Helicobacter pylori et dermatite

Diagnostic

L'infection par cette infection est la principale cause de gastrite, d'ulcère gastrique et d'ulcère duodénal. L'OMS a reconnu le lien entre Helicobacter pylori (Helicobacter) et le cancer de l'estomac et a classé cette bactérie comme cancérigène fiable. De plus, Helicobacter pylori peut déclencher des processus auto-immunes et sa relation avec certaines maladies de la peau a été établie. Marina Vershinina, experte au Centre de diagnostic moléculaire (CMD) de l'Institut central de recherche en épidémiologie de Rospotrebnadzor, explique ce que vous devez savoir sur les bactéries insidieuses.

Qu'est-ce que Helicobacter

Ennemi microscopique mais insidieux de notre estomac, Helicobacter est une bactérie à Gram négatif en forme de spirale, pour la découverte de laquelle les médecins australiens Barry Marshall et Robert Warren ont reçu le prix Nobel de médecine en 2005. Selon certains rapports, plus de la moitié de la population mondiale est infectée par cette bactérie. Helicobacter a une capacité unique à coloniser la muqueuse gastrique et à survivre dans des conditions d'acidité élevée, ce qui entraîne le développement de gastrite et d'ulcère gastro-duodénal chez l'homme. De plus, conformément à la classification du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), Helicobacter est un cancérigène fiable et peut conduire au développement d'un cancer de l'estomac. On pense qu'il pénètre dans le corps avec de l'eau ou des aliments contaminés, se transmet par contact physique étroit avec une personne infectée, par la salive, ainsi que par l'utilisation d'ustensiles et d'articles d'hygiène courants..

Pourquoi cette bactérie est-elle si tenace

Normalement, le suc gastrique a une réaction fortement acide nécessaire à la digestion des aliments (à jeun à la surface de l'épithélium, le pH est de 1,5 à 2,0). Mais Helicobacter s'est adapté à la survie dans l'environnement agressif de l'estomac et, à l'aide de ses flagelles, se déplace librement dans le mucus tapissant ses parois. Un autre facteur qui augmente la résistance de la bactérie insidieuse est sa capacité à former des biofilms microbiens qui protègent contre les effets des antibiotiques et les mécanismes de défense immunitaire de l'hôte..

Activité nuisible

Après l'infection, Helicobacter surmonte rapidement la couche protectrice et colonise la muqueuse gastrique. S'étant installée là-bas, la bactérie commence à produire de l'uréase - une enzyme spéciale qui décompose l'urée des produits alimentaires pour former de l'ammoniac. L'ammoniac neutralise l'acide chlorhydrique gastrique et fournit aux bactéries le maintien local d'un pH confortable (environ 6-7). Cela conduit à une irritation de la muqueuse gastrique, provoque son inflammation, puis la mort des cellules de l'épithélium gastrique.

D'autre part, afin de surmonter l'alcalinisation du milieu et de restaurer une acidité normale, la sécrétion de l'hormone gastrine augmente dans l'estomac, la production d'acide chlorhydrique et de pepsine augmente et le taux de bicarbonates diminue. La membrane épithéliale, dépourvue d'une couche protectrice de mucus sous l'action d'enzymes bactériennes, devient vulnérable à son propre acide chlorhydrique et à la pepsine. Cela entraîne également une inflammation et une ulcération des tissus..

Les principaux symptômes

Parmi les principaux symptômes de lésions du tractus gastro-intestinal: perte d'appétit et perte de poids, douleur dans différentes parties de l'abdomen et derrière le sternum après avoir mangé, nausées et pression dans la région épigastrique, flatulences et grondements dans l'abdomen, sensation de lourdeur après avoir mangé et éructations avec aigre le goût et l'odeur des œufs pourris, des modifications de la fonction intestinale - constipation ou diarrhée.

Pas seulement l'estomac

Les scientifiques ont découvert une relation entre l'infection à H. pylori et plusieurs maladies de la peau, notamment l'urticaire chronique, la dermatite atopique, la rosacée (rosacée). On suppose également qu'Helicobacter a un effet significatif sur le processus pathologique de l'acné (acné), du psoriasis, du lichen plan et de nombreuses autres maladies dermatologiques et systémiques..

Il y a plusieurs explications possibles à cela. Premièrement, en raison de l'activité des bactéries, la perméabilité de la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal augmente et une personne devient plus sensible aux allergènes alimentaires. De plus, il est possible que Helicobacter pylori soit lui-même un allergène..

Deuxièmement, au cours de la vie des bactéries, une grande quantité de substances agressives est produite. La concentration d'oxyde nitrique (NO) dans le sérum sanguin et les tissus augmente. Cela peut provoquer une vasodilatation, une perméabilité accrue de la paroi vasculaire, une rougeur de la peau.

Troisièmement, Helicobacter est capable de déclencher une cascade de réactions immunitaires, à la suite desquelles des anticorps peuvent être produits contre des cellules et des tissus humains..

