandé de prendre la pose d'un embryon, et après que la douleur se soit un peu retirée, vous pouvez changer la pose en position assise avec une légère courbure vers l'avant.

Lorsque l'envie de vomir se forme, mais que le processus de vomissement lui-même est absent, les mesures nécessaires doivent être prises afin de nettoyer les intestins en provoquant artificiellement des vomissements. Pour ce faire, vous devez appuyer doucement votre index et votre majeur sur la racine de la langue.Si rien ne se passe, la meilleure solution serait d'absorber 2 litres d'eau tiède légèrement salée. Après l'écoulement du vomi, le syndrome douloureux disparaît généralement pendant un certain temps. Par conséquent, immédiatement après le soulagement de l'état général, il est nécessaire de se rendre dans un établissement médical pour recevoir une assistance qualifiée et le schéma de traitement nécessaire..

Le traitement de la pancréatite aiguë est mieux effectué dans des conditions stationnaires, où une assistance qualifiée en temps opportun de spécialistes sera disponible 24 heures sur 24.

Au moment de l'apparition d'une crise pancréatique, la respiration peut être difficile, il est donc conseillé au patient de respirer peu profondément avec de petits retards dans l'acte respiratoire, ce qui entraînera des fluctuations plus rares dans la poitrine et la moindre irritation des récepteurs nerveux situés à la surface du pancréas.

Il est important de se rappeler que la prise de médicaments enzymatiques n'est autorisée que pour la pancréatite chronique en rémission. Au moment de l'exacerbation de cette pathologie, ces médicaments peuvent provoquer un niveau intense de production de suc gastrique, ce qui aggravera encore la situation actuelle..

Au moment de la manifestation intense de la douleur, il est recommandé de prendre un médicament en comprimés de production nationale Drotaverin ou No-Shpu. En cas de vomissements, la meilleure solution au problème serait une injection intramusculaire avec une solution de No-Shpy ou de Papaverine.

Dans la plupart des cas, la pancréatite aiguë peut être causée par le développement d'un processus pathologique dans la région de la vésicule biliaire, dont le résultat est une violation des processus de sortie de la bile. Par conséquent, si le patient est sûr que son système rénal est en parfait état et qu'il n'y a ni sable ni cailloux, il est recommandé de prendre 2 comprimés d'Allohol en association avec les médicaments antispasmodiques susmentionnés pour soulager l'état de santé..

Le soulagement pré-médical de la douleur peut être fait grâce à l'utilisation de:

  • Ibuprofène,
  • Baralgina,
  • Métamizole,
  • ou paracétamol.

Mais le plus souvent, la nomination de ces médicaments est faite avec le développement d'une forme chronique du processus inflammatoire..

Après avoir éliminé l'attaque principale de la pathologie, il est nécessaire que 2-3 jours se limitent uniquement à l'utilisation de liquide sous forme d'eau minérale plate ou d'une boisson au thé faible. Manger de la nourriture peut déclencher une récurrence d'une attaque.

Méthodes de traitement hospitalier

Après l'hospitalisation du patient, un traitement est prescrit, qui consiste à prendre les médicaments suivants du spectre d'action analgésique:

  • Promedol,
  • Ketanov,
  • Fentanyl,
  • Novocaïne.

Entre autres choses, dans les conditions de traitement hospitalier, le patient subira un nettoyage complet de tout le corps, en fixant les compte-gouttes nécessaires, en prenant des médicaments dont l'action pharmacologique aidera à éliminer le processus inflammatoire et à restaurer les tissus affectés de l'organe parenchymateux..

En outre, à la discrétion du médecin traitant, des médicaments antidépresseurs, ainsi que des antibiotiques, des inhibiteurs et des complexes vitaminiques, peuvent être prescrits..

La recherche en temps opportun d'une aide qualifiée aidera à établir toutes les conditions préalables existantes pour la pathologie, le degré de lésion du pancréas, à développer le schéma de traitement le plus efficace et à prévenir le développement de complications irréversibles. L'adhésion à un régime alimentaire spécial prescrit par le médecin traitant joue un rôle important dans la prévention des attaques ultérieures de pancréatite aiguë et de l'exacerbation de sa forme chronique..

  1. Maksimov V.A. Symptômes cliniques de la pancréatite aiguë et chronique. Manuel du médecin pratique 2010 n ° 3 p. 26-28.
  2. E.A. Belousova Antispasmodiques en gastro-entérologie: caractéristiques comparatives et indications d'utilisation. Pharmateca 2002 n ° 9, p. 40–46.
  3. Vasant Lad. Remèdes maison Ayurveda. Médecine traditionnelle et alternative. 2003 Maison d'édition Sattva.
  4. Dennis Thompson. Nutrition ayurvédique pour toutes les zones de votre corps. Médecine traditionnelle et alternative. 2006 Editeur: Phoenix.
  5. Shevchenko L.P. Traitements à base de plantes traditionnels et non traditionnels. Belgorod: BelSU, 2000.

Comment éliminer vous-même une crise de pancréatite à la maison

Les personnes atteintes de pancréatite souffrent souvent de syndromes douloureux. Que faire dans ces cas et comment vous pouvez soulager une crise à domicile alors que l'assistance médicale n'est pas disponible. Nous le découvrirons dans cet article..

Les symptômes de la forme aiguë de la pancréatite

Un organe interne important du corps humain est le pancréas, qui aide à l'absorption des aliments. Il sécrète également de nombreuses hormones et enzymes nécessaires à la digestion. L'inflammation du pancréas provoque une maladie comme la pancréatite.

Il existe deux formes de la maladie:

  1. Tranchant.
  2. Chronique.

Dans les deux cas, le processus inflammatoire du pancréas s'accompagne d'une douleur aiguë. S'il n'y a pas de traitement approprié et que le patient enfreint le régime alimentaire, le tissu nécrotique est endommagé, ce qui peut entraîner la mort de la personne.

