Comment la douleur dans le pancréas se manifeste et que faire?

Diagnostic

Le pancréas est l'un des principaux organes internes d'une personne, mais la plupart des gens ne savent presque rien de son travail, de ses maladies et même de son emplacement exact. Cependant, ce sont des informations utiles dont tout le monde a besoin: le pancréas est un organe délicat, et il n'est pas difficile de perturber son travail. La douleur dans le pancréas est un symptôme grave qui accompagne de nombreuses maladies.

Où se trouve l'organe important du système digestif - le pancréas?

Le pancréas est un organe oblong situé derrière l'estomac, à environ cinq à dix centimètres au-dessus du nombril. Le pancréas mesure 15 à 22 centimètres de long et ne pèse que 50 à 70 grammes. L'organe est divisé en trois sections, que les médecins appellent la tête, le corps et la queue. La tête est proche du duodénum, ​​le corps est proche de l'estomac et la queue est proche de la rate.

Bien que le pancréas soit un organe relativement petit, il a de nombreuses fonctions différentes. Le pancréas sécrète du suc pancréatique - un «cocktail» d'enzymes et de sels nécessaires à la dégradation de divers nutriments et à leur absorption. Sans enzymes, nous ne pourrions pas digérer les aliments. Des dizaines d'entre eux sont produits dans notre corps, non seulement dans le pancréas, mais aussi dans l'estomac, dans les glandes salivaires et dans les intestins..

Chaque enzyme est conçue pour décomposer un type strictement spécifique de substances: certaines sont engagées dans les protéines, d'autres dans les tissus conjonctifs, d'autres dans les glucides, etc. L'absence d'un seul de ces derniers peut entraîner des problèmes digestifs importants..

De plus, le pancréas produit des hormones nécessaires aux processus métaboliques - en particulier, l'insuline.

Pourquoi le pancréas fait-il mal: découvrez les raisons

La douleur dans le pancréas n'arrive jamais par hasard. Ils signalent toujours des problèmes, plus ou moins graves.

La douleur dans le pancréas survient souvent avec des maladies telles que la pancréatite, l'hépatite virale, les pathologies des voies biliaires, dans lesquelles l'écoulement de la bile est altéré, le diabète, les tumeurs, les maladies auto-immunes, les invasions helminthiques. La douleur pancréatique est la plus sévère avec la pancréatite.

Des sensations douloureuses accompagnent souvent la prise de certains médicaments, tels que les corticostéroïdes, les hormones, les antibiotiques tétracyclines.

Cependant, très souvent, la douleur dans le pancréas n'est pas causée par des maladies, mais par des erreurs d'alimentation. Si nous mangeons trop ou consommons trop d'alcool et d'aliments gras lourds, nos glandes sont poussées à leur limite pour aider le corps à les absorber..

Comment comprendre que c'est le pancréas qui fait mal? Il n'est pas difficile d'identifier le problème, la douleur dans le pancréas se manifeste de manière assez spécifique. Les sensations de douleur sont localisées dans la zone autour du nombril et, dans la pancréatite aiguë, elles irradient vers le dos - les médecins appellent cet effet «douleur à la ceinture». La douleur dans le pancréas est aggravée après des aliments lourds ou gras, des boissons alcoolisées, ainsi qu'en décubitus dorsal. Cette douleur n'est pratiquement pas soulagée par les analgésiques et les antispasmodiques, elle est constante, de nature inaccessible et s'affaiblit légèrement si vous vous asseyez et vous penchez en avant. Avec la pancréatite, en plus de la douleur, des nausées et des vomissements, une faiblesse, une transpiration sont observées.

Que faire si le pancréas fait mal: recommandations

La douleur dans le pancréas est souvent si grave qu'une personne n'a d'autre choix que de consulter un médecin. Et c'est la bonne décision: si vous soupçonnez un problème de pancréas, vous ne devez en aucun cas vous soigner vous-même. Comme nous l'avons dit ci-dessus, cette douleur accompagne de nombreuses maladies différentes qui nécessitent un traitement différent. Et la cause ne peut être déterminée qu'après un diagnostic complet: tests de laboratoire, échographie, tomographie, études aux rayons X et, dans certains cas, laparoscopie diagnostique.

Le traitement de la maladie sous-jacente comprend toujours un ensemble de mesures.

  • Régime. La première tâche dans le traitement du pancréas est de décharger autant que possible cet organe, pour faciliter son travail. Quelle que soit la cause de la douleur dans le pancréas, un régime modéré est prescrit. Tout d'abord, vous devez exclure complètement l'alcool, les boissons gazeuses, le café et le thé fort, les aliments épicés, gras, frits, le chocolat. Même chez les personnes en bonne santé, l'abus de ces produits peut provoquer une gêne au niveau du pancréas. Habituellement, le soi-disant numéro de tableau 5 est attribué - un menu basé sur la restriction des graisses et des aliments acides. Le tableau numéro 5 concerne les aliments, cuits à la vapeur ou bouillis, les puddings et aspic, la viande maigre, la volaille et le poisson, les aliments riches en pectines et en fibres: pain aux céréales, baies sucrées, pâtes, légumes. Vous devez manger souvent et petit à petit - cela permet au tractus gastro-intestinal d'assimiler les aliments, sans inclure le "mode d'urgence". Il est conseillé de manger au moins cinq fois par jour, mais les portions doivent être petites. À propos, un tel régime sera utile non seulement pour ceux qui souffrent de maladies graves du foie et du pancréas. Cela vous aidera à vous remettre d'un festin excessif. Même les personnes en bonne santé connaissent des symptômes tels que la lourdeur de l'estomac, les nausées, les flatulences et les maux d'estomac - le prix à payer pour une alimentation excessive ou inhabituelle. Après les vacances, avec leurs déjeuners et leurs libations sans fin, il peut être utile de passer temporairement à un régime fade pour que votre digestion revienne à la normale. Tableau numéro 5 - le régime est confortable et n'implique pas le rejet d'un large groupe de produits.
  • Thérapie médicamenteuse. Le traitement dépend de la maladie sous-jacente, mais dans tous les cas, le médecin vous prescrira des médicaments qui aideront à soulager les symptômes et à améliorer le fonctionnement du tube digestif. Pour les douleurs du pancréas, des analgésiques sont prescrits pour soulager les crises aiguës, des antiacides pour restaurer le niveau d'acidité gastrique et normaliser la fonction digestive, ainsi que des préparations enzymatiques (dans la pancréatite chronique en dehors de la période d'exacerbations). Les enzymes qu'ils contiennent sont pratiquement impossibles à distinguer de nos propres enzymes et aident à faire face à l'absorption des aliments si le pancréas ne peut pas produire suffisamment de suc pancréatique. En outre, dans certains cas, des agents cholérétiques, des substances antisécrétoires (les soi-disant inhibiteurs H2 des récepteurs de l'histamine et des inhibiteurs de la pompe à protons) sont prescrits.

La douleur dans le pancréas est un symptôme qui ne peut être ignoré. Cependant, il convient de rappeler que, bien que rarement, les maladies pancréatiques peuvent se développer de manière presque asymptomatique. Par conséquent, il est conseillé de subir un examen général par un gastro-entérologue au moins une fois tous les deux ans. Cela est particulièrement vrai pour ceux qui n'ont pas l'habitude de se priver d'alcool, d'aliments gras et frits..

