Analyses nécessaires pour la pancréatite chronique

Symptômes

La pancréatite chronique est une maladie du pancréas caractérisée par des modifications inflammatoires et destructrices des tissus organiques. Les tests de pancréatite chronique informent le médecin de l'évolution du processus pathologique. Une place importante est occupée par la valeur de l'amylase dans l'urine et le sang du patient.
Dans cet article, vous vous familiariserez avec les tests de laboratoire à effectuer pour vous assurer que la maladie est présente..

Quand se faire tester pour la pancréatite chronique

Dès que les premiers signes d'une violation du fonctionnement normal du pancréas commencent à apparaître, vous devez immédiatement vous rendre à un rendez-vous avec un spécialiste expérimenté. Un gastro-entérologue ou un thérapeute prescrira un examen de base, après quoi, en accord avec les résultats obtenus, il enverra des recherches complémentaires.
Les tests sont passés avec les indicateurs suivants:

  • sensations douloureuses dans l'hypochondre gauche, se manifestant périodiquement, qui s'intensifient après avoir mangé et diminuent pendant le jeûne ou lorsque le corps est assis;
  • augmentation de la salivation;
  • vomissement;
  • éructations fréquentes avec de l'air ou de la nourriture;
  • diminution de l'appétit;
  • augmentation de la formation de gaz;
  • diarrhée (excréments jaunâtres ou de couleur paille, avec une odeur fortement désagréable, contiennent parfois des particules d'aliments non digérés);
  • perte de poids;
  • le corps se fatigue rapidement.
Sensations douloureuses dans l'hypochondre gauche - signe d'indigestion

Les conditions ci-dessus du corps indiquent un mauvais fonctionnement du pancréas, ce qui affecte le bien-être, altère la capacité de travailler, la peau devient sèche, les cheveux tombent, l'anémie se développe.
L'essentiel est d'identifier en temps opportun la pathologie et de commencer le traitement. Une émaciation grave, un déséquilibre électrolytique et une perte de micronutriments vitaux peuvent mettre la vie en danger.

Important! Il faut également savoir qu'il est interdit de manger avant de passer des tests de pancréatite chronique, et quelques jours avant cela, il vaut la peine d'abandonner les aliments gras et frits. Si des tests doivent être effectués pour déterminer le niveau de glucose, vous pouvez manger de la nourriture comme d'habitude, sans vous limiter..

Quels tests doivent être effectués pour cette pathologie

Sans faute, le patient est assigné à subir une série d'études. Pour obtenir une image complète de l'état de santé du patient, le médecin doit évaluer:

  • analyse sanguine générale;
  • glucose sanguin;
  • taux de cholestérol;
  • taux d'amylase dans le sang, l'urine, la salive;
  • analyse des selles;
  • activité enzymatique (lipase, trypsine);
  • niveau de bilirubine et activité des transaminases;
  • contenu duodénal;
  • liquide obtenu lors de la laparoscopie de la cavité abdominale (examen de l'épanchement);
  • REA;
  • test des marqueurs tumoraux.

Test sanguin clinique

Quels tests doivent être effectués pour la pancréatite chronique, un gastro-entérologue expérimenté peut répondre.

Dans un test sanguin général pour le diagnostic de la pancréatite chronique, les leucocytes, les érythrocytes (ESR) et le volume des enzymes sont déterminés. La règle principale est de faire une analyse générale le matin à jeun. Dans les processus pathologiques, les indicateurs seront plus élevés que la normale et indiqueront un foyer d'inflammation dans le corps. Fait intéressant, dans la pancréatite chronique, le niveau d'enzymes ne diffère en rien de celui d'une personne en bonne santé..

Chimie sanguine

La biochimie vous permet de déterminer le niveau:

  • glucose, qui est augmenté (la norme ne doit pas dépasser 5,5 mmol / l);
  • cholestérol, qui est inférieur à la normale (à un taux de 3-6 mmol / l);
  • enzymes pancréatiques (l'alpha 2-globuline sera abaissée).

Cependant, avec les processus inflammatoires et tumoraux, les maladies rénales - il augmente (la normale est de 7 à 13%), la trypsine augmente (norme 10-60 μg / l) et la lipase augmente (norme 22-193 U / l).

Attention! Le taux de sucre est très dangereux dans la pancréatite chronique, que le patient doit surveiller. Un indicateur de plus de 7 mmol / l indique la présence de diabète sucré.

Analyse de la salive

Les tests qui aident à déterminer les symptômes de la pancréatite chronique comprennent la détermination du niveau d'amylase dans la salive, qui, en règle générale, est abaissé. En fonction du degré de progression de la maladie, les indicateurs seront légèrement augmentés ou diminués..

Analyse des selles

Lors de l'étude des matières fécales pour la biochimie, on trouve des fibres qui n'ont pas eu le temps d'être digérées, des fibres musculaires; la couleur sera légèrement grisâtre, la consistance sera grasse. En présence de pancréatite, une diminution de l'insuffisance exocrine est observée, ce qui indique une activité réduite des enzymes.

Analyse de l'urine

L'amylase pancréatique dans l'urine augmente plusieurs fois. Il est nécessaire de collecter 100 à 150 ml d'urine du matin. Taux d'amylase pancréatique - 0-50 unités / l.
Lors du test d'urine pour la pancréatite chronique, l'indicateur des acides aminés est déterminé, car en cas de maladie, leur excrétion excessive est notée, ce qui indique une mauvaise absorption des acides aminés dans l'intestin grêle. Le test de Lasus permet de déterminer leur présence. L'urine du matin est utilisée pour la recherche, collectant la partie médiane dans un récipient stérile.

Important! Dans la pancréatite chronique, le taux de CEA (antigène embryonnaire du cancer) augmente de 70%.

Dans la pancréatite chronique, il y a une augmentation du niveau du marqueur CA 125. Dans la pancréatite, la concentration du marqueur CA 72-4 est augmentée.

Détermination du niveau de marqueurs tumoraux

Sur la base de ces résultats, le diagnostic final de pancréatite chronique n'est pas posé. Il est nécessaire de subir un examen complet pour déterminer un diagnostic précis:

  • Échographie des organes abdominaux pour déterminer les changements diffus dans les tissus du pancréas;
  • rayons X - pour confirmer la calcification du pancréas;
  • examen avec un tomographe pour détecter les zones de nécrose ou de tumeur;
  • imagerie par résonance magnétique pour l'imagerie simple du pancréas;
  • faire une biopsie pour la recherche;
  • la fibrogastroscopie aidera à examiner le pancréas plus en détail.

De nombreux patients sont souvent confrontés à la question de savoir pourquoi, avec un diagnostic de pancréatite chronique, la plupart des tests se situent dans la plage normale. Le fait est que le diagnostic de cette pathologie est compliqué par la prédisposition anatomique du pancréas et sa connexion avec d'autres organes du tractus gastro-intestinal..
Cependant, une liste assez complète des procédures effectuées aidera le spécialiste traitant à établir le diagnostic le plus précis et à choisir un traitement adéquat. Pour que les résultats soient fiables, vous devez suivre strictement toutes les règles de collecte des analyses..

Le patient se voit prescrire une imagerie par résonance magnétique pour une imagerie d'ensemble du pancréas

Quelles sont les mesures préventives pour les maladies du tractus gastro-intestinal?