Dans la forme aiguë de pancréatite, les symptômes suivants se produisent souvent:

  • douleur dans l'hypochondre à droite;
  • douleur à la ceinture dans le dos;
  • nausée et vomissements;
  • il y a des ballonnements dans les intestins;
  • manque d'appétit;
  • chutes de pression;
  • mal de crâne;
  • il y a des signes de tachycardie.

De plus, la douleur peut légèrement s'atténuer si le patient est assis, en tirant ses genoux vers lui. Même si l'attaque est passée, il est nécessaire de demander l'aide d'un médecin pour éviter des conséquences graves..

Des questions se posent souvent sur le spécialiste à consulter pour reconnaître les signes de pancréatite aiguë. Si ces symptômes apparaissent, il est nécessaire de consulter un thérapeute qui, après avoir étudié l'état du patient, orientera vers un gastro-entérologue. Il mènera des recherches et prescrira des médicaments et des thérapies diététiques. Si nécessaire, vous aurez besoin d'une consultation avec un chirurgien et d'autres spécialistes.

Premiers secours pour la pancréatite aiguë

Que faire en cas de douleur intense dans le pancréas? Comment supprimer une crise de pancréatite à la maison? Quiconque a reçu un diagnostic de cette maladie devrait le savoir..

Il n'est pas recommandé d'auto-soulager une crise de pancréatite à la maison. En cas de douleur intense, une ambulance doit être appelée. À l'hôpital, le patient sera sous la surveillance de médecins et il bénéficiera de l'assistance nécessaire. Après tout, une intervention chirurgicale est souvent nécessaire. Mais il y a des moments où il n'y a pas de personnel médical à proximité, le patient doit alors retirer une crise de pancréatite à la maison.

Dans de telles situations, il est important de soulager la douleur et de savoir pourquoi le suc gastrique ne pénètre pas dans cet organe. Une fois l'attaque de pancréatite supprimée, le patient doit être conduit dans un établissement médical.

Premiers secours pour la pancréatite à la maison

  • le patient ne doit pas faire de mouvements brusques;
  • le jeûne est prescrit, la prise de nourriture peut affecter négativement la maladie et augmenter le syndrome douloureux;
  • de l'eau doit être donnée toutes les demi-heures pour ¼ de verre;
  • il est interdit de donner des médicaments contenant des enzymes pancréatiques: Creon, Panzinorm;
  • le patient doit recevoir une injection de No-shpa ou de chlorhydrate de Drotaverin 0,8 mg chacun;
  • de la glace ou tout autre objet du congélateur est appliqué sur la zone où se trouve le pancréas et sur l'estomac;
  • le patient doit s'asseoir et incliner le torse vers l'avant ou se coucher en position fœtale.

S'il y a des crises de vomissements, il est nécessaire d'appuyer avec deux doigts sur la racine de la langue. Vous pouvez boire 2-3 cuillères à soupe d'eau salée, immédiatement après cela, un réflexe nauséeux se produira. Habituellement, après des vomissements, il est possible de soulager la douleur pendant un certain temps avec la pancréatite. De plus, lors des crises, il devient difficile de respirer, il est donc recommandé de retenir sa respiration pour que les vibrations thoraciques soient rares, cela aide à soulager en quelque sorte la douleur.

Lors d'une crise, vous ne devez pas prendre de préparations enzymatiques, car elles peuvent augmenter la production de suc gastrique. Il est recommandé de les prendre en rémission. Comment éliminer une crise de pancréatite à la maison, le moyen le plus sûr serait de prendre une pilule No-shpa ou le médicament domestique Drotaverin. S'il y a des vomissements et des nausées, il est préférable de donner une injection intramusculaire d'une solution de Papaverine et No-shpy.

La cause de la forme aiguë de pancréatite est souvent un dysfonctionnement de la vésicule biliaire, entraînant une altération de l'écoulement de la bile. Dans ce cas, afin d'atténuer la maladie, il est recommandé de boire 2 comprimés d'alcool trois fois par jour. Cependant, si des calculs rénaux sont présents, ce médicament est contre-indiqué. Le soulagement de la douleur dans la pancréatite sera efficace si des médicaments antispasmodiques sont pris en association avec un agent cholérétique: Noshpa, Drotaverin. Quelle est la posologie du médicament, vous devez étudier attentivement les instructions ou appeler le téléphone de l'ambulance, où des spécialistes expérimentés vous demanderont les bonnes actions.

Pourtant, avec une exacerbation d'une crise, être à la maison, comment soulager la douleur avec des médicaments pour la pancréatite. Après tout, le patient ne peut pas toujours deviner quelle maladie a provoqué un tel phénomène. La prise de médicaments par vous-même sans diagnostic rendra difficile la détermination de la véritable cause et compliquera l'évolution de la maladie.

Avec une douleur aiguë, que de soulager la douleur de la pancréatite avant l'arrivée du médecin. Si le patient est tourmenté par une douleur intense, vous pouvez prendre des médicaments prescrits pour diverses maladies.

  • le paracétamol;
  • ibuprofène;
  • métamizole;
  • Baralgin.

Ces médicaments sont généralement prescrits pour la pancréatite chronique.

Comment éliminer rapidement une crise de pancréatite à la maison, vous devez respecter trois règles de base:

  1. Faim.
  2. Du froid.
  3. Du repos.

La prise alimentaire doit être complètement limitée tant que les symptômes de pancréatite aiguë sont présents. Le patient doit bénéficier de conditions calmes, l'activité physique est interdite. Un coussin chauffant froid doit être appliqué sur l'hypochondre gauche. Il est impossible de réchauffer la zone du pancréas, car cela augmentera les symptômes de la douleur et elle sera détruite par ses propres hormones.