Une préparation contenant des enzymes pancréatiques

Quelles préparations enzymatiques un médecin peut-il prescrire pour soulager la douleur dans le pancréas? Pour les maladies de cet organe, des agents combinés contenant des enzymes pancréatiques (amylase, protéase et lipase) sont souvent prescrits. Les médicaments modernes - comme, par exemple, Micrasim ® - sont disponibles sous une forme accessible au corps. Micrasim ® ne sont pas des comprimés, mais des capsules contenant des granules d'enzymes. Chaque capsule est recouverte d'une membrane qui protège les enzymes des effets du suc gastrique. Ils se dissolvent uniquement dans les intestins, où leur aide est nécessaire. Sans cette protection, l'acide gastrique aurait neutralisé la plupart des remèdes. Les enzymes du médicament agissent très rapidement: déjà 30 minutes après la dissolution des granules, leur activité maximale est notée, similaire à l'activité des enzymes du corps humain. Sous l'influence de Micrasim ®, la digestion et l'absorption des nutriments essentiels dans l'organisme sont améliorées. Au cours du processus de digestion, les enzymes perdent progressivement leur activité et sont éliminées du tractus gastro-intestinal..

Contre-indications du médicament: intolérance individuelle aux composants, exacerbation de la pancréatite chronique et de la pancréatite aiguë.

Numéro d'enregistrement de Micrasim ® au registre national des médicaments - LS-000995 du 18 octobre 2011, renouvelé indéfiniment le 16 janvier 2018. Le médicament est inclus dans la liste VED.

Si des symptômes de troubles digestifs sont observés régulièrement, cela peut indiquer une carence en enzymes pancréatiques..

Dans l'enfance, les lésions du pancréas sont plus souvent associées à des maladies d'autres organes du tractus gastro-intestinal. Leur diagnostic est difficile, car le tableau clinique est «masqué» par la symptomatologie de la maladie sous-jacente *.

Yu.V. Belousov "Pancréatite et pancréatopathie: caractéristiques de classification, principes de diagnostic et de traitement chez l'enfant." «La santé de l'enfant», 2012. N ° 8 (43). S. 129-133.

Les troubles digestifs ne sont pas une maladie indépendante, mais une combinaison de symptômes caractéristiques des maladies du système digestif.

Sensations de lourdeur et de plénitude de l'estomac, douleurs abdominales, nausées et inconfort - tous ces symptômes peuvent indiquer une dyspepsie.

Pour digérer une portion d'aliments riches en calories (environ 150 g), vous avez besoin de 10 000 unités d'enzymes actives *. C'est la quantité d'entre eux contenue dans une capsule Micrasim®, ce qui permet au produit d'aider à améliorer la digestion.

* Pour la digestion d'aliments riches en calories pesant 150 g, en supposant que pour la digestion de 500 g d'aliments riches en calories, au moins 30 000 à 35 000 unités de lipase sont nécessaires. I. Yu. Kuchma "Préparations enzymatiques dans le traitement des maladies du tractus gastro-intestinal." «Pharmacien», 2009, n ° 7.

* Avec insuffisance pancréatique exocrine dans la pancréatite chronique.

Micrasim ® peut être utilisé dans le cadre du traitement complexe d'un certain nombre de maladies du système digestif, en particulier pour les maladies associées à un dysfonctionnement du pancréas.

La douleur dans le pancréas avec pancréatite peut ressembler à une douleur liée à l'ostéochondrose, car elle irradie souvent vers le dos et il peut sembler que c'est la colonne vertébrale qui fait mal. Cependant, pour l'ostéochondrose, contrairement à la pancréatite, la nausée n'est pas caractéristique. De plus, avec la pancréatite, la douleur n'augmente pas avec la palpation des vertèbres..

Pourquoi il y a des douleurs dans le pancréas et comment s'en débarrasser rapidement?

Si le pancréas fait mal, cela signifie qu'une violation s'est produite dans le travail du tractus gastro-intestinal. Il n'existe aucun médicament capable de restaurer complètement le tissu enflammé de la glande. Soulager l'exacerbation et prévenir les changements pathologiques dans cet organe important n'est possible qu'avec l'aide d'une nutrition diététique et d'un mode de vie sain. Les gens sont le plus souvent confrontés à une maladie des glandes après 40 ans. Dans l'enfance et l'adolescence, une pathologie sous forme de pancréatite est rarement observée.

Fonctions du pancréas dans le corps humain

Les particularités de l'organe impliqué dans la digestion sont qu'il se compose de deux parties fonctionnelles:

  • Exocrine (externe) - produit du suc pancréatique contenant des enzymes digestives.
  • Endocrinien (interne) - synthétise des hormones pour réguler les processus métaboliques dans le corps (glucides, lipides, protéines).
  • Tout dysfonctionnement du pancréas constitue une menace pour tout l'organisme. Si vous commencez à vous faire mal dans la zone où se trouve la glande, vous devez immédiatement consulter un médecin..

La nature et la localisation de la douleur

Les pathologies courantes de la glande digestive sont la pancréatite et la présence de calcifications (calculs) dans ses canaux excréteurs. L'inflammation du pancréas peut être aiguë et chronique, ce qui signifie qu'elle peut faire mal de différentes manières. Comment comprendre que le pancréas fait mal:

  • Dans la pancréatite aiguë, elle commence soudainement à faire mal et à piquer dans le côté gauche sous les côtes. La douleur est vive et intense, il peut s'agir de zona dans la nature. Les antispasmodiques ne soulagent pas l'exacerbation. Dans le côté gauche de l'abdomen, il cesse de faire mal uniquement lorsque le patient s'assoit et se penche. Le pancréas peut tellement grossir qu'une personne ressent une pression sur les côtes de l'intérieur. Dans le contexte de cet état, le rythme respiratoire est perturbé.
  • Une exacerbation de la pancréatite chronique survient après avoir mangé, généralement après avoir mangé des aliments gras, épicés ou frits. Les sensations douloureuses ont un caractère flou et douloureux. Cela commence à faire mal dans le nombril, puis la douleur augmente, elle peut être administrée aux deux hypocondries. Une douleur prolongée dans le pancréas peut être accompagnée de ballonnements, de diarrhée, de perte de poids soudaine.

Connaissant les signes de douleur pancréatique de type primaire, il est possible de prévenir des dommages importants aux tissus de l'organe et d'exclure la transformation de la pathologie aiguë en chronique.

Pourquoi le pancréas fait-il mal les principales raisons?

Les principales raisons pour lesquelles le pancréas fait mal sont une mauvaise alimentation et une consommation d'alcool fréquente. Ces deux facteurs, auxquels la personne elle-même contribue, peuvent provoquer une nécrose - stade final de la pancréatite aiguë ou précédant sa forme chronique.

Les autres causes de douleur pancréatique peuvent être:

  • Conséquence de la chirurgie sur la vésicule biliaire ou un autre organe voisin.
  • Blessure au pancréas. Une rupture du parenchyme de l'organe glandulaire peut survenir si une personne est gravement blessée en tombant ou si une forte pression mécanique a été appliquée à l'organe (par exemple, dans un accident de voiture).
  • Médicaments à long terme. Les médicaments hormonaux, les contraceptifs contenant des œstrogènes, les diurétiques, le surdosage en vitamine D ont un effet négatif sur le pancréas.
  • Cholélithiase - le blocage du canal commun menant au duodénum avec des calcifications, conduit à l'accumulation de liquide pancréatique dans les canaux excréteurs de la glande. Cette condition provoque une inflammation des tissus de l'organe de l'intérieur..

La question de savoir si le pancréas peut souffrir de la famine semblera étrange à ceux qui sont sûrs que c'est la faim qui vous permet de décharger cet organe digestif. L'inflammation se produit lorsqu'il y a un manque d'aliments protéinés dans le menu du jour. Par conséquent, un régime pour les maladies du pancréas doit être établi par un spécialiste.

