8 postures de yoga qui élimineront les problèmes digestifs

Cliniques

Le yoga fait des merveilles. Chaque personne a de temps en temps des problèmes avec le tractus gastro-intestinal, des ballonnements, de la constipation, des brûlures d'estomac. Il s'avère qu'il existe un certain nombre d'exercices de yoga qui peuvent aider notre système digestif..

Yoga pour la santé

1. Balasana (pose de l'enfant)

Position de départ - debout, les jambes jointes. Lorsque vous expirez, agenouillez-vous, asseyez-vous sur vos talons. Sur une expiration lente, levez vos bras et, avec une expiration, abaissez-les au sol devant vous, en vous penchant et en touchant le sol avec votre front. Restez dans cette position pendant 10 respirations. Pendant que vous inspirez, levez vos bras au-dessus de votre tête et ramenez votre corps en position verticale. Ensuite, lorsque vous expirez, baissez les bras, inspirez et lorsque vous expirez, levez-vous à la position de départ.

Il s'agit d'une technique de relaxation totale qui aide à soulager les troubles gastro-intestinaux, les nausées et les brûlures d'estomac. Balasana soulage également les tensions dans le dos, les épaules et la poitrine. Cette position n'est pas recommandée pendant la grossesse..

2.Setu bandhasana (pose du pont)

Allongez-vous sur le dos avec vos muscles détendus autant que possible. Pliez vos genoux et placez vos pieds de manière à ce que l'angle entre le sol et le bas de la jambe soit correct. Les mains le long du corps, le bout des doigts touchant légèrement les talons. Pendant que vous inspirez, soulevez vos hanches, tendez vos fesses autant que possible et arrondissez votre colonne vertébrale. Transférer le poids sur les vertèbres cervicales antérieures, mais en aucun cas solliciter la colonne cervicale. Appuyez votre menton contre votre cou. Tenez la pose et respirez pendant 30 secondes. Lorsque vous expirez, prenez la position de départ. Répétez 8 à 10 fois.

La pratique régulière de l'asana stimule le système digestif, la glande thyroïde, le foie, la rate et aide à rajeunir les organes pelviens. Cet asana n'est pas recommandé pour les personnes souffrant de maladies du cou et du dos..

3. Adho mukha svanasana (pose du chien)

Position de départ debout à quatre pattes, les pieds à la largeur des hanches, les paumes au sol à la largeur des épaules. Avec une expiration, en poussant le sol, soulevez les fesses. Étirez vos bras, votre cou et votre dos en une seule ligne, redressez vos genoux, appuyez vos talons sur le sol. Ne lève pas la tête. Restez dans la pose pendant 1 minute. Ensuite, vous pouvez vous détendre dans la pose de l'enfant.

La pose favorise la digestion, ce qui a un effet bénéfique sur les organes abdominaux. Il n'est pas recommandé d'effectuer cette pose pendant la grossesse, l'hypertension artérielle, les maux de tête.

Postures de yoga

4. Torsion

Position de départ allongée sur le sol. Tirez votre genou droit vers votre poitrine. Avec votre main gauche, saisissez l'extérieur de votre cuisse droite et balancez votre genou droit vers la gauche. Étendez votre main droite sur le sol. Le cou peut être maintenu droit ou tourné vers la droite. Vous pouvez laisser votre main gauche sur votre jambe droite ou l'étendre en ligne avec votre main droite. Prenez 5 respirations profondes. Alors fais-le dans l'autre sens.

La pose améliore la digestion, stimule les reins, la vessie et les intestins.

5. Ushtrasana (pose de chameau)

La position de départ est sur vos genoux, en les plaçant à la largeur du bassin. Les mains sur les fesses, les doigts vers le bas, le corps tendu. Pendant que vous inspirez, soulevez votre poitrine en rapprochant vos omoplates. Tête droite. Le menton regarde la poitrine, les mains appuient légèrement sur le bassin. À partir de cette position, abaissez vos mains jusqu'à vos talons. Ramenez votre tête en arrière, en cambrant votre torse. Restez 30 secondes dans cette position et, avec une expiration, revenez à la position de départ en effectuant la procédure inverse..

La pose stimule le travail des organes abdominaux, soulage les brûlures d'estomac et la constipation, soulage le stress. Cette position n'est pas recommandée pour le cou, le dos et une pression artérielle basse ou élevée.

6. Uttita trikonasana (pose de triangle étiré)

Position de départ debout. Pendant que vous expirez, écartez vos jambes d'environ un mètre, en étirant vos bras sur les côtés. Les paumes sont rabattues. Tournez votre pied droit complètement sur le côté, votre pied gauche légèrement dans la même direction, prenez quelques inhalations et expirations. En expirant, inclinez votre torse vers la droite. Saisissez votre cheville droite avec votre main droite ou placez-la sur le sol à côté de votre pied.

Soulevez votre bras gauche pour qu'il soit aligné avec votre bras droit et vos épaules. La paume attend avec impatience. Tournez votre cou et regardez votre pouce gauche. Restez dans cette position pendant 20 à 30 secondes avec une respiration normale et avec une inspiration, revenez à la position de départ.

La pose aide le tube digestif et soulage la constipation. Contre-indications: blessure au cou (ne pas lever les yeux), pression artérielle basse.

7. Uttana shishasana (pose d'étirement du chiot)

La position de départ est debout à quatre pattes. Déplacez légèrement vos mains vers l'avant et pliez vos orteils. Lorsque vous expirez, ramenez votre bassin à la moitié de la distance de vos talons. Abaissez votre front au sol et détendez votre cou. Le bas du dos doit être légèrement cambré. Étirez vos bras, appuyez vos paumes sur le sol, en déplaçant vos hanches vers vos talons. Prenez au moins 3 respirations dans cette position. Ensuite, détendez vos fesses et placez-les sur vos talons.

Dans cette position, les muscles abdominaux sont bien étirés, le diaphragme est augmenté. Contre-indications: blessure au genou.

8. Pavanamuktasana (pose de libération du vent)

Position de départ couchée sur le dos, les bras le long du corps, respirant uniformément. Pendant que vous inspirez, étendez vos bras au-dessus de votre tête. Expirez calmement. Pendant que vous inspirez, pliez votre jambe droite au niveau du genou et enroulez vos bras autour d'elle. Essayez de le presser contre votre ventre, tendez votre jambe gauche. Levez la tête jusqu'au genou et touchez-le avec votre nez. Nous retenons notre souffle et revenons à la position de départ en expirant de l'air. Nous effectuons les mêmes actions avec l'autre jambe..

Lors de cet asana, les organes abdominaux sont massés. La pose élimine l'augmentation de la production de gaz, prévient la constipation, les brûlures d'estomac et améliore la motilité intestinale. Contre-indications: traumatisme ou déplacement de la colonne vertébrale.

Malgré l'aide importante du yoga pour résoudre les problèmes du système digestif, n'oubliez pas une bonne nutrition et d'abandonner les mauvaises habitudes. être en bonne santé.

Asanas pour la constipation

Si vous souffrez de constipation et que vous recherchez des moyens naturels pour y faire face, vous devriez essayer le yoga. Il existe plusieurs postures de yoga très efficaces pour combattre la constipation..

La dépression peut également causer de la constipation. Par conséquent, les exercices de méditation et de respiration (pranayam) sont également importants pour garder votre esprit détendu et aider à faciliter les selles..

La constipation est l'un des problèmes de santé les plus ennuyeux que nous connaissons dans la vie. Outre l'inconfort physique, il a également un certain effet négatif sur la conscience. Personne ne peut se concentrer sur une tâche quelconque lorsqu'il souffre de constipation due à la maladresse et à l'inconfort. Par conséquent, pour soulager la constipation, de nombreuses personnes choisissent des médicaments. Cependant, ces médicaments peuvent avoir des effets néfastes sur le corps et donc choisir des thérapies naturelles comme le yoga est la meilleure option..

Le yoga est défini comme un système de guérison qui comprend des exercices de respiration, des asanas et de la méditation. Il a des racines dans la culture indienne, mais il est également pratiqué en Occident comme exercice et thérapie pour lutter contre le stress, qui peut être une cause majeure de constipation. La pratique de certains exercices de yoga aidera certainement à détendre votre système digestif et à soulager la constipation.

Une mauvaise alimentation et une consommation d'eau insuffisante peuvent également causer de la constipation. Le fait de ne pas avoir assez d'eau dans le corps peut entraîner une diminution de la fréquence des selles, obligeant une personne à se vider, avec une douleur atroce. Beaucoup de fruits et de légumes (de préférence verts) dans l'alimentation, une consommation d'eau adéquate et une pratique régulière du yoga sont une excellente combinaison pour aider à prévenir la constipation.

Postures de yoga pour soulager la constipation

Pose de bébé (Balasana)

Cette posture est connue pour soulager la douleur associée à la constipation. Dans cette position, les genoux créent la pression nécessaire sur l'estomac, soulageant les gaz et améliorant la digestion..

Asseyez-vous sur le sol et pliez vos jambes en arrière pour que vos fesses soient sur vos talons. Maintenant, pendant que vous expirez, penchez-vous en avant pour que votre torse repose sur vos hanches. Étendez vos bras devant votre corps avec les paumes vers le sol. Étirez-vous jusqu'à ce que vous sentiez votre torse et vos omoplates s'étirer. Maintenez la position pendant au moins 30 secondes.

Pose du vent (Pawanmuktasana)

La pose du vent améliore la circulation sanguine dans les articulations de la hanche et aide à soulager les tensions dans le bas du dos. Il aide à une bonne digestion et à une libération facile des gaz du corps.

Pour entrer dans la pose du vent

Allongez-vous sur le dos et inspirez. Lorsque vous expirez, pliez votre genou gauche et tirez-le vers votre poitrine. Placez vos bras autour de la jambe inférieure de la jambe pliée, appuyez et les cuisses vers la poitrine. Gardez votre jambe droite droite. Prenez 5 à 7 respirations et expirations profondes, en maintenant cette position. Desserrez la prise de votre jambe lorsque vous inspirez et serrez-la lorsque vous expirez. Cette pose exerce une pression sur votre abdomen et aide à soulager les gaz..

Pose de la charrue (Halasana)

La pose de la charrue est bénéfique pour renforcer et restaurer le tonus des muscles abdominaux, soulageant la constipation.

Pour entrer dans la pose de la charrue

Allongez-vous sur le dos. Maintenant, tout en soutenant le bas du dos, laissez vos jambes pendre au-dessus de votre tête jusqu'à ce qu'elles touchent le sol derrière vous. Après avoir pris la pose, redressez vos bras et placez-les lentement sur le sol. Tenez la pose pendant environ 15 secondes.

Pose de cordonnier (Baddha Konasana)

Cobbler Pose aide à contrôler votre tension artérielle, prévenant ainsi la constipation. Il stimule les organes abdominaux, les masse et améliore la digestion et la circulation sanguine.

Pour entrer dans la pose de cordonnier

Asseyez-vous dans la posture Dandasana avec vos jambes étendues vers l'avant. S'il est difficile de s'asseoir en position Dandasana, soulevez vos hanches et placez une couverture sous votre bassin. Maintenant, pliez doucement et lentement vos genoux plus près du bassin; évitez d'en faire trop car cela peut être nocif. Saisissez vos jambes avec vos mains et tournez les bords extérieurs de votre pied sur le sol. Maintenez la position aussi longtemps que vous le pouvez.

Pose du seigneur des poissons (Ardha Matsyendrasana)

C'est l'une des postures de yoga, la torsion, qui aide à soulager la constipation en comprimant et en étirant les organes digestifs, et stimule le gros intestin.