Pour prévenir cette maladie, vous devez adhérer à une alimentation appropriée. Le régime doit inclure toutes les vitamines et tous les minéraux nécessaires. Manger des fruits et légumes est un must. Les aliments gras et frits relèvent de la restriction; les aliments trop salés et sucrés doivent être évités. Élimine l'utilisation des cancérogènes, des conservateurs et autres additifs chimiques.

Pancréas et tests sanguins: méthodes de diagnostic des maladies

Dans l'agitation de la vie quotidienne, peu de gens parviennent à adhérer à une alimentation saine et correcte. Cela affecte négativement le pancréas. Nous allons généralement chez le médecin lorsque les douleurs commencent à nous déranger, indiquant une violation de la fonction de n'importe quel organe. Un test sanguin pour le pancréas doit être effectué. En effet, pour détecter un problème, un médecin a besoin d'une image complète qui transmette l'état de votre corps..

Localisation, rôle du pancréas

Le pancréas a un rôle important à jouer. Il contrôle la production d'enzymes nécessaires à la dégradation des graisses et des protéines. Grâce aux enzymes, ces substances se décomposent en particules microscopiques capables de pénétrer dans le sang, de nourrir les cellules.

Le corps en question est responsable de la production d'hormones:

  • glucagon;
  • insuline;
  • somatostatine.

Cet organe n'est pas situé sous l'estomac. comme beaucoup le pensent, mais derrière lui. Le pancréas est situé au niveau de 1 à 2 vertèbres du bas du dos.

Diagnostic des maladies du pancréas

L'examen du pancréas doit être complet. Ce n'est que de cette manière qu'une évaluation précise de l'état et des performances du pancréas peut être effectuée. Le patient doit passer les tests suivants:

  • analyse des selles;
  • test sanguin;
  • Analyse de l'urine.

La collecte de matériel biologique peut être effectuée par le patient à domicile. L'essentiel est qu'il doit suivre certaines règles, qui suggèrent:

  • utilisation pour la collecte de matériel dans un récipient stérile;
  • effectuer une procédure hygiénique avant de prendre du matériel;
  • livraison rapide au laboratoire (les matières fécales peuvent être conservées jusqu'à 10 heures au réfrigérateur).

Le médecin peut orienter le patient vers un diagnostic échographique du pancréas. Cette méthode de diagnostic est recommandée si vous avez:

  • signes de néoplasmes dans l'un quelconque des voies digestives;
  • douleur dans l'hypochondre gauche;
  • plaintes de bien-être, jaunissement du derme;
  • perte de poids rapide;
  • diabète sucré suspecté;
  • nausées, vomissements, ballonnements.

Diagnostic de laboratoire

Lors du diagnostic, le médecin doit prendre en compte les données obtenues après avoir effectué un test sanguin biochimique général.

Ces tests aideront à détecter une forme aiguë et chronique de maladie pancréatique. Cette étude montre également une vitesse de sédimentation élevée des érythrocytes..

Un test sanguin biochimique montrera une augmentation du taux de bilirubine si le patient développe une pancréatite ictérique. En outre, la présence de cette pathologie est mise en évidence par des taux élevés:

  • séromucoïde;
  • globulines;
  • acides sialiques.

Lors de l'examen de l'urine, les experts établissent le niveau d'acides aminés, l'amylase pancréatique. Si le patient a une lésion du pancréas, les valeurs de ces substances seront dépassées. Une augmentation de la diastase, des acides aminés dans l'analyse d'urine peut indiquer la présence de telles pathologies:

  • pancréatite chronique et aiguë;
  • néoplasmes;
  • nécrose pancréatique;
  • inflammation du foie;
  • cholélithiase;
  • grossesse extra-utérine;
  • pathologie aiguë des organes internes.

Avec de faibles niveaux d'amylase dans le sang et l'urine, les médecins peuvent parler en toute sécurité d'une pathologie telle que la mort de certaines zones du tissu glandulaire.

Lors de l'examen des matières fécales, les experts accordent une attention particulière au niveau d'élastase. Avec un faible taux de cette enzyme, le médecin conclut que le pancréas ne peut pas fonctionner pleinement.

Test sanguin

L'une des études standard requises pour détecter les maladies des organes internes est un test sanguin biochimique. Après avoir collecté du matériel biologique, un spécialiste doit l'examiner pour déceler les écarts dans les principaux indicateurs. L'assistant de laboratoire calcule le niveau de ces indicateurs:

  • ACP;
  • ALT;
  • urée;
  • bilirubine;
  • créatinine;
  • cholestérol;
  • phosphatase alcaline;
  • glucose;
  • Protéine C-réactive.

Une indication indirecte de la maladie pancréatique est une modification du taux de phosphatase alcaline, de bilirubine, d'AST, d'ALT. Leur niveau augmente généralement avec la congestion biliaire..

Lorsqu'il s'agit de diagnostiquer une pancréatite aiguë, le test le plus populaire est d'établir l'activité de l'alpha-amylase dans le sang, l'urine.

La pancréatite aiguë est caractérisée par une augmentation d'environ 10 à 30 fois de l'activité de l'alpha-amylase dans le sang et l'urine. Déjà au début de la maladie, une hyperamilasémie est notée. Il atteint son maximum 12 à 24 heures après le début de la maladie. De 2 à 6 jours, il y a une diminution rapide de cet indicateur.

Une augmentation de l'activité de l'amylase dans le sang peut être déclenchée par de telles pathologies:

  • perforation des ulcères peptiques;
  • appendicite;
  • volvulus intestinal;
  • cholécystite.

L'indicateur suivant de la clairance de l'amylase-créatinine est considéré comme la norme: 1 à 4%. Si le taux augmente de plus de 6%, les experts soupçonnent la présence d'une pancréatite. Avec la pancréatite, il y a aussi une augmentation de l'alpha-amylase salivaire (vraiment pancréatique). Sa clairance est 80% plus rapide que celle de l'alpha-amylase.

Une augmentation des taux de lipase indique également la présence d'une pancréatite. Les indicateurs de diagnostic les plus précis indiquant le développement d'une pancréatite aiguë sont:

  • hyperamilasémie;
  • augmentation de l'activité lipase;
  • augmentation de la clairance de l'amylase / créatinine.

Pour diagnostiquer les maladies du pancréas le plus précisément possible (98%), dosage simultané des composants suivants dans le sérum: lipase, alpha-amylase.

En outre, la pancréatite aiguë peut être diagnostiquée grâce à un type de test de laboratoire tel que la détermination de l'activité de l'élastase dans le sérum sanguin, les matières fécales. Cet indicateur peut être observé par un spécialiste pendant plusieurs jours après une crise de pancréatite..

Une exacerbation de la pancréatite chronique est indiquée par l'augmentation du flux d'enzymes pancréatiques dans le sang. L'évasion des enzymes est provoquée par une violation de l'intégrité du parenchyme de la glande, la stagnation des sécrétions dans n'importe quelle partie des canaux pancréatiques.

