Quels groupes de médicaments sont prescrits pour la pancréatite?

Nutrition

La pancréatite nécessite un traitement complexe et à long terme. La première chose qui doit être strictement observée après son identification est un régime spécial, dont le but principal est de faciliter le travail du pancréas. Mais, sans aucun doute, le régime alimentaire seul ne suffit pas - un traitement médicamenteux est également nécessaire, qui diffère selon la forme de la maladie..

Traitement médicamenteux pour la pancréatite: pilules et médicaments nécessaires

À la base, la pancréatite n'est rien de plus qu'une inflammation du pancréas, avec deux formes principales à distinguer..

La pancréatite aiguë est le plus souvent causée par le développement d'une autolyse enzymatique ou d'une auto-digestion d'un organe. Il se produit en raison de lésions des cellules acineuses, c'est-à-dire de celles qui sont responsables dans le corps de la production d'enzymes digestives, ainsi que de la séparation accrue du suc pancréatique ainsi que d'un retard dans son écoulement. En conséquence, les enzymes sont activées dans le pancréas lui-même, entraînant une pancréatite aiguë. Les dommages aux cellules acineuses peuvent être déclenchés par diverses raisons: blessures abdominales, opérations du tractus gastro-intestinal, intoxication, réactions allergiques, troubles endocriniens, y compris la grossesse. Mais le plus souvent, la pancréatite aiguë est causée par des erreurs graves de nutrition, par exemple, des aliments gras excessifs et l'abus d'alcool.

Le compagnon de la pancréatite aiguë est toujours une douleur coupante et prolongée à la ceinture dans le haut de l'abdomen. Parfois, la douleur irradie vers le cœur ou le sternum.

Il existe également une pancréatite chronique primitive, dans laquelle l'inflammation se développe directement dans le pancréas lui-même, et secondaire, qui est une conséquence d'une autre maladie du système digestif - gastrite, cholécystite, ulcère gastroduodénal, etc..

La pancréatite chronique est caractérisée par la présence de deux stades successifs: le stade de la rémission, dans lequel la qualité de vie du patient est quelque peu améliorée, et le stade d'exacerbation, toujours accompagné de douleurs intenses et nécessitant une intervention médicale immédiate.

Mais quelle que soit la forme de pancréatite diagnostiquée chez un patient, dans tous les cas, il y a un grave danger pour sa santé. Puisque le pancréas affecté cesse de faire face à la tâche qui lui est assignée - digérer les aliments - dans la mesure où il devrait le faire. Une défaillance des organes exocriniens résultant d'une pancréatite entraîne une pénurie de substances essentielles provenant des aliments par le corps, à la suite de laquelle une anémie, une perte de poids brutale et une carence en vitamines peuvent survenir.

Anti-douleurs

Ils sont obligatoires pour soulager l'état du patient avec une pancréatite aiguë ou avec une exacerbation de sa forme chronique. Dans certains cas, la douleur peut être prolongée, persister pendant une journée et extrêmement sévère - jusqu'à la perte de conscience. Les analgésiques peuvent être administrés par voie intraveineuse pour soulager la douleur, ce qui augmente considérablement la vitesse à laquelle ils agissent. En cas de douleur intense, le médecin peut prescrire des blocages qui soulagent la douleur..

Antispasmodiques

Des antispasmodiques sont également prescrits pour soulager la douleur. Sous leur influence, les vaisseaux du pancréas se dilatent, les spasmes des muscles lisses des voies biliaires et du sphincter d'Oddi sont soulagés, ce qui entraîne une violation de l'écoulement du suc pancréatique et de la bile dans le duodénum.

Médicaments anti-inflammatoires

Le processus inflammatoire de la pancréatite affecte non seulement le pancréas lui-même, mais pénètre également souvent dans les organes adjacents. Afin de réduire la propagation de ce processus, des anti-inflammatoires et des antibiotiques à large spectre sont prescrits. Leur prise peut réduire le risque de complications graves telles que septicémie, péritonite, abcès et nécrose pancréatique..

Préparations enzymatiques

Le médecin peut prescrire une thérapie enzymatique pour compenser la production d'enzymes par l'organe affecté uniquement dans la pancréatite chronique sans exacerbation. Les médicaments contenant des enzymes appartiennent à l'un des deux groupes suivants:

  • à base de pancréatine - un extrait du pancréas contenant une enzyme, dont les substances actives facilitent la digestion des aliments, éliminent les nausées et améliorent le bien-être du patient;
  • à base d'acides biliaires, efficace pour digérer les graisses et améliorer le péristaltisme. Cependant, la prise de médicaments à base de bile est souvent indésirable car les acides biliaires provoquent une sécrétion trop active de suc pancréatique..

Antiacides

Les antiacides sont souvent prescrits en conjonction avec des médicaments contenant des enzymes pour améliorer l'activité de ces derniers. Les antiacides sont également pris pour réduire l'acidité du suc gastrique, car une concentration trop élevée d'acide chlorhydrique qu'il contient peut provoquer une activité accrue du pancréas..

Les médicaments complètement solubles dans le sang humain sont considérés comme des antiacides résorbables. Ils réduisent rapidement l'acidité, mais diffèrent par la courte durée d'exposition et tout un ensemble d'effets secondaires. Les antiacides non résorbables, à leur tour, sont divisés en deux groupes:

  • sels d'aluminium d'acide phosphorique;
  • préparations d'aluminium-magnésium (parfois des composants supplémentaires peuvent y être ajoutés).

L'effet thérapeutique le plus élevé est celui des médicaments contenant un cation aluminium, car sa présence confère la meilleure combinaison de propriétés médicamenteuses: effets adsorbants, enveloppants, neutralisants et cytoprotecteurs. Cependant, les préparations d'hydroxyde d'aluminium peuvent causer de la constipation et agir relativement lentement..

Les agents aluminium-magnésium sont optimaux en termes de rapidité d'action thérapeutique et d'absence d'effets secondaires. La combinaison d'hydroxydes de magnésium et d'aluminium a une capacité antiacide élevée.

Néanmoins, la gastro-entérologie moderne s'éloigne progressivement de l'utilisation d'antiacides, car les antiacides absorbés provoquent souvent un rebond acide - une augmentation de la production d'acide gastrique après la fin de l'action du médicament. Les inhibiteurs de la pompe à protons tels que l'oméprazole sont de plus en plus prescrits à la place des antiacides. Ils fonctionnent de manière fiable pendant une longue période, bien que leur effet ne se produise pas aussi rapidement que lors de la prise d'antiacides. Les inhibiteurs de la pompe à protons réduisent la production d'acide chlorhydrique en bloquant une enzyme spéciale dans les cellules de la muqueuse gastrique - H + / K + -ATPase, ou pompe à protons, - le lien principal dans la sécrétion d'acide.

Médicaments antisécrétoires

Pour réduire la production d'enzymes digestives par l'organe malade et arrêter le développement de la nécrose qui se produit en raison du processus d'auto-digestion, des médicaments antisécrétoires spéciaux sont utilisés en thérapie. Ils sont nécessaires pour réduire la douleur aux premiers stades de la pancréatite aiguë..