Mesures diagnostiques

Si le pancréas est inquiet, vous devez contacter la clinique pour un examen afin de déterminer la cause de la douleur apparue. Le diagnostic des maladies de cet organe est effectué selon les méthodes suivantes:

  • Palpation superficielle (sondage). Avec une pancréatite chronique aiguë et exacerbée, la peau de la région du pancréas peut faire mal. Les muscles tendus de la paroi abdominale antérieure indiquent une inflammation évidente du parenchyme. La tension peut être absente au premier stade de la maladie pancréatique.
  • Intubation duodénale. L'immersion de la sonde dans le conduit principal de la glande permet d'évaluer l'état de ses tissus et l'utilité de ses fonctions.
  • Analyse de sang et d'urine. Une augmentation du niveau d'amylase pancréatique dans le biomatériau indique la présence d'une inflammation dans la glande..
  • Examen échographique. Il montre des changements pathologiques dans la structure de la glande, aide à identifier un kyste et une tumeur.
  • Imagerie par résonance magnétique. Donne une image claire de l'état des canaux et des tissus de l'organe glandulaire.
  • Radiographie. Il est utilisé pour évaluer les canaux excréteurs du pancréas (rétrécissement, élargissement).

Après avoir établi d'où venait la douleur dans le pancréas, le médecin choisit la direction du traitement, qui est nécessairement de nature complexe.

Premiers soins à domicile pour les douleurs aiguës du pancréas

Les premiers soins en cas de douleur aiguë dans le pancréas sont fournis selon le schéma suivant:

  • Ils aident le patient à adopter une position allongée confortable, à assurer un repos complet.
  • Afin de soulager le spasme, un coussin chauffant avec de l'eau froide est placé à l'endroit où ça fait mal..
  • Si, 20 minutes après l'application du froid, le pancréas n'a pas cessé de faire mal, alors avant l'arrivée d'une ambulance, le patient reçoit 1 à 2 comprimés de No-shpy avec un minimum d'eau.

Lorsque le pancréas fait mal et qu'il n'y a aucune possibilité d'obtenir une aide médicale, le seul médicament qui peut être utilisé à la maison est le No-shpa (Drotaverin). Le médicament peut être pris pour soulager la douleur aiguë pendant pas plus de 2 jours consécutifs.

Que faire si le pancréas fait mal: traitement

Lorsque le pancréas commence soudainement à faire mal, la personne doit refuser de manger et de boire..

Si possible, vous devez immédiatement vous rendre à un rendez-vous avec un thérapeute ou un gastro-entérologue local. Le médecin prescrira un examen, après quoi un programme de rétablissement de la santé sera formé.

Thérapie médicamenteuse

Comment traiter la douleur dans la glande digestive, seul un médecin le dira à coup sûr. Traiter vous-même toute maladie du pancréas est dangereux pour la santé. Dans le meilleur des cas, une personne attend le diabète sucré, dans le pire des cas - une nécrose complète des tissus de l'organe malade avec un décès ultérieur. Le traitement médicamenteux de la douleur dans le pancréas dépend du type et de la complexité de la maladie. Le schéma thérapeutique peut inclure:

  • Anticholinergiques - utilisés pour soulager la douleur. Dans la pancréatite chronique, Gastrin, Pirenzepine, Gastrozipin sont prescrits. En forme aiguë de douleur, en ambulance, - Platyphyllin, Metacin.
  • Solution d'électrolyte de Ringer - vous permet de restaurer l'équilibre eau-électrolyte dans le corps et d'éliminer les toxines. Nécessaire si la pancréatite aiguë s'accompagne de vomissements et de diarrhée.
  • Substituts plasmatiques (Lactasol, Ionostéril) - perfusés par voie intraveineuse avec une diminution du volume plasmatique afin de fluidifier le sang épais et de restaurer le métabolisme des protéines.
  • Antihistaminiques (Suprastin, Diphenhydramine, Claritin) - renforcent l'effet des analgésiques (Analgin, Baralgin), sont prescrits pour la forme chronique de la maladie.
  • Antibiotiques (tétracyclines) - sont prescrits lorsque la structure des tissus du pancréas change dans le contexte d'une infection pouvant survenir à la suite d'une lésion des organes abdominaux.
  • Traitement par insuline-glucose - l'insuline est administrée par voie sous-cutanée pour une carence en insuline. Cette hormone est nécessaire au métabolisme des glucides, elle est produite par la partie endocrine de la glande, du glucose intraveineux est nécessaire pour le jeûne thérapeutique.
  • Les stéroïdes anabolisants (Methandrostenolone, Retabolil) - sont prescrits aux patients qui ont considérablement perdu du poids afin d'augmenter l'absorption des protéines par leur corps. Les médicaments augmentent l'appétit, favorisent la prise de poids et améliorent la santé globale.
  • Médicaments enzymatiques (Creon, Festal, Pancreatin) - fournissent temporairement du repos au pancréas, normalisent le processus digestif.
  • Vitamines - sous la forme chronique de la maladie, les vitamines des groupes B, A, C sont prescrites par voie orale ou intraveineuse.

Après avoir soulagé la douleur de la glande digestive, il est recommandé au patient, afin d'augmenter la durée de la rémission, de se rendre dans un spa ou dans un sanatorium gastro-entérologique.

Régime

Dans les premiers jours de la maladie, le patient se voit prescrire un jeûne thérapeutique avec de l'eau minérale non gazeuse et une décoction de rose sauvage. Dès que le patient commence à se rétablir, il est autorisé à gruau. Lorsque le pancréas cesse de faire mal, il passe à un régime contenant uniquement des graisses alimentaires..

Le menu d'une personne ayant un pancréas malade comprend:

  • premiers plats de bouillon de légumes,
  • bouillie visqueuse (avoine, riz, orge),
  • viande diététique (veau, lapin, poulet), poisson maigre (morue, goberge, plie),
  • compote de légumes (pommes de terre, potiron, courgettes, carottes, betteraves, chou-fleur),
  • produits laitiers fermentés faibles en gras (fromage cottage, kéfir, lait fermenté cuit au four, fromage à pâte dure), beurre non salé, lait frais faible en gras pour la fabrication de céréales,
  • pain de blé séché,
  • jus de fruits et de baies (groseilles, cerises, grenades), tisane faible ou tisane sans sucre.

Le menu exclut le café, les pâtisseries, les aliments gras et frits, les aliments fumés, les cornichons et cornichons, l'oseille. Un organe malade peut commencer à faire mal même à cause des champignons et des légumes-racines. Dans les maladies du pancréas, les boissons contenant de l'alcool sont catégoriquement contre-indiquées..

Méthodes de médecine traditionnelle

Les méthodes alternatives de traitement du pancréas sont mieux utilisées après avoir consulté un médecin. Lors de l'utilisation de remèdes maison, il y a toujours la possibilité d'effets secondaires, qui sont généralement des démangeaisons cutanées et une détérioration du tube digestif. Les reins peuvent soudainement faire mal ou une insuffisance hépatique se produit.

Lait contre la douleur dans le pancréas

Comment cuisiner: Rincer 100 g d'avoine, couvrir d'eau complètement tiède, mettre dans un endroit sombre et chaud pendant 2 jours. L'avoine germera. Il doit être séché et broyé en poudre, séché à nouveau. Puis 1 cuillère à soupe. l. Versez 200 ml d'eau froide sur la farine d'avoine. Porter la composition bien mélangée à ébullition à feu moyen.

Comment utiliser: Prenez le médicament d'avoine germé au chaud 20 minutes avant les repas (2 fois par jour).

