Comment traiter la pancréatite pancréatique à la maison

Cliniques

Un travail incorrect du pancréas apporte un inconfort considérable à une personne. De plus, la maladie menace de complications graves si des mesures ne sont pas prises à temps. Par conséquent, la question de savoir comment traiter la pancréatite tourmente tous ceux qui sont confrontés à ce problème. Comment le pancréas est traité avec des médicaments et des méthodes non traditionnelles, vous apprendrez de la revue présentée.

Qu'est-ce que la pancréatite et comment la traiter

Une mauvaise alimentation est la principale cause des symptômes de la pancréatite. L'inflammation se produit en raison d'une suralimentation fréquente, de la consommation d'aliments épicés et trop gras. En cas d'adhésion fréquente à un régime strict, le risque de développer la maladie est également élevé. En raison du manque de protéines et de graisses, le corps ne fonctionne pas correctement. Dans le même temps, la prise de boissons alcoolisées augmente considérablement les chances d'une personne de développer une pancréatite.

Les femmes sont diagnostiquées comme une maladie secondaire à la suite de:

  1. Problèmes de vésicule biliaire.
  2. Ulcère de l'estomac.
  3. Cholangite (dysfonctionnement des voies biliaires).
  4. Calculs biliaires.
  5. Abus de cigarettes et d'alcool.

Le traitement du pancréas dépend de l'étendue de la maladie. La maladie peut être chronique ou aiguë. Le manque de traitement entraînera inévitablement de tristes conséquences. Une personne peut avoir une nécrose pancréatique, une cholécystopancréatite, un diabète ou une nécrose pancréatique. Toutes les complications se répercutent plus tard sur d'autres diagnostics, y compris le cancer.

Aigu

La forme aiguë de la maladie est parfois difficile à diagnostiquer. Le patient ressent une gêne au niveau des omoplates, du cœur, de l'épaule, du côté gauche du corps. Dans le même temps, la condition humaine progresse dynamiquement pour le pire. Dans de tels cas, un traitement de la pancréatite dans un hôpital est nécessaire, de préférence dès que possible. Il n'est pas rare de devoir recourir à une chirurgie du pancréas.

Chronique

Il existe une autre forme de maladie - chronique. Avec elle, le pancréas est constamment enflammé et ne fonctionne pas correctement. La nourriture est mal absorbée dans les intestins, ce qui entraîne le développement d'un grand nombre de bactéries pathogènes. Symptômes d'une exacerbation de la maladie dans ce cas:

  • diarrhée (peut être répétée jusqu'à 7 fois par jour; une personne perd rapidement du poids si une exacerbation se produit fréquemment);
  • éructations;
  • vomissement;
  • ballonnements.

Le traitement de la pancréatite chronique comprend une nutrition adéquate, une thérapie de soutien et des examens échographiques réguliers. Cela permettra d'identifier les changements pour le pire au stade initial et d'éviter le développement de complications. Dans les formes sévères, en plus du traitement médicamenteux, le patient se voit prescrire la faim pendant 3 à 5 jours et parfois une nutrition entérale.

  • Le genou fait mal de l'intérieur
  • Comment identifier et traiter l'obstruction intestinale
  • Huile d'arbre à thé - propriétés et utilisations pour le traitement de diverses maladies

Traitement du pancréas avec des remèdes populaires

Aider le corps à traiter la pancréatite à la maison est une méthode tout aussi efficace. Le traitement de la maladie avec des remèdes populaires n'apporte de bons résultats que s'il est effectué correctement. De nombreux produits dans le jardin et dans le réfrigérateur peuvent aider une personne s'ils sont utilisés correctement. Un régime strict ou même un jeûne, les recettes pour les grands-mères et les mères ne sont pas moins efficaces pour traiter l'inflammation du pancréas que les médicaments.

Herbes

La phytothérapie est l'un des moyens les plus populaires d'éliminer de nombreuses maladies, qui est utilisée par les Russes depuis longtemps. Il est efficace pour la prévention et aidera à guérir le pancréas. Comment la pancréatite est-elle traitée avec des herbes? Prenez régulièrement des décoctions et des infusions. Par exemple, la camomille, l'immortelle, la chélidoine et l'absinthe sont insistées et prises un demi-verre avant les repas..

La recette de la préparation:

  1. Les herbes sèches et les fleurs prennent 1 cuillère à soupe. cuillères de chaque grade.
  2. Versez de l'eau bouillante (300 ml).
  3. Détendez-vous et buvez 6 fois par jour.

L'avoine

L'un des moyens traditionnels simples et efficaces de traiter la pancréatite à la maison consiste à inclure l'avoine dans l'alimentation. Cette céréale est connue en médecine pour ses propriétés nettoyantes et est utilisée depuis de nombreuses années pour éliminer les toxines et les toxines de l'organisme. La farine d'avoine ou le lait est utile non seulement pour la pancréatite, mais aussi pour la récupération du foie. Pour préparer le produit à la maison, faites bouillir de l'avoine non pelée (céréales à grains entiers).

Mon chéri

Le produit apicole est très utile pour le corps. C'est un agent antiseptique, anti-inflammatoire et protecteur. Comment traiter la pancréatite avec du miel? Mélangez 100 g de miel avec du jus de radis noir (250 ml). Le produit résultant est utilisé pendant un mois chaque jour pendant 1 cuillère à soupe. cuillère avant les repas. Cela aidera à normaliser les processus métaboliques, à régénérer les cellules endommagées, à renouveler le sang.

Régime

Pour ceux qui voudraient apprendre comment traiter la pancréatite avec un régime, il est important d'apprendre la règle: «Des aliments moins nocifs, plus sains». Pendant les premiers jours, vous devez refuser de manger. À ce stade, un déchargement complet du tractus gastro-intestinal doit se produire et le pancréas cessera de produire un excès d'enzyme. Au premier stade du traitement, il est permis de prendre des décoctions à base de plantes, de l'eau sans gaz, des cynorrhodons. Ensuite, environ deux semaines de nutrition séparée sont prescrites et le régime est progressivement augmenté.

Traitement de la pancréatite avec des médicaments

Le traitement du pancréas chez un enfant ou un adulte repose sur une combinaison de plusieurs méthodes à la fois. Le schéma est le suivant:

  1. Faim.
  2. Administration intraveineuse de vitamines.
  3. Les antibiotiques.
  4. Si nécessaire, antispasmodiques, antihistaminiques, anticholinergiques.

Pilules

  • Quel est le remède le plus efficace contre l'acné et l'acné
  • Salade Kirieshki: recettes simples avec photos
  • Pourquoi les noisettes sont utiles - propriétés d'une noix. Les méfaits et les avantages des noisettes, vidéo

Après le diagnostic, les médecins prescrivent des médicaments au patient individuellement:

  1. Si le patient a un développement secondaire de cholangite, des antibiotiques sont prescrits: "Cefspan", "Doxycycline", "Ampiox".
  2. Les médicaments antispasmodiques pour la pancréatite utilisent les éléments suivants: «No-shpa», «Gastrocepin», «Platifillin», «Atropine».
  3. Si la maladie s'accompagne d'un gonflement, des diurétiques sont également prescrits.
  4. En cas de violation de la fonction secrète externe du pancréas, des préparations enzymatiques sont prescrites: «Vigeratin», «Pancreatin», «Nigedazu».
  5. Des analgésiques peuvent être prescrits: "Baralgin", "Pentazocin", "Ibuprofen".