Quelle thérapie est nécessaire

Une fois l'attaque passée, vous ne pouvez pas manger de nourriture, cela peut provoquer une rechute. Cependant, vous ne devez pas vous limiter à boire. Les experts recommandent de boire de l'eau bouillie ou du thé sucré.

De nombreux patients s'intéressent à la façon de soulager la douleur aiguë de la pancréatite. Une fois le patient admis à l'hôpital, des analgésiques sont prescrits.

  1. Ketanov.
  2. Tramadol.
  3. Promedol.
  4. Fentanyl.
  5. Novakain.

À l'hôpital, ils nettoieront le corps, mettront les compte-gouttes nécessaires, prescriront des médicaments qui aident à restaurer le pancréas et à soulager l'inflammation.Avec ces médicaments, des antidépresseurs sont prescrits, car l'état psychologique du patient s'aggrave pendant le traitement. Aussi, si nécessaire, traiter avec des antibiotiques, des inhibiteurs des enzymes pancréatiques, une perfusion de protéines et de solutions salines.

S'il n'y a pas de traitement approprié, les attaques quotidiennes peuvent entraîner la destruction d'organes et la mort. Par conséquent, même s'il était possible d'éliminer le syndrome douloureux, vous devez immédiatement contacter un établissement médical et découvrir leur cause..

Prévention après une attaque

Avec la pancréatite chronique, les crises peuvent s'aggraver, il est donc important de savoir comment soulager l'inflammation du pancréas à la maison. Quels médicaments doivent être pris dans certaines situations seront en mesure de choisir le médecin traitant et de prescrire leur posologie. Les premiers soins fournis en temps opportun pour la pancréatite à domicile aideront à prévenir les complications et peuvent sauver la vie d'une personne.

Que faire de la pancréatite à la maison si une exacerbation apparaît constamment. Il est important de prendre tous les médicaments prescrits par votre médecin et de suivre un régime alimentaire spécifique. Après tout, la douleur dans la pancréatite survient souvent en raison d'une violation des règles de nutrition. À savoir, l'utilisation d'aliments épicés, gras ou trop sucrés. En conséquence, l'écoulement du suc pancréatique est perturbé, sa composition change et une personne manifeste des symptômes tels que des nausées et des vomissements. Le respect d'un régime vous permettra d'oublier l'exacerbation de la maladie.

Les premiers signes d'une crise de pancréatite et les premiers soins

Une attaque de la maladie est très dangereuse, peut être mortelle et nécessite un traitement urgent en milieu hospitalier. Par conséquent, une personne qui a des antécédents d'inflammation chronique du pancréas doit connaître les signes d'une exacerbation afin de déterminer l'état pathologique à temps et d'appeler un médecin..

La pancréatite est une inflammation du pancréas et la maladie elle-même peut être aiguë ou chronique. La raison de la formation de la pathologie est une violation de l'écoulement de la glande du suc digestif riche en enzymes. À la suite de la stagnation, les tissus du pancréas commencent à s'enflammer et à se détruire, tout comme les vaisseaux sanguins et autres structures situés à côté de l'organe..

Les raisons pour lesquelles la circulation du suc digestif est perturbée sont les suivantes:

  • Maladie de la vésicule biliaire.
  • Pathologie gastrique.
  • Intoxication.
  • Mauvaise alimentation.
  • Les infections.
  • Allergie.
  • Prendre des médicaments.
  • Blessure à un organe.
  • L'apparition de néoplasmes tumoraux.
  • Et même la grossesse.

Si l'inflammation du pancréas est chronique, une personne peut même ne pas savoir qu'elle est malade jusqu'à ce que le moment d'une exacerbation de la pancréatite vienne. Beaucoup de gens confondent cette condition avec un empoisonnement et essaient de faire face à la situation sans demander de l'aide médicale..

Tout sur les types de pancréatite

Une crise de pancréatite aiguë se manifeste par un processus inflammatoire de la glande et des douleurs atroces difficiles à arrêter. Des symptômes lors d'une attaque du pancréas apparaissent également:

  • tachycardie périodique;
  • le développement d'un état de choc;
  • éruptions cutanées rouges.

Une crise de pancréatite aiguë est dangereuse, car elle peut être fatale.

La conséquence de cette maladie, qui survient sous une forme aiguë, est une pancréatite réactive. Avec une forme réactive de la maladie, une violation des fonctions d'autres organes de la cavité intestinale se produit.

La forme chronique passe inaperçue. La maladie est exacerbée par le stress et les écarts de régime. Les symptômes sont moins graves qu'avec les autres types de pancréatite. L'inflammation augmente et diminue. Cela conduit à la mort des tissus organiques..

Il est presque impossible de guérir complètement la forme chronique de cette maladie, car des dépôts de sels de calcium commencent à se former dans la glande. La zone endommagée est envahie de tissu fibreux.

Les crises de pancréatite provoquent une érosion de l'œsophage, des ulcères gastriques et intestinaux, une perforation du pancréas, des modifications de la glycémie et peuvent entraîner une septicémie.

Symptômes d'une attaque

L'intensité des symptômes de la PP dépend du stade de développement de la maladie et du degré de lésion du pancréas. Dans la pancréatite aiguë, la douleur est prononcée. La forme chronique de la maladie peut être accompagnée de symptômes latents (dans les premiers stades de développement, la maladie peut se développer de manière asymptomatique). Les crises dans ce cas seront pratiquement imperceptibles pour le patient. Toutes les variantes d'exacerbations sont unies par un seul facteur - le syndrome douloureux. Le PCP se présente toujours sous forme de zona ou de crampes.