Une augmentation de l'activité amylase sérique est notée 2 à 12 heures après l'exacerbation. Les indicateurs maximaux sont visibles à la fin du premier jour après l'exacerbation de la maladie. La diminution subséquente de l'activité, la normalisation du taux d'amylase sérique se produit en une semaine. Ainsi, le test de laboratoire le plus fiable confirmant la pancréatite chronique est une augmentation de l'activité amylase (2 à 3 fois) + une augmentation du taux de lipase, trypsine.

En plus d'étudier l'activité de la trypsine, les spécialistes peuvent mener une étude de la présence de son inhibiteur dans le sang. Les rapports inhibiteur / trypsine peuvent également être étudiés. Une exacerbation de la pancréatite chronique est indiquée par un test spécifique très sensible, qui montre une augmentation du taux de trypsine sérique, une diminution de la quantité d'inhibiteur de la trypsine. De tels indicateurs sont caractéristiques des formes interstitielles-œdémateuses de pancréatite chronique, de pancréatite, qui se déroule sur un pied d'égalité avec l'ulcère duodénal, la duodénite.

Il est également possible de diagnostiquer la pathologie du pancréas en déterminant l'activité de la lipase dans le sang. Une activité lipasique accrue est notée lors d'une exacerbation de la pancréatite chronique. En particulier, une telle activité est enregistrée dans la pancréatite de nature cholangiogénique. Quant à la période de rémission, l'activité de l'amylase dans le sang à ce moment est stabilisée, est normale.

Parfois, une exacerbation de la pancréatite chronique peut être accompagnée des symptômes suivants:

  • une augmentation de l'activité de la phosphatase alcaline sérique;
  • hyperbilirubinémie;
  • augmentation de l'activité dans le sérum GGTP.

Pour étudier plus en détail la fonction exocrine du pancréas, les experts prescrivent une étude de l'activité des enzymes pancréatiques dans des matériaux biologiques tels que le sang, l'urine. L'étude est menée dans deux états:

  • avant l'introduction de stimulants de la sécrétion pancréatique;
  • après l'introduction de stimulants.

Cette étude s'appelle un test d'évasion des enzymes sanguines. Il est effectué après que le patient a reçu une injection intraveineuse de sécrétine, cholécystokinine.

Après stimulation du pancréas, l'activité des enzymes pancréatiques est multipliée par 2. Après 2 heures, tous les indicateurs reviennent à la normale. S'il y a une pathologie de la glande, après le test, une augmentation de l'activité des enzymes sera observée plus de 2 fois. Mais en même temps, les indicateurs ne reviennent pas à la normale..

Comment le pancréas est-il contrôlé?

La maladie du pancréas est d'une importance sérieuse pour l'homme. Forme aiguë ou chronique de pancréatite, il n'est actuellement pas rare et la raison en est:

  • l'utilisation de boissons alcoolisées;
  • fumeur;
  • une alimentation inappropriée et pas entièrement saine;
  • régimes alimentaires inappropriés pour perdre du poids.

En outre, le diabète sucré et les maladies oncologiques contribuent à l'apparition d'une pathologie. La survenue de problèmes secondaires pendant la phase aiguë du développement est dangereuse dans la pancréatite, qui entraînent une nécrose et la mort. Par conséquent, chaque personne doit savoir comment vérifier le pancréas et prévenir le développement de la maladie. Après tout, il est beaucoup plus facile de prévenir le développement d'une pathologie d'organe que d'essayer de guérir plus tard.

Règles générales de préparation des analyses

Pour déterminer la maladie, des tests sont effectués, surtout si une pancréatite est suspectée. Comment examiner le pancréas et obtenir des tests corrects après avoir diagnostiqué le corps? C'est une question sensible, car des erreurs dans la collecte du biomatériau requis entraîneront des écarts et la nomination du mauvais traitement.

Pour la procédure de diagnostic elle-même, des exigences générales ont été développées, notamment:

  1. Tests du pancréas à jeun, le matin. Pendant 1-2 jours, arrêtez de manger des aliments salés, épicés et gras, essayez d'abandonner les mauvaises habitudes et l'alcool, arrêtez de boire de l'eau gazeuse, des légumineuses.
  2. Pour le prélèvement sanguin, arrêtez de fumer au moins deux heures.
  3. Si le patient souffre de constipation, il est nécessaire de nettoyer les intestins avec un lavement, de prendre des entérosorbants (charbon actif et bien d'autres). Après tout, l'accumulation d'aliments trop cuits a un environnement toxique et gâchera l'image complète du diagnostic du corps..
  4. Tous les conteneurs pour le matériel d'analyse sont stériles, les mains sont lavées avec du savon.
  5. Pour la femelle, avant d'uriner, effectuez des procédures d'hygiène avec les organes génitaux.
  6. Lorsque vous passez un test d'urine général, passez la partie médiane de la portion.

Le pancréas et son diagnostic nécessitent le respect des règles générales de collecte de matériel pour le diagnostic. L'exactitude des résultats obtenus détermine le tableau clinique du traitement de la pancréatite ou d'autres complications de cette maladie..

En plus du diagnostic d'un problème de santé, il existe des symptômes qui, associés aux données de test obtenues, confirmeront la pancréatite de la maladie:

  • la diarrhée;
  • douleur à la ceinture;
  • vomissement;
  • faiblesse grave du corps;
  • apparition brutale de douleur dans le plexus solaire et sur le côté de l'estomac.

Si de tels symptômes apparaissent, visitez de toute urgence un établissement médical et passez des tests pour le pancréas et les maladies secondaires de la pancréatite. Et essayez également de déterminer vous-même la maladie. Il arrive qu'il ne soit pas possible de visiter un établissement médical.Par conséquent, selon les signes existants, vous pouvez comprendre à la maison que le pancréas fait mal.

La phase aiguë de la maladie se manifeste principalement après une forte consommation d'alcool ou d'aliments gras, ce qui donne une impulsion au processus inflammatoire. Dans ce cas, une douleur aiguë à la ceinture se produit, qui passe dans le dos et s'intensifie en position couchée. La douleur s'émoussera en se couchant sur le côté et en repliant les genoux sous le ventre. Dans la phase aiguë d'exacerbation, les analgésiques peuvent ne pas apporter de résultats positifs.

En outre, l'état de la personne affectée est aggravé par des vomissements, des ballonnements, une sclérotique oculaire jaunie. Dans une telle situation, l'automédication est dangereuse pour la santé et nécessite un diagnostic urgent. Lors de la visite d'un médecin, il prescrit de passer des tests pour une image complète d'une maladie pancréatique, ce qui permettra de prescrire correctement un traitement.

Dans la forme chronique de la maladie, les symptômes diffèrent légèrement de la forme aiguë de la pancréatite:

  • perte de poids progressive;
  • symptômes de douleur périodiques dans l'hypochondre droit et gauche;
  • diarrhée avec une forte odeur et une couleur claire de matières fécales;
  • vomissements avec nausées persistantes;
  • bouche sèche;
  • la soif;
  • sensation de faim incontrôlable et constante.

Sans formation médicale, une personne peut poser elle-même un diagnostic inexact. Cela ne rendra pas service, alors tout d'abord, trouvez un moyen de passer par les méthodes de diagnostic de la recherche et d'identifier les dommages au pancréas.