Médicaments pour le traitement du pancréas

En plus des comprimés pour le traitement de la pancréatite, des solutions injectables, des suspensions, des microsphères sont utilisées:

  1. La préparation enzymatique "Creon" ne contient pas d'acides biliaires. Contient des ingrédients naturels qui aident à décomposer les graisses et les protéines.
  2. La «gentamicine» est un antibiotique de la classe des aminosides. Il est utilisé par voie intramusculaire pour prévenir les complications.
  3. «Cerucal» est administré par voie intramusculaire pour éviter les vomissements.

Homéopathie

Le traitement de la pancréatite par homéopathie est prescrit aux patients en conjonction avec un régime strict, parfois avec la nomination d'insuline (enzymes ou hormones). La procédure est réalisée en milieu hospitalier. C'est une thérapie conservatrice qui établit un cadre rigide pour le patient. Le traitement vous permet d'obtenir une rémission stable de la pancréatite chronique, pour éviter les complications. Parfois, sous réserve du régime et des exigences du médecin, une personne est complètement guérie.

La pancréatite peut-elle être complètement guérie?

Toute personne confrontée à un problème se pose la question: "La pancréatite chronique peut-elle être complètement guérie?" On pense qu'il est impossible de se débarrasser de l'inflammation pancréatique pour toujours. Cela empêche les gens de poursuivre le traitement. La pancréatite peut être guérie par ceux qui n'abandonnent pas d'essayer et de réussir, se débarrassant de la maladie.

Le traitement de la pancréatite chronique au stade aigu est prolongé jusqu'à guérison complète. Sinon, les signes de la maladie réapparaîtront. L'inflammation du pancréas est préjudiciable au corps. Pour éviter les complications graves, il est important de commencer le traitement tôt. À partir de quelques jours de faim, en continuant avec un régime strict et des médicaments, il est parfois possible de vaincre la maladie. Le succès de la procédure dépend du patient, de sa volonté et de sa responsabilité. Le médecin aide à soulager la douleur aiguë et donne des instructions. Récupération supplémentaire entre les mains du patient.

Si une personne valorise la santé, elle respectera les recommandations suivantes pour le traitement de la pancréatite:

  • Refuser des mauvaises habitudes.
  • Mange correctement.
  • Éviter le stress.

Quel médecin traite la pancréatite

Pour un traitement du pancréas réussi, il est important de consulter le bon spécialiste. Cette maladie relève de la compétence d'un certain nombre de spécialistes et nécessite un examen de tous:

  1. En cas de douleur aiguë, référez-vous au chirurgien.
  2. Après cela - au gastro-entérologue.
  3. Le patient doit être contrôlé par un endocrinologue pour des complications selon le profil.
  4. Après la sortie - observation par un thérapeute.

Vidéo: comment traiter le pancréas à la maison

Les méthodes modernes de traitement de la pancréatite aident à combattre les complications, la douleur aiguë et à prévenir les exacerbations fréquentes. Une approche intégrée de la lutte contre la maladie, un mode de vie correct et des médicaments efficaces soulageront l'inconfort et l'inconfort. Dans la vidéo ci-dessous, vous verrez des recommandations pour la thérapie à domicile..

Revues de traitement

Lyubov, 47 ans Je vis avec une pancréatite depuis sept ans. Je prends régulièrement de la pancréatine et de l'oméprozole pour améliorer le fonctionnement du tube digestif. Grâce à cela, le pancréas n'est pas particulièrement inquiet. J'aime vraiment les médicaments peu coûteux et efficaces.

Inga, 27 ans Ma mère souffre de pancréatite chronique depuis plusieurs années. Un traitement pour une exacerbation à l'hôpital est prescrit et à la maison, elle boit du jus de chou. Il contient des enzymes qui aident le pancréas à fonctionner.

Ivan, 43 ans Le médecin a recommandé un traitement homéopathique pour la pancréatite. Le problème du pancréas est devenu moins inquiétant, mais une éruption cutanée est apparue. En raison de complications, il n'était pas satisfait du traitement.

Pancréatite: symptômes de l'inflammation pancréatique et mesures de traitement

En règle générale, nous nous inquiétons le plus souvent de la santé du cœur et des vaisseaux sanguins, moins souvent - du foie ou des reins, ne se souvenant presque pas du pancréas. Pendant ce temps, cet organe est vital pour le fonctionnement normal du corps. C'est là que se déroule la synthèse de l'insuline - une hormone qui régule presque tous les processus biochimiques à l'intérieur de la cellule. Et c'est le pancréas qui produit des enzymes digestives qui assurent le déroulement normal des processus de digestion des aliments et d'absorption des nutriments. En effet, contrairement aux idées reçues, l'étape principale de la digestion ne se déroule pas dans l'estomac, mais dans l'intestin grêle, où pénètre le suc pancréatique..

Pancréatite: quelle est cette maladie et quelles sont ses manifestations?

L'inflammation du pancréas est appelée pancréatite. Ses manifestations sont assez typiques: une douleur très forte et vive dans le haut de l'abdomen, qui irradie vers le dos ou entoure le torse et ne peut être soulagée par les analgésiques conventionnels. Une autre plainte caractéristique est des vomissements abondants et répétés, qui ne peuvent pas non plus être arrêtés à la maison avec des antiémétiques conventionnels. De plus, lors de l'examen, le médecin note la tension des muscles du haut de l'abdomen..

Ces signes - la triade classique des symptômes - sont caractéristiques à la fois de la pancréatite aiguë et de l'exacerbation de la pancréatite chronique..

Mais dans un processus chronique, c'est-à-dire avec une inflammation qui dure plusieurs mois et années, en plus de la douleur, des signes d'insuffisance pancréatique exocrine (manque d'enzymes digestives) apparaissent, parmi lesquels:

  • ballonnements, grondements, douleurs abdominales;
  • envie soudaine et prononcée de déféquer;
  • copieuses selles graisseuses fétides flottant à la surface de l'eau;
  • perte de poids, chez les enfants - retard de croissance et de développement.

Ces manifestations se produisent en raison du fait que les aliments non complètement digérés ne pénètrent pas dans la circulation sanguine pour fournir au corps des nutriments, mais restent dans la lumière intestinale et l'irritent..

Inflammation du pancréas: causes

Quelle que soit l'inflammation du pancréas - aiguë ou chronique, du point de vue des statistiques médicales, sa cause principale est un excès d'alcool. Son usage excessif cause jusqu'à 55% des pancréatites aiguës [1] et 80% des pancréatites chroniques [2].

Autres causes possibles de pancréatite aiguë:

  • Maladies des voies biliaires (35%). Avec une pression accrue dans les voies biliaires, leur contenu commence à être projeté dans les conduits voisins (et ayant une sortie) du pancréas. La bile endommage les tissus qui normalement ne devraient pas entrer en contact avec elle, ce qui provoque une inflammation.
  • Traumatisme du pancréas (4%). Elle peut être à la fois domestique (coups, accidents de la circulation, etc.), et provoquée par les actions des médecins lors d'une opération ou de tests diagnostiques.
  • Autres raisons (6%): virus (hépatite, oreillons, cytomégalovirus), tumeurs et autres maladies des organes voisins, prise de certains médicaments (hormones, certains antibiotiques, diurétiques et cytostatiques), réactions allergiques (choc anaphylactique), processus auto-immunes.

