Examen de laboratoire détaillé du pancréas

Nutrition

Test sanguin complet, qui vous permet d'identifier les principaux troubles de diverses étiologies dans l'état fonctionnel du pancréas.

Les résultats de la recherche sont publiés avec un commentaire gratuit du médecin.

Quel biomatériau peut être utilisé pour la recherche?

Comment bien se préparer à l'étude?

  • Éliminer l'alcool de l'alimentation dans les 24 heures précédant l'étude.
  • Ne mangez pas pendant 12 heures avant l'étude, vous pouvez boire de l'eau propre non gazeuse.
  • Éliminez le stress physique et émotionnel dans les 30 minutes précédant l'étude.
  • Ne pas fumer pendant 3 heures avant l'examen.

Informations générales sur l'étude

Le pancréas est un organe du tractus gastro-intestinal situé derrière l'estomac et a d'importantes fonctions exo et endocriniennes. La digestion des protéines et des graisses dans l'intestin grêle est réalisée en raison de la synthèse et de la sécrétion d'enzymes digestives par la partie exocrine de la glande. En plus des enzymes protéo et lipolytiques, il sécrète des bicarbonates, neutralisant l'acide chlorhydrique du suc gastrique dans le duodénum. La fonction endocrine du pancréas est assurée par le tissu des îlots, dans lequel les hormones insuline, glucagon, somatostatine et polypeptide pancréatique sont synthétisées puis sécrétées dans le sang. L'insuline et le glucagon régulent la glycémie et le transport dans les tissus. La pathologie pancréatique conduit principalement à une indigestion et, dans les maladies chroniques, contribue au développement de troubles endocriniens (diabète sucré).

Les causes des maladies pancréatiques sont différentes: maladies génétiques et auto-immunes, infections (généralement virales), traumatismes, lésions toxiques, prise de certains médicaments (œstrogènes, furosémide, azathioprine, etc.), néoplasmes. Le plus souvent, la pathologie du pancréas se produit dans le contexte d'un dysfonctionnement hépatique, de maladies des voies biliaires (cholélithiase avec cholédocholithiase), en raison d'une violation de l'écoulement de la bile et du suc pancréatique. L'abus d'alcool est une autre cause fréquente de maladie pancréatique..

Les manifestations cliniques des maladies pancréatiques dépendent de l'étiologie, du degré de dysfonctionnement et de l'activité du processus. Les changements inflammatoires aigus, les traumatismes de la glande, ainsi que les maladies chroniques lors d'une exacerbation sont dans la plupart des cas accompagnés de douleur et de sensation de brûlure dans la région épigastrique avec irradiation dans le dos, nausées, vomissements et augmentation de la température corporelle. Les maladies chroniques du pancréas entraînent une insuffisance pancréatique, une perte de poids, le développement d'une ascite due à une digestion altérée et à l'absorption des nutriments par les intestins.

Une augmentation de l'activité des enzymes pancréatiques (amylase et lipase) et le taux de protéine C-réactive dans le sang sont des signes d'inflammation active de l'organe - pancréatite aiguë. Une modification des taux de glucose et de peptide C indique une violation de la fonction endocrinienne du pancréas et est un signe indirect de dommages au tissu des îlots pancréatiques, qui peut survenir dans la pancréatite chronique. Une forte augmentation du marqueur tumoral CA 19-9 dans le contexte de modifications des paramètres biochimiques de la fonction de la glande indique le plus souvent un cancer du pancréas.

Une augmentation de la concentration des enzymes amylase et lipase indique l'implication simultanée du foie et du pancréas dans le processus pathologique, qui se produit généralement avec une pierre de la voie biliaire commune et une pancréatite réactive.

Si les indicateurs de cette analyse complexe changent, il est nécessaire d'effectuer des études de laboratoire et instrumentales supplémentaires pour clarifier les causes et les mécanismes du développement de la maladie, la sélection de la thérapie.

À quoi sert la recherche?

  • Évaluer l'état fonctionnel du pancréas et la gravité des dommages;
  • pour le diagnostic différentiel des maladies du pancréas;
  • pour surveiller un patient souffrant de maladies chroniques de la zone hépatopancréatique (cholélithiase, cholélithiase, pancréatite chronique);
  • pour surveiller l'efficacité du traitement des maladies du pancréas.

Quand l'étude est prévue?

  • Avec des symptômes de lésions possibles du pancréas (douleur à la ceinture et / ou brûlure dans la partie supérieure de l'abdomen, nausées, vomissements, décoloration, quantité et consistance des selles);
  • lorsque la structure et la taille du pancréas changent selon les méthodes de recherche instrumentale;
  • lors de l'examen des personnes qui abusent de l'alcool;
  • avec des antécédents familiaux de maladie pancréatique;
  • lors du suivi de patients atteints de maladies chroniques du foie, du pancréas et des voies biliaires;
  • lors de l'examen préventif.

Quels tests sont effectués pour les troubles du pancréas et la pancréatite?

Le rythme de vie moderne des personnes ne laisse pratiquement pas le temps et la possibilité de maintenir une alimentation équilibrée.Par conséquent, beaucoup rencontrent souvent des sensations douloureuses désagréables de nature douloureuse ou aiguë dans le pancréas. Dans de telles situations, il est nécessaire de subir régulièrement un examen complet des organes du système du tractus gastro-intestinal afin d'identifier le développement d'éventuels changements pathologiques. Afin de prévenir le développement de complications dans le temps, ainsi que le début de la progression d'une pathologie grave, vous devez savoir quels tests sont effectués avec le pancréas.

Causes de la douleur dans le pancréas et méthodes de diagnostic possibles

Dans la plupart des cas, l'apparition de sensations douloureuses dans la zone de localisation de l'organe en question est favorisée par une pancréatite au stade aigu ou chronique de son développement. Il peut apparaître non seulement chez les personnes âgées, mais également chez la jeune génération. Les principales raisons du développement de cette pathologie sont:

  • l'abus d'alcool,
  • fumer du tabac,
  • une mauvaise alimentation, principalement composée de fast-foods et d'autres glucides rapides,
  • grèves de la faim fréquentes et approche non rationnelle du respect des régimes alimentaires.

Mais, n'oubliez pas qu'en plus de la pathologie pancréatique du pancréas, des douleurs désagréables peuvent être causées par des maladies du système endocrinien telles que le développement de l'oncologie ou du diabète sucré. Par conséquent, la connaissance des tests à passer pour vérifier l'état de cet organe sera utile à toute génération d'âge..

Il est important de se rappeler qu'avant la formation de crises de douleur aiguës, dans la zone de l'organe parenchymateux, des symptômes neutres apparaissent d'abord, provoquant un léger inconfort dans l'état de santé général..

Vous devez immédiatement prêter attention à ces changements. En effet, il arrive très souvent que le développement du processus inflammatoire puisse provoquer la formation d'une complication irréversible de la pathologie, conduisant à une issue fatale..

Beaucoup de gens posent la question: "Comment vérifier le pancréas et quels tests sont nécessaires pour que cela soit réussi?" Faire des tests pour examiner le pancréas implique un certain nombre des tests diagnostiques suivants:

  • don de sang pour laboratoire général et recherche clinique,
  • identification des niveaux d'hormones,
  • tests d'urine généraux,
  • recherche sur le coprogramme,
  • et également prescrit l'échographie, la tomodensitométrie, l'IRM, etc..

Des analyses de sang

En cas de maladie du pancréas, un test sanguin de laboratoire montre un niveau élevé d'informations, de sorte que le plus souvent, les spécialistes peuvent prescrire plusieurs types de tests sanguins à la fois pour l'examen du pancréas.

Très souvent, afin de vérifier le pancréas, les spécialistes prescrivent des tests sanguins pour les tests de laboratoire généraux et cliniques, qui doivent être pris le matin à jeun..

Le décryptage de ces analyses est effectué dans les 2-3 heures suivantes, ce qui vous permet d'obtenir les résultats des analyses le jour de leur soumission. Le développement de processus inflammatoires se reflète largement dans le nombre total d'ESR et de leucocytes, qui dépassent parfois les valeurs normales. Mais, dans certains cas, ces résultats ne sont pas suffisants pour une évaluation complète du tableau clinique et la détermination du diagnostic..