Pour entrer dans la posture du seigneur des poissons

Asseyez-vous sur le sol, les jambes tendues devant. Pliez les genoux et glissez votre jambe droite sous votre jambe gauche, à l'extérieur de votre cuisse gauche. Maintenant, placez votre jambe gauche derrière votre jambe droite avec votre pied à plat sur le sol et votre genou pointé vers le plafond. Maintenez la pose avec votre main gauche. Le coude droit doit être sur le genou gauche, pointé vers le plafond. Cette pose donne la bonne torsion aux muscles abdominaux et stimule les organes digestifs..

Pose de Cobra (Bhujangasana)

Cobra Pose aide à renforcer l'estomac et à soulager le stress. Cela exerce une pression importante sur les glandes surrénales et favorise une bonne circulation sanguine dans tout le corps, ce qui à son tour facilite la digestion..

Pour entrer dans la posture du Cobra

Allongez-vous sur le ventre et placez vos paumes sur le sol en plus de vos muscles pectoraux. Maintenant, pendant que vous inspirez, levez la tête et la poitrine jusqu'à ce que vos bras soient complètement étendus en position verticale. Tenez la pose pendant quelques secondes et abaissez lentement votre corps au sol pendant que vous expirez.

Pose du héros couché (Supta Virasana)

Cette pose aide à calmer le système nerveux et à normaliser la circulation sanguine. Si elle est faite après un repas copieux, la pose aidera à soulager les crampes d'estomac et à prévenir la constipation..

Pour entrer dans la pose d'un héros menteur

Commençons par la pose Virasana, dans laquelle vos fesses reposent sur le sol entre vos talons et vos mains sont sur vos hanches. De là, ramenez vos bras jusqu'à ce que vous puissiez vous reposer sur vos avant-bras. Si vous ne ressentez aucune gêne dans cette position, vous pouvez reculer vos bras plus en arrière tout en vous reposant sur le dos. Tenez la pose pendant environ 30 secondes tout en soulevant votre dos du sol.

Pose du cadavre (Savasana)

Corpse Pose est une posture simple mais efficace utilisée pour la constipation. Elle détend chaque partie du corps après une séance de yoga approfondie. Après avoir effectué les postures ci-dessus pour stimuler le système digestif, il est important d'effectuer cette posture pour détendre les organes digestifs..

Pour entrer dans la pose du cadavre

Allongez-vous sur le dos, les jambes légèrement écartées l'une de l'autre. Placez vos mains à vos côtés, paumes vers le haut et doigts naturellement pliés. Fermez les yeux, respirez profondément et retenez votre souffle, en serrant les mâchoires et les poings, en pinçant les lèvres, en plissant le front, en resserrant le ventre. Après 5 à 10 secondes, expirez et détendez tous les muscles à la fois.

Autres postures de yoga pour soulager la constipation

Pose de l'arc (Dhanurasana)

Exercices de respiration (Pranayam)

Pose de cordonnier couché (Supta Baddha Konasana)

Pose du héros (Virasana)

Pose du triangle (Trikonasana)

Pour aider à prévenir les problèmes digestifs, vous pouvez pratiquer la pose du diamant tous les jours après le déjeuner et le dîner. Le fait de rester assis en position Diamond pendant au moins une demi-heure après avoir mangé réduira l'accumulation excessive de gaz dans le tractus gastro-intestinal et aidera à prévenir la constipation..

Exercices contre la constipation pour adultes et femmes enceintes: yoga et gymnastique

La constipation est une absence prolongée de selles, souvent accompagnée de lourdeur, de ballonnements ou de douleurs abdominales. Avec la rétention des selles, le corps est empoisonné par des toxines libérées lors de la décomposition des restes d'aliments semi-digérés dans l'intestin. Des médicaments, une bonne nutrition, une activité physique modérée aideront à résoudre le problème..

Exercices pour adultes

Si une personne fait de l'exercice, ce ne sont pas seulement les muscles et les ligaments qui travaillent. L'exercice a un impact direct sur l'intensité de la circulation sanguine. C'est ce qui sous-tend le traitement et la prévention des problèmes de fonctionnement du tractus gastro-intestinal à l'aide de l'éducation physique..

Les exercices pour la constipation sont conçus pour soulager les processus stagnants dans les organes pelviens. L'effet est obtenu en influençant l'intensité du cours du métabolisme et en accélérant la circulation sanguine. En outre, l'éducation physique aide à maintenir une activité péristaltique intestinale normale, ce qui empêche directement le développement de la constipation..

Il n'y a pas d'opinion sans équivoque sur les activités qui apporteront le maximum d'avantages, mais tous les experts conseillent d'éviter les sports qui nécessitent un effort important ou qui sont accompagnés de levage de poids. La meilleure option pour la constipation chez les adultes est des exercices thérapeutiques légers.

  • Les exercices les plus efficaces contre la constipation sont les mouvements de rotation du bassin. Ils sont effectués debout, les mains sont situées à la taille..
  • Utile pour les selles difficiles et la flexion normale. La règle principale est d'effectuer tous les mouvements en douceur et lentement, sans secousses..
  • Un excellent exercice consiste à remonter vos genoux pliés vers votre ventre. Il est effectué à partir d'une position couchée.
  • Aidera à établir une fonction intestinale normale et des exercices abdominaux réguliers. Plus la paroi abdominale est forte, moins il y a de problèmes de selles..
  • Les squats sont un moyen simple et fiable de maintenir le bon fonctionnement de votre tube digestif. Cet exercice est souvent recommandé en cas de constipation prolongée..

Les patients adultes souffrant de constipation chronique peuvent ne pas être limités à la gymnastique légère. Pas moins de sports utiles et actifs - course à pied, ski, natation, saut à la corde. Vous pouvez choisir en toute sécurité les activités qui apportent un maximum de plaisir. L'exercice régulier permet de maintenir un niveau de santé élevé. L'effet est obtenu grâce au travail constant des muscles de tout le corps, ce qui conduit à une amélioration des processus métaboliques. En fin de compte, tous les organes internes, y compris les intestins, reçoivent une quantité suffisante de sang riche en oxygène. Cela affecte directement l'activité péristaltique des muscles lisses des parois du tractus gastro-intestinal..

Yoga pour les intestins

Les exercices contre la constipation ne se limitent pas toujours à faire des flexions et des squats. Il existe des instructions conçues pour maintenir tous les muscles en bonne forme et, en même temps, assurer un apport sanguin normal aux organes. Le yoga est reconnu comme l'une de ces méthodes - une pratique inventée en Inde, qui combine non seulement des exercices physiques, mais aussi des exercices de respiration.

Les personnes qui pratiquent des exercices de yoga ont non seulement un corps tonique et beau, mais aussi des organes internes sains. Ce type de gymnastique est également utile pour la constipation chronique. Le sens des cours est d'effectuer des cycles respiratoires, tout en étant dans une certaine position - asana. De tels exercices statiques sont appropriés si un adulte s'inquiète de la constipation régulière. Le yoga pour beaucoup n'est pas seulement la gymnastique, mais la philosophie. Pour cette raison, pendant l'entraînement, il est important de s'abstenir complètement des pensées étrangères et de se concentrer exclusivement sur la résolution des problèmes de santé..

Il est préférable de commencer par l'une des asanas les plus simples - la position demi-lotus. Pour l'exécuter, il suffit de s'asseoir sur le tapis avec les jambes croisées devant vous. Pendant ce temps, essayez de vous détendre autant que possible. Après 5 minutes, ils passent à un autre exercice, qui vise directement à normaliser les processus digestifs. En position debout, vous devez vous pencher en avant et en bas, en appuyant le plus possible votre poitrine contre vos genoux et en plaçant vos paumes sur le sol. Lors de l'exécution de cet asana, il est nécessaire de forcer les muscles des jambes, mais les orteils et les pieds doivent être détendus..

Pour restaurer la fonction intestinale, l'exercice suivant est recommandé. Position de départ - debout à quatre pattes. Ensuite, redressez vos jambes et transférez tout le poids du corps sur les bras tendus. Le corps doit former un angle presque droit, tandis que le bassin est dirigé vers le plafond. Pour les débutants, cet asana semble souvent difficile, mais après quelques séances d'entraînement, la plupart parviennent à l'exécuter correctement..

Le yoga est essentiel pour maintenir la santé de tous les systèmes organiques. Des exercices similaires pour la constipation fonctionnent en supprimant le tonus excessif des muscles lisses. Les exercices sont particulièrement efficaces pour le type de constipation spastique, lorsque les muscles intestinaux sont très tendus..

Exercice pour la constipation chez les femmes enceintes

La constipation est un problème courant chez les femmes qui attendent un bébé. La difficulté du traitement réside dans l'interdiction de nombreux laxatifs populaires, mais d'autres thérapies existent. Les exercices spéciaux pour les femmes enceintes sont reconnus comme suffisamment efficaces, ce qui vous permet d'établir le travail du tube digestif.

Les femmes enceintes doivent comprendre qu'un stress excessif sur le corps n'est pas souhaitable. Il existe des contre-indications dans lesquelles même un entraînement léger est interdit. Avec la menace d'interruption, la localisation basse du placenta et d'autres pathologies, il vaut mieux refuser l'éducation physique. Si le médecin confirme que la femme et son fœtus sont en bonne santé, la gymnastique sera un excellent choix pour le traitement et la prévention de la constipation pendant la grossesse. L'efficacité des cours augmentera si vous adhérez à un certain régime..

Tous les types d'activité physique ne conviennent pas aux femmes enceintes. Les exercices de presse, de saut ou de course à pied sont hautement indésirables, ils doivent donc être abandonnés et opter pour des options plus sûres. Il est préférable d'utiliser une fitball pour l'entraînement - une grosse balle en caoutchouc. Vous pouvez vous appuyer dessus avec votre poitrine, debout à quatre pattes et en cambrant le dos. Cet exercice aide non seulement les femmes enceintes à améliorer la digestion, mais soulage également la charge inutile du bas du dos associée à une augmentation du ventre..

Pour éviter la constipation pendant la grossesse, faites de la natation ou de l'aquagym. Lors de l'entraînement dans l'eau, le corps est complètement détendu en raison de la densité plus élevée de l'environnement. Le résultat est un apport sanguin intensif à tous les systèmes organiques et une amélioration globale du bien-être. De telles activités sont autorisées même à une date ultérieure, ce qui les rend populaires parmi les femmes enceintes..

Pour résoudre un problème délicat, non seulement l'exercice contre la constipation aide, mais aussi la marche ordinaire. Dans ce cas, il est important de choisir des chaussures confortables et de surveiller votre état. Si la femme enceinte se sent mal à l'aise, il vaut mieux se reposer. Les cours ne reprennent qu'après consultation d'un gynécologue.

Prévention de la constipation

Les gastro-entérologues sont convaincus que l'activité physique est une excellente méthode de traitement et de prévention de la constipation, mais il existe d'autres moyens d'éviter cette condition. En plus des exercices pour stimuler les intestins, il existe un régime spécial qui vous permet de maintenir le fonctionnement du tube digestif.

Une bonne nutrition implique l'introduction d'aliments riches en fibres dans l'alimentation. Les sources de ce polysaccharide complexe sont les fruits et légumes. Pour la constipation, les pommes, les poires, les pruneaux, les courgettes, les carottes, les betteraves sont particulièrement utiles. De la même manière, les plats à base de céréales agissent dans le corps, donc si vous avez tendance à la constipation, n'hésitez pas à manger diverses céréales.

Le kéfir est un autre produit utile. Il normalise la fonction intestinale en maintenant le bon équilibre de la microflore. Boire cette boisson empêche le développement de la dysbiose - une cause fréquente de constipation..

Si, malgré le respect du régime alimentaire et de l'activité physique, des difficultés de défécation persistent, vous devriez consulter un médecin. Le traitement dans ce cas est effectué avec l'utilisation de laxatifs médicinaux - sirops ou suppositoires rectaux.

Le yoga aidera-t-il à soulager la constipation?