Les causes de la pancréatite chronique ne sont pas trop différentes des causes aiguës. L'alcool est également en premier lieu ici, en second lieu - les maladies des voies biliaires. De plus, à fréquence décroissante, suivez:

  • pancréatite médicinale;
  • pancréatite idiopathique (conditions dans lesquelles il n'est pas possible d'identifier la cause de l'inflammation);
  • pancréatite de nature auto-immune;
  • inflammation causée par des troubles métaboliques (avec fibrose kystique, perturbation des glandes parathyroïdes, altération du métabolisme de l'hémoglobine, dyslipidémie);
  • intoxication, y compris ses propres produits métaboliques en cas d'insuffisance rénale (urémie);
  • pancréatite alimentaire (causée par une carence en protéines et un excès de graisse dans l'alimentation);
  • les infections;
  • collagénose systémique (lupus érythémateux);
  • apport sanguin insuffisant (athérosclérose);
  • traumatisme;
  • rétrécissement du canal, à la fois congénital et acquis (compression par une tumeur);
  • fumeur.

Séparément, il existe une cause de pancréatite chronique en tant que mutation génétique héréditaire qui code la synthèse de l'enzyme digestive trypsine. Ces pancréatites commencent généralement à un âge assez jeune et sans raison apparente..

Conséquences dangereuses de la pancréatite

La complication la plus dangereuse de la pancréatite aiguë est la nécrose pancréatique. Il s'agit d'une condition dans laquelle les enzymes digestives, au lieu d'être excrétées par les canaux dans la cavité intestinale, des cellules détruites par l'inflammation vont directement dans les tissus du pancréas, digérant en fait l'organe lui-même. C'est l'une des principales causes de décès dans la pancréatite aiguë..

Mais même si ce danger peut être évité, la maladie ne disparaît pas sans conséquences..

Toute inflammation - qu'elle soit aiguë ou chronique - perturbe le fonctionnement normal de l'organe. Si nous parlons du travail du pancréas, alors tout d'abord, sa fonction exocrine diminue. Cela signifie que trop peu d'enzymes sont produites pour une digestion normale, l'absorption des nutriments est altérée, ce dont tout le corps souffre. Une perte de poids est observée. Il y a des signes d'un manque de vitamines (principalement liposolubles A, D, K), qui peuvent se manifester par une fragilité des os, une peau et des cheveux secs et des saignements. Une carence en fer entraîne une anémie. Une diminution de la concentration de graisses dans le corps perturbe la synthèse normale des hormones sexuelles (les graisses sont la seule source à partir de laquelle elles sont produites). La libido est altérée, la nature des poils change. Une carence en protéines entraîne une fonte musculaire et un œdème.

En plus des enzymes, le pancréas synthétise également des bicarbonates - des substances qui alcalinisent le contenu acide provenant de l'estomac. Lorsque leur nombre diminue, un environnement alcalin ne se forme pas pour la masse alimentaire et endommage la membrane muqueuse du duodénum. Pour cette raison, des ulcères apparaissent..

Si le processus inflammatoire dure longtemps et que la plupart des cellules du pancréas qui produisent de l'insuline meurent, le diabète sucré se développe. Cela se produit dans la pancréatite chronique dans environ 10% des cas [3].

Étant donné que le tissu enflammé gonfle toujours, il peut comprimer le canal excréteur de la vésicule biliaire, qui traverse la tête du pancréas. Si le gonflement est si fort que l'écoulement normal de la bile est perturbé, la jaunisse peut commencer (jusqu'à 3% des cas).

De plus, il a été prouvé [4] qu'il existe un lien direct entre l'inflammation chronique du pancréas et sa transformation maligne..

Diagnostic de l'inflammation du pancréas

Lors du diagnostic d'une inflammation aiguë du pancréas, le médecin prête attention aux plaintes caractéristiques du patient. Lors d'un test sanguin, des changements inflammatoires sont trouvés (augmentation de l'ESR et des leucocytes), et une activité plus de trois fois accrue des enzymes (amylase ou lipase sanguine) est observée. L'examen échographique aide à déterminer les changements dans l'organe lui-même, mais l'imagerie par résonance magnétique ou la tomodensitométrie (si ces deux types d'études sont disponibles) sont plus fiables. En cas de doute (et si l'équipement approprié est disponible), le médecin peut prescrire une laparoscopie.

Pour diagnostiquer la pancréatite chronique, les opérations suivantes sont généralement effectuées:

  • Des analyses de sang. Avec leur aide, des signes d'inflammation, une activité accrue de l'amylase, une dysprotéinémie, caractérisée par un rapport modifié de protéines dans le plasma sanguin ou une hypoprotéinémie, indiquant une diminution générale de la teneur en protéines dans le sang, sont déterminés.
  • L'analyse des selles est générale. Avec une coloration spéciale au microscope, les graisses non digérées sont visibles, et si la situation est déjà négligée, les fibres musculaires non digérées.
  • Analyse des matières fécales pour l'activité enzymatique, le plus souvent il s'agit de la détermination de l'activité de l'élastase-1 pancréatique dans les matières fécales. Dans la pancréatite chronique, il est réduit.
  • Intubation duodénale avec analyse de contenu (réalisée si possible). Le processus est le suivant: le patient avale une sonde spéciale, qui atteint le duodénum; puis on lui injecte un médicament qui stimule la production de sécrétions pancréatiques; les échantillons obtenus sont examinés pour l'activité des enzymes trypsine, lipase et la teneur en bicarbonates - un substrat alcalin nécessaire au fonctionnement normal des enzymes digestives.
  • Examen échographique du pancréas (également tomodensitométrie ou imagerie par résonance magnétique) - vous permet d'évaluer directement la structure et la structure de l'organe.

De plus, une diminution de la gravité des troubles de la digestion après plusieurs jours de prise d'enzymes pancréatiques peut être considérée comme un signe indirect du développement d'une pancréatite..

Mesures de traitement de la pancréatite

La pancréatite est une pathologie potentiellement mortelle, donc seul un médecin doit prescrire un traitement.

Si nous parlons de pancréatite aiguë, le patient doit être hospitalisé dans un hôpital chirurgical. Pendant les trois premiers jours, il faut observer la faim: jusqu'au fait que tout le contenu de l'estomac soit prélevé par une sonde. Un sac de glace est appliqué sur l'abdomen et le repos au lit est prescrit. Cette formule classique est appelée "froid, faim et repos", et avec elle, le traitement commence par une pancréatite aiguë et des exacerbations de pancréatite chronique.

Bien entendu, dans le premier cas, ces mesures ne sont pas limitées. Pour réduire la douleur et rétablir l'écoulement normal du suc pancréatique, des antispasmodiques sont prescrits. Étant donné que la douleur peut être très intense, des analgésiques narcotiques sont parfois utilisés. Pour réduire l'activité du pancréas, des antagonistes de la somatotropine sont prescrits, par exemple l'octréotide ou le lanréotide, avec des saignements concomitants - somatostatine ou terlipressine.

En fonction de l'état du patient, ils ont recours à un traitement symptomatique, ce qui permet de corriger certaines modifications de son corps. Peut nommer:

  • médicaments qui normalisent la pression artérielle;
  • fonds qui soutiennent le fonctionnement normal du cœur;
  • antibiotiques pour l'inflammation purulente, etc..

Pour éliminer les produits inflammatoires toxiques du sang, ils utilisent une thérapie par perfusion (appelée compte-gouttes). Si une nécrose pancréatique se développe, le patient est opéré, en enlevant les zones mortes du pancréas.

Avec une exacerbation de la pancréatite chronique, comme déjà mentionné, dans les trois premiers jours, le régime «froid, faim et repos» est également recommandé. Après cette période, si la condition le permet, vous pouvez commencer à manger. Au début - bouillie bien bouillie, gelée, soupes en purée. Peu à peu autorisé à passer à la nourriture solide.