Symptômes PP:


sensation constante de nausée;

  • vomissements indomptables;
  • ballonnements;
  • pâleur de la peau;
  • douleur à la ceinture;
  • diarrhée intense;
  • signes de tachycardie;
  • douleur dans l'hypochondre gauche ou droit;
  • éructations suivies de hoquet;
  • augmentation de la température corporelle;
  • manque d'appétit;
  • brûlures d'estomac régulières;
  • mal de crâne;
  • abaisser la tension artérielle.
  • Symptômes et causes de la pancréatite

    Le pancréas produit des enzymes alimentaires pour la digestion des aliments. Il produit également de l'insuline, une hormone. Son manque de sang peut activer le diabète sucré. La forme aiguë de la pancréatite est similaire dans ses symptômes à un empoisonnement grave du corps..

    En raison du processus inflammatoire progressif, les enzymes produites par la glande ne peuvent pas pénétrer librement dans l'estomac. Ils commencent à s'attarder dans les conduits de l'organe, le détruisant. Dans ce cas, des symptômes d'intoxication sont observés..

    Les principales raisons du développement d'une crise aiguë de pancréatite:

    • l'abus d'alcool;
    • la présence d'une inflammation dans le duodénum;
    • l'effet négatif de certains médicaments;
    • avec un déséquilibre du métabolisme;
    • violation des règles de base d'une alimentation saine, lorsque le régime contient de la restauration rapide;
    • cholélithiase;
    • traumatisme du pancréas;
    • diverses pathologies du tissu conjonctif.

    Une crise de pancréatite peut commencer à la fois après un repas et avant. Une crise aiguë de pancréatite a des symptômes prononcés qui ne peuvent être confondus avec rien:

    1. Douleur intense et persistante. Si l'aide n'est pas fournie à temps, un choc douloureux est possible. La douleur survient dans l'hypochondre, à droite ou à gauche sous la cuillère.
    2. Augmentation de la température. Si l'inflammation progresse, l'état de la personne se détériore rapidement et la température atteint des niveaux élevés..
    3. Avec une attaque du pancréas, des pics de pression sont observés, cela peut augmenter ou diminuer.
    4. La peau du visage devient grise.
    5. Il y a des nausées, des hoquet, des éructations.

    Un certain nombre de symptômes lors d'une crise de pancréatite provoquent une affection douloureuse chez le patient:

    1. La bouche sèche se produit, la plaque est présente sur la langue du patient, des nausées, des vomissements, du hoquet et des éructations sont observés.
    2. Avec une attaque pancréatique, la diarrhée, la constipation ou la diarrhée survient.
    3. Il est difficile pour une personne de marcher en raison de l'essoufflement.
    4. Une jaunisse obstructive survient parfois.

    Les symptômes d'une attaque pancréatique peuvent être exprimés dans d'autres manifestations:

    1. Tabouret avec une consistance moussante et des particules de nourriture.
    2. Le ventre augmente.

    Que faire en cas d'attaque de pancréatite? Si vous remarquez des signes d'une crise aiguë du pancréas, vous devez immédiatement vous rendre à l'hôpital ou appeler une ambulance..

    Comment supprimer une crise de pancréatite? Avec une crise de pancréatite, beaucoup ont peur et ne savent pas quoi faire. Il vaut la peine d'utiliser la règle de nombreux médecins, qui se résume aux mesures médicales suivantes:

    1. Du froid.
    2. Faim.
    3. Du repos.

    Le patient doit être alité, appliquer du froid sur le ventre pour que l'inflammation ne progresse pas et dans un premier temps, avant l'arrivée de l'ambulance, ne pas nourrir le patient.

    Symptômes de pancréatite chronique

    La pancréatite chronique se développe progressivement, parallèlement à la détérioration du pancréas. Les patients présentent les premiers signes suivants:

    • ballonnements;
    • inconfort, sensation de lourdeur après avoir mangé dans le haut de l'abdomen, parfois picotements;
    • constipation.

    Si auparavant, la nourriture et l'alcool étaient bien tolérés, il y a peu à peu des sensations désagréables après avoir mangé - au début légèrement exprimées et souvent laissées sans attention. À l'avenir, la douleur apparaît au-dessus du nombril, dans la zone d'une ou des deux hypocondries. Puis la douleur se propage et devient ceinture.

    Caractérisé par l'apparition d'une diarrhée aiguë dans les 15-20 minutes après le début de l'alimentation. En même temps, la chaise est légère, liquide, mousseuse, abondante. Le patient ressent un grondement aigu dans l'abdomen. Après avoir vidé les intestins, l'état s'améliore quelque peu, la douleur s'atténue, mais ne disparaît pas.

    Par la suite, le tissu normal du pancréas est remplacé par du tissu fibreux, incapable de sécréter des enzymes et des hormones. Ce stade de la maladie est caractérisé par:

    • réduction progressive des douleurs abdominales;
    • diarrhée chronique plusieurs fois par jour avec des gouttes blanchâtres de graisse, qui sont mal lavées avec de l'eau de la surface de la cuvette des toilettes;
    • perdre du poids;
    • langue sèche, augmentation des saignements des tissus (par exemple, lors du brossage des dents, des coupures), diminution de la vision dans l'obscurité, douleurs osseuses;
    • développement du diabète sucré secondaire.

    Figure: 2 - Symptômes possibles de la pancréatite.

    En présence de tels symptômes, une surveillance médicale et des recherches sont nécessaires pour exclure les processus malins dans le corps..