Les anti-H2 des récepteurs de l'histamine sont capables de supprimer la synthèse d'acide chlorhydrique dans l'estomac en bloquant les récepteurs H2 spécifiques de l'histamine. Parfois, les antihistaminiques H2 sont prescrits dans le cadre d'une thérapie enzymatique pour protéger le produit enzymatique pancréatique des enzymes gastriques.

Solutions d'électrolytes

Avec la pancréatite, une intoxication se produit souvent, provoquant des nausées, des vomissements et de la diarrhée, ce qui peut entraîner une déshydratation du patient, une diminution du volume sanguin et une baisse du niveau d'électrolytes..

Dans le traitement de la pancréatite aiguë, des solutions électrolytiques sont introduites à coup sûr, dont l'action vise à restaurer l'équilibre eau-sel, empêchant l'apparition de caillots sanguins. Les solutions sont administrées à l'aide d'un compte-gouttes par voie intraveineuse. En conséquence, la viscosité du sang et le gonflement de la glande affectée diminuent et la microcirculation du sang dans l'organe est activée. De plus, l'introduction de telles solutions peut avoir un effet anti-choc et normaliser la pression artérielle..

Médicaments pour éliminer les symptômes concomitants de la pancréatite

Parfois, pour éliminer les symptômes qui l'accompagnent, le patient atteint de pancréatite se voit prescrire des médicaments supplémentaires. Par exemple, les patients atteints d'une forme sévère de stéatorrhée reçoivent des vitamines du groupe B et des vitamines liposolubles des groupes A, D, E, K.En outre, des vitamines sont prescrites pour une carence enzymatique afin de compenser la carence due à une mauvaise absorption de celles-ci par les aliments..

Les sédatifs sont utilisés en cas d'anxiété accrue ou d'excitabilité du patient provoquée par des crises de douleur constantes. De plus, l'utilisation de sédatifs augmente les effets des analgésiques..

Les nausées et les vomissements font partie des symptômes les plus désagréables de la pancréatite, qui peuvent entraîner beaucoup de souffrances chez le patient. Par conséquent, les médecins prescrivent très souvent des médicaments antiémétiques à ces patients. Dans ce cas, la plupart des médicaments pris par voie orale sont inefficaces dans ce cas - ils sont remplacés par des injections.

Pour réduire le risque de déshydratation, des médicaments anti-diarrhéiques peuvent être prescrits pour empêcher l'élimination de l'eau et des substances du corps. L'utilisation de médicaments antidiarrhéiques évite les perturbations de l'équilibre hydro-électrolytique, le développement d'une carence en vitamines, l'anémie et un manque de protéines.

Thérapie enzymatique pour la pancréatite chronique

L'une des fonctions les plus importantes du pancréas est la production d'un jus pancréatique spécial, qui contient des enzymes pour digérer les aliments. Une glande saine produit environ deux litres de ce jus par jour. Au cours du processus normal de digestion, le jus est rapidement excrété dans la lumière du duodénum. Mais avec la pancréatite, la glande affectée ne peut pas synthétiser les enzymes dans le volume requis, ce qui provoque une insuffisance enzymatique du pancréas. La violation de la synthèse enzymatique entraîne une altération de la fonction digestive.

Tous les types de pancréatite sont capables de provoquer une carence enzymatique à un degré ou à un autre, mais les manifestations cliniques ne se produisent qu'avec une diminution significative de l'activité fonctionnelle du pancréas - d'environ 90%. Le patient développe une stéatorrhée, des flatulences, des polyfèces, une carence en vitamines, une déshydratation, une anémie, des nausées, des vomissements, une perte de poids. L'absence de traitement adéquat pour une carence enzymatique peut entraîner un épuisement grave du corps du patient.

Pour le traitement du déficit enzymatique dans la pancréatite, une thérapie enzymatique peut être utilisée. Mais il convient de garder à l'esprit que cette méthode ne peut être utilisée que sous la forme chronique de la maladie.Dans tous les autres cas, les préparations enzymatiques sont complètement interdites. Ce n'est qu'après l'élimination de l'exacerbation que le médecin peut prescrire un traitement enzymatique.

En plus d'améliorer la digestion, les médicaments contenant des enzymes peuvent également être impliqués dans le soulagement de la douleur. Cela est dû au mécanisme d'inhibition inverse de la production d'enzymes, car la pancréatine sous forme posologique, entrant en quantités suffisantes dans la lumière duodénale, conduit à l'inactivation du facteur de libération de la cholécystokinine, ce qui contribue à une diminution de la cholécystokinine dans le sang et la sécrétion pancréatique (selon le principe du «feedback»)... Cela réduit l'autolyse, la pression intraductale et la sensation de douleur, procurant au pancréas un repos fonctionnel pendant le traitement. Les indications en sont la diarrhée, les manifestations de la dyspepsie, la perte de poids rapide et la stéatorrhée..

La thérapie enzymatique est le plus souvent utilisée dans un complexe, ainsi que d'autres méthodes de traitement et un régime alimentaire spécial. L'auto-administration d'enzymes pour la pancréatite n'est pas souhaitable en cas de doute sur la forme de la maladie. Le médecin doit prescrire un traitement en fonction des antécédents, des symptômes et de la gravité de la maladie. Seulement dans ce cas, les enzymes pourront aider le patient et ne pas aggraver l'évolution d'une maladie déjà dangereuse..

Quelles enzymes aideront à réduire la charge sur le pancréas avec la pancréatite?

Les préparations enzymatiques à base de pancréatine, comme par exemple Micrasim ®, aident à soutenir le pancréas et facilitent le processus de digestion des aliments. Il est produit sous forme de gélules, qui contiennent des microgranules d'un diamètre inférieur à 2 mm, contenant des enzymes pancréatiques actives: amylase, protéase, lipase.

Les capsules Micrasim ® sont composées de gélatine, qui est soluble dans le suc gastrique, tandis que l'enveloppe des microgranules est capable de libérer des enzymes uniquement dans le milieu alcalin de l'intestin grêle. Grâce à cela, l'ingrédient actif Micrasim ® ne se dissout pas dans l'estomac, comme les comprimés, mais avec les aliments pénètre dans le duodénum, ​​c'est-à-dire à l'endroit où se déroule la partie principale du processus de digestion..

De plus, en raison de leur petite taille, les granulés entériques peuvent se mélanger uniformément avec les aliments, assurant une digestion uniforme et complète. Micrasim ® commence à «agir» activement dans une demi-heure après la dissolution de la coque protectrice.

Micrasim ® peut être utilisé en cas d'insuffisance enzymatique pancréatique. De plus, les gastro-entérologues le recommandent pour corriger les conditions de la dyspepsie due à la suralimentation, à une alimentation irrégulière, à une alimentation trop lourde ou en cas de troubles digestifs après une intervention chirurgicale. Il n'y a pas de limite d'âge pour le médicament, son utilisation est autorisée même pour les très jeunes enfants après accord avec un pédiatre.

Contre-indications: pancréatite aiguë, exacerbation de la pancréatite chronique, intolérance individuelle aux composants.

Micrasim ® est disponible en deux dosages - 10 000 et 25 000 unités, la concentration requise est prescrite par le médecin et dépend de la sévérité du déficit enzymatique. Micrasim® doit être pris par voie orale avec une quantité suffisante de liquide.