Quels sont les tests de pancréatite et d'inflammation du pancréas:

  1. Analyse sanguine générale.
  2. Test sanguin biochimique.
  3. Analyse des selles.

Les tests de laboratoire aideront à établir un diagnostic et à déterminer le processus inflammatoire dans le pancréas. La chose la plus importante en eux est la détection de la quantité d'enzymes dans le sang. Le premier jour de l'exacerbation, ils examinent l'amylase pancréatique, le second - le contenu volumétrique de la lipase et de l'élastase.

Diagnostic de laboratoire

Comment vérifier le pancréas, quels tests doivent être passés pour cela? Le diagnostic du pancréas est effectué par de nombreuses méthodes et méthodes. Parmi eux, il existe des méthodes de diagnostic, ce sont des tests de laboratoire et des méthodes instrumentales pour diagnostiquer le pancréas.

Le diagnostic de laboratoire du pancréas est le contrôle des enzymes et de l'activité hormonale de l'organe. Avec la pancréatite, l'écoulement du suc digestif (pancréatique) de l'organe vers le duodénum est perturbé, ce qui sert à perturber l'activité de la glande. Par conséquent, lors de l'inflammation, le jus accumulé entre dans une réaction, il pénètre dans le sang, le système lymphatique du corps, ce qui permet de déterminer l'image complète des dommages causés à l'organe et au corps dans son ensemble par des analyses.

Au moment de l'inflammation, la glande est endommagée et perturbe la production d'hormones et d'enzymes. La violation de la production d'enzymes et d'hormones provoque l'apparition de telles pathologies accompagnant ce type de maladie:

  • Diabète;
  • insuffisance rénale et hépatique;
  • dommages au système de défense lymphatique humain;
  • nécrose des tissus et des organes;
  • blessure à la rate.

Si la maladie est déterminée par la symptomatologie du cours, un diagnostic précis par ces signes n'est pas possible et il y a des erreurs. Cela est dû au fait que la pancréatite peut être une maladie secondaire d'autres maladies complexes et non moins graves. Par conséquent, le diagnostic d'une maladie avec inflammation du pancréas nécessite des analyses complètes du sang, des matières fécales et de l'urine à l'aide de méthodes instrumentales.

La glande est un organe qui produit des enzymes et des hormones impliquées dans le métabolisme du corps. Par conséquent, les processus inflammatoires dans le pancréas entraînent un dysfonctionnement du système digestif et une modification de la composition du sang, de l'urine et des matières fécales.

Des analyses de sang

Avec la pancréatite, deux types de tests sanguins sont effectués:

  • clinique générale;
  • biochimique.

Clinique générale, sert d'auxiliaire pour confirmer d'autres types d'analyses et est importante pour déterminer la maladie.

Que va-t-il montrer au médecin:

  1. Tout d'abord, le niveau et la quantité d'hémoglobine, d'érythrocytes. Si les érythrocytes sont présents en plus petit nombre, cela indique une perte de sang, ce qui confirme la progression des complications qui ont provoqué une inflammation de l'organe..
  2. Et aussi, si la vitesse de sédimentation des érythrocytes est augmentée, c'est un signe certain d'un état inflammatoire du corps..
  3. Une augmentation des leucocytes dans le sang. Cela sert également de confirmation du processus inflammatoire et d'une possible nécrose des tissus de l'organe de la glande..
  4. Augmentation de l'hématocrite. Ceci est une violation du rapport sang / liquide (électrolytes).

Une numération formule sanguine complète permet d'identifier et de confirmer la présence d'un processus inflammatoire dans le pancréas.

Test sanguin biochimique, montre une image complète de l'évolution de la maladie et des dommages aux glandes.

Cette analyse elle-même des enzymes et des hormones du pancréas montrera les données suivantes:

  1. L'amylase est une enzyme utilisée pour dissoudre l'amidon. C'est la principale enzyme pancréatique du pancréas.
  2. La quantité de glucose - alors que l'analyse montre que la production d'insuline dans le pancréas est insuffisante.
  3. Élastase, lipase, phospholipase - la quantité de ces substances indique un dysfonctionnement du pancréas.
  4. Transaminases - lorsqu'une quantité accrue est détectée, cela indique un changement dans l'organe de la glande elle-même.
  5. Bilirubine - augmentée, indique une inflammation de l'organe de la glande elle-même et un blocage des voies biliaires.
  6. Teneur réduite en protéines, parlera de la famine du corps non seulement pour les aliments protéinés, mais aussi pour les carences énergétiques.

Un test sanguin biochimique est détaillé et, selon lui, le médecin prescrira le traitement et le diagnostic corrects de la maladie et le type de pancréatite en développement, chronique ou aiguë.

Un pancréas enflammé nécessite deux types de tests sanguins pour déterminer la forme de la maladie - cela donne une image complète de la maladie et une compréhension du développement de la progression de la pancréatite.

Analyse de l'urine

En cas de suspicion d'inflammation pancréatique, un test urinaire est prescrit. Avec la pancréatite, l'urine du patient a un taux accru d'amylase. Les diagnostics sont effectués de manière générale:

  • identification du niveau de leucocytes;
  • écureuil;
  • bilirubine;
  • glucose;
  • ESR.

Ils regardent également la couleur et l'odeur, l'acidité de l'urée, qui confirme également le processus inflammatoire. Pour l'analyse, l'urine du matin à jeun est prise. L'urine est placée dans un récipient spécial. La procédure est réalisée dans le respect des règles d'hygiène, ce qui supprimera le risque de contamination de cet échantillon pour le diagnostic.

Si nécessaire, une surveillance de la quantité de diastase est prescrite, l'analyse est donc effectuée pendant la journée avec un intervalle allant jusqu'à 2 heures..

En conséquence, l'analyse de l'urine est également faite biochimique. Cela donnera une étude complète de l'urine, la détermination de la diastase dans l'urine, ce qui indique un processus inflammatoire..

La méthode Nechiporenko est souvent utilisée. L'urine est passée dans une centrifugeuse spéciale, et le sédiment résultant est soigneusement étudié et une conclusion est tirée sur la pathologie des reins, du foie, des uretères, qui servent de maladies concomitantes de la pancréatite. Une analyse de l'urine pour les enzymes pancréatiques est importante et fournit une compréhension supplémentaire du problème de la glande et des maladies associées.

Analyse des hormones

La production d'hormones dans le pancréas se produit dans les îlots pancréatiques. Ce sont des cellules qui ont des réseaux capillaires. Les hormones produites par ces îlots améliorent le fonctionnement du système digestif. Les hormones comprennent:

  • glucagon;
  • insuline.

La présence d'hormones dans l'urine ou le sang indique un fort processus inflammatoire dans le corps et le pancréas. Par conséquent, l'analyse des hormones dans la pancréatite pancréatique est importante et montre la présence de maladies concomitantes:

  • Diabète;
  • insuffisance hépatique.

Toutes ces maladies, sans leur traitement, ne permettront pas de lutter efficacement contre l'inflammation du pancréas.

Coprogramme

Les enzymes pancréatiques apparues dans l'analyse du coprogramme indiquent un dysfonctionnement grave du pancréas. Le pancréas et comment vérifier son travail? Pour ce faire, le médecin prescrit un diagnostic de coprogramme. Lors du diagnostic des matières fécales à l'aide de cette méthode, faites attention à l'apparence et aux composants caractéristiques microscopiques. Une attention particulière est également portée à la couleur, à la forme, à l'odeur, aux saignements éventuels ou aux aliments non digérés.