Et, enfin, il ne faut pas oublier la participation de l'agent pathogène aux perturbations métaboliques. L'infection par Helicobacter peut entraîner le développement de carences en fer et de carences en vitamines, ce qui entraîne également une détérioration de l'état de la peau, des cheveux et des ongles.

Diagnostique

Helicobacter n'est pas la seule cause de maladies de l'estomac. Des modifications pathologiques de la muqueuse gastrique peuvent survenir sous l'influence de nombreux facteurs: prédisposition génétique, stress, mauvaise alimentation, mauvaises habitudes. Certains médicaments peuvent provoquer des gastrites et des ulcères d'estomac. Par conséquent, pour la nomination d'un traitement adéquat, un diagnostic précis est nécessaire..

À ce jour, il existe plusieurs types de tests permettant de diagnostiquer une infection à H. pylori: détermination des anticorps anti-Helicobacter pylori dans le sang veineux, test respiratoire à l'uréase (UBT) et analyse des antigènes d'Helicobacter pylori dans les selles..

La détermination des anticorps (immunoglobulines Ig G et Ig A) dans le sang peut être utilisée comme étude de dépistage (primaire) en laboratoire. Un résultat positif («anticorps détectés») peut indiquer à la fois une infection actuelle et une infection dans le passé. La production d'anticorps est une réaction protectrice du système immunitaire à la présence de l'agent pathogène.Par conséquent, un niveau accru d'immunoglobulines peut persister dans le sang pendant assez longtemps, même après la guérison. Par conséquent, dans le cas de la détection d'anticorps dirigés contre Helicobacter pylori, pour clarifier le diagnostic, il est nécessaire d'effectuer un test respiratoire à l'uréase (UBT) ou la détermination de l'antigène dans les selles.

Dans la pratique mondiale, la principale méthode de diagnostic de référence est le test respiratoire à l'uréase. Ce test est recommandé pour les personnes ayant des antécédents familiaux défavorables de maladie gastro-intestinale, une utilisation fréquente d'anti-inflammatoires non stéroïdiens ou en cas d'anémie ferriprive inexpliquée. Dans notre pays, jusqu'à récemment, cette analyse était inaccessible et n'était effectuée que dans des conditions stationnaires. Cependant, la procédure de test est assez simple..

Pour la recherche, deux échantillons d'air expiré sont prélevés sur le patient: à jeun et quelques minutes après la prise d'une solution spéciale. L'analyse de l'air expiré révèle la présence d'uréase sécrétée par Heicobacter, ce qui indique la présence d'une infection bactérienne active dans l'estomac. Un résultat négatif du test respiratoire à l'uréase quatre semaines après le traitement indique l'éradication (destruction) de la bactérie.

La détermination des antigènes d'Helicobacter pylori dans les selles est également un test simple, rapide et sûr. L'analyse est basée sur la capacité des anticorps synthétisés artificiellement à se lier fermement à des sites spécifiques (antigènes) à la surface des bactéries. Si Helicobacter est présent dans les selles du patient, une réaction se produit entre les antigènes d'Helicobacter pylori et les anticorps dans le réactif appliqué sur la membrane de nitrocellulose. Ceci conduit à l'apparition d'une deuxième bande colorée dans une zone strictement définie (par analogie avec des tests sur bandes de papier). Le résultat est évalué visuellement: la présence de deux bandes colorées indique un résultat positif («antigène détecté»), une seule bande indique l'absence d'antigènes dans les selles, et permet donc d'exclure l'évolution active de l'infection. Il s'agit d'une méthode assez précise, caractérisée par une sensibilité et une spécificité élevées (90% ou plus). L'analyse pour la détermination des antigènes d'Helicobacter pylori dans les selles est particulièrement pratique dans la pratique des enfants, car il est techniquement difficile de collecter l'air expiré d'un petit enfant..

Traitement

L'établissement de la nature bactérienne de la gastrite et des ulcères gastriques et l'inclusion d'antibiotiques dans le schéma thérapeutique ont permis d'obtenir un succès impressionnant au cours des vingt dernières années. En général, à ce jour, plusieurs schémas thérapeutiques d'éradication efficaces ont été développés qui combinent l'utilisation d'agents antibactériens et de médicaments qui affectent la sécrétion d'acide chlorhydrique. Conformément à l'accord V Maastricht, la durée du traitement doit être de 14 jours.

Une condition préalable au succès du traitement de la gastrite et de l'ulcère gastroduodénal est le respect d'un régime modéré, à l'exclusion de l'utilisation de produits augmentant la production d'acide chlorhydrique (plats de légumes, de viande et de poisson sous forme frite, conserves, épices, alcool et boissons gazeuses, café, thé fort, pain noir) ou provoquant une irritation mécanique de l'estomac (légumes riches en fibres, fruits à pelures, pain grossier). À mesure que l'exacerbation diminue, le régime se développe progressivement. Mais vous devez suivre les recommandations sur une alimentation saine tout au long de la vie - c'est le principal moyen de prévenir d'éventuelles exacerbations..