Le médicament Micrasim ® est inclus dans la liste VED. Numéro d'enregistrement du médicament au registre national des médicaments - LS-000995 du 18 octobre 2011, renouvelé indéfiniment le 16 janvier 2018.

Sans traitement rapide, la pancréatite peut devenir chronique et entraîner des complications, y compris une nécrose pancréatique.

Micrasim ® contient des enzymes pancréatiques qui ne peuvent être libérées que dans les intestins, rapprochant le plus possible le processus de digestion du naturel.

La pancréatite chronique lors d'une exacerbation s'accompagne de douleurs périodiques ou persistantes dans le haut de l'abdomen, qui peuvent être celles d'un zona, ainsi que de nausées (allant jusqu'à vomissements), de selles molles et de ballonnements.

Pour digérer une portion d'aliments riches en calories (environ 150 g), vous avez besoin de 10 000 unités d'enzymes actives *. C'est la quantité d'entre eux contenue dans une capsule Micrasim®, ce qui permet au produit d'aider à améliorer la digestion.

* Pour la digestion d'aliments riches en calories pesant 150 g, sur la base du fait que pour la digestion de 500 g d'aliments riches en calories, au moins 30 000 à 35 000 unités de lipase sont nécessaires. I. Yu. Kuchma "Préparations enzymatiques dans le traitement des maladies du tractus gastro-intestinal." «Pharmacien», 2009, n ° 7.

* Avec insuffisance pancréatique exocrine dans la pancréatite chronique.

Dans le traitement des conséquences de la pancréatite, des préparations pour normaliser la digestion avec la teneur en amylase, lipase et protéase peuvent être recommandées.

Micrasim ® peut être utilisé comme thérapie de remplacement pour diverses causes d'insuffisance pancréatique exocrine.

Pour déterminer avec précision le dosage du médicament et le degré adéquat de déficit enzymatique, des tests de laboratoire sont utilisés qui vous permettent d'établir avec précision les écarts par rapport à la norme de certaines enzymes par leur contenu dans le sérum, les matières fécales et l'urine..

Médicaments pour le traitement de la pancréatite

La pancréatite est une maladie grave, caractérisée par des changements fréquents d'exacerbations, accompagnés d'un syndrome douloureux aigu. Quand cela se produit, le patient est immédiatement hospitalisé et traité pour une pancréatite avec des médicaments. Ils sont prescrits strictement sur une base individuelle, en fonction des contre-indications du patient à certains médicaments. Mais malgré cela, il existe un schéma général de traitement de la maladie, qui implique la prise de certains médicaments à différents stades de la thérapie. Et comment traiter la pancréatite et y a-t-il des médicaments spéciaux qui peuvent empêcher la récurrence d'une crise à l'avenir, vous le découvrirez maintenant.

Règles générales de traitement

En cas de crise douloureuse, aucun médicament contre la pancréatite, y compris les médicaments enzymatiques, ne peut être pris! Pendant cette période, il est nécessaire que le corps crée des conditions de repos complet, ce qui réduira la fermentation pancréatique et la douleur..

Pendant cette période, le traitement médicamenteux de la pancréatite implique uniquement la prise d'antispasmodiques qui soulagent les spasmes dans les canaux pancréatiques, à la suite de quoi leur lumière se dilate et la libération de suc pancréatique dans le duodénum est normalisée.

Au même moment, en plus du traitement médicamenteux, un régime de famine est utilisé, qui exclut absolument tous les produits alimentaires de l'alimentation du patient. Même les aliments «légers» ne peuvent pas être consommés lors d'une exacerbation de la pancréatite, car ils stimulent la production de suc pancréatique qui, en raison de spasmes dans les canaux, ne peut pas être excrété par le pancréas. En conséquence, des processus d'auto-digestion se produisent à l'intérieur de l'organe, ce qui rend l'inflammation de la glande encore plus forte..

C'est pour cette raison que les médicaments pris pour le traitement de la pancréatite lors d'une exacerbation doivent être associés à un régime alimentaire affamé. De plus, vous devez le suivre pendant au moins 2 jours consécutifs. Pendant cette période, il n'est permis de boire de l'eau purifiée qu'en très petites quantités et à intervalles réguliers..

Dès que l'état du patient devient stable, des préparations enzymatiques peuvent être prises, ce qui aidera à améliorer les processus de digestion et à soulager la charge sur le pancréas..

En discutant de la manière de traiter la pancréatite et des médicaments à prendre lors de son exacerbation, il faut dire que tous les médicaments utilisés comme thérapie thérapeutique peuvent être divisés en plusieurs grands groupes:

  • analgésiques;
  • antispasmodiques;
  • antiacides;
  • préparations d'enzymes et d'antiénzymes;
  • les antibiotiques;
  • Bloqueurs H2 des récepteurs de l'histamine.

Vous trouverez ci-dessous des listes de médicaments appartenant à chacun de ces groupes. Mais en aucun cas, vous ne devez prendre ces médicaments pour la pancréatite à l'insu du médecin, car cela peut affecter négativement l'état général du patient..

Analgésiques

Avec le développement d'une pancréatite aiguë ou une exacerbation de la pancréatite chronique, il y a toujours une douleur intense dans l'hypochondre gauche, qui est de nature zona et peut être administrée à l'épaule, au sternum et au bas du dos. Dans ce cas, des symptômes tels que nausées et vomissements peuvent se joindre. S'ils sont présents, il est impossible de boire des médicaments contre la pancréatite, y compris les analgésiques, car cela peut intensifier les crises de nausées et de vomissements..

Si le syndrome douloureux n'est pas complété par des nausées et des vomissements, pour le réduire, vous pouvez prendre:

  • Baralgin,
  • Ibuprofène,
  • Paracétamol,
  • Analgin.

En plus du fait que ces médicaments aideront à réduire la gravité de la douleur, ils normaliseront également la température corporelle, qui augmente également souvent avec les exacerbations de cette maladie. Cependant, il est impossible de prendre régulièrement des analgésiques pour la pancréatite, car cela peut mettre une lourde charge sur le pancréas et aggraver l'état du patient..

Si les médicaments décrits ci-dessus n'aident pas à éliminer l'attaque, des médicaments plus puissants sont utilisés pour soulager la douleur, par exemple Promedol ou Tramadol. Ils appartiennent au groupe des stupéfiants, ils ne sont donc utilisés qu'en milieu hospitalier. Ces médicaments sont administrés par voie intraveineuse.

Toute personne atteinte de pancréatite doit savoir que lorsque le pancréas est enflammé, les enzymes digestives qu'il produit réagissent avec ses tissus. En conséquence, ils sont endommagés et leurs produits de désintégration pénètrent dans la circulation systémique, se propageant dans tout le corps et ayant un effet négatif sur tous les organes et systèmes internes. Par conséquent, si un patient a soudainement une crise douloureuse, il doit être hospitalisé d'urgence, car seuls les médecins peuvent arrêter rapidement la douleur et les réactions inflammatoires dans le pancréas, évitant ainsi l'apparition de complications graves.

Antispasmodiques

Avec la pancréatite du pancréas, les médicaments antispasmodiques sont obligatoires. Ils assurent la relaxation des muscles lisses, l'élimination des spasmes et l'amélioration du passage des enzymes digestives le long des canaux de la glande dans le duodénum..