Pour vérifier le pancréas, des tests sanguins pour la biochimie peuvent également être prescrits, ce qui est plus informatif, car il montre le degré d'intensité de l'amylase, dont la teneur accrue indique la progression des troubles pathologiques.

Un test sanguin biochimique montre également le niveau de composés de cholestérol et de glucose. Lorsqu'un médecin prescrit un test d'antigène pancréatique, les résultats positifs obtenus indiqueront la survenue d'une forme aiguë de maladie pancréatique. Mais, avec son évolution chronique, le résultat d'un tel test sera négatif.

Détermination des niveaux hormonaux

Les tests du pancréas pour déterminer les niveaux hormonaux dans le corps humain sont l'une des méthodes de diagnostic les plus importantes pour examiner cet organe. Après tout, c'est le niveau optimal d'hormones dans le corps qui assure le travail de presque tous les systèmes d'organes internes et le déroulement optimal de tous les processus vitaux.

Il est impératif qu'une telle étude des analyses détermine le taux d'insuline dans le sang, car la régulation des processus métaboliques des composés glucidiques, l'absorption complète du glucose et le contrôle du taux de sucre dans le sang dépendent de cette hormone..

Après avoir reçu les résultats du taux d'insuline dans le sang, le spécialiste évalue l'état du pancréas. Le développement de la pathologie sera mis en évidence par des indicateurs se rapprochant des marques critiques de la norme, ou les dépassant.

Avec le développement d'un processus inflammatoire aigu et d'autres troubles pathologiques graves tout aussi complexes dans la région de l'organe parenchymateux, les experts prescrivent un examen pour identifier le niveau de glucagon, une hormone responsable du niveau de sécrétion d'insuline.

Examen d'urine

Au cours d'une étude générale des analyses d'urine, la quantité d'acides aminés et de diastase (amylase pancréatique) est déterminée. Si les résultats du test montrent une augmentation du niveau de leur contenu, cela sera la preuve d'un dysfonctionnement du pancréas. Mais, la teneur réduite de ces composants dans l'urine indique la mort de certaines sections de tissu de cet organe..

Les raisons de l'augmentation du niveau de diastase et d'acides aminés dans l'urine peuvent être les facteurs suivants:

  • pancréatite aiguë ou chronique,
  • formation de nécrose pancréatique,
  • l'apparition de néoplasmes de nature différente du cours,
  • cholélithiase d'intensité variable,
  • inflammation du foie,
  • grossesse extra-utérine,
  • pathologies aiguës dans le domaine des organes internes.

Recherche sur le coprogramme

L'étude des tests pour le pancréas implique également l'étude de la consistance des matières fécales. De mauvais tests de selles montreront la présence de fibres, de matières grasses et d'amidon.

Mais, comme principal indicateur de l'état de l'organe parenchymateux, le niveau d'élastase est pris. Une diminution des indices d'élastase indique que la performance de l'organe étudié est réduite à un état pathologique.

Pour déterminer une maladie spécifique du pancréas, des méthodes de diagnostic supplémentaires, telles que l'échographie, l'IRM ou la tomodensitométrie, peuvent être nécessaires..

Quand l'échographie est prescrite

Un examen échographique de la glande est généralement effectué avec une étude de l'état de l'estomac. L'examen de ces organes est requis dans les situations suivantes:

  • quand il y a de la douleur du côté gauche de l'hypochondre,
  • si vous soupçonnez le développement de néoplasmes dans la région du système gastro-intestinal,
  • pour confirmer le diagnostic,
  • avec une forte diminution du poids corporel et une détérioration du bien-être général,
  • si vous soupçonnez le développement d'un diabète sucré,
  • avec l'apparition d'une jaunisse de la peau et une sensation périodique de nausée.

Il est impératif que des méthodes de diagnostic supplémentaires telles que l'échographie, l'IRM et la tomodensitométrie soient nécessaires en cas de suspicion de développement d'une tumeur de nature oncologique dans la zone de l'organe parenchymateux. Avec une grosse tumeur, la structure de l'organe parenchymateux peut changer considérablement.

De plus, une échographie est nécessaire lors de la détection des premiers soupçons de développement d'une pancréatite, car cette pathologie aux premiers stades de son développement est presque asymptomatique..

La tomodensitométrie et l'IRM sont prescrites si les résultats de l'échographie n'ont pas montré de tableau clinique précis du développement de changements pathologiques dans le pancréas. Avec l'imagerie par résonance magnétique, un spécialiste examine tous les organes de la cavité abdominale à la fois, ce qui permet d'identifier des maladies concomitantes à caractère latent du cours.

Analyses de la pancréatite

La pancréatite est une inflammation du pancréas. Une maladie non traitée entraîne de graves modifications de l'organe, marquées par de graves troubles métaboliques. Le rôle du pancréas dans le corps est la synthèse d'hormones, la production de suc pancréatique. Les causes de la maladie sont une mauvaise nutrition, une mauvaise écologie, l'alcoolisme chronique.

Avec la question de savoir quels tests sont effectués, vous devez consulter un médecin afin d'établir correctement un diagnostic.

Comment diagnostique-t-on la pancréatite chronique??

La pathologie est détectée à l'aide de diverses méthodes de diagnostic:

  • recherche en laboratoire;
  • radiographie;
  • examen échographique des voies biliaires ou du foie;
  • Examen aux rayons X du duodénum;
  • fibrogastroduodénoscopie (FGDS);
  • biochimie.

Dans la pancréatite chronique, les tests sont effectués en laboratoire. Chez les patients diagnostiqués avec une pancréatite, ils visent à déterminer la composition du suc pancréatique, en déterminant l'effet du glucose sur le corps. Parfois, un examen scatologique (analyse des selles) est prescrit.

Comment diagnostiquer la pancréatite aiguë?

Dans la pancréatite aiguë, les professionnels de la santé examinent le liquide en perçant la paroi abdominale. Une laparoscopie est prescrite - une opération effectuée à l'aide d'un laparoscope à travers de petites ouvertures d'organes internes. Une endoscopie est également réalisée, une radiographie est prise. Les ulcères sont détectés par rayons X ou tomographie. Les examens sont réalisés de différentes manières, en tenant compte du bien-être du patient.

Le diagnostic de la pancréatite consiste en la livraison de tests sanguins, de matières fécales et d'urine. Les patients reçoivent des radiographies et une fluoroscopie.

Quels tests sont effectués pour la pancréatite aiguë?

Pour connaître les causes de l'apparition de la maladie, un examen complet des organes internes est effectué. Les patients subissent des tests de matières fécales, de salive, d'urine, ainsi qu'un test sanguin pour la pancréatite.

Test sanguin

Un test sanguin pour la pancréatite est effectué tôt le matin avant le petit-déjeuner. Le diagnostic est confirmé si la quantité d'enzyme AST est supérieure à la normale. Chez les patients, l'indicateur est supérieur à 55 unités. Les symptômes sont une perte de poids sévère, des douleurs abdominales, de la diarrhée.

Le sang pour lipase est prélevé dans une veine le matin avant les repas. La lipase est une enzyme importante impliquée dans la dégradation des graisses. Avant l'examen, le patient est interdit de plats gras, épicés et épicés. Dans certains cas, le diagnostic est effectué à tout moment de la journée..

La lipase est étudiée de deux manières: enzymatique et immunochimique. En pratique, la première méthode est souvent utilisée, ce qui montre des résultats rapides. Une méthode auxiliaire de recherche est un test sanguin biochimique, qui clarifie le diagnostic.

Analyse de l'urine

En cas de douleur abdominale, un test d'urine est effectué pour la présence d'une enzyme qui décompose les glucides - la diastase. La diastase pancréatique est produite par le pancréas, puis l'enzyme pénètre dans l'urine.

Les tests commencent le matin. L'urine secondaire est administrée tout au long de la journée. Le taux de diastase chez les personnes malades dépasse 64 unités. Des indicateurs similaires apparaissent avec des problèmes associés au pancréas, à la cholécystite, à la péritonite.

Il est important de faire des analyses de sang et d'urine aux premiers stades de la maladie. Le moyen le plus simple de diagnostiquer est la pancréatite aiguë, lorsque la quantité de diastase augmente considérablement. Avec une forme prolongée de la maladie, un niveau accru de l'enzyme dure plusieurs semaines. Si la diminution des indicateurs est trop forte, cela indique une complication de la maladie et non une guérison complète.

