Quels médicaments pour traiter le pancréas

Diagnostic

Le traitement du pancréas est effectué par les méthodes de prescription d'un régime alimentaire et de médicaments. Cela arrêtera le développement de la pancréatite et la progression de l'inflammation du pancréas. La pancréatite est une pathologie grave qui, pendant la période de développement mondial de la science et des produits pharmaceutiques, est considérée comme une maladie incurable. Par conséquent, la principale direction du traitement consiste à soulager les symptômes et à amener la maladie dans un état de rémission permanente..

Le médecin traitant, avec une inflammation du pancréas, prescrit à la victime les groupes de médicaments suivants:

  • antispasmodiques;
  • antiacides;
  • analgésiques (analgésiques);
  • des moyens pour accélérer l'excrétion de la bile du corps;
  • large profil d'exposition - antibiotiques.

Dans certains cas, des méthodes de médecine traditionnelle sont prescrites qui peuvent aider à restaurer le système immunitaire et à améliorer l'état de la glande affectée. Tous les médicaments à valeur médicinale ont différentes formes de libération - comprimés, sirops, médicaments de thérapie par injection. En fonction des dommages aux organes, ils sont utilisés par les patients de différentes manières. Médicaments utilisés pour le traitement, synthétiques ou biologiques.

  • 1 Maladies du pancréas
  • 2 Quels médicaments sont prescrits
    • 2.1 Antispasmodiques
    • 2.2 Préparations à action antibactérienne
    • 2.3 Anti-inflammatoire
  • 3 remèdes populaires
    • 3.1 Articles similaires

Maladies du pancréas

La maladie de la pancréatite survient souvent en raison du fort effet sur le pancréas de l'alcool, du tabagisme, de l'utilisation d'aliments abondants contenant des graisses et de la maladie des calculs biliaires. En outre, la pancréatite provoquera des maladies cardiovasculaires, une surdose de médicaments, des ulcères du duodénum et des intestins, une prédisposition génétique, le diabète. Curieusement, même les invasions helminthiques créent également les conditions de son apparition, sans parler des maladies infectieuses et des perturbations hormonales dans le corps humain..

L'apparition du processus pathogène du pancréas s'accompagne de symptômes puissants:

  • nausées accompagnées de vomissements;
  • fièvre (frissons);
  • une augmentation de la température corporelle;
  • douleurs coupantes vives dans le plexus solaire;
  • flatulence;
  • diarrhée avec impuretés d'aliments non digérés.

Le degré de pathologie de la maladie indique que plus la lésion de l'organe pancréatique est grande, plus les symptômes de la maladie sont forts. Par conséquent, lors de la prescription d'un médicament pour l'inflammation du pancréas, le tableau clinique du développement de la maladie est pris en compte. La pancréatite a deux formes de développement: aiguë et chronique. Par conséquent, chaque forme a ses propres symptômes et des prescriptions individuelles de méthodes de traitement..

Lors d'une crise aiguë d'inflammation, le traitement à domicile est contre-indiqué et n'apportera pas l'effet bénéfique tant attendu, mais ne fera qu'aggraver l'état du patient. Par conséquent, la thérapie est effectuée sous la surveillance permanente du personnel médical, dans une routine quotidienne rigide dans un hôpital d'un établissement médical. En cas d'évolution aiguë de la maladie, tout d'abord, la nourriture est interdite et la faim complète est prescrite pendant 2-3 jours.

Pendant la période d'exacerbation de la pancréatite, les traitements suivants sont prescrits:

  • agents qui suppriment le travail des enzymes et du suc pancréatique du pancréas;
  • analgésiques (analgésiques);
  • préparations et méthodes de médecine traditionnelle pour détoxifier le corps;
  • lors de la confirmation de la composante infectieuse du processus d'inflammation - antibiotiques à large spectre.

Au stade initial du processus inflammatoire de la glande, les médicaments sont administrés par injection, afin de ne pas aggraver l'irritation de l'organe pancréatique. Les comprimés pancréatiques ne sont pris qu'avec un processus de rémission stable et une diminution du processus inflammatoire de la maladie. Après avoir arrêté le syndrome douloureux, la victime est autorisée à manger selon le tableau diététique n ° 5P.

Après avoir franchi le seuil de la pancréatite aiguë, il est recommandé au patient de suivre strictement les prescriptions du médecin et de respecter le cours diététique du traitement avec le régime prescrit. Également au moment de la maladie avec pancréatite, il est conseillé d'exclure les mauvaises habitudes de la vie quotidienne et de l'utilisation.

En cas de pancréatite chronique, des préparations enzymatiques sont prescrites pour améliorer le travail (Mezim, Festal).

Ces préparations sont créées à partir de substances organiques de l'organe du pancréas du bétail et, en cas de problèmes de production d'enzymes dans la glande, elles sont capables de remplacer et d'améliorer le fonctionnement du tube digestif.

Et aussi pour arrêter le processus inflammatoire, avec une évolution chronique de la maladie, les médecins prescrivent un médicament anti-inflammatoire:

  • Vankocin;
  • Ceftriaxone;
  • Abaktal.

Ces pilules sont capables de soulager le processus inflammatoire du pancréas et de prévenir le développement de la péritonite, de la septicémie et des abcès. Les doses et le nombre de jours d'utilisation sont prescrits par le médecin, car, ayant un tableau clinique de la maladie sous la main, il sera en mesure de prescrire correctement un traitement médicamenteux. En plus de ces fonds, des préparations contenant des enzymes sont également prescrites qui améliorent le fonctionnement du tractus gastro-intestinal. Ces médicaments comprennent: Creon, Pancreatin.

Dans tous les cas, sans expérience et connaissances médicales, l'automédication ne portera pas de résultats positifs et créera à un moment donné un état de non-retour complet au traitement de la pathologie. Par conséquent, il est recommandé qu'un examen complet du corps et une application stricte des normes de traitement prescrites dans un hôpital d'un établissement médical.

Quels médicaments sont prescrits

Quelles pilules peuvent aider à la pancréatite et restaurer correctement les fonctions du tube digestif? C'est la principale question constamment posée par les victimes lors d'une consultation dans un établissement médical..

Avec la pancréatite, des crises aiguës périodiques et des symptômes de douleur surviennent.Par conséquent, des pilules sont prescrites pour éliminer ces moments:

  1. Antispasmodiques. Les médicaments sont utilisés pour les douleurs aiguës et coupantes dans l'abdomen, ils sont donc bien adaptés: No-shpa, analgin, baralgin et autres analgésiques. Avec un fort effet douleur, il est recommandé d'appliquer par injection.
  2. Bloqueurs H2. Pour réduire la production de suc pancréatique et d'enzymes glandulaires, utilisez la ranitidine et la famotidine.
  3. Les antiacides. Si le tableau clinique de la maladie de la glande montre une capacité insuffisante à libérer des sécrétions et des enzymes, le médecin vous prescrira un traitement pour le pancréas, tels que des comprimés ou des médicaments: Almagel, Phosphalugel.
  4. Agents enzymatiques. Ces préparations contiennent de la lipase, de l'amylase, de la trypsine. Parmi les médicaments les plus courants, la principale demande concerne: Creon 8000, Mezim, Festal, Pancreatin.

Les médicaments et certains médicaments, avec le processus inflammatoire du pancréas, doivent être utilisés pendant plus d'un an, et l'effet de la prise de médicaments n'est visible qu'après 3-4 mois d'utilisation constante et systématique.

Antispasmodiques

Le principal effet symptomatique sur le corps, avec inflammation du pancréas, est la douleur. Par conséquent, tout d'abord, ils prescrivent un jeûne thérapeutique et des médicaments - des antispasmodiques. Ils aideront à soulager la douleur et à ne pas gâcher le tableau clinique de la maladie, ce qui ne créera pas de problèmes et n'interférera pas avec l'établissement du diagnostic correct..

Il existe un grand nombre de raisons pour les symptômes de la douleur dans le processus inflammatoire du pancréas. Parmi eux, les principaux et les plus douloureux:

  • gonflement de l'organe de la glande;
  • étirement sévère du pancréas, dû à un œdème;
  • l'état de la valve Oddi et une attaque spasmodique;
  • spasmes de la vésicule biliaire et des conduits;
  • spasmes de l'intestin grêle.

Toutes ces actions négatives sont une réponse végétative à la forte production d'adrénaline et de cortisol (l'hormone de la peur et du stress). Agissant sur les muscles lisses, ces hormones provoquent des douleurs et des effets secondaires sur le corps humain.