Ce que le coprogramme aide à identifier:

  1. Perturbation des fonctions enzymatiques du pancréas.
  2. Dysfonctionnement intestinal.
  3. Production insuffisante d'une substance acidifiante dans l'estomac.
  4. Dysfonctionnement hépatique.
  5. Malabsorption dans le duodénum.
  6. Révèle l'évacuation rapide des aliments de l'estomac et des intestins.
  7. Maladies chroniques de tous les organes du tractus gastro-intestinal.

IRM pancréatique

L'imagerie par résonance magnétique est une méthode de diagnostic de la détermination visuelle du tube digestif et des reins, du foie, de la rate. Avec la pancréatite, la maladie est difficile à détecter, cette méthode de diagnostic est donc de la plus haute qualité, où le médecin peut personnellement voir une inflammation ou une hypertrophie des organes. L'IRM, vous permettra d'identifier rapidement les problèmes du tractus gastro-intestinal et de commencer un traitement urgent de la maladie.

Pour commencer la procédure, la victime enlève des objets métalliques de lui-même et prend la position corporelle requise. La raison de la nomination de la procédure de diagnostic est une douleur intense de type zona. Une image claire de l'organe, donne au patient un état immobilisé.

Malgré le fait que l'IRM donne une image claire des organes internes, tous les tests sont effectués pour vérifier l'état du pancréas, car dans l'ensemble, il existe une compréhension plus prononcée de la maladie et la nomination du traitement approprié..

Analyses pour le pancréas: types et leur décodage

Les dysfonctionnements du pancréas résultant de divers facteurs provoquent le développement de certaines maladies. Pour identifier les pathologies possibles du pancréas, des tests sont prescrits. Comment vérifier le fonctionnement du pancréas?

Pancréas: signification et fonction

Le pancréas est un organe du système digestif qui remplit des fonctions très importantes

Le pancréas est un organe glandulaire qui a une structure alvéolaire-tubulaire et est recouvert d'une fine capsule. La glande joue un rôle important dans l'homéostasie du corps et dans le processus de digestion. Il est situé dans l'espace rétropéritonéal derrière l'estomac et a une forme allongée. Il est séparé de l'estomac par un sac épiploïque. Le pancréas est divisé en trois parties: le corps, la tête et la queue.

Le pancréas a des canaux internes qui collectent le suc pancréatique. Ils se combinent en un seul grand, qui est excrété dans le duodénum. Si une partie de la glande est endommagée, d'autres reprennent ses fonctions.

Les principales fonctions du pancréas dans le corps:

  1. Fonction digestive. La digestion des aliments est assurée. Le jus produit par les enzymes décompose les aliments en petits composants. En conséquence, les substances pénètrent dans la circulation sanguine et sont transportées dans tout le corps..
  2. Fonction humorale. Il est produit à l'aide d'hormones et au cours duquel diverses substances pénètrent dans les organes. De plus, la quantité de jus libérée est réglementée.
  3. Fonction exocrine. Dans le pancréas, des enzymes sont produites qui, lorsqu'elles pénètrent dans le tube digestif, décomposent les nutriments.
  4. Fonction endocrinienne. Elle est réalisée par les îlots de Langerhans et consiste en la production de suc pancréatique. De plus, l'hormone insuline est sécrétée, ce qui maintient une glycémie normale. Si la fonction endocrinienne est perturbée, c'est la cause du développement du diabète sucré..

Ce sont les principales fonctions du pancréas. La violation de l'un d'eux contribue au développement de pathologies de cet organe.

Affectation pour analyse

Après l'examen, le médecin donnera une référence pour les tests nécessaires!

Les dysfonctionnements du pancréas sont toujours caractérisés par l'apparition de symptômes désagréables. Habituellement, les symptômes suivants indiquent un dysfonctionnement du pancréas:

  • Douleur dans la région épigastrique de la nature environnante.
  • Augmentation de la salivation.
  • La nausée.
  • Vomissement.
  • Éructations.
  • Augmentation de la production de gaz.
  • Diminution de l'appétit.
  • La diarrhée.

Les symptômes énumérés sont une raison pour aller chez un médecin pour passer les tests nécessaires, car ils indiquent une détérioration du fonctionnement du pancréas. Avec un processus à long terme, la digestion des aliments est perturbée, ce qui fait que le corps ne reçoit pas la quantité requise de protéines, de glucides, de graisses et d'autres éléments.

L'automédication est strictement interdite, car il est possible de provoquer le développement de complications graves. Il est nécessaire de consulter un gastro-entérologue si ces symptômes apparaissent..

Caractéristiques de la préparation des analyses

Préparation correcte pour l'analyse - résultat fiable!

Des analyses pour examiner l'état du pancréas doivent être effectuées, en suivant toutes les recommandations du médecin:

  1. Les tests sont effectués le matin à jeun. La veille, vous devriez abandonner les aliments frits et gras, les boissons alcoolisées. Il faut abandonner les produits qui augmentent la production de gaz: haricots, pois, etc..
  2. Avec une tendance à la constipation, 2 heures avant l'étude, il est nécessaire de prendre un sorbant sous forme de charbon actif, lactulose, polysorb, etc..
  3. Ne pas fumer 1 heure avant le prélèvement sanguin.
  4. Il est également nécessaire d'exclure toute activité physique, car cela peut affecter considérablement les résultats de l'analyse..
  5. Les femmes avant de recueillir de l'urine doivent obligatoirement procéder à l'hygiène des organes génitaux..
  6. Pour l'analyse d'urine, il est nécessaire de collecter la partie médiane de l'urine dans un récipient stérile.

Ces recommandations simples doivent être strictement suivies, vous pouvez alors obtenir des informations fiables, sur la base desquelles le médecin déterminera la tactique de traitement.

Types d'analyses et leur interprétation

Nous donnons du sang pour la biochimie afin de déterminer le niveau et l'activité des enzymes

Pour diagnostiquer les pathologies du pancréas, il est nécessaire de passer un test sanguin général et biochimique. Ces tests sont effectués sur la suspicion de divers processus inflammatoires dans l'organe..

Habituellement, avec toute pathologie, une augmentation des leucocytes, de la bilirubine, du glucose, des protéines C-réactives, de la trypsine, de la lipase est observée. La biochimie aide à déterminer dans quelle mesure la fonction du pancréas est altérée et, sur cette base, à choisir une stratégie de traitement.