La principale cause de constipation chronique est la détérioration de la motilité intestinale. Autrement dit, il arrête de rétrécir par réflexe, poussant ainsi les matières fécales. En conséquence, ils deviennent plus denses, plus durs, ce qui ne fait que compliquer leur sortie vers le rectum. Et les médecins mentionnent souvent que ce processus peut être stimulé à l'aide d'exercices physiques spécialisés. Le yoga est-il vraiment une prévention efficace de la constipation intestinale? Peut-il être utilisé pour améliorer le péristaltisme? Quelle est la raison pour ça? Et surtout, quels exercices à cet égard sont les plus efficaces.?

Comment le yoga agit sur l'intestin en général?

Il faut clarifier tout de suite que le yoga n'est pas seulement toutes sortes d'exercices physiques, mais aussi une technique de respiration, un régime spécialisé. Et certains des conseils recommandés par cette forme d'art aideront vraiment à la constipation chronique. Par exemple, boire de petites quantités d'eau salée. Comment ça marche? Comme dans le cas des pots de lavage - adoucit la "saleté" et à l'avenir simplifie son élimination naturelle du corps.

Comment la technique de respiration aide-t-elle à lutter contre la constipation? Avec l'aide d'un bon contrôle du diaphragme, il est possible de stimuler le péristaltisme du gros intestin, ce qui accélérera la libération de matières fécales denses, empêchera la «stagnation».

Mais le meilleur de tous, le yoga pour les intestins aide précisément avec des exercices physiques spécialisés et certaines postures. Plus important encore, il suffit de les effectuer 1 à 2 fois par jour pour que les intestins fonctionnent comme prévu. Autrement dit, vous devrez passer au plus 20 minutes par jour sur tout et sur tout. Et l'effet ne sera pas pire que celui des régimes stricts spécialisés, qui impliquent la consommation de fruits et légumes frais uniquement, le kéfir. Ces derniers, en passant, causent des dommages irréparables au corps, en particulier à ceux qui ont déjà des maladies chroniques du tube digestif..

Quelles postures aideront à se débarrasser de la constipation?

Selon les critiques de ceux qui pratiquent le yoga depuis de nombreuses années, les poses les plus efficaces contre la constipation sont les suivantes:

  1. Demi lotus. Position de départ - assis, les jambes croisées "sous vous". Un oreiller souple ou un rouleau d'entraînement spécial doit être placé sous les fesses. Dans le même temps, les hanches doivent être beaucoup plus hautes que les pieds. Dans cette position, il suffit de s'asseoir pendant 5 minutes en une leçon..
  2. Inclinez depuis une position debout. Position de départ - debout, les pieds écartés de la largeur des hanches (légèrement plus étroits que les épaules). Ensuite, un virage avant est effectué. Dans ce cas, vous devez essayer de toucher vos orteils avec vos paumes. S'il y a un bon étirement, les bras agrippent les biceps du bras opposé et les coudes doivent déjà être étirés vers le sol. La pose est fixée pour 10 respirations profondes.
  3. Triangle. Position de départ - couché sur le ventre. Plus loin - les bras sont étendus vers l'avant, paumes vers le bas, l'accent est mis sur eux. Ensuite - les pieds sont relevés d'environ 30 centimètres et l'accent est également mis sur eux, une déflexion est obtenue dans le bas du dos. L'essentiel est de ne pas plier les bras et les jambes en ce moment. La pose est fixée pendant 3 minutes. Il est conseillé de prendre des respirations profondes et lentes à ce moment, bien que ce soit assez difficile.
  4. Tordant le dos. Position de départ - couché sur le dos. Dans le même temps, la jambe droite est enroulée derrière la gauche par le haut, pliée au genou et pressée au sol avec la main gauche. La main droite reste au-dessus de la tête, tandis que le corps tourne au maximum vers la droite. On pense que cet exercice est le plus efficace pour prévenir la constipation chronique. La pose est fixée pendant 2 minutes, puis la jambe change vers la gauche.

Ce ne sont pas tous des exercices de yoga qui normalisent le travail global du tube digestif. Mais beaucoup les appellent les plus efficaces à cet égard..

Les exercices de yoga peuvent aider à soulager la constipation

La plupart des postures de yoga sont loin de pouvoir être effectuées par tout le monde. Surtout pour ceux dont l'étirement ou la forme physique n'est, pour le moins dire, pas le meilleur. Mais il existe également un ensemble d'exercices simples que même un retraité peut effectuer. En fait, ce sont 4 astuces:

  1. Tadasana. L'exercice est connu de beaucoup comme la «montagne». Position de départ - debout, jambes - 15-20 centimètres de large. De plus, les bras, non pliés au niveau des coudes, sont lentement relevés au-dessus de la tête. Dans le même temps, l'abdomen est tiré, les rotules doivent également être relevées (resserrement des hanches). La pose est fixée pendant 5 secondes, après quoi les bras tombent, le ventre et les hanches se détendent. 10 coups seront plus que suffisants.
  2. Tiryaka-tadasana. Souvent appelé «arbre de courbure». La position de départ est celle du tadasana. Mais seulement après que la "montagne" soit inclinée vers la droite, et après - "se balançant" avec la tension des muscles latéraux de la presse. 5-7 secousses suffiront. Ensuite, vous vous inclinez vers la gauche..
  3. Kati chakrasana. Un exercice traditionnel pour améliorer l'étirement des muscles du dos. La position de départ est debout. De plus, la main droite tourne exactement vers l'arrière, la main gauche est pliée au niveau du coude et touche la clavicule droite. L'essentiel est de tourner autant que possible la main droite avec le bas du dos. 3-4 appels pour chaque côté suffiront.
  4. Impact (le massage le plus simple de l'abdomen). Position de départ - accroupi. Ensuite, le genou gauche est pressé au sol et le corps tourne vers la droite. La pose est fixée pendant 5 à 7 secondes, après quoi la position de départ est prise. Plus loin - le genou droit touche le sol et le virage est déjà effectué vers la gauche. 2-3 passes suffiront.

Il convient de considérer que tout le monde peut effectuer ces exercices. Seul ce dernier ne devrait pas être fait pour ceux qui ont une inflammation du genou..

À quelle fréquence le yoga est-il utilisé pour la constipation? À des fins de prévention, les exercices doivent être effectués matin et soir pendant 2 semaines. Ensuite, il y a une pause d'une semaine, après - encore une fois 2 semaines d'exercice. Et idéalement, bien sûr, il est toujours préférable de faire du yoga - cela ne nuira en aucun cas au corps, mais les avantages ne seront pas seulement pour le tractus gastro-intestinal.

Nettoyage à l'eau salée

Le nettoyage du côlon à l'eau salée était à l'origine utilisé dans le yoga. Après cela, la médecine traditionnelle a commencé à recommander de boire de l'eau minérale pour prévenir les maladies du tractus gastro-intestinal. Mais il y a plusieurs commentaires sur ce score. Il est interdit d'effectuer un «nettoyage» dans les cas suivants:

  • pendant la grossesse (à n'importe quel trimestre);
  • s'il y a une température;
  • pendant la menstruation;
  • pour les maladies chroniques du système cardiovasculaire.

Comment se déroule le nettoyage? La première étape consiste à préparer l'eau salée elle-même. De l'eau bouillie filtrée est prise pour cela. Le sel gemme habituel (non iodé) y est dissous à raison de 25 grammes pour 1 litre. Ils boivent 1 verre chacun, après quoi ils effectuent 2-3 exercices (les plus simples, parmi ceux suggérés ci-dessus). Puis un autre verre est bu et les exercices sont répétés. Et ainsi de suite jusqu'à ce que la personne boive 6-7 verres. Il est préférable de le faire avant d'aller aux toilettes le matin (pour pouvoir se vider après).

Le nettoyage ne s'arrête pas là. Ensuite, vous devez boire 2 verres d'eau salée dans une gorgée et provoquer des vomissements en appuyant sur l'extrémité de la langue (comme dans le nettoyage habituel de l'estomac en cas d'empoisonnement). Le jour où le nettoyage a été effectué, il est recommandé de ne manger que de la bouillie de sarrasin bien cuite, des légumes et fruits frais, du pain au son.

On pense que ce «nettoyage» avec de l'eau salée doit être fait 2 fois par an pour toujours garder vos intestins en bonne santé. Mais vous ne devez pas ignorer les conseils d'un gastro-entérologue. Si la constipation chronique survient encore parfois, il est fort possible qu'elle soit causée par des dysfonctionnements de l'estomac, du foie ou du pancréas.

Dans l'ensemble, le yoga pour la constipation aide vraiment. Il aide en optimisant la motilité intestinale et le nettoyage complexe du corps. L'essentiel est que le yoga n'a pratiquement aucune contre-indication et peut être utilisé à tout âge. Sur ce compte, vous pouvez également consulter des professeurs expérimentés enseignant le yoga. Ils parleront plus en détail de la manière dont leurs activités aident à guérir le corps dans son ensemble..

Asanas de yoga pour les intestins

Vous pouvez faire face aux maladies du tractus gastro-intestinal à l'aide du yoga régulier. Un ensemble spécial d'exercices vise à se débarrasser de la constipation, des coliques, des flatulences et est conçu même pour les personnes sans formation ni expérience.

Asanas pour la constipation

L'ensemble d'exercices est contre-indiqué en cas d'exacerbation de maladies intestinales chroniques, de température, de grossesse.

Une performance régulière peut aider à traiter les selles obstruées en s'attaquant aux causes sous-jacentes.

Effet supplémentaire de l'exercice pour la constipation:

  • Renforcement des muscles abdominaux, dorsaux et fessiers,
  • Améliorer le système digestif,,
  • Normalisation de l'activité neuromusculaire,
  • Élimination du gazage.

Tadasana

La posture de montagne a un effet positif sur la fonction de l'estomac, renforce les muscles abdominaux et améliore la posture. Les contre-indications à cet exercice sont la diarrhée, des maux de tête sévères, une pression artérielle basse et des problèmes de sommeil. La position de départ de l'asana est debout. Jambes ensemble. Le poids corporel est uniformément réparti. Les genoux se resserrent, l'estomac se rétracte. Les mains se lèvent, les paumes se regardent. Le corps s'étire pour les bras. La deuxième version est avec les mains jointes dans un mudra de prière. La pose est maintenue pendant 35 à 60 secondes.

Badha Konasana

Le nom de l'asana se traduit par un papillon. Vous devez vous abstenir de vous entraîner avec des blessures au genou et des entorses de l'aine. La position de départ est assise. Les jambes sont pliées, les pieds sont tirés le plus possible vers le périnée. Les hanches s'ouvrent et les genoux sont écartés et pressés contre le sol. Dos et épaules droits et détendus.

Placez vos coudes sur vos hanches. À l'expiration, le corps avance. Maintenez la pose pendant 30 à 60 secondes. Lors de l'inhalation, le dos se soulève, les genoux bougent et serrés avec les mains.

Dhanurasana

La pose de l'arc est effectuée à partir d'une position couchée. Les mains sont détendues le long du corps, les jambes sont écartées à la largeur des épaules. À l'inhalation, les jambes sont pliées, les paumes serrent les chevilles. Les bras restent droits, la tête est rejetée en arrière, la région de la poitrine est fermement appuyée contre le sol. Avec un nouveau souffle, les jambes se soulèvent lentement, le bas de l'abdomen s'étire derrière elles. Ensuite, soulevez la tête, le cou et les épaules avec la poitrine. Les jambes sont réunies. Soutien du corps - zone du nombril.

À l'expiration, ils font la flexion maximale vers l'arrière, les muscles des bras et des jambes se tendent. La tête est rejetée en arrière, le menton s'étire vers l'avant. La sortie de l'asana commence par abaisser la tête et les épaules, derrière eux l'estomac se détend, ces derniers reviennent à la position d'origine des jambes.

Contre-indications à cet asana: hypertension, ulcère peptique, hernie. Ne faites pas d'exercice juste après avoir mangé.