Analyse des selles

Les selles sont examinées pour les fibres non digérées, la consistance des selles, les graisses et les acides gras.

Des études sont menées au cours de l'évolution aiguë de la maladie. De tels diagnostics fournissent des informations sur l'état de la sécrétion externe, l'activité enzymatique. A cet effet, les tests utilisés pour établir le diagnostic du diabète sucré sont réalisés..

Comment diagnostiquer la pancréatite aiguë chez les enfants?

La pancréatite des enfants est une réaction pancréatique à tout processus inflammatoire. Il s'agit d'une pathologie rare chez les enfants. Les symptômes de la maladie seront des douleurs abdominales, des selles molles, des nausées.

La pancréatite chronique chez les enfants peut être asymptomatique. Les parents doivent répondre aux plaintes des enfants à temps et consulter un gastro-entérologue. Les enfants sont diagnostiqués avec un test sanguin biochimique et un examen échographique du système digestif.

Comment décoder indépendamment les tests sanguins?

Différents types de tests sont utilisés pour établir un diagnostic. Avec leur aide, le médecin reçoit des informations complètes sur l'état du pancréas. Des indicateurs constants sont connus, dont les écarts indiquent des échecs dans le travail des organes. Le patient doit comprendre l'analyse, être capable de tirer les conclusions appropriées.

Décrypter l'analyse biochimique

  1. Le taux de glucose dans le corps d'une personne en bonne santé ne doit pas dépasser 5,5 mmol / l. Une diminution du glucose indique une perturbation du système endocrinien et du foie. Avec la pancréatite, au contraire, les indicateurs augmentent.
  2. Une diminution de l'indice protéique total (la norme est de 64 à 83 g / l) est observée pendant le jeûne, l'entérocolite et la pancréatite. Les protéines diminuent après la chirurgie, les saignements et l'inflammation.
  3. Protéines simples à dissolution rapide, albumine, diminution du diabète et processus purulents. Chez une personne en bonne santé, ils devraient dépasser 54%..
  4. L'alpha globuline est une protéine sanguine impliquée dans le transport des lipides. La norme devrait être de deux à cinq pour cent. Une diminution des indicateurs indique la présence de pancréatite ou de diabète sucré.
  5. Les indicateurs de la présence de protéine C-réactive sont des indicateurs de la présence de tumeurs ou d'infections.
  6. Le cholestérol devrait normalement atteindre 6,7 mmol / l. Chez les patients diagnostiqués avec une pancréatite, un alcoolisme, un diabète sucré, une maladie du foie, le niveau de la substance augmente fortement. Un taux de cholestérol élevé peut être causé par l'athérosclérose, un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque. Chez les hommes, le cholestérol est plus élevé que chez les femmes. Ceci est pris en compte lors de l'établissement d'un diagnostic..

Indicateurs de formule sanguine complets

Chaque personne a fait un test sanguin général, mais tout le monde ne connaît pas le décryptage. C'est la méthode la plus courante, selon les résultats de l'étude, la plupart des maladies sont détectées, ainsi que la pancréatite:

  • Le nombre de leucocytes responsables de l'immunité ne doit normalement pas dépasser 9 pour 109 / l. Une augmentation indique une infection et une inflammation..
  • Le nombre d'éosinophiles qui remplissent une fonction protectrice est de 0 à 5% du nombre de leucocytes. Une diminution de la quantité indique la présence de pus et d'infection.

Après avoir appris le décodage des tests sanguins, il est facile d'apprendre à déterminer indépendamment les résultats. Mais il ne vaut pas la peine d'établir un diagnostic de manière indépendante en termes d'indicateurs uniquement. Il faut attendre l'avis du médecin et suivre les recommandations.

Comment décoder les résultats des tests d'urine?

Les tests d'urine sont précis et informatifs et détectent de nombreuses maladies. Bien sûr, le médecin doit être impliqué dans l'interprétation. Les patients sont intéressés par l'information, ce qui affecte les résultats des tests.

  1. L'urine doit apparaître jaune clair. Une concentration élevée indique des problèmes digestifs, une maladie rénale.
  2. Le liquide doit rester clair. L'opacification indique la présence de pus.
  3. Les tumeurs du pancréas peuvent être indiquées par des pigments jaunes (bilirubine).
  4. Dans une analyse d'urine normale, le glucose ne doit pas être présent. Il est déterminé dans le diabète sucré, l'insuffisance rénale et la pancréatite aiguë.
  5. L'hémoglobine dans l'urine d'une personne en bonne santé ne devrait pas apparaître. Sa présence indique un empoisonnement, une hypothermie et des maladies persistantes..

Comment bien se préparer à un examen médical?

Les tests doivent être effectués le matin avant les repas. Pour obtenir des résultats objectifs, vous n'avez pas besoin de consommer de l'alcool et des drogues la veille de l'intervention. Une grande activité physique affecte définitivement le résultat. Lors de l'évaluation des indicateurs, le médecin se concentre sur de nombreux facteurs - âge, sexe, état physiologique du patient.

Mais il existe des facteurs qui ne dépendent pas des caractéristiques ci-dessus. Considérez le principal.

Avant de passer des tests, il n'est pas recommandé de manger de la nourriture pendant douze heures. Il s'agit d'une condition importante affectant l'évaluation des indicateurs..

Lors d'un don de sang après un repas, beaucoup de graisses sont concentrées dans le liquide. Dans ce cas, les résultats seront très controversés. Cela conduira à un diagnostic erroné.

Breuvages

Boire du café ou du thé fort affectera la détermination de la tolérance au glucose. L'alcool peut abaisser les niveaux.

Exercice physique

Avant les analyses, les médecins ne recommandent pas de surcharger le corps avec des exercices physiques. Après de lourdes charges, une augmentation de la quantité d'enzymes est observée.

Médicaments

Certains types de médicaments ont un effet profond sur les résultats de la recherche médicale. Augmenter les niveaux de glucose paracétamol, acide ascorbique.

Si possible, les médicaments ne doivent pas être pris avant les tests, cela affectera la conclusion du médecin et l'établissement du diagnostic correct.

À la veille des tests, il vaut mieux se coucher tôt et se lever au moins une heure avant le don de sang.

Quel est le meilleur moment pour donner du sang?

Il est préférable de faire un don de sang avant l'échographie, le massage, la radiographie, la physiothérapie.

Les tests de laboratoire pour la pancréatite doivent être effectués en laboratoire, en même temps, pour obtenir des résultats objectifs et un diagnostic correct..

Comment diagnostiquer la pancréatite

Un patient présentant une inflammation du pancréas (pancréatite) est plus susceptible d'appeler une ambulance en raison d'une douleur intense. La maladie est aiguë ou chronique. Un examen médical ne suffit pas pour diagnostiquer une pancréatite.

En plus des symptômes caractéristiques, il est basé sur les résultats de l'examen, ce qui permet de juger du degré d'altération de la fonction des organes. Seule une approche intégrée d'identification de la pathologie vous permet de choisir le traitement optimal pour le patient.

  1. Comment identifier la pancréatite par les symptômes?
  2. Manifestations aiguës
  3. Symptômes chroniques
  4. Diagnostic de laboratoire de la pancréatite
  5. Quels tests déterminent la fonction du pancréas?
  6. Méthodes instrumentales
  7. Ce qui donne une radiographie simple?
  8. Capacités de diagnostic par ultrasons
  9. Ce que montre l'imagerie par résonance magnétique et calculée?
  10. Méthodes endoscopiques
  11. Avec quelles maladies les diagnostics différentiels sont-ils effectués??
  12. Infarctus du myocarde
  13. Ulcère perforé
  14. Cholécystite aiguë
  15. Une occlusion intestinale
  16. Thrombose de l'artère mésentérique
  17. Cancer du pancréas

Comment identifier la pancréatite par les symptômes?

Les signes de pancréatite apparaissent le plus souvent après une surcharge du pancréas avec des aliments gras et charnus abondants, des aliments épicés et des boissons alcoolisées. En règle générale, la pancréatite chez l'adulte est accompagnée ou précédée de problèmes d'excrétion biliaire causés par une cholélithiase, une cholécystite, une dyskinésie des voies biliaires. La connexion s'explique par la localisation anatomique d'une seule sortie dans le duodénum. Les symptômes de maladie aiguë et chronique diffèrent en intensité.