En règle générale, avec une exacerbation de la maladie, ces fonds sont administrés par voie intraveineuse ou intramusculaire. Dès que la pancréatite entre au stade de la rémission stable, le médecin prescrit des antispasmodiques sous forme de comprimés.

Les antispasmodiques suivants sont le plus souvent utilisés dans la pratique médicale:

  • Non-shpa,
  • Papavérine,
  • L'atropine,
  • Platyphylline.

Ces médicaments pour la pancréatite chez l'adulte sont utilisés pour détendre le sphincter du pancréas, de sorte que le suc pancréatique cesse de s'accumuler à l'intérieur de l'organe et commence à être jeté dans le duodénum, ​​comme il se doit. Bien sûr, ces médicaments ne peuvent pas guérir la pancréatite, mais leur utilisation peut réduire la gravité de la douleur, ainsi que soulager les crises de nausées et de vomissements..

Dans les cas où le patient a un syndrome douloureux prononcé, le médecin traitant peut décider de prendre des médicaments antispasmodiques et analgésiques en même temps.

Le médicament antispasmodique le plus puissant est considéré comme la Platyphylline. Cependant, il n'est utilisé qu'en milieu hospitalier. Il est strictement interdit de le prendre à la maison, car il présente de nombreux effets secondaires, parmi lesquels la psychose. Par conséquent, les médecins prescrivent rarement de la Platyphylline à leurs patients..

Avec le développement de la pancréatite, il est nécessaire d'être constamment surveillé par un médecin, car cette maladie peut causer de graves problèmes à d'autres organes internes. Malgré le fait que les médicaments antispasmodiques pour le pancréas sont très utiles, il est également impossible de les prendre de manière incontrôlable..

Antiacides

Les antiacides sont également recommandés pour la pancréatite pour prévenir l'exacerbation de la maladie, car ils normalisent l'acidité de l'estomac et neutralisent l'action des acides chlorhydrique et biliaire, ce qui peut empêcher la poursuite de la progression de la maladie..

Ce groupe pharmacologique comprend les médicaments suivants:

  • Altacide,
  • Palmagel,
  • Almagel,
  • Gastracide,
  • Maalox et autres.

Il convient de noter que les antiacides eux-mêmes ne guérissent pas la pancréatite, mais ne modifient que pendant un certain temps l'équilibre acido-basique dans l'estomac. Pour obtenir un résultat plus durable, il est conseillé aux patients de prendre des enzymes et des anti-enzymes. Pour cette raison, les médecins prescrivent souvent à leurs patients de prendre des antiacides avec d'autres médicaments en même temps..

Cependant, dans ce cas, il est nécessaire de suivre le schéma de leur réception. Ne prenez pas d'antiacides ni d'autres médicaments à la fois, car cela réduirait leur efficacité. Il est nécessaire qu'au moins 2 heures s'écoulent entre les médicaments.

Agents enzymatiques et anti-enzymes

Les préparations enzymatiques sont la base principale du traitement de la pancréatite, car grâce à leur action:

  • la charge sur le pancréas diminue;
  • le processus de dégradation des graisses, des protéines et des glucides dans le corps s'améliore;
  • les attaques de nausées et de brûlures d'estomac sont éliminées;
  • les selles sont normalisées;
  • le risque de douleur et d'inconfort dans l'abdomen est réduit;
  • améliore l'absorption des nutriments par l'organisme.

En règle générale, la prise de préparations enzymatiques est effectuée pendant très longtemps. Leur posologie est déterminée strictement sur une base individuelle, en fonction de l'état général du patient et de l'évolution de la maladie..

Pour que ces fonds donnent vraiment un bon résultat, leur apport doit être associé à un régime, et toujours soit pendant les repas, soit après les repas. Les prendre avant un repas n'est pas recommandé car ils peuvent causer de graves dommages à l'estomac. La composition de toutes les préparations enzymatiques contient un extrait du pancréas de bovin - la pancréatine. Il commence à agir immédiatement après son entrée dans l'estomac, divisant tout son contenu. Et si à ce moment il n'y a pas de nourriture dans l'estomac, la pancréatine commencera à digérer ses muqueuses..

La composition de la pancréatine contient les composants suivants:

  • la lipase, qui assure la digestion des graisses;
  • l'amylase, qui favorise la dégradation et l'absorption des glucides;
  • protéase qui améliore la digestion des protéines.

C'est grâce à ces composants que la pancréatine est capable de compenser le dysfonctionnement du pancréas et de normaliser les processus digestifs dans l'organisme. Parmi les médicaments contenant cette substance, les plus populaires sont:

  • Créon;
  • Pancréatine,
  • De fête,
  • Digestif,
  • Pancurman,
  • Mezim.

Il convient de noter que ces préparations contiennent également d'autres substances qui ont leurs propres actions. Par conséquent, seul un médecin doit les prescrire, en tenant compte des troubles concomitants du tractus gastro-intestinal du patient..

Quant aux agents anti-enzymes, ils sont utilisés dans l'évolution aiguë de la maladie pour réduire la production d'enzymes digestives. Les boire dans la pancréatite chronique en rémission est impossible, car ils ne peuvent qu'aggraver l'évolution de la maladie.

Parmi les médicaments à action antienzyme, les plus efficaces sont:

  • Contrikal,
  • Trasilol,
  • Pantripine,
  • Antagozan.

Antihistaminiques H2

Ces médicaments entraînent une diminution de la sécrétion de suc pancréatique et ils ne sont utilisés que lors d'une exacerbation de la pancréatite dans des conditions stationnaires. Au tout début de l'attaque, les antihistaminiques H2 sont utilisés à des dosages très élevés, puis leur dose est progressivement réduite.

Parmi les médicaments à action antihistaminique H2 dans la pratique médicale, les suivants sont le plus souvent utilisés:

  • Ranitidine,
  • Nizatidine,
  • Famotidine,
  • Cimétidine.

Étant donné que le processus d'exacerbation de la pancréatite est caractérisé par une inflammation aiguë du pancréas, la prise d'antihistaminiques H2 est réalisée en association avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Ceux-ci inclus:

  • Méloxicam,
  • Piroxicam,
  • Ibuprofène,
  • Nikulid et autres.

L'utilisation des AINS doit également être supervisée par le médecin traitant. Ils n'aident pas à combattre la maladie, mais éliminent simplement les symptômes qui l'accompagnent. Lorsqu'elles sont prises, une amélioration est observée, mais seulement pendant un certain temps. Dès qu'ils sont arrêtés, les symptômes de la pancréatite peuvent réapparaître..

Les antibiotiques

Les antibiotiques sont rarement utilisés pour traiter la pancréatite. Cela est dû au fait qu'ils ne contribuent ni à soulager l'inflammation, ni à réduire la sécrétion d'enzymes digestives, ni à éliminer la douleur. Leur réception n'est indiquée que si le patient a:

  • l'accession d'une infection bactérienne;
  • nécrose pancréatique ou cholangite;
  • rupture du canal pancréatique;
  • stase biliaire.

Dans ce cas, les antibiotiques ne sont utilisés que pour prévenir le développement de complications. Et en cas de pancréatite exacerbée, les éléments suivants sont utilisés:

  • Ampiox,
  • Amoxiclav,
  • Vancomycine,
  • Ceftriaxone,
  • Ampicilline.