Urdhva Prasarita Padasana

La position de départ de la posture des jambes étendues est couchée sur le dos. Les bras sont détendus le long du corps, paumes vers le bas. Lors de l'inhalation, l'accent est mis avec vos mains sur le sol, vos jambes se lèvent lentement. L'élévateur est fixé pendant quelques secondes à un angle de 30, 60 et 90 °. Avec l'expiration, les jambes s'abaissent, s'attardant dans les mêmes positions pendant trois à quatre cycles respiratoires. L'exercice est répété trois fois. La tête, les bras et le corps restent fermement appuyés au sol à tout moment, les genoux sont droits.

Pavana Muktasana

Le nom se traduit par se débarrasser des démons. Contre-indication aux asanas - blessures au dos. Il est effectué à partir d'une position couchée. Le genou gauche est plié et remonté vers le menton en premier. Il est suivi du bon. Les mains serrent les tibias et les pressent contre l'estomac. Résistez à deux cycles de respiration et touchez votre front contre vos genoux. Il reste au moins une minute dans l'asana, portant progressivement à cinq.

Asanas pour les maladies intestinales

Il est préférable d'effectuer une série d'exercices le matin avant le petit-déjeuner ou trois heures après avoir mangé. Il n'est pas recommandé de combiner les asanas avec d'autres sports de force. Le yoga pour les intestins présente un certain nombre de contre-indications, notamment des blessures aux genoux et au dos, une exacerbation des maladies du système digestif dans la cavité abdominale.

Le complexe d'asanas pour les problèmes intestinaux contribue également à:

  1. Renforcer le tissu musculaire du dos, des fesses et des jambes,
  2. Brûler la graisse sous-cutanée au niveau de la taille,
  3. Élimine la fatigue,
  4. Amélioration de la fonction thyroïdienne,
  5. Baisse de la glycémie.

Balasana

La pose du bébé améliore la circulation sanguine et stimule le système digestif. D'une position debout - agenouillez-vous. Les talons sont ramenés sous les fesses. Pliez vos bras derrière votre dos, abaissez lentement le corps. Essayez de toucher le sol avec votre front. Résistez à l'asana pendant au moins 2 minutes.

L'exercice n'est pas pratiqué pendant la grossesse et en cas d'hypertension.

Kurmasana

Le deuxième nom est la posture de la tortue. Contre-indications pour effectuer - douleur intense dans le dos et la colonne cervicale. La position de départ est à genoux. Abaissez vos fesses entre vos talons. Le dos est droit. Rester dans la pose pendant 3-4 cycles respiratoires. Les paumes sont serrées en un poing et pressées contre l'estomac. À l'expiration, le corps est abaissé de sorte que la poitrine repose sur les hanches et les genoux. Le corps est détendu, respirant par le nez. L'exercice est effectué pendant 15-20 minutes avec de la musique méditative.

Bhujangasana

La pose du serpent est particulièrement indiquée pour les maladies gastro-intestinales. Contre-indications - déplacement des disques vertébraux, radiculite. Il est effectué à partir d'une position couchée. Les bras sont pliés au niveau des coudes, les paumes sur le sol. Lors de l'inhalation, la tête et la poitrine se lèvent, le corps se penche dans le dos et s'étire vers le haut. Pendant l'ascenseur, vous ne pouvez pas vous appuyer sur vos mains - tous les mouvements sont uniquement dus aux muscles du dos. Au point maximum, ils s'attardent pendant 4 à 5 secondes. À l'expiration, la tête s'incline en arrière. La sortie de l'asana commence par la tête, puis plie les bras, baisse la poitrine et les épaules.

Pashchimottanasana

Un effet supplémentaire de l'exercice est d'éliminer la courbure, d'améliorer le fonctionnement du système reproducteur et de stimuler le cœur. L'asana est effectué à partir d'une position assise. Le côté intérieur de la jambe est fermement pressé contre le sol. Le dos est droit. Saisissez les genoux ou la cheville avec vos mains, étirez-vous vers l'avant, en étirant la colonne vertébrale autant que possible. Le dos se détend et tombe aux pieds. Restez dans la pose pendant 30 à 60 secondes tout en maintenant une respiration uniforme par le nez. Ils commencent à quitter l'asana en soulevant la tête et en se penchant dans la région thoracique, le dos revient lentement à sa position d'origine.

Jathara Parivartanasana

La position de rotation de l'abdomen est également indiquée pour les varices et l'obésité, et ne peut pas être réalisée lors d'une exacerbation de maladies intestinales. La position de départ de l'asana est couchée sur le dos. Les mains sont étendues sur les côtés, paumes vers le haut. Lorsque vous inspirez, vos jambes se lèvent lentement, vos genoux sont droits. Les chaussettes s'étirent. La longe est fermement pressée contre le sol. Maintenez la position pendant deux cycles respiratoires. Au troisième souffle, la tête tourne vers la gauche, les jambes tombent (mais ne reposent pas sur le sol) vers le côté droit. Grâce à de profondes respirations, les jambes se lèvent lentement à angle droit et l'exercice est répété dans la direction opposée..

Supta Virasana

Le deuxième nom est la posture du guerrier couché. Améliore le fonctionnement des organes abdominaux, soulage les douleurs dans le dos lombaire. Non recommandé pour les maux de tête sévères et les maladies cardiaques. Position de départ - assise, fesses abaissées entre les talons. Serrez vos chevilles avec vos mains. À l'expiration, le dos est tiré vers l'arrière, étirant le plus possible la colonne vertébrale. De plus, l'accent est mis sur les coudes et la déflexion de la colonne thoracique. La couronne de la tête tombe d'abord au sol, suivie lentement par tout le corps. Les bras sont redressés. Le temps de maintien minimum des asanas est de 30 secondes.

Yoga pour la constipation

En pratiquant le yoga, vous pouvez non seulement vous débarrasser des difficultés de vidange, mais également améliorer le travail de tout le tractus gastro-intestinal. L'exercice régulier améliore le métabolisme, normalise la circulation sanguine et a un effet positif sur de nombreuses fonctions corporelles.

Quels sont les bienfaits du yoga pour les intestins avec constipation

Le yoga fait référence à des pratiques spirituelles qui vous permettent de maîtriser parfaitement votre corps physique et votre esprit. Des exercices réguliers et des exercices correctement sélectionnés ont un effet bénéfique sur les muscles et le système circulatoire, ce qui entraîne des changements positifs dans le corps..

En ce qui concerne la constipation, le yoga pour les intestins avec constipation est particulièrement bénéfique. Il améliore non seulement le travail du péristaltisme, mais normalise également la fonction contractile des muscles lisses. De plus, un certain type d'exercice peut empêcher le développement de la constipation chronique et des hémorroïdes qui leur sont associées. Tout dépend de l'effet sur le système vasculaire: des pratiques régulières rétablissent l'élasticité des veines et des vaisseaux sanguins, ainsi que la normalisation de l'apport sanguin.

Avec une vidange difficile et irrégulière, la pratique quotidienne du yoga peut améliorer la fonction intestinale en:

  • masser le tube digestif, situé dans le bas de l'abdomen;
  • renforcement et étirement des muscles abdominaux latéraux;
  • libération des intestins des gaz accumulés;
  • améliorer l'élasticité des parois du petit et du gros intestin;
  • activation du péristaltisme.

Sur la base des actions ci-dessus sur les intestins, il est recommandé de pratiquer le yoga en cas de difficultés de défécation dans le contexte d'un mode de vie sédentaire.

De plus, le yoga aide à faire face au stress et à la surexcitation nerveuse. Une pratique régulière améliore l'état émotionnel, rendant la psyché plus résistante à tout ce qui se passe, ce qui est particulièrement important pour la constipation psychogène.

Nous vous conseillons de lire l'article - "Exercices pour la constipation".

Où commencer

Avant de recourir aux pratiques de yoga, vous devez vous assurer que la cause de la constipation constante n'est pas une maladie grave. Les processus pathologiques dans la cavité intestinale qui affectent sa perméabilité, par exemple un bouchon fécal ou un néoplasme, sont des contre-indications. Si, après un examen, un spécialiste découvre que les problèmes de vidange sont associés à des erreurs de nutrition ou d'inactivité, vous pouvez commencer en toute sécurité des cours de yoga..

Il est important de commencer les pratiques yogiques avec la bonne attitude. Pour que les exercices donnent le résultat souhaité, le yoga pour la constipation et les maladies intestinales doit être effectué selon les règles:

  1. Avant de faire les exercices de base, passez quelques minutes dans une position simple et confortable. Cela doit être fait les yeux fermés. Il est important de détendre vos muscles et d'arrêter de penser aux problèmes et aux fardeaux..
  2. Le yoga intestinal doit viser à améliorer le fonctionnement du chakra inférieur.
  3. Avant de commencer les cours, vous devez visualiser une boule écarlate rotative dans le coccyx et la région du tractus gastro-intestinal inférieur. L'ensemble du processus devra être concentré sur cette boule, en imaginant comment à chaque exercice le flux de son énergie augmente..

Lorsque vous faites du yoga, il est important de respecter les règles de la respiration: elle doit être lente et profonde. Inspirez et expirez lentement et au même rythme. Avec la constipation, cela est particulièrement important, car une telle respiration, dans le contexte d'un apport sanguin amélioré, garantit l'accès nécessaire à l'oxygène à toutes les parties de l'intestin..

Nous vous conseillons de lire l'article - "Massage pour la constipation".

Kundalini yoga pour la constipation: les poses les plus efficaces

Le yoga a plusieurs directions, divisées en certains systèmes d'exercices et visant à élever l'énergie du corps. Le yoga Kundalini pour la constipation est considéré comme le plus approprié, car il vise à réchauffer la colonne vertébrale et la région pelvienne. Une pratique régulière améliore la digestion et normalise les processus intestinaux.

Positions efficaces pour la dysfonction intestinale et la constipation:

  • montagne asana;
  • arbre courbé;
  • cobra;
  • chien;
  • vent de posture;
  • tordre le dos;
  • posture de l'embryon.

Il est préférable de commencer à pratiquer avec des poses simples, en passant progressivement à des exercices plus complexes. Le yoga pour les intestins avec constipation aide à restaurer les selles sans utiliser de laxatifs et ne permet pas à l'excès de gaz de s'accumuler, pour lequel vous devriez recourir à des cours après chaque repas.

De plus, l'exercice quotidien aide à éliminer l'inconfort lors des selles: démangeaisons, brûlures et douleurs. En outre, le yoga pour la constipation empêche le développement d'hémorroïdes et de bouchons fécaux, ce qui est un autre grand avantage..

Nous vous conseillons de lire l'article - "Constipation chez un homme".

Technique d'exécution

Le yoga pour la dysfonction intestinale doit être pratiqué de manière globale. Chaque pose complète la précédente, augmentant l'efficacité de l'exercice. Il est important de respirer correctement pendant le processus et de ne pas être distrait par des stimuli externes.

Un exemple de réalisation d'asanas pour les intestins problématiques:

  1. Pose de cobra. Allongé sur le ventre, levez le dos en cambrant la colonne vertébrale. L'asana étire bien les muscles abdominaux antérieurs et intensifie le flux sanguin dans le petit bassin. Lorsque cet exercice est complété par des torsions, les muscles latéraux du péritoine sont également inclus dans le processus..
  2. Pose de Pavanamuktasana. Allongé sur le dos, appuyez vos genoux contre votre ventre et attrapez avec vos mains, tandis que votre tête doit être relevée, en essayant de toucher la partie frontale de vos genoux. Cet asana est également appelé posture d'expulsion du vent, car il nettoie les intestins des gaz accumulés..
  3. Karnapidasana. Toujours allongé sur le dos, jetez vos jambes derrière votre tête et redressez vos bras derrière votre dos. Les genoux doivent appuyer légèrement sur les oreilles.
  4. Squat. Cette position a un effet positif sur la perméabilité de l'intestin, le soulageant des gaz. De plus, il est idéal pour contrôler les portions consommées. Lorsque vous mangez de la nourriture dans cette position, la plénitude de l'estomac est clairement ressentie, ce qui vous permet de ne pas trop manger.