Manifestations aiguës

Dans la pancréatite aiguë ou lors d'une exacerbation de la pancréatite chronique, les principaux signes d'inflammation sont:

  • Douleur intense dans la région épigastrique irradiant vers le dos, le long des côtes inférieures, vers l'omoplate, vers la poitrine. Les douleurs sont permanentes et ne sont pas soulagées par les analgésiques et les antispasmodiques. Les patients sont agités, crient, en cas d'évolution sévère, un choc avec perte de conscience est possible.
  • Les vomissements sont répétés et douloureux, ne soulagent pas le patient, augmentent la faiblesse.
  • Ballonnements, difficulté à évacuer les gaz, selles.
  • Les patients ont une apparence caractéristique: yeux enfoncés, pâleur du visage, bleuissement des lèvres, possibles taches bleu-rouge sur la peau des fesses.
  • Une élévation de la température indique une forme infectée de pancréatite aiguë. Il reste généralement à 38 degrés, dans ce contexte, un pouls faible est déterminé, une tachycardie sévère. Des «sauts» brusques et une baisse de température indiquent une infection purulente dans les tissus adjacents, une péritonite.
  • Les patients ont tendance à faire fluctuer la tension artérielle.

Plaintes possibles de bouche sèche (manque de salive), enduit blanc prononcé sur la langue.
Les chirurgiens de garde attendent généralement l'arrivée des patients le soir et la nuit pendant les vacances

Symptômes chroniques

L'évolution chronique de la maladie provoque des troubles digestifs. Il reflète des dommages à la fonction du pancréas et se manifeste:

  • diarrhée typique, dans laquelle la masse de matières fécales est augmentée, elle est recouverte d'un film de graisse non digérée, a une couleur grise et une odeur fétide;
  • perdre du poids;
  • la douleur dans l'abdomen, qui survient périodiquement après une violation du régime alimentaire, n'a pas de localisation claire, peut être un zona, chez certains patients sont absents;
  • nausées périodiques, vomissements uniques.

Chez les patients chroniques, des signes de violation de la fonction endocrinienne de la glande (fluctuations de la glycémie) sont possibles, par conséquent, il y a un tremblement dans le corps, des étourdissements, la faim et la soif, des crampes dans les muscles des membres. Les symptômes de la pancréatite sont très similaires à ceux des autres maladies abdominales..

Il est nécessaire de diagnostiquer la pancréatite le plus tôt possible, car l'évolution aggrave progressivement l'état du pancréas, entraîne une nécrose généralisée et une fonte des tissus, des dommages à d'autres organes. Le diagnostic différentiel nécessite la connaissance des caractéristiques distinctives des maladies avec une évolution clinique similaire.


La proximité du pancréas avec d'autres organes et le plexus solaire crée l'effet d'une douleur à la ceinture pendant l'inflammation

Diagnostic de laboratoire de la pancréatite

Il est toujours nécessaire de traiter soigneusement et avec compréhension la demande de tests du médecin. Seuls les paramètres de laboratoire donnent une image complète du diagnostic, révèlent le degré de perturbation du pancréas, la phase d'inflammation. Les analyses de la pancréatite chronique ne sont pas aussi indicatives qu'au stade aigu. Les plus informatifs sont:

Parmi les tests sanguins:

  • la leucocytose avec un décalage de la formule vers la gauche, une accélération significative de la VS (montre la gravité de l'inflammation), la présence d'une éosinophilie associe la pancréatite à un mécanisme de développement auto-immun, une anémie (diminution du nombre de globules rouges et des taux d'hémoglobine) est présente chez les patients atteints d'une forme chronique;
  • des tests biochimiques pour une activité accrue de l'amylase (isomère de la P-isoamylase) et de la lipase, les aminotransférases, la phosphatase alcaline parfois par rapport à la norme indiquent la libération d'enzymes dans le sang, l'intoxication du corps, la croissance de la bilirubine confirme le lien de la pancréatite avec un blocage des calculs ou un œdème de la voie biliaire;
  • on pense que la diminution de la teneur en calcium peut être jugée sur la gravité de la maladie;
  • pour l'étude de la fonction endocrinienne, le glucose dans le sang et l'urine, l'acétone, les corps cétoniques sont déterminés, un test d'effort peut être nécessaire, chez les patients atteints de pancréatite chronique, le développement d'un diabète n'est pas exclu;
  • dans la pancréatite chronique, les protéines sanguines diminuent (en raison de l'albumine), le cholestérol et les triglycérides augmentent.

Dans les tests urinaires, la protéinurie (apparition de protéines dans l'urine), une augmentation du nombre de cylindres, d'érythrocytes, qui reflète des troubles circulatoires généraux, une hypoxie des tissus rénaux, est importante. L'augmentation de la diastase dans les urines quotidiennes est proportionnelle au taux d'amylase dans le sang. Urobilin permet de juger de la croissance de la jaunisse. Le coprogramme a une quantité accrue de graisse, de fibres non digérées, de particules alimentaires.

En analysant les matières fécales, vous pouvez reconnaître la violation caractéristique de la digestion des graisses dans la pancréatite chronique. Seul un médecin peut déterminer quels tests sont les meilleurs pour la pancréatite. Vous ne pouvez pas essayer de décoder les résultats vous-même. Ils importent uniquement en conjonction avec les manifestations cliniques et les données d'études instrumentales..

Quels tests déterminent la fonction du pancréas?

L'activité du processus inflammatoire dans la pancréatite est diagnostiquée non seulement en laboratoire, mais également par des tests fonctionnels. Les tests de sonde sont parmi les plus précis. Ils consistent à obtenir par un tube gastroduodénal (méthode directe) par aspiration du contenu du duodénum et à y déterminer les enzymes pancréatiques et les sels de bicarbonate.

Test sanguin biochimique pour la pancréatite

Le test de la sécrétine-panréosimine est considéré comme le plus informatif. Les méthodes indirectes (test de Lund) étudient l'effet de la charge alimentaire. Tests sans probabilités - donnent des informations moins précises. La détermination de la teneur en enzymes des selles (chymotrypsine, élastase) est considérée comme directe.

Les méthodes indirectes sont basées sur le calcul d'une étude scatologique du volume journalier de dégradation des aliments, des graisses libérées. Des tests similaires sont réalisés sur l'urine quotidienne (pancréatauryl, Schilling), dans l'air expiré (triglycéride, protéine, amylase).

Méthodes instrumentales

Les opinions modernes des médecins sur le diagnostic de la pancréatite exigent que les paramètres de laboratoire soient complétés par les résultats d'éventuelles études instrumentales. Tous les établissements médicaux ne disposent pas d'un équipement coûteux, mais le volume minimum à l'aide de radiographies, la machine à ultrasons peut être réalisée au niveau de l'hôpital de district.

Ce qui donne une radiographie simple?

L'image de la cavité abdominale révèle une section enflée du côlon transverse, sur fond de nécrose pancréatique, la formation de gaz dans les boucles des intestins grêle et gros est considérablement augmentée. Il est possible d'identifier des calculs dans la vésicule biliaire ou le conduit. Dans la pancréatite chronique, des calcifications (dépôts de sels de calcium) dans le pancréas sont souvent visibles.

Lors de la visualisation du thorax, des signes indirects sont visibles causés par les conséquences de la pancréatite: liquide dans la cavité pleurale gauche (rarement des deux côtés), compression du lobe inférieur du poumon, mobilité limitée du diaphragme. Des informations plus spécifiques sont obtenues par examen aux rayons X de l'estomac, du duodénum avec un mélange de baryum contrasté, avec cholécystographie.


L'échographie dans la pancréatite chronique révèle des calcifications dans les voies biliaires et le parenchyme de la glande

Capacités de diagnostic par ultrasons

La conclusion d'une échographie pour la pancréatite est basée sur l'identification de:

  • élargissement d'organe;
  • une ligne régulière de contours au stade de l'œdème et du flou, si l'inflammation passe au tissu péri-pancréatique;
  • les propriétés d'échogénicité du parenchyme sont plus élevées au stade de la rémission, tombant au cours de l'exacerbation, avec nécrose pancréatique, l'hétérogénéité la plus prononcée;
  • modification de la structure des organes, qui montre des pseudokystes, des zones d'expansion du canal central.