La posologie et la durée de la prise d'antibiotiques sont déterminées par le médecin traitant et peuvent être ajustées en fonction de l'état du patient et de l'évolution de la maladie.

Rappelez-vous que le traitement de la pancréatite est un processus très difficile et chronophage qui nécessite beaucoup de force et de patience de la part du patient. Sans aucun doute, un traitement médicamenteux est nécessaire dans ce cas. Mais n'oubliez pas que l'alimentation joue également un rôle important à cet égard. Et si vous souhaitez éviter les exacerbations constantes de la pancréatite, vous devrez non seulement prendre périodiquement divers médicaments, mais également surveiller strictement votre alimentation..

Traitement de la pancréatite avec des médicaments: médicaments de choix

En règle générale, la maladie commence à être traitée avec des médicaments, ce qui est préférable d'utiliser dépend des caractéristiques du patient et du degré de progression de la maladie. Aujourd'hui, il existe de nombreux médicaments qui combattent avec succès ce problème. Mais il convient de noter qu'avant de traiter la pancréatite, vous devez examiner complètement votre corps pour poser un diagnostic final..

Traitement de la pancréatite avec des médicaments

Le traitement de cette maladie vise à éliminer les changements inflammatoires dans l'organe, à soulager la douleur, à normaliser la digestion et à arrêter les symptômes qui l'accompagnent. À cette fin, des médicaments du groupe des anticholinergiques, des anti-H2, des antispasmodiques, des enzymes sont utilisés, dans certains cas, il est nécessaire d'utiliser des médicaments antibactériens. Comment chacun des moyens ci-dessus affecte - nous examinerons plus en détail.

Bloqueurs H2

Les médicaments de ce groupe aident à réduire la production d'acide chlorhydrique. Une telle influence est nécessaire pour décharger le pancréas et empêcher la libération de ses enzymes. Ces médicaments ont des propriétés similaires: Fanitidine, Ranitidine, Omeprazole, Nizatidine.

  • La ranitidine peut être administrée par voie intramusculaire, intraveineuse ou sous forme de comprimé. Ce dernier doit être appliqué par le patient, quelle que soit sa consommation alimentaire, deux fois par jour..
  • L'oméprazole est administré une fois par jour par perfusion intraveineuse, il peut également être utilisé sous forme de gélules, de comprimés.

Pour parvenir à la guérison du patient, les anti-H2 doivent être utilisés pendant 14 jours. Leur réception peut être accompagnée des effets secondaires suivants:

  1. Manifestations allergiques.
  2. Chute de cheveux.
  3. La nausée.
  4. Tendance à la constipation.
  5. Dysfonctionnement cardiaque.
  6. Diminution de la libido, irrégularités menstruelles chez les femmes.

Ces médicaments ne peuvent pas être utilisés par les enfants de moins de 12 ans, pendant la grossesse, l'allaitement, en cas d'insuffisance hépatique.

Anticholinergiques

Le traitement médical de la pancréatite implique l'utilisation obligatoire de ces fonds. Ils aident à normaliser les fonctions du système digestif et préviennent également les effets de l'acétylcholine et des cholinomimétiques. Cette série comprend:

  • Platyphylline.
  • Chlorosine.
  • Métacine.
  • L'atropine.
  • Spasmolitine.

Antiacides

Le processus inflammatoire dans le pancréas est souvent accompagné d'une pathologie gastrique, dans laquelle il y a une libération accrue d'acide chlorhydrique. Afin de le neutraliser, ainsi que de former une barrière protectrice sur les parois de l'organe, l'utilisation d'antiacides est indiquée. Avec la pancréatite, en règle générale, des médicaments non résorbables de ce groupe sont utilisés: Fosfalugel, Maalox, Alumag, Palmagel, Altacid. Ils contiennent de l'hydroxyde de magnésium et d'aluminium, ce qui explique leur effet positif..

Ces médicaments ne doivent pas être utilisés pour l'insuffisance rénale, la carence en phosphore, l'allaitement maternel, pendant la grossesse. De plus, ces comprimés ne doivent pas être utilisés par des personnes intolérantes au galactose et au fructose..

Quant au médicament Phosphalugel, il peut être prescrit aux enfants à partir de six mois, il est également autorisé aux mères allaitantes et aux femmes enceintes. Pratiquement aucun effet secondaire. Peut parfois causer de la constipation.

Antispasmodiques

Dans la plupart des cas, la maladie s'accompagne d'un syndrome douloureux. Pour l'arrêter, des antispasmodiques sont prescrits. Ils aident à éliminer les spasmes musculaires lisses. De plus, ces médicaments sont utilisés pour traiter la pancréatite et la cholécystite, car ces pathologies se développent souvent ensemble. Ce groupe comprend: Riabal, No-shpa, Spazmolin, Spazmomen, Drotaverin, Papaverin et autres. Ce dernier peut provoquer des effets secondaires du travail du système cardiovasculaire..

Préparations enzymatiques

Un certain nombre d'enzymes comprennent des médicaments tels que Panzinorm, Festal, Creon, Enzistal, Pancurmen, Pancreatin. Ils contiennent de la lipase, de l'amylase et de la protéase. Une telle composition de médicaments a l'effet suivant sur la santé du patient:

  • Combat les troubles dyspeptiques.
  • Normalise la digestion des aliments.
  • Favorise la bonne absorption de la matière organique.
  • Facilite le travail du pancréas.

Quand des agents antibactériens sont nécessaires?

Commencez le traitement de la maladie avec l'utilisation des médicaments ci-dessus. Si, suite à toutes les prescriptions du médecin, le soulagement ne se produit pas pendant plusieurs jours, un spécialiste peut prescrire des antibiotiques. En outre, ces médicaments pour la pancréatite sont utilisés en cas de développement de complications de la maladie. Ils contribuent à la destruction de la microflore bactérienne, qui peut servir de source d'infection. Le cours du traitement avec ces médicaments est déterminé en fonction de la gravité de la pathologie. Dans la plupart des cas, il est de 5 à 7 jours. Pour obtenir l'effet le plus rapide possible, les agents antibactériens sont administrés par voie parentérale. Si la maladie est grave, une thérapie combinée peut être utilisée, ce qui implique l'administration du médicament par injection, ainsi que l'ingestion. Avec des agents antibactériens, l'utilisation de probiotiques est montrée, car sous l'influence des premiers, absolument toute la microflore intestinale meurt, ce qui peut provoquer un trouble du canal digestif. A cet effet, Yogurt, Linex sont prescrits. L'évolution dépend de la durée du traitement antibiotique. Sous forme de comprimés, de tels moyens sont souvent utilisés:

  • Amoxiclav. Fournit un effet antimicrobien dans les plus brefs délais. Appliqué une fois par jour.
  • Azithromycine. Possède un large éventail d'effets. Le cours d'application peut durer jusqu'à 10 jours. Les comprimés doivent être bu deux fois par jour après les repas..
  • Sumamed. Ce médicament est largement utilisé pour traiter la pancréatite, car il a un bon effet. Le médicament est pris 2 fois par jour..
  • Abaktal. Il a également un excellent effet cicatrisant. Vous devez l'utiliser une fois par jour, le cours dure de 3 à 5 jours.