Le régime doit contenir beaucoup de protéines, de préférence des produits laitiers ou du soja. Il est recommandé de limiter la consommation de produits contenant des graisses animales réfractaires (porc, agneau), mais les graisses végétales et laitières ne sont pas interdites. De plus, il n'est pas souhaitable de choisir des produits laitiers faibles en gras. Non seulement ils sont autorisés, mais même recommandés (sous réserve de l'utilisation d'enzymes et de la tolérance normale de ces aliments) les desserts gras, le beurre d'arachide et d'autres produits de ce type. L'alcool est strictement interdit. Vous ne pouvez pas manger aigre, frit, fumé, salé à jeun ou commencer un repas avec des bouillons gras riches en extraits.

Pendant ce temps, non seulement un régime alimentaire est nécessaire, mais également des médicaments. Pour soulager la douleur, il est recommandé de prendre des analgésiques et des antispasmodiques. Les enzymes pancréatiques ont également un effet analgésique - elles procurent du repos à l'organe affecté [5] pendant un repas. Les préparations enzymatiques sont prescrites en permanence pour l'insuffisance pancréatique exocrine. Ils rétablissent une digestion normale, permettant à tous les nutriments essentiels d'être absorbés. Et afin de maintenir leur effet et de restaurer un environnement normal dans le duodénum, ​​des anti-H2 ou des inhibiteurs de la pompe à protons sont prescrits, qui réduisent l'acidité du suc gastrique..

Préparation d'enzymes pancréatiques

Les préparations contenant des enzymes pancréatiques existent depuis longtemps. Mais grâce à leur forme moderne, et ce sont des microsphères, ou microgranules, jusqu'à 2 mm de diamètre, l'efficacité maximale de ces médicaments est possible..

Micrazim ® [6] - un produit contenant des lipases, des protéases et des amylases du pancréas d'origine animale, ainsi que des enzymes qui digèrent respectivement les graisses, les protéines et les glucides. Les enzymes sont enfermées dans des microbilles avec une membrane résistante aux acides, qui les protège de l'inactivation dans l'estomac. À leur tour, les microgranules sont «emballés» dans des capsules contenant 10 000 U ou 25 000 U d'enzymes actives.

Une fois dans l'estomac, la capsule de gélatine se dissout. Sous l'influence des mouvements péristaltiques, les microgranules sont uniformément mélangés à la nourriture et pénètrent progressivement dans la lumière intestinale. Dans un environnement alcalin à l'intérieur du duodénum, ​​leur membrane se dissout et les enzymes commencent à "travailler". L'activité maximale des enzymes est notée dans les 30 minutes après avoir mangé.

Vous devez prendre Micrasim® à chaque repas - à l'exception des collations qui ne contiennent pas de matières grasses (salade de légumes sans vinaigrette, jus de fruits, thé avec sucre sans lait, etc.). Habituellement, une capsule suffit avec un repas, car elle contient une quantité suffisante d'enzymes qui aident à normaliser la digestion. S'il est difficile d'avaler une capsule, vous pouvez l'ouvrir, mais en aucun cas vous ne devez mâcher ou broyer les microgranules: à cause de cela, la coque protectrice s'effondrera et les enzymes perdront leur activité.

L'indication principale de l'utilisation des capsules Micrasim ® est la pancréatite chronique sans exacerbation. De plus, le remède est utilisé pour l'insuffisance pancréatique exocrine de toute origine: due à la fibrose kystique, après des opérations sur le pancréas, après résection de l'estomac ou de l'intestin grêle. Les personnes en bonne santé peuvent utiliser Micrasim ® pour réduire le stress sur le pancréas dû à la suralimentation, en particulier lors de la consommation d'aliments gras.

Micrasim® est contre-indiqué dans la pancréatite aiguë et l'exacerbation de la pancréatite chronique, ainsi qu'en cas d'intolérance individuelle.

Le médicament est inclus dans la liste VED, disponible sans ordonnance.

* Numéro de certificat d'enregistrement au registre national des médicaments - LS-000995 daté du 18 octobre 2011.

Comment traiter correctement la pancréatite chronique?

Si, à la suite d'un examen, une personne a une pancréatite chronique, elle doit tout d'abord changer de mode de vie et être prête pour un traitement à long terme. Un médecin expérimenté répondra à toutes les questions du patient sur la façon de traiter la pancréatite chronique.

La pancréatite est une inflammation du pancréas, à la suite de laquelle les enzymes produites par cet organe ne sont pas excrétées dans l'espace duodénal, mais sont retenues dans la glande, ce qui conduit à l'autodestruction des tissus organiques.

À la suite du développement de la pathologie, des substances toxiques se forment qui pénètrent dans la circulation sanguine et ont un effet néfaste sur le fonctionnement d'autres organes. La pancréatite chronique est une maladie caractérisée par une douleur constante ou périodique.De plus, la maladie est caractérisée par l'apparition de troubles endocriniens et des modifications de la structure des tissus du pancréas.

La différence entre un pancréas sain et malade

En CP, les signes du développement de la maladie ne sont pas aussi prononcés que dans la forme aiguë de la maladie. La faible gravité des signes de la maladie nécessite un examen approfondi du corps pour établir un diagnostic précis et les raisons qui ont provoqué l'apparition de la maladie. Ceci est nécessaire pour savoir comment traiter correctement la pancréatite chronique du pancréas..

CP est capable de se développer comme une maladie indépendante, mais il arrive que le développement de la maladie soit une conséquence de l'apparition d'autres maux dans le corps humain. Dans le cas où la maladie est la conséquence d'autres affections, la pancréatite chronique est appelée secondaire ou réactive.

Causes et symptômes du développement de la maladie

Les principales raisons menant au développement de la maladie sont considérées comme suit:

  • alcoolisme sous forme chronique: la consommation fréquente de boissons alcoolisées en grande quantité contribue grandement au développement dans l'organisme d'un grand nombre de pathologies diverses, y compris la pancréatite chronique;
  • affections du foie et des canaux qui assurent l'excrétion de la bile, sous forme chronique;
  • maladies du tube digestif;
  • violation chronique du régime;
  • utilisation à long terme de certains médicaments qui provoquent le développement d'un processus inflammatoire dans le pancréas;
  • prédisposition héréditaire;
  • l'ulcère duodénal.
Raisons de la pancréatite

Les principaux symptômes de la PC sont considérés comme les suivants:

  • douleur dans l'abdomen, qui s'intensifie après avoir mangé;
  • la survenue d'une sensation de nausée après l'ingestion d'aliments riches en graisses, une seule envie de vomir;
  • jaunissement de la peau, de la sclérotique des globes oculaires et de la membrane muqueuse de la cavité buccale;
  • le développement du diabète sucré aux stades ultérieurs du développement de la maladie.

Important! Avec la progression de la CP chez une personne, les symptômes caractéristiques de la maladie sont instables, ils peuvent disparaître pendant un certain temps, en règle générale, ils apparaissent à des moments d'exacerbation de la maladie et disparaissent pendant la rémission.

Le développement de la pancréatite chronique se produit assez lentement - sur plusieurs années. Pour cette raison, lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, une personne n'y prête le plus souvent pas attention et, sans examiner le corps, ne pense pas à la question de savoir comment traiter la pancréatite chronique et quels médicaments sont les meilleurs pour cela..

Important! Le plus souvent, une personne reçoit un diagnostic de développement simultané d'une pancréatite chronique et d'une cholécystite dans le corps, ce qui nécessite une approche intégrée du traitement des troubles.