En outre, les exercices de yoga pour la constipation doivent contenir des éléments de mouvement. Un arbre asana pliable est parfait pour cela: redressez le corps, rapprochez vos jambes les unes des autres et pliez-vous sur les côtés. Après avoir effectué des mouvements de rotation autour de la taille. Les exercices doivent être effectués lentement et tous les mouvements doivent être fluides.

Nous vous conseillons de lire l'article - "Constipation chez les personnes âgées".

Technique de nettoyage du côlon utilisant du yoga et une solution saline


«Le mouvement est très important pour stimuler les intestins et améliorer la digestion», explique Rebecca Gross, gastro-entérologue et maître de conférences au département de médecine du Langdon Medical Center de l'Université de New York. «Le yoga est également utile pour ceux qui veulent soulager le stress, et c'est un facteur important dans le traitement de nombreux problèmes gastro-intestinaux. Syndrome du côlon particulièrement irritable, dans lequel l'essentiel est l'harmonie du corps et de l'esprit ".
Nous avons demandé à Bethany Lyons, cofondatrice du Lyons Den Power Yoga Center à New York, de nous montrer et de nous parler de certaines postures qui peuvent aider à améliorer la fonction intestinale et à soulager la constipation..

Comment nettoyer votre côlon avec de l'eau salée

Les yogis accordent une grande attention à l'état du tube digestif. Même un corps sain n'est pas toujours capable de faire face à l'élimination des toxines. Et si une personne mange constamment de la malbouffe, il n'y a pas assez de protéines et de fibres grossières dans son menu, les restes d'aliments non digérés restent dans le tractus intestinal. Ils se décomposent lentement et commencent à pourrir. Des bactéries pathogènes y apparaissent, qui se multiplient activement et se propagent dans l'intestin..

Il est nécessaire de nettoyer les intestins afin d'en éliminer les débris alimentaires et de ne pas provoquer le développement de la constipation. Le nettoyage intestinal fait maison avec de l'eau salée est un remède simple et sûr que les yogis utilisent depuis longtemps. La solution saline injectée à l'intérieur évacue tout excès de l'intestin, y compris les matières fécales. Les asanas effectuées avant et après la procédure facilitent le processus de nettoyage et minimisent l'inconfort.

Comment le yoga agit sur l'intestin en général

Le yoga a un effet positif sur la condition mentale et physique d'une personne. Pour distraire des problèmes, soulager le stress et la tension nerveuse, il est recommandé de faire du yoga régulièrement, s'il n'y a pas de contre-indications.

Pendant les cours, la circulation sanguine et les processus métaboliques dans le corps s'améliorent, le processus de digestion des aliments et d'absorption des nutriments est accéléré. Il est possible d'éliminer des symptômes désagréables tels que l'augmentation de la production de gaz, les ballonnements. Le yoga est également recommandé pour la constipation chronique. L'exercice régulier aidera à restaurer complètement le fonctionnement normal du système digestif..

La bonne solution saline

Vous devez nettoyer les intestins non pas avec de l'eau ordinaire, mais uniquement avec une solution saline. Le sel sert de désinfectant supplémentaire et tue certains types de bactéries. Avec les micro-organismes nocifs de l'intestin, les plus utiles sont éliminés. Après le nettoyage, pendant un certain temps, une personne souffre de dysbiose - un manque de bactéries bénéfiques, mais bientôt leur nombre reviendra à la normale.

Pour préparer la bonne solution pour la procédure, vous devez prendre de l'eau d'une source ou de l'eau minérale sans gaz. L'eau bouillie ne fonctionnera pas. Le sel doit être pris à raison de 1 cuillère à soupe par litre. La procédure nécessitera 8 à 10 litres. L'eau doit être légèrement réchauffée pour la garder chaude, mais pas chaude. Versez le sel dans l'eau et remuez avec une cuillère jusqu'à dissolution complète. Il est préférable de ne pas prendre du sel ordinaire, mais du sel de mer - il contient de nombreux minéraux utiles. Mais le sel doit être pur, sans impuretés ni saveurs..

Anjaneyasana avec une torsion, ou la pose du croissant.

  • Tenez-vous droit et agenouillez-vous sur un genou, en portant l'autre dans une fente vers l'avant.
  • Pliez vos mains dans une pose de prière.
  • Tournez votre torse vers la gauche et placez votre coude droit derrière votre genou gauche.
  • Appuyez avec votre coude sur votre genou, créant un levier pour ouvrir davantage votre poitrine et vous courber.
  • Prenez 10 respirations et répétez de l'autre côté..

Comment exécuter correctement la procédure

La procédure doit être effectuée tôt le matin. Le soir, à la veille du nettoyage, vous ne pouvez pas manger de nourriture lourde, il est permis de dîner avec du porridge dans l'eau ou une salade de légumes légère. Vous ne pouvez pas prendre de petit-déjeuner le jour de l'intervention. La nourriture remplira les intestins et rendra difficile la vidange. La procédure doit être commencée après avoir utilisé les toilettes. Si une personne souffre déjà de constipation chronique et que la vidange est impossible, vous devez boire un verre d'eau à jeun, attendre 2 heures et commencer la procédure.

La condition principale pour un bon nettoyage est d'effectuer la procédure en silence et dans une solitude complète. Tout d'abord, vous devez effectuer une série d'asanas qui détendront les intestins et les prépareront à un travail actif. Après cela, vous devriez vous allonger à Shavasana pendant quelques minutes: allongez-vous sur le dos, écartez les bras et les jambes, fermez les yeux et ne pensez à rien. Shavasana calmera l'esprit et dirigera les flux d'énergie interne vers le chakra inférieur qui contrôle le rectum.

Avant d'ajouter la solution, vous devez vérifier à nouveau la température et chauffer si nécessaire. Il est désagréable et nocif d'utiliser de l'eau froide. Il y a deux façons d'introduire de l'eau à l'intérieur: la boire ou faire un lavement. Pour la constipation, il est recommandé d'utiliser un lavement, mais ce n'est pas nécessaire pour un nettoyage préventif. Ne buvez pas trop d'eau à la fois. Le volume normal de liquide ne dépasse pas deux verres par heure. Ainsi, la procédure prendra 8 à 10 heures. Après chaque verre que vous buvez, vous devez répéter la série d'asanas afin de stimuler davantage les intestins.

En règle générale, après deux litres d'eau bu, il y a une envie de vider les intestins. Si vous parvenez à vous vider immédiatement, vous devez quand même boire l'eau jusqu'au bout. Vous devrez peut-être visiter les toilettes plusieurs fois. Si cela est fait correctement, à la fin de la procédure, l'eau sortira des intestins propre. Lorsque toute l'eau sort et que les intestins sont complètement vidés, le nettoyage est considéré comme terminé. Maintenant, vous pouvez vous reposer un peu et manger un dîner léger 2 heures après la procédure..

Méthodes

Il est généralement admis que le yoga est basé sur des postures fixes, mais ce n'est pas tout à fait vrai. Il est également varié dans différentes approches de l'amélioration du corps. Considérez les principales méthodes pour influencer la fonction intestinale.

Shatkarmas

Les Shatkarmas (traduits par «6 actions») sont des exercices spéciaux visant à nettoyer le corps. La mise en œuvre correcte de la technique de ces procédures conduit au fait que la sensibilité et la performance, la concentration et le bien-être général d'une personne augmentent. L'énergie qui circule librement à travers le corps donne une sensation de calme et d'harmonie avec le monde environnant, c'est pourquoi les shatkarmas sont très demandées et beaucoup de commentaires positifs de la part des yogis pratiquants.

Pranayama

Le pranayama est une technique de respiration spéciale utilisée comme moyen de contrôler le corps, de le guérir et de purifier la conscience..

En savoir plus sur les exercices de yoga respiratoire efficaces pour les débutants.

L'effet de ces pratiques respiratoires est d'activer tous les processus métaboliques dans le corps, de soulager la tension nerveuse et le stress, d'améliorer la fonction pulmonaire et de fournir de l'énergie..


Cependant, sans l'aide d'enseignants expérimentés, vous ne devez pas vous impliquer vous-même dans ces activités, sinon vous risquez de vous faire du mal..

Asanas

Les asanas sont des positions corporelles, le plus souvent statiques, dans lesquelles une personne atteint la plus grande concentration et équilibre. C'est l'une des composantes les plus importantes du yoga. Sa tâche principale est la discipline de l'esprit et le contrôle de son corps. Malgré le fait que «asana» signifie «position confortable et agréable du corps», les débutants sont loin de pouvoir y parvenir tout de suite, car cela nécessite de bons étirements, de la patience et de la maîtrise de soi..

Découvrez des asanas efficaces qui peuvent aider à faire face aux hémorroïdes, à la dépression et à améliorer la fonction cérébrale.

Si tous ces facteurs sont observés, suite à une amélioration des indicateurs physiques, une personne ressentira des changements sur le plan spirituel - le monde autour sera transformé, les pensées négatives disparaîtront, l'énergie remplissant le corps sera correctement ajustée.

Que pouvez-vous manger après le nettoyage

Le nettoyage étant une procédure longue et désagréable, il ne doit être effectué que le week-end. Après le nettoyage, surtout si la procédure est effectuée pour la première fois, une fatigue et une faiblesse apparaissent. La faim se fait également sentir. Mais tu ne peux pas sauter sur la nourriture lourde.

La contraction active des intestins pendant la procédure irrite les couches supérieures de l'épiderme. Cette sensation est similaire à une légère sensation de chatouillement et persiste pendant plusieurs heures après la procédure. Pour calmer l'estomac, il est utile de manger un peu de bouillie visqueuse pour le dîner: gruau ou riz.

Ce jour-là et le lendemain, les produits suivants sont interdits:

  • légumes et fruits crus;
  • viande grillée;
  • bouillon gras;
  • fromage;
  • les produits laitiers;
  • bonbons et pâtisseries;
  • pain;
  • jus de fruits.

Vous pouvez boire du thé vert chaud, manger de la purée de légumes ou manger le blanc d'un œuf dur. Pour restaurer l'énergie dépensée, vous pouvez ajouter un peu de poitrine de poulet bouillie au dîner..

Sans vouloir vous offenser!

Selon les experts en psychosomatique, l'inflammation de la muqueuse gastrique est une maladie des personnes qui manquent d'amour et de reconnaissance. De plus, ces personnes n'ont pas nécessairement l'air malheureuses, timides, vulnérables. Parfois, au contraire, ils cachent leur vulnérabilité mentale et leur solitude sous une apparence plutôt belliqueuse. Vous ne pouvez plus vous en approcher - ils sont très agressifs. Mais en réalité - plus faible que les enfants. Et de la même manière, ils ont besoin d'amour et d'approbation.

Regardez de plus près vous-même ou vos proches: ce portrait vous rappelle-t-il quelqu'un? Si vous vous y reconnaissez, essayez d'arrêter d'entrer en conflit avec le monde entier - ouvrez-vous aux gens, du moins à ceux qui sont les plus proches de vous. Essayez de ne pas vous offenser et de ne pas offenser les autres. Et puis, vous voyez, la gastrite arrêtera de vous ronger. Si un de vos proches souffre de la «maladie de l'aversion», parlez-lui souvent de vos bons sentiments, de sa valeur, de son importance et de son irremplaçable dans la famille, au travail. Mais vous devez toujours vous rendre régulièrement chez un gastro-entérologue - au moins pour profiter de sa surprise: où, disent-ils, est allée à cette gastrite, qui pendant de nombreuses années, rien n'a pris?