Par conséquent, quand cela apparaît, des antispasmodiques sont utilisés, qui ont un effet relaxant sur ce groupe musculaire, ce qui soulage complètement ou partiellement la douleur. Comment le médicament agit-il en cas de maladie chronique développée et quel remède utiliser pour soulager la douleur pancréatique?

Il est généralement prouvé que la cause de la pancréatite est un spasme de la valve Oddi, à travers lequel le suc digestif et la substance biliaire pénètrent dans le duodénum. Par conséquent, nous traitons le pancréas avec l'utilisation du médicament Duspatalin. Il aide bien à la pathologie chronique de la pancréatite, mais comme le médicament se présente sous forme de comprimés ou de poudre, son utilisation dans la phase aiguë de la pancréatite n'est pas souhaitable.

Dans la forme aiguë de la pancréatite, le syndrome douloureux a une attaque sévère qui, dans certains cas, provoque un choc et la mort. Par conséquent, pour soulager cette affection douloureuse, utilisez des médicaments spéciaux et des injections:

  • No-shpa;
  • Papaverine;
  • Platyphylline.

Le médicament No-shpa, a une origine végétale, ce qui vous permet de l'utiliser en comprimés, mais uniquement en l'absence de vomi. Par conséquent, ne retardez pas l'utilisation, car le seuil de douleur d'une personne atteinte de pancréatite aiguë causera des dommages graves à l'état mental et provoquera un choc douloureux..

Quant à la papavérine, le médicament est similaire à son action sur No-shpa, et il soulage les tensions des muscles lisses de la région abdominale. L'inconvénient est une courte durée d'action, qui nécessite de répéter la prise après 3-4 heures.

Un médicament à action prolongée est la Platyphylline. L'utilisation soulage les symptômes de la douleur pendant 12 à 14 heures et est administrée par voie intramusculaire. Ayant un fort effet sur le foyer de la douleur pathologique, son utilisation est effectuée sous la surveillance de médecins.

Les antispasmodiques supportent bien les symptômes douloureux du pancréas, des médicaments sont utilisés pour maintenir le tonus musculaire dans un état détendu, ce qui améliore l'évolution de la maladie.

Médicaments antibactériens

Les médicaments prescrits dans le traitement de l'inflammation aiguë du pancréas arrêtent l'état négatif de la personne malade et amènent cette pathologie dans un cours de rémission stable. La manifestation dangereuse de la pancréatite dans la phase aiguë contribue à la défaite non seulement de l'organe lui-même, mais également à l'érosion des parois de la glande et de ses conduits avec le suc pancréatique. À son tour, cela entraînera l'apparition de zones mortes du pancréas - nécrose tissulaire ou péritonite.

Objectif du traitement antibiotique du pancréas:

  • élimination du processus inflammatoire;
  • prévention du développement d'une maladie infectieuse des organes voisins qui ont été sous l'influence d'enzymes et du suc pancréatique;
  • élimination de l'inflammation de l'organe de la glande elle-même.

Lorsque les tests sont confirmés pour la rupture des voies biliaires ou la stagnation de la vessie, les antibiotiques à large spectre sont également les principaux médicaments. Le médecin, avec les tests en main, prescrit, en fonction de la pathologie du développement, le traitement médicamenteux nécessaire avec des médicaments antibactériens.

Qu'est-ce qui aide et quelles pilules antibactériennes aident à traiter le pancréas, les glandes:

  • au moment du traitement à domicile et à un stade facile de la maladie, des groupes de médicaments Oletetrin, Tetracycline, Sigmamycin sont prescrits;
  • le développement de la pancréatite aiguë, à l'hôpital de l'institution médicale, Tienam, Cefotaxime, Abaktal, Vankrmitsin sont utilisés;
  • amélioration de la microflore, donner Linex, Bifiform, Laktiale.

Plus en détail, quels médicaments prendre et lesquels doivent être évités lors du traitement du pancréas, le médecin traitant vous dira après un cycle complet de mesures diagnostiques.

Anti-inflammatoire

Les médicaments anti-inflammatoires sont utilisés pour traiter diverses pathologies des maladies inflammatoires. Les AINS non stéroïdiens sont considérés comme l'un des médicaments les plus puissants. Ils ne suppriment pas facilement les processus pathogènes, mais ils abaissent également la température corporelle, arrêtent l'état douloureux du corps. Ces médicaments sont prescrits par un gastro-entérologue. Par conséquent, une décision indépendante et une utilisation incohérente sont catégoriquement inacceptables, car elles auront des conséquences sur la santé en cas d'utilisation incorrecte. Quels moyens sont utilisés pour traiter la pathologie pancréatique?

Fondamentalement, dans le traitement de l'inflammation du pancréas, les médicaments anti-inflammatoires sont utilisés dans un hôpital dans un établissement médical, qui sont principalement injectés dans le corps, en contournant le tractus gastro-intestinal, par voie intraveineuse, intramusculaire. Grâce à la méthode, le médicament pénètre rapidement dans la circulation sanguine d'une personne, ce qui accélère la récupération et soulage les symptômes de la maladie.

Un bon agent anti-inflammatoire pour le traitement du pancréas est une composition composite d'Analgin et de Baralgin, en fonction des symptômes de la pancréatite, la taille et la quantité de chaque médicament sont prescrites par le médecin traitant.

Et aussi dans le traitement de la glande, l'atropine avec l'additif de papavérine et de fenikaberan est utilisée dans le traitement. Ayant une forte capacité à soulager l'inflammation et les propriétés pathogènes de la pancréatite, cette composition soulage les symptômes et accélère la récupération.

Remèdes populaires

Lors du traitement du processus inflammatoire du pancréas, les remèdes populaires et le régime alimentaire aident miraculeusement. De tels moyens arrêtent les symptômes de la douleur, soulagent l'inflammation, améliorent le fonctionnement du système immunitaire humain. Le régime, au contraire, enrichit le corps humain avec les minéraux nécessaires, aide à soulager l'irritation de la membrane muqueuse de l'organe malade du pancréas. De nombreuses méthodes de traitement de la pancréatite n'ont pas de contre-indications et n'ont pas d'effet négatif sur le corps dans son ensemble.

On pense que le remède le plus puissant et le plus efficace contre l'inflammation du pancréas est l'Amur Krifeya. Avec la préparation correcte de la composition médicinale, il a les propriétés suivantes sur une personne lorsqu'il est utilisé:

  • améliore le système digestif;
  • soulage les nausées et supprime les vomissements;
  • soulage les symptômes de la douleur.

Certes, il existe un groupe de personnes - les personnes allergiques. Par conséquent, avant d'utiliser la médecine traditionnelle, il vaut la peine de consulter votre médecin..

Pilules de pancréas

La perturbation du pancréas peut entraîner diverses maladies graves. Quelles pilules pour le pancréas existent, quels sont leurs noms, comment fonctionnent-elles?

Le rôle du pancréas et les maladies les plus courantes

Le pancréas fait partie du système endocrinien. Participe au processus de digestion, produit les enzymes nécessaires. Ces enzymes décomposent les graisses, les protéines, les glucides pour faciliter l'absorption intestinale, neutralisent l'environnement gastrique acide.

Maladies courantes associées à un dysfonctionnement du pancréas:

  • pancréatite aiguë ou chronique;
  • cancer du pancréas;
  • Diabète;
  • fibrose kystique;
  • kyste;
  • lipomatose;
  • nécrose des tissus glandulaires.
  • syndrome de douleur paroxystique;
  • douleur persistante, qui augmente après avoir trop mangé, alcool, aliments gras, frits et épicés;
  • nausées Vomissements;
  • la diarrhée;
  • manque d'appétit.

Quels médicaments pour traiter le pancréas?

Le traitement médicamenteux est conçu pour éliminer les principales causes qui ont conduit au développement d'une inflammation dans le pancréas, ainsi que:

  • arrêter la douleur;
  • restaurer la fonction digestive (compenser la carence enzymatique, restaurer la microflore);
  • compenser l'insuffisance endocrinienne.

Ces objectifs sont atteints à l'aide de médicaments connus qui rétablissent le fonctionnement du pancréas..

Tous les médicaments ont des contre-indications, vous ne pouvez pas vous diagnostiquer vous-même et choisir un traitement par vous-même!

Médicaments antibactériens

Les médecins prescrivent des antibiotiques pour soulager l'inflammation. Ces médicaments sont conçus pour prévenir d'éventuelles complications (péritonite, abcès, septicémie).