Résultat: avec une utilisation régulière de lait d'avoine, le pancréas cesse de faire mal. L'avoine a des effets anti-inflammatoires et antispasmodiques, améliore le métabolisme des glucides dans la glande.

Compresse de lait aigre pour la douleur aiguë

Comment faire: trempez une fine feuille de coton avec du lait caillé froid.

Comment utiliser: la compresse est placée de manière à couvrir la région épigastrique et l'hypochondre gauche. La compresse est recouverte d'un sac en plastique. Ils enveloppent la partie malade du corps avec une écharpe chaude. Durée du traitement des glandes digestives au moins 4 semaines.

Résultat: la compresse soulage la douleur, l'inflammation, aide à restaurer les fonctions de la glande. Il cesse de faire mal en raison de l'irritation de la peau avec une compresse, dans le contexte de laquelle la tension vasculaire dans l'organe malade change, l'activité sécrétoire se normalise et le métabolisme dans les cellules s'améliore.

Bouillie curative pour le petit déjeuner

Comment cuisiner: du soir 1 cuillère à soupe. l. farine de sarrasin (vous devez moudre vous-même le sarrasin) versez 250 ml de kéfir faible en gras, mélangez bien, couvrez et laissez jusqu'au matin.

Comment utiliser: la bouillie médicamenteuse doit être consommée au petit-déjeuner. Aussi pendant la journée, vous devez boire du thé, qui est préparé à partir des mêmes parties de la racine de l'élécampane, du millepertuis, de la menthe poivrée, du cresson séché, des graines d'aneth, de la coriandre (1 cuillère à soupe L.Collection versez 250 ml d'eau bouillante).

Résultat: le petit-déjeuner thérapeutique et la tisane soulagent la douleur aiguë dans la région pancréatique, assurent une rémission à long terme. La recette est utilisée jusqu'à ce que la glande cesse de faire mal..

La prévention des maladies

Pour éviter que le pancréas ne recommence à faire mal après le traitement, vous devez:

  • Abandonner l'alcool.
  • Mange correctement.
  • Vivez une vie saine.
  • Prenez des vitamines pour renforcer l'immunité.
  • Évitez les activités physiques intenses.
  • Passer périodiquement un examen par un thérapeute ou un gastro-entérologue.

La prévention des maladies pancréatiques est une mesure qui aide à prévenir la survenue d'exacerbations et de complications de la maladie, et contribue également à améliorer la santé des personnes atteintes de pancréatite chronique.

Quels médicaments prendre si le pancréas fait mal

Lorsque des problèmes de santé surviennent et que le pancréas fait mal, les victimes s'intéressent aux médicaments à prendre, pour soulager la douleur et traiter la pathologie. Pour répondre à la question, vous devez comprendre la cause de la douleur, car il existe des maladies parallèles qui accompagnent la maladie - la pancréatite, dans laquelle certains types de médicaments peuvent ne pas aider, mais compliquer l'évolution de la maladie. Ces maladies comprennent:

  • Diabète;
  • insuffisance rénale;
  • autres maladies graves des organes internes humains.

Dans tous les cas, il est nécessaire de subir un diagnostic complet du corps et de déterminer le diagnostic exact et le type de pancréatite et, si possible, d'identifier la cause de la maladie qui a provoqué une crise aiguë et un syndrome douloureux. Le traitement de la pancréatite consiste en une séquence d'actions et dépend de la forme de l'évolution, qu'elle soit aiguë ou chronique. Chaque type nécessite un traitement et une approche individuels, et l'élimination d'une affection douloureuse nécessite la consultation d'un gastro-entérologue.

Analgésiques et antispasmodiques

Avec le processus inflammatoire du pancréas, une douleur intense se produit. Par conséquent, les syndromes douloureux sont arrêtés de toute urgence, avant l'apparition d'un état de choc. À cet égard, tout d'abord, une anesthésie est réalisée pour la mise au point de l'apparition d'un état inconfortable. Quelles pilules peuvent être utilisées pour la douleur dans le pancréas?

Tout d'abord, vous devez trouver la cause et vous assurer que le diagnostic est correct. Qu'est-ce qui causera de la douleur dans la pancréatite:

  • gonflement de l'organe enflammé et de ses parois;
  • l'apparition d'un processus inflammatoire dans l'organe de la glande;
  • obstruction des canaux du suc pancréatique;
  • pseudokyste ou kyste;
  • nécrose des tissus du pancréas;
  • érosion des parois des vaisseaux sanguins et des intestins (péritonite).

La douleur dans la pancréatite a des symptômes forts et peut causer beaucoup de souffrance à une personne, il existe donc des méthodes et des médicaments qui peuvent soulager la douleur, ce qui facilite l'état du patient.

En cas d'obstruction des voies biliaires avec pancréatite, une anesthésie est réalisée en utilisant:

  • stenting;
  • lithoextraction;
  • médicaments antispasmodiques;
  • analgésiques à large spectre;
  • lithotritie intraductale.

La pancréatite auto-immune et son état douloureux sont éliminés par les moyens et méthodes suivants:

  • contenant de l'acide ursodésoxycholique;
  • corticostéroïdes;
  • stenting des voies biliaires et des vaisseaux pancréatiques.

En cas d'inflammation biliaire du pancréas, il est recommandé de recevoir:

  • préparations contenant des enzymes pancréatiques à base d'animaux;
  • antispasmodiques;
  • médicaments contenant de l'acide ursodésoxycholique.

Avec une forme chronique de pancréatite et l'absence de néoplasmes volumineux, une obstruction sévère et d'autres maladies inflammatoires associées, un soulagement de la douleur est effectué:

  • comprimés d'enzymes ordinaires;
  • moyens d'importance médicale ayant des effets antispasmodiques;
  • méthodes de neurolyse, plexus cœliaque des terminaisons nerveuses et des vaisseaux sanguins.

Quelles pilules peuvent être utilisées pour la douleur dans le pancréas? Il est permis de prendre des analgésiques non narcotiques, car beaucoup d'entre eux contribuent à une forte dépendance et peuvent entraîner une toxicomanie avec une utilisation constante..

Presque toutes les conditions douloureuses sont arrêtées par des analgésiques. Dans une forme aiguë de douleur, les médecins prescrivent d'autres moyens de soulager une attaque, mais cela dépend des caractéristiques individuelles de l'organisme et de la pathologie en développement de la maladie. Par exemple, les médicaments non stéroïdiens ne doivent pas être utilisés pour les personnes ayant des problèmes digestifs, car cela provoquera l'effet inverse.

Par conséquent, pour résoudre ces problèmes, des médicaments sont largement utilisés, dans lesquels il existe des inhibiteurs des sécrétions gastriques d'animaux. Ces enzymes soulagent le fardeau du pancréas et apportent un grand soulagement à une personne malade. Ces fonds ne sont pas des pilules pour la pancréatite, mais soulagent les symptômes de la maladie, qui, en principe, soulage et atténue le syndrome douloureux aigu..

Le clan Oddi joue un rôle particulier dans le syndrome douloureux qu'une personne éprouve avec une douleur dans le pancréas. Par conséquent, des antispasmodiques sont utilisés pour soulager cette condition. Ce type de médicament comprend des qualités positives:

  • l'efficacité du soulagement des spasmes;
  • action à long terme;
  • propriétés secondaires minimisées.

Pour les douleurs dans le pancréas, un médicament à effet antispasmodique peut aider. Étant donné que la base de la douleur est basée sur les spasmes des muscles lisses, dans les processus inflammatoires du pancréas, des antispasmodiques d'un large spectre d'action sont prescrits. Les médicaments myotropes aident bien. Les fonds soulagent rapidement la douleur, quelle que soit sa localisation dans le corps humain.