Tout sur les allergies

Helicobacter pylori et allergies

De nombreuses études des dernières décennies ont montré que Helicobacter pylori (HP), reconnu par la plupart des chercheurs comme un facteur étiologique dans le développement de la gastrite chronique, de l'ulcère gastroduodénal et associé au tissu lymphoïde sur

De nombreuses études des dernières décennies ont montré que Helicobacter pylori (HP), reconnu par la plupart des chercheurs comme un facteur étiologique dans le développement de la gastrite chronique, de l'ulcère peptique et associé au tissu lymphoïde de la tumeur MALToma, peut provoquer des maladies de presque tous les organes et systèmes. Ces dernières années, le rôle de la HP dans le développement de la maladie coronarienne, des lésions athérosclérotiques des vaisseaux cérébraux, d'un certain nombre de maladies auto-immunes et des conditions allergiques a été étroitement étudié..

L'impact de HP sur un macro-organisme peut être dû à divers mécanismes. HP provoque des dommages directs à la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal, ce qui entraîne une augmentation de la perméabilité de ses parois aux grosses molécules, avec le développement à la fois de véritables allergies et de pseudo-allergies. Une modification de la fonction de l'épithélium entraîne une perturbation des processus de digestion et d'absorption avec une modification de la composition du contenu gastrique et intestinal, y compris la microflore intestinale. Ces processus exacerbent le dysfonctionnement du système digestif, contribuant également au développement d'allergies. De plus, la modification des antigènes de surface des cellules épithéliales avec une réaction auto-immune ultérieure est possible. Une relation claire entre l'infection HP et le développement de processus auto-immuns non seulement dans le tractus gastro-intestinal, mais également dans d'autres systèmes corporels a été démontrée: diabète de type 1, thyroïdite auto-immune, maladie de Sjögren, purpura thrombocytopénique, néphropathie auto-immune et polyneuropathie. Même l'athérosclérose et les cardiopathies ischémiques peuvent être considérées comme un processus auto-immun induit par la HP.

Plus les facteurs de virulence HP sont prononcés, plus le développement d'un processus allergique chez un patient infecté est probable. Dans le même temps, les états allergiques non associés à la HP sont souvent caractérisés par une perméabilité accrue de la paroi intestinale et une diminution des mécanismes de défense, y compris une diminution du niveau d'IgA sécrétoire. Cette dernière circonstance prédispose à l'infection HP et à la colonisation dans le tractus gastro-intestinal. La muqueuse gastro-intestinale est une barrière aux antigènes alimentaires, et le processus inflammatoire dans le tractus gastro-intestinal de toute origine peut perturber son intégrité, augmenter la perméabilité de la membrane muqueuse et augmenter le passage des antigènes alimentaires à travers elle. Ainsi, l'infection HP et l'allergie sont des processus étroitement liés.

Un certain nombre d'études ont montré que le processus inflammatoire du tractus gastro-intestinal associé à la HP peut être à l'origine de l'urticaire chronique [1, 2, 3, 4, 5], qui, selon diverses sources, est associée à la HP dans 47% des cas. - infection, dans 50% - avec la détection d'anticorps dirigés contre le récepteur IgE de haute affinité, dans 12–20% - avec des anticorps antithyroïdiens. Liutu M. et coll. chez 40 des 107 enfants souffrant d'urticaire chronique, des anticorps IgG anti-HP ont été détectés. Dans le même temps, une gastrite active a été confirmée chez 30 des 32 patients HP positifs et une augmentation du taux d'IgE a été déterminée chez 64% des patients HP positifs et 39% des patients HP négatifs [6]. L'association de l'urticaire chronique et de la thyroïdite auto-immune est associée de manière fiable à une infection par les souches CagA (+) - HP, mais pas par les souches CagA (-) - [7]. L'éradication de la HP ne conduit pas à une guérison complète, mais réduit la gravité du processus et réduit le besoin d'antihistaminiques, qui, cependant, peuvent être associés à la guérison de la gastrite à Helicobacter pylori [8].

La relation entre HP et le développement de l'angio-œdème chez les enfants, qui est basée sur des changements dans le système du complément, est décrite. L'éradication de la HP conduit à la fois au soulagement des manifestations cliniques et à la restauration des paramètres immunologiques [9].

Les anticorps anti-Helicobacter sont très courants chez les enfants atteints de dermatite atopique et d'allergies alimentaires [10, 11, 12]. Il a également été démontré qu'il augmentait l'efficacité du traitement de la dermatite atopique avec éradication simultanée de la HP [13].