Les signes supplémentaires sont:

  • compression des grosses veines de la cavité abdominale;
  • liquide dans l'abdomen;
  • une augmentation du diamètre du canal cholédoque;
  • splénomégalie;
  • gros ganglions lymphatiques dans le tissu péri-pancréatique.

Avec la pancréatite chronique à long terme, le pancréas devient uniformément dense, diminue en raison de la fibrose. L'échographie Doppler révèle les différences entre le cancer et la pancréatite, détermine l'apport sanguin modifié par le schéma vasculaire. Le diagnosticien examine tous les changements en tenant compte des caractéristiques d'âge.

Pour une étude plus complète dans des cliniques spécialisées, des méthodes d'échographie intraductale sont utilisées (conclusion sur le tonus, perméabilité des voies biliaires), une pancréatographie percutanée, une échographie laparoscopique sont réalisées sous contrôle échographique.

Ce que montre l'imagerie par résonance magnétique et calculée?

Avec ces méthodes, la propagation de l'inflammation du pancréas aux organes abdominaux, à l'espace rétropéritonéal et aux ganglions lymphatiques est le plus clairement diagnostiquée. Plus clair qu'avec des anomalies échographiques dues à un œdème du parenchyme, même une légère augmentation de la taille et une infiltration du pancréas, de l'espace environnant, des pseudokystes, une déformation du canal principal, des calcifications.

L'angiographie calculée examine la circulation sanguine dans le pancréas.
Les études de résonance magnétique ne sont pas perturbées par une production accrue de gaz dans les anses intestinales

Méthodes endoscopiques

À l'aide de la cholangiopancréatographie rétrograde endoscopique, des formations kystiques dans la glande, une déformation du conduit central dans une certaine partie de l'organe (rarement dans la queue) sont détectées. La laparoscopie (examen de la cavité abdominale par une petite incision) vous permet de remarquer des changements externes dans les organes (plaques graisseuses stéatonécrotiques sur le mésentère et les intestins), de prélever du liquide de la cavité abdominale, du biomatériau de zones spécifiques de la glande pour analyse.

Avec quelles maladies les diagnostics différentiels sont-ils effectués??

Les manifestations cliniques de "l'abdomen aigu" sont un symptôme courant de diverses maladies, non seulement d'un profil chirurgical mais aussi d'un profil thérapeutique. Le plus souvent, il est nécessaire de différencier la pancréatite aiguë.

Infarctus du myocarde

La maladie est causée par une thrombose des artères coronaires. Les douleurs sont souvent localisées derrière le sternum, ont un caractère pressant et «brûlant». Non associé à la suralimentation, à la cholélithiase. La variante gastrique ne peut être distinguée de l'inflammation du pancréas.

Mais des tests supplémentaires pour la pancréatite montreront une leucocytose élevée, une VS, une croissance des enzymes pancréatiques. Pour les lésions myocardiques, une augmentation de la transaminase aspartique, de la lactate déshydrogénase, de la créatine phosphokinase est plus caractéristique. Aucun changement dans l'urine et les matières fécales. Les résultats de l'ECG aident à vérifier le diagnostic.

Ulcère perforé

La perforation de l'ulcère de l'estomac s'accompagne d'une «douleur de poignard». À l'examen, des signes de péritonite sont immédiatement révélés. Les vomissements sont atypiques. Les patients ont généralement peur de bouger. La radiographie simple montre du gaz libre dans la cavité péritonéale.

Cholécystite aiguë

La maladie provoque une douleur intense dans l'hypochondre à droite, irradiant vers la clavicule droite, l'épaule, l'omoplate. Sont accompagnés de nausées, de vomissements avec amertume.

Une occlusion intestinale

Les doutes peuvent être causés par des ballonnements et des flatulences. Les douleurs ont un caractère de crampes prononcé avec des périodes de relaxation. Le ballonnement est défini au-dessus du site d'obstruction.

Thrombose de l'artère mésentérique

La mésothrombose est typique des patients âgés atteints de maladies cardiovasculaires de longue durée. La douleur abdominale n'est pas liée à l'alimentation ou à un régime.

Cancer du pancréas

Aide à distinguer de la pancréatite la définition des marqueurs tumoraux (antigène cancéreux embryonnaire et carboantigène). Ils sont légèrement élevés dans la pancréatite et décuplés dans le cancer.

Les méthodes d'examen de la pancréatite sont importantes non seulement pour le diagnostic correct, mais également pour l'évaluation des mesures thérapeutiques, le choix des indications du traitement chirurgical. L'observation dispensaire par un gastro-entérologue nécessite un contrôle planifié de l'état du pancréas au cours de l'évolution chronique de la maladie.

Les meilleures façons de vérifier votre pancréas: 11 examens précis

Le pancréas est un organe important des systèmes digestif et endocrinien qui régule la digestion des aliments et la glycémie. Comment se préparer au diagnostic et quels tests sont effectués pour les maladies du pancréas, vous apprendrez de cet article.

La santé pancréatique entre vos mains!

Que vérifier en premier

Vous devez d'abord évaluer l'état général du corps..

Le premier groupe d'analyses et d'examens du pancréas comprend:

  1. NFS et numération plaquettaire.
  2. Analyse d'urine générale.
  3. Test sanguin biochimique: protéine totale et ses fractions, bilirubine totale et directe, glucose, profil lipidique, créatinine, urée, ALT, AST, LDH, gamma-GGT, phosphatase alcaline, potassium, calcium, sodium, chlore, CRP.
  4. Coagulogramme.
  5. Coprogramme.

Analyse sanguine générale

La pancréatite aiguë est caractérisée par une augmentation des leucocytes jusqu'à 20 mille avec un déplacement de la formule leucocytaire vers la gauche. En évolution chronique, cet indicateur dépasse légèrement les valeurs de référence. Une ESR accélérée indiquera la présence d'un processus inflammatoire.

Analyse d'urine générale

Ce test n'est pas spécifique de l'atteinte pancréatique. Mais avec une diminution de la tolérance au glucose ou du diabète sucré dans l'urine, la teneur en sucres et en corps cétoniques augmentera.

En cas de formation de tumeurs dans la tête du pancréas, un syndrome d'obstruction des voies biliaires et de cholestase se développe. L'urine deviendra brun foncé («urine de couleur bière») et une augmentation de l'urobilinogène et de la bilirubine sera trouvée dans les sédiments.

Biochimie du sang

Les tests sanguins peuvent en dire long sur le fonctionnement d'un organe.

L'ensemble standard d'indicateurs, qui sont généralement prescrits par les médecins, reflète assez pleinement l'état de tous les organes.

Si la glande est endommagée, les changements suivants se produiront:

  • une diminution du taux de protéines totales en dessous de 60 g / l due à l'albumine;
  • augmentation du cholestérol et des lipoprotéines de basse densité;
  • le coefficient d'athérogénicité est supérieur à 4;
  • augmentation de la phosphatase alcaline et de la gamma-GGT avec le développement de la cholestase;
  • il peut y avoir une augmentation du taux de transaminases ALT et AST, indiquant le degré de destruction cellulaire;
  • augmentation de la lactate déshydrogénase (LDH) en violation du métabolisme du glucose;
  • la protéine c-réactive augmente en présence d'un foyer inflammatoire.

Pour obtenir des résultats de test fiables, il est nécessaire de passer tous les tests strictement à jeun..

Coagulogramme

Il n'y a pas de trouble de la coagulation sanguine dans la pancréatite chronique, mais dans le développement aigu de la maladie dû à la libération d'enzymes dans le sang lors du coagulogramme, l'antithrombine III diminuera.

Scatologie

L'analyse des selles est effectuée pour rechercher le niveau de dommages au tractus gastro-intestinal. Avec une maladie du pancréas, la digestion des protéines, des graisses et des glucides sera altérée. Les matières fécales acquièrent une consistance pâteuse et une odeur putride, des particules d'aliments non digérés peuvent être présentes. Augmentation de la teneur en fibres musculaires et tissu conjonctif, graisse neutre, amidon. De plus, vous pouvez étudier une enzyme spécifique, l'élastase-1, qui augmente dans les selles avec la pancréatite.

Il n'est pas du tout nécessaire de faire une analyse des selles pour la microflore, cette méthode n'est pas efficace pour diagnostiquer la pancréatite.