Si deux pathologies sont détectées simultanément, il faut recourir à leur traitement complexe. Le traitement doit être sous la supervision d'un professionnel de la santé et conformément à ses recommandations, comment traiter la pancréatite chronique et la cholécystite.

Principes de base du traitement de la pancréatite chronique

En cas d'exacerbation de la maladie, vous devez immédiatement consulter un médecin pour obtenir de l'aide afin de traiter correctement l'exacerbation de la pancréatite chronique. En se tournant vers un médecin spécialiste, le patient peut apprendre en détail quels médicaments sont les meilleurs pour traiter la pancréatite chronique, les dosages individuels des médicaments recommandés sont également importants..

Dans le processus de traitement de la forme chronique de la maladie, plusieurs méthodes différentes d'influence médicale sur le corps sont utilisées. Le complexe de méthodes de traitement comprend:

  • régime;
  • élimination des symptômes de douleur apparus;
  • restauration de l'état normal et du fonctionnement des organes inclus dans le système digestif;
  • élimination du déficit enzymatique pancréatique;
  • soulagement des processus de nature inflammatoire dans les tissus de l'organe;
  • restauration du fonctionnement normal des tissus organiques;
  • prévention des complications.

Cette liste de méthodes représente une certaine approche standard du traitement de la maladie, elle est suivie par la plupart des médecins traitants. Au cours du traitement, le médecin prend en compte les caractéristiques individuelles du patient et décide de la meilleure façon de traiter l'exacerbation de la pancréatite chronique dans chaque cas spécifique.

Principes du traitement médicamenteux de la maladie

Souvent, les patients souffrant de pancréatite se demandent où la pancréatite chronique au stade aigu est traitée. Le plus souvent, les médecins recommandent de traiter la pancréatite chronique en phase d'exacerbation en milieu hospitalier. Cela vous permet de répondre plus rapidement aux changements de l'état du corps et d'ajuster rapidement le processus des procédures médicales et la prise de médicaments.

Les principales tâches du traitement de la pancréatite lors d'une exacerbation sont:

  • soulagement de la douleur;
  • correction corporelle.

Pour réduire la douleur lors d'une exacerbation, vous devez suivre un régime spécial strict recommandé par votre médecin..

Des analgésiques non narcotiques tels que l'aspirine ou le diclofénac peuvent être prescrits en cas de douleur intense. Ces médicaments aident à réduire l'intensité du processus inflammatoire, ce qui en soi contribue à réduire la douleur..

Analgésique pour la pancréatite

Pour les douleurs très intenses, les médecins peuvent prescrire de l'octréotide. Ce médicament inhibe la synthèse des hormones qui stimulent le fonctionnement du pancréas. Le médicament est utilisé uniquement si le patient est traité dans un hôpital.

Avec le développement prolongé de la maladie, le tissu normal de l'organe est remplacé par un tissu conjonctif, ce qui provoque l'apparition de troubles graves du fonctionnement et la perte de fonctions caractéristiques du pancréas.

Afin de corriger l'activité de l'organe, un cours de préparations spéciales est prescrit, contenant des enzymes pancréatiques. Ces médicaments comprennent Mezim, Pancreatin, Festal et quelques autres. La réception d'enzymes pancréatiques aide à normaliser le processus de digestion et réduit les symptômes de la douleur. De telles propriétés des médicaments permettent dans une certaine mesure de décharger le pancréas, d'en réduire la charge..

Mezim appartient également aux médicaments pancréatiques.

La progression à long terme de la pancréatite chronique entraîne des perturbations dans la production d'insuline par la glande, qui est une hormone qui contrôle le métabolisme du glucose dans le corps humain. Une quantité insuffisante de cette hormone provoque le développement du diabète.

Traitement de la maladie à l'aide de remèdes populaires

Lorsqu'une période de rémission survient après une exacerbation, les patients s'intéressent à la manière dont la pancréatite chronique peut être traitée à domicile. En règle générale, à la sortie de l'hôpital, les médecins donnent au patient une liste complète de recommandations sur la façon d'effectuer des procédures médicales et de prendre des médicaments à domicile pendant la période de rémission..

Lors du traitement de la pancréatite chronique à la maison, vous pouvez utiliser divers remèdes appartenant à la catégorie des remèdes populaires. Quoi utiliser et comment traiter la pancréatite chronique avec des remèdes populaires, votre médecin peut vous le dire. Il n'est pas recommandé d'utiliser un tel traitement sans consulter un médecin..

L'un des remèdes populaires pour le traitement de la pancréatite est un rouage

Les méthodes alternatives les plus populaires de traitement de la pancréatite chronique sont les recettes:

  • à base d'écorce d'épine-vinette;
  • clous de girofle à base d'herbe;
  • à base de jus de pomme de terre.

Lorsque vous utilisez l'épine-vinette pour le traitement, prenez son écorce écrasée et faites bouillir pendant 15 minutes. Pour préparer le bouillon, vous devrez prendre 1 cuillère à soupe. l. aboyer dans un verre d'eau. Après avoir préparé le bouillon, refroidissez-le et prenez 1 cuillère à soupe. l. 3 fois par jour.

Traitement du jus de pomme de terre

Pour préparer l'infusion de clous de girofle, vous avez besoin d'une cuillère à café de l'herbe. Versez de l'eau bouillante sur une cuillerée d'herbes, insistez et laissez refroidir. Ensuite, l'agent filtré est pris dans 1 cuillère à soupe. l. 3 fois par jour 30 minutes avant les repas.

Le jus de pomme de terre, obtenu à partir de 1 à 2 pommes de terre de taille moyenne, est consommé cru 30 minutes avant les repas. Le traitement du jus de pomme de terre dure 7 jours.

Comment traiter la pancréatite chronique

Lorsqu'un changement inflammatoire du pancréas commence chez un patient, cela conduit à une pancréatite chronique. Une telle maladie doit être traitée uniquement avec une thérapie complexe, vous devez donc savoir comment traiter la pancréatite chronique.

Recommandations d'Elena Malysheva dans le numéro spécial "La vie est belle!" Sur la façon de surmonter la pacréatite grâce aux effets curatifs des remèdes naturels.

Les médicaments, les méthodes traditionnelles et les procédures chirurgicales sont utilisés comme traitement. Mais, avant de commencer le traitement, vous devez respecter les recommandations générales du médecin et surveiller le régime alimentaire..

Recommandations générales

Si le patient a de mauvaises habitudes, par exemple fumer, il doit arrêter de fumer. Après tout, la nicotine est capable d'exacerber l'évolution de la maladie, entraînant ainsi de graves complications, pouvant aller jusqu'au cancer..

En ce qui concerne le régime alimentaire, un patient atteint de pancréatite chronique doit renoncer aux aliments épicés et frits..

À la question: est-il possible de guérir un ulcère de l'estomac ou du duodénal à domicile, répond le médecin-gastro-entérologue, chef du service de gastro-entérologie Mikhail Vasilievich Arkhipov.

Veuillez noter que la nutrition pour une telle maladie doit être fractionnée. En cas de crise aiguë, les médecins recommandent le jeûne. Cependant, le jeûne est effectué uniquement en milieu hospitalier, car au lieu des produits habituels, le patient reçoit des compte-gouttes.

Ils pourront à leur tour soutenir toutes les fonctions vitales du corps..
Une autre recommandation des médecins est de prendre des enzymes qui aideront à améliorer la digestion au moment d'une exacerbation de la maladie..