Nous avons étudié la relation entre l'allergie alimentaire et l'ulcère duodénal (UD) chez 63 enfants âgés de 5 à 16 ans (âge moyen 12,6 ± 0,13 ans), ainsi que chez les enfants souffrant de gastroduodénite chronique. Nous avons différencié les allergies manifestes et latentes sans manifestations cliniques, mais avec une augmentation du taux d'IgE dans le sang, ainsi que les vraies et pseudo-allergies. Il a été constaté que la proportion totale de patients présentant de véritables allergies évidentes, des allergies latentes et des réactions pseudo-allergiques chez les enfants atteints de colite ulcéreuse au stade actif de la maladie atteint 71% et dans la gastroduodénite chronique - 35%. Cliniquement, des manifestations allergiques allergiques ont été observées chez 23% des enfants atteints de rectocolite hémorragique au stade actif et 14% au stade de la rémission. La plupart des enfants étaient allergiques aux antigènes alimentaires. Une allergie latente dans le contexte du stade actif de l'ulcère gastro-duodénal est survenue chez 48% des patients, pendant la rémission - chez 22%, des réactions pseudoallergiques ont été observées chez 14% des enfants au stade actif et 8% au stade de la rémission (Fig.1). Dans le même temps, les enfants atteints de colite ulcéreuse et d'allergies alimentaires se caractérisent par une durée plus longue du syndrome douloureux dans le contexte du traitement, par rapport aux patients sans allergies alimentaires..

L'étude du facteur acide-peptique a montré qu'une augmentation de son activité contribue au développement de réactions allergiques et, dans une plus large mesure, pseudo-allergiques, en raison d'un effet direct sur la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal. Il est également important que les patients infectés par la HP et souffrant d'allergies alimentaires soient caractérisés par des valeurs relativement plus faibles d'anticorps anti-Helicobacter IgA dans le sang par rapport aux patients sans allergies alimentaires, ce qui indique une diminution relative de la fonction de barrière de la muqueuse gastro-intestinale chez ces enfants..

La relation entre la HP et l'allergie alimentaire dans la colite ulcéreuse peut être présentée de manière schématique (Fig. 2). Comme déjà mentionné, l'allergie alimentaire se caractérise par une diminution sélective de la production d'anticorps anti-Helicobacter IgA, mais une augmentation significative des anticorps anti-Helicobacter IgG dans le sang, ce qui indique une diminution de la fonction de barrière de la membrane muqueuse du tractus gastro-intestinal, ce qui en soi provoque le développement d'allergies. Le processus inflammatoire sur la membrane muqueuse de l'estomac et de l'intestin grêle (gastrite, duodénite), induit par HP, contribue à la fois aux processus allergiques et pseudo-allergiques en raison d'une augmentation encore plus grande de la perméabilité de la membrane muqueuse. Le processus inflammatoire peut être associé à la fois à l'effet direct de l'HP sur la muqueuse gastrique et, dans une moindre mesure, sur le duodénum, ​​et peut survenir indirectement, à la suite d'une augmentation de l'activité du facteur acide-peptique. Ce dernier mécanisme est mis en œuvre en partie par l'activation des cellules productrices de gastrine et une augmentation de la sécrétion d'acide, ainsi que par la sécrétion de pepsinogène..

De nombreuses personnes infectées par HP sont testées positives pour des IgE spécifiques. HP peut induire la libération d'histamine médiée par les IgE à partir de basophiles humains in vitro. Les mastocytes de la membrane muqueuse sont impliqués dans les allergies alimentaires. Auparavant, il a été montré, en particulier, que le nombre de cellules Ecl produisant de l'histamine chez les patients HP positifs avec UDV est 3 fois plus élevé que chez les patients HP positifs sans ulcère duodénal. Le taux de gastrine dans le sang et d'histamine dans la muqueuse gastrique est plus élevé dans l'UDV que dans le groupe témoin, tandis que chez les individus HP positifs sans ulcère duodénal, il existe des valeurs intermédiaires. Les observations indiquent un possible effet médié par l'histamine de la HP [14].

N. Figura et coll. [15] ont étudié dans quels cas l'infection par HP est associée à une allergie alimentaire chez des patients adultes. L'auteur a montré que les patients allergiques alimentaires positifs au CagA étaient significativement plus fréquents que les patients infectés non allergiques (p = 0,030, test de Mantel-Haenszel). Étant donné que les souches HP exprimant CagA ont un potentiel pro-inflammatoire plus élevé, il est raisonnable de conclure qu'une lésion inflammatoire prononcée de la muqueuse gastrique peut augmenter la perméabilité transépithéliale et favoriser le passage non sélectif des allergènes, ce qui chez les atopiques peut directement stimuler une réponse à médiation IgE. Cependant, l'infection HP positive à CagA contribue à l'allergie alimentaire. Ainsi, d'une part, une exacerbation de l'allergie latente est possible sur fond de malignité ulcéreuse ou de gastroduodénite chronique. D'autre part, l'allergie alimentaire provoque le développement de gastrite, de duodénite et soutient le processus existant. En conséquence, un cercle pathogène vicieux se ferme..