Diagnostics de laboratoire spéciaux

La douleur à la ceinture est un signe de pancréatite

Ayant suspecté une maladie du pancréas sur la base des résultats du test, le médecin, sans perdre de temps, vous demandera de prendre une gamme d'études plus restreinte.

Quels tests doivent être passés:

  1. fermentogramme sérique: amylase pancréatique, lipase, trypsinogène, trypsine.
  2. hormones pancréatiques.
  3. diastase de l'urine.
  4. détermination du taux d'enzymes pancréatiques dans le suc duodénal.
  5. tests fonctionnels et de stress.
  6. définition des marqueurs tumoraux.
  7. des diagnostics avancés permettront de vérifier de manière exhaustive le fonctionnement de l'organe et de poser un diagnostic final.

Fermentogramme sérique

Avec une pancréatite aiguë ou une exacerbation chronique dans le sang veineux, la concentration d'enzymes de la glande sera augmentée. La méthode la plus sensible est la détermination du taux de protéine d'activation du trypsinogène dans le sang..

Le niveau de l'enzyme phospholipase A2 indique la présence de processus destructeurs. L'alpha-2-antitrypsine fait référence aux indicateurs pronostiques de l'évolution de la pancréatite: plus elle est élevée, plus le pronostic est mauvais.

Si vous avez de mauvais tests: ses enzymes agissent sur le pancréas, déclenchant le processus d'autodestruction. Dans ce cas, une hospitalisation d'urgence en unité de soins intensifs est nécessaire pour vérifier et stabiliser les signes vitaux..

Profil hormonal

Le pancréas produit trois hormones:

  1. insuline: abaissement de la glycémie;
  2. glucagon: l'une des hormones qui augmente le glucose lorsqu'il est insuffisant;
  3. C-peptide: la concentration de cette substance montrera le degré d'activité de la production de sa propre insuline.

Si les tests montrent des anomalies, vous serez référé à un endocrinologue.

Diastase de l'urine

La vérification des taux sériques d'amylase n'est pas bon marché. Tous les laboratoires hospitaliers ne disposent pas des bons réactifs. Une méthode plus rapide consiste à déterminer le niveau de diastase dans l'urine. La diastase est un produit de dégradation de l'amylase, qui sera déterminé lorsque la concentration de l'enzyme dans le sang augmente.

Ce test a une faible sensibilité dans la pancréatite chronique, par conséquent, il est recommandé de déterminer le niveau d'amylase pancréatique.

Le niveau d'enzymes dans le contenu duodénal

Pour vérifier le pancréas, il est nécessaire de déterminer la teneur en enzymes du suc duodénal. Pour cela, une intubation duodénale est effectuée: le patient avale un mince tube en caoutchouc à travers lequel le contenu duodénal est prélevé.

Avec une diminution de la concentration d'enzymes et de bicarbonates, les dommages aux organes sont confirmés. Cette méthode est associée à des tests de stress, dont l'étude est utilisée en cas de suspicion de pancréatite chronique..

Tests fonctionnels

Des tests fonctionnels sont nécessaires pour tester l'activité des organes dans une maladie chronique débilitante. Après une augmentation de la charge sur le pancréas, créée par certains médicaments, on détermine quelle partie de celui-ci souffre - exocrine ou endocrinienne.

Fonctions endocrines et exocrines du pancréas

Les procédures les plus couramment utilisées, dont le décodage est effectué en conjonction avec d'autres analyses:

  1. Test de tolérance au glucose. Avec ce test, le médecin évaluera dans quelle mesure le pancréas est capable de contrôler la glycémie. Avant le test, la glycémie à jeun du patient est vérifiée. Ensuite, vous devez boire un verre d'eau douce, après quoi la concentration de glucose est évaluée toutes les 3 heures. Si le chiffre ne diminue pas avec le temps, ils parlent d'une tolérance au glucose altérée.
  2. Test acide chlorhydrique-huile. Au cours de l'intubation duodénale, une solution faible d'acide chlorhydrique et d'huile d'olive est injectée dans la cavité duodénale. Ces substances stimulent les cellules du pancréas, augmentant ainsi la concentration d'enzymes.
  3. Test de sécrétine-pancréozymin. Ceci est une version moderne de la pâte d'acide chlorhydrique. La sécrétine et la pancréozymine sont injectées dans le duodénum - des enzymes qui activent le travail de la glande. Le volume de sécrétion sécrétée est estimé, quel est le niveau de bicarbonates et d'enzymes. Ce test évalue la partie exocrine du pancréas.

Marqueurs tumoraux

Pendant un certain temps, avec le cancer du pancréas, l'état d'une personne peut rester relativement satisfaisant. Non seulement l'échographie ou la tomodensitométrie, mais également un test sanguin pour les marqueurs tumoraux peuvent aider au diagnostic précoce du processus oncologique. Ce sont des glycoprotéines spécifiques qui, sous certaines conditions, indiquent quel organe est affecté.

Vous pourriez être intéressé de savoir:

Si vous soupçonnez un processus néoplasique dans le pancréas, les tests suivants sont effectués:

  1. Le CA-242 est un marqueur tumoral qui apparaît dans le sang périphérique dans le cancer du pancréas, petit et rectum. En outre, son niveau élevé peut être trouvé dans la pancréatite aiguë, le kyste pancréatique.
  2. Le CA 19-9 est un marqueur moins spécifique du cancer du pancréas. Parfois, il est détecté dans le cancer du côlon, de la vésicule biliaire, de la pancréatite aiguë, de la cirrhose du foie, de l'hépatite virale et de la cholélithiase.
  3. CA 72-4 - synthétisé par les cellules épithéliales, augmente avec l'exacerbation de la pancréatite et la présence de tumeurs bénignes de la glande.
  4. ACE ou alpha-foetoprotéine - produit par les cellules hépatiques et augmenté dans les tumeurs du pancréas, du foie et du côlon.
  5. CA 125 est une autre glycoprotéine avec des niveaux élevés qui soutiennent le cancer du pancréas. Le marqueur tumoral est également spécifique du cancer de l'estomac, du foie, des maladies chroniques du système pulmonaire.

Parfois, les médecins prescrivent un ou plusieurs types de marqueurs tumoraux pour augmenter la fiabilité et l'exactitude de l'étude. Cependant, la méthode n'est pas très spécifique, car elle montre des dommages non seulement au pancréas, mais également au foie, au côlon et aux bronches..

Conclusion

L'abondance de graisses et de glucides rapides dans l'alimentation, le tabagisme et l'abus d'alcool causent des dommages irréparables au pancréas. Des symptômes visibles de la pancréatite chronique apparaissent lorsque 90% de la destruction du tissu glandulaire. Il est possible de détecter les premiers signes de la maladie à temps grâce à un examen dispensaire régulier..

Si vous aimez les plats savoureux et abondants, et après un festin vous avez mal au ventre, pensez à votre santé. Vous savez maintenant comment vérifier votre pancréas et quels tests doivent être effectués. Le médecin vous examinera et vous donnera des recommandations.

Quels tests faire avec la pancréatite

Distinguer les signes cliniques des processus inflammatoires du pancréas des autres maladies du système digestif est très problématique. Cela est dû à l'apparition des mêmes symptômes: douleur dans l'abdomen, dyspepsie. Pour identifier le problème et prescrire le traitement approprié, un test sanguin pour la pancréatite est nécessaire. Dans certains cas, des recherches supplémentaires seront nécessaires, il s'agit généralement de salive, de matières fécales, d'urine. Si une personne souffre d'une forme aiguë de pathologie, le traitement sera différent par rapport à la pancréatite chronique.

Indications de base

Habituellement, la maladie est détectée selon un certain nombre de critères: un changement de couleur de la peau, l'apparition de la température, une faiblesse générale, une douleur constante dans l'abdomen et le dos, ainsi que l'apparition d'une odeur spécifique d'urine. Malgré sa petite taille, le pancréas affecte le travail de tout le système digestif, détermine les processus de production d'enzymes. L'assimilation des oligo-éléments est également la tâche de la glande. Le fond hormonal et les processus métaboliques dans le corps reposent strictement sur ses «épaules».