Régime alimentaire pour la pancréatite chronique

Il existe un certain régime numéro 5, qui est utilisé pour cette pancréatite pendant la période de récupération et après l'exacerbation. Avec l'aide d'un tel régime, la fonction du pancréas est normalisée et l'excitabilité de la vésicule biliaire est également considérablement réduite.

Produits autorisés:

  • Pain de blé, mais seulement 1ère ou 2ème année.
  • Céréales semi-visqueuses, telles que la farine d'avoine, le riz ou le sarrasin.
  • Produits laitiers, fromage cottage non acide, crème sure, lait.
  • Viandes maigres.
  • Soupes végétariennes telles que pommes de terre, carottes ou nouilles.
  • Omelettes protéinées.

Quant aux boissons, vous pouvez inclure du thé à base d'églantier, de tilleul ou de citron dans l'alimentation..

Traitement médical

En plus du régime, les médecins prescrivent des médicaments pour les maladies chroniques.
Il convient de noter qu'avec une telle maladie, il est nécessaire d'utiliser des médicaments dans le traitement qui aideront à réduire la sécrétion gastrique. En règle générale, avec une telle maladie, des médicaments sont prescrits qui n'absorbent pas les antiacides et les inhibiteurs des récepteurs de l'histamine H2..

Traitement de la pancréatite par l'atropine ou le trasisol. Dans ce cas, la posologie des médicaments doit être d'au moins 100 000 U / jour. En outre, les médecins peuvent prescrire Contrikal lors d'une exacerbation, il est prescrit à une dose de 20000 ou 40000 U / jour, tout dépend de la gravité et de l'état général du patient.

Avec le syndrome de la douleur, les compte-gouttes sont prescrits à raison de 50 gouttes par minute. Une solution à 5% de glucose et de NaCΙ est utilisée comme médicament. Les compte-gouttes sont prescrits en cours de courte durée, pendant 5 à 10 jours.

Au cours de l'évolution chronique de la maladie, la pression dans le système de conduits augmente souvent. Ainsi, le patient ressent des brûlures d'estomac et des nausées. Par conséquent, les médecins prescrivent des médicaments qui aident à éliminer les violations de la motilité gastroduodénale..

Les médecins prescrivent du métoclopramide à prendre 10 mg 2 fois par jour. Avec des symptômes prononcés, l'un des médicaments est prescrit: dompéridone ou sulpiride - médicaments pour injections intramusculaires. Attribuez 100 mg 3 fois par jour.

Médicaments antispasmodiques

Des médicaments antispasmodiques pour le traitement de la pancréatite chronique sont utilisés pour éliminer le syndrome douloureux.

Un médicament du groupe des anti-H2, par exemple la ranitidine, a fait ses preuves. La famotidine peut également être utilisée dans le traitement..

Remèdes supplémentaires qui font face au syndrome de la douleur:

  • Non-shpa.
  • Papavérine.
  • Platyphylline.

En plus du traitement ci-dessus, une thérapie enzymatique est également prescrite. Il comprend des médicaments tels que: trypsine, lipase.

Notez que si le patient présente une carence pancréatique exocrine isolée, les médecins prescrivent des médicaments plus graves, par exemple: Créon. Le composant principal du médicament est la pancréatine - un composant puissant. Par conséquent, avant d'utiliser Creon, il est impératif de consulter un médecin afin d'éviter de graves complications de santé..

Avec la pancréatite, le traitement doit être complet, par conséquent, un traitement de remplacement est prescrit au schéma ci-dessus. Une telle thérapie est nécessaire pour décharger le pancréas dans un court laps de temps..

Attribuer:

  • Mezim.
  • De fête.
  • Digestif.

Le premier médicament permet de combler rapidement la carence en enzymes pancréatiques (pancréas). Mezim est prescrit en cure courte à raison de 1 à 2 comprimés par jour..

Lisez attentivement les instructions avant d'utiliser le médicament. Puisque Mezim contient des composants puissants qui peuvent provoquer une forte réaction allergique.

Festal est un médicament sous forme de pilule, qui a un large spectre d'action, à savoir lipolytique, protéolytique et cholérétique. Dosage - selon les recommandations du médecin traitant, mais, en règle générale, 1 à 2 comprimés sont prescrits, divisés en 3 doses.

Digestal est un médicament puissant produit sous forme de pilules. Degistal peut être prescrit pendant la grossesse en l'absence de contre-indications directes. Attribue 1 à 2 comprimés pendant la période des repas.

Avec le mauvais dosage, des réactions allergiques telles que l'urticaire, les brûlures d'estomac et la diarrhée peuvent survenir.

Si Digestal n'a pas apporté d'effet positif, le médecin prescrit un analogue. Par exemple: Panolez, Ferestal ou Evenzim.

traitement de Spa

En plus de la pharmacothérapie, les médecins peuvent recommander des vacances en spa au patient. Le traitement est effectué uniquement dans les stations qui ont un profil gastro-entérologique.

Par exemple: Essentuki, Morshin ou Jermuk.

Chirurgie

L'indication d'un traitement chirurgical n'est pas seulement un syndrome douloureux prononcé, mais également des rechutes fréquentes de la maladie, en particulier en l'absence d'effet positif après un traitement médicamenteux..

Le principe de base du fonctionnement de l'intervention chirurgicale vise à créer une sortie optimale de suc pancréatique.

Il existe plusieurs méthodes de traitement chirurgical.

  • La première méthode vise à libérer le pancréas et le tissu parapancréatique de la nécrose pancréatique infectée.
  • La deuxième méthode vise à éliminer l'hypertension canalaire. Dans ce cas, les médecins assurent une bonne sortie de la sécrétion pancréatique directement dans la lumière intestinale.

Méthodes traditionnelles de traitement

La pharmacothérapie et les manipulations chirurgicales peuvent être combinées avec un traitement traditionnel.

Important! Avant de préparer une recette, il est nécessaire de consulter un médecin pour éviter de graves complications de santé..

Avec une telle maladie, l'avoine germée aide bien. Pour cuire l'avoine, les grains doivent être soigneusement lavés. Puis faites-les tremper et guidez-les dans un endroit sombre pendant 2 jours.

Le 3ème jour, broyer l'avoine, puis diluer avec de l'eau. En attendant, mettez une casserole avec de l'eau à feu doux et versez le grain moulu, faites bouillir pendant 2 minutes. Avant de prendre le bouillon, filtrez-le. Boire en petites portions.

Chef gastro-entérologue de la Fédération de Russie: «LA PANCRÉATITE ne disparaît pas?! Le traitement simple a déjà guéri des centaines de patients à domicile! Pour guérir définitivement le pancréas dont vous avez besoin... "En savoir plus"

Pour le syndrome de la douleur, vous pouvez utiliser une teinture de calendula. Vous pouvez le préparer à la maison ou acheter une infusion prête à l'emploi dans une pharmacie. Si vous êtes allergique au calendula, vous pouvez le remplacer par l'épine-vinette.

Pour préparer une décoction d'épine-vinette, il vous faut 100 grammes de fruits hachés et 1 litre de vodka. Placer tous les ingrédients dans un récipient et laisser reposer 7 jours. Puis filtrer et prendre 1 cuillère à café.

Veuillez noter que cette recette n'est pas destinée à un usage quotidien. La préparation du médicament est prise exclusivement pour le syndrome douloureux.

Les médecins prescrivent souvent la racine de calamus. Pour le préparer, vous aurez besoin d'une cuillère à soupe de racine minable et d'eau bouillante. Mettre 1 cuillère à soupe de calamus dans 250 ml d'eau, chauffer à feu doux et laisser refroidir.