Les données de la littérature nationale et étrangère indiquent l'importance possible du contact intrafamilial pour l'infection HP. Il a été montré que chez les parents de patients atteints de UDK, la HP est détectée beaucoup plus souvent que les parents d'individus en bonne santé (71% contre 58%, p

S. V. Belmer, docteur en sciences médicales, professeur
T.V. Gasilina, candidate aux sciences médicales
M. Al Khatib, Ph.D.
Université de médecine d'État russe, Moscou

Sources utilisées: www.lvrach.ru

VOUS ETES PEUT ETRE INTÉRESSÉ:

Taxonomie ordinaire de l'urticaire

Ruches moustiques

Allergie à Helicobacter pylori

Allergie à Helicobacter pylori

Allergie à Helicobacter pylori

Les principaux symptômes d'Helicobacter pylori sont la gastroduodénite et la gastrite associée à Helicobacter. Ces maladies peuvent également avoir une poursuite oncologique et les symptômes du cancer peuvent ne pas apparaître au début, surtout si le cancer se développe avec une gastrite atrophique.

Ensuite, les médecins essaient de prêter attention à un ensemble de petits signes, qui incluent une faiblesse générale et une nette détérioration de la capacité de travail, l'aversion pour certains types d'aliments, en particulier la viande et le poisson, la dépression et une irritabilité accrue, la perte d'intérêt pour le monde qui les entoure, le jaunissement de la sclérotique et une pâleur terreuse du visage..

Symptômes d'hélicobactériose

Helicobacter pylori peut également se manifester par une allergie sur la peau, y compris le visage. La relation entre Helicobacter pylori et la progression de la dermatite atopique est désormais prouvée. Cette maladie est une maladie cutanée chronique, qui se manifeste par l'apparition périodique d'éruptions cutanées spécifiques sur le visage, le haut du corps, le cou, le dos des paumes et des pieds, les surfaces fléchisseurs des articulations du genou et du coude, et à un stade sévère, dans tout le corps.

Habituellement, des éruptions cutanées de divers éléments. Il peut s'agir de zones de rougeurs, de cloques ou de bosses en relief comme une brûlure d'ortie. Dans ce cas, l'éruption cutanée est dite polymorphe. Avec une évolution légère, le même type d'éruption cutanée est possible que pour l'urticaire..

La différence entre la dermatite atopique est une démangeaison d'intensité variable (de légère à insupportable). Il s'aggrave la nuit, avec un soulagement à court terme généralement provoqué par le grattage des zones qui démangent. Mais en même temps, le grattage entraîne le développement rapide d'épaississements cutanés inflammatoires. Si, cependant, une infection secondaire se joint en plus, des abrasions purulentes apparaissent qui ne guérissent pas pendant une longue période.

Habituellement, la dermatite atopique se développe avant l'âge de deux ans, on parle de diathèse exsudative et les médecins associent cette pathologie à une prédisposition génétique. Heureusement, la plupart des enfants surmontent avec succès cette pathologie en grandissant et leurs allergies cutanées disparaissent à jamais. Cependant, certains patients souffrent de dermatite atopique toute leur vie..

Les études comportementales ont permis de comprendre que la destruction d'Helicobacter pylori chez les patients atteints de dermatite atopique conduit principalement à la disparition des éruptions cutanées. Ceci est une preuve supplémentaire de l'existence de la dermatite atopique associée à Helicobacter..

Si, avec l'hélicobactériose, la dermatite atopique progresse, cela peut être dû à un certain nombre de facteurs.

Premièrement, la violation par Helicobacter pylori des propriétés protectrices de la muqueuse gastrique entraîne l'absorption de nombreuses substances qui ne pénètrent normalement pas dans le sang de l'estomac directement dans le sang. En d'autres termes, sous l'influence de l'hélicobactériose, le tube digestif semble revenir à l'époque de l'imperfection fonctionnelle chez le nourrisson..

Deuxièmement, la présence prolongée d'Helicobacter pylori dans l'estomac initie un système assez complexe de réactions immuno-inflammatoires qui favorisent le développement de maladies allergiques, dont la dermatite atopique..

Troisièmement, une hypothèse très plausible est en cours de test concernant la production d'une immunoglobuline spéciale anti-Helicobacter pylori, impliquée dans la dermatite atopique dans le processus inflammatoire allergique..

Comment les symptômes d'Helicobacter pylori apparaissent-ils sur le visage?

Selon les statistiques, l'infection à Helicobacter est déterminée chez 84% des personnes atteintes de rosacée (rosacée). Il s'agit d'une maladie de la peau dans laquelle l'acné apparaît sur le visage, généralement située dans les zones de la peau du nez, des joues, du menton et du front, c'est-à-dire sur le visage. Ces éruptions cutanées surviennent principalement à l'âge de «plus de quarante ans», et beaucoup plus souvent chez les femmes. C'est une maladie chronique. Dans certains cas, la conjonctive et la cornée des yeux sont affectées et des symptômes supplémentaires sont un spasme douloureux des paupières, une photophobie et un larmoiement. On sait depuis longtemps que l'acné à l'âge adulte sur le visage survient principalement chez les patients atteints de maladies gastro-intestinales. De nombreuses études médicales ont montré la disparition de l'acné sur le visage chez la plupart des patients après l'élimination complète d'Helicobacter pylori du corps.