NomPropriétésContre-indicationsComment utiliser?
AbaktalEfficace contre les micro-organismes Gram-positifs et Gram-négatifs, a un effet bactéricide.hypersensibilité aux composants antibiotiques;
grossesse;
lésions organiques du système nerveux central;
altération de la fonction rénale.
Il est pris pendant ou après les repas, en divisant la dose quotidienne en deux parties. Observer à intervalles réguliers.
Si la fonction hépatique est altérée, l'utilisation sous forme de solution pour perfusion est recommandée. La solution est injectée lentement avec un compte-gouttes. 1 g - dose quotidienne maximale.
VancomycineDétruit les bactéries, la structure cellulaire des micro-organismes pathogènes. Efficace contre les staphylocoques, les streptocoques.Hypersensibilité aux composants du médicament. Déconseillé aux femmes enceintes, pendant l'allaitement.Il est prescrit 1 à 2 g par jour. Introduit par voie intraveineuse.
CeftriaxoneInhibe la synthèse de la membrane cellulaire de nombreuses bactéries Gram-positives et Gram-négatives. Antibiotique de troisième génération.Allergies, urticaire et intolérance aux céphalosporines et pénicillines, grossesse. Ne pas mélanger avec d'autres antibiotiques dans le même flacon ou seringue.Habituellement administré par voie intraveineuse ou injecté par voie intramusculaire, 1 à 2 g par jour chaque jour. Si l'infection est sévère, la dose est augmentée.

Fonds enzymatiques

Le traitement de la pancréatite doit être accompagné par l'utilisation d'enzymes qui normalisent la digestion.

Ils ne restaurent pas la fonction de l'organe, mais ils délivrent au corps les substances nécessaires à une bonne digestion, à l'absorption des vitamines liposolubles.

La posologie est prescrite par un médecin, une utilisation inappropriée d'antibiotiques nuira à la santé.

Avec l'incapacité du pancréas à sécréter une quantité suffisante d'enzymes, ils sont achetés à la pharmacie et pris par voie orale lors de la consommation d'aliments gras. Si la fonction exocrine est trop perturbée, ils sont bu même en mangeant des aliments inoffensifs.

Les enzymes sont obtenues à partir d'organes animaux. L'ingrédient actif est la pancréatine. Liste des produits contenant de la pancréatine:

  • mezim;
  • de fête;
  • pangrol;
  • creon;
  • pancréaton;
  • enzistal;
  • pancréatine.

Pour empêcher la destruction de la pancréatine dans le suc gastrique, les médicaments sont enfermés dans une membrane entérique. Il dissout l'environnement alcalin du duodénum.

Après la libération des enzymes et le début de leur action.

Nausées possibles, allergies après la prise.

Les fonds sont produits sous forme de capsules contenant des microgranules avec de la pancréatine, ainsi que sous forme de comprimés. Les capsules ont un prix plus élevé, mais les fabricants affirment qu'elles sont plus puissantes et se mélangent mieux avec les aliments..

Antispasmodiques, analgésiques

Ce groupe de médicaments comprend des médicaments ayant une action visant à éliminer les spasmes des muscles musculaires des intestins:

  • No-shpa;
  • Papavérine.

Et préparations mixtes. Ils comprennent des analgésiques:

  • L'atropine;
  • Gastrocépine;
  • Platyphylline.

En présence d'attaques de pancréatite, les médicaments soulagent la douleur. Le médecin sélectionne les médicaments en tenant compte de l'intensité de la douleur: analgésique (Baralgin, Pentazocin), analgésiques narcotiques (Promedol, Tramal).

Antiacides efficaces

Si une maladie pancréatique s'accompagne d'une insuffisance exocrine, des douleurs et un syndrome dyspeptique surviennent. Dans de tels cas, des antiacides sont également utilisés. Ces médicaments suppriment la sécrétion d'acide chlorhydrique, lient l'acide chlorhydrique et le neutralisent.

Phosphalugel, Maalox, Almagel et autres suspensions antiacides réduisent l'acidité de l'environnement gastrique, réduisent la quantité d'enzymes détruites, procurent à la glande un repos fonctionnel et une récupération accélérée. Habituellement, ces médicaments enveloppent la membrane muqueuse de l'organe, la protègent des effets agressifs du suc digestif. Efficace pour les troubles digestifs et les intoxications alimentaires.

En raison de l'effet de sorption, ces agents se lient aux micro-organismes pathogènes, aux substances toxiques, aux gaz, en les éliminant du corps. Ne pas conduire à une forte alcalinisation du corps, ne pas augmenter la production d'acide chlorhydrique en réponse à sa neutralisation.

Oméprazole et autres médicaments

Le rabéprazole, le lansoprazole, la famitidine sont prescrits comme médicaments antisécrétoires. L'oméprazole est l'un des plus efficaces. Ce médicament élimine rapidement le syndrome de la douleur lors de l'exacerbation des maladies pancréatiques chroniques. Fait référence aux inhibiteurs de la pompe à protons qui réduisent la production d'acide.

Élimine le micro-organisme pathogène Helicobacter pylori. Réduit la gravité des symptômes, réduit la probabilité de récidive de la maladie avec complications. Soulage la condition après deux heures.

Ne peut pas être pris lorsque:

  • hypersensibilité aux composants;
  • grossesse, allaitement;
  • gastrite avec une faible acidité;
  • oncologie du tube digestif;
  • l'ostéoporose;
  • infections gastro-intestinales;
  • insuffisance hépatique.

En combinaison avec d'autres médicaments, des médicaments sont prescrits pour soulager les symptômes négatifs dans le tube digestif et le corps en général:

  • de la diarrhée et de la dysbiose, Hilak Forte et Smecta sont efficaces;
  • un angle activé, Enterosgel, aidera de l'intoxication;
  • en cas de violation de la fonction motrice de l'intestin, vous devez boire du Trimedat, qui stimule la musculature de l'organe.

Traitement avec des remèdes populaires

La médecine traditionnelle associée à la pharmacothérapie accélérera la guérison et soulagera l'état du patient. Les recettes suivantes vous aideront:

  1. Vous devez boire 100 ml d'infusion à partir de feuilles de fraises, d'airelles, de myrtilles, de stigmates de maïs. Les composants sont pris à parts égales, broyés, versés dans un verre d'eau chaude. Insister sur la nuit.
  2. Diverses herbes sont très efficaces. Vous devez boire 50 g d'une décoction d'iris et d'absinthe pendant une semaine.
  3. Une cuillère à soupe de farine est agitée dans un verre de kéfir, le mélange est mangé le matin, en remplaçant le petit-déjeuner par celui-ci.
  4. 30 gouttes de teinture de Rhodiola rosea à prendre avant les repas.
  5. Les verts de persil sont lavés, placés au fond de la casserole, du lait est ajouté, ce qui doit recouvrir complètement les verts. Les plats sont placés au four. Le lait doit être fondu, mais pas bouilli. Ils filtrent. Deux cuillères à soupe sont consommées toutes les heures. Le produit doit être bu avant la fin de la journée. C'est un diurétique efficace. Il a un effet bénéfique sur le pancréas, peut rafraîchir et améliorer le teint.

Régime pour les exacerbations

Le régime thérapeutique réduit la sécrétion gastrique, prévient les complications, stabilise la pancréatite chronique.

Les comprimés, suspensions ou remèdes populaires seront impuissants si le patient mange quoi que ce soit.

En cas d'exacerbations, vous devez respecter un jeûne de trois jours. Ils boivent un litre d'eau minérale chaude et environ deux verres de bouillon d'églantier. Après trois jours, un régime hypocalorique est suivi pendant une semaine. Évitez les aliments à fibres grossières qui stimulent les glandes digestives, le lait pur. Ils mangent de façon fractionnée, en petites portions. Les aliments doivent être cuits ou bouillis, pas frits.

  • soupes de céréales visqueuses (à l'exception du mil) sur l'eau;
  • soufflé ou escalopes cuites à la vapeur de viande maigre;
  • omelette à la vapeur (pas plus de deux œufs par jour);
  • fromage cottage frais faible en gras;
  • plats de légumes;
  • boissons à base de gelée;
  • il vaut mieux remplacer le thé par du bouillon d'églantier.

Les aliments gras et fumés, les cornichons, les épices, les champignons, l'eau gazeuse et l'alcool sont interdits..

Un régime thérapeutique associé à des médicaments correctement sélectionnés peut normaliser le fonctionnement de l'organe.