Quelles pilules boire lorsque le pancréas fait mal à cause des médicaments antispasmodiques à valeur médicinale? Les préparations de ce groupe d'action antispasmodique sont divisées en deux types:

  • myotrope;
  • anticholinergique.

Quels sont les antispasmodiques myotropes? Ces fonds comprennent Duspatalin, Mebeverin. Ces fonds ont un double effet sur le pancréas dans le processus inflammatoire:

  • arrêter les spasmes et réduire la possibilité de pénétration du sodium dans les cellules des organes;
  • arrête la sortie de potassium des muscles lisses sans provoquer d'hypotomie.

Ces médicaments ne provoquent pas d'effets secondaires et sont les plus adaptés à la pathologie de la pancréatite..

Sinon, comment anesthésier le pancréas et quel médicament convient à l'inflammation du pancréas? Revenant au sujet des analgésiques, l'aspirine, le paracétamol sont les plus appropriés pour le processus inflammatoire du pancréas. Certes, l'utilisation doit être effectuée avant de manger avant l'apparition d'une affection douloureuse. Le paracétamol lui-même n'a pas d'effet négatif sur le pancréas, n'irrite pas les parois, et c'est une propriété importante dans le traitement et le soulagement de la douleur..

Les préparations et les doses d'utilisation sont convenues avec le médecin traitant ou le gastro-entérologue. Le traitement est effectué selon la méthode prescrite par le médecin et est prescrit individuellement.

Fonds enzymatiques

Quels médicaments prendre en cas de douleur au pancréas? Pour ce faire, afin de soulager les symptômes de la douleur, il est recommandé de prendre des médicaments contenant des enzymes. En termes de composants, ils sont identiques et ne diffèrent que par la concentration de la composition enzymatique par mg de poids. Tous ont une structure et une composition identiques avec les substances sécrétées du pancréas. Grâce à cela, ils n'apportent pas d'effets secondaires au corps, car ils sont bien absorbés et participent à la dégradation des aliments.

Ces médicaments sont pris avec les repas ou 15 minutes avant de manger. Il est interdit de mâcher des comprimés avec des enzymes, de les casser, car dans ce cas, les composants enzymatiques n'entreront pas dans les intestins et le duodénum. Avant utilisation, subissez des procédures de diagnostic et prescrivez les comprimés nécessaires à ce stade de développement de la pancréatite. Ce n'est qu'alors que le médecin sélectionnera les médicaments nécessaires et la composition quantitative pour la pathologie sous une forme individuelle. Quel est le meilleur médicament contre la douleur pancréatique??

Pour aider le corps et le pancréas, certains groupes de médicaments sont isolés qui contiennent la quantité nécessaire d'enzymes pour différentes formes de progression de l'inflammation du pancréas:

  1. Préparations combinées contenant des enzymes pancréatiques et biliaires:
    • Bobenzym;
    • Kpeon;
    • De fête;
    • Gactal;
    • Passionné;
    • Digestal;
    • Comilaza.
  2. Avec contenu en pancréatine:
    • La pancréatine;
    • Pancréasim;
    • Mezim.
  3. Avec des substances végétales:
    • Biozyme;
    • Nigedaza.

Quelle pilule prendre pour la douleur dans le pancréas, le médecin décidera, en fonction de l'image de l'évolution de la maladie.

Médicaments naturels

Quels médicaments sont recommandés pour la douleur dans le pancréas? Les médecins prescrivent parfois un nettoyage pancréatique de la pancréatite avec des préparations contenant des enzymes nécessaires à l'organisme. Tous normalisent le tube digestif et favorisent la décomposition des aliments en graisses, glucides, protéines et micro-éléments utiles.
Il est important que l'automédication pour la pancréatite soit mortelle et ne tolère pas les erreurs.

Que boire pour la douleur du pancréas à partir de médicaments naturels:

  1. Pancréatine. Aide à améliorer l'état général de la personne blessée et aide à la transformation des aliments. La dose d'admission est prescrite par le médecin, sur la base des tests de laboratoire reçus et des mesures diagnostiques. Le cours du traitement dépend de la complexité de la pathologie et dure jusqu'à 30 jours.
  2. Créon. La préparation contient des enzymes organiques qui accélèrent la dégradation des aliments. Les effets secondaires de l'utilisation du médicament sont complètement absents. Contre-indications, intolérance individuelle aux médicaments.
  3. De fête. Le médicament contient de la bile bovine et des enzymes qui améliorent la digestion, compensent le manque de ses propres enzymes. Peut provoquer une diarrhée ou une réaction allergique au contenu du médicament.

L'utilisation de capsules soulage la douleur dans le pancréas et, grâce à sa capsule enveloppante, délivre le contenu à la destination prévue dans le pancréas.

Causes de la douleur dans le pancréas

Lorsque le pancréas fait mal et les raisons qui ont donné lieu à cette pathologie, tout cela nécessite une compréhension correcte des médicaments à prendre et de la pathologie qui menace une personne. Parmi les causes d'inflammation du pancréas, on note une violation du tube digestif. Dans le même temps, il y a un dysfonctionnement dans la production d'enzymes, un chevauchement des canaux du suc pancréatique, ce qui entraîne de graves complications et une nécrose du système digestif. Le développement d'une maladie pancréatique nécessite la prescription et l'administration correctes de médicaments, ce qui est la clé de la restauration précoce des fonctions gastro-intestinales.

La deuxième raison est l'abus de mauvaises habitudes, qui provoque une intoxication du corps et une violation de la production d'enzymes. De plus, l'alcool provoque un spasme de la valve Oddi, qui est bloquée et entraîne des symptômes douloureux de pancréatite..

La troisième raison sera les infections du système digestif, qui entraînent également une exacerbation et une inflammation du pancréas et, par conséquent, le développement de la pathologie de la pancréatite. La quatrième raison est l'obésité. Cette raison du développement de la pancréatite et du syndrome douloureux est un dysfonctionnement du tractus gastro-intestinal, une teneur accrue en graisses dans le sang, des plaques sont créées dans les vaisseaux, ce qui empêche la circulation sanguine et la libération de suc pancréatique, et c'est la cause la plus terrible de la pancréatite..

Pour des mesures préventives, tous les six mois, présentez-vous à un rendez-vous avec un gastro-entérologue et subissez un diagnostic du corps pour le développement d'une pancréatite et d'autres pathologies pouvant causer des douleurs. Suivez une bonne alimentation et abandonnez les mauvaises habitudes.

Pilules pancréatiques efficaces

Vous pouvez acheter des pilules pancréatiques dans presque toutes les pharmacies. Mais comment choisir les bons et déterminer vous-même le bon dosage? Vous trouverez des réponses à ces questions et à d'autres liées au traitement du pancréas et du foie dans cette revue..

Quand prendre des pilules

Le pancréas réagit au stress, à une mauvaise alimentation, à l'alcool (surtout les boissons de mauvaise qualité), à la fatigue générale. Il s'enflamme, tout en augmentant considérablement sa taille. Compte tenu de la proximité du pancréas et du foie dans le corps humain, la violation affecte les performances des deux organes. La glande hypertrophiée exerce une pression sur le foie, perturbant le processus métabolique, y compris la sécrétion de bile.

La grande taille de la glande enflammée affecte sa capacité à produire les enzymes nécessaires au traitement des aliments consommés et à son assimilation ultérieure dans le système digestif..