Si le pancréas est endommagé, ses tissus sains peuvent reprendre la fonction de ceux qui sont endommagés. Cela garantit que la digestion est maintenue sans changements notables. Par conséquent, en présence de problèmes assez graves, il peut n'y avoir aucun symptôme de la maladie. Mais il existe également des situations inverses, qui impliquent une hospitalisation si même une petite zone de tissu est endommagée..

Les formes chroniques et aiguës de pancréatite diffèrent peu les unes des autres, il est donc difficile pour les médecins de poser un diagnostic sans ambiguïté sans examen supplémentaire.

Un rôle important est joué par le temps entre les tests et le début du traitement. Plus la période est courte, plus la récupération est efficace et plus le risque de complications est faible. Pour que l'analyse soit fiable, les points suivants doivent être respectés:

  1. Évitez de boire des boissons fortes et toniques. Il est nécessaire d'exclure l'utilisation d'alcool, de thé et de café.
  2. Faites une pause pendant au moins 8 heures. Le test est effectué à jeun, donc après environ 22 heures, vous devez arrêter de manger.
  3. Essayez de ne pas faire d'activité physique 1 à 2 jours avant l'analyse. Cela s'applique au sport, au sexe, etc..
  4. Avant d'uriner, vous devrez vous laver soigneusement afin que la décharge ne pénètre pas dans l'échantillon - cela garantira l'exactitude des résultats.

Un traitement complet est prescrit en fonction des résultats des tests obtenus. Il est conseillé d'exclure l'utilisation d'antibiotiques, de vitamine C, ainsi que de paracétamol et de ses dérivés.

L'analyse d'une maladie chronique consiste à prendre du sang, ce qui aide à déterminer la présence de processus inflammatoires dans le corps. Si une telle réaction est présente dans le pancréas, un traitement supplémentaire sera nécessaire: chirurgie ou médicament.

En cas de suspicion de pancréatite chronique, les médecins peuvent commander les tests suivants:

  • analyse du taux de trypsine immunoréactive (elle est rarement prescrite en raison des faibles chances d'identifier correctement la maladie et généralement ce pourcentage ne dépasse pas 40%);
  • examen d'un test sanguin pour les inhibiteurs de la trypsine (un type d'examen décrit ci-dessus, qui est prescrit pour déterminer l'échelle des processus destructifs dans la glande);
  • analyse d'urine pour le trypsinogène, qui est très précise pour détecter la pancréatite.

Veuillez noter que le choix des tests pour une forme aiguë ou l'apparition d'une exacerbation est le même que pour une forme chronique. Habituellement, la première étape est assignée à une analyse qui vous permet d'évaluer les enzymes. L'étude aide à déterminer le niveau de lipase et d'élastase, ainsi qu'à identifier l'amylase pancréatique.

Entre autres, un test d'urine ou de sang pour la diastase est effectué. Habituellement, une personne en bonne santé a un indicateur de 40 à 160 unités par litre de sang. Si l'indicateur d'urine est déterminé, l'indicateur ne doit pas dépasser 64 unités dans un litre d'échantillon. Comme mentionné ci-dessus, l'examen est effectué à jeun. En cas de maladie aiguë, l'indicateur sera dépassé 5 fois.

Lorsque la maladie se transforme en cholécystopancréatite, l'analyse révèle une augmentation de l'ESR et une leucocytose. L'urobiline et la bilirubine sont souvent présentes dans l'urine, ce qui indique une fonction hépatique anormale, la présence de processus inflammatoires. Avec la biochimie, on trouve souvent une teneur élevée en haptoglobine et en fibrinogène, ainsi qu'une forte diminution de la vitamine B, des lymphocytes T.

Méthodes de base pour déterminer la pancréatite chronique

Le pancréas est considéré comme le principal organe responsable de la production d'enzymes spéciales capables de décomposer les graisses, les protéines et les glucides. De plus, l'insuline est synthétisée, qui fournit du glucose à diverses cellules dans tout le corps. Sur cette base, le diagnostic consiste à obtenir des informations concernant la concentration de ces enzymes et hormones..

L'enzyme amylase est responsable de la dégradation de l'amidon, des glucides. En pratique, une distinction est faite entre l'alpha-amylase générale ou la diastase, ainsi que l'amylase pancréatique. Les médecins analysent les indicateurs de l'élastase et de la trypsine, qui sont impliqués dans l'absorption des protéines dans le corps. Une autre enzyme est la lipase, qui décompose les graisses. Avec son manque dans le corps, le cholestérol commence à augmenter.

Habituellement, si une pancréatite chronique est suspectée, les tests suivants sont nécessaires:

  • KLA (formule sanguine complète) - vous permet de détecter un processus inflammatoire dans le corps;
  • test sanguin biochimique - implique l'obtention de données sur la production d'enzymes et l'exactitude de leur travail (l'analyse présentée aide à déterminer le taux de cholestérol et de sucre);
  • analyse d'urine - fournit une détermination précise de la diastase, de l'amylase et d'autres enzymes dans le corps (avec une maladie chronique, un excès prolongé d'amylase dans l'urine apparaît);
  • analyse des matières fécales - vous permet d'identifier les violations du processus digestif (les matières fécales malsaines avec des morceaux de nourriture de couleur grise ne sont pas la norme);
  • analyse de la salive - l'étude présentée fournit l'identification du taux d'amylase (cela crée des opportunités pour déterminer la forme de la maladie).

Le traitement de la forme chronique de pancréatite implique non seulement la prise de médicaments, mais également la restauration du régime et de la qualité de la nutrition. Les malades, selon leurs propres sentiments, essaient eux-mêmes d'éviter le salé, l'épicé et le gras. Une petite déviation du régime alimentaire suggère des crises douloureuses.

Diagnostiquer la pancréatite aiguë

Lorsqu'une forme aiguë de pancréatite apparaît, l'organe commence à se décomposer rapidement en raison de ses propres enzymes. L'état général s'aggrave immédiatement, une sensation d'intoxication apparaît, ce qui affecte l'apparence. La forme aiguë est déterminée par les principaux facteurs cliniques. Le principal symptôme est considéré comme une douleur aiguë, des coliques pancréatiques.

Au fil du temps, la douleur ne fait que s'intensifier, des vomissements apparaissent, après quoi un léger soulagement à court terme apparaît. Habituellement, le diagnostic vise à confirmer le tableau clinique, à déterminer l'état de l'organe.

Les tests suivants sont prescrits:

  • KLA est une procédure standard pour détecter l'inflammation;
  • biochimie du sang - dans la maladie aiguë, une forte augmentation de l'amylase se manifeste (cela est associé à l'activation des enzymes directement dans le pancréas);
  • biochimie de l'urine - en présence d'une maladie, la croissance de la diastase est effectuée plusieurs centaines de fois (pour contrôler ce processus, l'urine est administrée toutes les 3 heures);
  • analyse des matières fécales - identification des troubles digestifs, digestion correcte des aliments.

La croissance de l'amylase peut également être le signe d'une autre maladie, comme le diabète ou la cholécystite. L'examen doit être effectué de manière globale, si possible, y compris l'échographie, la radiographie et l'IRM. Cela aide à identifier la nature de la pathologie, la localisation.

  • leucocytes 4-8,5 x 10 * 9 (en cas de maladie - au-dessus de la norme);
  • vitesse de sédimentation des érythrocytes - pas plus de 15 mm par heure, le seuil inférieur est de 2 mm (en cas de maladie - au-dessus de la normale);
  • antigène pancréatique - non détecté, chronique également non détecté;
  • sucre dans la gamme de 3,3-5,5 mmol par litre (en cas de maladie - en dessous de la normale);
  • cholestérol 3,0-5,0 (en cas de maladie - en dessous de la normale);
  • la globuline doit avoir un taux d'au moins 7%;
  • amylase - jusqu'à 125 unités par 1 l.

Test sanguin

Comme indiqué précédemment, les analyses de sang sont considérées comme le moyen le plus efficace d'obtenir des informations sur une maladie. Pour l'analyse générale, le matériel biologique est pris d'un doigt, pour la biochimie - d'une veine.

L'analyse présentée est effectuée pour déterminer les processus inflammatoires. Au stade aigu, les changements sont critiques:

  • une forte augmentation des leucocytes (l'indicateur se développe plusieurs fois, dans l'état normal du corps, le paramètre ne doit pas dépasser 8,5-9 x 10 * 9 l);
  • ESR change considérablement - à une vitesse normale de 15-20 mm / h, la caractéristique augmente plusieurs fois;
  • le niveau du rapport plasma et érythrocytes augmente (modifications de l'hématocrite dues à une modification significative du métabolisme, une violation de l'équilibre eau-sel, le sang devient plus épais, tandis que l'indicateur normal ne dépasse pas 48%).