Pour l'administration intramusculaire, dans la plupart des cas, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Doxycycline.
  • Ampiox.
  • Ceftriaxone.
  • Céfatoxime.

Tout agent antibactérien doit être utilisé exclusivement selon les directives d'un médecin et sous sa surveillance obligatoire, car une utilisation inappropriée de ces médicaments peut aggraver encore la situation..

Pour que le traitement médicamenteux apporte le résultat souhaité, le patient doit suivre un régime strict, qui implique le rejet des aliments gras, frits et épicés..

Le traitement de la pancréatite avec des médicaments implique l'utilisation de divers groupes de médicaments. Cette approche est capable de sauver complètement le patient des problèmes de pancréas..

Traitement de la pancréatite avec des médicaments

La pancréatite est une maladie du pancréas qui peut entraîner de graves complications et nécessite donc une attention médicale immédiate. Pour la thérapie, un traitement complexe est utilisé en utilisant un médicament d'effets différents.

Signes et symptômes de la pancréatite

La pancréatite est un processus inflammatoire qui se développe dans les tissus du pancréas. Ses causes sont une mauvaise alimentation, l'abus de boissons alcoolisées et de drogues, certaines maladies du tractus gastro-intestinal, un traumatisme mécanique de l'abdomen, des troubles métaboliques.

La lésion peut être localisée dans n'importe quelle partie de l'organe et avoir une échelle différente, mais provoque toujours une grave détérioration.

L'inflammation du pancréas peut entraîner des lésions tissulaires nécrotiques et des conséquences désagréables, dans les cas graves, mortelles.

La maladie peut se développer progressivement, mais le plus souvent, elle a une évolution aiguë. Les premiers symptômes de la pancréatite comprennent:

  • douleur coupante sévère et prolongée dans le haut de l'abdomen;
  • nausées, vomissements intenses qui n'apportent pas de soulagement, ballonnements, éructations;
  • augmentation de la température corporelle;
  • détérioration du bien-être général - faiblesse, somnolence, étourdissements, dans les cas graves, perte de conscience et coma.

Avec le développement de tels symptômes, vous devez immédiatement consulter un médecin - la pancréatite peut entraîner de graves complications.

Traitement de la maladie

Les troubles aigus et chroniques du pancréas ont un effet négatif sur tout le corps. L'organe endommagé cesse de remplir ses fonctions, qui ne sont pas seulement dans la digestion des aliments, mais dans la synthèse d'enzymes et d'hormones importantes. En conséquence, le travail des systèmes digestif, endocrinien et hormonal est perturbé, le développement d'une intoxication générale, d'une cholécystite et d'autres complications est possible..

Il est possible d'utiliser un traitement alternatif pour la pancréatite uniquement en association avec un traitement conservateur après consultation d'un médecin.

Le traitement de la pancréatite avec des médicaments et des médicaments pour un adulte vise à éliminer les sensations désagréables, à arrêter le processus inflammatoire, à soutenir les fonctions des organes et à améliorer l'état général du patient.

Pour cela, des médicaments ayant des effets différents sont utilisés, qui sont sélectionnés individuellement, en fonction de l'évolution de la maladie, de la gravité des symptômes et des caractéristiques du corps du patient..

Anti-douleurs

L'apparition et l'exacerbation de la pancréatite s'accompagnent d'un syndrome douloureux intense, qui est de nature zona. Le plus souvent, les analgésiques sont utilisés pour éliminer le syndrome douloureux - Analgin, Baralgin et leurs analogues.

    Analgin. Un analgésique commun qui a un effet rapide se présente sous la forme d'une pilule ou d'une injection. En cas de douleur intense à l'intérieur, prenez 0,75-3 mg une fois, la dose de solution pour injection intramusculaire est de 1-2 ml.

La plupart des analgésiques sont considérés comme des médicaments sûrs et abordables. N'oubliez pas qu'ils ont des indications, des contre-indications et des effets secondaires. Il est fortement déconseillé de violer les recommandations d'utilisation, sinon l'état du patient pourrait s'aggraver. En l'absence de l'effet des analgésiques conventionnels, des analgésiques narcotiques plus puissants sont utilisés.

Analgésiques opioïdes

Le tramadol, la bupernorphine, l'Omnopon et d'autres médicaments utilisés pour le syndrome douloureux sévère sont classés comme analgésiques opioïdes. Ce sont des médicaments sur ordonnance et soulagent fortement la douleur. Le traitement avec ces médicaments à domicile n'est pas possible, car leur utilisation peut entraîner des effets secondaires graves et une dépendance. La posologie et la durée du cours sont choisies individuellement et le traitement est effectué sous surveillance médicale exclusivement dans un hôpital.

Médicaments antispasmodiques

Les médicaments antispasmodiques agissent sur les muscles lisses du tube digestif, le détendent et facilitent la sortie des enzymes, réduisant ainsi le syndrome douloureux et soulageant l'état général du patient. À la maison, les antispasmodiques ne peuvent être utilisés que sous forme de comprimés et d'injections intramusculaires. En l'absence d'effet, des solutions pour perfusion intraveineuse (compte-gouttes) sont utilisées, mais elles peuvent être effectuées exclusivement dans un établissement médical.

Liste des médicaments

Parmi les antispasmodiques les plus facilement disponibles sont No-Shpa et Papaverine. Ils sont vendus en pharmacie sans ordonnance et présentent un nombre minimal d'effets secondaires et de contre-indications. En l'absence de résultat, la pantifilline, l'atropine et leurs analogues sont utilisés.

    No-shpa (Drotaverin). Médicament à base de chlorhydrate de drotavérine. L'effet se produit 15 minutes après l'administration, avec une administration orale, une dose unique est de 80 mg de substance active, avec une administration intramusculaire - 2 ml.

Les antispasmodiques ont un effet rapide mais temporaire. Si le processus inflammatoire progresse, la douleur reviendra bientôt. L'utilisation à long terme d'antispasmodiques n'est pas recommandée, car cela peut nuire à la santé du patient.

Agents enzymatiques

En cas de dysfonctionnement du pancréas, il existe une carence en enzymes qui aident à décomposer les aliments. Pour soutenir le fonctionnement de l'organe, les médecins prescrivent des médicaments contenant de l'amylase, de la protéase, de la lipase, etc. Ils aident à normaliser le processus de digestion des aliments et à éliminer les symptômes désagréables..

Une drogueSubstance activeMode d'applicationFabricantPrix, frottez.
De fêteHémicellulose (extrait de bile bovine)1 comprimé par jour pendant ou après les repasAventis Pharma Ltd, Inde / Ukraine220
CréonPancréatineLa posologie dépend de l'évolution clinique de la maladieAbbott Laboratories GmbH, Allemagne350
PanzinormPancréatine1 comprimé aux repas trois fois par jourKrka, dd, Novo mesto, Slovénie185
MezimPancréatine à activité lipolytique1 à 2 comprimés (capsules) 1 à 3 fois par jourBerlin-Chemi AG (Menarini Group), Allemagne150

Il est possible d'utiliser des préparations enzymatiques uniquement avec une évolution lente de la maladie. Avec une inflammation sévère, ils peuvent aggraver la condition, par conséquent, leur utilisation est interdite. Les conditions aiguës nécessitent un traitement avec des médicaments qui inhibent l'activité du pancréas et préviennent les complications.