Allergie à Helicobacter pylori

Helicobacter pylori est une bactérie en forme de spirale qui vit principalement dans l'estomac et le duodénum. Ce microorganisme est considéré comme pathogène. De nombreuses maladies du système digestif sont causées par l'activité de Helicobacter pylori, les symptômes externes et le traitement de chacun d'eux ont leurs propres similitudes et différences..

Maladies causées par des bactéries

La bactérie Helicobacter pylori peut être infectée en utilisant une vaisselle insuffisamment propre. Une autre façon de pénétrer dans le corps par la bouche consiste à utiliser des fruits ou des légumes non lavés, sur lesquels vit le microbe. Une infection par la salive est également possible. L'infection à Helicobacter pylori est une maladie familiale. Il se développe généralement en même temps chez tous les résidents d'un même appartement..

La bactérie Helicobacter pylori ne manifeste pas immédiatement sa pathogénicité. Un micro-organisme a besoin d'au moins 7 jours pour se développer, après quoi l'une des maladies se manifeste. Le microbe n'affecte pas toujours négativement le corps. Son activité pathologique se produit lorsque la défense immunitaire est réduite. Dans ce cas, des signes caractéristiques de diverses maladies peuvent apparaître..

  1. Ulcère de l'estomac. Si Helicobacter pylori est présent dans le corps, les symptômes et les signes signalent la présence de problèmes avec le système digestif. L'ulcère gastroduodénal est l'une des affections les plus courantes. Dans le même temps, en raison de l'augmentation de l'acidité, la paroi de l'estomac commence à s'effondrer..
  2. Gastrite. La présence de micro-organismes dans l'estomac entraîne le développement d'une gastrite. Ils détruisent les parois de l'organe, un processus inflammatoire se développe à l'intérieur de la cavité..
  3. Gastroduodénite. Helicobacter peut habiter presque tout le tractus gastro-intestinal. La défaite du duodénum s'appelle gastroduodénite.
  4. Dysbactériose. Cette condition, caractérisée par une violation de la microflore dans l'intestin, peut également être causée par l'activité d'Helicobacter pylori. Le gros intestin est également sensible à l'influence d'un microorganisme pathogène.

C'est Helicobacter pylori qui joue un rôle majeur dans le développement de l'ulcère peptique et d'autres maladies gastro-intestinales. Une pathologie ignorée peut provoquer des conditions sévères. Le cancer de l'estomac ou la sténose pylorique est associé à la présence de H.pylori, des symptômes tels qu'une perte d'appétit et une perte de poids sont à l'origine d'un examen extraordinaire.

Les principaux symptômes d'Helicobacter pylori

Les principaux symptômes de H. pylori affectent le fonctionnement du système digestif. Le gastro-entérologue vous indiquera les signes à rechercher. Il y en a généralement plusieurs. Les principaux sont:

Plus il y a de bactéries présentes dans la cavité gastrique, plus les symptômes sont prononcés. Ainsi, avec leur colonisation insignifiante, les gens ne se plaignent que de nausées légères. Peu à peu, l'inconfort s'intensifie. La personne développe les symptômes suivants:

  • odeur de la bouche;
  • enduit blanc sur la langue;
  • goût amer dans la bouche;
  • constipation;
  • bouillonnant dans l'estomac;
  • flatulence;
  • lourdeur dans l'estomac.

Avec Helicobacter, des sensations douloureuses surviennent également. Dans les premiers stades, ils sont faciles à tolérer, mais à mesure que la maladie progresse, l'intensité de la douleur augmente. Ils acquièrent un caractère tranchant.

L'odeur de la bouche apparaît en raison de l'activité vitale du micro-organisme. Les bactéries présentes dans l'estomac produisent de l'ammoniaque. Une autre cause de mauvaise haleine est la dysbiose et une altération de la motilité gastrique normale, ainsi que des éructations constantes..

Si des vomissements après les repas, ainsi qu'un refus de manger, s'associent à une mauvaise haleine, des complications sont très susceptibles de se développer. Dans ce cas, le patient perd rapidement du poids.

Les patients se demandent souvent si la bactérie peut provoquer des symptômes tels que maux de tête, fièvre ou toux. Les gastro-entérologues pensent qu'ils sont associés à d'autres maladies. Cependant, lorsque l'ulcère se perfore et que l'inflammation se propage à travers la cavité abdominale, de la fièvre est observée..

Symptômes supplémentaires d'Helicobacter pylori

Un certain nombre de symptômes non directement liés à la digestion peuvent causer H. pylori, et les causes de ces symptômes sont généralement associées à un système immunitaire affaibli. Un organisme fort inhibe l'activité vitale du microbe, l'empêchant de former des colonies dans les organes internes. Helicobacter peut également provoquer des réactions atypiques. Quand ils apparaissent, vous devriez être examiné et testé..