Passer à travers un chiffon de gaze stérile avant utilisation, prendre 1 cuillère à café avant les repas.

Si le patient a une réaction allergique à la composition de la prescription, il ne peut pas être utilisé dans le traitement.

N'oubliez pas, avant de traiter la pancréatite, il est impératif de consulter un médecin. L'automédication entraîne de graves conséquences.

Méthodes de traitement de la pancréatite

Les symptômes désagréables de la pancréatite soulèvent des questions tout à fait naturelles: comment traiter la pancréatite, quelles méthodes existent pour y faire face et lesquelles sont les plus efficaces. Par conséquent, il est important de consulter un médecin à temps et de diagnostiquer la pathologie afin que le traitement soit effectué le plus tôt possible et de la plus haute qualité..

Qu'est-ce que la pancréatite et comment la traiter

La principale cause de pancréatite est une mauvaise alimentation. Le processus inflammatoire se produit souvent en raison de la présence dans le régime alimentaire du patient d'aliments épicés et gras, d'un appétit excessif. Mais l'autre extrême - un régime strict - peut également provoquer cette maladie. Avec un régime strict, un manque de graisses et de protéines devient un provocateur de l'apparition de la pathologie - une violation du travail du corps se produit. La présence d'alcool augmente considérablement le risque de pancréatite.

Le pourcentage d'hommes atteints de pancréatite est significativement plus élevé que chez les femmes, car ils sont plus susceptibles d'abuser de l'alcool, de fumer et de mal manger. De plus, souvent les hommes ne remarquent pas ou ne prennent pas au sérieux les symptômes de la pathologie, le pourcentage de décès chez les hommes est également plus élevé..

Chez les femmes, la principale raison du développement de la pancréatite est considérée comme la malnutrition, qui peut entraîner l'apparition d'une cholécystite et d'une maladie des calculs biliaires. Les changements du fond hormonal associés au cycle menstruel sont ici considérés comme des facteurs de risque, en plus de la grossesse et de l'allaitement.

Le traitement de la pancréatite chronique consiste en toute une gamme de mesures visant à se débarrasser de la douleur, à restaurer l'activité de la sécrétion pancréatique et à prévenir l'apparition de complications de la pathologie. La thérapie comprend des médicaments, un régime et des soins spa.

Le manque de traitement entraînera nécessairement de tristes conséquences. Le développement d'une nécrose pancréatique, d'un diabète, d'une cholécystopancréatite, d'une nécrose pancréatique est possible. Toutes les complications peuvent ensuite évoluer vers d'autres diagnostics et même un cancer..

Le traitement principal de la pancréatite chronique est un traitement conservateur. Une intervention chirurgicale peut être réalisée selon les indications - dans ce cas, ils peuvent retirer tout ou partie du pancréas et de ses canaux. Le cours du traitement est prescrit en fonction de la phase de la maladie..

Pendant la phase aiguë, le patient a besoin d'une hospitalisation immédiate. Si l'assistance en temps opportun n'est pas fournie, il y a un risque de décès..

Sous la forme latente de symptômes évidents pendant une longue période, vous ne pouvez pas observer, mais sans traitement adéquat et sans respect des règles de nutrition diététique, le pancréas est lentement détruit, ce qui conduit à une exacerbation de la maladie.

Que faire en cas de crise aiguë de pancréatite

Il est presque impossible de se débarrasser de l'inflammation des organes par vous-même, par conséquent, en cas d'attaque, il est conseillé d'appeler une ambulance.

Avant l'arrivée d'une ambulance, le patient doit être assis en position assise avec le corps incliné vers l'avant, afin que la douleur soit le moins ressentie. Il est permis de prendre "No-shpa", et de la glace doit être appliquée à l'arrière du pancréas. Vous devriez également boire beaucoup d'eau pour rester hydraté..

Traitement de la pancréatite en phase aiguë

  1. Soulagement de la douleur.
  2. Abaisser la pression dans les canaux pancréatiques.
  3. Correction des troubles hydroélectrolytiques.
  4. Diminution de l'activité sécrétoire du pancréas.
  5. Stimulation de la motilité intestinale.

Soulagement de la douleur pour la pancréatite

Pour réduire la douleur dans les premiers jours d'exacerbation, le patient est à jeun. Après cela, un régime est prescrit (tableau numéro 5). Retirez du régime les plats qui augmentent l'activité enzymatique de la glande - aliments épicés, frits, salés et gras. Manger - 5 fois par jour, le menu doit contenir principalement des produits protéinés (produits laitiers fermentés, viandes maigres et poisson). Pour une meilleure assimilation des aliments, il faut le servir en petites portions, tièdes, en purée ou sous forme liquide..

Si dans les premiers jours la douleur ne s'arrête pas, des anti-inflammatoires non stéroïdiens et des antihistaminiques sont ajoutés au cours du traitement. Cette combinaison de médicaments réduit l'inflammation et la douleur, réduit les effets toxiques des agents inflammatoires sur le corps humain..

Avec des sensations de douleur persistantes, des analgésiques narcotiques sont introduits dans le traitement.

Diminution de la pression intra-flux

Avec un traitement adéquat de l'hypertension, la douleur et l'inflammation disparaissent plus rapidement. L'élimination de la stagnation dans les canaux du pancréas n'est possible que lorsque le sphincter d'Oddi est détendu. Pour traiter et soulager les spasmes, des antispasmodiques sont utilisés (No-shpa, Baralgin, Papaverin, Platifillin, Atropine, Metacin).

Correction des troubles hydriques et électrolytiques

La correction est utilisée pour détoxifier et compenser les pertes d'eau et d'électrolytes dans le corps. Pour cela, des solutions protéiques et colloïdales supplémentaires sont introduites dans le traitement sous forme de perfusions. Lorsque la pancréatite s'accompagne d'une dégradation des tissus, la diurèse forcée est utilisée en association avec un traitement par perfusion.

Traitement antisécrétoire

Pour neutraliser les enzymes de la glande, on utilise des médicaments qui réduisent l'activité de sécrétion, ce qui, en combinaison avec le régime observé, contribue à l'apparition d'un effet tangible. Plus souvent utilisé: "Trasilol", "Kontrikal", "Sandostatine", "Gordox".

Augmentation du péristaltisme

Pour stimuler le péristaltisme, les éléments suivants sont introduits au cours du traitement: "Cerucal", "Metoclopramide", "Domperidone". Ces médicaments améliorent le péristaltisme et éliminent d'autres troubles dyspeptiques (vomissements, brûlures d'estomac, nausées, etc.).

Pancréatite chronique

Une autre forme de pancréatite est chronique. Avec cette forme de pancréatite, le pancréas est constamment enflammé et fonctionne mal. L'absorption des aliments dans les intestins est médiocre, ce qui entraîne le développement d'un grand nombre de bactéries pathogènes.

Le traitement de la pancréatite chronique consiste en une nutrition adéquate, une thérapie de soutien et des examens échographiques réguliers. Dans les formes sévères, en plus du traitement médicamenteux, le patient peut se voir prescrire le jeûne pendant 3 à 5 jours et parfois une nutrition entérale.

Sans exacerbation, le traitement de la pancréatite chronique remplit les objectifs suivants:

  • augmente la durée de la phase de rémission, empêchant la prochaine exacerbation;
  • ralentit le développement de la maladie;
  • prévient le risque de complications.