Médicaments antisécrétoires

Avec l'inflammation et le gonflement des tissus du pancréas, une production excessive d'enzymes se produit, à la suite de laquelle l'organe commence à digérer ses propres tissus. Pour réduire le risque de nécrose, des médicaments sont utilisés pour réduire la production d'enzymes et bloquer certains récepteurs, grâce auxquels l'état du pancréas est normalisé. Ces médicaments comprennent les inhibiteurs des récepteurs de l'histamine H2, les inhibiteurs de la pompe à protons et les anti-enzymatiques.

Bloqueurs des récepteurs H2-histamine

L'excitation des récepteurs H2-histamine conduit à une stimulation des glandes digestives, gastriques et salivaires, ainsi qu'à une sécrétion biliaire active. Les médicaments de la catégorie des inhibiteurs des récepteurs H2-histamine réduisent la sensibilité à l'histamine, réduisent la production d'acide chlorhydrique et rendent la muqueuse gastro-intestinale plus résistante aux facteurs négatifs. Leur utilisation aide à réduire l'activité du pancréas, à éliminer l'inflammation et le gonflement. Les médicaments les plus courants sont la cimétidine, la ranitidine, la famotidine.

Les inhibiteurs de la pompe à protons

L'action des médicaments vise à bloquer l'activité d'un certain nombre d'enzymes, connues en médecine sous le nom de pompe à protons. Ils participent à la production d'acide chlorhydrique qui, s'il est trop concentré, peut entraîner une inflammation, un œdème, des lésions ulcéreuses et d'autres complications..

Les inhibiteurs de la pompe à protons maintiennent un pH normal dans l'estomac et sont considérés comme plus sûrs et plus efficaces que les inhibiteurs des récepteurs de l'histamine H2. Les médicaments de cette catégorie comprennent Omeprazole, Pantoprazole, Omez, Nolpaza.

Médicaments antienzyme

Dans certains cas, des médicaments anti-enzymes sont utilisés pour éliminer les symptômes et prévenir les complications de la pancréatite. Ils bloquent l'activité excessive des enzymes, dont l'action peut avoir un effet négatif sur l'état du pancréas. Les médicaments anti-enzymes réduisent l'œdème et l'activité tissulaire, favorisent la guérison de la muqueuse gastro-intestinale et empêchent les processus nécrotiques. Les médicaments anti-enzymatiques comprennent Contrikal, Aprotinin, Gordox, Ingitril.

Tous les médicaments ci-dessus ne peuvent être pris que selon les directives d'un médecin. La posologie et la durée d'admission sont calculées individuellement, en fonction de l'évolution clinique de la maladie, de la gravité des symptômes et d'autres facteurs. En l'absence d'indications graves, leur utilisation n'est pas recommandée, sinon de graves dysfonctionnements du pancréas sont possibles, ce qui entraînera des complications.

Médicaments cholérétiques

Avec le développement d'un processus inflammatoire dans les tissus du pancréas, une stagnation de la bile se produit, ce qui aggrave l'état du pancréas, provoque des effets secondaires du foie et de la vésicule biliaire. Pour normaliser les fonctions du système biliaire, des médicaments spéciaux sont utilisés, notamment:

  • Cholenzyme;
  • Essentiale;
  • Allochol;
  • Hofitol;
  • Ursosan;
  • Nikodine.

Les médicaments ont une composition, un mécanisme d'action et des caractéristiques d'application différents, ils sont donc prescrits par un médecin sur une base individuelle..

Il est interdit d'utiliser des anti-inflammatoires non stéroïdiens pour la pancréatite, car ils augmentent le risque d'hémorragie interne.

Lors de l'élaboration d'un schéma thérapeutique pour la pancréatite avec l'utilisation de différents médicaments, il est nécessaire de prendre en compte non seulement les indications, contre-indications et effets secondaires, mais également les interactions médicamenteuses. Un médicament de différentes catégories peut neutraliser ou améliorer l'effet thérapeutique, ainsi qu'accroître le risque de développer des effets indésirables. En conséquence, la thérapie complexe de la pancréatite doit être effectuée sous la surveillance d'un médecin et les conditions aiguës et sévères nécessitent une hospitalisation immédiate du patient..

Le mieux pour traiter la pancréatite?

Le pancréas est un organe vital impliqué dans les processus digestifs et endocriniens. La pancréatite, considérée comme la maladie organique la plus courante, provoque non seulement des symptômes douloureux, mais contribue également au développement de processus inflammatoires dans les tissus. Des troubles graves des systèmes digestif, biliaire et endocrinien peuvent devenir des complications de la maladie, et un processus nécrotique étendu constitue une menace pour la vie du patient.

Les symptômes de la pancréatite peuvent être soulagés avec des analgésiques, des médicaments enzymatiques et antisécrétoires, mais ils sont incapables de guérir complètement la maladie. Pour normaliser les fonctions du pancréas, un traitement complexe est nécessaire, prescrit par un médecin, et en l'absence d'effet, une intervention chirurgicale. Pour éviter la récurrence de la pathologie, les patients doivent renoncer à leurs mauvaises habitudes et à une alimentation appropriée tout au long de leur vie..

Partage avec tes amis

Faites quelque chose d'utile, cela ne prendra pas longtemps

Comment traiter correctement la pancréatite chronique?

Si, à la suite d'un examen, une personne a une pancréatite chronique, elle doit tout d'abord changer de mode de vie et être prête pour un traitement à long terme. Un médecin expérimenté répondra à toutes les questions du patient sur la façon de traiter la pancréatite chronique.

La pancréatite est une inflammation du pancréas, à la suite de laquelle les enzymes produites par cet organe ne sont pas excrétées dans l'espace duodénal, mais sont retenues dans la glande, ce qui conduit à l'autodestruction des tissus organiques.

À la suite du développement de la pathologie, des substances toxiques se forment qui pénètrent dans la circulation sanguine et ont un effet néfaste sur le fonctionnement d'autres organes. La pancréatite chronique est une maladie caractérisée par une douleur constante ou périodique.De plus, la maladie est caractérisée par l'apparition de troubles endocriniens et des modifications de la structure des tissus du pancréas.

La différence entre un pancréas sain et malade

En CP, les signes du développement de la maladie ne sont pas aussi prononcés que dans la forme aiguë de la maladie. La faible gravité des signes de la maladie nécessite un examen approfondi du corps pour établir un diagnostic précis et les raisons qui ont provoqué l'apparition de la maladie. Ceci est nécessaire pour savoir comment traiter correctement la pancréatite chronique du pancréas..

CP est capable de se développer comme une maladie indépendante, mais il arrive que le développement de la maladie soit une conséquence de l'apparition d'autres maux dans le corps humain. Dans le cas où la maladie est la conséquence d'autres affections, la pancréatite chronique est appelée secondaire ou réactive.