  1. Réactions allergiques. Helicobacter peut affecter la peau. La dermatite allergique est souvent observée sur le front et les joues. La détérioration de l'état de la peau est l'un des signes de l'infection à Helicobacter. L'acné rosacée peut également être associée à cette pathologie..
  2. Alopécie Avec l'infection à Helicobacter pylori, non seulement des allergies apparaissent. Une personne a une perte de cheveux. Il a souvent un caractère de nidification. Ce symptôme se développe en raison d'une diminution de l'immunité. La perte de cheveux est une manifestation d'une carence en vitamines. Cette caractéristique se produit en raison de l'épuisement du corps..
  3. Psoriasis. Les problèmes de peau dans tout le corps peuvent également représenter des symptômes d'infection à H. pylori..

Helicobacter pyloriose n'est pas une cause immédiate d'infertilité, mais la possibilité de son influence ne doit pas être exclue. Le micro-organisme épuise considérablement le corps, les bactéries peuvent provoquer une hypovitaminose, ce qui réduit la fertilité d'une femme. L'infertilité peut également être causée par un système immunitaire affaibli. L'infection à Helicobacter pylori est dangereuse pendant la grossesse. Même si la colonisation par des microbes n'a pas causé d'infertilité, vous devez surveiller attentivement votre bien-être. Parfois, la maladie provoque une fausse couche habituelle..

Traiter les symptômes courants

Si l'hélicobactériose est diagnostiquée, ses symptômes et son traitement doivent être convenus avec un médecin. L'intensité des sensations douloureuses, la fréquence des accès de nausées et la présence de manifestations concomitantes comptent.

La thérapie vise à éliminer la colonie de micro-organismes dans le système digestif. Peu à peu, chacun des symptômes qui apparaissent cessera de vous déranger. Le gastro-entérologue prescrira certainement un traitement antibiotique. Ils doivent être ivres pour se débarrasser des germes. En outre, le médecin vous prescrira un bloqueur de l'histamine, ce qui affecte la capacité d'Helicobacter à synthétiser des enzymes.

Il est inutile de traiter Helicobacter pylori sans l'utilisation de médicaments protecteurs. Ils sont capables d'envelopper l'estomac, d'apaiser les muqueuses et de favoriser la régénération des tissus. Des préparations à base de sels de bismuth sont souvent prescrites. Un sorbant sûr aidera à lier les toxines produites par les microbes.

Le schéma thérapeutique standard de l'hélicobactériose comprend:

  • antibiotique Amoxicillin;
  • bloqueur de l'histamine Famotidine;
  • préparation de bismuth De-Nol;
  • agent protecteur Almagel;
  • sorbant Smectu.

Leurs dosages exacts seront nommés par le médecin traitant. Il convient de rappeler que toute maladie provoquée par Helicobacter n'est pas traitée seule. Ceci est lourd avec le développement de complications..

Traiter des symptômes supplémentaires

Lorsqu'ils sont infectés par Helicobacter pylori, les symptômes nécessitent un traitement. Chaque symptôme qui survient signale un affaiblissement du système immunitaire. Pour cette raison, les médecins prescrivent souvent des suppléments vitaminiques aux patients. La nourriture deviendra une source supplémentaire de nutriments.

Le régime consiste à éviter les aliments, ce qui accélère la synthèse de l'acide chlorhydrique. La liste des aliments interdits comprend les sauces, les marinades, les bonbons, ainsi que les sodas et l'alcool. Ils irritent inutilement la muqueuse gastrique et ralentissent le processus de traitement..

L'infection à Helicobacter pylori, qui se manifeste par des problèmes de peau, nécessite la consultation d'un dermatologue ou d'un allergologue. Tout défaut causé par l'activité des micro-organismes nécessite un examen et un traitement. Le médecin vous conseillera sur les remèdes spécialisés contre la perte de cheveux. Vous pouvez utiliser l'une des recettes de médecine alternative éprouvées. De bons résultats sont notés après l'utilisation de l'huile de bardane comme masque pour le cuir chevelu.

Dans le cas du psoriasis, les médecins sont obligés d'utiliser d'autres tactiques de traitement. Ils recommandent souvent d'utiliser du peroxyde d'hydrogène. Cette substance est utilisée en externe et en interne. Les plaies sur la peau sont essuyées avec une solution de peroxyde d'hydrogène à 3%. Ils se croûte rapidement et guérissent. Le schéma d'absorption interne de la substance est complexe. Commencez à utiliser 1 goutte, dissoute dans une petite quantité d'eau. La dose est progressivement augmentée. La durée exacte du cours sera déterminée par le médecin.

Helicobacter pylori apporte certains inconvénients aux humains. Les principaux symptômes sont associés au travail du système digestif. Dans certains cas, Helicobacter pyloriose se manifeste comme une pathologie de la peau. Pour éviter de graves complications, vous devez surveiller attentivement votre santé et vous soumettre à des examens réguliers..

Helicobacter pylori: symptômes et traitement chez les enfants. Signes d'hélicobactériose chez les enfants, que faire et comment traiter.

Le régime alimentaire pour H. pylori fait partie du traitement. Liste des aliments autorisés et interdits pour Helicobacter pylori.