Sur cette base, il est clair à quel point le pancréas est important dans le corps humain. Par conséquent, il doit être traité sans remettre à plus tard et sans espérer que la maladie disparaîtra d'elle-même. Au contraire, cette maladie peut prendre une forme chronique fatale pour une personne malade..

Avant de dire comment restaurer le travail du pancréas, considérez les symptômes de la maladie. Les signes indiquant qu'il est temps de prendre les pilules sont les symptômes suivants:

  • manque d'appétit;
  • vomissement;
  • la diarrhée;
  • faiblesse générale.

Le signe principal que le pancréas a besoin d'aide sous forme de médicament sera des crises de douleur dans l'hypochondre gauche. Ils sont améliorés par l'utilisation d'aliments gras, d'aliments frits, d'aliments épicés, d'alcool.

Le pancréas est sensible à la consommation d'alcool

La douleur peut apparaître par crises ou être présente tout le temps (appelée douleur sourde). Cela dépend des aliments qu'une personne a mangés et de l'inflammation de son pancréas à cause de cela..

Les experts notent que dans la pancréatite chronique, la douleur causée par une inflammation constante des tissus devient constante. Son apparition est provoquée par presque tous les aliments, les vomissements et la diarrhée commencent quelques heures après avoir mangé.

Il est nécessaire de traiter immédiatement la maladie de la glande, en empêchant la maladie de se développer et de passer au stade chronique. Pour ce faire, vous devez soulager l'inflammation en prenant les bonnes pilules. Nous examinerons ci-dessous quels médicaments aideront à faire face à la maladie..

Quelles pilules sont recommandées pour le traitement du pancréas

Avec les symptômes énumérés ci-dessus, une personne doit immédiatement consulter un médecin pour obtenir des conseils. Mais il y a des situations où le médecin n'est pas là et le médicament doit être appliqué le plus rapidement possible. Pour ce faire, vous pouvez contacter la pharmacie la plus proche, où presque tous les médicaments nécessaires sont en vente..

L'effet du médicament pour les maladies inflammatoires du pancréas et du foie est divisé en 2 parties:

  • soulage les spasmes douloureux;
  • restauration de la fonction des organes.

Si une douleur aiguë survient, indiquant le début d'une attaque de la maladie, vous pouvez prendre un antispasmodique, par exemple des médicaments Drotaverin, No-Shpa et No-Shpa Forte. Ils relâcheront les muscles et accéléreront la libération des spasmes..

Le dosage est autorisé comme suit:

  • Drotaverin ou No-Shpa - 2 comprimés;
  • No-Shpa Forte - 1 comprimé.

En outre, dans le traitement d'une crise aiguë d'inflammation du pancréas, tout analgésique, par exemple le paracétamol ou l'aspirine, aide. Cela réduira la douleur et permettra de se rendre normalement à l'hôpital ou au centre paramédical.

Cependant, les médicaments comme le Tylenol et les sulfamides, qui empoisonnent le foie avec des toxines, doivent être évités. Ce dernier est déjà résistant à l'inflammation, vous ne devez donc pas le surcharger..

En plus de ces médicaments, des antibiotiques sont prescrits par le médecin traitant en fonction des résultats de l'examen et de l'analyse des analyses. Ils sont sélectionnés individuellement pour chaque personne, en tenant compte de la tolérance individuelle et de la présence de réactions allergiques.

Les antibiotiques, tels que la ceftriaxone, sont nécessaires pour bloquer le processus naissant d'inflammation tissulaire et sa transition ultérieure vers le stade de destruction. Il part d'une réaction anormale des enzymes produites par le pancréas. La prochaine étape peut être la mort des tissus (nécrose) et l'infection du corps par des produits de décomposition (septicémie).

Mais les antibiotiques, comme les autres médicaments, sont prescrits par un médecin, il n'est pas recommandé de les sélectionner et de les prendre vous-même..

Remèdes pour la restauration du pancréas

Comment encore aider le pancréas? Après avoir supprimé l'attaque douloureuse et observé les restrictions alimentaires, le patient commence à prendre des médicaments qui favorisent la production d'enzymes spéciales. Ils sont nécessaires pour faciliter le processus de digestion des aliments et d'assimilation de leurs composants par l'organisme..

La restauration du pancréas peut être démarrée avec la prise de Festal. Ces pilules sont disponibles dans presque toutes les pharmacies. La composition du médicament comprend des composants qui facilitent la digestion des aliments et soulagent le stress de la glande et d'autres organes impliqués dans le processus. Le dosage du médicament est généralement indiqué dans les instructions d'accompagnement..

Le médicament d'une action plus prononcée est la pancréatine. Ce médicament est un agent enzymatique, il contient des composants qui aident les organes internes à assimiler les protéines, les glucides et les graisses libérées lors de la digestion des aliments.

Le nombre de comprimés habituellement pris avec de la nourriture dépend de la gravité de la maladie et de la durée de la maladie. L'évolution de la prise du médicament en dépend également. Les comprimés sont pris de 1 semaine à 1 mois. Il est important de noter qu'il est préférable de coordonner l'administration de Pancreatin avec votre médecin..

Un effet similaire est exercé par le médicament Mezim et Creon, qui favorisent également l'absorption des aliments et soulagent le stress du pancréas. Vous pouvez connaître leur dosage dans les instructions ci-jointes..

Toutes les pilules énumérées ci-dessus aident le corps à améliorer la digestion. Et comme tout médicament, ils peuvent provoquer des effets secondaires. Leur force et leur durée dépendent de la tolérance personnelle des composants qui composent le médicament..

Les experts notent que ces fonds ont un effet important sur le corps, vous ne devez donc pas en abuser. Lors du traitement de l'inflammation du pancréas, il ne sera pas possible de se débarrasser rapidement de la maladie avec une dose de choc de pilules. Cela ne peut que vous nuire.

Par conséquent, il est fortement recommandé qu'aux premiers signes de maladie, de consulter un médecin et d'obtenir des conseils de lui, y compris sur la prise de médicaments.

Comment améliorer l'effet des pilules

En parlant de la façon de restaurer le pancréas à l'aide de médicaments, quelques mots devraient être dit sur la façon dont vous pouvez améliorer l'effet des médicaments.

En cas de crise aiguë, il vaut mieux refuser la nourriture pendant une journée.

En cas de crise aiguë, il est préférable de refuser toute nourriture pendant une journée et de ne boire que de l'eau non gazeuse. Il aide à soulager l'inflammation de la glande. Pendant les 3 à 5 prochains jours, vous devez manger des aliments simples et faciles à digérer, comme le gruau. Sa digestion dans le contexte des comprimés pris sera facile, sans problèmes avec les enzymes.

Après avoir éliminé l'attaque et décidé des médicaments avec l'aide de médecins, le régime doit être poursuivi. À l'heure actuelle, l'alcool, les aliments gras et épicés, les aliments frits, les pâtes de blé dur et le pain frais sont strictement interdits. En général, tous les aliments qui nécessitent un effort du corps du patient pendant la digestion et l'assimilation.

Le menu devrait inclure des soupes de légumes légères, des céréales, un peu de viande maigre bouillie. Dans certains cas, vous pouvez consommer du lait faible en gras en petites quantités. Le pain ne peut être mangé qu'hier, à l'exclusion des muffins et des bonbons.

En plus de prendre des pilules, les médecins prescrivent du repos au patient. Le complexe de ces mesures aidera à établir la production d'enzymes et à normaliser l'action du pancréas. Si la maladie commence, vous devrez vous rendre à l'hôpital pour suivre un traitement complet et une guérison.