Au parc pour la santé. Où à Moscou vous pouvez faire du sport gratuitement

Complexe Asana pour le nettoyage de l'intestin

Avant d'utiliser le yoga pour la constipation, vous devez maîtriser le complexe d'asanas pour le massage des organes internes, en les utilisant dans la pratique quotidienne. Il est important de les faire correctement afin de ne pas endommager les intestins lorsqu'ils sont remplis d'eau..

Le complexe d'asanas comprend:

  1. Tadasanu. Cet asana prépare doucement le corps à l'échauffement et doit être fait au début de la séance. Vous devez vous tenir droit, redresser le dos, ouvrir les épaules. Mettez vos jambes de façon à ce que vos genoux se touchent presque et qu'il n'y ait pas plus de 10 cm de distance entre vos pieds. Mettez vos mains vers le bas, répartissez le poids du corps uniformément. Pendant que vous inspirez, étirez tout votre corps en levant lentement les bras. Levez-vous sur les orteils et imaginez mentalement comment le corps est étiré encore plus haut. Les mains deviennent les branches d'un arbre et atteignent le soleil. Après avoir fixé la pose, vous devez expirer lentement et vous détendre..
  2. Tiryaka-tadasanu. Vous devez effectuer l'asana avec soin afin que l'eau se déplace lentement dans les intestins. Vous devez vous tenir droit, écarter vos pieds à la largeur des épaules. Levez vos mains et entrelacez vos doigts dans la serrure. Tournez les paumes vers le haut. En expirant, penchez-vous lentement vers la droite en pliant la colonne lombaire. Redressez-vous lentement. Penchez-vous de l'autre côté. Répétez 10 fois. Les pentes doivent être très lisses, sinon l'eau coulera de manière inégale de l'estomac dans les intestins, ce qui provoquera des douleurs de traction et des ballonnements.
  3. Tiryaka-bhujanasanu. Vous devez vous tenir debout de manière à ce qu'il y ait une distance de 30 cm entre vos jambes, penchez-vous et touchez le sol avec vos orteils, en les plaçant devant vos pieds. Les pieds doivent être fermement appuyés sur le sol. Tournez lentement vers la droite jusqu'à ce que le talon soit visible. Vous ne pouvez pas tourner la tête. Fixez la pose. Tournez dans l'autre sens. Les muscles abdominaux doivent rester détendus. Répétez 10 à 12 fois.
  4. Udara-karshanasan. De tout le complexe de gymnastique, cet exercice exigera la plus grande flexibilité. Vous devez vous asseoir, plier les genoux et les tirer vers vous. Abaissez le genou gauche au sol, ne changez pas la position de la droite. Tournez légèrement le corps vers la droite. Changez la position des genoux et répétez la rotation du corps. Pendant cet asana, les intestins sont comprimés et commencent à travailler plus activement.

Les asanas ne doivent pas être effectuées immédiatement après avoir pris de l'eau, mais après 10 minutes. Ils visent à une stimulation légère, pas littéralement à faire sortir l'eau des intestins. Si les asanas ne vous aident pas, vous devez utiliser un lavement.

Jathara Parivartanasana

La position de rotation de l'abdomen est également indiquée pour les varices et l'obésité, et ne peut pas être réalisée lors d'une exacerbation de maladies intestinales. La position de départ de l'asana est couchée sur le dos. Les mains sont étendues sur les côtés, paumes vers le haut. Lorsque vous inspirez, vos jambes se lèvent lentement, vos genoux sont droits. Les chaussettes s'étirent. La longe est fermement pressée contre le sol. Maintenez la position pendant deux cycles respiratoires. Au troisième souffle, la tête tourne vers la gauche, les jambes tombent (mais ne reposent pas sur le sol) vers le côté droit. Grâce à de profondes respirations, les jambes se lèvent lentement à angle droit et l'exercice est répété dans la direction opposée..

Supta Virasana

Le deuxième nom est la posture du guerrier couché. Améliore le fonctionnement des organes abdominaux, soulage les douleurs dans le dos lombaire. Non recommandé pour les maux de tête sévères et les maladies cardiaques. Position de départ - assise, fesses abaissées entre les talons. Serrez vos chevilles avec vos mains. À l'expiration, le dos est tiré vers l'arrière, étirant le plus possible la colonne vertébrale. De plus, l'accent est mis sur les coudes et la déflexion de la colonne thoracique. La couronne de la tête tombe d'abord au sol, suivie lentement par tout le corps. Les bras sont redressés. Le temps de maintien minimum des asanas est de 30 secondes.

Comment éliminer l'eau pour la constipation

L'eau élimine les selles, mais parfois, il ne suffit pas de les nettoyer complètement. Si après deux litres de liquide, il n'est pas possible de vider les intestins, vous devez injecter 1-1,5 litre d'eau avec un lavement.

Tout d'abord, vous devez masser doucement l'abdomen avec vos doigts, en appuyant légèrement et en caressant. Ensuite, allongez-vous sur le sol, insérez la pointe de la poire et introduisez lentement de l'eau dans le rectum. Après le lavement, l'eau et les matières fécales quitteront facilement les intestins. Si nécessaire, répétez le lavement 2-3 fois jusqu'à ce que l'eau soit claire. N'introduisez pas d'eau trop brusquement, sinon le rectum pourrait être blessé..

Pour éviter la constipation, les yogis recommandent de faire des lavements avec une infusion d'herbes médicinales, comme la camomille. Il agit en douceur sur la paroi intestinale et soulage l'inflammation. Après le lavement nettoyant, vous devez attendre 2 à 3 jours, puis vous pouvez faire un cycle de 5 à 6 jours préventifs. Vous ne devriez pas vous laisser emporter par eux - les intestins s'habituent à la méthode auxiliaire de nettoyage et ne peuvent plus se vider.

Pose légère du roi des poissons

  • Asseyez-vous sur le sol avec vos jambes tendues devant vous.
  • Pliez votre genou droit et balancez votre jambe droite sur votre gauche, en plaçant votre pied droit de l'autre côté de votre genou gauche. Ne pliez pas la jambe gauche.
  • Saisissez votre jambe droite avec votre main gauche et posez votre jambe droite sur le sol derrière le bas du dos.
  • Relâchez l'étirement lorsque vous inspirez et resserrez le coude vers la droite lorsque vous expirez. Prenez 10 respirations, puis répétez de l'autre côté..

Pourquoi: «Pose, c'est comme essorer un chiffon», dit Lyons. La torsion aide à stimuler le tube digestif..

Que faire des nausées?

Pour la première fois en nettoyant le corps, de nombreuses personnes se plaignent de nausées. Cela peut survenir pour deux raisons:

  1. Trop de toxines se sont accumulées dans le corps, elles remplissent les intestins et l'eau ne peut pas s'y infiltrer.
  2. La personne boit de l'eau trop rapidement et stimule le réflexe nauséeux.

Dans les deux cas, le corps a besoin d'être aidé pour faire face à un stress inattendu. Afin de ne pas irriter les intestins, buvez de l'eau par petites gorgées, en gardant chaque portion d'eau dans la bouche pendant quelques secondes. Après les deux premiers verres, vous devriez essayer de vous vider pour que le foyer ne s'accumule pas..

Si tout le reste échoue et que la nausée persiste, vous pouvez essayer de faire vomir. Avec un intestin pollué, un lavement n'aidera pas, car l'accumulation de toxines est plus élevée et l'eau introduite dans le rectum ne l'affectera pas. Pour provoquer correctement le vomissement, vous devez appuyer sur la racine de la langue à l'aide d'un objet long et oblong: une cuillère ou le manche d'une brosse à dents. Vous devez appuyer doucement et doucement jusqu'à ce que des vomissements apparaissent. Après avoir vomi, vous devez boire de l'eau propre et attendre que les intestins reviennent à la normale. Si la sensation de nausée persiste, le nettoyage doit être arrêté et la prochaine fois en utilisant une méthode plus douce - un régime de nettoyage.

Pose de relâchement demi-vent

  • Allongez-vous sur le dos avec les jambes étendues.
  • Apportez votre genou droit à votre poitrine avec les deux mains. Maintenez-le dans cette position pendant 20 respirations..
  • Revenez à la position de départ et étirez votre bras droit pour étirer le côté droit du corps.
  • Maintenez cette position pendant 20 respirations, puis répétez la même chose pour la moitié gauche du corps..

Pourquoi: "C'est la position idéale pour soulager les ballonnements et les flatulences, comme son nom l'indique", dit Lyons. "Il stimule le côlon ascendant et descendant, le côlon et l'intestin grêle. L'ordre d'exécution des mouvements - d'abord le côté droit, puis le gauche - contribue à améliorer la fonction intestinale et à soulager la constipation. ".

À quelle fréquence pouvez-vous utiliser cette méthode

La microflore intestinale est complètement renouvelée en trois mois. Par conséquent, il n'est pas recommandé de faire un lavement plus souvent, sinon cela entraînera une dysbiose chronique. Le premier nettoyage du corps se fait mieux au printemps ou en été: pendant la saison chaude, tous les processus se déroulent en mode accéléré et les intestins peuvent plus facilement faire face à la charge.

Si le corps est fortement contaminé, plusieurs nettoyages consécutifs peuvent être nécessaires. Ils doivent être effectués avec une pause de 5 à 7 jours. Le nombre maximum de nettoyages pour améliorer la fonction intestinale est de 4. Après cela, vous devez donner au corps le temps de récupérer et d'effectuer le prochain nettoyage selon le schéma standard..

Lorsqu'il est possible de normaliser les intestins, vous pouvez refuser de le nettoyer complètement ou le réaliser 1 à 2 fois par an. Le nettoyage du corps avec de l'eau doit être remplacé par un jeûne d'un jour. Soumis à un régime alimentaire normal, un nettoyage complet n'est plus jamais nécessaire.

Demi lotus

  • Asseyez-vous les jambes croisées sur un tapis ou une couverture enroulée - les hanches au-dessus des genoux.
  • Ensuite, réglez une minuterie sur cinq minutes - et détendez-vous..

«Concentrez-vous pleinement sur votre respiration», dit Lyons. Essayez de ne pas prêter attention aux pensées étrangères, retournez tout le temps votre attention sur le processus de respiration. En d'autres termes, n'essayez pas de penser à la dernière fois que vous êtes allé aux toilettes il y a trois jours..

Pourquoi: «Tout le monde a entendu dire que le corps est capable d'agir à une vitesse fulgurante dans des situations stressantes», dit Lyons. - Cette capacité est très utile lorsqu'une personne est vraiment en danger - enfin, par exemple, si un ours vous poursuit. Mais dans la vie ordinaire, un tel stress peut avoir un effet extrêmement négatif sur l'état du corps. Avec un stress constant, vous êtes tendu comme un ressort. Eh bien, comment pouvez-vous vous détendre sur les toilettes dans un tel état? "

Contre-indications

Nettoyer le corps avec une solution saline est un grand stress pour le corps. Il ne peut pas être effectué avec de telles pathologies:

  • toute maladie gastro-intestinale;
  • maladie du rein;
  • hypertension artérielle;
  • anémie;
  • maladies oncologiques.

Une limitation temporaire qui ne vous permet pas de nettoyer le corps de la même manière est une augmentation de la température avec rhume, toux et écoulement nasal. Le corps ne doit pas avoir de processus inflammatoires ni d'infections actifs. Ne pas nettoyer dans les 6 mois suivant une chirurgie abdominale et pendant l'allaitement.

Il est strictement interdit aux femmes enceintes de nettoyer. Pendant la menstruation, vous devez également vous abstenir de tout stress supplémentaire sur le corps. Il n'est pas souhaitable pour les enfants de moins de 16 ans et les personnes âgées de plus de 60 ans de nettoyer, cela n'est autorisé que sur recommandation d'un médecin.