Ils ne prescrivent pas de thérapie pour eux-mêmes et ne posent pas de diagnostic. Aux premiers symptômes de troubles pancréatiques, vous devez courir chez le médecin. Un traitement inapproprié ne fera que nuire à votre santé. Le temps sera perdu et la maladie deviendra chronique.

Partage avec tes amis

Faites quelque chose d'utile, cela ne prendra pas longtemps

Quelles pilules sont les meilleures pour la pancréatite

La pancréatite est une maladie courante qui survient au cours du processus inflammatoire du pancréas, en raison d'une quantité insuffisante d'enzymes pour une bonne digestion. Si la maladie n'est pas traitée en temps opportun, elle peut se transformer en une forme chronique avec des crises de douleur constantes..

Traitement médical

Pour soulager la condition avec une douleur intense, un traitement médicamenteux est prescrit, ils sont différents à différents stades de la maladie. Quelle est la meilleure pilule à boire pour soulager la douleur, le médecin traitant peut recommander, pour chaque personne, un ensemble de mesures est sélectionné individuellement, tout dépend du développement de la maladie.

Dans le traitement de la pancréatite, des médicaments sont prescrits:

  • sédatifs;
  • cholérétique;
  • les hormones;
  • calcium;
  • médicaments enveloppants.

Il est recommandé de boire des vitamines du groupe B, ainsi que des vitamines A, D, K, E, pour reconstituer la teneur en nutriments, pour augmenter l'immunité.

Premièrement, l'oméprazole ou la ranitidine sont prescrits, les deux médicaments sont sous forme de comprimés, ils agissent sur les récepteurs, supprimant ainsi la production d'acide chlorhydrique afin que le pancréas cesse de travailler dur. L'oméprazole est recommandé de prendre un comprimé ou une capsule de 20 grammes deux fois par jour. Le médicament Ranitidine est pris sous forme de comprimés de 150 mg toutes les 12 heures. Ces médicaments doivent être bu pendant 14 jours..

Les médicaments ont des effets secondaires tels que: maux de tête, nausées, constipation, éruptions cutanées. La prise de pilules est interdite pendant la grossesse, l'allaitement, les enfants de moins de 12 ans, avec insuffisance hépatique.

Pour soulager les spasmes et les convulsions, Noshpu forte est utilisé à 80 mg deux fois par jour. Si la douleur persiste, elle est administrée par voie intraveineuse toutes les quatre heures. Assurez-vous d'inclure des antiacides dans le traitement, tels que Fosfalugel, Gaviscon.

Si l'examen révèle une inflammation de la voie biliaire, cela se produit dans la pancréatite chronique, alors des antibiotiques doivent être pris: Cerufoxime ou Doxycycline, par voie intramusculaire. En cas d'œdème pancréatique, un traitement antienzymatique est utilisé, le trasisol est prescrit - par voie intraveineuse, lentement. Une fois les crises de douleur normalisées, ils passent à des préparations enzymatiques, ce sont Pancitrat, Créon ou Mezim, ce qui est mieux, ces médicaments sont considérés comme les plus efficaces, aidant à normaliser le travail du pancréas.

Vous ne devez pas prendre le médicament seul sans ordonnance d'un médecin, traitement de la pancréatite avec des pilules, éventuellement seulement après un examen complet du pancréas, des tests. Les médicaments prescrits par le médecin dépendent de l'état et de l'image de la maladie. Pour toutes les catégories de patients, les médicaments sont sélectionnés individuellement.

Avec une maladie chronique, les comprimés doivent être bu pendant une longue période, parfois pendant des années. Dans la pancréatite aiguë, l'amélioration peut prendre cinq semaines. Le processus de traitement de la pancréatite est très long et nécessite une administration rapide des médicaments prescrits.

Évaluation des meilleures pilules pour la pancréatite

Dans la pancréatite chronique, les symptômes de douleur avec spasmes sont soulagés par des pilules, mais il n'est pas recommandé de les prendre pendant plus de deux jours, vous devez absolument contacter un établissement médical. Tous les médicaments sont pris uniquement selon les directives d'un médecin.

Les plus populaires sont:

  1. No-Shpa
  2. Papavérine
  3. Baralgin
  4. Co-Papaverine avec Platiphyllin

Pour le traitement du pancréas, des enzymes spéciales doivent être utilisées, elles sont prescrites par un médecin, pour cela, il est nécessaire de passer des tests et de subir un examen.

Comment boire les comprimés et gélules de Créon, Mezim, Festal, Diclofenac, Aspirin ne peuvent que soulager le processus inflammatoire de la pancréatite, mais pas le foyer de la maladie à traiter.

Pour améliorer la digestion et réduire la douleur, Pancreatin peut, qui par son action sépare les graisses, les protéines et les glucides. Comment prendre la pancréatine, trois fois par jour, avant les repas.

Les enzymes pancréatiques Mezim, Festal se boivent sans prescription médicale pour soulager l'inflammation et la douleur. Pour réduire l'acidité, de la famotidine est ajoutée à Festal, les deux médicaments sont bu.

Quoi de mieux Mezim ou Festal que vous pouvez voir sur notre site Web dans la section traitement de la toxicomanie.

Le traitement de la maladie nécessite la bonne approche; il est préférable de prendre des mesures complexes. Pour soulager l'inflammation du pancréas avec des pilules, les pilules seules n'aideront pas, elles ne soulagent les spasmes que pendant un certain temps. Le traitement de la pancréatite nécessite la prise de médicaments, des injections, le respect d'un régime alimentaire doux et l'abandon des mauvaises habitudes. Par la suite, le régime deviendra moins strict.

Dans le processus inflammatoire, des antibiotiques à large spectre sont nécessaires; sans eux, le traitement ne sera pas efficace.

Avec la pancréatite, des médicaments sont prescrits:

  1. Wankocin
  2. Abaktal
  3. Ceftriaxone.

Lors de la prise d'antibiotiques, des enzymes doivent être prises pour aider le corps à établir un système digestif et éviter la dysbiose. Il est recommandé de prendre des médicaments pour normaliser le pancréas: comprimés de pancréatine à partir de quoi? Créon ou Mezim. Avant de prendre des pilules, vous devez consulter votre médecin, car une simple surdose peut entraîner des problèmes.

Dans certains cas, des médicaments cholérétiques sont utilisés: Allohol, Cholestil.

Quelles pilules sont les meilleures à choisir dans le traitement du pancréas, seul un médecin peut les prescrire. La posologie et la durée d'admission sont sélectionnées pour chaque patient de différentes manières. Le traitement dépend de la gravité de la maladie. Avec la pancréatite, ils adhèrent à un régime spécial, mangent cinq fois par jour avec des portions normales, excluent les aliments gras et épicés, les viandes fumées et les bonbons et l'alcool. En remplissant ces conditions, vous pouvez guérir le pancréas et prévenir la récidive de la maladie..

Ceftriaxone-BHFZ

  • Composition
  • Forme posologique
  • Groupe pharmacologique
  • Propriétés pharmacologiques
  • Les indications
  • Contre-indications
  • Interaction avec d'autres médicaments et autres formes d'interaction
  • Fonctionnalités de l'application
  • Mode d'administration et posologie
  • Surdosage
  • Effets indésirables
  • Durée de vie
  • Conditions de stockage
  • Incompatibilité

Composition

substance active: ceftriaxone;

1 flacon contient de la ceftriaxone (sous forme de sel sodique de ceftriaxone stérile) 500 mg ou 1000 mg.

Forme posologique

Poudre pour solution injectable.

Propriétés physiques et chimiques de base: poudre cristalline blanche ou jaunâtre, légèrement hygroscopique.

Groupe pharmacologique

Agents antibactériens à usage systémique. Autres antibiotiques bêta-lactamines. Céphalosporines de génération III. Ceftriaxone. Code ATX J01D D04.

Propriétés pharmacologiques

La ceftriaxone est un antibiotique semi-synthétique du groupe des bêta-lactamines, une céphalosporine de troisième génération; a un effet bactéricide, dont le mécanisme est associé à l'inhibition de l'activité de l'enzyme transpeptidase, à la violation de la biosynthèse du peptidoglycane de la paroi cellulaire des micro-organismes; a un large éventail d'actions.