Si l'inflammation est chronique, les analyses montreront les changements suivants:

  • le nombre de leucocytes pendant toute la période reste à un niveau légèrement augmenté;
  • ESR ralentit considérablement, devient souvent sous la normale;
  • des signes d'anémie apparaissent, l'hémoglobine diminue fortement (le niveau habituel de l'indicateur en question est de 120 à 160 g pour 1 litre).

Chimie sanguine

Lors de la biochimie du sang, les médecins font attention aux caractéristiques suivantes:

  1. Le niveau des principales enzymes responsables de la décomposition des aliments est déterminé: trypsine, diastase, lipase.
  2. Le niveau de glucose (sucre) est détecté.
  3. En présence d'une phase aiguë et de processus inflammatoires, des protéines réactives et des globulines sont souvent détectées. La concentration totale en protéines est également ajustée.

Les enzymes

Avec la destruction du pancréas, les indicateurs de certaines enzymes augmentent fortement.

Amylase

Le niveau d'amylase est le premier et principal paramètre qui aide à déterminer le développement de la pancréatite. Il y a généralement une forte libération de l'enzyme dans le sang. Déjà dans les premières heures d'exacerbation, les indicateurs sont dépassés par dizaines de fois. Tout est effectué de manière cyclique - après 5 jours à compter du moment de l'exacerbation, l'indicateur se normalise.

L'amylase et la diastase ne montrent pas toujours le développement de la maladie en question. L'enzyme présentée est également produite par les glandes salivaires. Parfois, les métriques se comportent de manière très imprévisible. Dans la forme chronique, une diminution des indicateurs peut être observée. Cela se produit généralement avec des dommages profonds à l'organe..

Lipase

La lipase est responsable de la dégradation des graisses. L'enzyme pénètre dans les intestins où elle facilite la digestion. Sa teneur dans le sang est généralement 20 mille fois inférieure à celle du suc pancréatique. Une augmentation de la lipase dans les tests sanguins indique une mauvaise digestion des aliments et une augmentation du cholestérol. La couleur et la structure des matières fécales changent également. Dans la forme aiguë de la maladie, les valeurs de lipase augmentent le deuxième jour.

Protéase

Pour décomposer les aliments protéinés, une enzyme telle que la protéase est produite. En cas de troubles du pancréas, l'élément présenté à la place de l'intestin entre dans la circulation sanguine. Cela conduit aux changements suivants dans sa composition chimique:

  1. Dans les formes aiguës, la trypsine augmente de 12 à 70 fois dès le premier jour de la maladie, mais en quelques jours, elle diminue rapidement au niveau habituel. Quant à la forme chronique, une diminution de la trypsine se démarque ici. Cela est dû à la mort des cellules glandulaires.
  2. Les indicateurs d'élastase augmentent et restent à ce niveau pendant 10 à 14 jours. Après un certain temps, les indicateurs de toutes les enzymes, à l'exception de l'élastase, reviennent à la normale. Plus la concentration est élevée, plus les dommages aux organes sont importants. Par conséquent, il est nécessaire de porter une attention particulière à la caractéristique considérée. Parfois, il est possible de déterminer la maladie en utilisant l'analyse des selles.

Glucose (sucre)

Dans certains cas, l'inflammation du pancréas peut affecter le système endocrinien qui synthétise l'insuline. Une augmentation du sucre suggère un manque de production d'insuline, qui est également observé pendant le diabète..

Protéine

Lorsque les premiers symptômes de la pancréatite apparaissent, la teneur en protéines change en raison de processus inflammatoires:

  1. Une forte augmentation des protéines réactives. Il est noté pour toute inflammation. Après avoir arrêté la source de l'inflammation, les indicateurs diminuent.
  2. Diminution de la concentration d'albumine ainsi que de protéines totales. Le problème présenté provient de changements dans les processus métaboliques, l'indigestion. La nourriture n'est pas complètement décomposée en raison d'un manque d'enzyme, ce qui ne permet pas aux protéines bénéfiques d'être absorbées dans le sang. Le facteur présenté est particulièrement évident dans les maladies chroniques..

Autres indicateurs

Dans certains cas, d'autres indicateurs sont vérifiés pour diagnostiquer la maladie:

  • l'inflammation du pancréas est souvent accompagnée de taux élevés d'enzymes ALT et AST. Au cours du fonctionnement normal du corps, ces composés agissent comme un catalyseur dans le processus métabolique et le traitement des protéines. La pathologie provoque une destruction brutale des cellules, ce qui implique la pénétration d'enzymes dans le sang. Cependant, il peut également être associé à d'autres maladies. Souvent, l'AST et l'ALT sont élevés lors de lésions graves des ligaments musculaires, dans les maladies du foie et du cœur. Le type d'examen présenté est utilisé de manière globale et uniquement pour confirmer le diagnostic;
  • un test sanguin pour les marqueurs tumoraux permet d'exclure le cancer du pancréas, ainsi que d'éliminer les doutes sur d'autres complications. Habituellement, en pratique, l'antigène du cancer CEA, ainsi que les protéines de la catégorie CA 19-9, sont surveillés. L'augmentation de ce dernier dans la pancréatite se produit 3 fois, le CEA en termes quantitatifs augmente 2 fois. Il est également important de noter que lorsque les marqueurs présentés sont identifiés, on peut parler de la présence d'une tumeur dans la glande. Parfois, l'indicateur présenté peut indiquer le développement d'autres maladies, y compris des maladies de l'estomac et du foie;
  • la bilirubine aide à identifier l'inflammation du pancréas, ce qui réduit la sortie des enzymes, ne leur permet pas d'être excrétée intégralement par la vésicule biliaire.

Le tableau présente les normes ALT et AST:

Analyse de l'urine

L'amylase est également détectée dans l'urine, tandis que l'indicateur augmente plusieurs fois. L'attribution de 0 à 50 unités par litre est considérée comme normale. Pour l'étude, vous devrez collecter jusqu'à 150 ml d'urine du matin. Dans les maladies chroniques, les niveaux d'acides aminés sont souvent mesurés. Leur teneur élevée indique une mauvaise absorption et, par conséquent, une mauvaise fonction intestinale..

Dans certains cas, un échantillon de Lasus est prélevé. Dans la pancréatite chronique, l'antigène du cancer augmente de 70 à 90%. Une teneur accrue en marqueurs CA 125 et CA 72-4 peut être retracée dans l'urine. Habituellement, il est impossible de faire un diagnostic définitif directement à partir de l'analyse d'urine; un examen supplémentaire est nécessaire.

Les examens supplémentaires comprennent:

Souvent, des valeurs normales sont notées dans la pancréatite chronique. Cela est dû aux nuances de la structure du corps, ainsi qu'aux caractéristiques anatomiques de l'ajustement à d'autres organes. Une liste complète de tests et d'examens permet au médecin traitant de poser un diagnostic précis et de proposer un traitement efficace.

Analyse des selles

Dans certains cas, lorsque certains symptômes d'inflammation apparaissent, il sera nécessaire de subir un examen de la composition et de la structure des matières fécales. Pour obtenir un résultat correct et fiable, vous devrez maintenir un régime pendant un certain temps. Vous devez consommer 105 g de protéines, 180 glucides et 135 aliments gras. Cela aidera à fournir des informations précises sur le fonctionnement du pancréas..

Une quantité accrue de graisses et d'acides gras dans les selles indique un manque de lipase. Des morceaux de nourriture non digérés peuvent souvent être trouvés dans la structure. Entre autres indicateurs, une diminution de la quantité d'élastase se démarque.

Conclusion

Malgré la variété des diagnostics et des méthodes d'examen, un test sanguin est considéré comme le plus efficace. Il est prescrit dans les premiers jours, lorsque la poussée d'enzymes la plus importante est notée. Dans les jours suivants, les analyses peuvent montrer une position normale par rapport aux critères considérés. Des méthodes de diagnostic supplémentaires sont attribuées ultérieurement pour clarifier les nuances individuelles.