Causes et symptômes du développement de la maladie

Les principales raisons menant au développement de la maladie sont considérées comme suit:

  • alcoolisme sous forme chronique: la consommation fréquente de boissons alcoolisées en grande quantité contribue grandement au développement dans l'organisme d'un grand nombre de pathologies diverses, y compris la pancréatite chronique;
  • affections du foie et des canaux qui assurent l'excrétion de la bile, sous forme chronique;
  • maladies du tube digestif;
  • violation chronique du régime;
  • utilisation à long terme de certains médicaments qui provoquent le développement d'un processus inflammatoire dans le pancréas;
  • prédisposition héréditaire;
  • l'ulcère duodénal.
Raisons de la pancréatite

Les principaux symptômes de la PC sont considérés comme les suivants:

  • douleur dans l'abdomen, qui s'intensifie après avoir mangé;
  • la survenue d'une sensation de nausée après l'ingestion d'aliments riches en graisses, une seule envie de vomir;
  • jaunissement de la peau, de la sclérotique des globes oculaires et de la membrane muqueuse de la cavité buccale;
  • le développement du diabète sucré aux stades ultérieurs du développement de la maladie.

Important! Avec la progression de la CP chez une personne, les symptômes caractéristiques de la maladie sont instables, ils peuvent disparaître pendant un certain temps, en règle générale, ils apparaissent à des moments d'exacerbation de la maladie et disparaissent pendant la rémission.

Le développement de la pancréatite chronique se produit assez lentement - sur plusieurs années. Pour cette raison, lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, une personne n'y prête le plus souvent pas attention et, sans examiner le corps, ne pense pas à la question de savoir comment traiter la pancréatite chronique et quels médicaments sont les meilleurs pour cela..

Important! Le plus souvent, une personne reçoit un diagnostic de développement simultané d'une pancréatite chronique et d'une cholécystite dans le corps, ce qui nécessite une approche intégrée du traitement des troubles.

Si deux pathologies sont détectées simultanément, il faut recourir à leur traitement complexe. Le traitement doit être sous la supervision d'un professionnel de la santé et conformément à ses recommandations, comment traiter la pancréatite chronique et la cholécystite.

Principes de base du traitement de la pancréatite chronique

En cas d'exacerbation de la maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin pour obtenir de l'aide afin de traiter correctement l'exacerbation de la pancréatite chronique. En se tournant vers un médecin spécialiste, le patient peut apprendre en détail quels médicaments sont les meilleurs pour traiter la pancréatite chronique, les dosages individuels des médicaments recommandés sont également importants..

Dans le processus de traitement de la forme chronique de la maladie, plusieurs méthodes différentes d'influence médicale sur le corps sont utilisées. Le complexe de méthodes de traitement comprend:

  • régime;
  • élimination des symptômes de douleur apparus;
  • restauration de l'état normal et du fonctionnement des organes inclus dans le système digestif;
  • élimination du déficit enzymatique pancréatique;
  • soulagement des processus de nature inflammatoire dans les tissus de l'organe;
  • restauration du fonctionnement normal des tissus organiques;
  • prévention des complications.

Cette liste de méthodes représente une certaine approche standard du traitement de la maladie, elle est suivie par la plupart des médecins traitants. Au cours du traitement, le médecin prend en compte les caractéristiques individuelles du patient et décide de la meilleure façon de traiter l'exacerbation de la pancréatite chronique dans chaque cas spécifique.

Principes du traitement médicamenteux de la maladie

Souvent, les patients souffrant de pancréatite se demandent où la pancréatite chronique au stade aigu est traitée. Le plus souvent, les médecins recommandent de traiter la pancréatite chronique en phase d'exacerbation en milieu hospitalier. Cela vous permet de répondre plus rapidement aux changements de l'état du corps et d'ajuster rapidement le processus des procédures médicales et la prise de médicaments.

Les principales tâches du traitement de la pancréatite lors d'une exacerbation sont:

  • soulagement de la douleur;
  • correction corporelle.

Pour réduire la douleur lors d'une exacerbation, vous devez suivre un régime spécial strict recommandé par votre médecin..

Des analgésiques non narcotiques tels que l'aspirine ou le diclofénac peuvent être prescrits en cas de douleur intense. Ces médicaments aident à réduire l'intensité du processus inflammatoire, ce qui en soi contribue à réduire la douleur..

Analgésique pour la pancréatite

Pour les douleurs très intenses, les médecins peuvent prescrire de l'octréotide. Ce médicament inhibe la synthèse des hormones qui stimulent le fonctionnement du pancréas. Le médicament est utilisé uniquement si le patient est traité dans un hôpital.

Avec le développement prolongé de la maladie, le tissu normal de l'organe est remplacé par un tissu conjonctif, ce qui provoque l'apparition de troubles graves du fonctionnement et la perte de fonctions caractéristiques du pancréas.

Afin de corriger l'activité de l'organe, un cours de préparations spéciales est prescrit, contenant des enzymes pancréatiques. Ces médicaments comprennent Mezim, Pancreatin, Festal et quelques autres. La réception d'enzymes pancréatiques aide à normaliser le processus de digestion et réduit les symptômes de la douleur. De telles propriétés des médicaments permettent dans une certaine mesure de décharger le pancréas, d'en réduire la charge..

Mezim appartient également aux médicaments pancréatiques.

La progression à long terme de la pancréatite chronique entraîne des perturbations dans la production d'insuline par la glande, qui est une hormone qui contrôle le métabolisme du glucose dans le corps humain. Une quantité insuffisante de cette hormone provoque le développement du diabète.

Traitement de la maladie à l'aide de remèdes populaires

Lorsqu'une période de rémission survient après une exacerbation, les patients s'intéressent à la manière dont la pancréatite chronique peut être traitée à domicile. En règle générale, à la sortie de l'hôpital, les médecins donnent au patient une liste complète de recommandations sur la façon d'effectuer des procédures médicales et de prendre des médicaments à domicile pendant la période de rémission..

Lors du traitement de la pancréatite chronique à la maison, vous pouvez utiliser divers remèdes appartenant à la catégorie des remèdes populaires. Quoi utiliser et comment traiter la pancréatite chronique avec des remèdes populaires, votre médecin peut vous le dire. Il n'est pas recommandé d'utiliser un tel traitement sans consulter un médecin..

L'un des remèdes populaires pour le traitement de la pancréatite est un rouage

Les méthodes alternatives les plus populaires de traitement de la pancréatite chronique sont les recettes:

  • à base d'écorce d'épine-vinette;
  • clous de girofle à base d'herbe;
  • à base de jus de pomme de terre.

Lorsque vous utilisez l'épine-vinette pour le traitement, prenez son écorce écrasée et faites bouillir pendant 15 minutes. Pour préparer le bouillon, vous devrez prendre 1 cuillère à soupe. l. aboyer dans un verre d'eau. Après avoir préparé le bouillon, refroidissez-le et prenez 1 cuillère à soupe. l. 3 fois par jour.

Traitement du jus de pomme de terre

Pour préparer l'infusion de clous de girofle, vous avez besoin d'une cuillère à café de l'herbe. Versez de l'eau bouillante sur une cuillerée d'herbes, insistez et laissez refroidir. Ensuite, l'agent filtré est pris dans 1 cuillère à soupe. l. 3 fois par jour 30 minutes avant les repas.

Le jus de pomme de terre, obtenu à partir de 1 à 2 pommes de terre de taille moyenne, est consommé cru 30 minutes avant les repas. Le traitement du jus de pomme de terre dure 7 jours.