Cependant, en plus de cela, il existe un certain nombre d'autres tests qui permettent de diagnostiquer précisément les maladies du pancréas. Ces analyses sont:

  • Dosage d'alpha-amylase. Normalement, la teneur en amylase dans le sang doit être comprise entre 0 et 53 U / L. Avec une augmentation de l'indicateur, vous pouvez diagnostiquer une pancréatite aiguë ou chronique, un blocage du canal glandulaire, des calculs dans le pancréas, etc. Si l'indicateur est inférieur à la normale, cela indique une faible production de cette enzyme. Les raisons de cette condition peuvent être les suivantes: nécrose pancréatique totale, pathologies congénitales, destruction étendue du pancréas.
  • Coprogramme. Dans les matières fécales, des fibres altérées devraient normalement être présentes. Si des fibres inchangées sont observées, cela indique une diminution de la formation de suc digestif, à la suite de laquelle les produits carnés sont mal digérés. De telles observations peuvent indiquer une pancréatite. L'amidon doit être complètement décomposé, et donc pas présent dans les matières fécales. S'ils sont trouvés, ils peuvent diagnostiquer la forme chronique de pancréatite ou de syndrome de malabsorption. Des morceaux de nourriture non digérés peuvent être trouvés dans les selles, la couleur des selles devient grise.
  • Analyse d'urine. La concentration en amylase est normalement de 20 à 100 U / L. Par le niveau d'amylase, on peut juger du degré du processus inflammatoire dans le pancréas..
  • Analyse de la salive sécrétée. Cette procédure vise à déterminer l'amylase. Avec une augmentation de l'indicateur, une évolution aiguë est diagnostiquée et avec une diminution, une évolution chronique.
  • Test de Lasus. Il s'agit d'une étude dans laquelle la quantité d'acides aminés et l'activité de l'amylase dans l'urine sont déterminées.
  • Test de prosérine. Au cours de l'étude, une dose de prosérine est administrée au patient et la teneur en amylase dans l'urine est surveillée toutes les 30 minutes. Si le taux d'amylase double et ne revient pas à la normale après 2 heures, il s'agit d'un signe clair de pancréatite. En cas de sclérose des tissus organiques, la concentration en amylase ne change pas après l'administration de prosérine.
  • Test d'élastase. Vous permet de déterminer la teneur en élastase - une enzyme du pancréas. L'étude est réalisée par dosage immunoenzymatique. Les matières fécales sont collectées pour analyse.

Pour déterminer avec précision la pathologie et la cause de son apparition, une échographie du pancréas, une tomodensitométrie, une laporatomie, etc..

Tests d'hormones pancréatiques

Insuline et glucagon - les principales hormones du pancréas

Grâce aux hormones du pancréas, divers processus dans le corps sont lancés.

Les principales hormones du pancréas:

  • Insuline. Une hormone polypeptidique qui aide à abaisser la glycémie. Le corps améliore l'absorption du glucose, la synthèse des protéines et des acides gras. Si l'organe fonctionne correctement, la concentration de sucre dans le sang se situera dans la plage normale. Avec certaines violations, la teneur en sucre peut chuter à un niveau critique. Dans ce cas, ils font un test d'insuline..
  • C-peptide. C'est une substance protéinique qui se forme avec l'insuline. Le test des peptides de connexion vous permet de déterminer comment se produit la synthèse de l'insuline et des glucides dans le sang. Si cette hormone ne suffit pas, la synthèse du glucose ne se produit pas et ne s'accumule pas dans le corps..
  • Glucagon. C'est un polypeptide qui augmente la glycémie, c'est-à-dire remplit une fonction opposée à l'insuline. Le glucagon active la dégradation et la libération dans le sang du glycogène, des enzymes qui décomposent les graisses.

De plus, la gastrine, l'amyline et le polypeptide pancréatique sont sécrétés par le pancréas. Dans le diagnostic de diverses maladies du pancréas, une attention particulière est accordée aux hormones sécrétées par cet organe..

Maladies du pancréas

La pancréatite est une maladie grave qui nécessite un traitement approprié

Toutes les pathologies du pancréas sont caractérisées par une indigestion. La maladie la plus courante qui affecte le pancréas est la pancréatite. Il s'agit d'une maladie inflammatoire grave dans laquelle les conduits de la glande sont comprimés et le jus accumulé digère les tissus de l'organe..

La pancréatite se caractérise par une douleur éclatante dans l'abdomen, des vomissements avec un mélange de bile, une pâleur de la peau, des signes d'intoxication, des taches sous forme d'hémorragies sur l'abdomen, etc..

La forme chronique de pancréatite indique la progression de la maladie et le tissu normal de l'organe est remplacé par du tissu conjonctif. La principale raison de la transition de la pancréatite vers une forme chronique est l'abus de boissons alcoolisées. Caractérisé par des périodes aiguës et une rémission.

Une pathologie plus grave est le cancer du pancréas..

Les conditions précancéreuses comprennent un kyste, des tumeurs bénignes et une pancréatite chronique. Dans la plupart des cas, il est asymptomatique et il n'y a pas de problèmes digestifs visibles.

Cependant, avec la progression de la maladie, des douleurs apparaissent, irradiant vers le dos, avec le début de la nuit. De plus, la jaunisse se développe, l'appétit diminue et les selles se décolorent. Les aliments diététiques sont de la plus haute importance dans la prévention et le traitement des pathologies du pancréas. Cette catégorie de personnes devrait consommer certains aliments..

Vidéo utile - Les premiers signes de maladie du pancréas:

Les aliments diététiques ne doivent pas inclure l'utilisation de poissons gras, de bouillons gras, d'épices, de chocolat, de pommes acides, de champignons, de boissons alcoolisées. Tous les repas doivent être cuits à la vapeur ou cuits sans épices. Le régime doit contenir des aliments sains et doit être consommé au moins 4 à 5 fois par jour. Accès en temps opportun à un médecin, une alimentation adéquate et un mode de vie sain - tout cela aidera à prévenir le développement de nombreuses maladies.

Vous avez trouvé une erreur? Sélectionnez-le et appuyez sur Ctrl + Entrée pour nous dire.

Comment examiner le pancréas

Les maladies du pancréas (pancréatite, néoplasmes, kystes, calculs dans les conduits) s'accompagnent d'une violation du processus général de digestion. Et le changement induit dans la synthèse des hormones (insuline et glucagon) qui régulent la glycémie affecte le métabolisme de tout le corps. Par conséquent, il est important d'utiliser les possibilités de diagnostic de la pathologie pancréatique pour fournir une assistance et prévenir les conséquences dangereuses..

Nous verrons comment vérifier le pancréas à l'aide des méthodes disponibles. La pertinence d'utiliser toute la portée du diagnostic dépend de l'état du patient, des capacités de l'institution médicale la plus proche.

Nous avertissons le lecteur que le choix spécifique de la méthode ou des tests nécessaires pour l'examen du pancréas reste au médecin. Il en va de même pour l'interprétation des résultats et des conclusions..

  1. Travailler avec le patient
  2. Résultats du questionnement des patients
  3. Évaluation des résultats d'inspection
  4. Quelles études sont incluses dans le schéma de diagnostic?
  5. La valeur des tests biochimiques du sang et de l'urine pour les enzymes
  6. Comment se déroule le test des selles?
  7. Capacités d'échographie
  8. Comment les tests diagnostiques sont-ils effectués??
  9. Test de pancréosimine-sécrétine
  10. Test de Lund
  11. Test d'acide chlorhydrique
  12. Test d'élastase
  13. Signes radiographiques
  14. Méthodes radio-isotopiques
  15. Que donne la biopsie tissulaire??

Travailler avec le patient

Les gens qui sous-estiment la clarification des plaintes d'une personne malade et l'importance d'un examen personnel par un médecin se trompent beaucoup. Bien sûr, chacun décrit ses sentiments du mieux qu'il peut, mais les informations reçues ne sont pas moins utiles pour le diagnostic que la recherche instrumentale..