Sources utilisées: stop-allergies.ru

VOUS ETES PEUT ETRE INTÉRESSÉ:

Ruches moustiques

Urticaire sur le ventre

Peau et Helicobacter pylori

Les concepts d'Helicobacter pylori et d'acné sur le visage sont tout à fait compatibles. La bactérie peut non seulement causer des maladies de l'estomac, mais aussi empoisonner tout le corps avec les toxines de son activité vitale. Les affections les plus courantes sont l'urticaire, la rosacée, le psoriasis. La condition s'accompagne d'un changement de la peau, de rougeurs, de démangeaisons. Aux premiers symptômes, vous devriez consulter un médecin..

Pourquoi l'hélicobactériose se produit-elle??

La bactérie Helicobacter pylori se développe dans l'estomac humain. En cours d'activité vitale, il libère des cytotoxines qui perturbent le fonctionnement du système digestif. Cela contribue à une mauvaise digestion des aliments et provoque des réactions cutanées allergiques sous forme d'acné et d'éruptions cutanées. Les principales causes d'infection par un micro-organisme sont les facteurs suivants:

  • contact avec une personne ou un animal malade;
  • utilisation d'articles ménagers appartenant à la personne malade et non désinfectés;
  • boire de l'eau contaminée;
  • manque d'hygiène personnelle;
  • bisous avec des inconnus.

Retour à la table des matières

Symptômes: comment se manifeste la maladie?

Helicobacter pylori a un effet indésirable sur la sécrétion gastrique et se manifeste généralement par les symptômes suivants:

  • douleur dans la région du plexus solaire;
  • constipation ou diarrhée;
  • diminution de l'appétit;
  • brûlures d'estomac;
  • éructations avec l'odeur de sulfure d'hydrogène;
  • goût amer dans la bouche;
  • éruptions cutanées en réaction aux toxines.

Retour à la table des matières

Manifestations cutanées: comment distinguer?

Urticaire

Dans les éruptions cutanées chroniques, un diagnostic différentiel doit être effectué pour identifier le micro-organisme..

Lorsqu'elle est infectée par Helicobacter, de l'histamine est libérée, ce qui est l'un des symptômes de la gastrite. L'activité du microbe provoque une violation des couches supérieures du tissu épithélial gastrique. De plus, une infection bactérienne exerce une pression sur le système immunitaire, provoquant un affaiblissement du corps. La diminution de l'immunité et la perturbation du tractus gastro-intestinal affectent l'apparition d'une éruption cutanée. Les ruches se distinguent par les caractéristiques suivantes:

  • hyperémie de la peau;
  • démangeaison;
  • brûlant;
  • aggravation générale de la maladie;
  • nausées ou vomissements.

Retour à la table des matières

Rosacée (démodécie)

La maladie se développe en raison d'une détérioration de l'état des couches supérieures de la peau et peut également affecter les yeux. La détection d'un acarien démodex dans les zones pathologiques de la peau est considérée comme secondaire. La cause principale est la gastrite causée par Helicobacter pylori. La rosacée se manifeste comme suit:

  • l'apparition de rougeurs pathologiques de la peau sur le front, le menton, les joues, le nez;
  • une éruption cutanée sous forme de pustules ou d'acné;
  • l'apparition d'un réseau prononcé de vaisseaux sur le visage;
  • resserrement et resserrement de la peau sur le site de la lésion;
  • sécheresse, douleur, larmoiement.

Retour à la table des matières

Psoriasis chronique

Dans le psoriasis, la division cellulaire est accélérée, ce qui entraîne des écailles caractéristiques sur la peau. La maladie devient chronique en raison d'une défaillance immunitaire. La cause de la pathologie est souvent une violation des processus métaboliques dans le corps, en particulier des lipides, ainsi qu'une intoxication générale avec les déchets de la bactérie Helicobacter ou des micro-organismes responsables de l'herpès.

Un stress fréquent dans le contexte de processus inflammatoires du tractus gastro-intestinal exacerbe le psoriasis.

La détérioration des organes digestifs conduit à une dépression psycho-émotionnelle. La présence de 2 facteurs défavorables - le stress et la gastrite, provoqués par un microbe, affecte la formation d'éruptions cutanées chroniques. Avec le psoriasis, les symptômes suivants sont observés:

  • rougeur de la peau;
  • l'apparition de plaques qui se fondent en de vastes taches;
  • écaillage.

Retour à la table des matières

La dermatite atopique

L'éruption cutanée est provoquée par une allergie aux toxines d'Helicobacter pylori. L'éruption cutanée survient périodiquement et est localisée sur les plis des genoux et des coudes, ainsi que sur le visage, les paumes, les pieds, le cou. La dermatite atopique se manifeste par des symptômes similaires à l'urticaire. Cependant, il diffère par des démangeaisons insupportables, une inflammation et des plaies sur le site du grattage. Helicobacter cause de graves dommages au système immunitaire, empêche l'absorption des nutriments, ce qui fait souffrir la peau. La thérapie antibactérienne visant à éliminer le microbe contribue à la récupération complète de la peau.