Kundalini yoga pour la constipation: les poses les plus efficaces

Le yoga a plusieurs directions, divisées en certains systèmes d'exercices et visant à élever l'énergie du corps. Le yoga Kundalini pour la constipation est considéré comme le plus approprié, car il vise à réchauffer la colonne vertébrale et la région pelvienne. Une pratique régulière améliore la digestion et normalise les processus intestinaux.

Positions efficaces pour la dysfonction intestinale et la constipation:

  • montagne asana;
  • arbre courbé;
  • cobra;
  • chien;
  • vent de posture;
  • tordre le dos;
  • posture de l'embryon.

Il est préférable de commencer à pratiquer avec des poses simples, en passant progressivement à des exercices plus complexes. Le yoga pour les intestins avec constipation aide à restaurer les selles sans utiliser de laxatifs et ne permet pas à l'excès de gaz de s'accumuler, pour lequel vous devriez recourir à des cours après chaque repas.

De plus, l'exercice quotidien aide à éliminer l'inconfort lors des selles: démangeaisons, brûlures et douleurs. En outre, le yoga pour la constipation empêche le développement d'hémorroïdes et de bouchons fécaux, ce qui est un autre grand avantage..

Nous vous conseillons de lire l'article - "Constipation chez un homme".

Yoga - quelle est la raison de l'effet sur les intestins

Le yoga diffère de tous les ensembles d'exercices standard en ce qu'il combine des exercices de philosophie, de respiration et de gymnastique, ainsi que diverses techniques de méditation, ce qui non seulement contribue à améliorer la forme physique, mais améliore également l'état psychologique d'une personne..

Plusieurs facteurs jouent un rôle dans le mécanisme de la constipation: une diminution de la motilité intestinale, un trouble de la transmission des impulsions pour relâcher les sphincters, une forte tension psychoémotionnelle, etc. Ainsi le yoga aide non seulement à établir le péristaltisme en augmentant le tonus de la couche musculaire de l'intestin, mais nous apprend aussi à mieux gérer le nôtre corps par la connaissance de soi. Autrement dit, avec l'aide de celui-ci, une personne peut soulager le stress psychologique et apprendre à ne pas répondre à divers facteurs de stress. Un autre avantage de cet enseignement est qu'au fil du temps, une personne sera capable de contrôler son corps si magistralement qu'elle pourra facilement détendre les sphincters et aider le corps à se débarrasser de tout ce qui est inutile..

Le yoga nous apprend non seulement à prendre soin de notre corps, mais aussi à honorer la santé de l'âme, en gardant un œil sur la pureté de nos pensées. Une conscience purifiée, une relaxation maximale du corps et la capacité d'oublier pendant un certain temps tous les problèmes contribuent également à de meilleures selles, ce qui signifie que vous allez dire adieu à la constipation.

Préparation au chargement

Aucune formation spéciale n'est requise pour la gymnastique.

Mais il est important de se rappeler les recommandations suivantes des médecins:

  1. Régularité. La gymnastique doit être pratiquée quotidiennement. Lorsque les selles reviennent à la normale, vous pouvez effectuer le complexe tous les deux jours..
  2. Temps. Le meilleur moment pour pratiquer est le matin. L'exercice réveillera le corps et le dynamisera pour toute la journée. Vous pouvez choisir un autre moment pour faire de l'exercice. Mais vous devez faire des exercices au moins 1 heure après avoir mangé..
  3. Durée. En moyenne, un entraînement dure environ 20 minutes. Cela suffit pour augmenter le péristaltisme, nettoyer le corps et améliorer l'humeur. De plus, il est nécessaire tout au long de la journée (surtout si le travail est associé à une mobilité minimale) de faire périodiquement de petits échauffements. Des pauses de 5 à 10 minutes toutes les heures suffisent.
  4. Complexe. Pour charger, vous devez choisir des exercices simples. Vous ne devez pas commencer par des mouvements intenses. Dans ce cas, le complexe doit inclure des éléments qui développent différents groupes musculaires..
  5. Répétitions. Il est recommandé de répéter chaque exercice environ 6 à 15 fois.
  6. Eau. Avant de commencer l'exercice, 15 à 20 minutes avant le premier exercice, il est recommandé de boire un verre d'eau. Ceci est particulièrement utile si les exercices sont effectués le matin à jeun. Un tel événement augmentera considérablement le péristaltisme. Dans le même temps, pour obtenir l'effet le plus positif, il est nécessaire d'utiliser de l'eau chaude..

Il est recommandé de boire un verre d'eau tiède avant de charger pour améliorer la motilité intestinale.

  • Réchauffer. Avant de faire de l'exercice, un bref échauffement est recommandé pour activer tous les muscles. Vous pouvez faire des exercices simples ou simplement danser..
  • Bien sûr, vous devez vous rappeler la nécessité d'un régime alimentaire approprié. La nutrition devrait aider à améliorer le passage de la masse dans les intestins.

    Si le feu de la digestion - Agni est faible, cela se reflète dans la santé. Pratiquer le yoga aide à le rallumer.

    Vous pouvez manger une poignée de vitamines et de suppléments, calculer votre alimentation avec une calculatrice et n'acheter que des aliments de la plus haute qualité et sains, mais le corps n'obtiendra rien, et tous les efforts seront vains si la digestion ne fonctionne pas correctement. La force physique, la durée et la qualité de vie dépendent de l'état du système digestif.... Et si le feu de la digestion - Agni est faible, cela se reflète dans la santé.

    Il existe plusieurs raisons à un métabolisme médiocre (Agni). Premièrement, il peut être génétiquement prédéterminé. Deuxièmement, il est causé par une violation prolongée du régime alimentaire. Si une personne suit le mauvais régime, consomme une quantité excessive d'aliments malsains, de sucreries, mange la nuit, le feu de la digestion «disparaît» avec le temps. La troisième raison est le mauvais mode de vie. Agni s'affaiblit si le régime d'une personne ne correspond pas aux rythmes de la nature: coucher tardif, faible activité, etc. Toutes les maladies graves qui désactivent les ressources physiques du corps ont également un effet négatif. Et avec l'âge, la capacité digestive s'estompe naturellement, car le corps perd de la force et s'épuise.

    La faiblesse Agni se manifeste par un manque d'appétit, une lourdeur ou une pression dans l'estomac, des ballonnements, de la constipation, de la léthargie et un manque d'énergie.

    L'Ayurveda propose diverses méthodes efficaces pour restaurer le métabolisme, parmi lesquelles le yoga. Dans ce cas, certains asanas sont utilisés, qui déclenchent le travail de digestion, permettant au système d'être coordonné de sorte que tous les cycles et fonctions nécessaires du corps reçoivent une impulsion pour un travail bien coordonné..

    La pratique régulière du yoga aide à se débarrasser de nombreux troubles digestifs, aidant à restaurer la capacité d'absorber toute la partie utile de la nourriture. Le kapalabhati fait référence aux exercices de respiration qui activent les processus digestifs et de nettoyage du corps. Cette respiration fournit un massage des organes abdominaux, aide à démarrer les intestins et augmente l'apport sanguin aux organes internes. La respiration est produite par la région abdominale par une série de respirations brusques par le nez. Cette pratique doit être effectuée dans une posture confortable avec une colonne vertébrale droite..

    Kapalabhati fait référence aux exercices de respiration qui activent les processus digestifs et de nettoyage du corps. Cette respiration fournit un massage des organes abdominaux, aide à démarrer les intestins et augmente l'apport sanguin aux organes internes. La respiration est produite par la région abdominale par une série de respirations brusques par le nez. Cette pratique doit être effectuée dans une posture confortable avec une colonne vertébrale droite..

    Pavanmuktasana se traduit par «mouvement d'air» et vise à déclencher le péristaltisme du gros intestin. Asana est efficace pour la constipation, les flatulences dans les intestins. L'exercice doit être commencé à l'expiration, avec la jambe droite, en appuyant alternativement les hanches contre le ventre, en serrant le genou avec vos mains.

    Dhanurasana, ou «posture de l'arc», agit sur la région abdominale, où les principaux organes digestifs sont concentrés. L'effet est créé en étirant les muscles abdominaux et en appuyant sur l'abdomen, où le centre de gravité est déplacé. Tenir la pose dure 10 secondes en inspirant. Lors de l'exécution d'asanas, il est important de faire attention à l'ouverture de la région thoracique..

    Uttitekapadasana signifie élévation alternée des jambes. Il s'agit d'un exercice assez simple mais efficace qui vise à renforcer la capacité digestive de l'estomac et de l'intestin grêle. Les jambes doivent s'élever de 30 ° lorsque vous inspirez. Il est important de garder la colonne lombaire à plat sur le sol..

    Ekapadashalabhasana, cet exercice est une variante du Shalabhasana, «pose de criquets», il renforce l'effet sur la zone digestive en augmentant la circulation sanguine dans la région abdominale. La levée de la jambe se fait en inspirant et maintenue pendant 10 secondes. L'orteil doit être éloigné de vous, y compris les muscles fessiers, de la cuisse et du mollet.

    Arthamatsyendrasana appartient à la catégorie des torsions qui affectent les zones latérales de l'abdomen et stimule les systèmes biliaire et lymphatique. Le retour en arrière se fait simultanément à l'expiration. Il est important de s'assurer que la colonne vertébrale est en position droite, que la couronne est tendue et que les os ischiatiques restent sur le sol..

    Katerina Kuzminova, spécialiste en nutrition ayurvédique, yoga thérapeute, auteur du projet ayurvedicyoga.ru, Moscou

    Dire à un ami

    Technique et étapes des exercices

    Il existe de nombreux exercices qui rétablissent le fonctionnement des intestins et stimulent ainsi le processus de défécation..

    Tout complexe peut être complété par les exercices utiles suivants pour soulager la constipation:

    • squats;
    • courir en place;
    • ramper à quatre pattes;
    • bouger sur les fesses.


    Vous pouvez compléter l'ensemble d'exercices contre la constipation en faisant du jogging sur place

    Ensemble simple d'exercices de physiothérapie

    De tels exercices peuvent être effectués immédiatement après le réveil, sans encore sortir du lit. Cette éducation physique vous permet d'activer le fonctionnement du tube digestif.

    L'exercice est adapté pour éliminer la constipation atonique et spastique. Mais dans le premier cas, les exercices sont répétés 10 à 15 fois, à un rythme moyen. Et dans le second - 6 répétitions lentes suffisent.


    La gymnastique simple peut être pratiquée sans sortir du lit

    Le complexe est effectué couché sur le dos et comprend les exercices suivants:

    1. Les deux jambes sont soulevées vers le haut, de 20 à 25 centimètres. Dans cette position, ils doivent être maintenus pendant environ 15 secondes. Puis les membres sont abaissés sur le lit.
    2. Les jambes sont légèrement écartées dans des directions différentes. Soulevez alternativement chacun d'eux, attardez-vous pendant 10 secondes, abaissez.
    3. Les coups de pied en l'air imitent le cyclisme.
    4. Les membres inférieurs sont pliés au niveau des genoux et tirés vers l'estomac. Vous devez vous aider avec vos mains pour tirer vos jambes aussi près que possible. Ensuite, ils sont ramenés et entièrement redressés. Cet exercice peut être effectué pour chaque membre séparément et pour les deux.
    5. Les jambes droites sont soulevées. Ensuite, ils sont soigneusement conduits derrière la tête. Dans ce cas, il est conseillé de toucher la tête de lit avec des chaussettes.
    6. Les jambes droites sont soulevées. Puis ils lèvent la main. Pendant l'expiration, vous devez étirer vos bras, vous arracher la tête et le dos du lit. En continuant à tirer le torse avec vos bras, vous devez vous asseoir. En même temps, les jambes tombent sur le lit. Cet exercice ne fonctionnera pas tout de suite. Mais il est très efficace pour renforcer les muscles du péritoine..