Résultats des entretiens avec les patients

Les principales plaintes indiquant la pathologie du pancréas sont:

  • maux d'estomac;
  • symptômes dyspeptiques (nausées, selles molles, ballonnements, vomissements);
  • jaunissement de la peau;
  • faiblesse générale;
  • perte de poids importante.

La caractéristique du syndrome douloureux est décrite assez clairement par le patient:

  • crampes possibles à court terme 3-4 heures après avoir mangé des aliments gras ou intenses à long terme, durant plusieurs jours;
  • souvent mal éliminé avec des médicaments antispasmodiques;
  • localisation - la zone épigastrique ou l'hypochondre gauche, irradiant vers l'arrière, couvrant tout l'abdomen supérieur, les patients soulignent le caractère «encerclant».

Une douleur soudaine et très intense est caractéristique de la pancréatite aiguë. Ils sont causés par le blocage du canal excréteur principal de la glande en raison de l'inflammation et du gonflement des tissus environnants..


Dans le mécanisme de la douleur, l'irritation du plexus solaire joue un rôle.

Pour les tumeurs, la constance, le renforcement en position couchée comptent. Si un cancer de la tête de la glande est suspecté, le patient décrit une douleur dans l'hypochondre à droite avec une propagation dans le dos, le corps et la queue - une douleur dans l'épigastre, l'hypochondre gauche, le caractère "zona" est caractéristique. Des douleurs prolongées sont possibles avec la pancréatite chronique. Lorsqu'il détermine ce qui aide lors d'une attaque, le patient montre une posture pliée typique..

La dyspepsie est associée à une composition enzymatique perturbée du suc digestif, une réponse réflexe d'autres organes.

  • petit appétit;
  • aversion pour la nourriture, en particulier les aliments gras;
  • nausée persistante;
  • ballonnements;
  • diarrhée avec écoulement de matières fécales recouvert d'un pelage brillant («selles grasses»), avec une odeur fétide.

La jaunisse de la peau a une teinte brunâtre ou verdâtre, accompagnée de démangeaisons sévères de la peau, d'hémorragies (ecchymoses). Si le patient se plaint de tels signes, il est alors possible, sans prise de sang, de diagnostiquer au préalable une tumeur dans la région de la tête du pancréas ou les conséquences d'une pancréatite chronique (sclérose d'organe).

Le symptôme est causé par la compression du canal cholédoque quittant le foie. Une situation survient lorsque le foie et la vésicule biliaire doivent être examinés pour vérifier le pancréas. Le diagnostic des maladies du pancréas implique l'élucidation des facteurs contribuant à l'apparition de la pathologie.

Il faut demander au patient:

  • sur le régime et la passion pour les aliments gras;
  • buvant de l'alcool;
  • la présence dans l'histoire de la maladie de données sur la cholécystite chronique;
  • prédisposition héréditaire à la croissance tumorale.

Évaluation des résultats d'inspection

L'examen du patient avec une conduite habile fournit les données nécessaires au diagnostic. La pancréatite aiguë est caractérisée par une pâleur de la peau avec des zones de cyanose (conséquences d'une intoxication et de lésions capillaires).

Avec le cancer, le patient est émacié, la peau est jaunie, sèche avec des traces de grattage et d'hémorragies. Un gonflement de l'abdomen, des ballonnements sont souvent perceptibles. Il est très difficile de palper un abdomen douloureux. Les muscles abdominaux sont tendus. La douleur maximale est observée dans l'épigastre, moins souvent dans l'hypochondre à gauche.

Il n'est possible de sentir la glande hypertrophiée que dans 4 à 5% des cas chez les patientes, chez 1 à 2% des hommes. Au lieu d'une formation cylindrique horizontale uniforme, un brin dense et grumeleux est déterminé. À la palpation, des parties d'organes voisins peuvent être confondues avec le pancréas:

  • estomac;
  • transversalement au côlon;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques.


La particularité de l'organe nécessite de prendre en compte à la fois les fonctions exocrines et hormonales

Quelles études sont incluses dans le schéma de diagnostic?

Si lors de l'interrogatoire et de l'examen de signes suspects de maladie pancréatique, le médecin prescrit un examen complet du pancréas. Pour ce faire, utilisez:

  • test sanguin pour tests biochimiques;
  • analyse biochimique de l'urine, révélant le niveau de diastase;
  • analyse des matières fécales pour la scatologie afin d'identifier les résidus alimentaires non digérés, les graisses (stéatorrhée);
  • L'échographie aide à détecter les tailles, les formes, les tumeurs et les kystes;
  • les tests de diagnostic fournissent des informations sur les capacités fonctionnelles altérées de l'organe;
  • Les rayons X, l'imagerie par résonance magnétique (IRM) et la tomodensitométrie du pancréas et des organes voisins sont utilisés comme sources supplémentaires dans la recherche de signes indirects;
  • biopsie tissulaire.

La valeur des tests biochimiques du sang et de l'urine pour les enzymes

Les méthodes d'examen du pancréas commencent généralement par les tests de laboratoire les plus élémentaires. L'essence de leurs résultats est l'identification d'un niveau accru d'enzymes spécifiques dans le sang et l'urine, qui sont entrés dans un environnement inhabituel en raison de l'écoulement altéré de la sécrétion dans le duodénum..

Une augmentation de la concentration d'enzymes indique la pathologie du pancréas:

  • lipases,
  • amylase,
  • trypsine.

Le pancréas produit environ 20 enzymes. Mais le plus souvent, il est recommandé aux patients de faire un don de sang et d'urine pour les 2 premiers types, la trypsine est rarement examinée.

L'amylase pénètre normalement dans la circulation sanguine en petites quantités à partir des glandes salivaires. Chez 78% des patients atteints de pancréatite, le taux d'amylase est augmenté de 2 fois ou plus. Les méthodes biochimiques de détection de l'amylase sont basées sur la réaction de dégradation de l'amidon. Utilise les méthodes Wolgemuth, Smith-Roy.


Le résultat de la détermination de l'amylase est l'électrophotocolorimétrie du composé coloré

La lipase est déterminée par la méthode de la stalogmométrie. Il montre l'évolution de la tension superficielle formée par la lipase à partir d'acides gras dans une solution sensible de tributyrine. Le sang contient plusieurs types de lipases. Dans le diagnostic du pancréas, la forme éthoxyl-résistante est de la plus haute importance, elle est augmentée chez 90% des patients.

Il est important d'évaluer les deux résultats, si l'amylase est élevée et que la lipase est à un niveau normal, vous devez penser à une autre pathologie. Un test sanguin est effectué à jeun. L'urine doit être collectée dans un récipient propre. Aucune formation spéciale requise. Si nécessaire, une analyse est faite pour examiner le pancréas pour des indications d'urgence à tout moment de la journée.

Il est logique de vérifier la fonction endocrinienne de la glande pour maintenir une glycémie optimale à l'aide d'insuline et de glucagon chez tous les patients, car l'expérience montre qu'elle est altérée chez 75% des patients atteints de pancréatite et de tumeurs..

L'étude est réalisée par des méthodes de détermination du glucose dans le sang une fois à jeun, des tests de tolérance au glucose avec des tests de stress, l'évaluation de la glucosurie dans les urines quotidiennes.