Actif contre aérobie à Gram positif : Staphylococcus aureus (y compris les souches produisant de la pénicillinase), Staphylococcus epidermidis, Streptococcus pneumoniae, streptocoque bêta-hémolytique du groupe A (S.Pyogenes), streptocoques du groupe B (S.agalactiae), groupe Viridans, streptocoques du groupe néococcique aérobie Gram négatif : E. coli, H. influenzae, H. parainfluenzae, Klebsiella spp. (y compris K. pneumoniae), Morganella morganii, Neisseria gonorrhoeae (y compris les souches productrices de pénicillinase), Neisseria meningitidis, Proteus mirabilis, Proteus vulgaris, Providencia spp., Pseudomonas aeruginosa, Salmonella spp. (y compris S.typhi), Serratia spp. (y compris S. marcescens), Shigella spp., Yersinia spp. (y compris Y. enterocolitica), Treponema pallidum; anaérobies : Bacteroides spp. (y compris certaines souches de B.fragilis), Clostridium spp. (cependant, la plupart des souches de C. difficile sont résistantes), Peptococcus spp., Peptostreptococcus spp., Fusobacterium spp. (sauf pour F.mortiferum et F.varium). Le médicament est actif contre les micro-organismes résistants à la pénicilline, aux céphalosporines de première génération, aux aminosides.

Résistant au médicament: staphylocoques résistants à la méthicilline; la plupart des souches d'entérocoques (y compris S. faecalis) et de streptocoques du groupe D; de nombreuses souches de Bacteroides spp. (B. fragilis).

Après administration, la biodisponibilité de la ceftriaxone est de 100%, la concentration maximale dans le plasma sanguin est déterminée après 2-3 heures. Après administration, le médicament pénètre rapidement dans le fluide tissulaire, où les concentrations bactéricides sont maintenues contre les micro-organismes sensibles pendant 24 heures. La ceftriaxone se lie de manière réversible à l'albumine plasmatique et cette liaison est inversement proportionnelle à la concentration: par exemple, lorsque la concentration du médicament dans le sérum sanguin est inférieure à 100 mg / l, la liaison de la ceftriaxone aux protéines est de 95% et à une concentration de 300 mg / l elle n'est que de 85%. En raison de la faible teneur en albumine dans le liquide interstitiel, la concentration de ceftriaxone est plus élevée que dans le sérum sanguin.

La ceftriaxone pénètre bien dans les organes et les fluides corporels (péritonéal, pleural, rachidien, synovial), dans le tissu osseux, traverse le placenta et en petites quantités (3-4%) pénètre dans le lait maternel. Avec la méningite chez les enfants, y compris les nouveau-nés, le médicament pénètre dans les méninges enflammées, tandis que la concentration dans le liquide céphalo-rachidien est de 17% de la concentration dans le plasma sanguin.

Le médicament est excrété inchangé de 50 à 60% par les reins et de 40 à 50% par la bile. En cas d'insuffisance rénale, la pharmacocinétique du médicament ne change presque pas, il n'y a qu'une légère augmentation de la demi-vie. En cas d'insuffisance rénale, l'excrétion avec la bile augmente et, en cas de pathologie hépatique, l'excrétion de la ceftriaxone par les reins augmente. La demi-vie chez les adultes en bonne santé est d'environ 8h00, chez les nouveau-nés de moins de 8 jours et chez les personnes de plus de 75 ans, elle augmente de 2 à 3 fois.

Les indications

Maladies infectieuses et inflammatoires causées par des micro-organismes sensibles au médicament:

  • les infections des voies respiratoires, en particulier la pneumonie et les infections des oreilles, de la gorge et du nez;
  • infections des organes abdominaux (péritonite, infections des voies biliaires et gastro-intestinales);
  • infections des reins et des voies urinaires;
  • infections génitales, y compris la gonorrhée;
  • état septique
  • infections des os, des articulations, des tissus mous, de la peau, ainsi que des infections des plaies;
  • infections chez les patients immunodéprimés;
  • méningite
  • Borréliose de Lyme disséminée (stade II et III)
  • prévention périopératoire des infections lors d'interventions chirurgicales sur les organes du tractus gastro-intestinal, des voies biliaires, des voies urinaires et lors d'interventions gynécologiques, mais uniquement en cas de contamination potentielle ou connue.

Lors de la prescription de la ceftriaxone, les recommandations officielles pour l'antibiothérapie et les recommandations pour la prévention de la résistance aux antibiotiques doivent être suivies..

Contre-indications

  • Hypersensibilité à la ceftriaxone, à tout antibiotique de la série des céphalosporines, à la lidocaïne (injection intramusculaire).
  • Des antécédents de réactions d'hypersensibilité sévères (p. Ex., Réactions anaphylactiques) à tout autre type d'agent antibactérien bêta-lactame (pénicillines, monobactames, carbapénèmes).
  • Nourrissons prématurés jusqu'à 41 semaines, en tenant compte de la période de développement intra-utérin (âge gestationnel + âge civil) *.
  • Nouveau-nés à terme (jusqu'à 28 jours):
  • avec hyperbilirubinémie, jaunisse, hypoalbuminémie, acidose (dans ces conditions, la liaison de la bilirubine aux protéines sanguines diminue) *;
  • si nécessaire (ou supposé nécessiter) l'administration de préparations de calcium ou de solutions contenant du calcium en raison du risque de précipités de ceftriaxone calcique dans les poumons et les reins (voir.

* Des études in vitro ont montré que la ceftriaxone peut déplacer la bilirubine de l'association avec l'albumine sérique, ce qui conduit à un risque possible de développer une encéphalopathie à bilirubine chez ces patients.

Avant l'administration intramusculaire de la ceftriaxone, il est impératif d'exclure la présence de contre-indications à l'utilisation de la lidocaïne, si elle est utilisée comme solvant (voir rubrique «Particularités d'utilisation» et instructions pour l'utilisation de la lidocaïne, en particulier contre-indications).

Les solutions de ceftriaxone contenant de la lidocaïne ne doivent jamais être administrées par voie intraveineuse.

Interaction avec d'autres médicaments et autres formes d'interaction

Préparations de calcium. En raison du risque de précipités de sels de calcium de ceftriaxone, les solutions contenant du calcium, telles que la solution de Ringer ou la solution de Hartmann, ne doivent pas être utilisées pour reconstituer le médicament dans des flacons ou pour diluer davantage la solution reconstituée pour administration intraveineuse..

Des précipités de ceftriaxone-calcium peuvent également se former lorsque la ceftriaxone est mélangée avec des solutions contenant du calcium dans le même set de perfusion. La ceftriaxone ne doit pas être administrée simultanément avec des solutions intraveineuses contenant du calcium, incl. avec des solutions contenant du calcium pour perfusion à long terme, telles que des solutions pour la nutrition parentérale, en utilisant le système Y. Cependant, à l'exception des nouveau-nés, la ceftriaxone et les solutions contenant du calcium peuvent être administrées de manière séquentielle, l'une après l'autre, si le système de perfusion est complètement rincé avec un liquide compatible entre les perfusions. Des études in vitro utilisant du plasma sanguin d'adultes et du plasma sanguin du cordon ombilical de nouveau-nés, il a été démontré que les nouveau-nés présentent un risque accru de précipités de ceftriaxone-calcium (voir les sections «Dosage et administration», «Contre-indications», «Caractéristiques de l'application», «Effets indésirables ").

Il n'y a aucun rapport d'interactions entre la ceftriaxone et les médicaments oraux contenant du calcium, aucune interaction entre la ceftriaxone lorsqu'elle est utilisée et les médicaments contenant du calcium, administrés par voie intraveineuse ou orale..

Anti-inflammatoires non stéroïdiens, antiagrégants plaquettaires, antagonistes de la vitamine K (par exemple warfarine). Risque accru de saignement. Renforcer l'effet des antagonistes de la vitamine K. Une surveillance fréquente du rapport international normalisé (INR) et des ajustements posologiques appropriés des antagonistes de la vitamine K pendant et après la ceftriaxone sont recommandés (voir la section Effets indésirables).

Aminosides. Il existe des preuves contradictoires concernant l'augmentation potentielle des effets toxiques des aminosides sur les reins lorsqu'ils sont utilisés avec des céphalosporines. Dans de tels cas, dans la pratique clinique, les taux d'aminosides et la fonction rénale doivent être étroitement surveillés..

Si nécessaire, le traitement combiné doit être administré séparément à des endroits différents et non mélangé dans la même seringue ou dans la même solution pour perfusion en raison d'une incompatibilité physico-chimique..

Antibiotiques bactériostatiques (chloramphénicol, tétracycline). Diminution possible de l'effet bactéricide de la ceftriaxone.

Dans une étude in vitro, des effets antagonistes ont été observés lorsque le chloramphénicol était utilisé en association avec la ceftriaxone. La pertinence clinique de ces données est inconnue..