    Traitement hospitalier

    Après examen du patient par un médecin ambulancier, il se verra proposer une hospitalisation avec des symptômes évidents d'une crise de pancréatite. Les symptômes d'une crise de pancréatite peuvent être détectés indépendamment, mais seul un médecin peut confirmer le diagnostic après un diagnostic de laboratoire, qui consiste en:

    1. Lors de la livraison d'un test sanguin général, dans lequel, en présence de cette maladie, des leucocytes modifiés sont observés et les indicateurs ESR sont accélérés.
    2. Dans l'étude de la biochimie du foie et de l'amylase, les valeurs de la bilirubine sont augmentées.
    3. L'enzyme diastase est élevée dans l'urine.
    4. Les données échographiques indiquent une augmentation de la taille du pancréas.
    5. Les matières fécales contiennent des particules alimentaires non digérées.
    6. La composition électrolytique du sang est perturbée.

    Il convient de noter que seul un médecin qualifié, sur la base de tests de laboratoire, peut diagnostiquer et prescrire le traitement nécessaire. Vous ne devez pas vous soigner vous-même, car de nombreuses maladies présentent des symptômes similaires..

    L'atteinte pancréatique est arrêtée en milieu hospitalier. Si vous ne consultez pas un médecin en temps opportun, la possibilité d'une issue fatale augmentera plusieurs fois..

    Diagnostique

    La pancréatite est diagnostiquée par un thérapeute ou un gastro-entérologue. Pour confirmer le diagnostic, un certain nombre d'examens de laboratoire et instrumentaux sont effectués:

    • test sanguin général et biochimique. Il vous permet d'identifier les changements inflammatoires, l'augmentation de l'activité enzymatique et les taux de glucose, qui indiquent la destruction du tissu glandulaire;
    • analyse d'urine pour la diastase;
    • échographie, tomodensitométrie, imagerie par résonance magnétique, ainsi que cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique.

    Les études instrumentales peuvent révéler des changements structurels: hypertrophie des organes, formation de fistules, kystes, calcifications, implication du péritoine dans le processus.

    Pour confirmer la pancréatite chronique, il est nécessaire d'étudier les changements fonctionnels de l'activité enzymatique du pancréas. Les plus modernes sont le test respiratoire pour diagnostiquer l'activité de la lipase, ainsi que pour déterminer l'activité de l'élastase pancréatique 1 dans les selles. En outre, l'étude des matières fécales (coprogramme) vous permet d'identifier la quantité d'aliments non digérés, les graisses, la quantité de fibres, qui détermine la gravité de la pancréatite chronique.

    Si vous soupçonnez un processus infectieux ou autre spécifique ayant conduit au développement d'une pancréatite, des études spécialisées supplémentaires sont effectuées: des infections sont détectées, des maladies du système digestif sont diagnostiquées et les processus oncologiques sont exclus.

    Comment supprimer une crise de pancréatite?

    Avant l'arrivée d'une ambulance, vous pouvez donner au patient "No-shpu" ou "Papaverin".

    Si le traitement médicamenteux n'est pas efficace, en cas de suspicion de pancréatite destructrice dans un hôpital, un traitement chirurgical de la maladie est effectué.

    Les symptômes d'une attaque de pancréatite chronique du pancréas sont bénins. Si la maladie commence à s'aggraver, l'hospitalisation ne peut être évitée. Comment soulager une attaque du pancréas en milieu hospitalier?

    Les premiers soins pour la pancréatite chronique sont:

    1. La nomination d'un régime fractionné spécial, excluant non seulement les aliments épicés, gras et frits, mais aussi les sucreries.
    2. Pour soulager l'état du patient et soulager les symptômes de la douleur, des antispasmodiques sont administrés.
    3. Des médicaments sont introduits qui normalisent l'insuffisance sécrétoire de la glande.
    4. L'alcool est inacceptable.
    5. De plus, le patient prend des enzymes qui aident à décomposer les graisses, les aliments protéinés, les glucides.
    6. Pour soulager la douleur et les nausées, des antiémétiques et des analgésiques sont prescrits.
    7. Le patient prend constamment du sang pour surveiller la glycémie.

    Dans un hôpital, un traitement est nécessaire:

    • pour arrêter le processus inflammatoire;
    • débarrasser le corps humain des toxines;
    • pour un cours de thérapie.

    Raisons de l'exacerbation

    L'apparition ou l'activation du processus inflammatoire dans le pancréas peut survenir en raison des effets pathologiques de divers facteurs:

    • Abus de nourriture grasse ou de malbouffe, d'alcool.
    • Maladies ou interventions chirurgicales sur les organes du tractus gastro-intestinal, de la vésicule biliaire.
    • ERCP.
    • Blessure ou blessure au pancréas, à l'abdomen.
    • Maladies infectieuses ou infection par des vers.
    • Traitement avec des antibiotiques, des œstrogènes.
    • Pathologie anatomique acquise du canal pancréatique ou blocage de celui-ci avec des calculs.
    • Anomalies cardiovasculaires.
    • Changements des niveaux hormonaux, y compris lors du port d'un bébé.
    • Perturbation des processus métaboliques.
    • Oncologie.

    Les statistiques montrent que chez 30% de tous les patients présentant une exacerbation de la pancréatite, il n'est pas possible d'identifier la cause de cette affection..

    Aide à une crise de pancréatite à la maison

    Malheureusement, mais dans la plupart des cas, la pancréatite ne peut pas être complètement guérie. Vous ne pouvez que lisser la forme aiguë de la maladie.

    Le traitement à domicile consiste à soulager les symptômes d'une crise de pancréatite:

    1. Si le patient a des difficultés à respirer, l'air doit être maintenu dans les poumons jusqu'à ce que la douleur diminue.
    2. Le froid est le principal assistant pour soulager une crise de pancréatite. Un sac de glace sur la zone douloureuse peut aider à apaiser la douleur avant l'arrivée d'une ambulance.
    3. Avec des vomissements, ne les retenez pas. Appuyez sur la racine de la langue avec vos doigts, cela aidera à évacuer rapidement le contenu de l'estomac vers l'extérieur. Après avoir vidé l'estomac, la personne se sentira mieux, mais pas pour longtemps.