Le traitement principal est le régime. Le régime alimentaire doit être composé principalement d'aliments protéinés, de céréales et de légumes. Tous les plats sont bouillis ou cuits à la vapeur; ils doivent être consommés chauds, liquides ou semi-liquides. Vous devriez manger cinq fois par jour, en petites portions.

Les règles diététiques générales pour la pancréatite sont les suivantes:

  1. Les soupes peuvent être cuites sur des bouillons à base de légumes ou de viandes faibles en gras.
  2. Les légumes peuvent être utilisés comme plat d'accompagnement ou ragoût (ils doivent être bouillis ou cuits à la vapeur).
  3. Les fruits sont autorisés à être consommés cuits au four, il vaut mieux que ce soit des pommes et des poires.
  4. Le lait entier n'est pas recommandé en raison de sa teneur élevée en matières grasses.
  5. Les boissons alcoolisées et gazeuses font l'objet d'une exception. Vous pouvez utiliser des décoctions à base de plantes, des thés, de la gelée, des compotes de fruits secs.
  6. Le pain peut être consommé sous forme séchée.
  7. Pour les bonbons, vous pouvez puddings, casseroles caillées.

Traitement symptomatique

En présence de symptômes d'insuffisance sécrétoire, le patient est ajouté au traitement avec des préparations d'enzymes pancréatiques: "Pancreatin", "Festal", "Panzinorm".

S'il y a une perte rapide de poids corporel (jusqu'à 15 kg), l'administration de solutions de protéines, d'acides aminés, d'émulsions grasses est prescrite, une thérapie vitaminique aide.

En cas de diabète, des injections d'insuline ou des hypoglycémiants oraux sont prescrits.

Le traitement thermal est considéré comme une autre étape importante de la thérapie..

Vidéos connexes:

Chirurgie

L'intervention chirurgicale pour la pancréatite est réalisée dans deux cas:

  • en l'absence de l'efficacité du traitement conservateur;
  • lorsque des complications surviennent.

Les interventions chirurgicales sont divisées en 2 types:

  • radical;
  • palliatif.

Avec une intervention radicale, une excision totale (complète), subtotale (partielle) ou lobaire (lobulaire) du pancréas est réalisée. Au cours de l'intervention chirurgicale, les parties mortes et non fonctionnelles de l'organe sont retirées. Habituellement, ce type d'intervention est effectué de manière urgente, en tenant compte des indications vitales. Ceci est suivi d'une thérapie de remplacement enzymatique, qui est effectuée à vie.

Les interventions palliatives soulagent l'état du patient, soulagent les symptômes de la pancréatite chronique, mais ne guérissent pas la maladie. Diverses opérations sont utilisées pour drainer les canaux internes et externes du pancréas et de ses kystes, le blocage du plexus coeliaque, du tronc sympathique et d'autres grandes formations nerveuses, la cryothérapie, diverses interventions endoscopiques et des opérations sous la supervision d'une échographie.

Le cours du traitement de la pancréatite avec des médicaments

La thérapie pancréatique est basée sur une combinaison de plusieurs méthodes en même temps. Le schéma est le suivant:

  1. famine.
  2. Administration de vitamines (intraveineuse).
  3. Utilisation d'antibiotiques.
  4. Prise d'antispasmodiques, antihistaminiques, anticholinergiques (si nécessaire).

Après le diagnostic, les spécialistes prescrivent des médicaments individuellement:

  1. Lorsqu'un patient a un développement secondaire de cholangite, des antibiotiques sont pris: "Doxycycline", "Cefspan", "Ampiox".
  2. Médicaments antispasmodiques: "Platyphyllin", "No-shpa", "Gastrocepin", "Atropine".
  3. En cas de poches, des diurétiques sont également pris.
  4. En cas de dysfonctionnements de la fonction exocrine du pancréas, des préparations enzymatiques sont prescrites: pancréatine, vigératine, nigedazu.
  5. Analgésiques: «Pentazocine», «Baralgin», «Ibuprofène».

En plus des comprimés, des suspensions injectables, des solutions, des microsphères peuvent être utilisées:

  1. Préparation enzymatique "Créon", qui ne contient pas d'acides biliaires, il existe des composants naturels qui favorisent la dégradation des graisses et des protéines.
  2. Antibiotique de la classe des aminosides - "Gentamicin". Il est utilisé pour prévenir les complications par voie intramusculaire.
  3. Pour éviter les vomissements, «Cerucal» est prescrit par voie intramusculaire.

Si vous vous soignez vous-même, cela peut entraîner des conséquences irréversibles. Le cours du traitement n'est prescrit que par un médecin, qui s'appuie sur les résultats des diagnostics et des analyses.

Les médicaments et leur posologie dépendent des symptômes et de la gravité de la pathologie en cours.

Méthodes traditionnelles de traitement

L'aide au traitement de la pancréatite à domicile n'est pas une méthode moins efficace, mais seulement si elle est effectuée correctement.

La collecte de camomille, d'immortelle, de chélidoine et d'absinthe est insistée et consommée avant les repas pour un demi-verre. Les plantes sont mélangées à 1 cuillère à soupe. cuillère de chaque type, le mélange est versé avec de l'eau bouillante (300 ml). Après refroidissement, ils boivent 6 fois par jour.

Le produit apicole est très efficace pour traiter de nombreuses pathologies. Il est considéré comme un agent protecteur antiseptique, anti-inflammatoire. Pour le traitement, mélanger 100 g de miel avec du jus de radis noir (250 ml). Le mélange est consommé pendant un mois par jour avant les repas, 1 cuillère à soupe. cuillère. Il aide à normaliser les processus métaboliques, à régénérer les cellules endommagées, à renouveler le sang.

La décoction de rose musquée est recommandée à boire en cas d'exacerbation de la pathologie et d'attaques pancréatiques.

Régime

Une bonne nutrition pour la pancréatite est un principe fondamental dans le traitement de la pathologie. Le régime alimentaire est strict, vous devez refuser certains produits alimentaires - plats frits, fumés, gras, épicés. La consommation de farine, de pain blanc et de sucre est réduite. Éliminer l'alcool de l'alimentation.

Le menu comprend: de la purée et des premiers plats en purée, qui sont bouillis dans de l'eau ou des bouillons de légumes; sarrasin, flocons d'avoine, céréales de riz; viande de lapin ou de volaille; les produits laitiers.

La tâche principale du régime est d'éliminer les facteurs susceptibles de provoquer une irritation d'un organe malsain..

Complications de la pathologie

La pancréatite est dangereuse car l'absence de traitement en temps opportun entraîne un certain nombre de conséquences négatives pour d'autres systèmes corporels. Ceux-ci inclus:

  • maladies cardiaques;
  • Diabète;
  • pathologie des voies biliaires et lésions hépatiques;
  • nécrose pancréatique;
  • insuffisance hépatique rénale;
  • oncologie, ainsi qu'un kyste et un pseudokyste de l'organe lui-même.

Puis-je être guéri pour toujours

La plupart des médecins conviennent que la pancréatite est une maladie qui répond bien au traitement, mais il est presque impossible de guérir complètement la pathologie.

Au cours du traitement aux stades initiaux de la pancréatite, lorsqu'il n'y a toujours pas de lésion étendue et que les fonctions sont pleinement préservées, il existe une chance de prévenir la formation de complications graves. Suivre les recommandations du médecin peut soutenir l'organe malade et conduire à une rémission à long terme.

La prévention

  • suivre une bonne nutrition;
  • abandonner les mauvaises habitudes (alcool et tabac);
  • visite opportune chez un médecin.