Autres antibiotiques bêta-lactamines. Le développement de réactions allergiques croisées est possible.

Diurétiques de l'anse. Avec l'utilisation simultanée de doses élevées de ceftriaxone et de diurétiques puissants (par exemple, le furosémide), aucun dysfonctionnement rénal n'a été observé..

Probénécide. N'affecte pas la sécrétion tubulaire de ceftriaxone (contrairement aux autres céphalosporines).

Contraceptifs hormonaux. Comme pour l'utilisation d'autres antibiotiques, l'efficacité des contraceptifs hormonaux diminue, il est donc recommandé d'utiliser des méthodes de contraception supplémentaires (non hormonales) pendant le traitement et dans le mois suivant son achèvement..

L'éthanol. Aucun effet similaire au disulfirame n'a été observé. La ceftriaxone ne contient pas le groupe N-méthylthiotétrazole, ce qui pourrait provoquer une intolérance à l'éthanol ou des saignements, caractéristiques de certaines autres céphalosporines.

Comme d'autres antibiotiques, la ceftriaxone peut réduire l'effet thérapeutique du vaccin contre la typhoïde, mais cet effet ne s'applique qu'à la souche atténuée de Ty21.

Substances utilisées dans les analyses de laboratoire. Résultat faux positif possible d'une réaction de glucose dans l'urine lors de l'utilisation de la solution de Benedict ou de Fehling.

La ceftriaxone est incompatible et ne peut pas être mélangée dans le même récipient ou administrée simultanément avec l'amsacrine, la vancomycine, le fluconazole, les aminosides.

Fonctionnalités de l'application

Comme avec les autres céphalosporines et antibiotiques bêta-lactamines, des cas de réactions d'hypersensibilité aiguës sévères, parfois mortelles, ont été rapportés, même en l'absence d'antécédents médicaux détaillés..

Avant de commencer le traitement, le patient doit être interrogé sur des antécédents de réactions d'hypersensibilité sévères à la ceftriaxone, à d'autres céphalosporines et à d'autres antibiotiques bêta-lactamines. Il existe une possibilité de réactions allergiques croisées entre les pénicillines et les céphalosporines. La ceftriaxone doit être utilisée avec prudence chez les patients ayant des antécédents d'hypersensibilité légère à d'autres bêta-lactamines.

Des cas de tels effets indésirables cutanés sévères ont été rapportés, syndrome de Stevens-Johnson ou syndrome de Lyell (nécrolyse épidermique toxique), mais la fréquence de ces phénomènes est inconnue (voir rubrique «Effets indésirables»).

Interaction avec des médicaments contenant du calcium.

Des cas de formation de précipités de sel de calcium de ceftriaxone dans les poumons et les reins avec une issue fatale chez les nourrissons prématurés et nés à terme de moins d'un mois ont été décrits. Au moins un de ces patients a reçu de la ceftriaxone et du calcium à des moments différents et en utilisant différents systèmes de perfusion intraveineuse. D'après les données scientifiques disponibles, il n'y a eu aucun cas confirmé de précipitation intravasculaire, sauf chez les nouveau-nés ayant reçu une injection de ceftriaxone et de solutions contenant du calcium ou de tout autre médicament contenant du calcium. Des études in vitro ont montré que les nouveau-nés ont un risque accru de précipiter le sel de calcium de la ceftriaxone par rapport aux patients d'autres groupes d'âge..

Les patients de tout âge ne doivent pas mélanger ou administrer simultanément la ceftriaxone avec une solution intraveineuse contenant du calcium, même lors de l'utilisation de différents systèmes de perfusion ou lors de l'administration de médicaments à différents sites de perfusion..

Cependant, pour les patients âgés de 28 jours et plus, la ceftriaxone et les solutions contenant du calcium peuvent être administrées séquentiellement, les unes après les autres, à condition que les médicaments soient administrés par différents systèmes de perfusion dans différentes parties du corps ou que le système de perfusion soit remplacé / soigneusement lavé entre l'administration de ces agents avec une solution saline physiologique pour éviter la formation de précipite. Les patients nécessitant des perfusions continues de solutions contenant du calcium pour la nutrition parentérale totale (PNN) peuvent se voir prescrire des antibiotiques alternatifs par un médecin qui ne présente pas un risque similaire de précipitation.

La sécurité et l'efficacité de la ceftriaxone chez les nouveau-nés, les nourrissons et les enfants ont été établies pour les doses décrites dans la section Posologie et administration. La ceftriaxone, comme certaines autres céphalosporines, peut déplacer la bilirubine de l'albumine.

La ceftriaxone est contre-indiquée chez les nourrissons prématurés et nés à terme à risque de développer une encéphalopathie à bilirubine (voir rubrique «Contre-indications»).

Anémie hémolytique à médiation immunitaire.

Des cas d'anémie hémolytique à médiation immunitaire ont été rapportés chez des patients traités par des céphalosporines, y compris la ceftriaxone (voir rubrique «Effets indésirables»). Des cas sévères d'anémie hémolytique (y compris des cas mortels) ont été rapportés au cours du traitement par ceftriaxone chez les adultes et les enfants. Si une anémie se développe pendant le traitement, envisager la possibilité de ce diagnostic et interrompre l'antibiotique jusqu'à ce que l'étiologie de l'anémie soit déterminée.

Pendant le traitement à long terme, il est recommandé de surveiller régulièrement la formule sanguine détaillée.

Colite / prolifération de micro-organismes insensibles.

Des cas de colite / colite pseudomembraneuse associés aux antibiotiques ont été rapportés avec presque tous les agents antibactériens, y compris la ceftriaxone. La sévérité des manifestations peut varier de légère à potentiellement mortelle, il est donc important d'envisager la possibilité de ce diagnostic chez tous les patients qui développent une diarrhée pendant ou après l'utilisation de la ceftriaxone (voir rubrique «Effets indésirables»). Il faut envisager la nécessité d'arrêter le traitement par la ceftriascone et d'utiliser un traitement spécifique contre Clostridium difficile. Les médicaments qui suppriment le péristaltisme ne doivent pas être utilisés.

Comme avec l'utilisation d'autres agents antibactériens, il est possible de développer une surinfection causée par des micro-organismes insensibles..

Insuffisance rénale et hépatique sévère.

En cas d'insuffisance rénale et hépatique sévère, une surveillance clinique attentive de l'innocuité et de l'efficacité du médicament est recommandée (voir.

Impact sur les résultats des tests sérologiques.

Avec la ceftriaxone, le test de Coombs peut donner des résultats faussement positifs. En outre, la ceftriaxone peut entraîner des résultats faussement positifs lors des tests de galactosémie, lors de la détermination du glucose dans l'urine par des méthodes non enzymatiques. Par conséquent, pendant le traitement par ceftriaxone, le taux de glucose dans l'urine doit être déterminé à l'aide de méthodes d'analyse enzymatiques (voir rubrique «Effets indésirables»).

Chaque gramme du médicament contient 3,6 mmol (83,03 mg) de sodium, doit être envisagé chez les patients suivant un régime alimentaire contrôlé en sodium.

La ceftriaxone a un spectre limité d'activité antibactérienne et peut ne pas convenir à une utilisation en monothérapie dans le traitement de certains types d'infection, à moins que l'agent causal n'ait déjà été confirmé (voir rubrique «Posologie et administration»). Des antibiotiques supplémentaires doivent être envisagés pour les infections polymicrobiennes où des agents pathogènes résistants à la ceftriaxone sont suspectés.

Si la solution de lidocaïne est utilisée comme solvant, la ceftriaxone ne peut être administrée que par voie intramusculaire. Avant l'administration du médicament, il est impératif de prendre en compte les contre-indications à l'utilisation de la lidocaïne, les mises en garde et autres informations pertinentes données dans les instructions pour l'utilisation médicale de la lidocaïne (voir rubrique «Contre-indications»). La solution de lidocaïne ne doit jamais être administrée par voie intraveineuse.