    Comment et comment soulager une crise de pancréatite aiguë? Cela nécessite:

    1. Si vous n'avez jamais trouvé de calculs dans la vésicule biliaire, vous pouvez soulager le syndrome de la douleur à l'aide du médicament cholérétique "Allochol". Il doit être pris 2 comprimés 3 fois par jour. Les antispasmodiques sont pris en même temps (No-Shpa et Spazmolgon).
    2. La pancréatine et la drotavérine aideront à réduire la douleur et à élargir les canaux de l'organe..
    3. Lorsque le patient va mieux et qu'il demande de la nourriture, il convient de se rappeler que vous ne pouvez pas manger pendant trois jours. Vous pouvez boire de l'eau, du thé faible ou de l'eau minérale non gazeuse.

    Important: la prise de tous les médicaments et leur posologie doivent être convenus avec le médecin traitant.

    Pour éviter les rechutes, n'oubliez pas de vous faire examiner en permanence..

    À faire et à ne pas faire pour la pancréatite

    En raison du risque élevé de complications, la pancréatite aiguë est traitée en milieu hospitalier. Lorsque les premiers symptômes apparaissent, le patient doit s'allonger, appeler lui-même l'équipe d'ambulance ou interroger les autres à ce sujet. Pendant l'arrivée des médecins, il est recommandé d'appliquer une compresse froide sur la zone de projection de la glande - un coussin chauffant, un sac ou une bouteille de glace enveloppé dans du tissu, ce qui réduira le taux, l'activité de production d'enzymes.

    Vous ne pouvez rien manger ni boire. Cela augmente le risque de complications et conduit souvent à une aggravation de la douleur. L'eau minérale, les tisanes et toutes les autres boissons ne créent qu'une charge supplémentaire sur l'organe enflammé.

    Le premier médicament pour une crise de pancréatite est de prendre des antispasmodiques (Drotaverin, Buscopan, Spazmalgon, Baralgin). La prise de pilules n'est possible que si la douleur est insupportable et que le patient est dans un état semi-évanoui. Si la douleur disparaît lors de l'application d'une compresse ou du changement de position du corps, vous ne devez pas boire de médicament. Les analgésiques «lubrifient» le tableau clinique, compliquent le diagnostic de la maladie et l'évaluation de sa gravité.

    Les médecins doivent connaître le nom et la quantité du médicament pris immédiatement à l'arrivée chez le patient.

    Que pouvez-vous manger après une crise de pancréatite?

    La faim et la paix sont importantes. Avec un apport minimum de nourriture, et de préférence un rejet complet de la nourriture. Faites cuire une gelée épaisse et ne mangez simplement pas de nourriture pour le premier jour, il suffit de boire de la gelée pendant la journée. Idéalement, maintenez un régime à base de gelée pendant 2 jours, calmant ainsi le pancréas.

    Un régime spécial, après trois jours, aidera à équilibrer l'état du patient:

    1. Les aliments doivent être cuits, mais il vaut mieux les cuire à la vapeur. Les aliments frits sont interdits.
    2. Avant la cuisson, hachez ou râpez les aliments.
    3. Le salage des aliments n'est pas recommandé.
    4. Il vaut la peine d'utiliser principalement des aliments protéinés, les glucides doivent être limités.
    5. La nourriture doit être chaude.

    Ces règles simples élimineront les symptômes d'une attaque du pancréas et accéléreront la récupération..

    Très souvent, après une crise de pancréatite, un soulagement vient. Assez souvent, une telle image est observée avec une nécrose des glandes. Il vaut la peine de convaincre le patient de la nécessité d'une hospitalisation pour ajuster le traitement et stabiliser son état.

    Soulagement des symptômes d'une crise

    À la maison

    Il n'est pas recommandé de traiter une crise de pancréatite à domicile. Les premiers symptômes d'une crise peuvent être observés environ une demi-heure après avoir mangé. Tout ce qui est permis et vaut la peine d'être fait à domicile est de fournir les premiers soins avant l'arrivée de l'équipe médicale.

    Lorsqu'une attaque commence, il est recommandé:

    • fournir au patient un repos complet;
    • en aucun cas vous ne devez manger après une crise;
    • appelle une ambulance.

    Des analgésiques doivent être administrés. Le choix optimal est les comprimés No-Shpy. Une injection de chlorhydrate de drotavérine est également recommandée..

    Il est recommandé d'appliquer de la glace sur la zone où se trouve le pancréas. Cela réduira non seulement un peu le syndrome de la douleur, mais ralentira également la formation d'une attaque..

    Lorsqu'il est décidé de laisser le patient à la maison, toutes les mesures ci-dessus sont pertinentes pendant au moins 3 jours. Lorsqu'aucune amélioration n'est observée, assurez-vous de consulter un médecin..

    Arrêter une crise de pancréatite à la maison est très indésirable, et toutes les mesures recommandées sont temporaires, un rendez-vous avec un médecin est toujours nécessaire.

    Une crise de pancréatite est considérée comme une maladie dangereuse qui peut être mortelle. Le traitement complet d'une crise est réalisé en milieu hospitalier en plusieurs étapes.

    Soulagement des crises à l'hôpital

    La principale exigence des premiers secours est d'exclure temporairement la digestion du processus. Pour cela, un jeûne thérapeutique est prescrit, qui peut durer toute la première semaine après une crise ou être limité à trois jours - la durée dépend de l'évolution de la maladie, de l'état général du patient et du niveau de perturbation de l'organe affecté. Après la fin de cette période, le régime est élargi, un régime est prescrit.