Comment se déroule le test des selles?

En présence de selles molles, une analyse des matières fécales pour la scatologie est prescrite. Les deux signes macroscopiques (consistance, odeur, couleur) et un frottis au microscope sont examinés. Les conséquences d'une digestion altérée peuvent être identifiées: fibres musculaires non digérées (provenant de la viande), graisse neutre.

Si une pathologie pancréatique est suspectée, un examen doit établir une stéatorrhée. Quantitativement, jusqu'à 15 g de graisse par jour sont détectés à partir du contenu de l'intestin, bien qu'il ne contienne normalement que 6 g (94% sont absorbés). Dans les selles de la pancréatite chronique, une diminution de l'activité de la chymotrypsine est détectée.

Capacités d'échographie

La recherche en échographie a trouvé une large application dans les soins de santé pratiques. Cela est particulièrement important pour la possibilité de vérifier le pancréas sans aucune analyse avec une localisation profonde de l'organe..

La complexité des ultrasons est due aux caractéristiques individuelles de l'emplacement et de la taille de la glande, à la présence de gaz dans l'intestin. Par conséquent, chez 10% des enquêtés, il n'est pas possible de déterminer l'organe. Cela est particulièrement vrai pour les patients en surpoids. 80% de la méthode confirme la présence et la localisation de la tumeur, près de 100% diagnostique les kystes s'ils mesurent plus de 15 mm.

Comment les tests diagnostiques sont-ils effectués??

L'examen du pancréas, si nécessaire, peut être complété par des tests diagnostiques pour identifier les fonctions non hormonales de l'organe (exocrine). Toutes les techniques sont divisées:

  • pour ceux qui nécessitent l'utilisation d'une sonde intestinale;
  • non invasif (sans probabilités).

L'avantage des tests (en particulier ceux sans probabilités) est la commodité pour le patient et leur faible coût.
L'absence de tests - l'apparition de résultats uniquement avec une diminution significative de la capacité de sécrétion du pancréas, par conséquent, ils sont considérés comme insensibles

En pratique, les tests suivants sont utilisés:

  • pancréosimin-sécrétine;
  • Test de Lund;
  • acide hydrochlorique;
  • élastase.

Test de pancréosimine-sécrétine

Pour un patient à jeun, une sonde est insérée dans le duodénum avec deux trous. L'aspiration des sécrétions gastriques et duodénales est réalisée par étapes. Ensuite, la sécrétine et la pancréozymine sont administrées par voie intraveineuse. Après l'injection, de nouveaux échantillons sont prélevés pour étudier la concentration de bicarbonates, l'activité de la trypsine. Le taux de sécrétion est calculé.

La pancréatite est caractérisée par une diminution de la sécrétion, une diminution du taux de bicarbonates, une augmentation de la concentration d'enzymes. Détection possible de données faussement positives chez les patients atteints de diabète sucré, de dysfonctionnement des voies biliaires, d'hépatite et de cirrhose hépatique.

Test de Lund

Diffère dans l'utilisation d'un mélange alimentaire standard comme irritant alimentaire de la glande. Le matin, une sonde est insérée dans le duodénum avec un poids attaché à l'extrémité du patient, à travers lequel un mélange alimentaire (huile végétale, lait en poudre avec du dextrose) est introduit. Les échantillons aspirés sont collectés dans les deux heures. Ensuite, le niveau d'amylase y est déterminé. L'option est plus simple et moins chère, non liée aux injections.

Test d'acide chlorhydrique

Il diffère des précédents par le type de stimulus utilisé - une solution d'acide chlorhydrique à 0,5% dans l'huile d'olive. Les autres actions sont les mêmes. Inconvénients courants.

Test d'élastase

Basé sur l'étude de l'élastase fécale du patient. Donne un résultat positif pour la pancréatite chronique, les maladies du foie, les calculs biliaires, le diabète.

Signes radiographiques

Sur le radiogramme des organes abdominaux, il est possible de détecter des signes indirects ou des conséquences de lésions du pancréas. Ceux-ci inclus:

  • détection rare de calculs ou de sels de chaux dans les canaux pancréatiques au niveau des vertèbres lombaires supérieures (signe de pancréatite chronique);
  • un gros kyste sous la forme d'une formation homogène avec des limites claires;
  • déformation et déplacement de la courbure du duodénum avec une tête élargie du pancréas;
  • comblement des défauts sur la paroi arrière ou une plus grande courbure de l'estomac avec une tumeur (kyste) dans le corps ou la queue.

Afin d'améliorer la visibilité, une solution d'atropine est administrée au patient avant l'examen, réduisant ainsi le tonus du duodénum, ​​puis à travers une sonde - une suspension de baryum.
La radiographie n'est pas une méthode très appropriée pour examiner la glande

Une étude plus ciblée est la pancréatographie rétrograde, la virungographie. Le produit de contraste doit être injecté directement dans le canal pancréatique. Ensuite, prenez des photos, qui révèlent son expansion ou son rétrécissement net jusqu'à une rupture complète (pierre). L'examen angiographique est très difficile. Avec lui, un agent de contraste est injecté à travers un cathéter dans l'aorte et l'artère coeliaque à travers l'accès fémoral.

Méthodes radio-isotopiques

Le diagnostic des radio-isotopes consiste en l'administration intraveineuse d'une substance marquée, liée par sa composition, avec une absorption prédominante par le pancréas. La méthionine marquée par un isotope de sélénium est utilisée.

La numérisation commence après une demi-heure. Le taux d'accumulation de l'isotope dans la glande et la transition vers l'intestin sont pris en compte. Si les cellules de la glande sont affectées, l'absorption est lente, une image inégale du scannogramme apparaît.

Que donne la biopsie tissulaire??

La biopsie consiste à prélever un échantillon de tissu pancréatique pour un examen histologique. C'est une procédure peu fréquente. Réalisé en dernier recours pour exclure le cancer, en diagnostic différentiel.

Il peut s'agir d'une étude indépendante ou fait partie du processus d'intervention chirurgicale. Pour effectuer, vous avez besoin d'un équipement spécial, d'aiguilles. L'outil ressemble à un pistolet avec une extrémité de couteau pour la dissection des tissus.


La biopsie est réalisée sous le contrôle de la tomodensitométrie sous anesthésie locale, avec une petite taille de la tumeur présumée, il est difficile d'y pénétrer

En utilisant la méthode laparoscopique sous anesthésie, le médecin insère un endoscope fin dans la cavité abdominale, l'examine pour les métastases, la taille de l'infiltrat pendant l'inflammation et l'épanchement dans le péritoine. Un échantillon de tissu est prélevé avec des pinces spéciales. Pendant l'opération, le prélèvement de matière de la tête de la glande est possible avec une aiguille à travers le duodénum.

Un examen histologique plus poussé permet de confirmer ou de rejeter l'hypothèse d'une lésion maligne, montre le degré de la réaction inflammatoire, le remplacement du tissu fonctionnel par des cicatrices. Pour examiner un organe aussi complexe que le pancréas, une méthode ne suffit pas. Le médecin a besoin des résultats d'une étude approfondie, de son propre examen et de l'analyse des plaintes.