    Complexe complexe

    Seuls les patients formés peuvent passer à des exercices plus efficaces et plus complexes. Il n'est absolument pas souhaitable que les personnes âgées ou les débutants soient très actifs..

    Malheureusement, le non-respect d'une recommandation aussi simple se traduit souvent par des conséquences désagréables: blessures, entorses, ecchymoses et parfois rupture des ligaments, déplacement de la colonne vertébrale, spasmes musculaires..

    La gymnastique comprend plusieurs groupes d'exercices:

    1. Profonde respiration. À ce stade, vous devez pousser votre estomac en avant autant que possible. Puis expirez et rétractez le péritoine. Après avoir répété l'exercice 3 fois, il est recommandé de forcer un peu (comme dans l'acte de défécation). Vous devez maintenant vous détendre et respirer normalement. Ensuite, l'exercice est répété..
    2. Les mains sur la ceinture. Les jambes sont légèrement écartées. Virages avant. Doit se plier à un angle de 90 degrés.
    3. La jambe pliée au genou se lève. Avec ses mains, elle est tirée vers son ventre. Répétez pour l'autre membre.
    4. S'incline dans différentes directions.
    5. "Moulin". Le corps est incliné vers l'avant à un angle de 90 degrés. Les mains sont écartées. Le corps tourne vers la gauche. La main droite tend vers le pied gauche et la trotteuse est droite. Ensuite, le corps est tourné dans la direction opposée. Peu à peu, ces mouvements doivent être accélérés en imitant un moulin..
    6. Les mains sur la ceinture. Rotation des hanches dans le sens des aiguilles d'une montre.


    Il est très utile pour la constipation d'effectuer l'exercice "Mill"

    1. Les jambes sont étendues vers l'avant. Les mains doivent atteindre les membres inférieurs et, si possible, atteindre les pieds.
    2. Les jambes sont étendues vers l'avant. Un membre est plié au genou et tiré par les mains vers l'estomac. Ils sont donc retardés de quelques secondes et reviennent à la position de départ. Répétez pour l'autre jambe.

    A genou:

    1. Les mains sont jointes à l'arrière de la tête. Avec précaution, en expirant, abaissez les fesses au sol vers la droite. Puis, en inspirant de l'air, ils reviennent à leur position de départ. À l'expiration, ils s'assoient à nouveau sur le sol, mais maintenant à gauche.
    2. Les brosses sont maintenues à l'arrière de la tête. Puis, avec la main droite, touchez le pied gauche pendant que vous expirez. Dans ce cas, le tour maximal du corps est effectué. Sur inspiration, ils reviennent à la position de départ. Répétez l'exercice dans l'autre sens.
    3. Restant à genoux, ils s'abaissent en avant sur leurs coudes. Balancer les jambes droites.
    1. Les mains sont placées sous la tête. Soulevez simultanément le bras gauche et la jambe droite. Après avoir retardé de 5 à 10 secondes, ils les abaissent. Répétez pour une autre paire de membres..
    2. Les mains devant toi. Tirez doucement la jambe droite sur le côté, tout en la pliant au genou. Ensuite, ils le rendent. Répétez l'exercice pour la gauche.
    3. Imitation de la nage à la brasse. Les mains sont tendues vers l'avant, le front touche le sol. Lorsque vous inspirez, vos mains se déplacent lentement le long du sol sur les côtés. En même temps, la tête se lève. L'inhalation se poursuit jusqu'à ce que les bras soient positionnés le long du corps. À l'expiration - retour à la position de départ.
    4. La tête repose sur les bras croisés. Il est nécessaire de secouer doucement vos hanches dans différentes directions. Cet exercice détend les muscles abdominaux et du dos..
    5. Les mains sont tenues dans des directions différentes. Les jambes sont bien fermées. En même temps, les membres inférieurs, supérieurs et la tête avec les épaules sont relevés. Dans cet état, il faut s'attarder (de préférence pendant 1 minute). Puis détendez doucement tous les muscles.
    6. Les paumes sont à la surface du sol près des épaules. Il est nécessaire de pousser du sol. Puis ils s'agenouillent. Déplacez soigneusement le corps vers l'arrière, sans soulever vos paumes du sol, asseyez-vous sur vos pieds. En même temps, les bras sont étendus et la tête est abaissée..


    Il est recommandé de soulever simultanément les membres supérieurs, inférieurs et la tête pour stimuler le péristaltisme

    1. Les mains sont placées sous la tête. Connectez le genou droit et le coude gauche en l'air. Ensuite, l'exercice est répété pour les autres membres..
    2. Les mains dans des directions différentes. Les pieds sont fermement pressés l'un contre l'autre et contre le sol. Les jambes sont droites. La main droite gauche est placée à droite. En même temps, ils font tourner le corps, laissant les jambes immobiles. Répétez dans l'autre sens.
    3. Les jambes sont pliées. Les pieds sur le sol. Les genoux sont abaissés vers la gauche. Les pieds et les épaules ne décollent pas de la surface. Assurez-vous de répéter l'exercice vers la droite..
    4. Les bras sont croisés sur la poitrine. Les jambes sont pliées au niveau des genoux. Arrachez la tête et les épaules de la surface. Vous devez monter le plus haut possible.
    5. "Les ciseaux". Les jambes sont soulevées (environ à un angle de 45 degrés). Les membres droits sont croisés, puis élevés dans des directions différentes.

    Vous devez passer progressivement à la mise en œuvre de ce complexe. Pendant et après la charge, il ne devrait y avoir aucun inconfort grave. Une personne ne ressent qu'une légère tension dans le tissu musculaire..

    Un ensemble d'exercices pour la constipation - vidéo

    Efficience de l'exercice

    Avantages gastro-intestinaux (GI) de l'exercice:

    • améliore le péristaltisme intestinal, pendant l'exercice, le tube digestif est massé,
    • accélère le mouvement du bolus alimentaire,
    • améliore la circulation sanguine dans le tube digestif,
    • à travers les glandes sudoripares, les toxines sont éliminées du corps,
    • réduction des ballonnements.

    Avantages de l'exercice:

    1. Disponibilité. Le programme est développé en fonction du niveau de préparation du patient.
    2. Manque de formation spéciale.
    3. La charge ne prend pas longtemps.

    Choses à faire avant le début des cours

    Avant de vous lancer dans une série d'exercices, vous devez:

    • consultez un médecin afin qu'il exclut les contre-indications à une activité physique vigoureuse;
    • maîtrisez la technique de la respiration correcte, car sans elle, l'efficacité des exercices ne sera pas si élevée. Vous devez respirer en utilisant vos muscles abdominaux, pas votre poitrine. Les inspirations doivent être lentes et non profondes;
    • gagner la foi en l'efficacité. Votre attitude à l'égard de cet enseignement est très importante, car si vous êtes disposé négativement, tous les efforts seront vains, car les pratiques spirituelles font partie intégrante du yoga..

    De plus, n'oubliez pas que vous ne devez pas ressentir de douleur ou d'inconfort sévère pendant l'exercice. Si vous n'êtes pas à l'aise, arrêtez de faire l'exercice et facilitez-le..

    Quels sports raviront les intestins

    La seule exception est les échecs, tous les autres types d'activités sportives, même avec une charge minimale, ont un effet bénéfique sur les intestins.

    Par exemple, la natation est idéale pour renforcer vos muscles abdominaux. Une course régulière ne permettra tout simplement pas la formation de stagnation fécale, et encore plus de blocage. Le ski, l'aviron forment une puissante armature musculaire du tronc, forçant les intestins à se contracter. Vous n'avez pas besoin de devenir un maître du sport ou un habitué d'un club de fitness pour faire face au problème. En faisant régulièrement des exercices contre la constipation à la maison, vous pouvez oublier les sensations désagréables pendant longtemps.

    Il est plus efficace d'exécuter un tel mudra (langage des signes rituel) avec des asanas.

    Tournez-vous vers l'est. Appuyez sur le majeur et l'annulaire de votre main droite au centre de votre paume. La phalange supérieure du pouce droit touche la phalange médiane du majeur de la main droite. Connectez la phalange supérieure du pouce gauche avec la phalange supérieure de l'annulaire de la main droite. Placez le petit doigt de la main droite sous le petit doigt de la gauche. Avec l'index de votre main droite, soutenez l'index étendu et le majeur de votre gauche. Durée du mudra - 15 minutes.

    Enfin, essayez l'acupression. Les zones correspondant à l'estomac se trouvent à la base des paumes, à côté du poignet. Cette zone doit être massée en continu pendant 2-3 minutes..

    Recommandations de charge

    Afin de choisir le bon ensemble d'exercices, vous devez consulter un médecin et subir un examen spécialisé. Il est important d'établir la véritable cause de la pathologie, de déterminer son type et de prendre en compte les contre-indications.

    Ce n'est que dans ce cas que vous pouvez être sûr que la charge en bénéficiera et ne nuira pas..

    Les indications

    L'indication principale de la gymnastique est la constipation. Cependant, il existe de nombreux types de charge. Comment choisir le bon complexe? Au départ, le type de pathologie doit être déterminé.

    Il existe 2 types de constipation:

    1. Atonique. Une selle régulière n'est pas observée en raison de l'affaiblissement des muscles intestinaux. Avec cette pathologie, le péristaltisme est réduit, le mouvement du contenu est difficile. Parfois, les médecins appellent cela un syndrome du côlon paresseux. Un problème similaire peut se développer après des opérations sur voie, avec un faible niveau de mobilité, des pathologies du tractus gastro-intestinal (tractus gastro-intestinal). La constipation atonique est caractérisée par des selles abondantes et denses. Dans le contexte d'un tel acte de défécation, des fissures anales et des hémorroïdes se développent souvent.
    2. Spasmodique. La motilité intestinale est complètement préservée. Cependant, une personne a de graves spasmes qui perturbent le mouvement du bolus alimentaire. La constipation atonique est caractérisée par des selles dures «de mouton», des ballonnements, une sensation de vidange incomplète. Le processus de défécation rend le patient tendu et douloureux.


    La constipation spastique se manifeste par des spasmes et des douleurs intestinales.

    La tâche principale de la gymnastique est de normaliser le péristaltisme et d'éliminer la congestion dans les intestins.

    Mais selon le type de constipation, les recommandations seront légèrement différentes:

    1. Avec une forme atonique. La charge doit être effectuée à un rythme moyen (plus proche de rapide). Les exercices sont répétés plusieurs fois. Avec une telle constipation, les éléments suivants sont très utiles:
        mouvements élastiques qui améliorent le péristaltisme;
    2. exercices de force qui impliquent de la résistance ou de la résistance;
    3. gymnastique qui renforce les muscles abdominaux;
    4. sauter, s'accroupir, courir.
    5. Avec spastique. Dans ce cas, la gymnastique doit permettre la libération du spasme. Les cours ont lieu à un rythme lent. Il est recommandé de limiter vos exercices abdominaux. Ces types sont excellents:
        gymnastique de relaxation musculaire;
    6. Thérapie par l'exercice pour l'ostéochondrose de la zone lombaire;
    7. nager.


    Les squats sont utiles pour la constipation atonique

    Contre-indications possibles

    Il y a quelques restrictions. L'exercice pour les intestins est contre-indiqué dans:

    • grossesse;
    • fièvre;
    • hernie ombilicale;
    • hémorragie interne;
    • ulcère peptique du tube digestif;
    • hypertension.

    La gymnastique intestinale n'a pratiquement aucun effet secondaire, à condition que le patient l'exécute selon les recommandations du médecin. De plus, contrairement aux laxatifs et aux lavements, il est totalement inoffensif pour le corps..

    Mais néanmoins, il est nécessaire de respecter certaines règles afin d'assurer l'élimination la plus efficace et la plus rapide d'un problème désagréable..


    La gymnastique est contre-indiquée pour les personnes souffrant d'hypertension