Vous devez savoir que lorsque vous prenez les comprimés, vous ne devez pas augmenter la dose, en violant les recommandations des instructions. Et à la première occasion, le patient doit se rendre à l'hôpital pour demander conseil à un spécialiste. Le médecin prescrira des médicaments et sélectionnera la posologie optimale qui aidera à un rétablissement rapide.

Médicaments contre la pancréatite - caractéristiques de leur administration

Une douleur intense dans la partie supérieure de l'abdomen, des vomissements avec de la bile, des nausées peuvent indiquer une pancréatite - une inflammation du pancréas. Dans cette maladie, les enzymes digestives produites par le corps, au lieu d'aller dans le duodénum, ​​restent dans la glande et commencent à la digérer. Cela conduit à la libération de toxines, qui sont libérées dans la circulation sanguine, atteignent les reins, le cœur, les poumons, le cerveau et détruisent leurs tissus. Des médicaments opportuns pour la pancréatite aideront à éviter de telles conséquences, à normaliser le pancréas.

Symptômes de pancréatite

Le pancréas synthétise des enzymes digestives et des hormones qui régulent le métabolisme des protéines, des graisses et des glucides - insuline, glucagon, somatostatine. L'organe a une forme oblongue et est situé dans la partie supérieure de l'abdomen, derrière l'estomac, en contact étroit avec le duodénum. Le fer pèse environ 70 g, la longueur varie de 14 à 22 cm, la largeur - de 3 à 9 cm, l'épaisseur - 2-3 cm.

L'inflammation pancréatique peut survenir sous des formes aiguës et chroniques, dont les manifestations cliniques sont différentes. La pancréatite aiguë est mortelle, car les toxines peuvent provoquer une nécrose des tissus de la glande et d'autres organes, une infection et des processus purulents. Même avec un traitement commencé en temps opportun avec des moyens modernes, le taux de mortalité est de 15%.

Il n'y a pas de tableau clinique clair dans la pancréatite aiguë, par conséquent, des examens supplémentaires sont nécessaires pour un diagnostic précis. Dans la forme aiguë de la maladie, de faux kystes se forment souvent dans le pancréas, provoquant des douleurs dans d'autres organes, perturbant le mouvement des aliments dans l'estomac et les intestins. De plus, la pathologie se manifeste par les symptômes suivants:

  • douleur aiguë dans le haut de l'abdomen, irradiant vers le côté gauche, dos;
  • la nausée;
  • vomissements de bile, ne soulageant pas;
  • ballonnements;
  • déshydratation;
  • une jaunisse peut se développer, accompagnée d'un jaunissement de la peau, des urines foncées, des selles claires;
  • dans certains cas, des taches bleuâtres apparaissent près du nombril ou sur le côté gauche de l'abdomen, parfois avec une teinte jaune.

Avec une inflammation chronique du pancréas, des changements irréversibles se produisent. Il rétrécit, les conduits se rétrécissent, les cellules sont remplacées par du tissu conjonctif, à cause duquel l'organe cesse de remplir ses fonctions, il y a une diminution de la synthèse des enzymes digestives et des hormones. La pancréatite chronique est caractérisée par un tableau clinique délavé, ses symptômes peuvent être facilement confondus avec d'autres maladies du système digestif.

La maladie se développe progressivement et ne se fait pas sentir pendant longtemps. La pathologie se manifeste par une douleur constante ou périodique dans l'abdomen, près de l'hypochondre gauche, peut donner au bas du dos. La maladie s'accompagne de nausées, de vomissements, d'éructations, de brûlures d'estomac, d'un goût amer désagréable dans la bouche. La diarrhée peut alterner avec la constipation, avec des particules de matières fécales d'aliments non digérés. Possible perte de poids soudaine, apparition de taches vasculaires. Puisque le pancréas synthétise de l'insuline, la pancréatite chronique est souvent accompagnée de diabète..

Traitement médical de la pancréatite chez l'adulte

Après avoir trouvé des symptômes typiques de l'inflammation pancréatique, il est nécessaire de consulter d'urgence un médecin et de subir des tests. Ensuite, sur la base des résultats des tests reçus, le médecin vous prescrira un schéma thérapeutique. Il prévoit des actions visant à:

  • soulagement des symptômes de la douleur;
  • élimination de l'inflammation dans le pancréas et les organes voisins;
  • élimination des symptômes accompagnant un déficit enzymatique pancréatique;
  • prévention des complications.

Plus tôt vous commencez le traitement, meilleures sont vos chances de succès. Tous les médicaments contre la pancréatite chez les adultes doivent être pris selon les directives d'un médecin à la posologie prescrite. Pour le traitement du pancréas, des antispasmodiques, des antiacides, des médicaments anti-enzymes, des inhibiteurs H-2 sont prescrits. Les agents contenant le polypeptide aprotinine aident bien. Parallèlement à la prise de médicaments, des procédures sont prescrites pour nettoyer le corps des enzymes pancréatiques, un régime.

Antispasmodiques pour la pancréatite

Pour éliminer la douleur dans les processus inflammatoires, des antispasmodiques sont utilisés. Ils ont un effet relaxant sur les muscles lisses, ce qui facilite l'élimination des enzymes par les canaux du pancréas. Les antispasmodiques sont une mesure temporaire: dès que leur effet est terminé, la douleur reviendra, par conséquent, le traitement principal doit viser à normaliser le fonctionnement de l'organe. Lors d'une exacerbation, le médecin prescrit des injections intramusculaires ou intraveineuses, moins souvent des injections sous-cutanées. Pour l'inflammation chronique, des pilules sont utilisées.

Pour éliminer la douleur, No-Shpa (Hongrie) ou son analogue Drotaverin est souvent prescrit. La substance active de ces médicaments est le chlorhydrate de drotavérine. L'outil soulage les spasmes des muscles du tube digestif, du système urinaire, des voies biliaires, de la vésicule biliaire, des vaisseaux cérébraux. L'action du médicament après une utilisation orale se produit dans un quart d'heure, après l'injection - dans la deuxième minute. En cas d'inflammation aiguë de la glande, les éléments suivants sont prescrits:

  • pour injection intramusculaire: 2 ml de solution à la fois;
  • avec une injection intraveineuse, 2 ml de l'agent sont dilués avec 8 à 10 ml de solution saline de chlorure de sodium, injectés lentement en cinq minutes;
  • comprimés: dose quotidienne moyenne - 80 mg, dose quotidienne maximale - 240 mg.

Élimine efficacement la douleur Papavérine, dont la substance active est similaire au nom du médicament. Le médicament détend les muscles lisses des organes des systèmes digestif, génito-urinaire et respiratoire, élimine le spasme de la valve, responsable de la sortie de jus du pancréas. Le produit est fabriqué sous forme de comprimés, de suppositoires, d'injections de différents fabricants. Dosage du médicament pour les adultes:

  • comprimés: 40-60 mg 3-4 fois par jour, la dose quotidienne maximale est de 0,6 g;
  • injections sous-cutanées et intramusculaires pour la pancréatite: 0,5-2 ml d'une solution à 2%, la dose unique maximale est de 5 ml, la dose quotidienne est de 15 ml.

La platyphylline réduit les spasmes des muscles abdominaux, abaisse le tonus des muscles lisses des voies biliaires et de la vésicule biliaire. Divers fabricants produisent un antispasmodique sous forme de comprimés ou d'injections. Pour soulager la douleur aiguë, des injections sont prescrites: la solution est injectée par voie sous-cutanée 1-2 ml deux à trois fois par jour, la dose quotidienne maximale est de 15 ml, une dose unique ne dépasse pas 5 ml.