    Après avoir arrêté l'attaque principale, les médecins nettoient le corps. En outre, l'administration intraveineuse de solutions salines est effectuée pour compenser l'équilibre acide, salin et protéique du corps, un traitement antitoxique est effectué et des antibiotiques doivent être prescrits pour prévenir les complications infectieuses. À ce stade, le patient est également prescrit de prendre des enzymes pancréatiques: "Pancreatin", "Creon".

    En règle générale, toutes les activités durent environ 2 semaines, puis il est conseillé au patient de suivre le régime prescrit, d'observer le régime quotidien et d'éviter de manger certains aliments..

    En suivant ces recommandations, les crises répétées peuvent être évitées.

    Avec une attaque non compliquée, un traitement conservateur est effectué. Prescrire des médicaments dont l'action vise à supprimer les processus inflammatoires. En outre, un rôle particulier est attribué à un régime spécial et à l'utilisation d'agents symptomatiques (antispasmodiques, analgésiques).

    Avec une attaque compliquée, se pose la question de l'intervention chirurgicale. Les complications d'une telle attaque de pancréatite sont:

    • nécrose pancréatique (nécrose de parties individuelles de l'organe);
    • péritonite;
    • phlegmon rétropéritonéal et abcès;
    • kyste pancréatique;
    • cancer du pancréas.

    La prévention des maladies

    Le traitement d'une crise de pancréatite et une diminution des manifestations de ses symptômes aideront à un ensemble de mesures préventives, à condition qu'elles soient entièrement effectuées par le patient:

    • consommation d'alcool limitée;
    • il est nécessaire de faire des exercices le matin pour compenser le manque de mouvement lors d'un travail sédentaire;
    • repas fractionnés et équilibrés;
    • une activité physique suffisante.

    Une prévention rapide vous aidera à rester en bonne santé pendant longtemps. N'oubliez pas qu'il est facile de perdre la santé et qu'il est coûteux de traiter une maladie de nos jours..

    Comment les crises pancréatiques sont-elles traitées?

    Les règles de base pour le traitement d'une attaque de pancréatite: froid, repos et faim. Pendant 2-3 jours, la nutrition entérale est complètement exclue. S'il n'y a pas eu de vomissements, un lavage gastrique est effectué pour éliminer les débris alimentaires. Si nécessaire, l'administration parentérale de nutriments (solutions de glucides et de protéines) commence le jour 2.

    La pancréatite aiguë est traitée avec des médicaments cytostatiques (pour soulager l'inflammation), des agents pour supprimer l'activité enzymatique et accélérer la régénération du parenchyme pancréatique. Les substituts sanguins et les solutions de désintoxication sont injectés par voie intraveineuse. Avec le développement d'une défaillance d'organes multiples, le sang est purifié par du matériel et l'état du patient est corrigé, en fonction du degré de lésion des organes.

    En cas de pancréatite chronique exacerbée, en plus du traitement symptomatique, un traitement de substitution est prescrit - des préparations enzymatiques. Ils réduisent la charge sur le pancréas, normalisent la digestion et éliminent les symptômes de la dyspepsie.

    Rôle de l'alimentation

    Après un jeûne avec une pancréatite aiguë ou une crise chronique, un régime strict est prescrit. Le menu est composé d'aliments et de plats qui ne sont pas capables de stimuler la sécrétion et d'augmenter l'activité des voies pancréatiques ou biliaires. La viande, le poisson et les produits laitiers doivent être faibles en gras. Tous les repas sont servis chauds et écrasés. Le menu est à base de bouillie visqueuse bouillie. Les légumes traités thermiquement avec une petite quantité de fibres sont autorisés. De boire, vous pouvez utiliser une décoction d'églantier faible et des eaux minérales prescrites par un médecin sans gaz. Les aliments gras, les sucreries, les légumes et fruits fibreux, tous les types de produits semi-finis, les pâtisseries et le pain frais sont exclus du menu.

    Pour toute forme de pancréatite, vous ne pouvez pas vous soigner vous-même. Tous les médicaments doivent être sélectionnés par un médecin. Les méthodes de médecine alternative doivent être convenues avec un spécialiste si le patient les utilise à domicile. En clinique, la suppression d'une crise de pancréatite est rapide et sûre pour le patient. Dans les cas difficiles, ils fournissent une assistance chirurgicale (ablation des zones nécrotiques, kystes, drainage). Avec une visite opportune chez un médecin, le risque de complications est minime..

    Caractéristiques du déroulement de l'attaque

    La présence d'un facteur provoquant

    L'exacerbation de la pancréatite chronique, comme la première crise de pancréatite aiguë, a toujours son propre facteur provoquant.

    Causes des crises pancréatiques

    Ces facteurs comprennent:

    • l'abus d'alcool;
    • trop manger, en particulier les aliments lourds, gras, frits et épicés;
    • prendre des médicaments qui ont des effets secondaires;
    • exacerbation des maladies concomitantes du tractus gastro-intestinal, en particulier la maladie des calculs biliaires;
    • l'effet de certains virus qui ont un tropisme pour les organes glandulaires;
    • traumatisme abdominal;
    • situations stressantes fortes.

    La nature du syndrome douloureux

    La douleur est très forte, prolongée et a un caractère tranchant. Il peut être clairement localisé dans l'hypochondre gauche, ou il peut être renversé dans la nature, administré au dos et au bas du dos, sous l'omoplate. Souvent, ces douleurs «couvrent tout l'abdomen supérieur» dans un anneau. Parfois, la douleur est donnée à la région du sternum, répétant la douleur dans l'infarctus du myocarde.

    Symptômes d'indigestion

    La douleur est toujours accompagnée de vomissements débilitants. D'abord, dans le vomi, le contenu de l'estomac, puis la bile, ou simplement des nausées et des nausées sévères. Il y a souvent des selles molles avec une odeur désagréable et des restes d'aliments non digérés y sont visibles. L'abdomen augmente de volume en raison de flatulences.