S'il y a des ombres sur le sonogramme, la possibilité de formation de précipités du sel de calcium de la ceftriaxone doit être prise en compte. Des ombres confondues avec des calculs biliaires ont été observées sur l'échographie de la vésicule biliaire et sont apparues plus souvent lors de l'utilisation de ceftriaxone à une dose de 1 g / jour et plus. Des précautions particulières doivent être prises lors de l'utilisation du médicament chez les enfants. Ces précipités disparaissent après l'arrêt du traitement par ceftriaxone. Parfois, la formation de précipités du sel de calcium de la ceftriaxone était accompagnée de symptômes. Le risque de précipitation augmente avec la durée du traitement, plus de 14 jours, avec insuffisance rénale, déshydratation ou nutrition parentérale. Si des symptômes sont présents, un traitement non chirurgical conservateur est recommandé. Le médecin doit envisager d'arrêter le médicament, en tenant compte des résultats d'une évaluation du rapport bénéfice / risque d'un cas particulier (voir.

Des cas de pancréatite ont été rapportés avec la ceftriaxone, probablement dus à une obstruction des voies biliaires. La plupart des patients présentaient des facteurs de risque de cholestase et de boues biliaires, tels qu'un traitement antérieur important, une maladie grave et une nutrition parentérale totale. Il ne peut être exclu que le déclencheur ou le cofacteur de cette complication puisse être la formation de précipités dans les voies biliaires suite à l'utilisation de la ceftriaxone..

Des cas de formation de calculs rénaux ont été rapportés et ils ont disparu après l'arrêt du traitement par la ceftriaxone (voir rubrique «Effets indésirables»). Si des symptômes sont présents, une échographie doit être effectuée. La décision d'utiliser le médicament chez les patients ayant des antécédents de calculs rénaux ou d'hypercalciurie est prise par le médecin, en tenant compte des résultats de l'évaluation du rapport bénéfice / risque d'un cas particulier.

Élimination du médicament.

La libération du médicament dans l'environnement externe doit être minimisée. Évitez de mettre le médicament dans les égouts ou avec les ordures ménagères. Tout médicament non utilisé après la fin du traitement ou la date de péremption doit être retourné dans son emballage d'origine au fournisseur (médecin ou pharmacien) pour une élimination appropriée..

Application pendant la grossesse ou l'allaitement.

La ceftriaxone traverse la barrière placentaire. Il existe des données limitées sur son utilisation chez la femme enceinte. Pendant la grossesse, en particulier au cours du premier trimestre, la ceftriaxone ne doit être utilisée que si le bénéfice l'emporte sur le risque.

La ceftriaxone passe dans le lait maternel à de faibles concentrations, mais aucun effet sur les nourrissons n'est attendu lorsque le médicament est utilisé à des doses thérapeutiques. Cependant, le risque de développer une diarrhée et une infection fongique des muqueuses ne peut être exclu. La possibilité d'une sensibilisation doit être envisagée. La décision d'interrompre l'allaitement ou d'interrompre / d'interrompre la ceftriaxone doit être prise, en tenant compte des bénéfices de l'allaitement pour le bébé et des bénéfices du traitement pour la femme.

Les études sur la reproduction n'ont montré aucune preuve d'effets indésirables sur la fertilité masculine ou féminine.

La capacité d'influencer la vitesse de réaction lors de la conduite de véhicules ou d'autres mécanismes.

Aucune étude pertinente n'a été menée. En raison de la possibilité de réactions indésirables telles que des étourdissements, la ceftriaxone peut affecter la capacité à conduire des véhicules ou d'autres mécanismes.

Mode d'administration et posologie

Avant de débuter le traitement, il est nécessaire d'exclure l'hypersensibilité du patient à l'antibiotique et à la lidocaïne (dans le cas de la voie d'administration intramusculaire) en faisant un test cutané.

La dose quotidienne pour les adultes et les enfants de plus de 12 ans est de 1 à 2 g du médicament une fois par jour (toutes les 24 heures). Dans les infections ou infections sévères, dont les agents responsables n'ont qu'une sensibilité modérée à la ceftriaxone, la dose quotidienne peut être augmentée à 4 g. À des doses supérieures à 2 g / jour, il est possible d'administrer le médicament 2 fois par jour (toutes les 12h00).

  • ; Nouveau-nés (jusqu'à 14 jours) et prématurés (à partir de 41 semaines d'âge corrigé): 20 à 50 mg / kg de poids corporel doivent être administrés une fois par jour pendant au moins 60 minutes pour empêcher le déplacement de la bilirubine de la connexion avec l'albumine sanguine et réduire le risque potentiel de bilirubine encéphalopathie. Compte tenu du sous-développement du système enzymatique, la dose quotidienne ne doit pas dépasser 50 mg / kg de poids corporel. Lors de la détermination de la dose des bébés nés à terme et prématurés, il n'y a aucune différence.

La ceftriaxone est contre-indiquée chez les nourrissons (≤ 28 jours) dans les cas où il y a un besoin (ou un besoin attendu) d'un traitement avec des solutions intraveineuses contenant du calcium, incl. avec des perfusions intraveineuses continues contenant du calcium, telles que la nutrition parentérale, en raison du risque de précipités de ceftriaxone-calcium (voir rubrique «Contre-indications»).

  • ; Enfants âgés de 15 jours à 12 ans 20-80 mg / kg de poids corporel 1 fois par jour. Les doses supérieures à 80 mg / kg de poids corporel doivent être évitées (sauf en cas de méningite) en raison du risque accru de développer des précipités biliaires.
  • ; Pour les enfants pesant plus de 50 kg, prescrire des doses comme pour les adultes.

Des doses intraveineuses de 50 mg / kg de poids corporel ou plus doivent être administrées par perfusion goutte à goutte, lentement pendant au moins 30 minutes..

Les doses des patients âgés correspondent à celles des adultes; aucun ajustement posologique n'est nécessaire à condition que la fonction hépatique et rénale soit satisfaisante.

Durée du traitement la ceftriaxone dépend de l'évolution de la maladie. L'utilisation du médicament doit être poursuivie (comme toute antibiothérapie) dans les 48 à 72 heures suivant la disparition des symptômes de la maladie et l'effet du traitement est confirmé par les résultats de l'analyse bactériologique.

Thérapie combinée. Il existe des preuves de synergie avec l'utilisation simultanée de ceftriaxone et d'aminosides contre de nombreux micro-organismes Gram négatifs. Bien que l'efficacité accrue de telles associations ne soit pas toujours prévisible, elle doit être gardée à l'esprit en présence d'infections sévères à Pseudomonas aeruginosa potentiellement mortelles. En raison de l'incompatibilité physique de la ceftriaxone et des aminosides, ils doivent être administrés séparément aux doses recommandées.

Dosage dans des cas particuliers.

Pour la méningite bactérienne chez les nouveau-nés et les enfants âgés de 15 jours à 12 ans, le traitement doit être instauré avec une dose de 100 mg / kg de poids corporel (mais pas plus de 4 g) 1 fois par jour. Après avoir identifié le pathogène et déterminé sa sensibilité, la dose peut être réduite en conséquence. Pour les nouveau-nés jusqu'à 2 semaines, ne pas dépasser une dose de 50 mg / kg / jour.

Les meilleurs résultats ont été obtenus avec la durée de traitement suivante:

Neisseria meningitidis

Streptococcus pneumoniae

Borréliose de Lyme: adultes et enfants - 50 mg / kg (la dose quotidienne la plus élevée - 2 g) une fois par jour pendant 14 jours.

Gonorrhée (causée par des souches qui forment et ne forment pas de pénicillinase): une dose unique de 250 mg par voie intramusculaire est recommandée.

Prévention des infections en chirurgie.

Pour la prévention des infections postopératoires lors d'interventions chirurgicales contaminées ou potentiellement contaminées, il est recommandé d'injecter 1 à 2 g de ceftriaxone une fois 30 à 90 minutes avant le début de l'opération, en fonction du degré de risque d'infection. Pour les opérations sur le côlon et le rectum, il est recommandé d'administrer simultanément (mais séparément) un médicament de l'un des 5-nitroimidazoles (par exemple, l'ornidazole).

Patients avec altération de la fonction rénale avec une fonction hépatique normale, il n'est pas nécessaire de réduire la dose du médicament. Uniquement en cas d'insuffisance rénale au stade pré-terminal (clairance de la créatinine inférieure à 10 ml / min), la dose quotidienne ne doit pas dépasser 2 g.

Patients sur hémodialyse, ne nécessitent pas d'administration supplémentaire du médicament après la dialyse. La ceftriaxone sérique doit être surveillée pour d'éventuels ajustements posologiques, car la vitesse d'élimination peut être réduite chez ces patients..

La dose quotidienne de ceftriaxone pour les patients sous hémodialyse ne doit pas dépasser 2 g.

Patients avec altération de la fonction hépatique avec une fonction rénale normale, il n'est pas nécessaire de réduire la dose.