L'atropine détend les muscles lisses du système digestif, bloque la sensibilité à l'acétylcholine, un neurotransmetteur qui effectue la signalisation neuromusculaire. Différents fabricants sont disponibles sous forme de comprimés et d'injections. Pour soulager la douleur aiguë, 1 ml d'une solution à 0,1% de sulfate d'atropine est injecté par voie sous-cutanée deux à trois fois par jour. Le médicament a un effet excitant sur le système nerveux, le cœur, il doit donc être utilisé avec précaution sous surveillance médicale..

  • Recette de choucroute avec photo
  • Dahlias - soins et culture dans le sol. Comment prendre soin des dahlias, photo
  • Comment éliminer les odeurs des chaussures

Enzymes et médicaments anti-enzymatiques pour la pancréatite

Pour normaliser l'acidité du suc gastrique, le médecin prescrit des médicaments contenant des substances qui remplacent les enzymes digestives produites par le pancréas. Il s'agit d'une amylase, qui favorise la transformation de l'amidon en sucres, ainsi qu'en protéase et lipase (la première décompose les composés entre les acides aminés des protéines, la seconde - les graisses). Les préparations enzymatiques pour la pancréatite soutiennent le travail du pancréas, évitent son épuisement, digèrent les aliments de manière qualitative, se débarrassent de la diarrhée, des nausées, des ballonnements, des flatulences.

Pour le traitement du pancréas, des médicaments enzymatiques contenant de la pancréatine sont prescrits. Il décompose les graisses, les protéines et les glucides, remplaçant l'amylase, la lipase, la protéase:

  • De fête. En plus de la pancréatine, la composition contient de l'hémicellulose, de l'extrait de bile bovine. Le médicament favorise non seulement la digestion et l'absorption des aliments, mais également la dégradation des fibres, une meilleure sécrétion biliaire et active la lipase. Dose: 1 comprimé par jour après ou pendant un repas.
  • Créon. Forme de libération - capsules 150, 300, 400 mg de pancréatine. La posologie dépend du tableau clinique de la maladie, prise pendant ou après un repas.
  • Panzinorm 10000 et 20000. Produit en gélules, boire 1 comprimé aux repas trois fois par jour.
  • Digestal. Formulaire de libération - dragée. Prendre après ou pendant un repas 1-2 pcs. trois fois par jour.
  • Mezim 10 000 et 20 000. Produit en comprimés, capsules, pilules. Prendre avant ou après un repas, 1-2 pcs. une à trois fois par jour.

Si le pancréas est enflé, son activité doit être supprimée. Pour cela, le médecin prescrit des médicaments anti-enzymes intraveineux. Parmi eux, Kontrikal ou son analogue Aprotinin doit être distingué. Ils inactivent la protéinase, ont un effet inhibiteur sur le système kallikréine-kinine - un groupe de protéines activement impliquées dans les processus inflammatoires, la coagulation sanguine et la douleur..

Antiacides

Le pancréas enflammé amène l'estomac à sécréter de grandes quantités d'acide chlorhydrique. L'acidité accrue ronge les tissus environnants, provoque une douleur intense et neutralise le travail des enzymes digestives. Pour améliorer l'effet des préparations enzymatiques et éviter d'endommager les parois de l'estomac, les médecins prescrivent des antiacides, dont la tâche est de neutraliser l'acide chlorhydrique. Les médicaments de ce groupe se caractérisent par un effet enveloppant, protègent contre les effets nocifs, améliorent la synthèse des hydrocarbures et préviennent les flatulences..

Les principales substances actives des antiacides, qui sont utilisées dans le traitement d'un pancréas enflammé, sont des composés de magnésium et d'aluminium. Ces médicaments réduisent le taux d'acide chlorhydrique, ont un effet anesthésique local cholérétique, ont un effet laxatif, améliorent la sécrétion de bile et éliminent la formation de gaz. Les médicaments sous forme de comprimés doivent être écrasés ou bien mâchés avant utilisation. Pour stabiliser l'équilibre acido-basique, les agents suivants sont prescrits:

  • Gel Almagel. Les adultes sont prescrits pour prendre 1-2 c. un jour une demi-heure avant les repas et avant le coucher. La dose quotidienne maximale est de 16 c. La durée du traitement est de 2-3 semaines.
  • Suspension et comprimés Maalox. Il a un effet analgésique, soulageant la douleur dans le tractus gastro-intestinal supérieur. Dosage - 2-3 comprimés ou 15 ml de suspension une heure après avoir mangé et avant le coucher. La durée du traitement est de 2-3 mois.
  • Comprimés Gastracid. Dosage: 1 à 2 comprimés 4 fois par jour après les repas et au coucher. Le cours de thérapie ne dépasse pas trois semaines.
  • Comprimés Alumag. Boire 1h30 après avoir mangé. Le cours du traitement est d'un mois.
  • Gel et comprimés Palmagel. Dosage: 2-3 comprimés ou 5-10 ml de suspension une heure et demie après les repas. Le cours de la thérapie est de 2-3 mois.

Bloqueurs H2

Dans le traitement de la pancréatite, en même temps que les antiacides, des inhibiteurs de sécrétion - des bloqueurs des récepteurs H2-histamine sont nécessairement prescrits. Ces médicaments constituent les récepteurs des cellules de l'estomac qui produisent de l'acide chlorhydrique insensible à l'histamine. Cela réduit sa synthèse et son entrée dans la lumière de l'estomac, ce qui contribue au traitement de la pancréatite. L'effet des bloqueurs sur le corps ne se limite pas à cela: les inhibiteurs de sécrétion rendent la muqueuse gastrique plus résistante aux facteurs agressifs, favorisent sa guérison.

Les anti-H2 doivent être pris avec prudence, à la posologie strictement indiquée par le médecin, car ils peuvent provoquer de nombreux effets secondaires. La plupart des complications sont causées par des médicaments de la 1ère génération. Pour le traitement d'un pancréas enflammé, les médicaments suivants sont prescrits:

  • Cimétidine. Le remède est pris avant ou pendant les repas. La concentration maximale dans le sang est observée après 2 heures. Il s'agit d'un médicament de première génération, il peut donc provoquer de nombreux effets secondaires sur différents organes. Parmi eux - diarrhée, flatulences, maux de tête, lésions du système nerveux central, modifications de la composition du sang, diminution de l'immunité. Un jour plus tard, 48% de la substance active quitte le corps.
  • Ranitidine. Le médicament appartient à la deuxième génération. Son activité est 60 fois supérieure à celle de la cimétidine. Le médicament est pris indépendamment de la nourriture. L'outil donne moins de complications, se caractérise par une action plus longue. Il est rapidement absorbé dans la circulation sanguine, la concentration maximale est observée après 2 heures. Quarante pour cent de la substance active quitte le corps après une journée.
  • Comprimés de famotidine. Le médicament de la troisième génération est donc beaucoup plus efficace que la ranitidine, il a moins d'effets secondaires et est bien toléré. Le produit peut être pris avec ou sans nourriture. Le niveau maximal est observé en une heure, la demi-vie est de 3,5 heures, l'efficacité dure 12 heures.

Des études récentes ont montré que les bloqueurs des récepteurs de l'histamine H2 présentent de nombreux inconvénients. Ils sont incapables de maintenir le niveau d'acidité souhaité pendant plus de 18 heures, après le traitement, il y a de nombreuses rechutes, le corps s'habitue rapidement à la drogue et est capable de lui résister, et la dépendance à la prise de drogue survient. Le plus gros inconvénient des bloqueurs est que leur utilisation peut provoquer le développement d'une pancréatite ou son exacerbation.