    Bien-être général

    Un patient avec une crise de pancréatite est faible, il n'a pas d'appétit, la langue est recouverte de fleurs blanches ou grises. Souvent, la température corporelle augmente, la pression artérielle diminue ou augmente, le pouls s'accélère. Les symptômes de déshydratation et d'intoxication augmentent, la bouche sèche apparaît, la peau devient grisâtre.

    Conseil! Une crise de pancréatite peut provoquer une crise hypertensive ou une crise de troubles du rythme cardiaque. Si vous connaissez vos comorbidités, assurez-vous d'en informer le médecin urgentiste.!

    La structure et la fonction du pancréas

    Les caractéristiques de l'évolution d'une attaque du pancréas sont étroitement liées à son fonctionnement.


    Position de la glande dans le corps

    Anatomie des organes

    Le pancréas est situé dans la région épigastrique et dans l'hypochondre gauche, dans l'espace rétropéritonéal. Sa tête est couverte par le duodénum, ​​le corps touche la paroi arrière de l'estomac et légèrement le lobe gauche du foie, et la queue va horizontalement vers la région latérale gauche de la rate.

    Derrière le pancréas est projeté au niveau de 1-2 vertèbres lombaires.

    Il a un apport sanguin intense et est riche en terminaisons nerveuses.

    C'est pourquoi le syndrome douloureux lors d'une crise de pancréatite est très fort, la douleur irradie vers le dos et l'intoxication du corps se développe rapidement.

    Fonctions pancréatiques

    Diagnostic en laboratoire de la crise de pancréatite

    Le pancréas est impliqué dans tous les types de métabolisme. Les enzymes qui dégradent les protéines, les graisses et les glucides sont contenues dans le suc pancréatique sous une forme inactive.Par conséquent, en état de santé, elles n'endommagent pas les tissus de la glande elle-même. Cependant, sous l'action d'un certain nombre de facteurs provoquants, les enzymes passent prématurément sous une forme active et déclenchent le processus inflammatoire à l'intérieur de la glande..

    Dans un test sanguin, le niveau d'augmentation de l'une des enzymes pancréatiques, l'amylase, est déterminé. Selon le degré d'activité de l'amylase sanguine, la gravité de l'attaque et la probabilité de complications sont prédites..

    Conseil! Connaître l'anatomie de votre corps vous aidera à évaluer le degré de risque de toute maladie et à demander une aide médicale à temps!

    Variétés de pancréatite

    Les symptômes d'un pancréas endolori dépendront du type de maladie. Par conséquent, en médecine, il existe 3 types de pancréatite..

    1. Forme aiguë. Ce type de maladie est considéré comme le plus dangereux de tous. En l'absence de traitement rapide, une nécrose pancréatique et la mort se développent.
    2. Forme réactive. Diffère dans les manifestations légères. Pour cette raison, il peut prendre une forme compliquée..
    3. Forme chronique. Elle se caractérise par des exacerbations et des rémissions. Se remplacer en fonction de l'impact des facteurs défavorables.

    Le type de processus pathologique déterminera comment le traitement aura lieu. Un gastro-entérologue qui traite des maladies du tube digestif peut prescrire un traitement médicamenteux.

    Informations de base sur la maladie

    Crise aiguë de pancréatite

    La pancréatite est une maladie inflammatoire caractérisée par des lésions tissulaires du pancréas.

    Le processus pathologique est dû à l'activation prématurée des enzymes pancréatiques, qui sont normalement sécrétées dans le duodénum pour assurer les fonctions digestives.

    L'interaction d'enzymes actives avec les tissus de la glande entraîne de graves conséquences, notamment une destruction partielle de l'organe. Les complications peuvent être associées à un dysfonctionnement du pancréas, une infection étendue, des saignements et d'autres processus négatifs.

    Le pancréas est un organe abdominal situé près de l'intestin grêle initial et de l'estomac. La partie principale de l'organe est formée par une glande de sécrétion externe qui sécrète des enzymes digestives dans les intestins.

    De petites zones de l'organe, représentées par les îlots de Langerhans, ont des fonctions endocriniennes et sécrètent des hormones dans la circulation sanguine..

    En raison des caractéristiques fonctionnelles, un processus inflammatoire étendu et des dommages à la glande peuvent entraîner la perte de plusieurs fonctions importantes à la fois..

    Les principales fonctions du pancréas:

    • Sécrétion d'amylase, de lipase, de protéase et d'autres enzymes dans le duodénum pour la dégradation des graisses, des glucides et des protéines.
    • Libération d'insuline et de glucagon pour maintenir le métabolisme du glucose dans le corps.
    • Libération d'autres hormones qui soutiennent la régulation métabolique dans le corps.

    La pancréatite peut être aiguë ou chronique. La forme chronique de la maladie se caractérise par un pronostic plus favorable et un risque plus faible de complications potentiellement mortelles, tandis que la pancréatite aiguë peut provoquer une inflammation étendue en quelques heures..

    En conséquence, les patients souffrant d'une crise de pancréatite aiguë nécessitent une attention médicale urgente..

    La forme chronique est constamment traitée avec des médicaments et un régime spécial. Néanmoins, il convient de garder à l'esprit que cette forme de maladie peut également s'aggraver, ce qui entraînera une augmentation des symptômes..

    La destruction d'une partie du pancréas ou la nécrose pancréatique est la principale conséquence d'une crise aiguë d'inflammation. La taille estimée de la lésion varie en fonction de la gravité de la pathologie et du retard des premiers soins..

    Le plus souvent, une petite nécrose pancréatique focale se produit dans l'organe, ce qui ne conduit pas à une violation significative de la fonction de la glande, cependant, la plupart des tissus peuvent également être endommagés..