Quand simultané insuffisance rénale et hépatique sévère la concentration de ceftriaxone dans le plasma sanguin doit être régulièrement déterminée et, si nécessaire, des ajustements posologiques doivent être effectués, car la vitesse d'élimination de la ceftriaxone peut diminuer.

Les solutions sont préparées immédiatement avant utilisation. Après avoir ajouté le solvant, vous devez évaluer visuellement l'exhaustivité de la dissolution. En fonction de la concentration et de la durée de stockage, la couleur des solutions peut varier du jaune pâle au jaune. Cette propriété de la substance active n'affecte pas l'efficacité ou la tolérabilité du médicament..

La ceftriaxone doit être administrée par voie intraveineuse ou intramusculaire. L'administration M doit être envisagée si la voie d'administration intraveineuse est impossible ou moins adaptée au patient. Des doses ≥ 2 g doivent être administrées par voie intraveineuse.

Pour l'injection, le contenu du flacon avec 0,5 g de ceftriaxone est dissous dans 2 ml de solution de lidocaïne à 1%, le contenu du flacon avec 1 g - dans 3,5 ml de solution de lidocaïne à 1% (après un test préliminaire de sensibilité à la lidocaïne).

La solution doit être injectée profondément dans une masse musculaire relativement importante, pas plus de 1 g dans une zone.

La solution contenant de la lidocaïne ne doit pas être administrée! (voir section «Contre-indications»). Pour des informations détaillées, vous devez lire les instructions d'utilisation de la lidocaïne.

Pour les injections intraveineuses, le contenu d'un flacon de 0,5 g est dissous dans 5 ml d'eau pour préparations injectables, le contenu d'un flacon de 1 g est dissous dans 10 ml d'eau pour préparations injectables. Injectez lentement en 2-4 minutes.

La perfusion doit durer au moins 30 minutes. Pour préparer une solution, 2 g de ceftriaxone sont dissous dans 40 ml de l'une des solutions pour perfusion suivantes qui ne contiennent pas d'ions calcium:

  • Solution de chlorure de sodium à 0,9%
  • Solution de glucose à 5%
  • Solution de chlorure de sodium à 0,45% + solution de glucose à 2,5%
  • Solution de glucose à 10%
  • Solution de dextran à 6% dans une solution de glucose à 5%
  • eau stérile pour injection.

Compte tenu de l'incompatibilité possible, les solutions contenant de la ceftriaxone ne doivent pas être mélangées avec des solutions contenant d'autres antibiotiques, à la fois pendant la préparation et pendant l'administration..

Cependant, 2 g de ceftriaxone et 1 g d'ornidazole sont physiquement et chimiquement compatibles dans 250 ml de solution de chlorure de sodium à 0,9% ou de solution de glucose.

Ne pas utiliser de solvants contenant du calcium, tels que la solution de Ringer ou la solution de Hartmann, pour reconstituer la ceftriaxone dans des flacons ou pour diluer la solution IV reconstituée, car des précipités de ceftriaxone-calcium peuvent se former..

Les solutions fraîchement préparées conservent leur stabilité physique et chimique pendant 8h00 à 25 ° C et pendant 24 heures à 2-8 ° C.

Le médicament doit être utilisé chez les enfants conformément aux dosages spécifiés dans la section «Dosage et administration».

Surdosage

Symptômes: nausées, vomissements, diarrhée, manifestations accrues d'effets indésirables.

Traitement pour effectuer une thérapie symptomatique et de soutien. L'hémodialyse et la dialyse péritonéale sont inefficaces (ne réduisent pas les concentrations plasmatiques excessives). Il n'y a pas d'antidote spécifique.

Effets indésirables

Appareil digestif: selles molles / diarrhée, dysbiose, dyspepsie, nausées, vomissements, stomatite, glossite, dysgueusie, douleurs abdominales, diminution de l'appétit (généralement modérée, disparaît pendant / après l'arrêt du traitement); pancréatite (probablement due à une obstruction des voies biliaires).

Système hépatobiliaire: précipitation de sels de calcium de ceftriaxone dans la vésicule biliaire *; bilirubine, activité des transaminases hépatiques, phosphatase alcaline dans le plasma sanguin, dysfonctionnement hépatique, hépatite et / ou ictère cholestatique, kernictère.

Système hématopoïétique: éosinophilie, leucopénie, neutropénie, lymphopénie, thrombocytopénie, granulocytopénie, anémie, y compris anémie hémolytique, augmentation du temps de prothrombine, épistaxis, coagulopathie, agranulocytose (généralement après 10 jours de traitement et une dose totale de ceftriaxone ≥ 20 g).

Système nerveux: maux de tête, étourdissements, convulsions possibles.

Organes auditifs et équilibrés: vertiges.

Système urinaire: augmentation de la créatinine sanguine, cylindrurie, glucosurie, hématurie, oligurie, précipitation rénale de ceftriaxone (généralement réversible) *, anurie, insuffisance rénale, nécrose tubulaire aiguë.

Peau et tissu sous-cutané: sudation accrue, bouffées de chaleur, réactions cutanées allergiques (y compris urticaire, dermatite, éruption maculopapuleuse ou exanthème), démangeaisons, gonflement de la peau et des articulations, érythème polymorphe exsudatif, syndrome de Stevens-Johnson, syndrome de nécrolyse épidermique toxique Lyell), pustulose exanthématique aiguë généralisée.

Système immunitaire: réactions d'hypersensibilité, choc anaphylactique, réactions anaphylactiques, réactions anaphylactoïdes, fièvre médicamenteuse, frissons, maladie sérique.

Troubles: bronchospasme, pneumopathie allergique.

Infections et invasions: mycoses possibles des organes génitaux, développement de surinfection, colite pseudomembraneuse.

Troubles généraux et réactions au site d'injection: phlébite / thrombophlébite avec administration intraveineuse, douleur et / ou infiltration au site d'injection.

Tests de laboratoire: hyperazotémie, résultats faussement positifs de la réaction de Coombs, test de galactosémie, lors de la détermination du glucose dans l'urine par des méthodes non enzymatiques.

Infections et invasions.

La diarrhée après la ceftriaxone peut être associée à une prolifération de Clostridium difficile.

Les tactiques de traitement doivent inclure l'introduction d'une quantité adéquate de liquide et d'électrolytes (voir la rubrique «Particularités d'utilisation»).

* Le sel de calcium de ceftriaxone précipite.

De rares cas d'effets indésirables graves, parfois mortels, rapportés chez les nouveau-nés prématurés et à terme

Des cas de formation de précipités dans les reins ont été signalés, principalement à l'âge de 3 ans et plus, ayant reçu de fortes doses quotidiennes du médicament (≥ 80 mg / kg / jour) ou à une dose cumulée de 10 g et présentaient des facteurs de risque supplémentaires (apport hydrique limité, déshydratation, mobilité limitée, repos au lit). Les précipitations peuvent être symptomatiques ou asymptomatiques et entraîner une insuffisance rénale et une anurie. Disparaître après l'arrêt de l'utilisation de la ceftriaxone (voir rubrique «Particularités d'utilisation»).

Des cas de formation de précipités du sel calcique de la ceftriaxone dans la vésicule biliaire ont été rapportés, principalement chez des patients ayant reçu le médicament à des doses dépassant la dose standard recommandée. Chez les enfants, selon des études prospectives sur la ceftriaxone, l'incidence des précipitations après administration intraveineuse était différente - dans certaines études plus de 30%. Avec une administration lente du médicament (dans les 20-30 minutes), la fréquence de formation des précipitations est évidemment plus faible. Les précipitations sont généralement asymptomatiques, mais des symptômes cliniques tels que douleur, nausées et vomissements sont rarement survenus. Dans de tels cas, un traitement symptomatique est recommandé. Après l'arrêt de la ceftriaxone, les précipités disparaissent généralement (voir rubrique «Particularités d'utilisation»).

Durée de vie

Conditions de stockage

Dans son emballage d'origine à une température ne dépassant pas 25 ° С.

Garder hors de la portée des enfants.

Incompatibilité

Ne pas mélanger avec d'autres médicaments dans la même seringue ou système intraveineux.

Pharmaceutiquement incompatible avec d'autres agents antimicrobiens. Il n'est pas permis de mélanger la solution du médicament dans le même récipient avec d'autres antibiotiques, avec des solutions contenant du calcium (telles que les solutions de Hartmann et Ringer).

Incompatible avec l'amsacrine, la vancomycine, le fluconazole, le labétalol, l'aminog